Les actualités Malgaches du Lundi 31 Décembre 2018

Modifier la date
Midi Madagasikara9 partages

Place du 13 mai: Fraudes électorales massives dénoncées par les partisans de Ravalomanana

Les forces de l’ordre ont cédé à la pression de la foule samedi sur la Place du 13 mai.

Une grave crise postélectorale est à craindre si la HCC accepte de cautionner les fraudes massives perpétrées lors du scrutin du 19 décembre.

Première manifestation populaire samedi dernier sur l’historique Place du 13 mai depuis le 1er tour de l’élection présidentielle.  En effet, malgré l’interdiction faite par le Préfet de Police d’Antananarivo, les partisans du candidat Marc Ravalomanana ont pu envahir le Parvis de l’Hôtel de ville. L’endroit a été quadrillé dès le petit matin du samedi par les éléments des forces de l’ordre. Il fallait une négociation menée par Henri Rakotomalala alias Riri Be pour que les éléments des forces de l’ordre requis par le Préfet de police dans le cadre de la mission de l’OMC aient cédé l’entrée sur le Parvis aux manifestants qui étaient massivement venus pour exprimer leur mécontentement face aux fraudes électorales massives perpétrées lors du scrutin du 19 décembre. La deuxième négociation menée par les députés Hanitra Razafimanantsoa et Rodin Rakotomanjato ont permis aux partisans du candidat n°25 d’envahir le Parvis entier. L’officier qui a assuré le commandement des éléments de l’Emmo a accepté de retirer ses troupes après la main-levée de la réquisition par le Préfet de police Angelo Ravelonarivo qui a pourtant persisté et signé vendredi dernier que la manifestation des pro-Ravalomanana était interdite.

Grands déballages. Comme il fallait s’y attendre, la manifestation des partisans de Marc Ravalomanana s’est déroulée sans casse ni débordement. Contrairement aux « tsaho » (rumeurs) colportés dans les réseaux sociaux, il n’y a eu ni mort, ni blessé. Les éléments de la sécurité civile du K25 ont assuré la sécurisation du site de rassemblement. La manifestation a été une occasion pour les partisans du candidat n°25 de faire des grands déballages sur les fraudes électorales massives qu’ils ont constatées. Des fraudes massives dont ils ont les preuves en leur possession. « Si nous sommes venus ici, ce n’est pas uniquement pour la cause du candidat Marc Ravalomanana, mais pour le bien de notre pays tout entier. On ne peut pas laisser Andry Rajoelina gouverner ce pays parce qu’il a détourné nos choix. », a déclaré Fidèle Razara Pierre. Ce dernier a vivement interpellé la HCC sur la réalité actuelle. « Si vous, les membres de la HCC, acceptez de cautionner ces fraudes massives, vous seriez responsables de ce qui se passerait dans ce pays après la proclamation des résultats officiels de l’élection du 19 décembre. », a-t-il averti.  Quant au député Hanitra Razafimanantsoa, elle a promis que les preuves des fraudes électorales massives constatées par le K25 seront présentées sur un écran géant mercredi prochain sur la Place du 13 mai. On a appris que l’équipe juridique du candidat Marc Ravalomanana a pu déposer 1.500 requêtes auprès de la HCC samedi dernier à 16h. Et avec le prolongement du délai imparti au dépôt des requêtes à Ambohidahy (jusqu’à aujourd’hui à 16h), ce nombre va certainement augmenter.

Annulation. A voir les preuves présentées par l’équipe du candidat n°25, les fraudes massives découvertes lors du 2ème tour de la présidentielle se présentent sous diverses formes. Mais, la fraude la plus inacceptable est l’absence des numéros de série pour les bulletins uniques imprimés par la CENI en Afrique du Sud alors que les dispositions de loi organique n°2018-008 relative au régime général des élections et des référendums prescrivent le contraire. Par ailleurs, le K25 a constaté des inversions des résultats au détriment du candidat Marc Ravalomanana. Des cas de falsification des procès-verbaux ont été également décelés. L’équipe du candidat Marc Ravalomanana a aussi constaté la disparition magique des bulletins uniques au niveau des bureaux de vote, sans parler des nombreux électeurs qui ont voté plusieurs fois. Avec ces irrégularités flagrantes, l’annulation du scrutin du 19 décembre par le juge constitutionnel n’est pas à exclure si ce dernier agit pour l’intérêt supérieur du peuple malagasy. La CENI a reconnu ces irrégularités, mais bizarrement, elle a déclaré qu’elle ne pouvait plus rétablir la vérité, alors qu’elle avait encore le temps de se rattraper. La balle est donc dans le camp de la HCC dont le président, Jean Eric Rakotoarisoa, était connu à l’époque pour son intégrité et sa droiture. Avant d’être président de cette plus haute juridiction du pays, ce constitutionnaliste de renom était membre d’une importante entité de la société civile dénommée SeFaFi (Observatoire de la Vie Publique). A l’époque, l’intervention de Jean Eric Rakotoarisoa a été très appréciée par les observateurs épris de justice car il n’a pas eu sa langue dans la poche lorsqu’il s’agit de dénoncer les entorses à la Constitution et aux lois de la République. Cette fois-ci, Jean Eric Rakotoarisoa a l’avenir du pays dans entre ses mains. Va-t-il cautionner les fraudes électorales massives prouvées par l’équipe juridique de Marc Ravalomanana ?

Eugène
Madagate0 partages

Marc Ravalomanana. Lui averti une seconde fois, ses mercenaires bientôt coincés pour leur haine

Après la commission de l’Union africaine, le 27 décembre 2018 (ICI), c’est la veille du jour de l’An, 1er janvier 2019 que Marc Ravalomanana a été averti plus directement chez lui par des représentants diplomatiques accrédités à Madagascar.

Au-delà du langage… diplomatique parlant « d’échange sur le contexte actuel », le signal était on-ne-peut-plus clair pour le candidat n°25 mais aussi pour ces journalistes qui ont la velléité de suivre les traces de la radio des mille collines au Rwanda en 1994.

Ainsi ces membres de la communauté internationale ont « appelé au respect des lois, des règlements en vigueur et des Institutions de la République ».Ce, bien évidemment « pour la consolidation du processus démocratique et la stabilité de Madagascar ». Au sortir de cette rencontre, il est indéniable que cela a profondément contrarié Marc Ravalomanana à voir son visage sur la photo d’Orange actu.

Pour en revenir à la radio des mille collines, voici son histoire effrayante mais réelle.

La Radio Mille Collines racontée en malagasy par Ismaël Razafinarivo ICI

Créée en 1993, la Radio-télévision des Mille Collines, appelée aussi Radio Mille Collines (RTLM), était la seule radio privée du Rwanda à cette époque. Elle a d'ailleurs été créée pour concurrencer Radio Rwanda, la radio nationale dont les programmes ne convenaient pas aux proches du président Habyarimana et à son parti politique (6).

La RTLM a permis aux extrémistes hutu de propager leurs appels à la haine raciale. En effet, elle fut la première à annoncer l'attentat contre le président sur les ondes. Ensuite, durant les 100 jours qui suivirent, elle a incité quotidiennement la population hutu « à faire son travail », terme qui faisait référence au massacre des Tutsis. Par ailleurs, les animateurs de cette Radio ont joué un grand rôle dans le déroulement du génocide, car ces derniers signalaient aux citoyens le nom et la localisation des victimes tutsi et incitaient la population « à effectuer rapidement son travail ». On estime que la RTLM a contribué à la mort d'un grand nombre de personnes.

Après le génocide qui fit entre 800 000 et 1 million de personnes tuées, plusieurs journalistes qui travaillaient pour la Radio ont été accusés de complicité de génocide et de crimes contre l'humanité. Parmi eux, Valérie Bemeriki, jugée pour avoir exhorté, à travers les ondes de la radio, les Hutus à éradiquer les Tutsis. Elle purge actuellement une peine de réclusion à perpétuité dans la prison centrale de Kigali.

Il y a également Hassan Ngeze qui a incité la population à exterminer les Tutsis. Il est tristement connu pour avoir divulgué, durant les 3 mois de génocide, les noms des Tutsis qu'il fallait éliminer. Ce journaliste a été jugé par le tribunal pénal international pour le Rwanda, le TPIR, que le Sénateur Honoré Rakotomanana a quitté sans grand honneur... Hassan Ngeze a obtenu une peine de prison à perpétuité pour incitation à la haine et crimes contre l'humanité (Source : Université de Sherbrooke au Canada).

Que Rolly Mercia et Fidèle Razara Pierre -et d’autres aussi- ne croient pas une seconde qu’ils sortiront indemnes de leurs propos mensongers et haineux ainsi que de leurs diffamations à longueur de journées sur les médias du parti Tim mais aussi du groupe RLM Communication. Tout a été -et est- enregistré depuis leur campagne basée sur des « fraudes massives », lancée par Marc Ravalomanana lui-même.

S’ils ne savent pas s’arrêter, et il semble qu’ils ne s’arrêteront plus facilement, ils seront responsables d’une guerre civile annoncée car les gens des régions inondées par leurs propos aussi racistes qu’insultant ne comptent pas se laisser faire et laisser longtemps Andry Rajoelina, candidat n°13, être insulté et traité de tous les noms à longueur d’émission.

La balle n’est plus dans le camp de Marc Ravalomanana qui s’est acoquiné par des personnages encore plus retors que lui. Bonne année pour qui alors ?

Jeannot Ramambazafy – Lundi 31 décembre 2018

Tia Tanindranaza0 partages

Taona 2018Matroka ny toekaren’i Madagasikara

Nanjombona sy niiba hatrany ny sehatra ara-toekaren’i Madagasikara ny taona 2018. Nanjaka ny fifaninanana tsy ara-drariny mampitaraina ny mpandraharaha tsy miankina izay mbola iainany hatramin’izao faran’ny taona izao noho ny fibosasahan’ny entana miditra avy any ivelany.

 

 Ankoatra izay dia nanamarika ity taona ity ihany koa ny fahefa-mividin’ny Malagasy izay tena latsaka ambany dia ambany. Amin’izao fetin’ny faran’ny taona izao aza moa dia maro ny tokantrano Malagasy izay tsy mba mahatakatra hividianana vorona izany ary hita mihafy ihany koa anefa amin’ny sehatra hafa tahaka ny fitafiana sy ny fividianana entana ao an-trano. Mbola ho mafimafy ihany koa ny hanala iny volana janoary ho avy iny ka aleo tsy mirobaroba, hoy ny maro. Nampiavaka ity taona ity ihany koa ny fahasarotan’ny fidiran’ny tanora tamin’ny sehatry ny asa. Maro be ireo tanora nahavita fianarana saingy noho ny tsy fisian’ny tsenan’ny asa sy ny politikan’ny fampananana asa dia mirenireny sy zara fa miasa ny maro, hany ka miroso amin’ireny fitadiavana vola maika fotsiny ireny ka tsy misy akony amin’ny toekarena. Teo amin’ny orinasa nitsangana dia 76 monja izany tamin’ity taona ity raha 113 tamin’ny taona 2017 ary saika ireny call center ireny ny ankamaroany. Ny indostria Malagasy dia tena nikaikaika ny amin’ny tsy fahafahana mampiasa sy mindram-bola noho ny tahana zana-bola ambony alain’ny banky antony ny tsy faharisihana manangana Indostria. Manginy fotsiny ny fahalafosan’ny vidin-jiro sy ny delestazy eto Madagasikara ka tsy ho tombony ho an’ny Indostria mihitsy. Nampiteny ny moana ihany koa ny fiakaran’ny vidim-piainana tamin’ity taona ity ka nanafosafo ny 9% hatrany ny taham-pisondrotam-bidim-piainana. Ny vidim-bary sy ny vidin-tsolika dia nifaninanana niakatra ka nahakofona tanteraka ny isan-tokantrano ary tsy nahavanona ny toekarena. Niakatra hatrany ny fanafarana entana noho ny fanondranana ka voatazona foana ny fatiantoka ara-barotra ary rariny izany noho ny tsy fahampiana sy ny tsy fisiana famokarana. Mbola maro be ireo singa mandrafitra ny toekarena izay tsy nivoatra fa mainka aza nitotongana tahaka ny sandam-bola ariary, ny tsy fandoavan-ketra. Baraingo ny fisondrotana ara-toekaren’i Madagasikara amin’io taona ho avy io satria manangasanga ao ihany koa ireo fanetriben’ny firenena hamotika hatrany ny toekarena ary efa miantomboka izany amin’ny alalan’ny hala-bato miharihary tamin’ny fifidianana fihodinana faharoa teo.

Tsirinasolo

 

Tia Tanindranaza0 partages

Boriborintany fahateloHentanina tsy hanaparitaka fako ny mponina mandritra ny fety

Manao hetsika manokana amin’ny fanadiovana ny tanàna ny Boriborintany fahatelo, kaominina Antananarivo Renivohitra amin’izao fetin’ny faran’ny taona sy ny taom-baovao izao.

 

Ny mba hahafahana manana tanàna madio sy maha te honina lalandava no tanjona amin’izany, iarahan’izy ireo miasa miaraka amin’ireo fiaraben’ny SAMVA miisa 11 sy ny kaominina. Arahin’izy ireo  fanentanana ny mponina  manokana izany, hoy Razafintsalama Hery, delegen’ny Boriborintany fahatelo. Hampianarina hatrany ny mponina tsy hanary fako etsy sy eroa, indrindra amin’izao andro fety izao ka hanangona izany amin’ny fitoerany ao an-tokantrano ary mamonjy ireo daban-jaoridira isan’andro manomboka amin’ny 5 ora hariva ka hatramin’ny 8 ora alina. Ny tsy fanajana ireo fe-potoana ireo ihany koa mantsy no anisan’ny miteraka ny fiparitahan’ny fako etsy sy eroa ka mampijaly ny kaominina sy ireo mpiasan’ny SAMVA. Tsiahivina moa fa saika hanaovana fanentanana tahaka izao avokoa ireo Boriborintany enina eto an-drenivohitra. Nisy ny fizarana nofon-kena mitam-pihavanana ho an’ireo mpiasan’ny eo anivon’ny Boriborintany fahatelo ny faran’ny herinandro teo naharina fitsinjovana manokana ireo sahirana ara-pivelomana.

 Pati

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fakana sary sy kilalao ho an’ny ankizyMifanaretsaka ny eny Analakely

Mitohy hatrany ny kilalao ho an’ny ankizy sy ny fakana sary ho fahatsiarovana amin’izao fetin’ny Noely sy ny faran’ny taona izao etsy Analakely.

 

 Raha araka ny fanadihadiana natao teny an-toerana dia hatramin’ny 08 janoary ho avy izao no fe-potoana hahafahan’ireo mpampiala voly miasa eny an-toerana ho fanomezana fahafaham-po ny rehetra. Am-polony izy ireo no hita eny an-toerana ahitana karazana kilalao maro samihafa toy ny toboggan, ny fanaovana face painting, ny manege, ny fiarakely mihodinkodina, ny fitaingenana soavaly izay samy manomboka amin’ny 2.000 Ar ny sarany raha kely indrindra ho an’ny ankizy iray. Ho an’ireo mpaka sary kosa dia misy ny sary vita eo no ho eo amin’ny sarany 2.000 Ar raha 1500 Ar kosa ny miandry ora maromaro. Tsy nitovy tamin’ny taon-dasa ny tsena fa tena maina. Efa saika mampiasa ireny finday avo lenta ireny avokoa mantsy ny ankamaroan’ny olona, hoy hatrany ny fanazavan’izy ireo ka tsy misasatra mitady mpaka sary hafa intsony raha tsy ilay toerana misy dadabe noely sy kilalao mihitsy no tena mahaliana azy. Tsiahivina moa fa ankoatra ny kilalao sy ny fakana sary dia ahitana sakafo ihany koa eny an-toerana, indrindra fa anio  tontolo andro sy alin’ny 31 desambra hamaranana amin’ny fomba ofisialy ity taona 2018 ity.

 

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Light Generation,NTC Gospel sy MessengersNanampy ankizy sy renim-pianakaviana 200 mahery

Ankizy miisa 105 sy renim-pianakaviana miisa 105 no nisitraka ny asa fanasoavana nataon’ny fandaharana Light Generation sy ny tarika NTC Gospel ary ny Messengers ny zoma lasa teo.

 

 

Fitafiana, vary manta ary biky sy vatomamy no natolotra azy ireo amin’izao ankatoky ny fetin’ny faran’ny taona izao. Nanolo-tanana tamin’ny hetsika ihany koa ny fikambanana KFHI tamin’ny alalan’ny tetik’asa "Fifaliana” izay nampisakafo ireto fianakaviana sahirana izay monina eny amin’iny faritr’Ambohimiarana iny. Raha tsahivina, ny alahady lasa teo dia nanatontosa rindran-kira ara-pilazantsara tetsy amin’ny Ivontoeran’ny Kolontsaina Antsahavola ny tarika Messengers sy ny NTC Gospel nentina nanangona ny hoenti-manana tamin’ity asa fanasoavana ity.Nambaran’ny tompon’andraikitra fa hotohizana hatrany ary atao misandrahaka kokoa ny asa fanampiana sy fanasoavana tahaka aizao amin’io taona vaovao 2019 ho avy io.

Nangonin’i RTT

 

Tia Tanindranaza0 partages

Herisetra tamin’ny fifidianana sy tsiambaratelon’ny dahaloNijoro vavolombelona Randriamampandry Adolphe

Olom-pirenena iray tafahaona tamin’ny Tia Tanindrazana (TT) Atoa Randriamampandry Adolphe. Mendri-piderana ny fihetsiny sahy nijoro vavolombelona tamin’ny teti-dratsy sy herisetran’ny fifidianana ary namoaka tsiambaratelo mety tsy mbola fantatry ny besinimaro momba ny asan-dahalo.

 

TT : Mankasitraka amin'ny fijoroanao vavolombelona tompoko ny gazety TT. Ny mombamomba anao ?

RA : Randriamampandry Adolphe no anarako. Lefitra voalohan’ny kaominina ambanivohitra ambaratonga faharoa Delta, distrika Belo Tsiribihina ny tenako ary mpampianatra any amin'ny lycée sady mpandraharaha koa.

TT : Inona no Antony hijoroanao vavolombelona ?

RA : Mila mahalala ny marina ny mpiray tanindrazana ka toy izao ny fifidianana tany aminay. Tsarahotana, Masoarivo ary Berevo. Tamin'ny propagandy dia nandalo tamin'ireo toerana ireo i Lylison sy Faharo ka nandrahona fa raha tsy 13 no lany aty dia iverenanay ianareo.

 TT : Ratsy tokoa izany tranga izany ary endrika fampihorohorona. Inona no fiantraikany ?

RA : Eny, natahotra ny mponina sady saron’ny afisin’ny 13 ny tanàna. Ny an'i Dada indray dia vitsy ary misy mandrovitra hatrany ka nanapa-kevitra ny tenako hanamboatra. "Entsaky dahalo Filio i Dada dia nasiana sary ilay misy azy miasa tanimbary. "Tsy vitan’ny vahoaka no matahotra satria miady amin’ny dahalo fa misy mandrahona hatrany ny K25 ka dia nisy namono izy ny farany (Alawi no resako eto). Izahay tompon'omby dia milaza fa raha mbola asiana puce izany dia mamono ny tompony. Tsy ho zaka intsony satria efa henjana ny hetra, ny fiompiana azy ireo koa manahirana, Vao mainka moa fa fiambenana azy ireo. Mamono omby ny “puce” ka tsy ilaina. Tsy mendrika hitohy izao fa noana ny vahoaka.

TT : Miresaka dahalo isika, hahaliana ny mpamaky ny hahalala ny dahalo. Manan-kolazaina ve ianao ?

RA : Sahiko ny milaza fa ny jona 2009 no nisokatra ny vavahadin'i Lucifer. Iza no nanakatra izany ? Fanahy ratsy ny dahalo fa tsy olona ary manana ody. Tatahany ny sandriny na tanana na ny feny. Avy eo izy mampiditra ny ody anatin'ny rantsany, Eo amin'io fotoana io vao lasa dahalo ny olona iray. Tsy olona io fa fanahy ratsy. Ny fomba atao raha miady amin'ny dahalo dia hosorana tay ny bala sy basy. Io no ody amin'ny dahalo. Tena asa miady amin'ny devoly ary marihiko fa tsy misy dahalo voatifitra ka ho faty eo no ho eo satria mafy aina izy ireny ka vao lavo dia misy namany manapaka ny rantsany misy ilay ody. Mpanao ady kanosa ny dahalo satria miafina, mitifitra akaiky ireo mba angalana ny “douille” ary tsy mipoitra raha tsy voan'ny kendrena. Ny any Miandrivazo dia mpanakandalana ireo dahalo ary tsy misy mampiasa ny lalana satria tsy misy te hamono tena. Ny sécurité routière anefa tamin’ny 2002-2009 milamina tsara.

TT : Mampiasa basy izany ny dahalo ?

RA : Eny, ary tsy vitan'ny mampiasa fa mahay manamboatra bala koa. Amboariny ny douille dia maharitra in-dimy eo ny fampiasany azy, 12-16 ny basy, “fusil de chasse” ka izay no tsy hitiavan'ny dahalo mampiasa kalach satria tsy azo amboarina ny douille ary koa vao manana kalach ny dahalo iray dia tsy lavitra amin'izay ny miaramila tafika.

TT : Mankasitraka indrindra nety natao ITW

RA : Ny TT no isaorana, sahy mijoro ho an'ny tanindrazana

Tia Tanindrazana

Tia Tanindranaza0 partages

Fampandrosoana ara-toekarenaTsy marin-toerana ny harifaobe eto Madagasikara

Miainga amin’ny fahamarinan-toeran’ny harifaobe (stabilités macroéconomiques) ny fiaingan’ny toekarena kanefa tsy mbola misy mihitsy izany eto amin’ny firenena.

 Raha ny tahan’ny fitomboan’ny harinkarena no jerena dia tsy tratra ny tanjona napetraka satria tsy tonga 5% akory izany kanefa 5,9% no vina natao.  4,2% no tratra tamin’ny taona 2017 ary tsy nahitana fiovana firy intsony taorian’izay. Ankoatra izay, miziriziry hatrany ny taham-pisondrotam-bidim-piainana satria mananika ny 9% izany raha 8,3% tamin’ny taona 2017. Mifamatotra amin’ny fiakaran’ny vidim-bary sy ny solika ary ny gazoala izay tsy nitsaha-niakatra tamin’ity taona 2018 ity. Teo ihany koa ny fitotongan’ny Ariary izay tena tsy tafarina mihitsy hatramin’ny fiandohan’ny taona no ho nankaty. Tsy nitsahatra nidina ny sandam-bola Malagasy raha oharina amin’ny vola vahiny Euro sy ny dolara araka ny tatitra ara-toekarena sy ara-bola 2017-2018 eo anivon’ny minisiteran’ny toekarena sy ny teti-pivoarana. Raha momba ny fitantanam-bolam-panjakana indray dia nisy hatrany ny fatiantoka eo amin’ny tetibola na dia nisy aza ny fanatsarana ny fampidiran-ketra. Eo ihany koa ny fivoaran’ny baingam-bola (masse monétaire) izay tokony hihatsara sy hitombo tamin’ity taona ity satria io ihany koa no hitarafana ny fahasalamana ara-bola. Tsiahivina fa nitombo 17% ny taona 2016-2017. Amin’ny sehatra ivelany dia tsy nahatsara ny toekarena ary misy akony ratsy tamin’ny harifaobe ny fanafaran’entana be loatra nataon’i Madagasikara. Ilaina jerena sy hampandrosoana tsirairay mihitsy ireo sehatra iankinan’ny harifaobe ireo hahatafavoaka ny toekarena Malagasy.

Tsirinasolo

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Mitohy ny tantara, resena ny ratsy!

Mifarana tanteraka ny taona 2018 ho an’ny anio, fa ny tantara nentiny kosa hitohy amin’io 2019 ho avy io, raha ny fiainam-pirenena sy ny politika no zohiana. Mafana sy mangotraka ny toe-draharaha,

 indrindra taorian’ny voka-pifidianana izay nandrandraina fa ho kihon-dàlana ho an’ny firenena, iandrasana ny valiny ofisialy amin’io taona vaovao io. Hiandany amin’ireo heverina ho faharatsiana sy tetika maloto samihafa nentina nanao hosoka sy hamiliviliana ny safidim-bahoaka ny Fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana sa hahasahy hanao dingana lehibe mba ho anatry ny sisa? Mijoro ny vahoaka amin’izao fotoana izao mitaky ny fahamarinana ary tsy hanaiky lembenana velively eo anatrehan’ny fikatsahana fananganana fanjakana mifototra hosoka, kolikoly, halatra,… Nanamarika ny tantara nanomboka ny fiandohan’ity taona ity rahateo izay lalao maloto sy hosoka ary kolikoly izay. Sambany teo amin’ny tantaran’i Madagasikara tamin’ity 2018 ity ny nisian’ny tolona teny amin’ny Kianjan’ny 13 mey in-droa miantoana dia ilay nosantarina tamin’ny 21 aprily sy ilay niantomboka ny sabotsy 29 desambra teo. Tsy hay na fifandrifian-javatra ihany na ahoana fa nanoherana ny kolikoly sy ny tetikady maloto handrombaham-pahefana no tao ambadik’ireo tamin’ny ankampobeny. Azo ambara ho nahomby tamin’ny ampahany ilay tamin’ny volana aprily, ary inoana fa hitohy ny fahombiazana. Raha ny tantara mantsy, dia iray fototra niaingana ihany ny notoherina tamin’izany sy ny amin’izao satria samy nateraky ny 2009 na nisara-dàlana sy nifanangana fahavalo aza. Ny andaniny, dia efa naneho fahendrena sy nipetraka ho raiamandreny rehefa tsy nahahovoka tamin’ny fifidianana. Ny ankilany kosa tena vao mainka toa nitombo ny fahadalana satria rehefa avy nanongam-panjakana, nangoron-karena farantampony, dia manao kolikoly sy hosoka mba hahazoana mora foana ny fahefana,… Taona vaovao sy foto-pisainana vaovao, fomba fanaovana politika vaovao mikendry ny tombotsoan’ny rehetra no hirarian’ny rehetra ho avy eo, ka izay no mahatonga ny maro an’isa misikim-ponitra hiady sy hisakana amin’ny fikatsahana fametrahana fahefam-panjakana sy fitondrana mifototra amin’ny halatra sy ny hosoka ary ny kolikoly, ary zary fomba fiasa raiki-tapisaka raha tonga eo ireo. Hitsimbadika ny taona, ary hanao izay ho afany hanatsimbadika ny fomba maloto mahazatra nentina nambotriana ny firenena ny vahoaka, ka izay tolona tsy vita tamin’ity 2018 ity hotohizana ny 2019 mba hiadanan’ny ambanilanitra e!

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Ekar Md Josefa MahamasinaNankalaza jobily roa sosona

Omaly alahady 30 desambra 2018 dia jobily roa sosona no nankalazaina tao amin`ny Ekar Md Josefa etsy Mahamasina.

 Tao ny fankalazana ny jobily faha-35 taona ny FIkambanana Tanora Kristianina Avaratr’i Mahamasina (FTKAM) izay tarihan`ny filohany, Rakotoarimanana Solonianina, tamin`ny lamesa voalohany tamin`ny 6ora sasany, izay ahitana mpikambana miisa 26. Ny lamesa faharoa izay niditra tamin`ny 9 ora dia nentina nankalazaina ny jobily faha-35 taona  ny FIFAKRI. Ny taona 1981 no niandohan`ny FIFAKRI ka  ny mompera “cure” teo Mahamasina nanendry ny filohan`ny filankevitra telo teo anivon`ny fikambanana saingy ny roa nitsoaka an-daharana. Niezaka ny filoha tamin`izany nanohy ny asa ka nitsangana ofisialy ny taona 1983 ka ny “couple” Jean Emile sy Therese, Monika sy Boniface no voalohany. Nitombo tsikelikely ny “couple”FIFAKRI ka telo no am-perinasa fa ny telo kosa dia mananontena. Marihina fa nisy mariazy miara-mizotra “couples 6” ny 23 desambra lasa teo. Amin`ny alahady ho avy izao no hanatanteraka ny  fiarahabana nahatratra ny taona an`ireo pretra telo mirahalahy ny fiangonana Ekar Md Josefa etsy Mahamasina

 

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Mpanao vakansy mivoaka any amin’ny faritraVitsy tamin’ity faran’ny taona ity

Vitsy ireo mpiala sasatra nivoaka tany amin’ny faritra tamin’ity faran’ny taona 2018 ity, raha araka ny fanadihadiana natao tetsy amin’ny toby fiantsonana Andohatapenaka. Voakasik’izany ireo miazo an’i Mahajanga ka ireo tsy maintsy mody any amin’ireo fianakaviany ihany sisa no mandeha.

 

 Noho ny toe-draharaharam-pirenena amin’ny ankapobeny no voalaza fa antony  mahatonga izany, indrindra  fa ny tebiteby ny amin’ny mety hisian’ny korontana. Eo an-danin’izay ihany koa raha araka ny fanazavan’ireo mpandeha dia mahay mafy ny amin’ny mety hampirongatra ny fanararaotana hataon’ireo mpanakan-dalana any amin’ny lalam-pirenena fahaefatra izy ireo amin’izao ankatoky ny fety izao ka aleony ihany mihafy miara-manao fety amin’ireo ankohonany eto an-drenivohitra. Ho an’ireo maniry te-handeha kosa anefa  tsy afaka dia ny vola hampiasaina mihitsy no tsy misy noho ny fahasahiranana maro samihafa niainan’ny isan-tokantrano nandritra ity taona 2018 madiva  hivalona ity. Nijanona ho 30.000 Ar ihany ny saran-dalana mampitohy an’Antananarivo sy Mahajanga vokatr’izany fa tsy nahitana fiakarany toy ny isan-taona.   Na izany aza anefa dia nanambara ireo koperativa mpitatitra olona mampiasa ity lalam-pirenena iray ity fa tsy nahitana mpisakan-dalana firy intsony tany an-toerana tato ho ato. Ny lalana hoy izy ireo no ilàna fitandremana satria malama noho ny ranon’orana ka ilana olona mahafehy izany. Tsiahivina moa fa mila manana 1 tapitrisa Ar raha kely ny fianakaviana iray misy ankizy  efatra raha hiala sasatra mandritra ny efatra na dimy andro ao Mahajanga.

 Pati

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Zanaka vavin’i Rivo RakotovaoNanambady ny sabotsy teo

Tontosa ny sabotsy 29 desambra teo tetsy amin’ny Ekar Faravohitra ny fitsofan-drano ny fanambadian’ny zanaka vavin’ny filoham-panjakana Rivo Rakotovao, Aina Miranto Rakotovao sy ny vadiny, Mamy Antonio Razafinimpanana.

 Azo lazaina ho tsotsotra sy tsy natao nahoraka ny lanonana saingy niavaka sy mendrika ho an’ny maha zanaka manampahefana ambony kosa, hoy ireo mpitazana. Etsy an-kilan’izay moa dia miandry fatratra ny fanehoan-kevitr’ity filoham-panjakana ity manoloana ny raharaham-pirenena ihany koa ny olom-pirenena sy ireo mpanara-baovao amin’izao ankehitriny izao. Miarahaba ny filoham-panjakana sy ireo zanany nahazo tokantrano vao ny gazety Tia Tanindrazana.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Asa fanaovan-gazetyMaro ireo namana nandao ny taona 2018

Taona maloka ho an’ny tontolon’ny fanaovan-gazety teto Madagasikara ity taona 2018 ity. Maro ireo namana nindaosin’ny fahafatesana nanomboka ny volana mey hatramin’ny novambra. Lasa ny 5 mey ny namana Martin Ravonjisoanirina tao amin’ny RNM.

 

5 jona, nody i Rojo Nantenaina na "Missé" tao amin’ny gazety Les Nouvelles. 16 jona, lasa koa i Jao Miandrisoa mbola namana tao amin’ny RNM ihany. Nody ihany koa ny Raiamandrenibe mpanangana ny orinasan-tserasera Ultima media, Charles Andriantsitohaina, ny 30 jona. Nanaraka azy avy eo ny 2 Jolay ny namana Maurice Tsiavonana tao amin’ny On Air Radio. Nodimandry ny 5 jolay ny namana Lantomalala Rasata tao amin’ny TVM. Tapa-bolana taoriana indray, ny 22 jolay dia lasa ny namana  Zo Rakotoseheno tao amin’ny Midi-Madagascar. Tsy nitsahatra ihany fa lasa koa ny 19 septambra ny namana Christophe Haja tao amin’ny Radio Tana ary ny 15 novambra moa dia nandao antsika ihany koa ny namana Fidèles Jules tao amin’ny Radio Mampita Fianarantsoa. Tsy sanatria mamoha fotamandry fa ny hirariana dia ny hoe ho feno fiononana tanteraka anie ny havana aman-tsakaizan’izy ireny ary ny hirariana dia ho lasa anio mialoha ny amin’ny 12 ora alina ny ratsy rehetra.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Taratasin’I JeanNomen’i Jean inona ?

Fa nomen’i Jean inona daholo mihitsy ary ireto vahoakany ireto no dia minia mikimpy manao mody fanina be toy io ? Mba omeo ny tena fitiavana marina re izy ireo fa aza dia lavoina amin’ny fandraikirekena toy io a !

 

 Izany atao raha tena fitiavana marina no lehibe indrindra aminao. Ekeko fa tsy nisy tonga lafatra ireo teo alohanao rehetra. Fa na izany kosa aza aloha ity vitanao ity efa tena tafahoatra e ! Soa ihany ny razambentsika fa nanana ilay fahendrena hoe ny heloka hibaboana mody rariny. Isika anie olon’ny fihavanana e ! Samy hahatsapa daholo ny olona rehefa mitsotra ianao e ! Izahay koa anie samy mahita daholo fa mbola boaikely afaka manana ny hoaviny ny Jean kelinay e ! Ary mba mahay manao zava-tsoa ihany izy matoa nomena amboarana mpandraharaha avy tamin’ny 15 taona lasa. Eo moa Jean a !

Marco  

Tia Tanindranaza0 partages

Firaisamonim-pirenena FTMFHametraka fitoriana noho ny hosoka ara-pifidianana

Nandray anjara feno tamin’ny fanaraha-maso ny fiainam-pirenena teo nanomboka ny taona 2001 ny Fikambanana FTMF (Fikambanan’ny Tanora Mandala fahamarinana mba ho fampandrosoana firenena).

 

 Niasa tamina faritra maro nanara-maso ny fifidianana fihodinana voalohany na ny fihodinana faharoa nifanandrinan’i Marc Ravalomanana sy Andry Rajoelina, araka ny fahazoan-dalana laharana faha-005/CENI/2018 avy amin’ny CENI ny 9 janoary 2018. Niparitaka tany ifotony ny fanaraha-maso na teo anivon’ny Birao fandatsaham-bato na teo anivon’ny Sampana mpanangona ny vokatry ny latsa-bato (SRMV) na teo anivon’ny CENI, nialoha sy nandritra ary taorian’ny fifidianana. Namoaka ny fehin-kevitra izy ireo ny sabotsy 29 desambra, ka nilaza mazava fa nisy ny fampiasana ny fahefam-panjakana. Mbola hita taratra, hoy ny FTMF ny fitsabahan’ny fanjakana mivantana indrindra ireo avy amin’ny minisiteran’ny atitany na ireo solontena isan’ambaratonga hatrany ifotony satria nibaribary ny fitanilana mivantana tamin’ny kandida iray. Nisy ny famoriana ireo filohan’ny fokontany sy ireo tompon’andraikitra ara-panjakana eny ifotony teo amin’ny faritra maro nanerena azy ireo hampandany kandida iray. Ny bileta tsy nisy laharana manokana na “numéro de série” ary nisy ny fahaverezana bileta tokana tany amina faritra maro. Tsy fahampian’ny fitanana an-tsoratra sy ny fisy fanisam-bato tamina toerana maro, ka nisy nampiasa “photocopie”, ary nisy aza efa ireo fitanana an-tsoratra tamin’ny fampiofanana no nampiasaina. Ny fampiasana hosoka ireo fitanana an-tsoratra izay tsy nisy “numero de series”. Ny famoahana ny fironana nataon’ny CENI niainga tamin’ny “PC Scannés” avy amin’ny SRMV fa tsy “PV Réel”. Tsy mangaraharaha ihany koa, hoy ny FTMF, ny fandraisana ny vokatra avy tany amin’ny Biraom-pifidianana nankany amin’ny SRMV maro. Teo ihany koa ny fanirahana sy ny fividianana olona handrotsaka bileta efa voamarika ary nomena vola ihany koa ny filoham-pokontany sy ny mpikamban’ny Birao fandatsaham-bato hanova ny safidim-bahoaka … Noho ny fahatsapana ireo lesoka maro be dia ambaranay fa tsy tomombana mihitsy ny fanomanana sy ny fikarakarana ary ny fanatanterahana ny fifidianana, koa ho fanatrarana ny fahamarinana dia tsy maintsy hametraka fitoriana ny FTMF izay mifototra amin’ny porofo marobe, hoy ny fanambarana.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Taona 2018Ireo daty manan-danja teo amin`ny tontolo politika

Ora sisa dia hivalona ny taona 2018 ka indro fantaro ireo daty nanan-tantara teo amin`ny firenena indrindra teo amin`ny tontolo politika:

 

25 janoary : « Fisandratana 2030 », io no vinan`ny filoham-pirenena teo aloha, Hery Rajaonarimampianina. Programan`asa nokasainy hampiharina ho amin`ny dimy taona raha toa ka mbola ho lany ho filoham-pirenena.

 

26 janoary : Tany Parisy, Andry Rajoelina no nitondra famelabelarana ny vinam-piarahamoniny, Initiative Emergence Madagascar (IEM) ary maro no tsy nankasitraka izany satria miendrika ho fivarotana tanindrazana sahady.

30 martsa : Fivoriana tsy ara-potoana teo amin`ny parlemantera HVM natao teny amin`ny hotely Paon d`or. Niparitaka tamin’ny tambajotran-tseratsera sosialy ny porofo sarimihetsika, naneho ireo depiote nandany ireo volavolan-dalàna ireo, nandray vola tamin’ny baoritra teny amin’ny Paon d’Or Ivato. Misy hita mihitsy ny sarin’ireo depiote nandray ny volabe, misy fantatra amin’ny alalan’ny feony izy ireo, nizara sy nandray ireo volabe.

3 aprily: Tao anatin’ny kolikoly sy ankerisetra ny fandaniana ny lalam-pifidianana fototra sy ho an’ny filoham-pirenena ary ny ho an’ny Solombavambahoaka izay nolaniana amboletra. Ireo Solombavambahoaka 97 izay nandany azy dia noheverina notambazana vola 50 tapitrisa Ariary isam-batanolona, izay nohapangain’ireo namany 73 fa kolikoly avo lenta. Ireto farany anefa niapanga fa tsy ampy 79 ireo nandany ny lalàna fehizoron’ny fifidianana, satria mihoatra lavitra ny isa izany raha efa tsy ao ireo tsy tonga sy nandefa iraka any ivelany ary ireo mpisolo ny efa nodimandry izay tsy mbola tafapetraka. 

 

11 mey : Voasonian`ny filoham-pirenena Hery Rajaonarimampianina ny didy mampanan-kery an`ireo lalàna fehizoro mifehy an`ireo fifidianana eto amintsika: fifidianana filoham-pirenena, fifidianana solombavambahoaka ary fitsapan-kevi-bahoaka. 

04 jona : Ntsay Christian no tendren`ny filoham-pirenena, Hery Rajaonarimampianina, ho praiminisitra vaovao. Ny didim-panjakana 2018-519 no nanendrena an’ity praiminisitra vaovao kanefa didim-panjakana 2018-528 no nanesorana ny praiminisitra teo aloha.

11 jona : Nijoro ny governemanta Ntsay christian

1-21 aogositra : Niisa 46 ireo kandidà no tonga nanatitra ny antontan-taratasy ho filoham-pirenena ka 36 amin`ireo ihany no nankatoavin`ny Fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana.  

17 oktobra :Nidoboka am-ponja vonjimaika etsy Antanimora i Pety Rakotoniaina, iray tamin’ireo mpitarika ny Hetsiky ny Fanorenana Ifotony (HFI), taorian’ny nisamborana azy tany Camp Robin ny talata takariva teo raha saika hihazo an’i Fianarantsoa.  Nakarina avy hatrany taty Antananarivo ary notazonina teny amin’ny Toby Ratsimandrava izy omaly, ary nalefa eny am-ponja ny hariva. Fananganana fanjakana ao anaty fanjakana sy fanohitontohinana ny filaminana anatiny no voalaza fa anisan’ny niampangana azy.

07 Novambra: Niroso tamin`ny fihodinana voalohany ny fifidianana filoham-pirenena. Maro ireo lesoka hita indrindra ny teo amin`ny lisim-pifidianana… Tsy navela nanefa ny adidny ny olom-pirenena.

 

19 Desambra: Ady lalao niverina teo amin`i Marc Ravalomanana sy Andry Rajoelilna nandritra ny fihodinana faharoa kanefa lisi-pifidianana tsy izy no hohatsaraina, kara-pifidianana 12 tapitrisa sy kara-panondrom-pirenena dimy hetsy natota nampiahiahy, ny fampihantsiana teo amin`ny mpomba ny roa tonta teo anivon`ny fiarahamonina, ireo olom-pirenena maro tsy afaka nifidy, fividianana biraom-pifidianana, kolikoly avo lenta… Maro ireo porofo sy fitarainana nentin`ny mpanara-maso eto an-toerana sy vahiny.

29 desambra : Sokajiana ho kihon-dàlana lehibe ho an’ny tantara sy hamaritra ny ho avy politika ato ho ato ny fanombohan’ny hetsiky ny 13 mey nanomboka ny andron’ny sabotsy teo, nijoroan’ny vahoaka hiady amin’ny tsy marina sy ny hosoka ara-pifidianana, ary antso avo ho an’ny HCC ihany koa mba hahasahy hijoro ka tsy hanaiky lembenana eo anatrehan’izany.

 

 Marigny A. sy Toky R

Tia Tanindranaza0 partages

Fandraisana fitarainana eny amin’ny HCCHifarana anio

Ho fampiharana ny fanapahan-kevitra nivoaka teo anivon’ny fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana na HCC tamin’ny fihodinana voalohan’ny fifidianana filoham-pirenena dia tsy

tokony hifarana anaty andro tsy fiasana ny fandraisana ireo fangatahana na fitarainana mikasika ny resaka fifidianana. Ny datin’ny 29 desambra, izay andro sabotsy no tokony fiafaran’ny fandraisana fangatahana dia nahemotra ho anio alatsinainy 31 desambra indray hatramin’ny 4 ora hariva. Ankoatra ireo porofo isan-karazany mikasika ny resaka fisiana hala-bato nampahafantarin’ireo nanadihady izany talohan’ny fivoahan’ny voka-pifidianana nomen’ny CENI dia maro ihany koa ireo porofo vaovao voaray isam-paritra naranty tetsy amin’ny kianjan’ny 13 mey ny sabotsy teo. Heverina fa ho sarotra ny mbola haheno indray fa azo raisina saingy tsy mitombina ireo fangatahana sy fitoriana izay efa eo am-pelatanana sy mbola horaisina eo am-pelatanan’ity rafitra ity.

J. Mirija

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fikambanana Tanora Mandray AndraikitraMitaky ny fanintsanana an’i Andry Rajoelina

Mandray anjara feno ary mankasitraka ny fitakiana ny rariny sy hitsiny handresena ny hosoka sy ny kolikoly tamin’ny fifidianana ny Tanora Mandray Andraikitra (TMA), tarihin’i Tsiry Andriamihantasoa,

araka ny fanehoan-keviny teny Analakely nandritra ny hetsika ny sabotsy 29 desambra lasa teo.  Tena nisy ny hosoka nataon’ny kandida faha-13, hoy izy, ka takiany sy ny fikambanana tarihiny ny fanintsanana (Disqualification) an’i Andry Rajoelina tsy ho anisan’ny kandida. Raha manaraka ny lalàna izay lazaina fa azo atao ny mandraraka ny kandida araka ny voalazan’ny lalàmpanorenana, dia mino izahay ary mahatoky tanteraka ny HCC amin’ny fanapahana horaisiny sy hampiharany ny lalàna miainga amin’ny fandinihana ireo andinin-dalàna samihafa satria betsaka no tsy voahaja. Betsaka ny fandikan-dalàna, toy ny fampiasana olom-panjakana, indrindra ny bileta tokana izay voafaritry ny lalàm-pifidianana fa mila hasiana « numéro de séries » kanefa dia tsy nisy an’izany, izay midika fa efa nomanina ny hala-bato, hoy ity filohana fikambanana ity. Hita foana ny Tanora Mandray Andraikitra raha mbola hetsika hitakiana ny tombontsoam-bahoaka, ary rehefa ny vahoaka no mitroatra dia eo foana izahay, hoy i Tsiry Andrimihantasoa.

Toky R

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Lisi-pifidiananaSinga fototra nahatonga ny hala-bato ?

Efa hatramin’ny volana oktobra, nialoha ny handehanan’ny fifidianana filoham-pirenena fihodinana voalohany no efa nanakiana mafy ny lisi-pifidianana ireo nitaky ny fangaraharahan’ny fifidianana rehetra, indrindra ry zareo avy eo anivon’ny firaisankinan’ireo kandida.

 Efa tapitra ny fe-potoana tokony hanitsiana ny lisitra, saingy nony nitaraina ho tsy tao anatin’izany ny kandida Mailhol dia nampidirina tao haingana ny anarany, hoy ny kandida Jean Jacques Ratsietison, tamin’izay fotoana izay. Mety misokatra isan’andro izany ny lisitra, hoy izy. Raha ny andininy faha-5 ao amin’ny lalàna mifehy ny fifidianana no iverenana resahana dia ny 15 aprily teo no tokony ho nifarana ny fanavaozany ny lisitra. Ny anarana rehetra voarakitra tamin’io fotoana io no voalaza fa tokony handrotsa-bato nandritra ireo fifidianana notontosaina tsy ara-potoana rehetra tamin’ity taona 2018 ity. Maro anefa ireo firaketana an-tsoratra ny voka-pifidianana isam-paritra fantatra nandritra ny hetsika fitakiana fahamarinana tetsy Analakely farany teo no voaporofo fa tsy mifanaraka amin’ny isan’ny mpifidy voasoratra anarana sy voalaza ho nanefa ny adidiny ny isam-bato raketiny avy. Teo ihany ny fanatsinginana isa 1 na 2 anoloan’ny isam-bato azon’ny kandida laharana faha-13 rehefa hita fa resy tao amin’ilay birao ity kandida ity, raha ny tatitra voaray hatrany.

J. Mirija

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Tandrevaka tamin’ny fifidiananaTsy ho afa-bela ny CENI

Maika ny hanala ny zioga nitambesatra teo an-tsorony dia ny vokatry ny fifidianana kitoatoa nokarakarainy ny CENI, raha ny fihetsiny nihazakazaka namoaka voka-pifidianana ny herinandro teo.

Na dia mihevitra azy ho tsy tompon’ny baolina intsony aza anefa ity vaomieram-pirenena nampisahanina ny fifidianana lazaina fa mahaleotena ity dia azo antoka fa rehefa tsy ho afa-bela eo anatrehan’ny lalàna dia tsy ho afa-bela eo imason’ny vahoaka Malagasy kosa noho ny tandrevaka izay toy ny niniany natao. Sarotra ny hino fa rehefa mivoaka ny marina rehetra sy ny didim-pitsarana momba ireo hosoka vokatry ny tandrevany dia mbola hijanona eo ihany ireo mpikambana ao anatin’ny vaomiera tarihin’ny filohany, Hery Rakotomanana. Izy rahateo malaza ratsy tamin’ny fampandaniany lalàmpanorenana tamin’ny alalan’ny karnem-pokontany ny taona 2010, fony naha filohan’ny tetezamita ny kandida ho filoham-pirenena farany teo, Andry Rajoelina. Mbola maro amin’ireo mpamakafaka raharaham-pirenena sy mpanao politika aza ankehitriny no miahiahy fa anisan’ireo apinga fototra nanomanan’ny filohan’ny tetezamita teo aloha, Andry Rajoelina, izao zava-miseho ankehitriny izao hatramin’ny taona 2009 ny filohan’ny CENI.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Ady amin’ny tsy fahamarinanaHihamafy ny tolon’ny 13 mey

Fahombiazana tanteraka ny hetsiky ny 13 mey nijoroan’ny vahoaka hiady amin’ny hosoka sy kolikoly tamin’ny fifidianana, ary tsy arakaraka ny fanatsatsoana ninian’ny sasany naely fa hisy fanakorontanana ary hiteraka ra mandriaka sy faty olona mihitsy, fa dia nilamina ny rehetra.

 Tonga maro be ny vahoaka na fety aza ny andro. Na niatrana vao maraina aza ny mpitandro ny filaminana, dia namela ny vahoaka niditra malalaka tao amin’ny “Parvis” anoloan’ny Lapan’ny tanàna. Nisy karazana sakana tsy nahafahan’ny mpitarika niakatra ny lapihazo, kanefa nandeha ny fifandresen-dahatra rehefa tonga ireo mpitarika notarihin-dry depiote Hanitra Razafimanantsoa, ka niala moramora sy namela ny fanehoan-kevitra malalaka izy ireo tokony ho tamin’ny 11 ora sy fahefany teo. Ny PV eny am-pelatanan’ny K25, dia mitovy lanja amin’ny nalefa eny amin’ny HCC sy ny CENI, hoy ny depiote Hanitra Razafimanantsoa. Ny valim-pifidianana tany amin’ny faritra faran’izay lavitra no nataon’ny CENI mialoha. Ny tany Ikalamavony, Beroroha no tonga talohan’Antananarivo. Mbola nokarakaraina satria nisy novaina na nampifamadihana, hoy izy. Hala-bato nanerana an’i Madagasikara fa tsy Antananarivo ihany. Nangatahana “confrontations” na ny fampitahana ny PV, ka ny valin-tenin’ny CENI dia ny hoe: ireo “PV scannés” ihany aloha no azo atao, izany hoe ireo mety novana sy nanaovana ny hosoka sy nikajiana ny valim-pifidianana fa tsy ny “PV reels” na ny tena izy eny am-pelatanan’ny solontenan’ny kandida satria nanana angidim-by izahay, ary manana ny PV tena izy sy tsy matahotra izany ny fampitahana ny PV, hoy izy. Endrika iray nisehoan’io hosoka tamin’ny PV io ny fanovanana isa 1 na 2 eo amin’ny isa naharesen-dRajoelina, ohatra, hoe 31 dia lasa 131, ao amin’ny PV laharana 15212. Ilay 31 no “PV Réels” fa ilay 131 kosa no “PV scannés” nikaotiana ny valim-pifidianan’ny CENI, hoy ny K25. Raha Teto Antananarivo tetsy Mahamasina aza, dia tsy navela niditra sy nampiandrasina adiny telo ny solontena ara-dalàn’ny K25 saika hijery sy hanara-maso ny fikirakiran’ny SRMV ny voka-pifidianana. Hala-bato no antony, ary niasa niaraka tamin’ny vadintany izahay, ka voaray video sy sary ny fanovana PV tao, ary tratra ambodiomby. Efa nentina any amin’ny HCC ny porofo. Eto Antananarivo aza mangalatra mainka fa any amin’ny faritra, hoy ny mpisolovava Hanitra Razafimanantsoa. Efa filoha lefitry ny MAPAR aho fa efa tena tsy izy intsony ity hosoka sy halatra ity, hoy i Paul Pody. Valy bontana ho an’i Andry Rajoelina tamin’ny vava be hoe: efa zatra ady ka na inon-kidona na inon-kitranga isika tsy maintsy mandresy ny fijoroan’ny vahoaka nanao fanamby sy velirano teny amin’ny Kianjan’ny 13 mey Analakely ny sabotsy 29 desambra teo. Tsy maintsy mandresy ny fahamarinana ary ho resy tosika ny ratsy satria tsy hisy hanaiky fa olona mpangala-bato, mpanao barofo, mpanao hosoka,… no hitondra ity firenena ity, hoy ny kabary teny an-kianja ary fahavononana tanteraka no nasehon’ny vahoaka. Nisy ny moa solontena maro avy any amin’ny faritany. Hitohy amin’ny alarobia 2 janoary izao, ary tena hahery vaika ny tolona.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fitakiana ny fahamarinana

Fahombiazana tanteraka ary azo lazaina ho santatry ny fandresen’ny fahamarinana no nitranga tetsy amin’ny Parvis Analakely ny sabotsy teo. Tonga maro namaly ny antson’ny K 25 ireo tsy manaiky ny hala-bato na dia teo aza ny fandrahonana maro samihafa.

 

Mifandraika amin’izay hatrany dia hita ho nihaino ny feon’ny fieritreretany ny avy eo anivon’ny fitandroana ny filaminana. Nisintaka tsimoramora ary tsy nanao afa-tsy ny nitandrina ny fihoaram-pefy moa izy ireo, raha ny zava-nisy hita niseho teny an-toerana no asian-teny.

HCC

Mbola vonona ny handray ireo fitarainana mikasika ny fifidianana kosa ny avy eo anivon’ny fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana hatramin’ny anio. Nitarina hatramin’ny 4 ora hariva raha toa ka tokony ho nifarana ny sabotsy teo.

Tia Tanindranaza0 partages

FANAFIHANA TENY ANKADINDRAMAMY

Raikitra indray ny fanafihana tetsy Ankadindramamy. Toeram-pivarotana toaka amin’ny ambongadiny no norobain’ny efa-dahy mitazona poleta roa.

 

 

Nototan’ireo tavoahangy ny mpiasa iray tao ary nitifitra indroa izy ireo mba hampitsoahana ny olona tamin’ny fivoahany tao amin’ilay toerana. Vola mitentina 11 tapitrisa ariary no lasan’ireo olon-dratsy. Amin’ny andro amin’ny dimy ora hariva no nitrangan’izany ary mbola betsaka olona nifamezivezy no sady tsy mbola maizina akory.

MISY FOANA NY MPANARARAOTRA

Tsy ny famonoana ny afo no nahamaika ny olona raha nirehitra ny trano iray tetsy Ambohitratrimo. Ny nihazakazahan’ireo olon-dratsy izay mody nanampy dia ny nandroba indray ny entana izay azo nalaina tao an-trano. Soa fa tsy namela izany anefa ireo mponina sy ny fokonolona izay niaro mafy ilay toerana hany ka mba tsy tanteraka izany. Raikitra ny fandrahonana nandritr’ilay hain-trano. Milatsaka tanteraka ny fomba fisainana ankehitriny ary tsy misy afa-tsy ny mangalatra no ao an-dohan’ny sasany.

MALAGASY MIASA ANY KOWEIT VOADAROKA

Vehivavy teratany malagasy iray indray no maty novonoin'ny mpampiasa azy tany Koweit. Mahagaga anefa fa tsy mbola ampy taona akory ity vehivavy ity no nalefa hiasa tanyivelany ka izao niharan’ny herisetra ary faty no niverina teto an-tanindrazana. Efa tonga teny amin'ny seranam-piaramanidina Ivato ka notsenain’ny havany ny razan'ity tovovavy ity. Efa maro ny olona voasambotra noho ny fanondrànana olona kanefa koa mbola betsaka ny roboka ary sahy manao vy very ny ainy mba hiasa any an-dafy.

 TRANO PRINTY NASIONALY

Mbola tsy nisy didy manala ny fanagiazana ny trano printy nasionaly hatramin’izao. Mihitsoaka avokoa ny fanotàna rehetra sy ny asa fanao andavan’andro, indrindra amin’izao faran’ny taona izao izay fanaovan’ny trano printy alimanaka. Raha ny fantatra, ny tonia mpampanoa lalàna no mbola manakana ny fisokanan'ilay trano printy nasionaly. Baiko avy aminy rahateo ny fanagiazana izay notontosain’ny mpitandro ny filaminana.

Tia Tanindranaza0 partages

Basket Be Seksiona AmbohidratrimoNifarana ny sabotsy teo ny andiany voalohany

Nifarana tamin’ny sabotsy 29 desambra 2018 teo, teny amin’ny kianjan’ny RFI Ivato, ny andiany voalohany tamin’ny hetsika Basket Be nokarakarain’ny seksion’ny basikety baolina eny Ambohidratrimo.

Tia Tanindranaza0 partages

Foot à 6 The Best FansLasan’ny ekipan’ny Manchester United Panther

Nifarana omaly alahady 30 desambra 2018, teny amin’ny kianja sentetikan’Andohalo, ny fifaninanana baolina kitra lalaovin’olona 6 “The Best Fans” andiany faha-2 nokarakarain’ny Plate forme Gasyfoot.

 Votsotra teo am-pelatanan’ny ekipan’ny Ludogorets ny amboara fa lasan’ny  Manchester United Panther nandresy ny Juventus 2 tamin’isa 6-1. Ny Manchester United izany no nisantatra ny fandrombahan’ny amboara lehibe natolotra nanomboka tamin’ny ity andiany faha-2 ity. Tsiahivina fa teo amin’ny lalao ankatoky ny famaranana ny  Manchester United Panther dia nanilika ny Paris Fc ary ny Juventus 2 kosa dia nandavo ny Psg Rano sy Vary.

 

Madagascar Tribune0 partages

La manifestation du « K25 » s’est déroulée sans aucun incident

La manifestation pour la dénonciation des fraudes électorales massives lors du scrutin du 19 décembre dernier, organisée par le comité de soutien du candidat N° 25 a bel et bien eu lieu samedi sur le parvis de l’Hôtel de ville. Malgré l’interdiction de la tenue de toute manifestation sur cet endroit lancée la veille par le préfet d’Antananarivo ou encore la présence des militaires sur les lieux dès le petit matin, les partisans du candidat Marc Ravalomanana ont commencé à arriver sur place vers 10h.

Une trentaine de minutes plus tard, ils entrent sur le parvis dirigés par des députés et autres élus sous la bannière de parti politique TIM sans que les hommes en treillis les en empêchent. Le nombre des manifestants n’a cessé de grossir jusqu’à ce que l’endroit soit pratiquement bondé. Les médias proches du candidat N° 25 estiment à quelques milliers de personnes le nombre de l’assistance. Vu ce nombre important des manifestants, les forces de l’ordre qui quadrillaient la manifestation ont pratiquement quitté les lieux avant midi où les différents intervenants du comité de soutien de Marc Ravalomanana ont commencé à prendre la parole.

Le candidat en personne ne s’est pas rendu sur place. « Il pourra venir ici si sa présence est nécessaire », a lancé le chroniqueur politique, Fidèle Razarapiera qui a décidé de soutenir publiquement le candidat. Comme tous les autres intervenants, il a notamment interpellé les partisans du candidat N° 25 à défendre coûte que coûte leur choix. Cet ancien collaborateur du candidat Andry Rajoelina, notamment lors de la transition, n’a pas manqué de révéler ses discussions avec cet autre candidat, concernant notamment la région d’Alaotra-Mangoro, région natale du journaliste.

Malgré la tenue de cette manifestation qui visiblement a attiré beaucoup de personnes, aucun affrontement, ni débordement ou encore gêne pour les autres activités entrant dans la célébration des fêtes de la fin d’année n’ont enregistré sur les lieux samedi. Ce, contrairement aux rumeurs véhiculées sur les réseaux sociaux par les partisans du candidat N° 13 indiquant qu’il y aurait eu des morts et beaucoup de blessés à Analakely. Les dirigeants du mouvement se félicitent de la tenue de la manifestation sans aucun incident et rappellent aux forces de l’ordre que les partisans de Marc Ravalomanana sont pacifistes.

Les ténors du comité de soutien du Marc Ravalomanana affirment que le mouvement va se poursuivre et s’intensifier dans les jours à venir, mais la trêve des confiseurs oblige. Dans la rue, ils n’ont rien prévu cette semaine, mais ils multiplient les communications médiatiques pour révéler les différentes sortes de fraudes électorales constatées lors du second tour de la présidentielle du 19 décembre dernier. Entre autres cas indiqués, la modification du procès-verbal de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) après que la copie est remise au délégué du candidat N° 25.

Madagascar Tribune0 partages

La Haute cour constitutionnelle est à pied d’œuvre

La date limite de dépôt des requêtes entrant dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle est reportée ce lundi 31 décembre à 16h. Après son communiqué de vendredi dernier fixant cette date buttoir au samedi 29 décembre, la Haute cour constitutionnelle (HCC), s’est ravisée. Dans un nouveau communiqué publié samedi dernier, elle explique qu’ « en application du système de délai franc mis en œuvre lors du premier tour », elle a opté pour ce report sachant que le dernier jour de dépôt des requêtes tombait un samedi.

Les Hauts commissaires constitutionnels indiquent par ailleurs qu’« ils ont commencé les travaux de saisie des données issues des procès-verbaux et feuilles de dépouillement de vote physiques le vendredi 21 décembre », soit quatre jours après la tenue du scrutin. La Cour aurait également procédé directement au ramassage des plis de l’ensemble des districts de la province d’Antananarivo et de ceux de l’axe Sud-est qui lui étaient destinés.

Le contrôle des procès-verbaux et feuilles de dépouillement s’effectue systématiquement et de manière exhaustive auprès de la HCC, indique toujours cette dernière. En cas d’anomalie, elle indique que des documents électoraux supplémentaires sont demandés auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Madagascar Tribune0 partages

La Haute cour constitutionnelle est à pied d’œuvre

La date limite de dépôt des requêtes entrant dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle est reportée ce lundi 31 décembre à 16h. Après son communiqué de vendredi dernier fixant cette date buttoir au samedi 29 décembre, la Haute cour constitutionnelle (HCC), s’est ravisée. Dans un nouveau communiqué publié samedi dernier, elle explique qu’ « en application du système de délai franc mis en œuvre lors du premier tour », elle a opté pour ce report sachant que le dernier jour de dépôt des requêtes tombait un samedi.

Les Hauts commissaires constitutionnels indiquent par ailleurs qu’« ils ont commencé les travaux de saisie des données issues des procès-verbaux et feuilles de dépouillement de vote physiques le vendredi 21 décembre », soit quatre jours après la tenue du scrutin. La Cour aurait également procédé directement au ramassage des plis de l’ensemble des districts de la province d’Antananarivo et de ceux de l’axe Sud-est qui lui étaient destinés.

Le contrôle des procès-verbaux et feuilles de dépouillement s’effectue systématiquement et de manière exhaustive auprès de la HCC, indique toujours cette dernière. En cas d’anomalie, elle indique que des documents électoraux supplémentaires sont demandés auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Madagascar Tribune0 partages

La Haute cour constitutionnelle est à pied d’œuvre

La date limite de dépôt des requêtes entrant dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle est reportée ce lundi 31 décembre à 16h. Après son communiqué de vendredi dernier fixant cette date buttoir au samedi 29 décembre, la Haute cour constitutionnelle (HCC), s’est ravisée. Dans un nouveau communiqué publié samedi dernier, elle explique qu’ « en application du système de délai franc mis en œuvre lors du premier tour », elle a opté pour ce report sachant que le dernier jour de dépôt des requêtes tombait un samedi.

Les Hauts commissaires constitutionnels indiquent par ailleurs qu’« ils ont commencé les travaux de saisie des données issues des procès-verbaux et feuilles de dépouillement de vote physiques le vendredi 21 décembre », soit quatre jours après la tenue du scrutin. La Cour aurait également procédé directement au ramassage des plis de l’ensemble des districts de la province d’Antananarivo et de ceux de l’axe Sud-est qui lui étaient destinés.

Le contrôle des procès-verbaux et feuilles de dépouillement s’effectue systématiquement et de manière exhaustive auprès de la HCC, indique toujours cette dernière. En cas d’anomalie, elle indique que des documents électoraux supplémentaires sont demandés auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Madagascar Tribune0 partages

La manifestation du « K25 » s’est déroulée sans aucun incident

La manifestation pour la dénonciation des fraudes électorales massives lors du scrutin du 19 décembre dernier, organisée par le comité de soutien du candidat N° 25 a bel et bien eu lieu samedi sur le parvis de l’Hôtel de ville. Malgré l’interdiction de la tenue de toute manifestation sur cet endroit lancée la veille par le préfet d’Antananarivo ou encore la présence des militaires sur les lieux dès le petit matin, les partisans du candidat Marc Ravalomanana ont commencé à arriver sur place vers 10h.

Une trentaine de minutes plus tard, ils entrent sur le parvis dirigés par des députés et autres élus sous la bannière de parti politique TIM sans que les hommes en treillis les en empêchent. Le nombre des manifestants n’a cessé de grossir jusqu’à ce que l’endroit soit pratiquement bondé. Les médias proches du candidat N° 25 estiment à quelques milliers de personnes le nombre de l’assistance. Vu ce nombre important des manifestants, les forces de l’ordre qui quadrillaient la manifestation ont pratiquement quitté les lieux avant midi où les différents intervenants du comité de soutien de Marc Ravalomanana ont commencé à prendre la parole.

Le candidat en personne ne s’est pas rendu sur place. « Il pourra venir ici si sa présence est nécessaire », a lancé le chroniqueur politique, Fidèle Razarapiera qui a décidé de soutenir publiquement le candidat. Comme tous les autres intervenants, il a notamment interpellé les partisans du candidat N° 25 à défendre coûte que coûte leur choix. Cet ancien collaborateur du candidat Andry Rajoelina, notamment lors de la transition, n’a pas manqué de révéler ses discussions avec cet autre candidat, concernant notamment la région d’Alaotra-Mangoro, région natale du journaliste.

Malgré la tenue de cette manifestation qui visiblement a attiré beaucoup de personnes, aucun affrontement, ni débordement ou encore gêne pour les autres activités entrant dans la célébration des fêtes de la fin d’année n’ont enregistré sur les lieux samedi. Ce, contrairement aux rumeurs véhiculées sur les réseaux sociaux par les partisans du candidat N° 13 indiquant qu’il y aurait eu des morts et beaucoup de blessés à Analakely. Les dirigeants du mouvement se félicitent de la tenue de la manifestation sans aucun incident et rappellent aux forces de l’ordre que les partisans de Marc Ravalomanana sont pacifistes.

Les ténors du comité de soutien du Marc Ravalomanana affirment que le mouvement va se poursuivre et s’intensifier dans les jours à venir, mais la trêve des confiseurs oblige. Dans la rue, ils n’ont rien prévu cette semaine, mais ils multiplient les communications médiatiques pour révéler les différentes sortes de fraudes électorales constatées lors du second tour de la présidentielle du 19 décembre dernier. Entre autres cas indiqués, la modification du procès-verbal de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) après que la copie est remise au délégué du candidat N° 25.

Madagascar Tribune0 partages

La Haute cour constitutionnelle est à pied d’œuvre

La date limite de dépôt des requêtes entrant dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle est reportée ce lundi 31 décembre à 16h. Après son communiqué de vendredi dernier fixant cette date buttoir au samedi 29 décembre, la Haute cour constitutionnelle (HCC), s’est ravisée. Dans un nouveau communiqué publié samedi dernier, elle explique qu’ « en application du système de délai franc mis en œuvre lors du premier tour », elle a opté pour ce report sachant que le dernier jour de dépôt des requêtes tombait un samedi.

Les Hauts commissaires constitutionnels indiquent par ailleurs qu’« ils ont commencé les travaux de saisie des données issues des procès-verbaux et feuilles de dépouillement de vote physiques le vendredi 21 décembre », soit quatre jours après la tenue du scrutin. La Cour aurait également procédé directement au ramassage des plis de l’ensemble des districts de la province d’Antananarivo et de ceux de l’axe Sud-est qui lui étaient destinés.

Le contrôle des procès-verbaux et feuilles de dépouillement s’effectue systématiquement et de manière exhaustive auprès de la HCC, indique toujours cette dernière. En cas d’anomalie, elle indique que des documents électoraux supplémentaires sont demandés auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Madagascar Tribune0 partages

La Haute cour constitutionnelle est à pied d’œuvre

La date limite de dépôt des requêtes entrant dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle est reportée ce lundi 31 décembre à 16h. Après son communiqué de vendredi dernier fixant cette date buttoir au samedi 29 décembre, la Haute cour constitutionnelle (HCC), s’est ravisée. Dans un nouveau communiqué publié samedi dernier, elle explique qu’ « en application du système de délai franc mis en œuvre lors du premier tour », elle a opté pour ce report sachant que le dernier jour de dépôt des requêtes tombait un samedi.

Les Hauts commissaires constitutionnels indiquent par ailleurs qu’« ils ont commencé les travaux de saisie des données issues des procès-verbaux et feuilles de dépouillement de vote physiques le vendredi 21 décembre », soit quatre jours après la tenue du scrutin. La Cour aurait également procédé directement au ramassage des plis de l’ensemble des districts de la province d’Antananarivo et de ceux de l’axe Sud-est qui lui étaient destinés.

Le contrôle des procès-verbaux et feuilles de dépouillement s’effectue systématiquement et de manière exhaustive auprès de la HCC, indique toujours cette dernière. En cas d’anomalie, elle indique que des documents électoraux supplémentaires sont demandés auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Madagascar Tribune0 partages

La Haute cour constitutionnelle est à pied d’œuvre

La date limite de dépôt des requêtes entrant dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle est reportée ce lundi 31 décembre à 16h. Après son communiqué de vendredi dernier fixant cette date buttoir au samedi 29 décembre, la Haute cour constitutionnelle (HCC), s’est ravisée. Dans un nouveau communiqué publié samedi dernier, elle explique qu’ « en application du système de délai franc mis en œuvre lors du premier tour », elle a opté pour ce report sachant que le dernier jour de dépôt des requêtes tombait un samedi.

Les Hauts commissaires constitutionnels indiquent par ailleurs qu’« ils ont commencé les travaux de saisie des données issues des procès-verbaux et feuilles de dépouillement de vote physiques le vendredi 21 décembre », soit quatre jours après la tenue du scrutin. La Cour aurait également procédé directement au ramassage des plis de l’ensemble des districts de la province d’Antananarivo et de ceux de l’axe Sud-est qui lui étaient destinés.

Le contrôle des procès-verbaux et feuilles de dépouillement s’effectue systématiquement et de manière exhaustive auprès de la HCC, indique toujours cette dernière. En cas d’anomalie, elle indique que des documents électoraux supplémentaires sont demandés auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Midi Madagasikara0 partages

La place du 13 mai a retrouvé son rôle historique

Les forces de l’ordre n’ont pas empêché les manifestants de se réunir sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Elles n’ont pas dispersé ce rassemblement qui était pourtant interdit car elles n’ont pas voulu s’opposer à  des citoyens désirant user de leur droit à la parole. La place du 13 mai est devenue le réceptacle de tous les témoins des anomalies de ce deuxièmetour de l’élection présidentielle. Les dénonciations ont été faites  de  manière directe  et  ont été faites en prélude au dépôt de requêtes à la  HCC, seule souveraine à statuer en matière de contentieux électoral.

La place du 13 mai a retrouvé son rôle historique

Le risque d’affrontements avait été évoqué depuis plusieurs jours. Les mises en garde du préfet avaient été multipliées pour dissuader les partisans de Marc Ravalomanana de venir sur le parvis de l’Hôtel de Ville et à la fin, une interdiction de manifestation avait été prise. Mais cela n’’a pas dissuadé  les manifestants de venir. C’est une foule déterminée, mais ne manifestant aucune agressivité que les forces de l’ordre ont eu devant eux. Leurs responsables ont compris qu’ils avaient devant eux des citoyens responsables  et après discussion avec les représentants des manifestants, ils ont décidé de ne pas s’opposer à ces hommes et ces femmes désirant s’exprimer librement. Les autorités ont laissé le meeting se tenir, se contentant de dire que les éléments sur place n’interviendraient qu’en cas  de débordement. Tout s’est bien passé, la sécurité étant parfaitement assurée par les manifestants eux-mêmes.  Les différents orateurs qui se sont succédés sur l’estrade ont donc pu dénoncer les anomalies et les malversations qui ont émaillé  cette  élection.  La place du 13 mai a retrouvé son rôle historique.  Les  révélations se sont multipliées et les témoins qui se sont  dressés ont multiplié les dénonciations, Ces propos s’ils s’avèrent exacts vont être lourds de conséquence, car ils vont appuyer les requêtes déposées  à  la  HCC. Les juges constitutionnels vont avoir du pain sur la planche, car ils devront examiner plusieurs milliers de recours avant de publier les résultats officiels. Ils sont le dernier recours pour avoir une élection libre et transparente.

Patrice RABE

Madagate0 partages

Madagate An 2019. Voeux bibliques pour vous lecteurs assidus

L’Éternel te bénisse et te garde ! L' Éternel fasse luire sa face sur toi et te fasse grâce ! L’Éternel tourne sa face vers toi et te donne la paix ! (Nb 6: 24-26)

Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l'amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous ! (2 Co: 13 : 13)

Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, afin que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit ! (Rm 15: 13)

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même parfaitement, et que tout ce qui est en vous, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, pour l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ ! Celui qui vous a appelés est fidèle, et c'est lui qui le fera (1 Th 5: 23-24).

Que notre Seigneur Jésus-Christ lui-même et Dieu notre Père, qui nous a aimés et nous .a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, console votre cœur, et vous affermisse en toute bonne œuvre et en toute bonne parole ! (2 Th 2: 16-17)

Que le Dieu de consolation vous donne de vivre les uns avec les autres, en bonne intelligence, selon Jésus-Christ, afin que, d'un même cœur et d'une même bouche, vous glorifiiez Dieu le Père de notre Seigneur Jésus-Christ. (Rm 15: 5)

Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps, de toute manière ! Que le Seigneur soit avec vous ! (2 Th 3: 16)

Que le Dieu de la paix - qui a ramené du milieu des morts notre Seigneur Jésus, devenu par le sang d'une alliance éternelle, le grand Pasteur des brebis,- vous rende capables de toute bonne œuvre, pour l'accomplissement de sa volonté, en opérant en vous ce qui lui est agréable, par Jésus-Christ, à qui soit la gloire, aux siècles des siècles. Amen ! (He 13: 20-21)

Que la grâce soit avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus-Christ d'un amour inaltérable ! (Ep 6: 24)

Le nombre 13 est employé 28 fois dans l'Ancien Testament et il n'est jamais utilisé dans le Nouveau Testament.Les nombres 17, 22 et 120.000 sont employés 13 fois dans la Bible et le nombre 120 est employé 13 fois dans l'Ancien Testament sous sa forme cardinale.Dans l'évangile de Saint Jean, Jésus utilise au total 13 comparaisons ou titres pour désigner qui Il est vraiment :

1.Je suis le Pain (Jean 6,35 et 6,48 et 6,51)

2.Je suis la Lumière (Jean 8,12 et 9,5)

3.Je suis la Porte (Jean 10,7 et 10,9)

4.Je suis le Bon Pasteur (Jean 10,11 et 10,14)

5.Je suis la Résurrection (Jean 11,25)

6.Je suis le Chemin (Jean 14,6)

7.Je suis la Vérité (Jean 14,6)

8.Je suis la Vie (Jean 14,6)

9.Je suis la Vigne (Jean 15,5)

10.Je suis le Roi (Jean 18,37 et 19,21)

11.Je suis le Fils de Dieu (Jean 10,36)

12.Je suis dans le Père (Jean 14,10 et 14,11 et 14,20 et 17,8)

13.Je Suis (Jean 8,24 et 8,28 et 8,58 et 13,19)

Après le tirage au sort effectué le samedi 25 août 2018 au siège de la CENI (Commission électorale nationale indépendante), ci-après le numéro et le nom des 36 candidats à qui madagate.org souhaite, sans exception, une bonne et heureuse nouvelle année 2019

1.RASOLOFONJOA Haingo Andriakajamalala

2.RAKOTOFIRINGA Richard Razafy

3.TABERA Randriamanantsoa

4.RASOLOFONDRAOSOLO Zafimahaleo dit DAMA Mahaleo

5.JULES ETIENNE Rolland

6.RATSIETISON Jean-Jacques Jedidia

7.ANDRIANTSEHENO Lalaoarisoa Marcellin

8.RABARY Andrianiaina Paul

9.RABEHARISOA Saraha

10.RADAVIDSON ANDRIAMPARANY Benjamin

11.RAFALIMANANA Ny Rado

12.RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA Hery Martial

13.RAJOELINA Andry Nirina

14.BEZAZA Marie Eliana Pascaline Manasy

15.ANDRIANOELISON José Michel

16.NARISON Stephan

17.RAJAONARY Erick Francis

18.RAMAROSON Arlette

19.BERIZIKY Jean Omer

20.RANDRIAMAMPIONONA Joseph Martin dit DADAFARA

21.RATSIRAKA Didier Ignace

22.MAHAFALY Solonandrasana Olivier Jocelyn

23.RADILOFE Mamy Richard

24.ERNAIVO Fanirisoa

25.RAVALOMANANA Marc

26.IMBEH Serge Jovial

27.RAVELONARIVO Jean

28.RANDRIAMORASATA Solo Norbert

29.ZAFIVAO Jean Louis

30.RASOLONJATOVO Falimampionona

31.RAKOTOMAMONJY Jean Max

32.RABARIHOELA Bruno du duo de chanteurs "Bruno sy Malala"

33.RATSIRAKA Iarovana Roland

34.MAILHOL André Christian Dieu Donné

35.ROBIMANANA Rivomanantsoa Orlando

36.RASOLOVOAHANGY Roseline Emma

Jeannot Ramambazafy - 31 Décembre 2018