Les actualités Malgaches du Dimanche 31 Décembre 2017

Modifier la date
Madagate49 partages

Andry Rajoelina. Firarian-tsoa ho an’ny Malagasy namana, amin’izao taom-baovao 2018 izao

RY MALAGASY NAMAKO,

MISAOTRA AN’ANDRIAMANITRA ISIKA NANOME TOMBON’ANDRO HO ANTSIKA, KA NAHATRATRARANA IZAO TAONA VAOVAO 2018 IZAO.

ARAHABAINA SAMY TRA-PAMONJENA ARY NOMBAM-PITAHIANA KA INDRO TRATRA ITY ANDRO ANIO ITY.

KOA TOLORAKO NY ARAHABA FENO FIRARIAN-TSOA NY TOKAN-TRANO REHETRA TSY AN-KANAVAKA SAMY TRATRY NY ASARAMANITRA.

INDRO MIGADONA ARY ITY TAONA VAOVAO 2018 ITY.

TAONA IZAY ANDRANDRAINA HITONDRA FANANTENANA.

ANTENAIN-TSIKA IHANY KOA FA ITY TAONA VAOVAO ITY DIA TAONA HITONDRA FAHOMBIAZANA, ANEHOAN-TSIKA REHETRA TSY AN-KANAVAKA NY FIRAISAM-PO ARY INDRINDRA INDRINDRA NY FIRAISANKINA.

HITONDRA FAHASALAMANA FENO HO AN’NY MALAGASY REHETRA MANERANA NY NOSY ANIE ITY TAONA VAOVAO ITY, ARY INDRINDRA MBA HAFAHAN-TSIKA MANATANTERAKA IREO ADIDY MASINA REHETRA MIANDRY ANTSIKA AMIN’IZANY TAONA VAOVAO IZANY.

NY FANIRIAKO DIA MBA HIROTSAKA EO ANIVON’NY TOKAN-TRANO TSIRAIRAY AVY ANIE NY FAHASOAVAN’ANDRIAMANITRA.

MASINA LOATRA NY TANINDRAZANA FA NY FITIAVANA NO LEHIBE INDRINDRA.

Andry Rajoelina

Filohan’ny Tetezamita 2009-2013

Alahady 31 Desambra 2017 misakakalina

*********************

TRADUCTION LIBRE

LA VIDÉO SOUS-TITRÉE EN FRANÇAIS SERA MISE EN LIGNE SOUS PEU. MERCI DE VOTRE PATIENCE

Malagasy mes amis,

Remercions le Seigneur de nous avoir permis de pouvoir accueillir cette nouvelle année 2018.

Aussi, félicitons-nous mutuellement pour cette bénédiction d’être présents en ce jour d’aujourd’hui.

Ainsi, à tous les foyers malagasy sans exception, à l’occasion de ce nouvel an, je présente des vœux emplis de bienfaits.

Voilà donc ce nouvel an 2018 arrivé à bon port aujourd’hui.

Qu’elle soit porteuse d’Espoir et puisse nous apporter l’Espérance.

Nous espérons aussi que ce nouvel an soit synonyme de succès, et que, tous ensemble, nous puissions démontrer notre force intérieure venant du cœur et, surtout, notre unité légendaire: le Firaisankina.

Que cette nouvelle année apporte pleine santé à tous les Malagasy à travers l’île, et qu’il nous soit permis d’accomplir tous les devoirs sacrés qui nous attendent au long cette nouvelle année.

Mon vif souhait est que tous les foyers soient enveloppés du Saint-Esprit et qu’ils bénéficient des bienfaits divins.

Si la Patrie est profondément sacrée, l’Amour, lui, est le plus grand.

Andry Rajoelina

Président de la Transition 2009-2013

Dimanche 31 Décembre 2017 à minuit

Madagascar Tribune0 partages

La Haute cour constitutionnelle est à pied d’œuvre

La date limite de dépôt des requêtes entrant dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle est reportée ce lundi 31 décembre à 16h. Après son communiqué de vendredi dernier fixant cette date buttoir au samedi 29 décembre, la Haute cour constitutionnelle (HCC), s’est ravisée. Dans un nouveau communiqué publié samedi dernier, elle explique qu’ « en application du système de délai franc mis en œuvre lors du premier tour », elle a opté pour ce report sachant que le dernier jour de dépôt des requêtes tombait un samedi.

Les Hauts commissaires constitutionnels indiquent par ailleurs qu’« ils ont commencé les travaux de saisie des données issues des procès-verbaux et feuilles de dépouillement de vote physiques le vendredi 21 décembre », soit quatre jours après la tenue du scrutin. La Cour aurait également procédé directement au ramassage des plis de l’ensemble des districts de la province d’Antananarivo et de ceux de l’axe Sud-est qui lui étaient destinés.

Le contrôle des procès-verbaux et feuilles de dépouillement s’effectue systématiquement et de manière exhaustive auprès de la HCC, indique toujours cette dernière. En cas d’anomalie, elle indique que des documents électoraux supplémentaires sont demandés auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Madagascar Tribune0 partages

La manifestation du « K25 » s’est déroulée sans aucun incident

La manifestation pour la dénonciation des fraudes électorales massives lors du scrutin du 19 décembre dernier, organisée par le comité de soutien du candidat N° 25 a bel et bien eu lieu samedi sur le parvis de l’Hôtel de ville. Malgré l’interdiction de la tenue de toute manifestation sur cet endroit lancée la veille par le préfet d’Antananarivo ou encore la présence des militaires sur les lieux dès le petit matin, les partisans du candidat Marc Ravalomanana ont commencé à arriver sur place vers 10h.

Une trentaine de minutes plus tard, ils entrent sur le parvis dirigés par des députés et autres élus sous la bannière de parti politique TIM sans que les hommes en treillis les en empêchent. Le nombre des manifestants n’a cessé de grossir jusqu’à ce que l’endroit soit pratiquement bondé. Les médias proches du candidat N° 25 estiment à quelques milliers de personnes le nombre de l’assistance. Vu ce nombre important des manifestants, les forces de l’ordre qui quadrillaient la manifestation ont pratiquement quitté les lieux avant midi où les différents intervenants du comité de soutien de Marc Ravalomanana ont commencé à prendre la parole.

Le candidat en personne ne s’est pas rendu sur place. « Il pourra venir ici si sa présence est nécessaire », a lancé le chroniqueur politique, Fidèle Razarapiera qui a décidé de soutenir publiquement le candidat. Comme tous les autres intervenants, il a notamment interpellé les partisans du candidat N° 25 à défendre coûte que coûte leur choix. Cet ancien collaborateur du candidat Andry Rajoelina, notamment lors de la transition, n’a pas manqué de révéler ses discussions avec cet autre candidat, concernant notamment la région d’Alaotra-Mangoro, région natale du journaliste.

Malgré la tenue de cette manifestation qui visiblement a attiré beaucoup de personnes, aucun affrontement, ni débordement ou encore gêne pour les autres activités entrant dans la célébration des fêtes de la fin d’année n’ont enregistré sur les lieux samedi. Ce, contrairement aux rumeurs véhiculées sur les réseaux sociaux par les partisans du candidat N° 13 indiquant qu’il y aurait eu des morts et beaucoup de blessés à Analakely. Les dirigeants du mouvement se félicitent de la tenue de la manifestation sans aucun incident et rappellent aux forces de l’ordre que les partisans de Marc Ravalomanana sont pacifistes.

Les ténors du comité de soutien du Marc Ravalomanana affirment que le mouvement va se poursuivre et s’intensifier dans les jours à venir, mais la trêve des confiseurs oblige. Dans la rue, ils n’ont rien prévu cette semaine, mais ils multiplient les communications médiatiques pour révéler les différentes sortes de fraudes électorales constatées lors du second tour de la présidentielle du 19 décembre dernier. Entre autres cas indiqués, la modification du procès-verbal de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) après que la copie est remise au délégué du candidat N° 25.