Les actualités à Madagascar du Jeudi 31 Octobre 2019

Modifier la date
Midi Madagasikara15 partages

Le ministre Vonjy Andriamanga remercié : Pénurie de carburants, délestage, approvisionnement d’eau.

Le ministre Vonjy Andriamanga quitte donc officiellement le Gouvernement Ntsay Christian.

Tous les membres du gouvernement concernés par les foyers de tensions actuels sont désormais avertis.

Coup de tonnerre durant le Conseil des ministres d’hier. Le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures, Vonjy Andriamanga a été remercié. C’est le ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique, Ramarolahy Christian qui a été désigné pour assurer son intérim. Décidément, l’affaire de la pénurie de carburants survenue la semaine dernière a fait beaucoup de ravages. Apparemment, la démission du Directeur général de l’Office Malgache des Hydrocarbures (OMH), considérée par bon nombre d’observateurs, comme un fusible n’était pas suffisante aux yeux du numéro Un d’Iavoloha. Faut-il rappeler que suite à cette affaire, la Société Logistique Pétrolière a été sanctionnée à payer une amende de 120 millions d’Ariary pour défaillance dans le stockage et le transfert des produits pétroliers. De même pour les sociétés Total et Shell qui ont écopé d’une amende de 60 millions d’Ariary pour non distribution.

Contrat-programme. En effet, exigeant la culture des résultats aux membres du gouvernement et à ses proches collaborateurs, le président Andry Rajoelina trouve que, toutes les explosions sociales qui se sont succédé au sein de ce département ministériel sont impardonnables. C’est pourquoi il est hors de question d’attendre le mois de février qui marquera la fin du contrat-programme d’un an présenté en début de son mandat. Outre la pénurie de carburants, le désormais ancien ministre de l’Energie s’est aussi heurté au retour du délestage et les problèmes d’approvisionnement d’eau dans plusieurs villes de la Grande île. Sans parler des difficultés auxquelles la Société JIRAMA a fait face depuis le début de l’année. En quelque sorte, le Chef de l’Etat trouve que le ministre Vonjy Andriamanga a failli à sa mission. Il est donc le deuxième membre du gouvernement à avoir été remercié sous l’ère Rajoelina. Il a certainement été jugé incapable de suivre le rythme du TGV. Faut-il rappeler que lors du dernier remaniement gouvernemental, l’ancienne ministre de l’Enseignement supérieur, Madeleine Félicitée Rejo-Fienena était la seule à avoir été obligée de descendre du train en marche.

Foyers de tensions. En tout cas, désormais, tous les membres du gouvernement sont avertis. Le président Andry Rajoelina ne tolère pas l’incompétence et le laxisme. Et ce, même vis-à-vis de ceux qui sont considérés comme des grandes figures de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM). D’après les informations, d’autres ministres concernés par les actuels foyers de tensions seraient aussi dans le collimateur du numéro Un d’Iavoloha. Tous les départements ministériels doivent répondre aux exigences des « 13 Velirano ». La question est désormais de savoir si tous les membres du gouvernement Ntsay Christian seront encore à leur poste respectif après la fin du contrat-programme d’un an au mois de février. D’autant plus qu’actuellement, les députés membres du groupe parlementaire IRD commencent à hausser le ton contre les ministres qui, d’après eux, « laissent le président tout seul pour répondre aux attaques et aux problèmes sociaux ».

Davis R

Midi Madagasikara10 partages

Ambovombe Manandriana : Un enfant mort de la peste pulmonaire

Le district de Manandriana figure parmi les zones touchées par la maladie de la peste. Lundi dernier, un garçon est décédé de la peste pulmonaire, indique notre source. Le service de santé du district de Manandriana a tout de suite pris les dispositions nécessaires pour lutter contre la propagation de l’épidémie.

Les feux de brousse qui font rage dans cette région figurent parmi les causes principales de l’épidémie et les points d’approvisionnement en eau de la population se font rares avec une température avoisinante des 40°. On s’achemine vers une sécheresse flagrante.

Anastase

Midi Madagasikara3 partages

Vitogaz : Renforce l’accès au gaz à travers sa campagne Kit Fatapera

Vitogaz se déploie même dans les endroits reculés

Depuis 2016, suivant sa stratégie de développement de l’utilisation du gaz pour les foyers malgaches, VITOGAZ mène des promotions sur son kit Fatapera, avec une réduction tarifaire conséquente sur l’ensemble de cuisson.

Pour la version 2019, cette promotion a pour objectif d’intensifier l’offre pour une transition des ménages à faible pouvoir d’achat vers une énergie de substitution du charbon de bois qu’est le gaz, énergie propre, compétitive et facile d’utilisation pour cuisiner.

Réduction tarifaire. Depuis le mois de juillet, des promotions et des animations tournantes ont été organisées dans plusieurs points de vente de proximité dans la capitale et dans les grandes villes de province. Les consommateurs bénéficient à la fois d’une réduction tarifaire sur le kit complet tout en ayant la possibilité de gagner des cadeaux lors de leur achat. Depuis le début de l’opération VITOGAZ Tour 2019, une cinquantaine d’animations ont été ainsi réalisées dans une vingtaine de villes telles que : Foulpointe, Mandritsara, Ihosy, Mananjary, Maevatanana, Marovoay, Tsiroanomandidy, Ambositra, Mananjary et bien sûr les grandes villes incontournables comme Antananarivo, Mahajanga, Toamasina ou Antsirabe. Cette année a été aussi marquée par la participation de la société Vitogaz à plusieurs foires et évènements locaux, toujours dans l’objectif de mieux se rapprocher de la population : la Foire Internationale de l’Economie Rurale (FIER MADA) à Antananarivo, le Festival Sobahya à Mahajanga, la Foire économique de la Sava, Diana et Mananjary. En plus de la mise en avant du kit Fatapera, ces évènements et animations sont aussi l’occasion d’accentuer ses efforts dans l’éducation de la population, et de renforcer la sensibilisation sur tout ce qui concerne le gaz (sécurité, environnement, santé, méfaits de l’utilisation du charbon de bois, démonstration pratique de l’utilisation facile du fatapera gaz…).

Intérêt. Vitogaz Tour continuera surtout le mois de novembre.  Sur le terrain, les consommateurs accueillent avec beaucoup d’intérêts cette offre car de plus en plus de foyers sont séduits par le basculement vers l’utilisation d’une énergie propre. En effet, face aux hausses répétées du prix du charbon sur le marché et la raréfaction du bois à cause de la déforestation, le gaz se présente comme une alternative de choix en termes d’énergie. Selon ces adeptes du gaz, ils ont choisi cette solution, car les avantages du gaz butane sont nombreux : « Le gaz est plus compétitif que le charbon tout en offrant la sécurité,  la propreté, la rapidité de cuisson, et la préservation de la santé », déclare un consommateur.  En outre, conjuguant toujours cette volonté d’aller plus loin et de répondre aux besoins de la majorité de la population, la société Vitogaz  se prépare au déploiement à Antananarivo de son offre innovante de vente de gaz au détail en stations-services, suite aux succès du test déjà mené en 2019 à Mahajanga.

Filiale du groupe industriel Rubis, Vitogaz Madagascar  assure la fourniture de gaz butane tant en bouteilles qu’en citernes aux particuliers et aux industriels. Le gaz GPL se profile aujourd’hui comme une source d’énergie écologique et fiable. La volonté de promouvoir le gaz butane comme source d’énergie prépondérante dans les ménages et les industries répond au souci de lutter contre la déforestation et de soutenir la politique environnementale de Madagascar.

R.Edmond.

Midi Madagasikara2 partages

Entourage de Rajoelina : Réapparition en public de Ratsirahonana

Norbert Lala Ratsirahonana et Milavonjy Philobert à Ambovombe vendredi dernier

On n’a pas entendu parler de lui pendant une période plus ou moins longue. On dirait qu’il s’est retiré de la scène politique après la dernière élection présidentielle. Il, c’est le président national du parti AVI Norbert Lala Ratsirahonana. Vendredi dernier, il était aperçu à Ambovombe-Androy où il a honoré de sa présence en tant que conseiller spécial du président de la République l’investiture du député Milavonjy Philobert, un élu qui considère toujours Norbert Lala Ratsirahonana comme son mentor en politique. Avant Ambovombe-Androy, le président national de l’AVI s’est rendu à Fort-Dauphin où il a été invité à l’investiture des deux députés de ce district de la région d’Anôsy. Il était vu à côté du vice-président de l’Assemblée nationale Jean Jacques Rabenirina, un élu et un ancien ministre d’obédience AVI. La présence de Soja Jean André dit Kaleta a été également aperçue durant cette cérémonie d’investiture. Cet ancien sénateur est connu pour être un ami de longue date de Norbert Lala Ratsirahonana.

R.Eugène

Midi Madagasikara2 partages

Après le décès d’un jeune garçon : Forte suspicion de peste pulmonaire à Manandriana

Les rats, ennemis à abattre afin d’éviter la réapparition d’une épidémie de peste. Photo d’archives.

Lundi dernier, un nouveau cas suspect de peste pulmonaire a été rapporté. La victime est un jeune garçon, décédé et présentant des symptômes laissant place à une forte suspicion de peste pulmonaire.

Suite au décès d’un garçon, le service de santé de district de Manandriana a aussitôt pris les dispositions nécessaires pour lutter contre la propagation de la maladie. Ce, en prenant en main, en présence de la famille, l’inhumation dans les conditions exigées en cas de peste. L’entourage de la victime a également bénéficié d’un traitement prophylactique, tandis que les habitations de tous les contacts ont été désinfectées.

Décès confirmé. Des prélèvements ont été effectués sur cette victime par les autorités sanitaires sur place, a-t-il été appris du directeur régional de la santé d’Amoron’i Mania, qui confirme par la même occasion ce décès dans le district de Manandriana. Les prélèvements ont été envoyés mardi dernier à l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) pour y être analysés, selon toujours le directeur régional de la santé d’Amoron’i Mania.

La période actuelle étant le début de la saison pesteuse, la réapparition de cas de peste est plus ou moins prévisible. Les dispositions existantes permettent d’éviter l’épidémie. On se rappelle du drame de la saison pesteuse 2017-2018 au cours de laquelle l’épidémie de peste a coûté la vie à près de 1000 personnes à Madagascar.

Unité mobile. Le district de Manandriana figure parmi les zones touchées par la peste lors des saisons pesteuses. Actuellement, les  feux de brousse qui font rage dans la région d’Amoron’i Mania, augmentent les possibilités de voir réapparaître la peste en raison du déplacement des rats des champs, poussés par les feux de brousse, vers les zones habitées où les puces des rats atteints de la peste pourraient affecter la population humaine. Les recommandations restent inchangées en cas de suspicion de peste : emmener en urgence le malade présentant des symptômes suspects, auprès de la formation sanitaire la plus proche. Les mesures de prise en charge rapide du malade et de l’entourage sont déjà en place dans les centres de santé de base. Dans certaines localités, une unité mobile bien équipée, fruit du partenariat avec des organismes étrangers et remise récemment au ministère de la Santé publique, permet de confirmer sur place un diagnostic de peste, faisant ainsi gagner davantage de temps dans la mise en œuvre des actions de riposte.

Anastase – Hanitra R.

Midi Madagasikara2 partages

Andranovory sy Sakaraha : Manjaka indray ny fanankanan-dàlana

Efa im-betsaka ary saika isam-bolana, dia mitaraina ireo mpitondra fiara mpitatitra fa indrindra indrindra ireo mpandeha amin’ny harivariva sy ny alina, fa tena atahorana mihitsy ny mandalo an’i Andranovory sy Sakaraha raha ho an’i Toliara fa misy mitorabato sy mitifitra mihitsy aza. Voatery arak’izany mandeha mafy be ireo mpamily ny fiara, ka atahorana ny loza, ny làlana raha teo be lavadavaka, ny toy ny hitànay farany teo. Tsy tenenina intsony ireo olona tsy salama na tratra ny tsy fahasalamana tampoka ao anatin’ny fiara, ka mitady « recréation » matetika, nefa ny toerana tsy milamina eo anelanelana an’i Andranovory-Sakaraha. Ilaina arak’izany ny fanatevenana ny toerana misy ireo mpitandro ny filaminana eny an dalana na ireo « points chauds » na dia efa napetraka aza ireo mpitandro ny filaminana anao ny « escorte » .

Anastase

Midi Madagasikara2 partages

HCDDED à Mahajanga : Des centaines de doléances reçues

Le président du HCDDED, Pierre Lenoble Narivony, a expliqué le rôle et la mission de cet organe constitutionnel.

Journées très chargées pour  le HCCDDE, avant-hier et hier à Mahajanga. Ce fut une occasion pour cet organe constitutionnel de parler du rôle et des attributions du HCDDE.

Une forte délégation placée sous la houlette de son président national Pierre Lenoble Narivony est descendue dans la cité des Fleurs pour écouter les desiderata des majungais. Pour la journée du mardi, le président national a donné un bref aperçu  de  cet organe constitutionnel. Par la suite, l’on a procédé au vernissage. En outre, les gens ont commencé à déposer leurs doléances. Rien que pour ces deux journées, l’on a enregistré plus des centaines de doléances. Elles ont porté dans la plupart des cas sur le litige foncier.

Plaintes. Toujours à propos de doléances, régulièrement depuis son installation à Soanierana, le HCDDED reçoit des plaintes et autres requêtes émanant d’individus ou d’entités constatant le non respect des principes démocratiques, et des règles de droit par une Institution ou entité publique ou privée. A cet effet, un « registre plaintes et d’auto-saisine est ouvert au siège par le rapporteur général en collaboration avec le Secrétariat exécutif.

Manque de matériel. L’après-midi a été marqué par une visite à l’hôpital Be Androva. Le personnel médical de faire savoir que son problème relève du manque de matériel notamment pour la radio numérique, tout en soulignant au passage que l’hôpital a besoin d’un extracteur d’oxygène. L’équipe du HCDDE a procédé également à la visite de la banque de sang et du service d’urgences et de soins intensifs.

Constater de visu. Pour le jour suivant, des représentants de cet organe se sont rendus à la prison de ladite localité, et ce, pour constater de visu les conditions de vie des condamnés et prévenus. Ces derniers ont émis d’ailleurs leur souhait pour plus de célérité quant à leur procès, et plus précisément le verdict qui en découle. Probablement pour être fixé sur leur sort.

Dominique R.

Midi Madagasikara2 partages

Ambatofinandrahana : Basy Mas36 iray sarona

Vokatry ny fiaraha-miasa mahomby ataon’ny zandary sy ireo olona tsara sitra-po, dia efa mahatratra 11 ireo basy azo hatramin’iny volana aogositra lasa teo ihany, ny farany teo, tao amin’ny distrikan’Ambatofinandrahana. Basy maodely MAS36 iray no hita tao amin’ny Tetin’Angodongodona, fokontany sy kaominina Fenoarivo, distrikan’Ambatofinandrahana, ny marainan’ny 26 oktobra 2019. Araka ny vaovao azo avy amin’ny olona tsara sitra-po izay nilaza ny fisian’ity basy ity dia nanao sahavao tao amin’ny tety voalaza etsy ambony ireo Zandary manatanteraka hetsika fampandrian-tany ao anatin’ny distrikan’Ambatofinandrahana. Sarona araka izany ity basy tokana ity, izay tsy nahitàna bala niaraka taminy, saingy mbola hita mazava tsara ny laharana entiny. Mampirisika hatrany ny vahoaka ny zandary amin’ny fanomezana vaovao, raha vao misy trangan-javatra mampiahiahy eo an’ivon’ny firahamonina.

Anastase

Midi Madagasikara1 partages

Terrain de foot-ball Anosizato : Réouverture d’enquête auprès de la Bianco

L’affaire de litige foncière portant sur le terrain de football et de rugby à Anosizato-Andrefana  risque de refaire surface. Cette affaire n’a plus fait d’échos depuis le moment où, le Président de l’Hafari Malagasy, Jean Nirina Rafanomezantsoa qui a beaucoup milité pour contester contre la cession de ce terrain à un particulier, a été incarcéré à la prison d’Antanimora suite à la plainte déposée par ce dernier. Il a été placé sous mandat de dépôt pendant un an (Mars 2018-Mars 2019). Ayant répondu à cette convocation du Bianco, Jean Nirina Rafanomezantsoa  affirme s’être rendu compte que cette institution n’a pas laissé lettre morte ce dossier. Parlant du motif de sa convocation, il affirme que les enquêteurs du Bianco lui ont  interrogé sur ce qu’il  sait sur cette affaire. Il ajoute que des joueurs de football et de rugby qui ont utilisé ce terrain quand celui-ci appartenait à l’Etat, devront être également appelés par cette institution. Il souhaite alors que cette réouverture d’enquête menée par le Bianco puisse résoudre ce problème. Déclarant être défenseur de l’intérêt public, ce président de l’Hafari Malagasy n’a pas dissimulé son amertume sur l’attitude du Président de la République française Emmanuel Macron vis-à-vis de la revendication des Malgaches sur les îles éparses. Pour lui, il est temps que tous les Malgaches s’unissent pour dissuader la France et leur remettre ces îles. Ce rassemblement devra se faire à partir des actions de sensibilisation générale comme nous avons entreprise pour le Barea durant la Coupe d’Afrique de Nation.

T.M.

Midi Madagasikara1 partages

Groupe AVOTRA : La reforestation de Madagascar préoccupe les étudiants

L a reforestation est une préoccupation du monde actuel. Les étudiants de l’INSCAE ayant pris conscience dece problème, ont décidé de reboiser samedi à Ampangabe.

Dans le cadre de leurs études, les étudiants de l’INSCAE ont pour mission de monter des projets sociaux pour le pays. C’est ainsi que le groupe Avotra, composé de six étudiants ont décidé de mettre en place un projet focalisé sur l’environnement. Pour cela, ils ont opté pour la reforestation de la commune d’Ampangabe en plantant 1 500 plants, des acacias. Un événement qui s’est déroulé le samedi 26 octobre dernier, et qui a été accompagné d’une sensibilisation sur le danger de la déforestation. A ce propos, ils ont décidé de créer une page sur le réseau social Facebook ; intitulée « Amazonie Madagascar », pour faire référence à la récente déforestation de la forêt amazonienne. A noter que cette page a été mise en place un mois avant le reboisement, « cela nous a permis de lancer un challenge où, chaque internaute a publié une photo avec la nature, et chaque publication a fourni au groupe une semence à faire pousser », nous a expliqué un des étudiants du groupe. Le suivi des jeunes pousses sera assuré par des techniciens qualifiés, nous ont également assuré les étudiants du groupe Avotra qui a travaillé sur ce projet avec différents partenaires pour ne citer que la Société Générale Madagascar, SETAM, Aloes Travel Tour ou encore MTE.

Inciter à la reforestation. Mais cette action se différencie des autres, du fait qu’elle a aussi proposé une séance de formation sur les « Seed Bomb ». Les gens, à travers de ce mini atelier, peuvent planter eux-mêmes leurs arbres dans leur coin et ce avec le minimum de ressources. Mais ce n’est pas tout, une technique de diminution de l’utilisation du charbon à moins de 25% a été également présentée aux habitants. Ceci est particulièrement important pour ces étudiants puisque le charbon représente la principale cause de déforestation à Madagascar.

Il convient aussi de préciser que ce projet n’est pas le seul entrepris par le groupe Avotra pour cette année. En effet, il prévoit encore de s’occuper de la forêt d’Ankarafantsika dans les mois à venir. Pour l’instant, il réunit les fonds nécessaires à ce projet en organisant une collecte de dons qui prendra fin ce dimanche 03 novembre.

Anja RANDRIAMAHEFA

Midi Madagasikara1 partages

Football : Fosa Juniors rejoint Berkane

Lors du départ de la délégation malgache à Ivato hier.

L’équipe de Fosa Juniors FC a quitté le pays hier midi pour le match retour qui l’opposera à la Renaissance Sportive de Berkane, dans le cadre des 16es bis de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF). La délégation composée de 22 personnes aurait dû passer trois vols pour y arriver à Berkane. D’abord, elle passait par Marseille et dormait dans le Sud de la France la nuit. Cet après-midi, Titi Rasoanaivo et ses joueurs devraient être à Casablanca et prendre le dernier vol pour la direction d’Oujda. Ce n’est pas fini, il en faut encore trois-quart d’heure en bus pour atteindre la destination finale.

Déjà au courant de ce déplacement fatiguant, c’était la raison pour laquelle ils ont quitté le pays quatre jours avant le match. Rappelons que la rencontre aura lieu le dimanche à 19h, heure locale, soit à 21h heure malgache. On ne change pas l’équipe qui gagne. Titi Rasoanaivo garde les mêmes joueurs au match retour. Après la victoire de deux buts à zéro lors du match retour, Baggio et Fosa Juniors se trouvent en ballotage favorable dans la course à la qualification pour la phase de poule.

Ainsi qu’une grande nouvelle s’annonce bien pour eux puisque Nicolas Dupuis a mis les noms de Jean Yves, Théodin et Baggio dans la liste des joueurs locaux présélectionnés pour constituer les Barea au match de la qualification de la CAN 2021, qui opposera Madagascar à L’Ethiopie ce mois de novembre.

Manjato Razafy

Madaplus.info0 partages

Madagascar : Grève des enseignants chercheurs à Ambohitsaina.

Du fait de la grève du syndicat des Enseignants chercheurs et des chercheurs Enseignants, section Antananarivo, les entrées principales de l’Université d’Antananarivo ont été bloquées. En effet, selon les explications du Vice-Président du SECES, section Antananarivo, Faly Arivony Randrianainarinoro, la grève ne s’arrêtera pas tant que les revendications ne sont considérées une par une et pour inciter l’Etat à prendre des décisions fermes et en leur faveur.
Selon ses dires, la dernière réunion et négociations avec le gouvernement, au palais de Mahazoarivo datent du mois d’Avril dernier. Parmi les revendications de ces enseignants figure le reclassement, la révision des indemnités de recherche et le maintien en activité des enseignants retraités. Cependant, les entrées principales à l’Université d’Antananarivo seront bloquées et les cours seront suspendus jusqu’à nouvel ordre.
Madaplus.info0 partages

Madagascar : Limogeage de Ministre de l’Energie de l’Eau et des Hydrocarbures

Face aux problèmes survenus la semaine dernière sur la crise du carburant, le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des hydrocarbures a été limogé, Vonjy Andriamanga. En effet, face à la crise de carburant, le retour du délestage et les problèmes en approvisionnement d’eau dans presque toute la ville.
Le Ministre des Postes, des Télécommunications et du développement numérique assurera cette fonction jusqu’à une novelle nomination. D’une autre part, le Directeur Général de l’Office Malgache des Hydrocarbure, Laurent Rajaonarivelo, a déposé, ce 30 Octobre sa lettre de démission auprès du Conseil d’Administration de cette entité.
Tia Tanindranaza0 partages

JEAN LOUIS ROBINSON

Voatendry ho masoivohon’i Madagasikara monina sy miasa any amin’ny repoblika entim-bahoakan’i Chine ny Dr Jean Louis Robinson.

 

 

Izy moa dia efa kandida filoham-pirenena natolotry ny TIM tamin’ny 2013, ary efa minisitry ny fahasalamana, ary ihany nisahana ny ministeran’ny fanatanjahantena nandritra ny fitondrana Ravalomanana.Ben’ny tanàna tany amin’ny kaominin’Ampasikely – Faritra Alaotra no andraikitra farany nosahaniny.

 

ALAIN RAMAROSON

 

Hanomboka  hiverina hisehoseho sy hanao politika indray i Alain Ramaroson. Rehefa nangina tanteraka sy avy nigadra ity dinaozaoron'ny politika ity, haneho hevitra momba ny raharaham-pirenena. Ny raharaha momba ny nosy manodidina no hanaovany fanazavana sy tsy ekeny raha ny fantatra. Hanetsika ireo mpiara-dia aminy ihany koa izy amin'ity resaka nosy manodidina na iles eparses ityOLANA AMIN’NY FANENDRENA GOVERNORA

 

Adivarotra sy don-tabatra be mihitsy ny fametrahana ireo ambina governora tsy voantendry. Ny faritra Vatovavy sy ny faritra Fitovinany ity tena nampisy olana ity. Samy niady ny hametrahana ny olona tiany ho governora ireo olona akaiky ny filoha ka nanomboka teo no nampisy ny adihevitra be. Tafiditra ao anatin'izany  ny famaritana ireo distrika tsirairay handrafitra ireoy faritra ireo.OLANA ARA-TANY ANY NOSY BE

 

Lasan'ny vazaha daholo ny ankabezan'ny tanin'ireo malagasy kely any Nosy be amin'izao raha ny fitarainan'izy ireo. Tokantrano am-polony maro no  nesorina tamin'ny toeraa efa nohajarian'izy ireo an-taonany maro tao Angelikelika. Rehefa manao fanoherana ireo vazaha anefa  avy hatrany dia  migadra. Olona telo no nidoboka am-ponja omaly noho ny fiarovan’izy ireo ny taniny, hoy ny depiote avy any an-toerana izay miantso vonjy amin'ny fanjakana mba hijery ity olana ity. SOURCIN VOYAGE

Mitontona any amin'ny vadin'i Jo Sourcin indray ny rihitra ankehitriny. Ny antony dia noho ny orinasa Sourcin’ Voyage izay natao amin'ny anarany. Midika ho firaisana tsikombakomba eo amin'izy mivady izany ny nanjo ireo olona marobe voasoloky. Mandeha ny feo fa any Diégo io ramatoa io no miery ankehitriny. Misy koa anefa ny milaza fa efa tafatsoaka any ivelany izy mivady.

 

 

 

 

 

SAOFERANA TAKSIBE KAROHANA

 

 Namoahana fampilazàna fikarohana ilay mpamily taksibe izay nandona ramatoa efa lehibe maty tsy tra-drano vokatr'izany. Nitsoaka io mpamily io rehefa avy nahavanon-doza. Rehefa nandeha ny fitoriana ka tsy hita izay nanjavonany no koa tsy namaly antson'ny polisy dia mandeha amin'izay ny fikarohana azy.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Miakatra ny hafanana

Sady ara-bakiteny mihitsy izany izao no ara-tsarinteny ilay fehezanteny hoe miakatra ny hafanana raha hanambara ny raharaham-pirenena ankehitriny.

 Eo ihany tsinona ny andro miha migaingaina fa mitohivakana miha miakatra koa ny maripana amin’ireo olana amina sehatra hafa ankoatra ny resaka tontolo iainana. Efa mitady ho zary olana tandra vadin-koditra ny sasantsasany amin’ireo tranga mampivonto ny oron’ny maro toy ilay resaka delestazy sy tsy fisian-drano. Tsy vitsy amin’ireo olompirenena tokoa aloha, raha ny resaka eny an-jorony eny, no efa mijery izay azo atao ho solom-bahaolana manoloana an’ity olana ara-tsolika nandalo sy miverina mandindona ity. Sanatria koa ve ny fitondram-panjakana hanararaotra izay fandraisany andraikitra tsy fidiny sy hampijaly vahoaka izay ? Azo lazaina ho toy ny vara-datsaka ho an’ny mpanara-baovao ny nandre iny fametraham-pialan’ny tompon’andraikitra  andrin’ny resaka fitantanana ara-tsolika eto amin’ny firenena iny. Na fanekena na fandavana azy iny aloha no hasetrin’ny fanjakana azy dia mbola midika ho tsy filaminan’io sehatra iankinan’ny fiainam-pirenena io hatrany no iainantsika. Rehefa io rahateo no tsy tomombana dia ny toekarena iray manontolo mihitsy izay no mandindona hirodana. “Ahoana no hiatrehana fifidianana amin’izao ?”, hoy ireo mpanara-baovao. Pitik’afo kely monja, araka ny fitenenana, ankehitriny dia efa maha tsitohinina ny mpiara-monina manoloana ity karazana hafanana miakatra rehetra ity. Hita ho mijotso ho any amin’ny faharavany ny soatoavina sy fahendrena navelan’ireo Ntaolon-drazana. Manjaka ny tsy fandriampahalemana sy ny vono olona amin’ny fomba feno habibiana. Misy mpanao politika sahy manao tatitra aza fa misy foko efa miady mihitsy. Dia mbola hiroso amin’ny hazakazaka hakana fahefana ihany ve sa hamaha ireo olam-be ireo ?

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

“Guichet unique” Tanà-Masoandro Mila serasera mazava fa tsy atao resaka maimaika

Misokatra ny ny “guichet unique” momba ny Tanà-Masoandro etsy amin’ny Village Voara Andohatapenaka handraisana ireo olona voakasika amin`io tetikasa goavana io.

 

 Ny APIPA moa no miandraikitra ny fanelanelanana eo amin`ny mponina voakasika amin`ny tetikasa sy ny fanjakana Malagasy. Raha ny tatitra voaray, dia maherin`ny 100 ireo olona amin`ireo fianakaviana 738, no nandalo teny an-toerana nanontany hevitra. Ny zavatra hita hatramin`izay, hoy ny teo anivon`ny APIPA, rehefa misy tany na tranon`olona voakasika amina tetikasa toy izao dia misy fahasahiranana be eo amin`ilay olona. Ity farany anefa dia efa alaina ny taniny amin`ny fanasoavana vahoaka kanefa izy indray no sahirana amin`ny zavatra hafa ka sao tsy hahazo izay onitra tokony ho azony. Natao hitondrana ainga vaovao ity eny amin`ny Village Voara ity hanampiana ireo olona voakasika amin`izany. Mandray fepetra ny APIPA amin`izao mba tsy hisian`ny kitranoantrano ka ny “commission additive d`evaluation” no misahana ny fanamoranana ny asa eny an-toerana. Tafiditra ao amin`io vaomiera io ireo sampandraharam-panjakana hisahana ny fanelanelanana  toy ny hetra, fananan-tany, ny kaominina… Izao fakan-kevitra izao dia natao ho tena fanatanterahina ireo asa fanampiana olona mba hanamorana ny fandraisan`izy ireo ny onitra sahaza azy. Ity vaomiera ity ihany koa no misahana ny famaritana ny onitra. Ny tetikasa toy itony aloha dia tsy maintsy mifanahantsahana amin’ny haben’ny tetikasa ny fivelaran’ny serasera. Mila serasera  mazava sy tsy mivadibadika ity raharaha ity satria izany no tena mampifanolana hatramin`ny fiandohan`ny tetikasa. Hafa ny fampitam-baovao eny Ambohitrimanjaka, hafa ny an`ny fiadidian`ny Repoblika… Raha tsy misy izay dia tsy maintsy manjaka foana ny fahatahorana ny fiovana, miteraka fandavana sy fanoherana na dia zavatra mahasoa izao aza no aroso.

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Fitantanana asam-panjakanaMandringa tanteraka

Mety ho anisan'ny fototry ny olana tsy mampirindra ny asan'ny fanjakana ny tsy fisian`ny firaisankina satria tsy miray saina tsara ny ao anaty governemanta.

 

Farafahakeliny efa mivaky telo io governemanta Ntsay Christian io. Misy minisitra tena ekipan`ny filoha Rajoelina toa an`ireo  minisitry ny fanatanjahantena, ny mponina,  ny angovo, ny serasera sy ny kolontsaina, ohatra. Misy indray an'ny antoko Malagasy Miara Miainga (MMM), izay tarihin`ny minisitra Hajo Andrianainarivelo, izay misahana ny fanajariana ny tany. Manampy azy ny minisitry ny fampianarana ambony sy fikarohana ara-tsiansa,… Farany, misy ekipan'i Ntsay Christian. Tahaka ny hoe samy manana ny “patron”-ny ry zareo, dia izao no alehany. Misy fotoana mifanipaka mihitsy ny zavatra ambara, hany ka lasa ohatry ny hoe mbola fiaraha-mitantan'ny ankolafy telo  sa efatra tamin'ny tetezamita. Miankina kosa amin`ny finiavana politika ny fanatanterahana ny programa, indrindra ny fahavononana  satria izany no tsy ampy amin`ny fitondrana an`i Madagasikara. Raha afaka mametraka ekipa manana traikefa amin`ny sehatra rehetra ny filoha dia heverina ho vitany. Ny olana dia izay prezida tonga dia ohatry ny misy tompony kanefa raha filohan`ny Malagasy rehetra izy dia tokony halalaka ny fijereny ny olona hiasa hiaraka aminy. Ilaina ny fananana traikefa amin`ny fitantanana raharaham-panjakana. Miandrandra olona za-draharaha afaka manampy avy hatrany ny filoha. Miankina foana amin`ny finiavana politika ny zava-drehetra ary ny filoha no mahalala izay laharam-pahamehana kanefa tsy tokony hanadino ny filan`ny vahoaka. Na ny filoham-pirenena aza ve tsy efa mahatsapa hoe misy tsy alehany mihitsy ireto minisitra ireto ? Saingy tsy manala azy ireo izy satria hivadika fahavalo politika mialoha ny fotoana izay esorina eo dia mikatso ny asa.  

 

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Mokhtar Salim-Kandidà IRDVoarara tsy hiakatra amina haino aman-jery ao Mahajanga

Tsy mahazo fitenenana amin’ireo haino aman-jery tsy miankina (interdiction d`antenne) anisan’ny be mpanaraka any

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Fifidianana monisipaly sy kaominalyIreo didy folon`ny propagandy

Voalohany, fanajana ny maha iray tsy mivaky ny malagasy sy ny fihavanana; Faharoa,

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Minisitry ny atitany“Mampitaraina vahoaka ny sefo fokontany sasany”

Fokontany, distrika, kaominina miainga amin`ny vondrom-bahoakam-paritra itsinjaram-pahefana no hamaritana ny tena fampandrosoana marina tiana apetraka eto amin`ny firenena.

Hatramin`izay, zary sakana hatrany ny tsy fahaiza-manao asehon`ny mpitantana isan-tokony ka mampitaraina ny vahoaka entina. Ny zava-misy eto Madagasikara, dia saika ny lasitra eny anivon`ny fokontany mihitsy no hiaingan`ny  sakana rehetra. Manamarina izany fa andry iankinan`ny fampandehanan-draharaha goavana ny eny anivon`ny fokontany. Ity farany no mandray andraikitra lehibe ohatra amin’ny fikarakarana mivantana ny fifidianana. Ny fahatsapana ireo sakana lehibe no nandraisan`ny fitondram-panjakana fanapahan-kevitra hanalana an`ireo fokontany hita fa tsy mahomby amin`ny asa izay iandraiketany. Tsy maintsy jerena manokana ny sakana tsy mitondra fampandrosoana  eny amin`ireny vondrom-bahoakam-paritra itsinjaram-pahefana ireny, hoy i Tianarivelo Razafimahefa, minisitry ny atitany sy ny fitsinjaram-pahefana. Misy ireo sefom-pokontany efa am-polony taona no tao kanefa maro ny vahoaka eny ifotony no mitaraina fa tsy misy zava-bita. Isika anefa tsy maintsy miroso amin`ny fampandrosoana maharitra miainga eny fotony. Notsipihany manokana kosa fa tsy misy ambadika politika raha izany foana no nambaran` ny sasany. Raha hanao zavatra ve dia hisy ambadika politika foana? Ny vahoaka dia tsy afaka miandry satria tara ny fampandrosoana eto Madagasikara. 59 taona isika tao anaty fahaleovantena izany noho ny tsy fisian`ny fahasahiana  fa miroso foana amin` ny fanilihana andraikitra, hoy hatrany ity ministra ity. Noho izany, hiziriziry amin`ny firosoana amin`ny fanapahan-kevitra ny fitondrana kanefa ny voalazan`ny didim-panjakana lah. 2009-999  tamin`ny 02 jolay 2009 dia fidiana ny filoham-pokontany.

 

Marigny A.

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Antoko Politika Natiora« Filohana antoko fa tsy firenena Rajoelina »

Betsaka ny azo lazaina mikasika ny raharaham-pirenena, hoy ny filohan’ny antoko politika Natiora, Mihari-Ni-Rencho.

Ny olana dia betsaka ny miseho ho mahay saingy tsy mijoro. Ny filoham-pirenena izay lany tamin’ny fifidianana dia mampalahelo satria hita amin’ny zavatra ataony fa tsy filoham-pirenena izy fa filohana antoko. Tsy misy fandraisana andraikitra avy amin’ny CENI sy HCC. Ho avy ny fifidianana kaominaly dia mbola mampalahelo fa ny anaran’i Andry Rajoelina ihany no mipetraka eny sy eken’ny CENI. Hay ve, hoy izy, i Andry Nirina Rajoelina, ka mbola milatsaka hofidiana kaominaly rehefa avy nilatsaka ho fidiana solombavambahoaka e ? Izay rehetra ataony dia propagandy. Tsy mahagaga ahy, hoy hatrany izy, fa mbola maka ny fon’olona amin’ny Tana-masoandro eny Ambohitrimanjaka izy. Efa mba nanantena izahay ary tsy resahana intsony ny resaka hala-bato, hoy izy, satria hoe efa nahazo filoham-pirenena. Hay ity filoha ity mbola milatsaka eny amin’ny kaominina. Aminay, hoy hatrany izy, dia tsy misy antenaina amin’izao fitondrana izao.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Antoko UNDDMiantso ny Malagasy handray ny andraikiny

Nanomboka omaly tetsy amin’ny Live Hotel Andavamamba ary hifarana anio ny filankevitra nasionalin’ny antoko UNDD tao anatin’izay fotoana ela tsy nahenoana ny feon’izy ireo izay.

 Naneho ny heviny mikasika ny fahitany ny raharaham-pirenena ankehitriny, araka izany, ny « Union Nationale pour le Développement et la Démocratie », Antoko politika naorin’ny profesora Zafy Albert ny taona 1988. Nambaran’ny dokotera Rakotovahiny Emmanuel, filoha mitantana ny antoko fa ilaina ny fanatanterahana ny fampihavanam-pirenena eto amin’ny firenena raha tiana ny hampandroso an’i Madagasikara. Foto-kevitra efa nijoroan’ny antoko tamin’ny fotoana nahaveloman’ny filoha Zafy Albert teo aloha izany raha tsiahivina ary mbola tazonin’izy ireo ankehitriny. Hofaritan’ny antoko ao anatin’izao 30 taona nijoroany izao ny heviny sy ny toerana misy azy manoloana ny raharaham-pirenena misy ankehitriny, hoy ny fanamafisan’ny sekretera jeneralin’ny antoko, Manoro Regis. Miantso ny Malagasy handray ny andraikiny ihany koa ny antoko amin’ny alalan’ny fampahatsiahivany fa zavatra miisa 3 no mila apetraka mazava eto dia ny atao hoe adidy sy zo ary fitsipika na « discipline ». « Mazava sy efa tontosantsika ve ireo ?”, hoy ny fanontaniana mipetraka.

J. Mirija/ Pati

Legende : Tetsy amin’ny Live Hotel omaly

Tia Tanindranaza0 partages

Anaty krizy ny fitondranaVoadaka ny minisitra Vonjy Andriamanga

Araka ny efa nanampoizana azy, taorian’ny fametraham-pialan’ny tale jeneralin’ny Ofisy Malagasy misahana ny akoranafo (OMH)

RTT

Tia Tanindranaza0 partages

Kidnapping TsaratananaTratra tao Brieville i Zaka mpaka takalonaina

Dahalo mpanao kidnapping ikoizana sy atidohan’ny halatra omby nampitondra faisana ny faritra Tsaratanana, Morarano Chrome ary Andriamena antsoina hoe :

 

 “Zaka” no tratra tao Brieville, omaly maraina. Tsy niandry ela ny miaramilan'ny Holafy 322/2RM3 Ambakireny sy ny Manamboninahitra mpandrindra ao amin'ny Zandarimaria nitsongo dia ity dahalo ity. Tratra teny aminy ny fitaovana fanaovany ny asa ratsiny toy ny ody gasy maro ary fonosana rongony. Anisan’ireo nandray anjara mivantana hatrany tamin’ny halatra olona sy omby ity jiolahy tra-tehaka ity. Efa ela no nihaza azy ireo mpitandro filaminana fa tamin’ity indray mitoraka ity tsy nahamasin’ody azy. Loharanom-baovao avy amin’olon-tsotra no nahasarona azy. Miandrandra hatrany ny fiaraha-miasa amin’ny olompirenena toy izao ireo mpitandro filaminana. Io fibosesehan’ny zava-mahadomelina io no anisan’ny mampanjaka ny asan-jiolahy eto amin’ny tanàna.

Haja Nirina

 

Tia Tanindranaza0 partages

Loza teny SoanieranaMpitondra scooter roa tena voa mafy

Mpitondra moto roa no niharan-doza tetsy Soanierana manakaiky ny Passiflore halina tokony ho tamin’ny 10 ora teo.

Nangonin’i Rivo TS

Tia Tanindranaza0 partages

AntananarivoAnkizy mpianatra 1630 no saika tratry ny tsy fanjariantsakafo

Fototra iray lehibe manosika ny ankizy hitsoaka an-daharana an-tsekoly ny tsy fahampian-tsakafo.

Tia Tanindranaza0 partages

Ady amin’ny tsy fandriampahalemanaNametaka takamoa maromaro ny CUA

Manoloana ny firongatry ny tsy fandriampahalemana eto Antananarivo Renivohitra dia nametaka takamoa na “ampoules” teny amin’ny faritra Andraisoro sy Tsarahonenana ny avy eo anivon’ny boriborintany fahadimy, Kaominina Antananarivo Renivohitra.

 

Nandritra izany dia nisy ny fiaraha-miasa tamin’ny avy eo anivon’ny orinasa Jirama tamin’ny fametahana ireo takamoa ary ny fiadidiana ny tanànan’Antananarivo Renivohitra kosa no niantoka ireo takamoa.

Tsy mijanona hatreo ity hetsika fanazavàna ny tanànan’Antananarivo tanterahin’ny Kaominina ity fa mbola hieli-patrana any amin’ireo fokontany maro iadidiany. Ho an’ny boriborintany fahadimy manokana dia mbola hitohy any amin’ireo fokontany 27 ny fametahana izany. Mbola hitohy ny fijerena akaiky ny mponina eny ifotony hotanterahin’ny CUA, tarihin’ny ben’ny tanàna Lalao Ravalomanana, raha ny fanazavana hatrany.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fiovaovan’ny toetr’androNahatratra 253 ireo olona efa novonjena teny an-dalambe

Betsaka ireo karazana tranga miseho eto amintsika vokatry ny fiovaovan’ny toetr’andro.

 

 Vao tamin’ny alahady lasa teo dia olona efatra no indray  maty an-drano nalain’ny sampana mpamonjy voina etsy Tsaralalana vokatry ny hafanana diso tafahoatra.  Olona namonjy renirano avokoa izy ireo. Ekena, hoy ny Kapiteny Razandrabe Parfait Mamy, tompon’andraikitra voalohany ao Tsaralalana  fa mila mandro matetika ny olona mba hampangatsiaka ny vatany saingy mila mitandrina kosa amin’ireo rano mandeha. Misy amin’izy ireny mantsy no misy lava-biriky izay marihina fa mahafaty haingana tokoa. Ankoatra izay dia olona manodidina 253 isa no nanaovan’izy ireo asam-pamonjena teny an-dalana  nanomboka ny volana janoary lasa teo izay mbola vokatry ny hafanana diso tafahoatra ihany. Misy amin’ireny karazan’olona ireny no torana  fa tsy mahazaka raha misy koa ireo narary avy hatrany. Nomarihin’ny teo anivon’ny sampana mpamonjy voina moa fa miezaka mamono afo amin’ireo doro tanety mitranga ihany koa izy ireo hahafahana miady amin’ny fiovaovan’ny toetr’andro. Efa miparitaka manerana ny faritra maro mantsy ny doro tanety ankehitriny na dia ny manodidina an’Antananarivo aza.

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Famokarana Sokola avy eto MadagasikaraHisedra ny tsena iraisam-pirenena sahady

Ny PromoChocoMada dia fikambanana iray avy any Frantsa izay misehatra amin’ny fampahafantarana ny Sokola avy aty Madagasikara.

 

Tanjona ny hanodinana ny kakao Malagasy ho lasa sokola vita eto izay vao haondrana hampidirana vola vahiny. Ny kakao Malagasy mantsy no anisan’ny voasokajy ho tsara indrindra manerana izao tontolo izao ka izany no anton’ny nanaovana ny tetikasa tamin’ny desambra 2018. Ny PromoChocoMada dia miara-miasa amin’ny minisiteran’ny Indostria, ny Varotra ary ny Asa tanana (MICA) ary izy no handray ny vokatr’ireo mpamokatra madinika avy eto Madagasikara aorian’ny fampiofanana omena ireto farany. Ankoatra ny fampahafantarana ny vokatra Malagasy sy ny fampidirana vola vahiny dia tanjona ihany koa ny fampiroboroboana ny fampananana asa amin’ireo mpisehatra satria raha 5 monja ireo mpamokatra Sokola tamin’ny volana jona 2019 dia efa tafakatra 10 sahady izy ireo no miara-miasa amin’ny PromoChocoMada ny volana septambra lasa teo. Andraikitry ny minisitera kosa ny fanohanana ireo mpiantsehatra mba hanaraka tsara ny kalitao maneran-tany ny sokola aondrana avy aty Madagasikara. Sokola 250 tablety na isaky ny mpamokatra no naondrana sahady tamin’ity volana novambra ity ary ezahana ny hampiakarana izany ho 500 tablety isaky ny mpamokatra. Tetsy amin’ny MICA Anosy no nihaonan’ny tompon’andraikitra ao amin’ny PromoChocoMada sy ny minisitra Lantosoa Rakotomalala nifampidinika ny amin’ny fanatsarana ny famokarana sy ny fanondranana hiantsorohan’i Madagasikara.

Tsirinasolo

 

Tia Tanindranaza0 partages

Mamely ny aretin-kibo sy ny kohokaMitombo ireo olona manatona dokotera

Mahazo vahana eto amintsika ny aretin’ny fandevonan-kanina toy ny aretin-kibo sy ny vavony tato anatin’ny tapa-bolana

 

 

izao. Toraka izany koa ny aretin’ny taovam-pisefoana izay mahazo ny sokajin’olona rehetra. Betsaka ny olona voany raha araka ny fanazavan’ny mpitsabo iray izay vokatry ny loto sy hafanana eto an-drenivohitra ankehitriny. Raha enina isan’andro ireo marary noraisiny teo aloha dia tafakatra sivy izany. Ho an’ny aretin-kibo dia nomarihiny manokana fa vokatry ny fisotroana rano maloto noho ny hafanana be loatra no antony. Toraka izany koa ny composé, ovy endasina, nem…. indrindra fa ireo nampiasana menaka efa notehirizina elabe sy ny maionezy atodim-borona. Mila mitandrina ny tsirairay, hoy hatrany izy. Ho an’ny sery sy kohoka ary ny gripa manokana moa dia nomarihiny fa vokatry ny rivotra maloto no mahatonga azy ireny ka mety sy tsara ny manalavitra ireo toerana feno fako miparitaka sy misy fofona maimbo, indrindra ho an’ny ankizy madinika.

 

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Rugby à XVHisy lalao rahampitso 01 novambra etsy Malacam

Nambaran’ny fikambanana FM2TR « Fikambanan’ny mpanabe sy ny Tena Tia Rugby » notarihan’ny filohany Randrianarisoa Rija tamin’ny mpanao gazety tetsy amin’ny kianjan’i Malacam Antanimena,

Tia Tanindranaza0 partages

Hazakazaka ho an’ny fandriampahalemanaMiainga eny Ambohipo, mifarana eny Ambohimiandra

Mandalo eto Antananarivo amin’izao fotoana ireo mpandray anjara amin’ny hazakazaka mitondra lelafo ho an’ny fandriampahalemana antsoina hoe Sri Chinmoy Oneness-Home Peace Run.

 

Noraisin’ny tompon’andraikitry ny Kaominina Antananarivo Renivohitra (CUA) izy ireo omaly maraina. Nisolotena ny ben’ny tanàna Lalao Ravalomanana nandritra izany ny sekretera jeneralin’ny kaominina, Landy Raveloson. Sambany amin’ity taona 2019 ity no hanaovana izao hazakazaka ho an’ny fandriampahalemana izao, itondrana ny lelafon’ny fandriampahalemana ary itetezana an’izao tontolo izao, ka aty amin’ny ilabolan-tany atsimo dia firenena miisa 44 no tsidihan’izy ireo, anisan’izany izao fandalovana eto Madagasikara eto Antananarivo sy any Antsirabe. Any Antsirabe no anaovan’izy ireo izay hazakazaka izay hatramin’ny sabotsy, ny sabotsy izao kosa no hanatanterahana ny hazakazaka ho an’ny fandriampahalemana miaraka amin’ny lelafo Sri Chinmoy Oneness-Home Peace Run eto Antananarivo: miainga eny amin’ny EPP Ambohipo ary hifarana eny amin’ny EPP Ambohimiandra. Hiaraka handray anjara amin’ireo Malagasy liana amin’izany, ireo efa nitondra ny lelafo avy any ivelany, izay misy avy any Etazonia, Australia, Repoblika Tchèque, sy ny avy any Frantsa.

Nangonin’i RTT

 

Tia Tanindranaza0 partages

Basikety CCCOI vehivavyMontsan’ny SBBC Madagascar 98 – 29 ny FUZ'ELLIPSE Mayotte

Tsara fanombohana ny mpilalao basikety Malagasy SBBC eo amin’ny fiatrehana ny fifaninanana CCCOI

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fiangonana Anglikanina AmbanidiaHiatrika ny fetin’ny taranaka ny 3 novambra izao

Toy ny fanaony isan-taona dia hanamarika ny fetin’ny taranaka indray ny fiangonana anglikanina (EEM) Ambanidia ny alahady 03 novambra 2019 izao.

 

 Andro lehibe hifankahalalana sy hanamafisana ny fandraisan’ny taranaka anjara amin’ny fiainam-piangonana io andro io, ka anentanany ireo zanak’ity fiangonana ity ho tonga maro amin’izany. Ezaka fanatsarana ny fiangonana sy fitokanana ny tafom-piangonana no fandaharam-potoana amin’io alahady ho avy io, araka ny nambaran’ny tompon’andraikitra. Manamarika io fetin’ny taranaka io toy izany koa ireo mpino anglikanina ao amin’ny Katedraly santa Laurent Ambohimanoro, amin’io alahady 03 novambra io ka iantsoany ny isan-taranaka ho tonga amin’ny fotoam-pivavahana iarahan’ny kristianina rehetra zanaky ny fiangonana.

Nangonin’i RTT

Tia Tanindranaza0 partages

Zon’ny mpiasaNifanakalo hevitra ny CNaPS sy mpampiasa

Nanokana roa andro ny Tahirim-pirenena misahana ny fiahiana ara-tsosialy (CNaPS) sy ny minisiteran’ny asa, ny fampanan’asa,

Tia Tanindranaza0 partages

Naivo Raholdina“Miteniteny foana ny minisitry ny fampianarana”

Nanao antso sy fangatahana ho an-dRamatoa minisitry ny fampianarana sy ny tompon’andraikitra rehetra miaraka aminy ny Solombavambahoakan’i Madagasikara Naivo Raholdina

 

 voafidy teny amin’ny boriborintany fahadimy mba hitondra fanazavana maika ho an’ny ray aman-drenin’ny mpianatra eny amin’ny Sekoly Fanabeazana Fototra (EPP). Lasa niteraka korontana amin’ny EPP maro tahaka ny eny amin’ny boriborintany fahadimy eny Ambohidahy, Ambatokaranana, Tsarahonenana, Ambatomaro, Saovimasoandro ary mampiady ny ray aman-dreny sy ny tale ary ny mpampianatra mihitsy mantsy ny fanambaran’ny minisitera manao hoe : maimaimpoana ny fidirana amin’ny sekolim-panjakana rehetra. Mbola mandoa latsakemboka 2 ka hatramin’ny 4 alina ariary  anefa ny mpianatra ary tsy tafiditra mianatra mihitsy raha tsy voaefa io. Mody atao maimaimpoana kanefa rehefa hiditra ny varavaran’ny fianarana dia takiana ary tsy maintsy mandoa. Noho izany rehetra izany dia mangataka amin’ny minisitera ny tenany hitondra fanazavana ny amin’ny “caisse d’école” ary hanampy ireo ray aman-dreny ireo amin’ny latsakemboka aloan’ny FRAM hanamaivana ny fahasahiranana satria io no tena manavesatra eny amin’ny sekolim-panjakana. Ankoatra izay, nanatanteraka ny asa sosialy mahazatra azy ny fikambanana fanantenana FAFI-5 ka nanolotra fitaovam-pianarana toy ny kahie, penina, torosy hatramin’ny vary sy laoka ary fitafiana sy kiraro.

Tsirinasolo

 

 

Midi Madagasikara0 partages

Hôtel de l’Avenue : « Fear Halloween » pour les peurs et pour les rires

Une scène du film « Haunt » diffusée lors de « Fear Halloween ».

De belles émotions en perspective à l’Hôtel de l’Avenue Analakely ce jour à partir de 14 h. En fait, il y aura plusieurs activités intégrées dans l’évènement « Fear Halloween ». En premier lieu, comme le site abrite l’une des rares salles de cinéma de la capitale, dénommée Sophia, avec pour l’occasion une nouvelle sonorisation. Deux films déconseillés aux âmes de poussin seront diffusés à partir de cette heure. Le premier a pour titre « Ça », un film américain d’Andy Muschietti qui a démocratisé les « clowns psychopathes ». Le second long-métrage s’intitule « Haunt », qui met en scène des amis se trouvant dans le pire des maisons hantées.

Ensuite, les fêtards et les fêtardes peuvent jouir d’un spectacle de parcours à partir de 19 h 30. Les voltigeurs de « Traceur gasy » animeront la soirée. Ces derniers sont reconnus pour être les meilleurs dans ce domaine dans la capitale. A 21 h 30, place à la danse avec « Halloween dance battle ». Entre temps, une animation dj sera assurée par Mox Djey. Bref, ce sera une fête des frissons et des sensations à l’Hôtel de l’Avenue. Puisqu’il accueillera également les férus de rugby pour le classement de la troisième et la quatrième place vendredi à partir de 11 h. Pour le samedi, ce sera place à la finale entre l’Angleterre et l’Afrique du Sud à partir de 12 h.

Maminirina Rado

Midi Madagasikara0 partages

Prévision météo : Baisse de la température dans les prochains jours

Des Tananariviens qui ont suivi les recommandations du service de la météo face à la vague de chaleur.

La vague de chaleur qui a traversé le pays, particulièrement ressentie dans les hautes terres centrales, tend petit à petit à se dissiper. « Nous aurons de la pluie à partir de la fin de la semaine. L’on va observer une baisse de la température à partir de vendredi prochain ». Ce sont là les prévisions avancées par un technicien de la direction générale de la météorologie de Madagascar joint au téléphone hier. Une bonne nouvelle pour de nombreux malgaches pour qui, la forte chaleur commencerait à ne plus être vivable. En effet, la baisse était considérable depuis hier sur Antananarivo.  Les prévisions de la direction générale de la météorologie quant à elles font savoir que les températures seront comprises entre 13°C et 36°C. La température minimale devant être observée dans la région de Vakinankaratra et la maximale – 36°C – prévue pour Antsohihy, Maevatanana et Menabe. Par ailleurs, le technicien auprès de la direction générale de la météorologie de faire savoir que « la vague de chaleur qui a traversé le pays était prévue ». Avant de noter que l’évènement était « assez significatif en termes d’impact sur la santé des malgaches ».

Déjà vue. L’entretien avec le responsable auprès de la direction générale de la météorologie était l’opportunité de savoir que l’évènement n’était pas « inédit ».  Si les phases de vague de chaleur sont observées chaque année dans les régions comme Sofia, Betsiboka ou dans le Sud, elle semblait être une nouveauté pour les populations des hautes terres centrales. La direction générale de la météorologie de noter toutefois que, pareil évènement a déjà été observé en 2016. Un phénomène normal si l’on s’en tient toujours aux explications du technicien de la météo. Ce dernier de faire savoir « le régime des temps, la dynamique de l’atmosphère étaient favorable à la formation de masse d’air chaud et sec. Ces derniers étant à l’origine de la vague de chaleur de cette semaine ». Par ailleurs, les effets du changement climatique ont été avancés par les observateurs pour expliquer l’évènement « chaud ». Ce qui ne serait pas irréfutable selon les dires du responsable auprès de la météo. Celui-ci attirant tout de même l’attention sur le fait que lesdits « effets ne se produisent pas en l’espace d’une semaine ». Si la réalité du changement climatique est une chose, la capacité de la population à se résilier et à s’adapter en est encore une autre.

José Belalahy

Midi Madagasikara0 partages

Taolagnaro : Tokantrano notafihan’ny jiolahy, raim-pianakaviana iray maty voatsatoka antsy

Mila vonjy i Faradofay. Mba hiadiana amin’ny firongatry ny tsy fandriampahalemana misy sy mahazo laka any an-toerana, dia mirary vahaolana haingana avy amin’ny fitondram-panjakana ny mponina. Araka ny vaovao voaray, nitrangan’ny fanafihan-jiolahy narahina vono olona indray tao an-tampon-tanànan’i Taolagnaro, ka tokantrano iray ao amin’ny fokontany Tanambao Ambony no notafihan’ny jiolahy nitam-piadiana, tokony ho tamin’ny roa ora naraina. Maty voatsatoka antsy teo amin’ny kibony, afak’omaly, ny raim-pianakaviana tompon-trano. Na dia noezahina novonjena nialana nenina notsaboina tao amin’ny hopitaly Amboanato aza i Zokibe Mamy, dia tsy tana ny ainy noho ny fahaverezan-drà be loatra.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara0 partages

Rugby Spirit Festival : Les huit jeunes rugbymen de retour au pays

La délégation de Terres en Mêlées participante au Rugby Spirit avec Marina Berti de Tozzi Green.

Les jeunes pensionnaires de Rugby Academy du Sud ont profité de faire un show en présentant une démonstration de danse Tsapiky à tous les participants du Rugby Spirit Festival lors de la demi-finale Angleterre- Nouvelle Zélande au Stade Yokohama.

Ils sont de retour au pays après un séjour de cinq jours au Japon dans le cadre du Rugby Spirit Festival organisé par la Société Générale et Child FundPassit Back.  Les Angeline, Jean-Edmet, Lina, Perinné Brichelle, Moustapha, Mélanie, Hovah Lina et Giraldo coachés par Marcelia ont vécu de l’intérieur, la Coupe du monde de rugby au Japon. Ils ont assisté samedi à la demi-finale opposant les All Blacks et les XV de la Rose au Stade d’Yokohama. « C’est comme un rêve de voir en direct les grandes équipes du rugby mondial. On a pu prendre des photos avec les légendes de cette discipline, ne citer que l’Anglais Jonny Wilkinson. C’est une découverte et cela va être gravé à jamais dans ma mémoire », se réjouit Périné Zafitinahy, pensionnaire de l’Academy de rugby de Terres en Mêlées. Ils ont été choisis par leur ancienneté de la pratique du rugby, leur engagement et leur sens du relationnel. Dès le premier jour de leur voyage au Japon, les jeunes malgaches ont été immergés au cœur de la culture japonaise. Invités au collège Nakaodai, ils ont pu s’initier, aux côtés des sept autres équipes (venant de Chine, Corée du Sud, d’Inde, de Hong-Kong, d’Australie, de Taiwan et du Vietnam) et de jeunes japonais, à la calligraphie ainsi qu’au kendo. La cohésion entre les jeunes lors du tournoi de rugby flag, encadré et coaché par les ambassadeurs de la RWC 2019 que sont Jonny Wilkinson, Conrad Smith, Thierry Dusautoir, AyumuGoromaru, VhabizBharucha et surtout Marcelia. Quel accomplissement de voir Marcelia évoluer aux côtés des légendes du rugby et apprendre à leurs côtés. Les jeunes ont profité de faire un show en présentant une démonstration de danse Tsapiky à tous les participants du Rugby Spirit Festival lors de la demi-finale Angleterre- Nouvelle Zélande. « Nous tenons à remercier la Fondation Société Générale, Tozzi Green, Mane, Mikea Lodge, Malagasy Rugby, Société Générale Madagasikara ainsi que le Ministère de la Jeunesse et des Sports de Madagascar pour leur soutien », a souligné Julia Gony, présidente de Terres en Mêlées.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Ombay mitady : Tsy hita efa ho efa-bolana i Laden

Sao mba nisy nahita i Laden Raveloarijaona ?

Efa tamin’ny volana jona lasa teo no tsy hita Raveloarijaona Laden, lehilahy 50 taona. Ny andron’ny fetim-pirenena no nahitana azy farany, saingy tsy nisy taitra ny olona niara-nipetraka taminy, dia ny reniny sy ny rahalahiny raha tsy niverina nody intsony izy. Nisy fifandrirana mantsy teo amin’ity lehilahy tsy hita ity sy ny rahalahiny, ka lasa nandeha izy fa hoe hisintaka haka saina kely. Nilaza ny handeha ho any Analakely no nivoahan’i Laden ny tranony etsy Andravoahangy io andron’ny 26 jona 2019 io, ny andro koa moa fety rahateo, nefa dia tsy niverina intsony izy. Tsy nahalala izao tsy fahitana azy izao mihitsy ny zanany nandritra izay fotoana naharitraritra izay. Ireo havany niara-nonina taminy koa tsy nampandre na iza na iza. Ny zanany vavy, izay tsy mipetraka eto an-drenivohitra, ka sendra niakatra hikarakara taratasy teto Antananarivo vao haingana, no nahalala fa efa ho volana vitsivitsy ny rainy no tsy nody, ka teo izy vao niezaka nanao izay hitadiavana azy. Tsy nisy vokany aloha izany hatramin’izao. Miangavy ireo olona mety mahalala azy na manam-baovao mikasika an’i Laden, ity zanany ity, mba hiantso maika ny laharana findainy 034 18 312 10. Marihana fa salama vatana sy saina tsara Raveloarijaona Laden tamin’ny fotoana nahitan’ny havany azy farany, efa-bolana lasa izay.

Hanitra R.

Midi Madagasikara0 partages

Tsiroanomandidy : Varatra mainandro nandoro trano sy nandratra olona

Tato anatin’ny telo andro izay dia voalaza fa miaina ao anatin’ny hain’andro tanteraka ny faritra maro eto amin’ny Nosy. Isan’ny tena ianjadian’izany ny eto am-povoantany izay saika maina tanterka. Mandondonana ny orana  izay tsy mety milatsaka akory na dia mipoapoaka sy masiaka tokoa aza ny varatra any amin’ny toerana maro. Nahitana izay tranga izany ny tao amin’ny kaomininy Fihaonana, distrikan’i Tsiroanomandidy ny tolakandron’ny alatsinainy 28 okobra lasa teo tokony tamin’ny 3ora teo ho eo. Vokany, trano iray no lasibatry ny varatra ka may tanteraka tao amin’ny tanàna iray atao hoe Ankibonimerina, ao amin’ny fokontany Amparibe. Tsy nisy voavotra ihany koa ny entana rehetra tao anatiny. Vehivavy iray, 19 taona, tompon’io trano io no voalaza fa naratra mafy noho ny fahamaizana nahazo ny lamosiny. Nalefa azy hatrany ao amin’ny CSB2 Amparibe moa ity vehivavy ity taorian’ny loza. Efa nidina teny an-toerana ny zandary nanao ny fizahana momba ity raharaha ity. Ny toe-javatra toy izao dia mateti-pitranga amin’ny vnim-potoana toy izao. Io varatra main’andro io dia isan’ny antony iray mitondra doro-tanety.

T.M.

Midi Madagasikara0 partages

Basket – CCCOI et BAL : Victoire écrasante de la GNBC et de SBBC

Soma Beach Basket-ball Club (SBBC) de Boeny prend provisoirement la tête du classement à la Coupe des Clubs Champions de l’Océan Indien dames. Grâce à sa large victoire sur Fuz’Ellipse de Mayotte sur le score de 98 à 29, la troupe à Sarobidy débute sous les meilleures auspices cette compétition. Les championnes de Madagascar étaient en promenade de santé où en aucun cas, les Mahoraises n’étaient pas en mesure de stopper la machine malgache. Pour les éliminatoires du Basket Africa League, la Gendarmerie Nationale Basket-ball Club (GNBC) a assuré. La bande à Elly Randriamampionona a surclassé leur adversaire sur le score de 124 à 53. Dès l’entame de la rencontre, les protégés du duo Lova-Aina ont dominé leurs adversaires dans tous les compartiments de la rencontre. A la pause, les gendarmes mènent au score par 48 à 32 face aux Comoriens, encore fatigués du voyage. A la reprise, les locaux sont passés à la vitesse supérieure en marquant 76 points contre 21 pour les visiteurs. Les Sud-soudanais n’ont pas fait de dentelle pour s’imposer face aux Seychellois du Beau-Vallon Heat par 94 à 44. La rencontre du jour entre les Kenyans du Ports Authority et les gendarmes du GNBC s’annonce déjà décisive pour les hôtes quant à la suite de l’aventure.

T.H

Calendrier

12 h 30 : Dames – Fuz’Ellipse Mayotte contre Pouzzolane Basket Comores.

15h 30 : Hommes – USONI Comores contre Beau-Vallon Heat Seychelles.

17 h 30 : Hommes – Kenya Ports Authority contre GNBC Madagascar.

Midi Madagasikara0 partages

Un signal fort adressé à l’opinion

Le limogeage du ministre de l’Energie annoncé lors du  conseil des ministres d’hier, n’a  finalement surpris  aucun des observateurs de la vie nationale. C’est le résultat de tous les cafouillages qui ont eu lieu dans les domaines dont il a la charge depuis sa nomination à la tête de ce ministère stratégique. La Jirama et ses multiples problèmes  et  la gestion déplorable de la  pénurie d’essence n’ont pas plaidé en faveur de son maintien à son poste.  *

Un signal fort adressé à l’opinion

 L e président de la  République avait affirmé  lors de la  nomination des membres du gouvernement que, l’action de ces derniers serait évalué  après un certain temps et qu’ils étaient tenus par une obligation de résultat.  On a pu constater qu’aucun bilan n’a été dressé. Le secteur sensible de l’énergie  a été la cible de toutes les critiques de   la population. Le redressement de la Jirama a été jugé prioritaire, mais les difficultés rencontrées  dans la gestion de la société ont occulté les efforts déployés. Les délestages et les coupures d’eau ont exaspéré les consommateurs. Les explications  du ministre de l’Energie n’ont fait qu’envenimer une situation déjà très délicate. Il semblait imperméable aux critiques.  Les  rapports  tendus qu’il entretenait avec les pétroliers chargés de fournir le carburant des centrales électriques n’ont pas arrangé les choses.  C’est dans ce contexte qu’est arrivée cette crise engendrée par la pénurie d’essence.  A-t- elle été  organisée sciemment ou  y avait-il de véritables problèmes de logistique ? L’analyse qui en a été faite par le ministre est qu’il y a eu défaillance et qu’il fallait prendre des sanctions. La démission du directeur général de l’OMH a montré la gravité du malaise qui régnait. Le président  de la République et le Premier ministre ont donc tiré les  conclusions qui s’imposaient et ont   décidé de limoger le ministre de l’Energie. En agissant ainsi, ils envoient un signal fort à l’opinion. C’est une nouvelle politique qui va  être initiée.

Patrice RABE

Midi Madagasikara0 partages

UNDD : 30 ans d’existence

Le président national de l’UNDD, Dr Emmanuel Rakotovahiny.

L’UNDD (Union National pour le Développement et la Démocratie) fait partie des rares partis politiques qui répondent à l’obligation de tenue de congrès national conformément à la loi n°2011-012. Dans ce cadre que cette formation politique fondée par le Pr Zafy Albert organise depuis hier à Andavamamba son conseil national. Un conseil national placé sous la célébration du 30e anniversaire du parti. Dans son intervention, le président national de l’UNDD Dr Emmanuel Rakotovahiny a mis l’accent sur la nécessité de la réconciliation nationale, condition sine qua non d’un réel développement du pays.

Appel. Dr Emmanuel Rakotovahiny a lancé un appel au président de la République Andry Rajoelina à prendre ses responsabilités pour la concrétisation de cette réconciliation nationale. « Les Malgaches doivent se réconcilier entre eux si l’on veut mettre fin à la crise actuelle. Cela doit passer par la prise de conscience de tout un chacun. Je demande au président de la République à piloter ce processus. », a-t-il déclaré. En fait, le Pr Zafy Albert, considéré comme le précurseur de la réconciliation nationale, a prêché dans le désert.  Des tentatives ont eu lieu, en particulier en 2002 et en 2009, mais une véritable réconciliation nationale n’a jamais été une réalité à Madagascar.

R.Eugène

Midi Madagasikara0 partages

Vendredi joli

Le Kilalaky  retentira au Jao’s Pub

Oh le siky menamena ! Bagzana est dans la capitale !  Il offrira un kilalaky au Jao’s Pub  ce vendredi soir à partir de 21 heures.  Cela faisait longtemps que ce chanteur de Menabe n’a pas vu ses fans d’Antananarivo. Ambiance chaude comme on les aime ! Bagzana animera la cambuse du roi du Salegy jusqu’au petit matin.  Les chansons de ce monsieur ne se démodent pas. Tsy lany mamy, Jampela,   seront dans le répertoire. La nouvelle génération  sera présente pour escorter leur aîné, Jijih, et  Vaovy junior qui seront présents. Effectivement, la soirée sera exclusivement pour le rythme du sud de la Grande île.

Fara John’s  retrouvera ses fans au glacier 

Za tsy Kivy !  Elle ne lâche pas l’affaire Farah John’s ! La dame de la Sava s’invite à l’hôtel le glacier ce vendredi  à partir de 20 heures. Accompagnée par ses danseuses  et ses musiciens, la chanteuse  surchauffera   l’estrade.  Zook love, salegy, bahoejy, antosy, l’assistance sera servie.

Un cabaret halloween à Talatamaty  avec Samoela

Talatamaty bénéficiera du Vazo miteny car Samoela sera en live à l’espace Nambinitsoa  à partir de 20 heures. Une occasion pour les fans d’environs. Le maître des chansons à texte les rend visite avec ses tubes de l’année. « Mandeha ny mandeha ! » disait-il dans sa chanson.  Tout ira bien. L’endroit est loin de la ville.

 Tovo J’hay  invite les ladies à Andraharo

Le parrain du RnB sera au Golf Galaxy Andraharo  à 20 heures 30.  Sa voix va encore impressionner ses inconditionnels que ceux-ci vont crier Tsy misy toa anao.  Tovo j’hay, ce docteur love qui soigne le chagrin d’amour des jeunes. Galant et séduisant,  ce chanteur à un charme inexplicable qui fait crier les jeunes femmes. A 20 ans de carrière, Tovo  reste l’idole des jeunes de Madagascar en général et Antananarivo en particulier. Tantôt Rnb, tantôt Balade, le rythme de ce chanteur séduit le cœur.

Le folk s’invite au Piment café

Zandry Gasy ! les revoila ! Demain à  21 heures les membres seront au Piment café Behoririka.   Voix mélodieuse, guitare bien réglée,  tout cela est typiquement  Zandry gasy.  Le collectif est dans la place. Eny Ambanivohitra, Mahereza  seront interprétées avec justesse.

Iss Heridiny

Midi Madagasikara0 partages

Projet Tana-Masoandro : 147 personnes reçues au guichet unique

Les habitants d’Ambohitrimanjaka ont pu exprimer leurs inquiétudes par rapport à la procédure d’expropriation.

Les concernés sont prêts à accepter mais exigent des conditions claires.

« Encourageant ». Le Directeur général de l’APIPA, Philippe Rateloson affiche son optimisme quant à l’avancement des négociations dans le cadre de la réalisation du projet Tana-Masoandro. Hier, ce haut responsable était présent au Village Voara Andohatapenaka pour accueillir les habitants des communes concernées par le projet. En effet, les responsables ont entamé hier le deuxième jour du guichet unique mis en place pour traiter les dossiers des personnes touchées par l’expropriation. Vers la fin de la matinée, 147 personnes se sont présentées au guichet unique pour demander des informations concernant le projet mais aussi pour confirmer si leur terrain et leur propriété sont réellement touchés par le projet. L’on voit en tout cas que les concernés affichent une enthousiasme et sont très intéressés par les services offerts par le guichet unique. Est-ce que notre terrain est concerné par l’expropriation? C’est la question à laquelle les habitants d’Ambohitrimanjaka demandent une réponse et des explications. Pour avoir la confirmation, les responsables leur font consulter une carte où l’on peut voir toutes les communes et les quartiers concernés par le projet Tana-Masoandro. La journée d’hier a également permis de constater que bon nombre des habitants d’Ambohitrimanjaka ne connaissent même pas la situation juridique et le statut de leur terrain et n’hésitent pas à demander explications auprès des responsables. Philippe Rateloson a réitéré que quelle que soit cette situation, toutes les personnes concernées par la procédure d’expropriation auront droit à une indemnisation, à condition de présenter des pièces justifiant qu’elles ont réellement occupé le terrain. « Par ailleurs, pour éviter les va-et-vient, le paiement des indemnisations se fera au guichet unique d’Andohatapenaka », a fait savoir le DG de l’APPIPA.

Procédure à l’amiable. En effet, à l’heure actuelle, l’Etat favorise la procédure à l’amiable. Les propriétaires ont juste à présenter les dossiers relatifs à leur terrain même s’ils sont incomplets. Les deux parties procèdent par la suite à l’établissement d’un acte de vente et au paiement. Dans ce cas de figure, le paiement s’organise en quatre jours au maximum. Cependant, au cas où le propriétaire affiche une résistance, l’on entame la procédure d’expropriation proprement dite. A cet effet, le dossier sera remis à la Justice qui tranchera sur le montant de l’indemnisation. Pour cette option, la durée de la procédure est de quatre mois, si l’on s’en tient aux explications de Philippe Rateloson. En tout cas, l’on a pu constater que la mise en place de ce guichet unique rassure les habitants d’Ambohitrimanjaka. Il leur permet d’avoir des éléments de réponse par rapport à leurs inquiétudes. Hier, ils ont affirmé qu’ils ne veulent pas constituer un blocage au développement apporté par le projet Tana-Masoandro. « Nous sommes prêts à céder notre terrain mais il faut que les conditions d’expropriation soient claires », a annoncé un père de famille présent hier au guichet unique d’Andohatapenaka. Ceux qui sont encore réticents ont jusqu’au 9 novembre prochain pour se présenter au Village Voara en vue du règlement de leur cas.

Davis R

Midi Madagasikara0 partages

Journée des Diplômâtes : Première célébration à Madagascar le 24 octobre dernier

Une grande première. Les diplômâtes à Madagascar se sont réunis la soirée du 24 octobre dernier à la Résidence de l’Inde à Analamahitsy, pour célébrer la Journée Mondiale des Diplômâtes. Selon l’ambassadeur de l’Inde à Madagascar, Abhay KUMAR, ceux qui travaillent à l’étranger, notamment ceux dans la Diplomatie, méritent une journée dédiée. « Les gens pensent toujours que les diplômâtes ont une vie de rêve. Et pourtant, en réalité, nous faisons face à plusieurs difficultés. Nous devons nous adapter à un nouvel environnement, apprendre une nouvelle langue, s’adapter à une nouvelle culture, trouver de nouveaux amis, etc. En outre, on ne peut toujours pas être présent pour les événements familiaux, même si par exemple, nous perdons un membre de notre famille qui nous est très proche… on est absent. Il faut apprécier le travail et les rôles des diplômâtes. Beaucoup célèbrent cette journée. En Inde, on le fait le 9 octobre, en Russie le 12, etc. Mais il y a aussi des pays qui n’ont pas de date dédiée, à l’exemple des Etats-Unis ou de la Corée du Sud. Nous avons donc fixé cette date du 24 octobre pour célébrer ensemble la Journée des Diplômâtes », a expliqué l’ambassadeur de l’Inde à Madagascar.

Visions. Tous réunis lors de la soirée, ces représentants de pays étrangers à Madagascar ont évoqué les énormes potentiels dont Madagascar dispose pour pouvoir se développer et devenir un pays émergent. L’Inde a cité principalement les richesses naturelles, l’énergie solaire, l’économie bleue et l’autosuffisance alimentaire. D’après l’ambassadeur Abhay KUMAR, l’Inde est disposé à aider la Grande-île dans ces domaines d’activité. D’après ses dires, le Plan pour l’Emergence de Madagascar (PEM) a de grandes chances de réussir et de permettre à Madagascar de réaliser ce que les autres pays comme l’Inde a réalisé.

Antsa R.

Midi Madagasikara0 partages

Biaco : Nanao fanambaram-panana ny Polisy

Toy ireo tompon’andraikitra rehetra eo amin’ny asam-panjakana dia tonga teny anivon’ny Bianco teny Ambohibao  ny solotenan’ny Tompon’andraikitra avy eo anivon’ny Ministeran’ny filaminam-bahoaka nanatitra ny taratasy fanambaram-pananan’ny polisy, omaly alarobia. Voakasik’izany avokoa moa ny Polisy manana kalitao « Officier de police judiciaire », izany hoe manomboka amin’ny Inspecteur de Police nahavita fihanianana teo anivon’ny Fitsarana no miakatra. Marihina fa ny fanambaram-pananan’ireo polisy eto amin’ny faritra Analamanga ihany ireo naterina omaly ireo. Saingy tsy ny eto Analamanga ihany no manao izany fa ny polisy manerana ny faritra rehetra, ka dia any amin’ny Biraon’ny Bianco any amin’ny faritra misy azy avy no hanateran’ny polisy izany. Izao hetsika izao no natao dia mba hisian’ny fitokisan’ny vahoaka ny polisim-pirenena. Tafiditra indrindra amin’ny « lettre d’engagement » nosoniavin’ny Minisitra ny filaminambahoaka, Rafanomezantsoa izao hetsika atao izao. Fepetra iray izay hiadiana amin’ny kolikoly eo anivon’ity Minisitera ity. Izao fanambaram-pananana izao moa dia hataon’ireo polisy isan-taona, ary voalazan’ny solontenan’ny avy ao amin’ny polisim-pirenena nandritra ny lahateny izay nataony fa takian’ny lalàna ny fanaovana fanambaram-pananana, ary maha voasazy ny tsy fanarahana izany lalàna izany. Noaraisin’ny Tale jeneraly mpisolo toerana eo anivon’ny Bianco an-tanana moa ireo antontan-taratasy ireo, ary nisy ny fanolorana ny tapakila manamarina ny naharaisan’ny Bianco izany antontan-taratasy izany.

T.M.

Midi Madagasikara0 partages

Arivonimamo : Jiolahy avy nanafika, noraisim-potsiny tanaty taxi-brousse

Dimy lahy, jiolahy rain-dahiny amin’ny fanafihana mitam-piadiana tany amin’iny distrika Arivonimamo iny no tra-tehaky ny zandary raha nikasa handeha hitsoaka handeha taxi-brousse. Mbola nikasa ny hitsoaka moa ny iray tamin’izy ireo ka tsy maintsy nitifitra ireo mpitandro filaminana.

Toeram-pivarotana iray tao Ambodifarihy, distrika Arivonimamo no niharan’ny fanafihan-jiolahy ny herinandro lasa teo. Dimy lahy teo izy ireo ary nirongo fitaovam-piadiana isan-karazany sy ody gasy maromaro. Vola sy enta-madinika isan-karazany no lasa tamin’io fotoana io. Rehefa nahazo antso mahakasika an’io moa ireo zandary avy ao amin’ny tobim-paritra Arivonimamo dia nidina avy hatrany teny an-toerana, saingy efa nadio tanteraka ny rano nitan’ireo olon-dratsy. Nanomboka teo ny hazalambo sy fikarohana, ary nampandrenesina avokoa ireo zandary  manodidina. Fantatra mantsy fa nitsoaka nihazo lalam-pirenena izy ireo taorian’ilay fanafihana. Napetraka araka izany ny paik’ady rehetra sy ny fisavàna ireo fiara tamin’iny lalam-pirenena voalohany iny. Taorian’ny fisavàna ireo fiara mpitatitra rehetra no nahatsikaritra andian’olona hafahafa ireo zandary avy ao amin’ny tobim-paritra Ankadinondry Sakay. Rehefa nampidinina ireo farany ary nosavaina ihany koa ny entany dia tratra teo ireo fitaovam-piadiana isan-karazany sy ireo ody gasy maromaro. Tamin’io fotoana io anefa no mbola saika tafaporitsaka ihany ny iray tamin’izy ireo. Niezaka nampijanona azy ireo zandary saingy tsy nety ity farany, ka nitifitra azy teo amin’ny tongony ireo mpitandro filaminana. Nentina nohadihadiana avy hatrany ireto olona ireto ka fantatra tamin’izany fa ireo olon-dratsy avy nanafika tao Arivonimamo ry zalahy ireto.

m.L

Midi Madagasikara0 partages

Imerinafovoany : Réhabilitation d’une EPP

Hier, des étudiants malgaches en partenariat avec Vivo Energy Madagascar ont réhabilité l’école primaire publique d’Imerinafovoany. Pour cette action, ces deux entités ont peint les murs, ont  remplacé les portes et fenêtres, et enfin ont procédé à la rénovation du sol.  L’objectif de ce projet est l’amélioration de l’environnement scolaire des 300 enfants âgés de 3 à 13 ans de l’école.  A rappeler qu’ils proviennent pour la majorité de familles défavorisées.

En faveur de l’éducation. Personne n’est sans savoir que les infrastructures de certains établissements scolaires publiques malgaches sont dans des états déplorables. Or, l’éducation n’est-elle pas la base de tout développement d’un pays ? C’est pour cette raison que le groupe Vonjy de l’INSCAE (groupe d’étudiants) et le distributeur de lubrifiants et de carburants se sont associés pour venir en aide à l’EPP d’Imerinafovoany. Selon le Communication Manager de Vivo Energy, Johanne Rahamefy : « l’éducation est une responsabilité collective, par ce geste, nous concrétisons la volonté d’œuvrer l’épanouissement et au développement de nos enfants. L’école est aussi et surtout un lieu de vie dans lequel nos enfants doivent se sentir bien, et nous sommes heureux d’avoir pu apporter notre contribution à ce projet ».

Anja RANDRIAMAHEFA

Midi Madagasikara0 partages

Transport aérien : Tsaradia ouvre sa nouvelle ligne Tanà – Ambatondrazaka – Toamasina

Tsaradia atterrit à Ambatondrazaka

14 ans après, Ambatondrazaka retrouve son vol régulier au départ d’Antananarivo. Le Twin Otter de la compagnie Tsaradia a atterri hier à l’aéroport d’Ambatondrazaka vers 8 heures 40. Ayant décollé  d’Ivato à 7 heures 05,  l’appareil de 15 places a donc mis 35 minutes pour ce vol inaugural qui s’est par  la suite prolongé vers Toamasina. En effet, la nouvelle ligne relie Antananarivo- Ambatondrazaka et Toamasina pour une fréquence de deux vols hebdomadaires  le mercredi et le dimanche.  Des vols qui font en tout cas, le bonheur des particuliers et des opérateurs économiques de ces deux localités connues pour leur potentialité. « Cette ligne aérienne est d’une importance particulière car elle facilite la circulation des biens et des personnes  dans une localité réputée, être le grenier à riz de Madagascar »,  a déclaré Andriamamonjy Rafanomezantsoa, Directeur Général de Tsaradia, lors d’une cérémonie inaugurale qui s’est déroulée, hier à  l’aéroport d’Ambatondrazaka.

Cette initiative prouve en tout cas, la volonté de Tsaradia de doter de lignes aériennes  les régions du pays. La compagnie dessert actuellement une quinzaine de localités sur la ligne domestique.  La prochaine étape sera l’ouverture de deux autres lignes pour Antalaha et Maintirano. A noter que les vols de Tsaradia sont assurés par six avions. La flotte Tsaradia sera prochainement renforcée avec un projet d’acquisition d’un avion supplémentaire d’ici  fin novembre. C’est la société Meva Service qui assure la représentation d’Air Madagascar à Ambatondrazaka.

R.Edmond

Midi Madagasikara0 partages

Basket – Coupe d’Afrique des Clubs dames : MB2All lance un cri d’alarme

La grande famille du MB2All est dans la « tourmente ».

Madagascar sera l’hôte de la Coupe d’Afrique des clubs dames du 6 au 15 décembre. 12 équipes en découdront pendant dix jours au Palais des Sports de Mahamasina.  Mais à quelques mois de ce rendez-vous continental, l’équipe du MB2All organisatrice de la compétition est dans l’expectative. Dans sa démarche, l’équipe du MB2All a approché le ministère de la Jeunesse et des Sports mais n’a reçu aucune réponse. Les demandes de sponsoring envoyées n’ont pas eu non plus de retour. « Le budget d’organisation est estimé à 163 millions ariary dont les 80 millions destinés au paiement du droit d’organisation.  Le délai de paiement de ce droit expire la semaine prochaine pourtant, nous ne disposons aucune somme d’argent dans notre caisse. Nous avons négocié auprès de la FIBA pour le report de ce paiement. Même la moitié de cette somme sera réglée, Madagascar évite l’humiliation et les sanctions », a fait savoir Jean Claude Rakotomalala, président du club, hier, au cours d’une conférence de presse. Les dirigeants du club, les parents et les joueuses ont uni leurs voix hier pour lancer un appel à S.O.S et de collaboration au ministère de tutelle, la fédération, les sponsors et les partenaires. Malgré ce souci, l’équipe poursuit sa préparation dans l’inquiétude. L’année dernière, MB2All a participé à cette compétition à Maputo, Mozambique en terminant à la 8e place. L’équipe championne de Madagascar 2018 veut améliorer ce classement, mais, rien n’est gagné que lorsque ce problème financier ne soit réglé.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Jeu vidéo : Lomay présent au Paris Game Week

Une bonne nouvelle pour les fans de jeux vidéo de Madagascar, le produit « Dahalo » des studios Lomay sera présent au Paris Game Week du 30 octobre au 3 novembre. C’est la première fois qu’un titre malgache est présenté dans un évènement international de cet acabit. Toute l’équipe de la maison de production a pris le vol pour Paris hier. Cette participation des malgaches à cette rencontre internationale, où se trouveront des pointures comme Ubisotf, concepteur des séries Ghost Recon, confirme le positionnement de Madagascar dans ce secteur en Afrique. A part Lomay, quatorze autres studios venant de sept autres pays africains vont aussi y participer. A savoir, le Bénin, le Ghana, le Kenya, le Maroc, la Tunisie et l’Afrique du Sud. Si Madagascar se trouve au dernier rang économique par rapport à ces pays, dans le secteur du jeu vidéo, la Grande Île pourrait bien surprendre plus d’un. Selon les organisateurs, la présence de ces « geeks » aux couleurs malgaches s’intègre dans l’« Africa corner ». « La création africaine revient à la Paris Games Week pour la deuxième année consécutive ! Installés dans le Hall 1, 14 studios issus de neuf pays présentent leurs 20 productions sur 108 m2. Souvent méconnues, leurs œuvres revendiquent un style bien trempé, qui repose sur les racines et la culture de leurs créateurs », font-ils savoir.

Maminirina Rado

Midi Madagasikara0 partages

Formation à distance : Un engouement des fonctionnaires à s’y investir

L’ES-DES a tout de suite remis aux étudiants sortants l’équivalence de leurs diplômes.

L’Ecole Supérieure de Développement Economique et Social (ES-DES) qui est à vocation de développement comme son nom l’indique, a lancé une formation à distance depuis fin 2017.

C’est maintenant très développé à Madagascar. En effet, à part les nouveaux bacheliers qui s’intéressent aux parcours proposés par cette université privée, tels que l’Economie, la Gestion, l’Agronomie et le Travail Social, un engouement des fonctionnaires issus de nombreuses régions à s’investir personnellement dans cette formation à distance, est observé. La preuve, « nous avons recensé actuellement plus de 1 000 étudiants qui s’inscrivent chez nous depuis son lancement. La plupart d’entre eux constituent des agents de l’Etat qui sont en activité. Leur objectif est d’avoir un reclassement professionnel en obtenant des diplômes délivrés par l’ES-DES et qui sont d’ailleurs reconnus par le ministère en charge de la Fonction Publique », a expliqué Hanitriniaina Eléa Chilo, la directrice de cette école supérieure de développement lors d’une rencontre avec la presse hier.

Equivalence de diplômes. Notons que l’ES-DES est maintenant présente dans les régions de Vakinankaratra, d’Analamanga, d’Alaotra Mangoro, d’Itasy, de Bongolava, de SOFIA, de Betsiboka et d’Atsimo-Andrefana. « La plupart des apprentis qui sont maintenant à la 2e vague de promotion, sont en train de préparer leurs soutenance. Et d’ici la fin de l’année, nous allons proposer le même programme de formation à distance dans les régions de Boeny et de Menabe, et ce, à la demande des étudiants locaux », a-t-elle poursuivi. Mais à part les fonctionnaires qui investissent pour leurs propres comptes, de nombreux étudiants sont très intéressés par les offres de formation proposées par l’ES-DES. « D’autant plus, il s’agit des offres de formation habilitées par l’Etat. Et ce n’est pas tout ! Nous remettons directement aux étudiants ayant suivis des formations supérieures à l’école de développement, l’équivalence de leurs diplômes provenant du ministère de la Fonction Publique. C’est le cas lors de la sortie de promotion d’une centaine d’étudiants en Economie, Gestion et Travail Social qui ont décroché le diplôme de licence professionnelle », a-t-elle enchaîné. Le Doyen de la Faculté de DEGS à l’université d’Antananarivo, Olivaniaina David Rakoto, a soulevé qu’une telle université privée s’avère indispensable pour accueillir les nouveaux bacheliers comptant près de 100 000 étudiants chaque année. En effet, « Les université publics ne peuvent recevoir que 25% d’entre eux en raison de leur capacité d’accueil très limitée », a-t-il précisé.

Stratégie appropriée. Il faut rappeler que l’ES-DES forme des étudiants afin que ceux-ci puissent monter leurs propres projets de développement touchant en grande partie le milieu rural. « Aux termes de leurs études, ils disposent de bagages d’expériences leur permettant d’être opérationnels. En effet, ils bénéficient de stages pratiques offerts par l’ONG ACDM (Actions Concrètes pour le Développement de Madagascar), le partenaire de l’école, dans ses zones d’intervention.  Ils connaissent bien ainsi le terrain. En plus, ils y effectuent des enquêtes socio-économiques permettant d’élaborer une stratégie appropriée pour un réel développement des localités concernées », a conclu Hanitriniaina Eléa Chilo, la directrice de l’ES-DES.

Navalona R.

Midi Madagasikara0 partages

Problèmes socio-économiques : Le gouvernement Ntsay asphyxié

La démission du DG de l’OMH est un signe de malaise dans la gestion des affaires de l’Etat.

Pendant que les feux de brousse continuent de polluer l’air dans la Capitale, le gouvernement est asphyxié par des problèmes socio-économiques.

On s’attendait à la démission de la ministre en charge de l’Enseignement supérieur suite à la fuite scandaleuse de sujets à la première session du baccalauréat, mais Blanche Nirina Richard n’a pas opté pour cette solution souhaitée par une partie de l’opinion. L’affaire s’est soldée par l’emprisonnement des élèves accusés d’avoir participé au partage de sujets dans les réseaux sociaux. Par ailleurs, des députés pro-régime  réclamaient le départ des membres du gouvernement dont l’efficacité laisse à désirer, mais le premier ministre Ntsay Christian a déclaré vouloir attendre le résultat de la prochaine évaluation. Mais finalement, une démission a été déposée, celle du directeur général de l’OMH (Office Malgache des Hydrocarbures), troisième personnalité au sein du ministère de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures). La démission de Laurent Rajaonarivelo est certainement liée à la récente affaire de pénurie de carburants qui a abouti à la sanction de deux compagnies pétrolières, Total et Shell, et de la Logistique Pétrolière. Le DG de l’OMH est-il fautif dans cette affaire ?

Priorités. Aux problèmes de fuite de sujets, de pénurie de carburants et d’eau, de délestage, de remblayage de rizières à Ambohitrimanjaka, ainsi que d’insécurité dans le Sud vient de s’ajouter la grève des enseignants chercheurs à l’Université d’Antananarivo. La ministre Blanche Nirina Richard est de nouveau confrontée à une difficulté. Mais cette fois-ci, il serait difficile pour elle de s’en sortir. Visiblement, le gouvernement Ntsay est asphyxié par des problèmes socio-économiques. De l’autre côté, l’affaire « îles éparses » semble également préoccuper ce gouvernement. A ce propos, l’opinion publique s’impatiente de savoir jusqu’où cette équipe dirigée par un Premier ministre qui est en même temps ministre des Affaires Etrangères, est capable de défendre l’intérêt des Malagasy en général et l’intégrité du territoire de Madagascar en particulier. En tout cas, en attendant un éventuel remaniement, la réelle volonté du pouvoir en place à combattre ces problèmes socio-économiques sera mesurée à travers les priorités du projet de loi de finances 2020 qui sera incessamment soumis à l’examen des parlementaires.

R. Eugène

Midi Madagasikara0 partages

Accident mortel à Ivandry : Tojo, le chauffeur du taxibe 150, activement recherché

Tojoniaina recherché dans toute l’île

Il a heurté une dame de 70 ans qui, avec la violence du choc, a péri sur le champ. Cet accident mortel s’est produit le 23 octobre dernier à Ivandry. Le chauffeur ou plutôt le chauffard a eu le culot de fuir sa responsabilité. Au lieu de prêter secours à la dame gisant dans son sang, il a préféré appuyer sur le champignon pour s’éclipser du lieu. Fort heureusement, il y avait des témoins oculaires sur l’accident. Ces derniers ont été formels que le véhicule est un taxi-be de la ligne 150 et de code couleur marron. Une enquête a été aussitôt ouverte par la brigade des accidents de la police à Tsaralalàna. Les détails émanant des témoins ont facilité l’identification du présumé auteur de l’acte. Après une vérification des registres et pointages, la police est formelle sur Ratojoniaina Jean Claude comme responsable de l’accident mortel assorti d’un délit de fuite. Le jeune homme de 25 ans habite à Ambohitrarahaba, mais depuis une semaine déjà notamment après l’accident, il est introuvable. Un avis de recherche a été lancé par la police et le document a été émis en large diffusion. La photo de Ratojoniana Jean est maintenant postée dans tous les commissariats et postes avancés de la police. Tous ceux qui pourront contribuer à son arrestation peuvent contacter la brigade des accidents sur le numéro 034 05 517 24. On a maintenant compris que les auteurs des accidents qui ont fait des délits de fuite méritent un tel traitement. Tellement ce genre de pratique devient monnaie courante, surtout dans la capitale. Face à la faiblesse des infrastructures telle que l’inexistence des caméras de surveillance et de radars en matière de circulation routière, il y a des gens qui pensent que la fuite est la meilleure issue après avoir fait un accident. Ce qui ne pourrait qu’aggraver les choses, surtout en matière pénale. Tanà est parmi les rares capitales où la circulation n’est pas gérée ou contrôlée par la technologie. Et même pour la course à la mairie, aucun des candidats à la mairie ne présentent même pas des projets qui vont dans ce sens. Faisant ainsi que les rues de la capitale demeurent un terrain de jeu facile pour les malfrats, les chauffards et autres irresponsables…

D.R

Midi Madagasikara0 partages

Guide de soirées afterwork

Trois jours de week-end, une aubaine pour les travailleurs. Pour beaucoup, la soirée détente commence dès ce soir. Mais où passer un agréable moment, Telle est la question. Ne cherchez plus, suivez le guide !

No Comment Bar Isoraka: Honneur au trad-fusion de Talike Gelle   

Sur les planches du No Comment Bar Isroaka, place au trad-fusion de Talike Gelle. Cette chanteuse qui vient du sud, qui parcourt le monde entier et partage la culture  malgache à travers la mélodie d’Androy. Avec le look, la musique, le rythme, l’essence même de son art, Talike Gelle revient à la source pour puiser mais aussi partager tout ce monde à part dont elle a le secret.  Un moment privilégié pour les amateurs du genre.

Casc PK0 Soarano : Jeneraly aux commandes

Amateurs des ambiances folles des années 80 êtes-vous ? Direction au Kasc PKO Soarano. Le groupe Jeneraly vous y attend de pied ferme. Ce soir même, la nostalgie revient au galop et « Izany vehivavy izany » résonnera à nouveau aux oreilles des noctambules à l’affut de bonnes ambiances. Le répertoire se fera des incontournables, surtout ceux qui figurent sur leur dernier album. Pour ce qui en est de l’ambiance, 100% Jeneraly, le groupe répondra aux attentes de son public à partir de 20 h.

Kudeta Urban Club Anosy : Rakoto signe son retour

Avec « Zandry kely », il a apposé sa signature dans le paysage musical malgache. Ce soir, Rakoto revient sur la scène de la Grande île au kudeta Urban Club Anosy pour donner un second souffle à ses morceaux, ou tout simplement remettre un peu de nostalgie de son âge d’or d’antan. Pour les jeunes, c’est un artiste à découvrir, pour les autres, c’est une occasion de se remémorer la jeunesse de jadis.

California Andraharo : Place au « vazo miteny » de Belahy

Presque au même titre que Sareraka, Belahy est le chanteur de vazo miteny de son genre qui marque les esprits. Le temps d’une soirée, il reprend le chemin de la scène au California Andraharo. Le repertoire ? Du bon « Asa ihany », « hopitalim-bahoaka », « bonne chance », « Ikalamara », « Mamay » et bien d’autres. Bref, une soirée sans prise de tête s’annonce avec une bonne musique en fond, de quoi parfaire l’ambiance.

 Zo Toniaina

Midi Madagasikara0 partages

Mananjary : Basy mahery vaika miisa 04 sy bala 55 sarona tao Ambodibakoly

Noho ny fanomezan’ olona  tsara sitra-po loharanom-baovao marim-pototra ny teo anivon’ny Fari-piadidian’ny Zandarimaria Fianarantsoa, izay nilaza fa misy jiolahy raindahiny mitazona basy mahery vaika tsy ara-dalàna any Morarano Toby, Fokontany Ambodibakoly, any amin’ny Kaominina ambanivohitra Kianjavato, Distrikan’i Mananjary, dia nanao fisavàna ifotony ny Zandary avy ao Mananjary sy Fianarantsoa, ka basy « fusil à pompe Grizzly 01 », basy « Bosquette 22LR iray », basy poleta « Mas50 9mm iray », ary « Revolver 9mm iray », niampy bala 9 mm miisa 26 sy 12 mm miisa 29 no tra-tehaka, afak’omaly. Araka ny fanazavana azo, dia nogiazana avy hatrany ireo basy tsy ara-dalàna sarona, ka ny Sampana misahana ny Heloka bevava (SRC) an’ny Zandarimaria Fianarantsoa no manatontosa ny famotorana ankehitriny. Mba hiadiana amin’ny asan-jiolahy, dia manentana hatrany ny tsirairay hampita vaovao ny eo anivon’ny Zandarimariam-pirenena.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara0 partages

Pétanque : Premier revers pour la FSBM !

Les juniors au Cambodge avec de gauche à droite Naivo, Iarotiana, Aina et Tojo

On ne peut pas tout avoir ! La Fédération des Sports Boules Malgaches l’a appris à ses dépens à Mahajanga lors du tournoi Grand Open de Boeny en échouant en finale chez les dames avec sa doublette recomposée.

Rideau sur le Grand Open du Boeny qui a vu une première défaite de la FSBM en finale du concours en doublette dames. Si la première formation avec Hasina et Fetra n’est pas sortie des poules, Tita et Mirana ont échoué en finale devant une équipe de Pétanque Ampitatafika Club.

Petit Aina. Un duo composé par Do et Lova qui a su déjouer la stratégie de l’équipe nationale sonnant ainsi la première alerte qui va peut-être amener la FSBM à revoir sa copie ou tout au moins, car l’engagement au Mondial de Cambodge a déjà été fait, l’obliger à mettre les bouchées doubles pour la préparation.

La seule explication concerne la forme des joueuses car sur le plan encadrement, elles sont prises en main par le président Dolys Randriamarohaja en personne dont on connait l’efficacité après ses deux titres de champions du monde en tant qu’entraîneur chez les seniors à domicile et chez les juniors en Chine.

Quant aux juniors, il faudrait encore patienter pour les voir à l’œuvre. Toutefois, le choix est logique avec les deux joueurs du PAC qui ont gagné le championnat national à Antsirabe. Naivo Fierenana et Iarotiana Rakotoarivelo seront associés à Tojo Rajaonarison de Betafo et le petit bouliste du CBT dont le talent est inversement proportionnel à sa taille, Aina Ravelojaona.

Les dames de l’équipe nationale. De gauche à droite Tita, Fetra, Mirana et Hasina

Pour revenir au tournoi majungais, la logique a été respectée chez les hommes avec la victoire de Toutoune, Hery Morondava et Tahina devant Hery Betafo, Lova et Zaka sur le score de 13 à 12.

Chez les vétérans, VESPA a raflé la mise avec la victoire de Andry et Nanah sur Ramala et Rajao du même club.

Clément RABARY

Midi Madagasikara0 partages

Jean Louis Robinson : Nommé Ambassadeur en Chine

Le président national du parti AVANA, Jean Louis Robinson, vient d’être nommé Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de Madagascar auprès de la République Populaire de Chine. La décision a été prise durant le Conseil des ministres qui s’est tenu hier au Palais d’Etat d’Iavoloha. Jean Louis Robinson est donc le dernier Chef de parti à avoir été placé parmi les leaders de l’ARMADA ayant soutenu le candidat « numéro 13 » durant l’élection présidentielle. Les Lalatiana Rakotondrazafy, présidente national du parti Freedom ; Hajo Andrianainarivelo, président national du parti « Malagasy Miara-Miainga » et Alexandre Georget, président national du parti Vert ont déjà été récompensés en ayant été nommés membres du gouvernement. Parmi les décisions prises durant le Conseil des ministres d’hier figurent aussi la confirmation de l’abrogation du Directeur général de l’Office Malgache des Hydrocarbures (OMH) et l’abrogation du Directeur régional du Ministère de l’Education nationale dans la Région Analanjirofo. Ce dernier aurait proféré des menaces contre plusieurs enseignants pour les contraindre à respecter des consignes politiques dans le cadre des prochaines élections communales.

Davis R