Les actualités Malgaches du Mardi 28 Mai 2019

Modifier la date
Midi Madagasikara41 partages

Tourisme : evisamadagascar.com, un faux site de paiement des e-visa

Attention, evisamadagascar.com est un faux site qui collecte indument de l’argent aux touristes qui viennent à Madagascar

Les faussaires ne manquent pas d’imagination.  Des personnes malintentionnées viennent en effet de créer un faux site de paiement des e-visas sur la destination Madagascar. Sur leur faux site htttps://www.evisamadagascar.com, ils arnaquent ainsi les étrangers à destination de Madagascar, en leur demandant de l’argent au départ de leur voyage, par le biais d’un paiement par carte visa. C’est à leur arrivée à Ivato que les touristes constatent qu’ils ont été escroqués.

On rappelle qu’il existe effectivement à Madagascar un système électronique de délivrance de visa non-immigrant. D’après un communiqué du ministère de la Sécurité Publique, le site Internet de demande de visa est effectivement mis en ligne depuis le 22 avril  2018. Et l’adresse réelle du site est www.evisamada.gov.mg  .  Le même communiqué d’ajouter que « depuis lors, le passager, à l’issue des procédures d’enrôlement, aura à imprimer un accord de débarquement qu’il devait présenter à la Police de l’Air et des Frontières, avec les autres documents requis, pour le paiement et ensuite l’accord d’octroi de visa ». Bref, et comme le précise le communiqué du ministère de la Sécurité Publique, « dans l’étape actuelle du projet, aucun paiement ne peut se faire qu’à l’arrivée sur le sol malgache, eu égard au manque, pour le moment d’infrastructure dédiée à cet effet, sur le plan national ».

Bref, il n’y a qu’un site légalement institué pour la délivrance  de visa pour les étrangers entrant à Madagascar. En l’occurrence  l’adresse électronique www.evisamada.gov.mg, et que pour le moment le paiement se fait encore à l’arrivée à Ivato.

R.Edmond.

Midi Madagasikara18 partages

PaositraMoney : Un nouveau service de mobile-banking lancé par la Paositra Malagasy

La Paositra Malagasy est en pleine expansion, selon ses représentants.

Le développement numérique de Madagascar, ayant connu une bonne performance, depuis quelques années, se poursuit davantage. Samedi dernier, la Paositra Malagasy a encore lancé une nouvelle offre sur le marché financier.

 Montée en flèche ! C’est ce que l’on peut dire de l’évolution de la Paositra Malagasy, depuis la mise en œuvre de sa stratégie de relance. Dans le secteur de la messagerie, cet établissement gagne du terrain. En effet, beaucoup pensaient que la Poste serait dépassée par les nouvelles technologies numériques. Mais en fin de compte, la Paositra Malagasy s’est servi de ces progrès techniques, comme levier de développement. Récemment, l’établissement a renforcé son parc automobile avec 4 camionnettes. Le 25 mai dernier, cet organisme sous-tutelle du Ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique, a lancé la Paositra Money au Carlton Anosy, et a inscrit l’événement dans le cadre du premier anniversaire du lancement de ‘IEM (Initiative pour l’Emergence de Madagascar). Plusieurs membres du Gouvernement et initiateurs de l’IEM étaient au rendez-vous. « Impulsée par Christian Ramarolahy, ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique et financier de formation, cette nouvelle offre est la concrétisation du Velirano du président Andry Rajoelina, en faisant entrer la Paositra Malagasy dans la révolution numérique mais également pour améliorer les services pour les usagers », a déclaré la Paositra Malagasy, représenté par son DG, Richard Ranarison.

Partenariats. Selon les explications, la PaositraMoney est une plateforme de services financiers en ligne développé par Numherit SA et en partenariat avec la BOA. Selon ses promoteurs, il s’agit d’une application qui permet d’effectuer des transactions financières, partout dans le monde, sur son téléphone mobile. « Cette nouvelle offre va apporter une révolution pour le pays car elle utilise la fintech, les finances liées aux technologies, pour le transfert et le paiement en ligne. Elle facilitera en effet les moyens de paiement, le e-commerce au niveau national et international. PaositraMONEY propose un produit trois en un avec une carte e-poketra, un compte en ligne et un moyen de paiement sûr et sécurisé au prix le plus compétitif du marché », a soutenu le ministre Christian Ramarolahy. A noter que la Paositra Malagasy dispose aujourd’hui de 260 agences répartis dans les quatre coins de la Grande-île. Plusieurs projets de développement de cet établissement ont été présentés par ses dirigeants.

Antsa R.

Midi Madagasikara5 partages

Législatives : Fort taux d’abstention

La légitimité de nos futurs députés est en jeu avec ce très faible taux de participation.

Les députés de la prochaine Législature risquent d’être les députés les plus mal élus de l’histoire de Madagascar.

On s’achemine vers un très faible taux de participation que Madagascar n’a jamais connu. C’est le moins qu’on puisse dire du scrutin d’hier. Dans la Capitale, ce taux de participation  varie entre 20% et 25%. Dans certains districts hors de la province d’Antananarivo, on a même enregistré 15% de taux de participation. Le désintéressement des électeurs est constaté. Des réactions n’ont pas tardés. Pour certains, le comportement des députés de la précédente législature a dégouté les citoyens. Pour d’autres, ce faible taux de participation trouve son origine dans la façon dont la CENI et la HCC ont géré la dernière élection présidentielle. Hier, le président national du TIM Marc Ravalomanana pressentait ce fort taux d’abstention lorsqu’il a effectué son devoir de citoyen à l’EPP à Faravohitra. « Les gens ne veulent plus voter car ils savent que leur choix n’a pas été toujours respecté. Les électeurs ne veulent plus qu’on détourne leur choix. Ils préfèrent ne pas faire des déplacements pour voter. », a-t-il expliqué. Hier à 21h30mn, aucun résultat officiel n’a été encore affiché aux tableaux de la CENI à Alarobia. Au niveau des six arrondissements de la Capitale, les résultats provisoires placent le TIM K-25 et l’IRD en tête. Dans le Vème Arrondissement, les scores réalisés par les candidats de ces deux formations politiques sont très serrés. Tandis que dans d’autres arrondissements dont le VIème et le IIème, l’écart des voix est largement suffisant en faveur des candidats du TIM K-25. Visiblement, le TIM de Marc Ravalomanana a amélioré ses scores par rapport à ceux qu’il a réalisés lors des dernières présidentielles.

Majorité. Au siège de la CENI à Alarobia, on attend depuis hier soir les résultats envoyés depuis les 119 districts de Madagascar. On y installe six tableaux dont un par province. On y projette les résultats par province. Une fois que les résultats des districts atterrissent à Alarobia, les commissaires électoraux les valident et on les publie. Cette procédure risque de retarder la publication des résultats non officieux, mais elle permet de lutter contre les éventuelles erreurs. D’après le vice-président de la CENI Thierry Rakotonarivo, la commission électorale publiera les résultats provisoires des Législatives d’hier le 15 juin. A partir de cette date, la HCC aura deux semaines pour proclamer les résultats officiels. A l’allure où vont les choses, la future Assemblée nationale sera dominée par deux formations politiques qui sont l’IRD et le TIM. Les indépendants pourraient faire des surprises dans certains districts. La question qui se pose est de savoir si l’IRD d’Andry Rajoelina aura la majorité requise pour le vote des projets de loi à l’Assemblée nationale. En tout cas, le scrutin d’hier s’est déroulé en général dans le calme dans tout Madagascar. Des incidents ont gâché cette accalmie dans quelques circonscriptions dont à Tana II où un groupe de jeunes aurait tenté de voter avec des fausses cartes d’identité. La tentative de fraudes a été découverte. A Toamasina I, 11 candidats s’insurgeaient contre des tentatives de fraudes qui consistaient à faire voter dans des bureaux de vote des gens qui n’y sont pas inscrits. Les 11 candidats ont improvisé des descentes au niveau des certains bureaux de vote du Grand Port pour constater de visu les faits incriminés.

Eugène
Midi Madagasikara2 partages

ONG Graine de Vie : Bilan positif des dix ans d’existence

L’ONG ou Organisation Non Gouvernementale Graine de Vie vient de souffler sa dixième bougie. Une décennie bien remplie si l’on se fit aux explications de Fréderic Debouche, président fondateur de l’ONG en question. « Nous disposons de 167 pépinières réparties sur 16 régions de la Grande Île. Nos dix années d’existence nous ont permis de planter environ 14 millions de jeunes pouces, soit, environ 400 plants par hectare ». Le président fondateur de l’ONG Graine de Vie de noter que « la pépinière d’Alatsinainy qui peut produire environ 700 000 plants par an est classée la plus grande d’Afrique« . En se donnant comme mission de sensibiliser les malgaches à préserver et à restaurer l’environnement, l’organisation produit divers plants allant d’arbres fruitiers à des plantes destinées à la culture de rente comme le girofle. Ces dernières ont été développées dans la région SAVA. Et l’on attendrait bientôt les premiers fruits des 150 000 plants cultivés. La sauvegarde de l’environnement étant l’une des premières missions de l’ONG, elle contribue également dans la restauration des mangroves par la production de plantes comme le palétuvier. Il conviendrait de noter que l’organisation distribue gratuitement les jeunes plants à toutes personnes, organisations ou encore entités qui en éprouvent le besoin. Ce que Fréderic Debouche a noté « notre objectif est de protéger ce qui nous reste comme ressources naturelles et environnementales. L’ONG Graine de vie fournit gratuitement ses plants. Nous accueillons à bras ouverts ceux ou celles qui voudraient bien contribuer à la cause environnementale« . La sauvegarde de l’environnement est l’affaire de tout un chacun. Les initiatives des organisations non gouvernementales telles que l’ONG Graine de Vie permettent de faire bouger les choses. Les plants sont gratuits, la situation de l’environnement n’est plus à démontrer à Madagascar. Qu’est ce qu’on attend pour agir ?

Recueillis par José Belalahy

Midi Madagasikara2 partages

Andry Rajoelina : « Il n’est pas interdit d’assister à une campagne électorale »

Le Président de la République a été catégorique que ce n’est pas interdit d’assister à une campagne électorale. (Photo Kelly)

Le Président Andry Rajoelina a accompli son devoir de citoyen, hier, à Androhibe. Il n’a pas manqué, à cette occasion, de lancer un appel au peuple malgache à s’acquitter de son devoir de citoyen, et ce, pour le développement du pays. « Les députés ne sont pas seulement là pour adopter les lois mais également pour plaider les desiderata du peuple. Ils sont là pour déterminer notre avenir pendant cinq ans. Par ailleurs, le Président de la République n’a pas manqué également d’apporter son point de vue concernant le fait que des gens le pointent du doigt d’avoir fait de la campagne électorale. « Je tiens à souligner qu’à Ambatondrazaka, je suis venu pour constater de visu la concrétisation de la RN44 que personne ne s’est souciée auparavant. Même topo à Toamasina et cela relève des attributions du Président de la République», a-il- soutenu. Et d’enchaîner qu’il n’est pas interdit d’assister à une campagne électorale. « Je n’ai pas fait de la propagande. Ce sont les candidats qui sont venus m’assister », a-t-il martelé. Par ailleurs, notons le départ de la délégation présidentielle, hier soir, à destination de Paris. Le cortège du chef de l’Etat est arrivé au bas de la passerelle à 20h30. L’Airbus A 340-300 d’Air Madagascar est prévu atterrir à l’aéroport Charles de Gaulle à 6h55.

Dominique R.

Midi Madagasikara2 partages

Pétanque- Tournoi de qualification : Ali, Mamy et Tafita bons pour Lomé

Les vainqueurs du tournoi de qualification au championnat d’Afrique avec le président de la FSBM, Dolys Randriamarohaja, et les trois boulistes dont Ali, Tafita et Mamy (de gauche à droite)

Le tournoi de qualification pour les championnats d’Afrique de pétanque a rendu son verdict à 21h30 au complexe Ali Moutouza à Ampasampito. Logique car la Fédération des Sports Boules de Madagascar a fait les choses comme il fallait avec la formule de groupe privilégiant ainsi le talent et l’endurance.Les meilleurs ont gagné. Vraiment les meilleurs voire les plus en forme avec cette finale qui se gagne en deux parties.Une entame difficile. Et dans cet exercice, le trio Ali, Mamy et Tafita du CBT a gagné la finale avec un score éloquent. Car après avoir perdu la première partie par 6 à 13 devant une autre équipe du CBT composée de Bôla, Tojo Black et Lova Délégué, les trois hommes ont gagné les deux parties par 13 à 6 et par 13 à 4. Une issue prévisible car ils ont retrouvé tout leur punch à l’image d’Ali très à l’aise aux tirs qu’en pointe. Une très bonne pioche pour le CBT car Ali n’est autre que le meilleur joueur de la communauté Khojas. Comme ce dernier s’entend très bien avec Tafita, meilleur comme jamais, ainsi que Mamy qui a toutefois connu une entame de match très difficile, l’association offre aujourd’hui toutes les garanties pour défendre honorablement les couleurs malgaches à Lomé du 09 au 16 juin prochain. À moins d’un revirement de dernière minute, le quatrième joueur pourrait être l’Antsirabéen Bond du Club Bouliste Bon Avenir, étincelant tout au long de ce tournoi qui a vu la participation de 148 triplettes mais son équipe a été sortie en demi-finale à la suite d’un mauvais goal average. Elle était pourtant à deux victoires partout avec les deux finalistes. C’est dire que Bond méritait cette place ou mieux encore il est tout indiqué pour le concours de tir de précision.Le bon grain de l’ivraie. Une issue heureuse pour tout le monde et plus particulièrement pour le président Dolys Randriamarohaja qui, après avoir eu l’onction populaire matérialisée par cette participation record de 146 triplettes issues des quatre coins de l’île et le soutien actif de la communauté Karana, a enfin bénéficié de la bénédiction du ministère de la Jeunesse et des Sports qui a délégué un émissaire.Reste à espérer que la FSBM saura faire face à ces tentatives de déstabilisation qui prennent forme en son sein avec l’arrivée de certaines personnes qui n’ont fait que prendre le train en marche, des sacrés opportunistes pour les nommer.Une raison suffisante pour faire le ménage et faire le tri entre le bon grain et l’vraie.La balle est donc dans le camp de Dolys Randriamarohaja désigné par la Fédération internationale pour diriger la manœuvre afin d’éviter une suspension totale de la part de la FIPJP.Clément RABARY

Midi Madagasikara1 partages

Gouvernance minière : Des échanges entre Madagascar et les Philippines

Dans le cadre de l’initiative Shared Resources Joint Solutions (SRJS), un forum d’échange sur la gouvernance des ressources minières entre Philippines et Madagascar, s’est tenu vendredi à l’Hôtel Carlton. Avant cela, une délégation malagasy s’est rendue aux Philippines. C’est maintenant au tour de la délégation philippine de venir chez nous dans le but de partager les expériences entre les deux parties dans le domaine de la gouvernance minière. Cela porte notamment sur la lutte contre la corruption, la transparence et une décentralisation effective. Toutes les parties prenantes, dont entre autres, les industries extractives, les membres de la société civile, les autorités étatiques ont participé à ce forum. Parmi les recommandations émises, il a été évoqué entre autres, l’application des normes et standards dans le secteur minier en concertation avec la société civile tout en révisant le Code minier pour qu’il y ait plus de retombées économiques pour la population impactée et le pays en général.

Collaboration. En outre, les participants reconnaissent que Madagascar n’est pas encore prêt pour accueillir des exploitations minières de grande envergure en tirant les leçons sur les projets de QMM et Ambatovy. Cela concerne entre autres, les travaux en amont, la gestion durant l’exploitation et l’après exploitation. Il y a lieu ainsi de travailler ensemble pour pouvoir établir une nouvelle vision à long terme et durable concernant les ressources minières pour que le pays en soit le premier bénéficiaire. L’implication de la société civile dans toutes les démarches s’avère indispensable. Tel est le grand message de plaidoyer qu’ils ont lancé au Président de la République. Par ailleurs, l’Evaluation Environnementale Stratégique (EES) devrait être appliquée, en prévention de susceptibles problèmes résultant des exploitations minières. La vision pour le développement et l’exploitation y est intimement, a-t-on évoqué. Pour ce faire, une collaboration entre les différents ministères concernés tels que ceux en charge de l’Environnement, de l’Aménagement de Territoire, des Mines et de Décentralisation, le secteur privé et la société civile, est essentielle.

Navalona R.

Madaplus.info0 partages

Madagascar: Présentation des nouveaux permis de conduire biométriques au CIM Ambohidahy.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Tianarivelo Razafimahefa a présenté le nouveau permis de conduire la semaine dernière. Les tarifs sont restés les mêmes pour les permis biométriques sont à raison de 38.000Ariary . D’après encore le Ministre, ces nouveaux permis respectent les normes internationales et peuvent être utilisés dans n’importe quel pays étranger.
Sa délivrance ne nécessitera qu’une heure après validation. Une société grecque a été chargée de la production des cartes. 24 nouveaux centres d’immatriculation seront implantés dans tout Madagascar, dont 2 à Antananarivo. Toutefois, le BIANCO (Bureau AntiCorruption) reste partenaire du CIM (centr d’immatriculation de Madagascar) et a affirmé la poursuite de l’enquête sur les faux permis de conduire distribués dernièrement.
Madaplus.info0 partages

Madagascar: un taux de participation très faible au législative

Hier 26 Mai 2019, les malgaches se sont rendus aux urnes pour les législatives. D’après ce que l’on a vu dans les bureaux de vote, le taux de participation à cette élection est très faible. A Midi, l’observatoire SAFIDY a parlé de 25%. Quelle serait la raison de cette faible participation? toutefois, les candidats n’ont pas lésinés les moyens lors de la propagande. il n'y avait aucune file d’attente devant les bureaux de vote à Andraisoro à Midi.
Au dépouillement à Antananarivo, ce sont les candidats de l’actuel président Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana qui sont en tête. Rappelons que 810 candidats sont en lice pour aspirer une place sur les 151 sièges à la chambre basse.
Ino Vaovao0 partages

FIFIDIANANA SOLOMBAVAMBAHOAKA : Nihena ny taham-pavitrihan’ny olom-pirenena tonga nandatsa-bato

Tamin’ny ankapobeny anefa nangingina izany, nihena ny taham-pavitrihan’ireo olom-pirenena tonga nandatsa-bato raha oharina tamin’ny fifidianana Filoham-pirenena.Omaly, alatsinainy 27 mey no notanterahina manerana ny tanin’ny Repoblikan’i Madagasikara ny fifidianana solombavambahoaka. Niisa 806 ireo kandidà nofidiana ka ny 151 amin’ireo ihany no hiakatra eny amin’ny lapan’ny Antenimierampirenena. Nahatratra hatrany amin’ny folo tapitrisa mahery ireo olom-pirenena voasoratra anarana anaty lisi-pifidianana izay nandrasana handatsa-bato amina biraom-pifidianana maherin’ny roa arivo. 

Niakatra avokoa ireo salan’isa ireo raha oharina tamin’ny fifidianana Filoham-pirenena saingy nihena be kosa ny taham-pavitrihan’ireo olom-pirenena tonga nandatsa-bato. Somary nangingina ny teny anivon’ny ankamaroan’ireo birao fandatsaham-bato na efa nanomboka nandroso antoandro aza ny andro. 

Raha ho an’ny jery todiky ny fifidianana Filoham-pirenena anefa tamin’ny ora voalohany nisokafan’ny birao fandatsaham-bato dia efa maro ireo olona nilahatra hanao ny adidiny. Tamin’ity fifidianana ity kosa dia efa nananika ny tamin’ny 8 ora maraina vao tonga ireo mpifidy. Raha ho an’ny birao fandatsaham-bato iray teny amin’ny Fokontany Anjanahary IIN, ohatra, dia vao 24 monja ireo olom-pirenena tonga nifidy tamin’ny 9 ora maraina. Na izany anefa tontosa tao anatin’ny filaminana tanteraka iny fifidianana iny. 

Tsy nitsahatra ny nanao fanentanana sy nampahatsiahy ireo fepetra rehetra mifanaraka amin’ny voalazan’ny lalàna izay tokony hatao mandritra ny androm-pifidianana ny teo anivon’ny Vaomieram-pirenena mahaleo tena misahana ny fifidianana na ny Céni. Nisy ihany kosa anefa ny lesoka sy ny olana madinidinika teny anivon’ireo birao fandatsaham-bato.

Anisan’izany ny olana teo amin’ny tsy fahitan’ireo olom-pirenena sasany ny anarany tao anaty lisitra kanefa nanana karatra izy ireo, tahaka izany ihany koa ny tsy fahafahan’ny lehilahy iray nandatsa-bato noho ny olana teo amin’ny karapanondrony. 

Ho an’ny biraom-pifidianana teny amin’ny EPP Ambohipo manokana dia nisehoana korontana teo amin’ny kandidà tsy miankina roa sy ireo mpikamban’ny birao fandatsaham-bato. Iretsy voalohany izay nilaza fa misy tsy fitoviana eo amin’ny fandraisana ireo solontenan’ny kandidà raha nandiso izany tanteraka ireo tompon’andraikitra teo anivon’ilay birao fandatsaham-bato.

Tsy dia navitrika ny mpifidy tao Mahajanga

Vitsy dia vitsy ireo mpifidy tonga nanefa ny adidiny amin’ny fifidianana solombavambahoaka, ny alatsinainy io. Tamin’ny 12 ora  antoandro moa dia 20% no voalaza fa taham-pahavitrihana manerana ireo distrika miisa dimy mandrafitra ny Faritra Boeny, araka ny loharanom-baovao ao amin’ny prefektioran’i Mahajanga. Ireo tonga koa moa misy ny misedra olana maro, toy ny tsy fahitana ny anarana. Niezaka nanentana, ny mpifidy hatrany ireo kandidà sy ny tompon’andraikitra isan-tokony.  

Zo sy adidy ny mifidy hoy ny prefen’i Mahajanga ka manentana ireo olona mbola any an-tokantrano izy, na tsy manana kara-pifidianana aza fa manana karapanondrompirenena dia afaka mifidy hoy hatrany izy. Manentana ireo misy olana na tsy tafiditra amin’ny lisipifidianana koa izy mba hanatona ny « centre informatique » eny amin’ny mozea akiba. Misy ny olana madinidinika hoy izy fa ezahina hatrany ny mamaha azy. Nambarany koa moa fa tsy misy fitanana an-tsoratra tokony hosoniavina mialoha. Misy ny zavatra azo atao fa misy kosa ny tsy azo atao, araka ny lalàna. Misy moa ireo niezaka hatrany nanaraka tany amin’ny CENI, nisy koa ireo kivy ka nody avy hatrany rehefa tsy nahita ny anarany.

Avotra Isaorana sy Vanessa

Tia Tanindranaza0 partages

Kolonely Zafisambatra Ravoavy“Tsy nosamborin’ny zandary izany ny lehiben’ny Distrikan’i Vohemar”

Manoloana ny vola 2 tapitrisa ariary izay niely tamin’ny tambazotran-tserasera fa saika hanodikodinanq ny safidim-bahoaka nentin’ny Lehiben’ny Distrika tao Vohémar, ka nahavoatazona azy ao any amin’ny zandary dia nandiso izany ny Kolonely Zafisambatra Ravoavy, izay talen’ny filaminana sy ny angom-baovao eo anivon’ny Zandarimariam-pirenena.

 

 “ Tany Ampanefena, distrika Vohémar, faritra Sava, nisy fiahiana ny mety ho fitanilana amin’ny fikarakarana ny fifidianana . Nandray fepetra ny mpitandro filaminana any an-toerana ka natevenina avy hatrany ireto farany ho amin’ny fisafoana. Nanao ny fanadihadiana ny tompon’andraikitra tany ifotony. Tsy nahitana porofo ny amin’izany hatreto fa nanatanteraka ny asany araka ny tokony ho izy ny tomponandraikim-panjakana any an- toerana. Tsy misy fanohintohinana ny fandatsaham-bato sy ny zotram-pifidianana. Raha misy milaza fa misy solontenam-panjakana nitondra vola tany an-toerana, tsy misy ifandraisany amin’ny fanelingelenana sy ny fitanilan’ny fikarakarana fifidianana ary ny fandikana velively izany.” Araka ny tafa manokana tamin’ny Kolonely Zafisambatra Ravoavy teo biraony Andrefan’Ambohijanahary, omaly. Tamin’ny fotoana nanoratana ny vaovao nandritra ny fifidianana anefa voamarina, araka ny vaovao marim-pototra fa tsy tany Vohémar io lehiben’ny Distrika io fa tany Andapa. Etsy an-daniny anefa loharanom-baovao hafa no nilaza fa saika hizara ny karaman’ny sefo fokontany izy io andro mialohan’ny fifidianana ka niteraka ahiahy.

Haja Nirina

 

Tia Tanindranaza0 partages

Seranam-piaramanidina ivatoSaika nipoaka ilay Airbus A 330

Raha iny nirifitra mafy teo am-pihaingana iny no namoaka setroka mainty izay tsy izy ny fiaramanidina Airbus iray, avotra ihany noho ny fahamalinan’ny mpiandraikitra ny filaminana teo amin’ny seranana sy ny fahaizan’ny mpanamory.

Tia Tanindranaza0 partages

Tetibolam-panjakana nasiam-panitsianaNankatoavin’ny HCC saingy…

Nandalo teny anivon’ny Fitsarana Avo momba ny Lalampanorenana (HCC) ny volavolan-dalàn’ny tetibolam-panjakana nasiam-panitsiana (LFR) ka nankatoavina izany ary nolazainy fa mifanaraka amin’ny lalampanorenana.

 Tsirinasolo

 

 

 

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Rano fisotro madioMampijaly ny Malagasy

Vitsy ny Malagasy no misitraka ny rano fisotro madio ary tena hita taratra izany ireo faritra . anton’ny nisian’ny fampahafantarana ny drafitra nasionaly

 

 mahakasika ny fampifandraisana ny asa rehetra tamin’ny sehatra rano ny amin’ny fanadiovana sy ny fidiovana. Vita tamin’ny faran’ny herinandro teo ny sonia niarahan’ny ministeran’ny rano miaraka tamin’ireo mpiara-miombon’antoka izay nifanaiky fa hiara-hiasa isaky ny faritra tsirairay avy ao amin’io drafitra io. Hiainga amin’izany ny stratejia sy ireo paikady maro hatao any amin’ny faritra tsirairay mba hahazoan’ny fianakaviana Malagasy isan-tokantrano ny rano fisotro madio amin’ny vidiny mirary

Tsirinasolo

 

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Saram-pitsaboana sy fanafody lafoMaty izay marary tsy manam-bola

Mbola olana goavana eto amintsika amin’izao ny resaka fitsaboan-tena, indrindra fa ho an’ny vahoaka madinika. Saika mamoy ny ainy avokoa mantsy ny ankamaroan’ireo tsy manana fahafahana ny hodidianana any am-pitandranomasina na hividy fanafody raha tsy manao tolo-tanana.

 

 Voakasik’izany manokana ireo tratry ny aretina homamiadana, ny aretin’ny voa, ny AVC efa lasa lavitra…. Amin’ny ankapobeny mantsy ho an’ity aretina farany dia handaniana 5 tapitrisa Ar raha kely ny mandidy olona iray atsy amin’ny Nosy rahavavy La Réunion ankoatra ny fanafody raha te-ho sitrana. Ho an’ny aretin’ny voa kosa indray dia mahatratra 250.000 Ar isan-kerinandro ny vola  ilaina amin’ny fanaovana dyalise raha mbola eo an-tanindrazana raha 6 hetsy Ar kosa no  vidin’ilay tsindrona kely iray fanao isam-bolana raha tsy te-hanolo ilay rà ( dialyse). Tsy lazaina intsony ny saran’ilay fanaovana grefy ny voa izay any amin’ireo firenen-dehibe toa an’i Frantsa na Inde no afaka manao azy izay handaniana hatrany amin’ny 40 tapitrisa Ar raha kely ho an’ny marary iray. Anisan’ny maika sy tokony hataon’ny fanjakana vain-dohan-draharaha araka izany ny mikasika ny fitsaboana eto amintsika izay tena hiankinan’ny aina tokoa fa tsy variana amin-java-kafa fotsiny.

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Kaominina AlasoraAmboarina ny toho-dranon’Andrangirika

Ela ny ela fa hasiam-panamboarana ny toho-dranon’Andrangirika ao anatin’ny kaominina Alasora.

 

Ny banky afrikanina momba ny fampandrosoana (BAD)  no hamatsy vola izany izay mitentina 8 miliara Ar, raha araka ny fanazavan’ny Ben’ny tanàna Marc Ramiaranjatovo. Tamin’ny fotoanan’ny rivo-doza farany teo mantsy, raha araka ny fanazavana azo hatrany dia nahatratra 50 hatramin’ny 60 metatra ny fihitaran’ny fahasimban’ity foto-drafitrasa ity, antony tsy hahazoan’ireo tantsaha mpamokatra  any amin’ny fokontany sasany rano ara-dalàna. Hanondraka velaran-tany hatrany amin’ny 400 ha any ho any moa ity toho-drano ao Alasora ity raha vita soa aman-tsara ka fokontany manodidina ny 36 isa no hahazo tombontsoa amin’izany.  Ankoatra ny toho-drano dia hisy ihany koa asa fanamboarana toho-drano hafa madinika.

Pati

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

La Grande braderie de MadagascarVehivavy roa tratra nangalatra

Nifarana ny Alahady 26 Mey lasa teo ilay hetsika la grande braderie de Madagascar notanterahina tetsy amin’ny lapan’ny kolontsaina sy ny fanatanjahantena etsy Mahamasina, nokarakarain’ny Madavision.

 

Tratra ny tanjona tamin’ny ankapobeny, raha araka ny fanazavan-dRamanantsoa Harilala, mpikarakara. Na izany aza anefa dia notsindriany manokana fa tena ambany ny fahefa-mividin’ny malagasy saingy samy niezaka ny nanao izay mety ny tsirairay, indrindra fa tamin’ny fiatrehana ny fetin’ny Reny. Ankoatra ireo mpiantsena anefa hoy izy dia tafiditry ny mpangalatra ihany koa ny hetsika ka vehivavy roa samihafa no tratra tamin’izany ary efa natolotra ny mpitandro ny filaminana. Nisy ihany koa ireo trano eva izay tratran’izy ireo tsy nanao fihenam-bidy nandritra izany ka efa nandraisana fepetra ihany koa.

Pati

 

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Japon sy EtazoniaMila ahitsy ny fifanakalozana ara-barotra

Nilaza indray ny Filoham-pirenena Amerikanina, Donald Trump, nandritra ny fanokafana ny fihaonambe iray tao Tokyo renivohitr’i Japon niaraka tamin` ny praiministra Japoney Shinzo Abe fa “varotra mandeha ila ny hifanaovan` izy ireo sy ny firenena Japoney”

 ka ilaina ny hisian` ny dinika mba hisian` ny vahaolana mahakasika izany. Nanamafy ny tenany nanao hoe “miasa amin` ny tsy fitoviana ara-barotra izahay, ka lehibe ny tsy fitoviana ary miasa amin` izany izahay momba any fifampiraharaham-barotra. Ary ho azoko antoka fa hahita vahaolana izahay amin` ny fotoana iray”. Mbola tsy voafaritra kosa ny fifanarahana. Etsy ankilany, nilaza ihany koa ny Filoha Amierikanina fa ny Filoha Koreanina Tavaratra Kim Jong Un dia lehilahy tena mahay ary fetsy ka nahatsapa ny tenany fa ilaina ny fitaovam-piadiana nokleary mba hampandroso ny fireneny.

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Assanati Famo GidrakaZava-dehibe ny fandalinana ny finoana

Mbola ao anatin` ny iray volany Ramadan, na ny fifehezantena sy fifadian-kanina, ny mpino silamo amin' izao fotoana izao, Niavaka ny hetsika nataon` ny Fikambanana Assanati Famo Gidraka tamin'ity taona ity, hoy ny filohan` ny fikambanana,

 Rtoa Assanati, satria nitodika sy niantefa tany amin'ireo zanaka sy zandry madinika izay efa manokan-tena sahady ho an`i Allah ka mifady hanina sy mifehy vava ny fanampiana sy ny fanomezana izay natolony. Teny amin'ny Madrasa Ambalavola izay tantanan` ny raiamandrenibe ny mpino silamo ao Mahajanga no nanaovana ny hetsika. Nanolotra lafarina sy siramamy ny Fikambanana ny asabotsy maraina lasa teo. Marihina fa tohana mba hanampiana azy ireo amin`ny “koufoutour” isaky ny hariva no tanjona. Nanamafy ny filoha mpanorina fa teo anilan' ireo zaza ireo hatramin'izay ny tenany ka nirary soa ireo ankizy rehetra tsy ankanavaka mba hahavita hatramin'ny farany izao volana masina. Zava-dehibe ho an` ny Filoha Assanati famo Gidraka ny fandalàna ny fomban-drazana sy fanajàna ny raiamandreny. Maro ny fanontaniana mipetraka mahakasika ity fikambanana Assanati famo Gidraka ity. Tany Mahajanga no niantombohany ary tsy vao izao no nisiany fa efa an-taonany maro. Asa sosialy sy fanampiana ny mpiara-belona madiodio no tanjona fa tsy misy idiran` ny resaka politika ka tsy misy mpamtsy vola na fanampiana avy any ivelany fa Rtoa Assanatia no mampiodina izany.

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Fanafihana fiangonana tany Burkina FasoEfatra no namoy ny ainy

Nahitana trangana fampihorohoroana indray ny tany Burkina Faso omaly. Andian` olona maro no nanafika trano fivavahana kristianina iray tany an-toerana.

Vokany, efatra hatreto namoy ny ainy ka am-polony no naratra mafy vokatry ny tifitra variraraka. Mbola tsy nisy hatreto no sahy nilaza fa tompon` antoka tamin` ity raharaha ity saingy raha tsiahivina dia fanafihana faha-efatra niseho tany an-toerana izy ity. Andrasana kosa ny tohin` ny fanadihadiana ataon` ny mpitandro filaminana.

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

FIFIDIANANA BORIBORINTANY I

Tsy afaka nanao ny fanisam-bato ny tao Lisea Rabearivelo, Ambondrona, Amboasarikery, Mandrisoa Faravohitra ao anatin’ny Boriborintany I.

 

Tsy nisy olona nanatrika ny fanisam-bato tao anatin’ny Lisea Rabearivelo. 683 no tokony hifidy kanefa 100 mahery no tonga nifidy.

FIFIDIANANA BORIBORINTANY II

Kara-pifidianana an-jatony no nentin’ireo olona 5 saika handeha hifidy teny Ambohimitsimbina, saingy tratra. Ao amin’ny fokontany Ampamantanana izy ireo no tokony hifidy. Efa nisy marika kely ireo kara-pifidianana, izay voalaza fa efa fantatry ny lehiben’ny Birao fandatsaham-bato. Tsy mifanaraka amin’ny karapanondro naseho ihany koa ireo.

FATY TENY ITAOSY

 

 Lehilahy iray 55 taona nonhita faty teo Beravina Andranonahoatra Itaosy, Distrika Atsimondrano ny zoma hariva tamin'ny 5ora sy sasany hariva. Ny sefo fokontany no nampandre ny manampahefana. Tonga nanao ny fizahana ny Zandary sy ny mpitsabo avy ao Itaosy ka hita fa fahafatesana tsotra.

 

VAKY TRANO

 

Roalahy no tra-tehaky ny polisin'Analamahitsy nitaona  bidon  miisa 38  avy nalaina tao amin'ny tokatrano iray eo Manjakaray, tamin'ny alalan'ny fianihana tamboho. Ny Zoma maraina tamin'ny 3ora no nitaoman'izy ireo izany ka tojo ny mpitandro filaminana mpanao fisafoana.

 

MPIASA TSY NANDRAY KARAMA

 

Nandritra ny 5 volana ireo mpiasa 20 eo anivon’ny Faritra Bongolava no tsy nandray karama raha ny fampitam-baovao. Mpiasa tsy raikitra (ECD) miisa 20 no isan’ny tsy nahazo ny tambim-karamany nanomboka ny volana janoary hatramin’izao, raha ny fanairana sy fitarainana nataon’izy ireo. 

OK OK

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Asa fandraharahana sy fanondranana vokatraMbola takona i Madagasikara

Nifarana ny alahady lasa teo ilay hetsika goavana ara-toekarena « Foire International de Madagascar » na FIM andiany faha-14.

Nahafapo tamin’ny ankapobeny hoy ireo mpandraharaha saingy maro hatrany ny olana mbola sedraina. Ohatra amin’izany ny mbola tsy fahafantaran’ny firenena vahiny maro ny fandraharahana sy ny vokatra misy eto Madagasikara. Rehefa amin’ny hetsika sahala amin’itony dia tokony efa mba mazavazava amin’ireo mpandraharaha vahiny ny zava-misy sy ny vokatra mampiavaka an’I Madagasikara. Anisan’ny firenena mbola tsy mahafantatra tsara mahakasika ny fandraharahana sy ny famokarana eto Madagasikara izao ohatra ny kanadiana izay nandray anjara tamin’ny hetsika. Na izany aza dia nampiavaka ity andiany ity ny fandraisan’ireo firenena vahiny maro anjara ka hita teny ny Alemana, Egypta ary ny Belza. Mbola mampitaraina ny mpandraharaha mpanondrana entana Malagasy hatrany kosa ny fahasarotan’ ny fiarovana ny tsena eto Madagasikara nohon’ny tsy fisian’ny sivana tahaka ny any amin’ireo firenena any ivelany amin’ny fampidirana ny vokatra miditra

Tsirinasolo

 

Tia Tanindranaza0 partages

Kivy, leo, tofoka,…!

Tontosa omaly iny ny fifidianana solombavambahoaka teto amin’ny tany sy ny firenena. Miandry ny vokatra ofisialy isika mianankavy.

Betsaka no azo resahina niainga tany am-piandohana satria tsy tambo isaina ny lesoka samihafa. Mifanjohy sy misy rohy tamin’ny fifidianana filoha iny. Tsy mbola nisy hatramin’izay naha Madagasikara an’i Madagasikara ny taham-pandraisana anjara ambany dia ambany izay 25% ka hatramin’ny 30% eo ho eo, raha ny vokatra vonjimaika omaly aloha. Kivy tanteraka ny olom-pirenena amin’izao fotoana izao. Tsy mahatoky ny fitondram-panjakana sy ny fitantanana ny raharaham-panjakana. Tofoky ny hosoka sy fanodinkodinana ny safidiny. Niharihary ny endrika tsindry bokotra sy karazana fampidirana tao anaty saim-bahoaka, fa ny kandidam-panjakana no foana no ho lany eo. Tsy marin-toerana sy tsy tohanan’ny vahoaka maro an’isa ny fahefam-panjakana, fa naman’ny samy maka ho azy ny vahoaka Malagasy sy ny mpitondra. Samy manao izay saim-patany. Rehefa manao zavatra iray, dia hakana lesona amin’ny ho avy ny lesoka tamin’ny natao teo aloha, saingy tsy izay no nisy tamin’ity fifidianana ity. Ny fifidianana filoham-pirenena, dia toa sokajiana ho fametrahana ny vato fototry ny fanjakan’i Baroa. 25 tapitrisa eo ny Malagasy, ary 10 tapitrisa no manana zo hifidy. Ny 75% amin’ny olom-pirenena 10 tapitrisa mpifidy izany izao no tofoka, ary raharaha be raha ireo no mitroatra eo!

Toky R

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Iker CasillasMiady amin` ny homamiadana ny vadiny

Fantatra fa miady amin` ny homamiadana ny vadin`ilay mpiambina harato malaza Iker Casillas, Rtoa Sara Carbonero,

 

amin` izao fotoana izao. Ity vadiny ity moa no nanambara izany mivantana tamin` ny tambajotra sosialy fa marary miady amin` ny homamiadana izy. Herinandro vitsy monja taorian’ ny nahenoina fa hijanona amin` ny baolina kitra i Iker Casillas noho ny aretim-po nihatra taminy dia misedra ny ady mafy izao indray.

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Romain Metanire - BareaMpilalao mendrika indray any Etazonia

Tsy mitsahatra ny misandratra any Etazonia ilay vodilaharan’ny ekipam-pirenen’ny baolina kitra malagasy Romain Metanire.

 

Nampiditra ny baolina tokana nandresen’ny ekipany dia ny Minesota United FC ny Houston Dynamo izy ny alahady teo. Araka izany dia nosantariny tamin’ny alahady koa ny baolina matiny tao amin’ity ekipa Amerikanina, divizionina voalohany any an-toerana ity. Ankoatr’izay moa dia azony indray ny amboaran’ny mpilalao mendrika tamin’ity fihaonana ity taorian’ny efa nahazoany izany raha nihaona tamin’ny Galactic izay ekipa misy ilay kalaza Soedoa, Zlatan Ibrahimovich. Azo heverina, araka izany, fa andry tsy azo hihodiviran’ny Barea ity vodilaharana mbola tena ao anatin’ny heriny ity. Ny 7 jona izao moa dia hihaona amin’ny ekipam-pirenena Kenyanina ao amin’ny kianja Robert – Bobin ao Parisy, Frantsa, mandritry ny lalao fanomanan-tena hiatrehana ny CAN 2019 ny Barea.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

“Basket 3 x 3 As du Quartier” andiany faha-5Asm sy Fantastic ary Mb2all no nahery

Nandritra ny roa andro, sabotsy 25 sy alahady 26 mey 2019 teny amin’ny kianjan’Analamahitsy Cité, no natontosana ny fifaninanana basikety 3 x 3

 

andiany faha-5 nokarakarain’ny fikambanana ”As du Quartier” tarihan’ny filohany Randrianarisoa Mahery Tiana izay manana ny tanjona hampiroboroboana ny basket 3 x 3 eto  Antananarivo sy manerana an’i Madagasikara ary fanentanana ny boaikely hifantokoa amin’ny fitiavana ny lalao basikety amin’ny ankapobeny. Ekipa 32 no nandray anjara  tamin’ity andiany faha-5 ity (12 sokajy senior lehilahy, 08 sénior vehivavy ary 12 U 18 zatovolahy). Amin’ny efa andiany faha-5 niatrehana ny fifaninana, hoy Mahery Tiana, dia mitombo ihany koa ireo mpanohana ny hetsika noho ny fahatokisany ny mpikarakara fa ankoatra ny Fmbb sy Telma mpiahy sy mpanohana ofisialy dia tao ny Sodimilk, Wellbeing, Starbalm, Gasy Mpitifa, Snikers ary ny  Sport Club Ampefiloha.  Nahery tamin’ity andiany faha-5 ity ny Asm (senior lehilahy ) sy ny Fantastic (senior vehivavy) ary ny Mb2All U 18 lehilahy araka ny vokatry ny famaranana : Senior lehilahy- The 4  14 -  15  ;  Senior Vehivavy -Fantastic 16 – 6  NASL  ;  U18L- MB2ALL 12 -  7 LSFA. Marihana fa nisy ihany koa fampisehoana niaraka tamin’ny  “My men Kaid” sy  “2Tsi ao ami’ny  tarika 90”s ary  ny “Eclipse avy ao am Kolotsaina Mainty” nanafana ny dingana famaranana.

Ntsoavina Evariste

 

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Basket N1 A 2019 - dingana 1Tompondaka ny Mb2All Analamanga sy Gnbc Vaknà

Nifarana tamin’ny zoma 24 mey lasa teo ny lalao basikety fiadiana ny ho tompondakan’i Madagasikara 2019 dingana 1 sokajy N1 A lehilahy sy N1 A vehivavy.

 

 Nandrombaka an’ity dingana voalohany ity ny Mb2All Analamanga teo amin’ny N1A vehivavy ary ny Gnbc Vakinankaratra teo amin’ny sokajy lehilahy.

Vokatra azo tamin’ny ankapobeny :

 

Fiadiana ny laharana faha-3  Vehivavy :  Jea Vaknà  71 -   59 Ankaratra Vaknà

Fiadiana ny laharana faha-3 lehilahy :  Mb2All A/Manga 59 – 50 Cosmos Diana

Lalao Famaranana  Vehivavy : Mb2All A/Manga 53 – 50 Sbbc Boeny

Lalao Famaranana Lehilahy : Gnbc Vaknà 80 – 65 Cospn A/Manga

Maihana fa lohalaharana hatrany tamin’ny fanolorana fanomezana an’ireo nahery tamin’ity fifaninanana ity ny Telma .Fa vao nifarana ity fifaninanana ity dia efa manangasanga any sahady ny fifaninanam-pirenena fiadiana ny ho tompondaka nasionaly  N1B lehilahy izay fantatra fa ho tontosaina any Tsiroanomandidy ny 01-09 jona 2019 ho avy izao .

 

Ntsoavina Evariste

 

Tia Tanindranaza0 partages

Tanàna tsy misy jiroVoatery nanampy fitaovana ireo lehiben’ny biraom-pifidianana sasany

Anisan’ny olana mbola sedrain’ireo kaominina ambanivohitra maro eto amintsika isaky ny fotoam-pifidianana tahaka izao ny tsy fisian’ny herinaratra manazava ny tanàna. Voakasik’izany manokana ny kaominina Mahereza, distrikan’Ambohidratrimo.

 Na dia efa nanome fitaovana hiatrehana ny fifidianana  aza mantsy ny Ceni dia fantatra fa tsy dia mazava tsara kosa ireo karazana “torche” nomeny CENI  ampiasaina amin’ny alina hijerena vokatra hany ka tsy maintsy nanampy fitaovana  hafa ireo lehiben’ny biraom-pifidianana sasany. Ho an’ity kaominina ity manokana anefa dia tena navitrika ireo mpifidy tonga tao nandatsa-bato. Vao tamin’ny 09 ora maraina mantsy dia efa ny 20 %-n’ireo mpifidy no tonga nandray anjara tamin’izany, ho an’ny Fokontany Ambohitrinlahy. Anisan’ireny ny Ben’ny tanana Johnny Rakotoarisoa no sady kandida solombavambahoaka nilatsaka hofidiana farany teo. Nahatratra 578 moa ireo mpifidy voasoratra anarana tao amin’ity biraom-pifidianana iray ity.

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fiarovana ny tontolo iainanaManodina solika efa niasa ny Adonis

20 000 taonina isan-taona eo ny fako avy amin` ny indostria voaangon` ny orinasa ADONIS ao amin` ny toeram-panodinany ny fako ao Ambatomirahavavy toy ny “dechet hydrocarbures”, ny fatina “batteries”,

 

ny “huile de vidange”, ary ny fanafody. Mampidi-doza avokoa ireo karazam-pako ireo ary misy no tsy azo ahodina intsony fa tsy maintsy dorana. Orinasa vahiny sangany amin` ny fanodinana ny akora efa avy nampiasaina ho fiarovanana ny tontolo iananana aty amin` ny ranomasimbe indianina. Anisan` ny sehatra ataony ny manodina indray ny vokatra ara-tsolika, avy nampiasain` ireo orinasa mikirakira solika sy indostrialy maro. Nambaran` ny filoha tale jeneralin` ny Adonis, Patrice Wadley, fa ireo fako azo ahodina kosa dia nahavitana namokatra “Fuel lourd valorisé”, nahatratra 2 400 000 litatra izany tamin` ny taon-dasa. Azon'ireo orinasa mampiasa “Chaudière” ampiasaina tsara toy ny Star, Holcim…. Isan'ny mampihena ny masonkarenan' ireo orinasa izany satria ambany kokoa ny vidiny mihoatra ny solika hafa eny an-tsena. Ankoatra ny fanodinana ho azo ampiasaina indray ny vokatra ara-tsolika, hotohizana amin` ny sehatra hafa efa avy nampiasaina (tavoahangy na akora plastika,…) ny fanodinana azy ireny ho vokatra hafa indray. Ny ADONIS dia orinasa matihanina amin'ny fanodinana fako avy amin'ny indostria toy ny « dechets d'hydrocarbure” avy amin'ireo kaompania tsolika, na toby mpaninjara solika ary ny avy ao amin'ny “centrale thermique” Jirama. Nahafantarana azy ny nanadiovany ny moron-dranomasin'i Faux Cap tamin` ny 2009 izay nisy “marée noire” tamin` ny 73km ny morontsiraka vokatry ny sambo tiorka nilentika tany an-toerana ka 339 taonina fako “hydrocarbures” no voaangon' ny orinasa tamin` izany. Mipaka any amin` ny sehatra rehetra ny fikajiana ny tontolo iainanana. Miantraika any amin` ny tontolo iainana ny vokatra azo avy amin` ny solika. Efa miasa any amin` ny firenena miisa 23 aty Afrika ity orinasa ity tato anatin` ny 20 taona.

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

ONG SAFIDYTena ambany ny taham-pandraisana anjara

Amin’ny ankapobeny, ny fepetra sy ny fombafombam-pifidianana dia voahaja. Isan’ny toe-javatra nampalahelo anefa raha ny fahitan’i SAFIDY azy,

 

 

 ny fihenan’ny taham-pandraisan’anjara. 23.7% izany hatramin’ny 12 ora atoandro raha oharina tamin’ny fifidianana filoham-pirenena farany teo. 4.3% ny biraom-pifidianana nahitana fomba fifidianana tsy manara-dalàna. 97% ny biraom-pifidianana nampiasa ny bileta tokana voasonia araka ny voalazan’ny lalàna.  99.7% n’ny mpikambana eny amin’ny biraom-pifidianana dia manamarina hatrany ny taratasy fanamarinana ny maha-olom-pirenena. 0.67% n’ny mpanara-maso dia nahita mpifidy tsy nanao sonia ny lisi-pifidianana. 2.9% n’ny biraom-pifidianana dia nahitana savorovoro sy korontana. 98.5%n’ny biraom-pifidianana dia nahitana farafaharatsiny solotenan’ny kandida telo. 26.4%n’ny biraom-pifidianana dia nandalovan’ireo mpanara-maso nasionaly hafa ankoatran’ny SAFIDY.  Na izany aza, nisy ireo tranga tsy fanarahan-dalàna hita, indrindra tamin’ny fizotry ny fifidianana, mifandraika amin’ny tsy fahaiza-manaon’ny mpikambana eny anivon’ny biraom-pifidianana tamin’ny tsy fanajàna ny fepetra sy ny fombafomba arahina amin’ny fifidianana.

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Mpifidy tsy navitrikaSamy tompon’andraikitra isika, hoy ny CENI

Ny 15 jona izao no hivoaka ny valim-pifidianana feno vonjimaika. Ny 01 jolay no hivoaka ny vokatra ofisialy. Hatramin’ny 1 jona no iandrasana ny tatitra.

 

Izay tsy tonga hatramin’ny 2 jona jona dia sokajiana ho toy ny tsy misy ny voka-pifidianana. Ao anatin’ny mangaraharaha no ambara fa hikirakirana ny vokatra, izay azon’ny kandida sy ny solontenany hatrehina, hoy ny avy amin’ny CENI. Ambany dia ambany ny taham-pandraisana anjara, izay endriky ny tsy fananan’ny olona fitokisana intsony amin’ny resaka fikarakarana sy fikirakirana ny voka-pifidianana. Midika io, fa tsy misy intsony ny faharesen-dahatry ny olom-pirenena handray andraikitra taorian’ny fifidianana filoha feno hosoka sy hala-bato, kanefa nambara fa mitombina sy azo raisina ny fitoriana. Nanambara ihany koa omaly i Fano Rakotondrazaka , mpampiakatenin’ny CENI, izay niaiky ny fihenan’ny tahan’ny fandraisan’anjaran’ny mpifidy fa tsy ampy ny fanabeazana ny olom-pirenena momba ny fiatrehana nyfifidianana sy ny maha-zava-dehibe izany ka samy manana ny andraikiny ao anatin’io avokoa ny fitondram-panjakana, ny CENI , ny antoko politika sy ireo fikambanana tsy miankina , hoy izy.

 

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Hanitra RazafimanantsoaTsy hanaiky ho lembenana intsony

Rehefa nahavita ny adidy amin'ny maha olom-pirenena azy ny kandida Hanitra Razafimanantsoa tao amin` ny EPP Andavamamba dia niroso tamin'ny fitsidihana biraom-pifidianana. Nahatsikaritra izy fa somary ambany ny tahan’ny fandraisana anjaran'ny mpifidy.

Tia Tanindranaza0 partages

Rajoelina sy NtsayTonga ny tsotsori-mamba hisarahana ?

Amin’ny maha olom-pirenena azy dia tonga nandatsa-bato ho amin’ny fifidianana Solombavambahoaka, teny amin’ny biraom-pifidianana teny Androhibe ny Praiminisitra Ntsay Christian sy Ramatoa vadiny omaly alatsinainy.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fitondrana RajoelinaMiha tsy marin-toerana hatrany

Nifidy irery tsy naharaham-bady i Andry Rajoelina omaly. Tsy nanao propagandy aho, tsy nanatrika tsy nanotrona kandida, fa ny kandida no nanotrona ahy, hoy izy.

Niha vitsy ireo nifidy

 Izao indray ambany dia ambany ny tahan’ny fandraisan’anjaran’ny mpifidy. Mety ho maro ny antony : ny andro ratsy tamina faritra sasany, ilay androm-pifidianan alatsinainy. Nipaka tao an-tsain’ny olona ny hosoka sy hala-bato tamin’ny fifidianana Filoha, ka tsy misy fahatokiasana intsony satria halatra efa nibaribary aza nolazaina fa azo raisina fa tsy mitombina ny fitoriana. Fa na ahoana na ahoana ambara dia efa vitsy aloha ny mpifidy. Latsaka noho ny tamin’ny fifidianana filoham-pirenena. Midika izany fa miha tsy marin-toerana hatrany ny fitondrana Rajoelina, ho sahirana izy hanatanteraka ilay vina IEM satria hita izao fa tena tsy miraika, tsy mivaky loha amn’izany ny olona. Te hamaha ny maha mpanongam-panjakana azy tamin’ny alalan’ny fifidianana ka nitady ilay “legitimité” Rajoelina, kanefa tsy mbola mety mahazo izany. Azo antoka fa ho sarotra ny raharaha eny amin’ny antenimieram-pirenena, izay fahefana mpanao lalàna anefa, ny Antenimierandoholona io efa namboamboarina io, saingy mbola ho gidragidra ihany koa ny fanovana. Mbola ho avy koa ny fifidianana ben’ny tanàna ary ady tsy ho mora io ho an’ny MAPAR sy IRD satria mandra-pahatongan’ny datim-pifidianana mety efa hitombo ihany ny adalana ataon’ny mpitondra izay hampitombo ny fahasosoran’ny olona. Tsy maintsy misy akony any amin’ny latsa-bato io.

 

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Loholona nahena ho 18 isaNomen’ny HCC rariny ny mpitondra

fankatoavan’ny Fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana (HCC) ny fanapahan-kevitra noraisina tao anatin’ny filan-kevitry ny minisitra ny andron’ny 22 mey lasa teo hampihenana ny isan’ny loholona ho 18 isa raha 63 teo aloha.

 

 Tsy mbola fantatra mazava kosa eto ny hoe: tonga dia horavana ve izany ny antenimierandoholona amin’ny endriny ankehitriny sa ahoana? 5 taona ny fe-potoam-piasan’ireo loholona ary ny 2021 vao ho tapitra. Ambara fa mandany volam-panjakana kanefa vesatra ho an’ny fanjakana foana ireo mpiasa 600 mahery. Raha tsy HVM ve no maro an’isa tao fa MAPAR dia nanao izao ny fitondrana? Fifehezana fahefana sy fitondrana mba hanamafy seza no heverina fa tena anton’io. Jereo tamin’ny tetezamita mba nentina nandaminana ny firenena fa natao be dia be mihitsy ny CT (Congrès de la Transition) sy ny CST (Conseil Supérieur de la Transition), hoy ny fampahatsiahivana nataon’ny Filohan’ny antenimierandoholona Rivo Rakotovao tamin’ny resaka nifanaovana taminy ny faran’ny herinandro teo. Ahiana mbola ho gidragidra ny fampiharana an’io.

Toky R

Tia Tanindranaza0 partages

Madagasikara - FrantsaHihaona an’io Rajoelina sy Macron

Niala teto an-tanindrazana omaly takariva nihazo an’i Lafrantsa Filoha Andry Rajoelina. Manatanteraka fitsidihana ara-pomba ofisialy any an-toerana manomboka anio 28 mey 2019 izy.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fifidianana tao Toamasina IAhiana hampisavorovoro

Milaza ny hanao fanambarana iombonana ireo kandida 11 amin’ny 12 izay mirotsaka hofidiana ao Toamasina.

 

Misy ny tsy fihetezana amin’ny lisi-pifidianana. Betsaka ny mpifidy nifidy tamin’ny fifidianana filoha no tsy ao anaty lisitra. Nivory tamina tranona kandida iray. Nitsidika ireo birao fandatsaham-bato tena nahitana io olana io. Handray fepetra ireo kandida ireo. Ny 70% amin’ireo lisitry ny mpifidy tamin’ny fifidianana filoha tsy ao anaty lisitra ary misy hala-bato goavana ketrehina eto, hoy ny kandida Rakotomalala Henri na Riribe nandritra ny fanambarana niraisana. Misy andian’olona tsy mipetraka eo an-tànana voasoratra sy tonga mifidy ao Toamasina, raha ny fanamarihan’ireo kandida. Hisy ny fepetra horaisin’izy ireo, raha ny fanambarana.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fifidianana - AntananarivoNoporofoin’ny TIM fa mbola mafy izy

Noporofoin’ny Tiako I Madagasikara tamin’ny fifidianana solombavambahoaka omaly fa mbola tsy nisy nipika ny fitiavan’Antananarivo azy.

Na dia vonjimaika ihany aza ny vokatra dia mazava ny isam-bato: nahatafiditra solombavambahoaka amin’ireo boriborintany 6 eto an-drenivohitra ny TIM.Nody ventiny nyrano natsakaina, ny fanazavan-kevitra sy fandresen-dahatra ny vahoaka, tsara toerana mba tsy ilazana hoe laharana voalohany hatrany ireo kandida natolotry ny TIM K25 satria mbola vokatra tsy ofisialy moa.Midika izany fa efa manana tongotra iray eny Tsimbazaza ireo kandidan’ny TIM tamin’ireo boriborintany 6 teto an-drenivohitra niampy an’Atsimondrano sy Avaradrano dia tsy iza izany fa : Me Hanitra Razafimanantsoa, Stanislas Randrianarisoa (Rastany), Feno Ralambomanana (Feno), Emilien Ramboasalama (Rambo), Fetra Ralambozafimbololona, Todisoa Andriamampandry, Alain Ratsimbazafy , Gerry Randriambolaina .Re fa mahavelom-bolo ihany koa ho an’ity antokon’i Marc Ravalomanana ity ny voka-pifidianana avy any amina faritra maro manerana ny nosy; ho hitamiandalana eo ihany moa ny momba izay.

Nangonin’i RTT

Ino Vaovao0 partages

FIFIDIANANA SOLOMBAVAMBAHOAKA : Mitarika amin’ny elanelan’isa lavitra be i Jocelyne Maxime any Antsiran...

«  Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina  » (Ird). Araka ny voka-pifidianana vonjimaika amin’ny fokontany 25 eto Diego izay voaray halina ohatra dia mitarika ny kandida Jocelyne Maxime amin’ny taha 62,88% 2 ary Papa Soulé no manaraka azy faharoa amin’ny taha 26,62%. Mitarika amin’ny elanelan’isa lavitra be ity kandidà Jocelyne Maxime ary izany saika manerana ny birao fandatsaham-bato rehetra ao an-toerana. Araka ny vaovao voaray farany koa dia mbola mitarika vonjimaika koa ireo kandida natolotry ny IRD any amin’ireo distrika any avaratry ny Nosy, tahaka ny any Vohemar, Sambava, Ambanja, Nosybe.

Mitarika ihany koa i Nina sy Nicolas any Mahajanga

Amin’ny fokontany maro any Mahajanga dia ireo depiote teo aloha ihany no mitarika. Nina na Rahantanirina Lalao laharana faha-14 sy i Nicolas Stephan Patsouris laharana faha-15 no mitarika ao amin’ny fokontany Aranta, Abattoir, Tanambao Sotema, Ambalavato, Ambalavola, cité Tsaramandroso, Morafeno, Mahavoky.... ary fokontany maro.... Afakandro kosa no manaraka azy ireo amin’ny fokontany sasany. Ny kandidà Jajah amin’ny fokontany hafa... Midika izany fa mbola mijanona ho MAPAR sy TGV i Mahajanga. I Nicolas moa dia tsy miankina ary tato ho ato dia efa tazana miaraka amin’i Nina izy, ka inoana fa afaka miara-miasa tsara amin’ny MAPAR. Nanohana ny kandida Andry Rajoelina rahateo ny tenany tamin’ny fifidianana filoham-pirenena farany teo. Mbola valimpifidianana amin’ny ampahany moa ireo saingy itarafana sahady ny mety ho valim-pifidianana farany.

Irmah sy Rolland Ratsiraka any Toamasina

Raha ny voka-pifidianana vonjimaika voaray amin’ny birao fandatsaham-bato maro ao an-tampon-tanànan’i Toamasina tamin’ny ora nanoratanay dia mitarika ny kandida natolotry ny vovonana «  Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina  » Naharimamy Irmah Lucien manaraka azy ny kandida Roland Ratsiraka.

Ny Fanoratana

Ino Vaovao0 partages

FITSIDIHANA NATAON’NY FILOHA ANDRY RAJOELINA : Hahazo lohamasinina vaovao ny FCE

Faritra maro manerana ny Nosy no efa notsidihiny sy nitondrany vahaolana tamin’iny herinandro iny. Ohatra amin’izany ny tany Diégo, Brickaville ary Morondava. Ankoatra ireo dia mbola nanohy ny fitetezam-paritra niaraka tamin’ireo delegasiona nentiny ihany koa izy tamin’ny faran’ny herinandro teo ka isan’ny toerana nojereny manokana ny tany Fianaratsoa, Toliara, Ambovombe, Ampanihy, Betioky, Amboasary Atsimo, Taolagnaro.

TOLIARA : Hamboarina ny lalam-pirenena faha-9

Tao Toliara, tahaka ny faritra rehetra nandalovany dia nihaino sy niresaka tamin’ny vahoaka ny Filoha Andry Rajoelina raha nandalo tany an-toerana, ny marainan’ny 25 mey 2019. Ho ivon-toeran’ny asa fampandrosoana maro ihany koa i Toliara raha ny nambarany ary isan’izany ny fiarovana ny sisin-dranomasina. Apetraka ao Toliara ny “Base Navale” miaraka amin’ny sambo lehibe efatra ka ho lasa “Zone Maritime Prioritaire d’Intervention” iny Faritra iny. Tsy maintsy harovana ny haren-dranomasina, hoy ny Filoha mba tsy hisy intsony ny fitrandrahana an-dranomasina mihoa-pefy. Nanambara ihany koa ny Filoha Andry Rajoelina fa hasiana fanamboarana avokoa ireo fotodrafitrasa manahirana ny vahoaka ankehitriny, toy ny lalana eo an-tampon-tanàna sy ny tsena.  

Nambaran’ny Filoha nandritra ny fandalovany tao Toliara ihany koa fa efa misy ny tetikasa lehibe, nahazoana famatsiam-bola hamahana ny tsy fahampian-tsakafo any amin’ity Faritra ity. Ankoatra ireo dia notsindriany ihany koa ny  fanitarana sy fanatsarana ny “Bas Mangoky” ka tafiditra ao anatin’ izany ny fanamboarana ny lalam-pirenena fahasivy mankany Imanja sy ny fanamboarana ny tetezan’i Bevoay.

AMBOVOMBE, AMPANIHY, BETIOKY, AMBOASARY ATSIMO, TAOLAGNARO :

Tsy ho diso anjara amin’ny asa fampandrosoana ny any amin’ny Faritra atsimo ary laharam-pahamehana ny fametrahana ny fandriampahalemana maharitra amin’iny, ka isan’ny tanàna tena hisitraka izany ny any Ambovombe, Ampanihy, Betioky, Amboasary Atsimo ary Taolagnaro. Tamin’ny 25 mey izy no nandalo tany amin’ireo toerana ireo. Hapetraka any an-toerana, araka ny nambarany ireo fiara “4X4 mifono vy” ary asiana vondrona miaramila manokana hitandro ny filaminana ihany koa amin’ireo faritra voalaza ireo. Nohamafisin’ny Filoha Andry Rajoelina ny fanamboarana ireo fotodrafitrasa izay mipaka mivantana amin’ny filan’ny vahoaka any an-toerana. 

Anisan’izany ny famitana ny lalana RN10, RN13, RN12A sy ireo tetezana rehetra izay atomboka tsy ho ela ny fanamboarana azy. Tahaka ireo tanora rehetra manerana ny Nosy, maniry ny hanangana tetikasam-pampandrosoana, dia afaka misitraka ny fandaharan’asa Fihariana ihany koa ireo tanora avy amin’iny Faritra atsimo rehetra iny. Namerina hatrany ny Filoham-pirenena fa tsy maintsy mihazakazaka ny firenena iray manontolo handresy izay 58 taona tao anaty fahantrana izay ary hiara-hiasa ho an’ny fampandrosoana maharitra an’i Madagasikara.

FIANARANTSOA : Hahazo lamasinina vaovao ny zotra FCE

Hahazo lamasinina vaovao ny zotra “Fianarantsoa-Côte Est” (FCE) alohan’ny faran’ny taona ary hisitraka fotodrafitrasa maro ny vahoaka. Fotodrafitrasa hotontosaina any amin’iny Faritra iny ny fanamboaran-dalana, ny fampidirana rano fisotro madio sy jiro ary ny fanamboarana ny tsena manara-penitra vaovao. Homena fampitaovana vaovao enti-manadio ny tanàna ihany koa ny Kaominina ary hohatsaraina ny toby fiantsonan’ny fiarakodia any an-toerana. Sombiny amin’ny asa maro izay hatomboka amin’ity taona ity ihany ireo raha ny nambaran’ny Filoham-pirenena tamin’ny vahoakan’i Fianarantsoa nandritra ny fihaonany tamin’izy ireo ny harivan’ny 24 mey lasa teo. Nanambara ihany koa ny Filoha Andry Rajoelina fa hatsangana ao Fianarantsoa ny kianja faovan-danonana lehibe na “Coliséum.” Tsy maintsy hovitaina io kianja io raha ny nambarany ka avy hatrany dia nijery ny toerana hanamboarana izany ny tenany ny marainan’ny 25 mey 2019. Nitsidika ny Sekoly Miaramilam-Pirenena (SEMIPI) ihany koa ny Filoha Andry Rajoelina, nijery ny mety hanatsarana ny sekoly ary nampanantena fa hanolotra fitaovana vaovao ho azy ireo.

TOAMASINA : Vita ny EPP sy ny Kianja manara-penitra

Akaiky ny fon’ny Filoham-pirenena i Toamasina. Fitsidihana nataon’ny Filoham-pirenena tao Toamasina fanintelony taorian’ny nahavoafidy azy ho filoha ny alahady 26 mey lasa teo. Tamin’ny 3 ora sy 5 minitra no nigadona tao amin’ny seranam-piaramanidina Ambalamanasy ny fiaramanidina nitondra azy. Nihazo avy hatrany ny kianja Barikadimy. Stadium izay efa vita tanteraka ary tao anatin’ny fotoana fohy no nanaovana ny asa, araka ny toromarika nomen’ny Filoha. Roa volana no namitana ny asa. Tena kianja manara-penitra tokoa. Hanorenana toerana fibatana fonjamby ao anatiny, hoy ny Filoham-pirenna nandritra ny fandalovany tao amin’ny Stadium Barikadimy io. Vahoaka maro no nanotrona azy. Vahoakan’i Toamasina izay naneho fankasitrahana tamin’ny fahazoana izao fotodrafitrasa goavana izao.

Taorian’izay, dia nitodi-doha teny amin’ny Epp Tsiry Analankininina Hopitaly Be ny dian’ny Filoham-pirenena. Sekoly fanabeazana fototra izay efa tena potika tanteraka teo aloha saingy nohavaozina ho manara-penitra tanteraka tao anatin’ny fotoana fohy. Ny  15 avrily no natomboka ny asa. Izany hoe 40 andro aty aoriana, dia efa vita tanteraka. 

Tena manara-penitra tokoa 

Misy kianja sentetika, dabilio manara-penitra, misy efitrano fitsaboana, toeram-pisaboana ho an’ny mpianatra, trano famakiam-boky. Amin’izao fotoana izao, dia io no Epp tsara indrindra eto Madagasikara. Nanambara ny Filoham-pirenena fa hisitraka fanamboarana Epp tahaka io i Madagasikara iray manontolo.

Nandritra izao fandalovany tao Toamaisna izao, dia nojeren’ ny Filoham-pirenena ny fizotran’ny fanamboarana ilay lalana ao Analankininina Hopitaly Be mivoaka eny amin’ny Cevoi Salazamay. Efa tena roso ny asa. Lalana izay natao «  béton  ». Efa 1 km eo ho eo no vita. Lalana izay tsy ho simba mihitsy ao anatin’ny 25 taona, hoy ny Filoham-pirenena. Nandeha an-tongotra nitety ilay lalana efa vita sady nitafa mivantana tamin’ny vahoaka izy.

Nofararany tamin’ny fihaonana mivantana tamin’ny vahoaka teny amin’ny araben’ny fahaleovantena ny diany tao Toamasina izao. Nisongadina nandritra ny lahateny nataony fa izay nolazainy dia tsy maintsy tanterahiny. Porofon’izany ireo fotodrafitrasa maro efa vita sy ny mbola hatomboka.

Nihaino ny hetahetan’ny vahoaka ny Filoham-pirenena. Nomena «  micro  » ireo solontenam-pikambanana sy olona nanana hetaheta nampitaina taminy. Voaresaka ny momba ny karaman’ny mpiasan’ny kaominina. Mazava ny hafatry ny Filoha  : hahazo vola alohan’ny fetin’ny 26 jona ny mpiasan’ny kaominina Toamasina.Momba ny tsy fananan’asa, dia nampahafantarin’ ny Filoham-pirenena ny tanora tao Toamasina ilay tetikasa Fihariana izay anokanany fampindramam-bola ho an’ireo rehetra izay manana tetikasa. Fampindramam-bola amin’ny zanabola faran’izay ambany.

Voaporofo nandritra izao diany tao Toamasina izao fa haingam-piasa ny Filoham-pirenena Andry Nirina Rajoelina ary resy lahatra tanteraka amin’izany ny vahoaka ao Toamasina.

Nangonin’i N.A sy Kamy

Ino Vaovao0 partages

TENY SOAVIMASOANDRO : Tafaverina amin’ny tompony ilay moto halatra, niaiky ny heloka vitany i Liva

Napetraky ny tompony vetivety tsy ampy  dimy  minitra teo amin’ny sisin-dalana ity môtô ity, manodidina  teny Ivandry,  izay toerana  nahavery azy.  Fantatra tamin’io  fotoana io  fa nisy Gps  io môtô io ka nanao ny fikarohana avy hatrany niaraka tamin’ny Polisy avy ao amin’ny “Poste de Police Soavimasoandro” ny  tompon’ilay môtô.

Mbola tao anaty fisafoana indrindra ny Polisy no nandray an-tanana ity tranga ity. Rehefa narahana ny GPS dia hita tao an-tranon’i Liva, teny Soavimasoandro io môtô io ary mbola teo am-pandravana azy izy no tratra. Nanomboka teo no  natao ny fanadihadiana lalina nataon’ny Polisy ity farany ka araka ny tatitra voarainay omaly teo am-panoratana dia  i Liva indray avy eo no nanoro ilay olona nolazainy fa nangalatra io môtô io. 

Nandritra ny famotorana dia niaiky ny heloka vitany izy ireo ary efa voaverina tamin’ny tompony tsy nisy tomika ny môtô.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

HALABOTRY TENY MANJAKARAY : Tra-tehaky ny Polisy ireo roalahy nangalatra bidao miisa 38

Ny 24 mey  lasa teo, tokony ho tamin’ny  telo ora tolakandro  dia lehilahy miisa roa  antsoina hoe Christophe sy Mahery no tratran’ny Polisy  mpanao  fisafoana teo am-piakarana tambohon’olona. Bidao miisa 38 no  nangalarin’ireto farany tamin’io fotoana io. 

Nandritra ny  famotorana   natao azy roa lahy no nahafantarana fa  tsy vao sambany izy ireo  no manao toy izao ary efa malaza ratsy amin’ny fanaovana halabotry eny amin’ny manodidina. Mitohy hatrany  ny fikarohana  ireo  olon-dratsy namany,  hoy ny tompon’ andraikitra ka hampiakarina fampanoavana kosa ny raharaha aorian’ny fanadihadiana.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

FIHINANANA FANAFODY MAMPATANJAKA : Vazaha iray hita faty tao ami...

Vazaha iray no maty nitsirara teo ambony fandriana. Rangahy antsoina hoe Paul Eugène Mathieu Julien, teratany belza, teraka tamin’ny 28 septambra 1942 io namoy ny ainy io. Raha ny angom-baovao voaray dia efa misotro ronono izy ary efa efatra taona no nipetrahany teto Madagasikara. Efa ao amin’io hotely ao Morafeno io no fivantanany ao Toamasina.

Mbola nahitana fanafody sy tranom-panafody mampatanjaka maromaro teny an-tanany tamin’ny fotoana nahitana ny razana. Irony karazana fanafody «  mampihenjana filahiana  » irony io teny aminy io. Tsy nisy lamba fa tako-kenatra no teny an-kodiny. Ilay tako-kenatra izay mbola nahitana hamandoana.

Tonga teny an-toerana ny polisy misahana ny heloka bevava sy ny dokotera avy amin’ny Bmh. Nohamafisin’ny dokoteran’ny Bmh Toamasina tonga nizaha ny razana fa tsy fahafatesana nateraky ny vono velively no nahazo azy. Tsy manana havana ao Toamasina ilay vazaha nodimandry fa ireo vazaha belza namany no nikarakara ny razana.

Kamy

Ino Vaovao0 partages

FETIN’NY RENY : Notsaroan’ny Filoha manokana ilay reny namoy zanaka tamin’ny tolon’ny depiote 73

Nahatsiaro manokana an’ilay renim-pianakaviana izay namoy ny zanany lahitokana nandritra ny tolona nataon’ireo depiote 73, tamin’ny 21 avrily 2018 ny Filoha Andry Rajoelina. Nandritra ny fankalazana ny fetin’ny reny, ny alahady teo dia noraisiny manokana teny amin’ny trano fonenany io renim-pianakaviana io.

Nandritra izany no nanolorany fanomezana ho azy ary noentin’ny Filoha nanehoana ihany koa fa tsy verivery foana akory ny rà izay latsaka noho ny tolona ho an’ny tanindrazana. Raha tsiahivina dia nandritra ny fidinana ifotony nitetezan’ny Filoha Andry Rajoelina an’ireo Faritra iva teto an-drenivohitra no nisy nanakana teny an-dalana ny tenany mba hihazo ny tokantrano misy ireo renim-pianakaviana namoy zanaka tao anaty tolona io. Nitafa taminy ny Filoha tamin’izany ary nilaza mazava fa hanampy azy. Mitana ny teny nomeny hatrany ny Filoha ary tamin’ny andro manokana nankalazana ny fetin’ny reny no natokany hihaonana indray tamin’io renim-pianakaviana io.

Avotra Isaorana

Ino Vaovao0 partages

ORINASA CAMELLIA INTERNATIONAL LTD : Nijoboka amin’ny fanalam-baraka azy ny SAMADA

Nivoaka tamin’ny gazety mpiseho isanandro La Gazette de la Grande Ile ny asabotsy 25 lasa teo ny setrin-dahatsoratra iray nataon’i Raphaël Albaladejo. Nambarany tao anatin’izany setrin-dahatsoratra izany fa « manao hosoka sy nivadi-pitokisana » ny orinasa mpiara-miombon’antoka taminy taloha antsoina hoe Durban International traders Ltd (izay efa niova anarana ho Camellia International Ltd ). Ho fanamarinany izany sy ny tenany, nambarany fa tsy misy intsony ary efa voafafa tao anatin’ny rejisitry ny Fitsarana momba ny Varotra ao Maorisy hatramin’ny taona 2010 ny orinasa Durban International traders Ltd, mpiara-miombon’antoka ao anatin’ny CSPI-M.

Nandefa fanazavana taty amin’ny fanoratana miaraka amin’ny porofo mivaingana ny Camellia International Ltd fa tsy mbola rava ny Durban International traders Ltd. Nifindra toerana tany Seychelles fotsiny ny foibeny tamin’ny taona 2010.  Niova ho Camelia International Ltd ny anarany tamin’ny taona 2014. Tonga tamin’ny hafetsen-dratsiny i Raphaël Albaladejo ka nandika be fahatany ny fiovana anarana sy foibe ho faharavan’ny orinasa.

Antony feno fitaka

Tsiahivina eto aloha fa ny zavatra nambaran’i Raphaël Albaladejo, nivoaka tamin’ilay setrin-dahatsoratra tao amin’ny La Gazette de la Grande île dia vokatry ny lahatsoratra nivoaka tao ihany ny 23 mey 2019. Voalaza tamin’izany lahatsoratra izany ny paipaika maloto ataon’ny orinasa SAMADA, hanilihana tsotra izany ny CSPI-M amin’ny fitandroana sy fiarovana ireo seranam-piaramanidina lehibe eto Madagasikara. Nandrotsaka sy nampiasa volabe mitentina 1 tapitrisa euros tao anatin’izany ny orinasa Durban International traders Ltd.

Nipoitra ny sain-dratsin’i Raphaël Albaladejo sy ny namany, nanangana ny SAMADA tamin’ny taona 2014 rehefa nolazainy fa rava ny orinasa mpiray antoka aminy, araka ny fiheviny tamin’ny taona 2010. Namaly avy hatrany anefa ny Camellia International Ltd, nandritra ny fanaovan-tsonia ny fifanarahana miasa izay nipoitra tamin’ny alalan’ny CSPI-M tamin’ny taona 2013, fa any Seychelles ny foiben’ny Durban International Traders Ltd. Raha izay toe-draharaha izay, antony feno fitaka sy hafetsen-dratsy ihany ny filazana fa rava sy nofafana tao amin’ny rejisitra momba ny varotra tao Maorisy ity orinasa ity.

Fanodinkodinan-dresaka

Nahavita nanodinkodina sy nanararaotra naka ny fifanaraham-piaraha-miasa tamin’ny anaran’ny SAMADA tao anatin’ny herinandro monja ry Raphaël Albaladejo sy ny namany, araka ny fanazavana tao anatin’ny La Gazette de la Grande Ile ny 23 mey 2019 lasa teo. Voahodina niaraka tamin’izany ireo fampitaovana momba ny fitandroana filaminana amin’ny seranam-piaramanidina sy ireo mpiasan’ny CSPI-Madagascar, izay an’ny Orinasa Durban International Traders Ltd, araka ny voalaza ihany. « Tao anatin’ny herinandro, nendahin-damba ny CSPI-Madagascar mba hampiakanjoana an’i Samada, izay notohanan’ireo lohandohan’ny mpisoron’ny HVM », hoy ihany io gazety io tamin’izany. Nipoaka tamin’ny  2014 tao amin’ny Fitsarana misahana ny varotra ny raharaha nifandonan’ny CSPI-M sy ny SAMADA. Nivoaka ny didim-pitsarana lah.253-C tamin’ny 25 septambra 2015 naharesy ny SAMADA. 

Voalazan’ny mpitsara tamin’izany fa akatona vonjimaika ny orinasa SAMADA ary tsy maintsy haverina amin’ny CSPI-M ny fananana rehetra na olona na fitaovana nahodina ho amin’ny anaran’ny SAMADA. Haverina miaraka amin’izany koa ny fampiharana ny fifanaraham-piaraha-miasa fioarovana ireo seranam-piramanidina lehibe rehetra eto Madagasikara iantsorohan’ny CSPI-M. Tsy nanaiky ho resy anefa SAMADA ka nampiakatra fitsarana ambony mba hampihantonana ny fampiharana io didim-pitsarana io. Voatsipaka tanteraka anefa izany. Nilaza moa ny Camellia International Ltd, fa « miketrika fanodinkodinan-dresaka ny andaniny (SAMADA, ndlr) amin’izao dingana ataony izao ». Araka ny fantatra hatramin’izao, mbola mitohy ity raharaha SAMADA mampiasa sy milalao ny fitsarana mba tsy hampiharana ny didim-pitsarana lah. 253-C voalaza tery aloha.

Ny Fanoratana

Ino Vaovao0 partages

VISA ELEKTRONIKA : Misy mpisoloky mampiasa tranonkala sandoka hakana vola

Tanjona amin’ny fametrahana azy io ny fanamorana ny fanaraha-maso ny fivezivezen’ireo vahiny sy mpizahatany tonga eto Madagasikara. Tsy kely lalana anefa ny olon-dratsy ka tsy vitsy ireo mpizahatany mitaraina fa voasoloky. Mampiasa tranon-kala sandoka “www.evisamadagascar.com” ireo olon-dratsy ary maka vola mialoha amin’ireo mpizahatany hitsidika an’i Madagasikara.

Nanambara ny avy eo anivon’ny Minisiteran’ny filaminam-bahoaka fa tsy misy tranonkala hafa ankoatra io voalaza io mamoaka ny “e-visa” ary nomarihin’izy ireo ihany koa fa tsy maintsy eo am-pahatongavana sy eo am-piaingana eto Madagasikara irery ihany aloha hatreto no handoavana ny vola rehetra ilaina amin’ny fivezivezena.

Tsy maintsy mbola fenoin’ny olona hivezivezy any ivelany kosa anefa na izany aza ireo antontan-taratasy hafa hamanarinana ny mombamomba azy ary izany dia tsy maintsy aseho ny tompon’andraikitra eo anivon’ny polisy an’habakabaka sy ny fiarovana ny sisin-tany.

Ny fanoratana

La Vérité0 partages

Journée mondiale sans tabac - La lutte contre le tabagisme continue pour Madagascar

Comme presque dans toute l'Afrique, la Grande île fait partie des pays africains qui enregistrent un taux de mortalité élevé, lié au tabagisme. Si les statistiques indiquent que la prévalence est de 19,3 % il y a quelques années, près de 7,2 millions des décès enregistrés dans le monde chaque année sont dus au tabac. Face à ces chiffres de plus en plus alarmants, la lutte anti-tabac figure sur la liste des priorités de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et rejoignant les stratégies qui visent à réduire les conséquences des maladies graves et mortelles liées à ce fléau. Cela apparaît d'ailleurs dans le Programme de développement durable qui a pour objectif de diminuer jusqu'à plus de 30 % le taux de décès causés par le tabagisme d'ici 2030. La journée mondiale sans tabac sera célébrée après-demain. Il s'agira de la 31ème et l'on peut dire que les efforts entrepris pour lutter contre le tabagisme continuent à Madagascar comme dans le monde entier. En tout cas, ce sera l'occasion notamment pour le ministère de la Santé, en partenariat avec OMS, d'informer et de sensibiliser la population aux effets nocifs et mortels du tabagisme actif et passif. Lutte sans finEnviron 1,1 milliard de personnes fument dans le monde, soit plus de 1/7 de la population de la planète. Pendant que le taux du tabagisme baisse dans les pays développés, la consommation de tabac continue de grimper d'environ 3,4 % par an dans les pays en développement. A l'étranger comme à Madagascar, pour lutter contre ce fléau, plusieurs mesures ont été mises en place, entre autres le triplement du remboursement des substituts nicotiniques comme les patchs, le pictogramme « femme enceinte » sur le paquet de cigarettes, l'interdiction de fumer dans les lieux publics et dans les aires de jeux pour enfants, l'interdiction des arômes et additifs particulièrement attractifs pour les jeunes ou encore la création d'un fonds de prévention du tabagisme. A Madagascar, les gens essaient de suivre à la lettre les consignes et règlements en ce qui concerne les zones fumeurs ou non. Karaoké, salle de jeux, restaurant, jardins et autres endroits publics sont interdits pour les fumeurs. Apparemment, les efforts fournis sont palpables malgré le fait que certaines personnes font exprès de ne pas respecter les règlements. Cependant, la loi qui consiste à payer en cas d'infraction à ces règles n'est pas encore acceptée et reste invalide dans la Grande île. Augmentation du prixQuoi qu'il en soit, augmenter le prix de la cigarette fait partie des moyens les plus pertinents pour réduire le nombre de fumeurs. Puisqu'à Madagascar, il existe plusieurs types de cigarettes à différents prix, la solution serait de hausser le prix pour chaque marque. « Il est prouvé que cette mesure réduit non seulement le nombre de fumeurs, mais aussi le nombre de cigarettes consommées par les fumeurs restants. Les adolescents, en raison de leur budget réduit, sont particulièrement sensibles au prix des cigarettes. Généralement, une augmentation de prix de 10 % conduit à une réduction du tabagisme de 4 % chez les adultes et de 6 % chez les mineurs. Chaque augmentation importante devrait être accompagnée d'une campagne d'information et de mesures de lutte contre la contrebande », explique un docteur. Il faut noter qu'une cigarette allumée dégage environ 4 000 composés parmi lesquels on peut distinguer l'oxyde de carbone, la nicotine et le goudron. Il est prouvé que c'est la nicotine qui est la première responsable de la pression sanguine, de l'élévation du rythme cardiaque et de la consommation d'oxygène. La consommation de cigarettes, surtout sans filtre, favorise le taux de mortalité par cancer du poumon, du larynx, de l'œsophage, de la vessie, du rein, du pancréas, sans compter le fait que l'appétit disparaît… petit à petit. Comme presque dans toute l'Afrique, la Grande île fait partie des pays africains qui enregistrent un taux de mortalité élevé, lié au tabagisme. Si les statistiques indiquent que la prévalence est de 19,3 % il y a quelques années, près de 7,2 millions des décès enregistrés dans le monde chaque année sont dus au tabac. Face à ces chiffres de plus en plus alarmants, la lutte anti-tabac figure sur la liste des priorités de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et rejoignant les stratégies qui visent à réduire les conséquences des maladies graves et mortelles liées à ce fléau. Cela apparaît d'ailleurs dans le Programme de développement durable qui a pour objectif de diminuer jusqu'à plus de 30 % le taux de décès causés par le tabagisme d'ici 2030. La journée mondiale sans tabac sera célébrée après-demain. Il s'agira de la 31ème et l'on peut dire que les efforts entrepris pour lutter contre le tabagisme continuent à Madagascar comme dans le monde entier. En tout cas, ce sera l'occasion notamment pour le ministère de la Santé, en partenariat avec OMS, d'informer et de sensibiliser la population aux effets nocifs et mortels du tabagisme actif et passif.

Lutte sans finEnviron 1,1 milliard de personnes fument dans le monde, soit plus de 1/7 de la population de la planète. Pendant que le taux du tabagisme baisse dans les pays développés, la consommation de tabac continue de grimper d'environ 3,4 % par an dans les pays en développement. A l'étranger comme à Madagascar, pour lutter contre ce fléau, plusieurs mesures ont été mises en place, entre autres le triplement du remboursement des substituts nicotiniques comme les patchs, le pictogramme « femme enceinte » sur le paquet de cigarettes, l'interdiction de fumer dans les lieux publics et dans les aires de jeux pour enfants, l'interdiction des arômes et additifs particulièrement attractifs pour les jeunes ou encore la création d'un fonds de prévention du tabagisme. A Madagascar, les gens essaient de suivre à la lettre les consignes et règlements en ce qui concerne les zones fumeurs ou non. Karaoké, salle de jeux, restaurant, jardins et autres endroits publics sont interdits pour les fumeurs. Apparemment, les efforts fournis sont palpables malgré le fait que certaines personnes font exprès de ne pas respecter les règlements. Cependant, la loi qui consiste à payer en cas d'infraction à ces règles n'est pas encore acceptée et reste invalide dans la Grande île. Augmentation du prixQuoi qu'il en soit, augmenter le prix de la cigarette fait partie des moyens les plus pertinents pour réduire le nombre de fumeurs. Puisqu'à Madagascar, il existe plusieurs types de cigarettes à différents prix, la solution serait de hausser le prix pour chaque marque. « Il est prouvé que cette mesure réduit non seulement le nombre de fumeurs, mais aussi le nombre de cigarettes consommées par les fumeurs restants. Les adolescents, en raison de leur budget réduit, sont particulièrement sensibles au prix des cigarettes. Généralement, une augmentation de prix de 10 % conduit à une réduction du tabagisme de 4 % chez les adultes et de 6 % chez les mineurs. Chaque augmentation importante devrait être accompagnée d'une campagne d'information et de mesures de lutte contre la contrebande », explique un docteur. Il faut noter qu'une cigarette allumée dégage environ 4 000 composés parmi lesquels on peut distinguer l'oxyde de carbone, la nicotine et le goudron. Il est prouvé que c'est la nicotine qui est la première responsable de la pression sanguine, de l'élévation du rythme cardiaque et de la consommation d'oxygène. La consommation de cigarettes, surtout sans filtre, favorise le taux de mortalité par cancer du poumon, du larynx, de l'œsophage, de la vessie, du rein, du pancréas, sans compter le fait que l'appétit disparaît… petit à petit. T.A.

La Vérité0 partages

Agression par des membres de Za’Gasy - Un jeune homme entre la vie et la mort !

Un homme d’une vingtaine d’années se trouve actuellement à la réanimation de l’HJRA. Son état est jugé par les médecins critique suite aux coups sur la tête et sur d’autres parties de son corps que lui ont assenés des membres de l’association Za’Gasy dans la soirée de lundi. Hier, ce jeune homme est encore dans un état comateux et aucune intervention chirurgicale ne pourrait –être effectuée tant que sa situation ne s’améliore, affirme une source hospitalière. Qui s’excuse s’accuse. Alors que l’opinion publique est toujours concentrée sur les résultats des élections législatives dans la soirée de lundi, le président de l’association Za’Gasy et non moins candidat dans un Arrondissement de la Capitale s’est fait inviter sur des chaines privées, radio et télévision. D’après lui, des membres du fokonolona d’un quartier de la Haute-ville lui ont fait appel sur une soi-disant tentative de fraude dans un bureau de vote. Sans attendre quoique ce soit, celui-ci aurait attaqué ouvertement la candidate de l’IRD comme instigatrice de cette tentative.

La vérité est pourtant tout à fait le contraire de ce que ce candidat pas comme les autres déclarait. En effet, des membres de l’association Za’Gasy ont pris à partie des éléments de cette candidate après la fermeture des bureaux de vote. Ces partisans de cette dernière, comme tout parti politique digne de ce nom le fait à chaque fin de journée des élections, n’ont fait que collecter les résultats dans les bureaux de vote qui leur sont assignés. C’est en effectuant ces opérations de routine que 4 partisans de cette candidate ont été tabassés par des membres de l’association Za’Gasy. Ces derniers les accusaient en possession de fausse carte d’identité et de fausse carte d’électeurs. Parler  ainsi de tentative de fraude alors que les bureaux de vote sont fermés deux heures avant, l’agression barbare n’est que de pure affabulation de ce candidat qui cherche des excuses pour expliquer son camouflet annoncé à l’élection. La candidate aux élections législatives et le père du jeune homme en soins intensifs à l’HJRA ont déposé dans la soirée même une plainte auprès de la Gendarmerie à Ankadilalana contre d’un côté les agresseurs et  de l’autre du président de Za’Gasy pour diffamation de l’autre.La rédaction

La Vérité0 partages

Législatives - La majorité présidentielle se dessine

Le visage de la future Assemblée nationale se précise. Quelques mois après son entrée à Iavoloha, le Président Andry Rajoelina est en position de force pour s’assurer une majorité à Tsimbazaza. La Commission électorale nationale indépendante a publié hier les premières tendances des résultats des élections législatives de lundi.  Des tendances qui semblent d’ores et déjà ne laisser aucun doute sur la future couleur de l’Assemblée nationale.  La majorité à l’Assemblée nationale sera composée de la coalition présidentielle Isika rehetra miaraka amin’ny Prezida Andry Rajoelina. Le nombre exact de siège reste encore à préciser. En effet, à la lecture des tendances publiées par la CENI, les candidats de l’IRD sont majoritairement en bonne voie pour remporter un siège de député. Dans la Capitale, ils sont tous bien partis pour remporter un siège de député.

  Dans les Provinces, les scores obtenus par l’actuel Président de la République lors des deux tours de l’élection présidentielle se confirment. Antsiranana, Mahajanga, Toamasina, Fianarantsoa et Toliara sont dominées par les représentants de l’IRD. Même topo dans les Districts périphériques d’Antananarivo, notamment dans l’Atsimondrano, l’Avaradrano ou encore Ambohidratrimo, des circonscriptions qui ne sont pas acquises à l’actuel Président de la République, où les porte-fanions des Orange sont tout de même en très bonne position actuellement pour des sièges à Tsimbazaza. Des percées de l’IRD sont notables dans les Districts d’Antsirabe I et II, Manjakandriana, Miarinarivo, Tsiroanomandidy, pour ne citer que ceux là. Si ces résultats se confirment, le Président Andry Rajoelina et son Gouvernement vont pouvoir se mettre au travail. A l’issue des élections législatives sans grosse irrégularité constatée mais sur fond d’abstention marquante, le Président de la République disposerait de tous les leviers politiques pour mettre en œuvre son programme. L’Exécutif aura donc les mains libres pour conduire les réformes annoncées. Les chiffres de l’abstention sont tout de même à remarquer. Ils sont de 31% d’abstention selon les premiers chiffres communiqués par la Commission électorale nationale indépendante. Les résultats provisoires officiels sont annoncés pour la mi-juin tandis que les résultats officiels définitifs ne devraient être connus que vers la fin du mois de juin voire au début du mois de juillet. Recueillis par L.A.

La Vérité0 partages

Football - Levée de fonds pour la CAN - Précision de la part de la FMF

Après la conférence de presse organisée par le club de partenaire en vue d’une levée de fonds qu’ils ont lancée pour la contribution des citoyens à la préparation des  Barea,  le comité de normalisation (CN) pour la fédération malagasy de football n’a pas tardé à remettre le pendule à l’heure. Il a mis les points sur les i face à la confusion créée par l’existence de deux mécanismes de levée de fonds pour la participation des Barea à la CAN 2019. Etant la seule et unique instance reconnue au niveau national et international dans toutes  les compétitions, il est en charge de la gestion financière et ne donnera pas de pouvoir de signature à des personnes autres que ses représentants. Ainsi, l’instance du football national annonce dans un communiqué que « le basket found a été mis en place par la FMF pour recueillir les contributions de tous pour cet effort national et est ouvert à tous.  Et les fonds recueillis en dehors du basket found ne supporteront pas les charges officielles liées à la préparation des Barea ni à la logistique ni aux équipements ou autres frais de participation à la CAN ».

Ainsi, la FMF décline toute responsabilité. Dans la foulée, le CN a aussi remis le sélectionneur national à sa juste place dans le communiqué.  « L’équipe d’encadrement de l’équipe nationale, notamment le sélectionneur, a un contrat avec la FMF à qui il doit une obligation de loyauté, et doit se consacrer à la préparation technique de la CAN ». La FMF n’a pas manqué d’appeler au « Fihavanana » et au « Fair play » pour une préparation optimale de la CAN.Elias Fanomezantsoa

La Vérité0 partages

Elections législatives - Comment calculer les résultats électoraux

La loi organique n° 2019 - 002 du 14 février 2019, modifiant et complétant certaines dispositions de la loi organique n° 2018-010 du 11 mai 2018, a institué un mode de  scrutin parallèle pour l'élection des députés à l'Assemblée nationale. Dans les circonscriptions qui ne comportent qu'un seul siège à pourvoir, où les députés sont élus au scrutin majoritaire uninominal à un tour, la détermination du vainqueur ne pose aucune difficulté puisqu'il s'agit  du candidat qui aura obtenu le plus grand nombre de voix. Par contre,  dans les circonscriptions qui comportent plusieurs sièges à pourvoir, selon l'article 4 de ce texte,  « l'élection a lieu au scrutin de liste à la représentation proportionnelle à un tour selon la règle du quotient électoral et celle de la plus forte moyenne». Des termes ésotériques pour le commun des citoyens pour qui dégager l'issue du scrutin à travers les suffrages publiés s'avère alors moins évident. Pour ceux qui ne veulent pas se contenter d'attendre les résultats publiés par la CENI ou la HCC, ci-après la manière de calculer les résultats à partir des chiffres provisoires.

La Vérité0 partages

Le profil gagnant

Le profil du succès commence à se définir à l’horizon. La victoire déjà prévue bien avant le scrutin se confirme au fur et à mesure que les résultats parvinrent aux bureaux de comptage des voix par District. Quelles que soient les allures de la participation et de l’abstention, le peuple a bel et bien fait son choix. Effectivement, la crainte d’un taux d’abstention élevé sentie avant la date de l’élection s’est avérée exacte ou fondée. Une abstention record diversement interprétée, et ce, selon l’angle de vue où l’on se place par rapport aux affaires nationales. Les détracteurs du régime qui, en fait, ne voient que du noir et qui guettent la moindre défaillance pour enfoncer le clou se livrent à des fantasmes. Le faible taux de participation est, selon eux, mis pour le compte des tenants du pouvoir. Il traduirait le faible intérêt sinon de crédit que l’opinion accorderait au régime IEM. En quelque sorte, l’abstention massive reflèterait selon ces analystes agissant pour le compte des « ennemis du peuple » (fahavalom-bahoaka) un désamour   des Malagasy à l’endroit de Rajoelina Andry. Sans doute, on a affaire ici à une conclusion hâtive ! Un constat expéditif faisant un raccourci pour discréditer le pouvoir en place. A noter qu’en 2013, les législatives avaient été effectuées en simultané avec le deuxième tour de la présidentielle, le 20 décembre, les observateurs ont constaté également un « taux d’abstention historique ».

Pour aller beaucoup en profondeur de la chose, il faut mettre en exergue certains paramètres faisant état de ce taux parmi les plus faibles durant les dix dernières années. En premier lieu, l’image décevante et dégradante de la précédente mandature (2014-2019) contribue suffisamment à saper le crédit que l’on doit accorder à l’Assemblée nationale. Le peuple ne se sent plus motivé à élire les députés. En effet, les élus pro-régime HVM ont totalement « sali » l’honneur des parlementaires. Dans une certaine mesure, le citoyen lambda met dans un même paquet pour les jeter ensemble dans une poubelle les députés intègres ou crédibles (en minorité) avec les élus véreux sinon corrompus, en nombre écrasant. C’est la stature même de l’Assemblée nationale qui a encaissé un sacré coup.La démotivation de l’électorat s’explique aussi et surtout par l’absence ou le faible niveau d’éducation chez le citoyen en général. Il s’agit d’un manque d’éducation à deux niveaux différents. Le premier, le manque d’éducation civique. Un problème qui se manifeste sur un comportement social déficient de l’individu envers les autres. Le manque de respect des valeurs sociétales qui se répercute dans le devoir et la responsabilité sociale qu’on doit assumer. Secundo, la carence d’éducation citoyenne. Il s’agit ici d’un manque de conscientisation à s’intéresser aux affaires de la Cité. On pense toujours que les affaires politiques du pays concernent uniquement des acteurs politiques, notamment, partisans (réservés aux partis politiques). L’échec du régime HVM y est pour beaucoup ! La frange des « leo politika » gagne du terrain. De toutes les manières, le peuple a pu s’exprimer librement. La majorité de la population en âge de voter a confié son choix à la plate-forme politique soutenant l’orientation conçue et soumise au peuple par le soin du nouveau Chef d’Etat Rajoelina Andry Nirina. Le profil gagnant se précise à l’horizon.Ndrianaivo

La Vérité0 partages

Président Andry Rajoelina - Première visite officielle hors du continent africain

Le Président Andry Rajoelina effectue sa troisième visite officielle depuis son accession à la magistrature suprême. C'est en France que le plus jeune président africain réalisera sa première visite hors du continent africain après avoir été invité à l'île Maurice dans le cadre de la célébration de l'indépendance de cette île de l'océan Indien et au Sénégal pour honorer l'investiture du Président Macky Sall et la fête de l'indépendance du pays. Trois invitations officielles reçues en moins de six mois, c'est désormais prouvé que la Nation malagasy en général a une estime certaine auprès des pays étrangers. Invité par le Président français, Emmanuel Macron, Andry Rajoelina avec sa petite délégation est arrivé dans la Capitale française dans la matinée d'hier pour un séjour jusqu'à lundi.  Il a débuté sa visite officielle par la revue de troupe de l'armée française à la place des Invalides où l'hymne national malagasy a été exécuté. Après le déjeuner au quai d'Orsay avec le ministre des Affaires étrangères français, Jean Yves le Drian, le Président Andry Rajoelina s'est rendu au siège de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) avec sa délégation où il a été reçu par la nouvelle secrétaire générale de l'organisation, Louise  Mushikiwabo.

Toujours dans la journée d'hier, une rencontre avec le syndicat du  patronat français, MEDEF, s'est tenue à l'hôtel  Shangri-la où quatre accords de partenariat sur des projets structurants ont été signés. Il s'agit de la production de 200MGW d'électricité du projet Sahofika dont la signature a été effectuée par le ministre malagasy des Hydrocarbures et le directeur du développement  international du groupe Eiffage Concessions. Le ministre  malagasy des Affaires étrangères  et Dg en charge du Moyen Orient, Afrique et Turquie du groupe Atos quant à eux ont apposé leur signature au bas de l'accord qui consiste à la digitalisation de l'agriculture à Madagascar. Un autre projet concernant toujours le domaine de l'énergie a été aussi signé par le ministre de l'Energie et des Hydrocarbures et le Pdg de la Compagnie générale d'hydroélectricité de France et il concerne la mise en œuvre de 120MGW à Volobe. Le quatrième projet concerne l'hybridation  d'un central thermique à Toliara dont la signature a été réalisée par le Pdg de AkuoEnergy et son homologue d'Enelec Madagascar.La rédaction

Midi Madagasikara0 partages

Sakaraha : « Délégué de vote » ana kandidà tsy miankina, maty voafira famaky

Nihoson-drà ny fifidianana Solombavambahoaka tao Sakaraha, Faritra Atsimo Andrefana. Tovolahy iray mpianatra ao amin’ny oniversiten’i Maninday Toliara, antsoina hoe : Bastide dit Ragnitsy, izay « délégué  de vote » ana kandidà tsy miankina iray ao Sakaraha no nisy namono, ka maty voafira famaky teo amin’ny lohany, afak’omaly hariva, tokony ho tamin’ny enina ora. Raha ny vaovao voaray, dia avy tao amin’ny foiben-toeran’ny kandidà tohanany ity tovolahy izay nandeha bisikileta hamonjy fodiana ity, no nisy nanakana teny an-dalana tsy lavitra ny biraon’ny Distrika, ka voakapoka famaky teo amin’ny lohany, ary naratra be. Na dia nialan’ny mpitsabo nenina mafy aza izy, nefa noho ny fahaverezan-drà be loatra, dia tsy tana ny ainy. Manoloana izao vono olona nahatsiravina nahavalalanina ny maro izao, dia misokatra ny fanadihadiana ataon’ny mpitandro filaminana amin’ny fikarohana ny/ireo nahavanon-doza.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara0 partages

Tsimenatsy Toliara : Kara-pifidianana matoatoa 70 isa, notazomin’ny Sefo Fokontany

Na dia nizotra am-pilaminana tamin’ny ankapobeny ny fifidianana Solombavambahoaka tao Toliara I, ary navitrika tonga nanefa ny adidiny ny olom-pirenena voasoratra anarana tao anaty lisi-pifidianana, dia maro ireo tsy fehetezana hita, omaly. Tao amin’ny Fokontany Tsimenatsy, dia kara-pifidianana matoatoa 70 isa no notazomin’ny Sefo Fokontany, omaly nisandratr’andro, satria olona tsy monina ao anatin’ny Fokontany iadidiany no tompon’ireo kara-pifidianana ireo, raha ny nambaran’ity olom-boatendry ity, nitafa tamin’ny mpanao gazety.  Fa tranga nahavalalanina ny maro kosa no niseho tao amin’ny biraom-pandatsaham-bato Tanambao II, ao amin’ny « lycée Laurent Botokeky », fa nirehitra niledaleda ny kaonteran-jiron’ny Jirama tao amin’ity « bureau de vote » ity, tokony tamin’ny 7 ora sy sasany naraina, ka nampisavoritaka ny olona tonga hifidy tao. Soa ihany anefa fa tonga ara-potoana ireo mpamonjy voina, ka nalaky voafehy ny fitaran’ny afo.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara0 partages

HCC : Réduction des membres du Sénat à 18, conforme à la Constitution

La HCC s’est prononcée sur la réduction des membres du Sénat à 18. Elle estime que c’est conforme à la Constitution. Et ce, faisant suite à la décision n°10-HCC/D du 25 mai 2019 concernant l’ordonnance n°2019-006 portant loi organique modifiant certaines dispositions de la loi organique n°2015-007 du 3 mars 2015 fixant les règles relatives au fonctionnement du Sénat ainsi qu’aux modalités d’élection et de désignation des Sénateurs de Madagascar. Ainsi en son considérant 10, il est stipulé que « la composition et le nombre des sénateurs désignés par le Président de la République sont fidèles aux exigences de la Constitution dans cette même proposition, qu’en imposant deux collèges de sénateurs et nommés, le constituant a voulu instaurer une différenciation entre deux catégories de membres du Sénat non seulement à partir de leur mode de désignation mais aussi de leur origine ; que les Sénateurs élus au suffrage universel sont censés être issus des partis politiques ou être des candidats indépendants ; que les Sénateurs nommés doivent être issus des forces économiques, sociales et culturelles ou choisis en raison de leurs compétences particulières ; que leur décret de nomination devra respecter à la lettre ces critères exigés par la Constitution ; qu’en tout état de cause, ils ne doivent pas être choisis en raison de leur appartenance politique ». Par ailleurs, concernant la loi de finances rectificative pour 2019, la HCC a également déclaré qu’elle est conforme à la Constitution et peut faire l’objet de promulgation.

Recueillis par Dominique R.

Midi Madagasikara0 partages

Encore des irrégularités constatées

Jour J des législatives. Les irrégularités constatées lors du jour J des législatives prouvent que l’Administration malagasy est et reste plus que défaillante par rapport à l’application du droit positif en matière électorale, en général.

Les élections législatives se sont déroulées généralement dans une accalmie dans la capitale. Néanmoins, force est de reconnaître que le zèle des électeurs n’était pas au rendez-vous et le taux de participation risquerait d’être relativement bas.

Affiches et banderoles. Quoiqu’il en soit, nous avons remarqué quelques irrégularités, ce qu’il fallait éviter lors du Jour J de l’élection. D’abord, la plupart des affiches n’ont pas été enlevées et principalement sur les zones, qui plus est, non affectées pour cela, dans les abris-bus, sur les murailles privées, sur les poteaux. La liste est loin d’être exhaustive. Concernant les banderoles, il y en a ceux qui ont omis de les enlever ou ont fait purement et simplement exprès de ne pas les enlever. C’est le cas à Isoraka, par exemple, sur le tournant qui sort vers Anosy, la banderole d’un candidat demeurait soufflée par le vent, en face de son quartier général. Et pourtant, il devait l’enlever dès la fin de la propagande, soit dimanche. Dans les coins et recoins de la capitale, à Soavimasoandro, à Mahatony Ivandry, quelques habitants ont continué à diffuser les musiques de propagande, hier, nonobstant le fait qu’il soit formellement interdit par la loi de faire de la propagande le jour du scrutin. Mais compte tenu du fait que les sanctions n’intimident pas véritablement les récalcitrants vu leur non-application, les irrégularités s’amoncèlent.

Escapade. Par ailleurs, et sur tout un autre volet, l’on a remarqué que les bars ont généralement respecté la fermeture durant la journée. Comme à l’accoutumée, ces commerçants se préparent à « condamner » leurs activités le jour des élections. Et puisque l’on parle des activités lucratives, les commerçants de Tsaralalàna, d’Analakely, d’Anosy ont poursuivi leurs activités quotidiennes, sans aucune ambiance électorale notée. Comme si le 27 Mai était un dimanche ordinaire où certains se reposent pendant que les autres continuent de chercher de l’argent. Enfin au niveau de la circulation, l’on remarquait une certaine fluidité dans le centre-ville. Mais au niveau du By-pass, celui qui relie Alasora, Andoharanofotsy et Ankadimbahoaka, l’afflux des voitures était plus qu’évident. Tout porterait même à croire que le long week-end « électoral » était dédié à une escapade familiale ou amicale. Raison de plus, peut-être, d’être aux abonnés présents lors du jour J.

Aina Bovel 

Midi Madagasikara0 partages

Diplomatie économique : Pour développer les filières bio vertes

Les deux impétrants, Andry Ramilijaona et son binôme Hanta Raboanary.

Madagascar dispose d’un avantage comparatif quand on parle de capital humain et de la grande potentialité de terres arables permettant d’effectuer une exploitation à grande échelle ainsi que de l’existence de filières porteuses qualifiées de bio vertes.

Il s’agit entre autres, de la filière huile essentielle qui est maintenant très prisée sur le marché international. La Grande île ne détient qu’un pour cent part de ce marché alors qu’elle regorge près de 12 000 espèces de plantes aromatiques et médicinales. Parmi lesquelles, 70 espèces de plantes dont une quarantaine d’entre elles sont endémiques au pays, sont exploitables pour extraire des huiles essentielles. « Il faut ainsi renforcer la diplomatie économique pour permettre de développer les chaînes de valeur des filières bio vertes tout en promouvant la transformation afin d’assurer une industrialisation durableà Madagascar ». Ramilijaona Andry, Exécutive Manager de la société Funtana, spécialisée en matière d’aménagement extérieur et de commercialisation des produits du terroir, l’a expliqué lors de la présentation de son étude dans la spécialisation Diplomatie et Relations Internationales, la semaine dernière à l’Ecole Nationale de l’Administration de Madagascar (ENAM).

Capacité de négociation. Cette étude a pour thème « Projet d’orientation de la diplomatie économique vers le renforcement des chaînes de valeur pour l’industrialisation durable à Madagascar ». Pour ce faire, « une volonté politique s’impose en commençant par l’appui aux producteurs et aux opérateurs se lançant dans la transformation des huiles essentielles afin de répondre aux exigences du marché international tant en termes de quantité que de qualité. Nous suggérons ensuite le renforcement du statut de l’EDBM (Economic Development Board of Madagascar) pour que celui-ci se charge avant tout du contrôle du respect des normes tout au long des chaînes de valeur, à part l’attrait des investisseurs étrangers et l’amélioration du climat des affaires. Et au niveau international, toutes les ambassades de Madagascar, doivent avoir une bonne capacité de négociation économique dans le développement des échanges commerciaux afin que l’on puisse augmenter notre part de marché via l’exportation de nos produits transformés créant de la valeur ajoutée, dont les huiles essentielles », a-t-il soutenu. En outre, « une orientation de la diplomatie économique plus agressive est également de mise. Il s’agit notamment de l’application d’une nouvelle pratique diplomatique et du marketing diplomatique tout en mettant en place une référence nationale sur les normes » a-t-il enchaîné.

Félicitations du jury. Notons que Ramilijaona Andry a réalisé cette étude en collaboration avec son binôme, Hanta Raboanary, travaillant au sein du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. Celle-ci a évoqué que les huiles essentielles de Madagascar sont connues pour leur qualité. « Le pays gagnerait sur toutes les lignes à renforcer la chaîne de valeur de cette filière bio verte depuis les organisations agricoles, en passant par le développement des unités de transformation locales jusqu’aux négociations sur le marché international qui nécessitent le renforcement de la diplomatie économique », a-t-elle souligné. A l’issue de la présentation de cette étude, les deux impétrants ont obtenu la validation des acquis en Hautes Etudes en Administration avec les félicitations du jury. Bref, l’Etat devra soutenir un tel projet pourvoyeur d’emplois et de recettes.

Navalona R.

Midi Madagasikara0 partages

Trail de l’Ile Rouge 2019 : Flore et Luc impressionnent

Découvertes, fun et dépassement. Les étapes se suivent mais ne se ressemblent pas sur cette sixième édition du Trail de l’ile Rouge à Madagascar. La quatrième étape reliant  Tsaraotana à  Berendrika distante 17,5km. Alignés le long des single tracks, symboles protecteurs des villages traversés, faisant face au fleuve de la Tsiribihina tels des géants, les Adansonia Madagascarensis auront une nouvelle fois permis aux batteries des appareils photos de nos participants de souffrir. Ils ont pu contempler les  espèces de baobabs que Madagascar possède. Côté résultat, la course aura vu Nicole prendre de la distance sur Gérard, son mari, alors que Flore chez les dames et Luc chez les hommes continuent leur petit bonhomme de chemin en tête du peloton. Ils sont deux Malgaches à prendre part à cette aventure Haingo de Odzala vivant au Congo et Luc à La Réunion. L’ainé du groupe est âgé de 72 ans. Chez les marcheuses et marcheurs, les situations de pauses et d’échanges avec la population sont nombreuses. Ils ont pu découvrir et cotoyer la population locale  en sourires à leur passage. Comme il s’agit d’un trail  solidaire, les participants ont invité les villageois à prendre part à la course distante de 17,5km. Il reste deux étapes avant la fin de cette belle aventure.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Célébration nationale de la Journée mondiale de la Biodiversité : Rendez-vous ce jour à Ambatobe

Le thème de cette célébration nationale de la Journée internationale de la Biodiversité souhaite nous faire réfléchir sur des modes de vie et d’alimentation durables et diététiques.

La célébration nationale de la Journée mondiale de la Biodiversité se tient ce jour à  partir de 9h jusqu’à midi, à Ambatobe dans l’enceinte du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MED) et du projet PAGE de la Coopération allemande (GIZ).

Le thème retenu cette année est : « Notre biodiversité, notre alimentation, notre santé ». Les diverses activités organisées tourneront ainsi autour de ce thème. Toutefois, des séances d’information et de sensibilisation sur ce qu’est le « mode de vie durable » figurent aussi au menu. La préservation et la valorisation de la biodiversité sont en effet étroitement liées à la notion de durabilité, désormais incontournable face à la raréfaction des ressources naturelles et des menaces d’extinction omniprésentes et les effets du changement climatique pesant de tout leur poids. Par ailleurs, sera également abordée durant ces trois heures, la présentation de la Convention sur la Biodiversité Biologique (CBD) que Madagascar a ratifié et son application au contexte malgache. Il y aura aussi les animations et stands usuels à des fins ludiques, informatifs, persuasifs et incitatifs. Beaucoup de partenaires techniques et financiers ont contribué à la réussite de cet évènement organisé par le MEDD, pour ne citer que la GIZ, le Missouri Botanical Garden et l’ONU Environnement.

Diversité biologique et santé. Dans son discours lors de la journée internationale de la Biodiversité biologique, le 22 mai dernier, le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a bien expliqué les liens existants entre la santé humaine et la biodiversité biologique : « Qu’il s’agisse des espèces ou des écosystèmes, la diversité biologique est indispensable à la santé et au bien-être de l’espèce humaine. Pour assurer la qualité de l’eau que nous buvons, de la nourriture que nous mangeons et de l’air que nous respirons, nous devons maintenir la nature en bonne santé. Nous avons besoin d’écosystèmes sains pour atteindre les objectifs de développement durable et faire face aux changements climatiques ; en effet, s’ils sont en bonne santé, les écosystèmes peuvent compenser à hauteur de 37 % la hausse de la température mondiale ».

Luz Razafimbelo

Midi Madagasikara0 partages

Météo : Baisse de température(s) et crachins au programme

Des températures frisquettes sont prévues cette semaine et les vêtements chauds aussi en conséquence.

Le régime d’alizé qui régit la température aura comme conséquences une baisse de températures (notamment dans la partie sud), un ciel nuageux et un temps crachineux avec l’alternance des nuages et du soleil  (est, sud-est et nord-est). En ce qui concerne les températures minimales, elles sont de 11 à 14°C sur les Hautes terres et de 18°C à 23°C sur les littoraux. Les maximales quant à elles sont comprises entre 19 et 22°C sur les Hautes Terres (les provinces d’Antananarivo et de Fianarantsoa), et vont varier de 23 à 35°C (Région Sofia) sur les littoraux orientaux et occidentaux de l’île. Par ailleurs, la pluviométrie est prévue être réduite à modérée cette semaine (jusqu’au 2 juin). Réduite à modérée, c’est-à-dire d’un volume compris entre 25 et 50 mm, surtout dans les districts de Vatomandry, d’Antanambao, de Manampotsy, d’Anosibe An’ala, de Mahanoro, Marolambo, Nosy Varika, Mananjary, Ifanadiana, Manakara, Ikongo, Vohipeno et Farafangana.

Recueillis par Luz Razafimbelo

Midi Madagasikara0 partages

Décès : Mitchou Amy, une étoile s’est éteinte

Mitchou Amy rejoint le firmament

Le ciel de la musique malgache s’est assombri. Mitchou Amy, cette artiste pluridisciplinaire, pleine de vie, a rendu l’âme samedi à l’âge de 34 ans.

Victime d’un accident vasculaire cérébral ischémique, Mitchou Amy, de Ry Kala Vazo a succombé après quelques semaines passées à l’hôpital. Au mois d’avril, la jeune femme s’est adressée via sa page facebook au public, que « pour des raisons de santé, j’ai l’immense regret de vous annoncer que je vais devoir me retirer de la scène musicale durant un certain temps. » Si tout le monde a cru à un simple au revoir, c’était finalement un adieu qu’elle a laissé un mois et demi  plus tard.

Les condoléances venant de toute part fusent sur les réseaux sociaux. La douleur est papable à travers les mots qui manquent à ses sœurs d’armes. De même, artistes, collaborateurs, inconditionnels, déplorent cette immense perte  «On a perdu un rayon de soleil, on a perdu un talent Malagasy, une femme qui avait encore beaucoup à donner mais tu vis, tu vivras toujours dans nos cœurs!» relate la chanteuse Niu Raza, amie de longue date de la défunte.

Pluridisciplinaire. Artiste musicienne, danseuse, comédienne, actrice principale dans « Les panthères de l’Ile Rouge », film Sélectionné au Festival Panafricain de Cannes, 2015, Miarintsoa Andriambolatiana avait plus d’une corde à son arc. Si elle a été une batteuse, bassiste, percussionniste, elle s’est surtout démarquée en formant le trio de choc qu’est  Ry Kala Vazo avec  Mirana et Vanintsoa depuis 2015. En à peine 4 ans, elles ont fait la grande figure du modern-trad en imposant leur style pétillante dans le paysage musical malgache. Jonglant sur plusieurs instruments de musique, elle a marqué bien des esprits surtout avec sa voix grave qui fait de l’effet à chaque fois qu’elle prend le micro, de même que ce sourire ravageur qui a fait chavirer bien de cœurs.

La veillée funèbre se tient à son domicile à Manjakaray, et l’inhumation aura lieu demain au caveau familial à Antoby Anjozorobe, après un dernier hommage au temple Fjkm Antoby Fitahiana Anjozorobe.

Zo Toniaina

Midi Madagasikara0 partages

Journée de l’Afrique : Des mouvements contre les énergies fossiles dans plusieurs pays

Des milliers de personnes de toutes origines se sont unies et rassemblées dans plus de 20 pays du continent pour témoigner de leur soutien à la lutte constante contre les combustibles fossiles et plaider pour une justice climatique. Depuis son origine, la Journée de l’Afrique est le symbole de l’aspiration à l’autodétermination contre l’exploitation des ressources naturelles qui ont abouti à un continent en perpétuel conflit et au bord d’une crise climatique dévastatrice. « Ces derniers mois, nous avons constaté les effets climatiques des Cyclones Idai et Kenneth au Mozambique, au Malawi, en Tanzanie et au Zimbabwe, avec des sécheresses et des inondations dans la région du KwaZulu-Natal et à l’Est du Cap. Exception faite de l’Afrique du Sud, les pays africains ont relativement peu œuvré afin de contribuer au changement climatique ; ils sont cependant sévèrement touchés et possèdent peu de ressources leur permettant de faire face aux conséquences de celui-ciLes pays africains les moins développés frôlent la catastrophe naturelle qui les ferait sombrer dans une spirale négative de pauvreté et dans une absence d’accès à des opportunités sociales et économiques, exacerbées par le changement climatique », a déclaré le chef d’équipe régional de 350Africa.org, Landry Ninteretse. En tant que continent le moins responsable, mais le plus vulnérable, en termes de changement climatique, l’Afrique n’a pas besoin de combustibles fossiles pour atteindre ses objectifs de développement, selon les participants à la Journée de l’Afrique. Les activistes et les communautés qui se sont mobilisés appellent les gouvernements africains à honorer l’engagement, pris en novembre 2016 par 16 gouvernements africains lors du Climate Vulnerable Forum, qui vise à accélérer la transition vers une économie reposant sur des ressources énergétiques à 100% renouvelables.

 Recueillis par Antsa R.

Midi Madagasikara0 partages

Fête des mères : Lalatiana privilégie les mamans

De la musique, et de la bonne, rien de mieux si l’on a une maman mélomane. Les mamans ont été tout simplement gâtées par Lalatiana. Fidèle à son registre, la chanteuse a offert un bouquet digne de ce nom à son public toujours très attentif et passionné. Entourée de jeunes talents, Lalatiana,  fait une fois de plus fabriquer les plus beaux des souvenirs en sillonnant ses nombreux albums, sans laisser les incontournables. L’euphorie monte d’un cran avec l’apparition de Rija Ramanantoanina et Olombelo Ricky en partageant la scène avec la diva. De leurs côté, les virtuoses comme Joro Rakotozafiarison, Tsanta Randriamihajasoa, Njaka Rakotonirainy et leurs compères ont sublimé chaque chanson. Vivement la prochaine !

Zo Toniaina

Midi Madagasikara0 partages

DECI…DELA

# Le bagasy toujours d’actu

Pour la célébration de la fête des mères, Abel Ratsimba et ses complices de scène ont fait des heureux. C’est au Ccesca que cette étoile de la chanson de charme par excellence a rendu hommage aux mères de toutes les générations. Avec les cinq MR Razafy, la petite Rovatiana et Ny Alondrano, le crooner a fait revivre les meilleurs morceaux de son répertoire, en duo ou en trio, selon l’humeur toujours dans une ambiance bonne enfant des années 70.

# Oazy Groove s’invite à l’Is’art galerie

Quand des grands passionnés de musiques se découvrent et se mettent à combiner  des genres, cela donne Oazy Groove, Oazy pour « ho azy » signifiant hasard. Un suave mélange de rock, reggae, jazz, blues, funk qui explosent et n’ont rien à envier aux simples variétés diffusées en boucle sur les ondes de radio et les stations de télévision. Pour les découvrir, rendez-vous à l’Is’art galerie Ampasanimalo vendredi.

Zo Toniaina

Midi Madagasikara0 partages

« Autocollant de presse » : Misokatra ny fanoratana anarana

Efa manomboka ny fanontàna ny kisary famantarana manokana izay hapetaka amin’ny fiara na moto ampiasain’ny mpanao gazety amin’ny fanatontosana ny asany. Avy amin’ny alàlan’ny fandefasana mailaka amin’ny adiresy sticker.ojm@gmail.com no hanatontosana an’izany. Alefa amin’io izany ny fangatahana dia misy valiny izay fenoina avy eo ary dia manomboka eo amin’izay ny toromarika rehetra hahazoana ny « autocollant de presse ». Afaka manao fangatahana izay alefa amin’io adiresy io ny orinasan-gazety sy ny mpanao gazety. Tsiahivina fa mba hiadiana amin’ny tsy fandriam-pahalemana no antony nanaovan’ny OJM ity kisary famantarana ity ary efa nisy ny fifanaraham-piarahamiasa natao tamin’ny mpitandro ny filaminana momba izany.

D.R

Midi Madagasikara0 partages

Muay Thaï-Gala de l’Océan Indien : Domination des Réunionnais

Ils n’étaient pas favoris à domicile. Le Gala de l’Océan Indien de Muay thaï disputé, dimanche au Palais des Sports Mahamasina a vu la confirmation des Réunionnais. Sur les quatre combats internationaux organisés entre les deux pays, La Réunion a tout raflé. Les victoires ont été remportées par Loïc Singama chez les moins de 61 kg, Moutana chez les moins de 70 kg, de Mouhamed Madi dit Cyborg chez les moins de 71 kg et Absolon chez les moins de 61 kg.  Le manque de rencontre internationale et d’expérience figure parmi les causes de ces débâcles. Le prochain rendez-vous est le Championnat du monde de Thaïlande, du 19 au 29 juillet.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Mananara Avaratra : Vaky ny fonja, gadra fito tafatsoaka

Tao anatin’ny fahamaizinana, vokatry ny fahatapahan-jiro tao Mananara Avaratra no nanararaotan’ireo voafonja nanatanterahana ny paik’ady fitsoahana, ny sabotsy teo. Vokany nisy gadra fito tafatsoaka. Araka ny fampitam-baovao azo dia efa tetika nomanina efa ela izy io, ary niandry fotsiny ny delestazy izy ireo hanatanterahana ny teti-dratsin’ireo voafonja. Raha vao nilona monja tao anaty haizina mantsy ny tanana, tokony ho tamin’ny valo ora alina tany ho any, dia niara-nirohatra nanosika ny vavahady ireo gadra rehetra tao. Taitra noho izany ireo mpiandry fonja ka niezaka nanakana izany fitsoahana faobe izany, tamin’ny alalan’ny tifi-danitra. Saingy tsy nahasakana ireo voafonja efa vono-kitsoaka tanteraka izany. Voalaza ihany koa mantsy fa  nisy sasantsany tamin’ireo gadra indray nanagorobaka ny tafo ary nibosesika nivoaka teo. Voatery nizara roa araka izany ireo mpiandry fonja. Ka raha voafehy ilay teo amin’ny vavahady, ireo teny amin’ny tafo kosa no nahatafita hatramin’ny farany ny fitsoahana. Niisa sivy izy ireo aloha hatreto, raha ny angom-baovao azo no tafavoaka tanteraka ny fonja. Teo anatrehan’izany dia tsy maintsy nandray andraikitra nitifitra ireo mpiandry fonja. Nisy roa tamin’ireo gadra no voatifitra ka tsy afa-nitsoaka intsony. Fito izany sisa izy ireo no tafatsoaka tanteraka ary efa mandeha ny fikarohana azy. Tonga nanampy ireo mpiandry fonja tamin’ny fifehezana ity fikomian’ny gadra ity sy ny fikarohana ireo tafatsoaka moa ireo mpitandro filaminana tany an-toerana amin’izao.

m.L

Midi Madagasikara0 partages

Le désintérêt des electeurs pour ce scrutin

Ce n’est pas un fiasco, mais ça lui ressemble beaucoup. Le taux d’abstention d’une élection à Madagascar n’a jamais été aussi bas. La démocratie n’en ressort pas grandie car ceux qui auront été élus l’auront été avec un nombre de voix moindre. Mais l’élection législative  est maintenant terminée et l’on verra  le résultat qui ressortira des urnes.

Le désintérêt des electeurs pour ce scrutin

Les citoyens malgaches  ne se sont pas précipités pour aller voter. Les préaux des écoles qui servent de centres de  vote étaient pratiquement déserts durant la journée. Les bureaux de  vote n’ont pas connu cette affluence d’électeurs  vue lors des autres élections. Cette désaffection tient certainement à la lassitude et au manque de confiance vis-à-vis des candidats. L’élection présidentielle avait suscité beaucoup d’espoir, mais le soufflet est retombé. On ne peut pas parler de désillusion, mais l’usure du pouvoir commence à faire son effet. Les  résultats des premiers mois du régime ne sont pas aussi mirifiques qu’on les avait promis. Cela a impacté sur la perception qu’a la population de l’action des dirigeants. Ces élections législatives étaient l’occasion pour le régime  de conforter son  assise. Mais les citoyens n’ont pas perçu ce vent du changement prôné par Andry Rajoelina  durant cette campagne électorale. Les candidats qu’ils ont vu défiler devant eux n’ont pas été, disons-le, à la hauteur de la fonction de député. Les déplacements du chef de l’Etat sur le terrain, bien qu’il se défende de donner un coup de pouce  à des candidats  de l’IRD, a eu un certain effet auprès de l’opinion. L’idée d’un soutien déguisé s’est très vite propagée. Cela ne peut cependant pas entièrement expliquer le désintérêt des électeurs malgaches pour ce scrutin. La lassitude est réelle. Ils n’ont pas confiance dans le système  électoral. Le décompte des voix dans les bureaux de vote, hier soir, s’est déroulé dans une ambiance morose.

Patrice RABE

Midi Madagasikara0 partages

Anjozorobe : Fanafihan-dahalo : môtô iray nodoran’ireo olon-dratsy, omby 47 no lasa

Voatafika ny tanana. Tsy nisy nahazo nivoaka ny fokonolona. Voambina basy ny varavaran’ny isan-tokantrano. Môtô an’ny talen-tsekoly iray no sendra ny fanafihana ary nodoran’ireo olon-dratsy. Afa-nitsoaka kosa ilay mpitondra azy. Horohoro toy izany no niainan’ireo fokonolona tao  Andreba Avaratra, disitrikan’Anjozorobe, ny harivan’ny sabotsy lasa teo. Tombanana ho any amin’ny 30 lahy any ireo dahalo,  nirongo basy, nanafika tao.

Tokony ho tamin’ny enina ora hariva teo no tonga ireo dahalo, araka ny fitantarana raim-pianakaviana iray  monina ao an-toerana. Samy tsy nisy nanam-po ny fiavian’ireto olon-dratsy ny rehetra satria dia samy mbola nivoha avokoa ny fivarotana. Tampoka teo anefa,  nidina avy tamin’ny fiarabe iray niakatra teo an-tanana ny andian’olona marobe, nirongo basy. Tsy nisy alaharo fa avy hatrany dia tifitra variraraka no nataon’izy ireo, nentina nandrahonana ireo fokonolona. Manginy fotsiny ny fandraràna tsy hivoaka ny trano. Ny sasany tamin’ireo dahalo no niambina ny varavaran’ny tsirairay tamin’ny basy ary ny hafa namoaka ny omby rehetra tamin’izay fahitra sendra azy ireo. Araka ny vaovao azo dia fahitr’omby 12 isa tao an-tanana no norobain’ireo dahalo, ary omby manodidina ny 47 no lasa. Nanao izay danin’ny kibony araka izany ireo andian-dahalo ireto ary rehefa azony ny omby dia lasa izy ireo. Tsy vitan’izay anefa, araka ny vaovao azo hatrany, fa nisy tokantrano sasantsany ihany notafihan’ireo andian-dahalo ireto. Izy ireo nandeha nivoaka ny tanana indray no nahita ilay môtô navelan’ny tompony teo an-tsisin-dalana ka dia nodoran’izy ireo tsy nisy fisalasalana mihitsy izany. Na izany aza ny zava-niseho, tsy nisy aina nafoy na ny naratra.

Fotoana fohy taorian’ny fanafihana no niangona ny vatan-dehilahy teo an-toerana ary nanao ny fanarahan-dia. Nampian’ireo mpitandro filaminana tany an-toerana moa izany ka fantatra fa efa nisy omby manodidina ny 20 eo ho eo no latsaka, hatramin’ny omaly hariva. Mbola mitohy kosa ny fanarahan-dia sy ny fikarohana ireo dahalo.

m.L

Midi Madagasikara0 partages

Hors les murs : La musique actuelle gagne du terrain

De la musique hors les murs, c’est définitivement le paradis de la musique actuelle. Du pop, du rock, de l’électro du reggae, de la musique du sud, bref toutes ces bonnes choses qui font le répertoire des jeunes actuels ont fait danser les inconditionnels. De Kristel à Mashmanjaka, en passant par Loharano, Bradih, El3ktradam, Tsimihole et Atsi-mozika, le public a eu sa dose de bonne musique. Dinge d’un festival de musique actuelle, l’évènement  condense  du groove, du felling et la convivialité entre passionnés.

Zo Toniaina

Midi Madagasikara0 partages

OMD : Le 25e Conseil d’administration de l’Afrique australe et orientale à Madagascar

le DGD de Madagascar , le Dr Zafivanona Ernest Lainkana avec le Secrétaire Générale de l’OMD, le Dr Kunio Mikuriya, lors du CA de l’OMD ESA

La douane malgache figure parmi les plus performantes en Afrique. Et  la tenue, à Madagascar,  du 25e conseil d’administration de la branche Afrique australe et orientale de  l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) rehaussera davantage la visibilité de Madagascar au niveau régional et mondial.

Une réussite. C’est ce que l’on peut dire de la participation de la douane malgache à la 24e  réunion du Conseil d’administration des pays membres de l’Organisation Mondiale des Douanes  en Afrique de l’Est et du Sud (ESA) qui s’est déroulé à Gaborone (Botswana) du 23 au 24 mai dernier.

« Voan-dàlana »

Une réussite parce que la délégation malgache, conduite par le Directeur Général des Douanes, le Dr Zafivanona Ernest Lainkana est rentrée au pays  avec un « voan-dàlana » qui va probablement faire honneur au pays.  En effet,  suite à la demande du DGD, Madagascar a décroché l’organisation de la 25e réunion du CA en 2020. Ce  sera une occasion de plus pour la douane malgache de partager ses expériences aux 24 pays membres de l’OMD ESA.  Par ailleurs, la Douane malgache est maintenant représentant  du Comité finance et gouvernance (FGC) de l’OMD ESA. Il s’agit d’un comité dont le rôle est d’assurer une bonne gouvernance pratique observée dans la conduite des activités dans la région. Le FGC fait office d’organe consultatif auprès du Conseil d’administration (CA) et devrait fournir de manière proactive des conseils et des recommandations sur toutes les questions relatives à la gouvernance. La durée du mandat des membres FGC est de deux ans.

Equitables

On rappelle que l’OMD Afrique orientale et australe se compose de 24 pays membres. A  savoir : l’ Angola, le Botswana, le Burundi, les Comores, Djibouti, l’Erythrée, l’Ethiopie, le Kenya, le Lesotho, Madagascar, le Malawi, Maurice, le Mozambique, la Namibie, le Rwanda, les Seychelles, la Somalie, l’Afrique du Sud, le Soudan du Sud, le Swaziland, la Tanzanie, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe. Le Conseil d’Administration est composé des directeurs généraux des douanes des 24 Etats membres de la région de l’ESA parmi lesquels  figure  le Directeur général des douanes malgache, le Dr Zafivanona Ernest Lainkana. Cette région ambitionne de faciliter le commerce efficace tout en assurant la croissance économique et le commerce intra-régional en respectant les valeurs suivantes : transparence, probité, engagement, responsabilité, respect et coopération. L’objectif étant de  développer les administrations douanières équitables sur plusieurs points, professionnelles et modernisées, efficaces et efficientes dans leur mission de collecte de recettes et de gestion des frontières. Des ambitions qui correspondent, en tout cas à la recommandation du Président de la République malgache dont les axes prioritaires visent à contribuer à la croissance économique dans le commerce, la sécurité, la protection sociale et le développement du capital humain. En effet, le Président de la République, à travers sa politique générale, aspire à un pays prospère bénéficiant d’une place plus importante à l’échelle mondiale en vue d’en booster le dynamisme économique et la compétitivité.  « Il est grand temps pour notre pays de s’affirmer, de se mettre à niveau ; il est devenu indispensable et urgent d’ouvrir nos horizons»,  confirme le DG de la douane malgache. Notons que le Secrétaire général de l’OMD, le Dr Kunio Mikuriya, a honoré de sa présence cette réunion régionale clé.

R.Edmond.

Midi Madagasikara0 partages

Rocade : Faty feno tsatoka antsy

Tsatoka antsy telo farafahakeliny no hita teny amin’ny vatana mangatsiakan’ny lehilahy iray, ny alin’ny alahady teo tokony ho tamin’ny sivy ora alina. Tetsy amin’ny lalam-baovao « rocade » izay mifanandrify amin’Ankasina izy no nisy nahita, efa nitsirara tamin’ny tany. Ireo no avy hatrany dia nampandre ny polisy misahana iny boriborintany iny. Olona efa tsy nisy aina intsony no hita teo an-toerana tamin’ny nahatongavan’ny mpitandro ny filaminana teo. Hita avy hatrany fa nisy namono izy ary tsikaritra koa fa tsy voatery ho fanendehana ny antony, satria mbola hita teo ny findainy ary koa tsy nisy nipika ny akanjony. Ahiana ho ny ainy mihitsy no tena nokendrena ary dia tena tanteraky ny olon-dratsy tokoa izany.

 

Ivato

Fiaramanidina nirehitra

Nirehitra ny « réacteur » iray tamin’ny fiaramanidina izay an’ny kaompania Turkish Airlines. Ny alahady tamin’ny folo ora maraina latsaka fahefany no nitranga izany raha teo am-piaingàna hizotra ho any Istanbul ilay fiaramanidina lehibe mitondra ny marika TK6506TC-LDS ary mpitondra entana. Voatery najanona faran’izay haingana ilay fitaovam-pitaterana an-habakabaka ary nofehezina faran’izay maika koa ny afo. Tsy nisy ny naratra na ny aina nafoy. Ny tahotra kosa no tena betsaka satria nitera-doza tanteraka raha sanatria ka nirefotra teo io fiaramanidina lehibe io. Omaly dia mbola hita tao an-toerana ilay fiaramanidina miandry ny fanamboarana azy. Mpitatitra entana no tena asan’ity fiaramanidina lehibe ity.

 

Nanisàna

Nitsoaka ilay bus nahafaty olona roa

Mandeha ny fikarohana io fiara fitateram-bahoaka io amin’izao fotoana. Tsy vitan’izay nahafaty olona sy nanimba fiara hafa fa koa mbola nitsoaka. Ny alin’ny alahady teo no niseho izany tetsy Nanisàna tsy mifanalavitra ny toeram-pivarotana fanafody. Nanao fisongonana tsy ara-dalàna ilay bus kinanjo nifatratra tany amin’ny lehilahy roa izay nandeha antsisin-dàlana. Maty tsy tsa-drano ny iray ary tany amin’ny hopitaly kosa ny faharoa. Tsy vitan’izay fa mbola nitsoaka koa ilay bus ary nifatratra tao amin’ny fiara kely iray izay teo anoloany, simba tanteraka koa io. Mila jeren’ny mpitandro ny filaminana akaiky ity tranga izay lasa heloka bevava ity, tsy tokony ho vitavita mora.

 

Andraisoro

Novonoina ho faty tao anaty « bar »

Tao anatin’ny bar izay tantaniny ihany no hita faty ny lehilahy iray, tetsy Andraisoro, ny marainan’ny alahady teo. Nisy dian-java-maranitra ny vatan-tenany izay efa maty. Rehefa notsirihan’ny mpitandro ny filaminana izay nanokatra fanadihadiana momba ity raharaha ity ny toerana dia tsikaritra fa tsy nisy entana very fa kosa ny vola izay vidin’ny entana lafo indray andro no tsy tao anatin’ny fitoerany intsony. Nisy moto koa tao amin’ilay toerana saingy tsy nokitihan’ireo mpanao ratsy izany. Raha zohina izany dia marobe ny olona namoy aina noho ny antony maro samihafa. Ny tena betsaka dia ny heloka bevava.

Nangonin’i D.R

Midi Madagasikara0 partages

Soutien aux agriculteurs : L’ARC et le PAM renouvellent leur partenariat

L’ARC et le PAM se montrent très engagés à soutenir les agriculteurs en Afrique.

L’Agence African Risk Capacity (ARC), une agence spécialisée de l’Union africaine, et le World Food Programme (PAM) a prolongé le 24 mai dernier, le contrat de service administratif (ASA)

« Le PAM fournit des services administratifs et financiers à l’ARC, renforçant ainsi le partenariat de collaboration entre le PAM et l’Union africaine (UA). Depuis la création de l’ARC en tant qu’institution spécialisée de l’UA en novembre 2012 par les pays africains Membres de l’Union européenne, le PAM fournit des services administratifs, techniques et financiers à l’Agence par le biais d’une convention de services administratifs. Le premier ASA entre le PAM et l’ARC était conclu en juin 2013 et un deuxième ASA, actuellement en vigueur, expirera le 31 août 2019. La présente prorogation sera valable pour une période de 5 ans, soit du 1er septembre 2019 au 31 août 2024 », a déclaré le Dr Ngozi Okonjo-Iweala, président du conseil africain pour le renforcement des capacités. « Le PAM est heureux de continuer à fournir à ARC l’aide nécessaire pour permettre aux agriculteurs d’Afrique d’améliorer la sécurité alimentaire et la résilience face aux catastrophes induites par le climat », a noté David Beasley, directeur exécutif du PAM.

Antsa R.

Midi Madagasikara0 partages

« Autocollant de presse » : Misokatra ny fanoratana anarana

Efa manomboka ny fanontàna ny kisary famantarana manokana izay hapetaka amin’ny fiara na moto ampiasain’ny mpanao gazety amin’ny fanatontosana ny asany. Avy amin’ny alàlan’ny fandefasana mailaka amin’ny adiresy sticker.ojm@gmail.com no hanatontosana an’izany. Alefa amin’io izany ny fangatahana dia misy valiny izay fenoina avy eo ary dia manomboka eo amin’izay ny toromarika rehetra hahazoana ny « autocollant de presse ». Afaka manao fangatahana izay alefa amin’io adiresy io ny orinasan-gazety sy ny mpanao gazety. Tsiahivina fa mba hiadiana amin’ny tsy fandriam-pahalemana no antony nanaovan’ny OJM ity kisary famantarana ity ary efa nisy ny fifanaraham-piarahamiasa natao tamin’ny mpitandro ny filaminana momba izany.

D.R

Midi Madagasikara0 partages

Secret de l’instruction : Rivo Rakotovao épingle le Bianco

Le président du Sénat Rivo Rakotovao a réagi par rapport à la démarche avec laquelle le Bureau Indépendant Anti-Corruption (Bianco) traite les dossiers qui lui sont soumis pour investigation. Ces derniers jours, le Bianco a instruit une affaire impliquant un sénateur en exercice et il a fait un communiqué de presse là-dessus. « Le Bianco viole le secret de l’instruction en publiant des informations inculpant une personne alors que la juridiction compétente n’a pas encore statué si cette dernière est coupable ou non. », dénonce le président du Sénat Rivo Rakotovao. Avant d’enfoncer le clou: « A ma connaissance, cette affaire date d’il y a plusieurs années. Pourquoi, ce n’est que plusieurs années après que le Bianco fait sa communication sur là-dessus ? » Le président du Sénat Rivo Rakotovao se pose la question : « Est-ce que le Bianco fait de même pour tous les dossiers qui lui sont soumis pour investigation ? » En bien entendre le numéro Un de la Chambre Haute, la démarche du bureau indépendant sent la manipulation politique sur cette affaire impliquant un sénateur élu sous les couleurs de l’ancien parti au pouvoir.

Recueillis par R. Eugène

Midi Madagasikara0 partages

Réactions

PM Ntsay Christian : « Je transmets mes félicitations et mes reconnaissances à l’endroit du peuple Malagasy, pour la maturité et la fraternité dont les concitoyens ont fait preuve pendant les trois élections que l’Etat a organisées depuis l’année dernière, ainsi qu’à leur volonté de se conformer aux directives régissant les processus électoraux, une volonté qui a abouti à la réussite de ces élections, et ce, dans un climat de paix et de sérénité. Pour les éventuels résultats du scrutin, j’affirme ma conviction sur une manifestation du choix du peuple Malagasy ».

Pdt HCC Jean Eric Rakotoarisoa : « C’est le moment de redorer le blason de l’Etat. L’Assemblée nationale semble avoir perdu sa crédibilité. Il y aurait des affiches et des brochures pour informer les gens sur la procédure à suivre concernant les plaintes à déposer auprès de la HCC ».

Recueillis par Dominique R.

Midi Madagasikara0 partages

De l’héroïne devenue du lait en poudre ? : La Douane explique l’éventualité des réactions chimiques

La déclaration du Premier responsable du PAC vendredi dernier relatif à l’ajournement de la destruction des 21kg d’héroïne saisis par la douane courant du 18 octobre 2018 à l’Aéroport d’Ivato a provoqué des polémiques comme quoi, cette drogue qui a été saisie chez deux ressortissants Béninois s’est vue transformée en lait en poudre. La Direction générale de la Douane, à travers un communiqué, a alors tenu à apporter des explications techniques suivantes. Les drogues dures, dont l’héroïne, en tant que produit chimique, peuvent être synthétiques et sujets à d’éventuelles réactions chimiques. Il est très fréquent qu’un simple test ne soit concluant sur la nature de la substance analysée, tel que dans le cas présent. Dans de telles situations, et cela même dans les pays avancés, des analyses en laboratoire ou le recours à des chiens renifleurs sont nécessaires. Fort malheureusement, nous ne disposons d’aucun de ces dispositifs à Madagascar pour le moment ; les entités concernées (Douane, PAC, Bianco, CIS, …) et les Administrations sœurs travaillent de concert afin de trouver un moyen de vérifier au plus vite la nature de la substance. Cela peut prendre un certain temps, indéterminé pour le moment, raison de l’ajournement de la destruction de la drogue en question. La Douane précise que les plombs étaient intacts (vérifiés et constatés par la PAC et les entités présentes) au moment de la destruction et les personnes qui ont assisté à cette opération  affirment toutes avoir senti l’odeur  de l’héroïne.

Recueillis par T.M.