Les actualités Malgaches du Lundi 25 Mars 2019

Modifier la date
Midi Madagasikara10 partages

Ambositra : Fitsofan-drano ireo kandidà ho solombavambahoaka

Taorian’ny atsapaka nataon’ny OVEC  hitondra ny laharana ny kandidà tsirairay avy eto amin’ ny distrikan’ Ambositra, dia samia niezaka ireo kandida ireo nangataka  tsodrano amin’ireo ray aman-dreny eto an-toerana alohan’ny hampahafantatra ny momba azy ireo tsirairay avy sy ireo mpirai listra aminy, ka anisan’izany ny kandidà laharana faha telo  Dera Tsihoarana avy amin’ny tsy miankina izay natao ny asabotsy lasa teo.

Notontosaina ny asabotsy faha- 23 marsa lasa teo, tao amin’ny fark Md Josefa’-Ambositra, ny fitsofan-drano nyI kandida faha 7  I David Exedy, kandidà solombavambahoaka natolotry ny Isika rehe tra  Andry Rajoelina ho an’ ny distrikan’Ambositra sy ireo mpiray lista aminy. Tonga nanatrika an’izany ireo mpiara- manohana azy, ka anisan’izany ny antoko politika MMM sy ny vahoaka maro.

Anastase

Midi Madagasikara5 partages

Marc Ravalomanana : « No deal » avec Andry Rajoelina

L’homme fort de K 25 revient au devant de la scène à quelques jours du 29 mars

Deux mois et demi après la proclamation des résultats officiels du second tour de l’élection présidentielle, l’ancien président sort de son silence pour faire part d’un « no deal » avec le président élu.

« Si j’ai accepté les résultats de l’élection présidentielle, c’est pour que Madagascar devienne un modèle d’alternance démocratique en Afrique », a expliqué celui qui s’était présenté sous le label K 25. Un « Marc » utilisé pour les législatives par « Tiako I Madagasikara ». « J’aime Madagascar », a déclaré le numéro Un du parti. C’était lors de sa rencontre avec des candidats du TIM K 25. Au siège à Bel Air. A l’image de la bonne mine affichée pour l’occasion par Marc Ravalomanana.

Patriotisme. « Je suis très en forme », a-t-il lancé, avec son accent et sa bonhomie habituels. Avant d’ajouter qu’« il n’y a pas de retraite dans le domaine du patriotisme ». Une manière d’apporter après coup, la réplique à son ancien adversaire à la course à la magistrature suprême qui estimait que le propriétaire de Tiko a atteint l’âge du « fisotroan-dronono ». C’est aussi une façon pour « Dada » de se positionner par rapport au 29 mars, même s’il n’était pas encore né en 1947, pour reprendre sa propre remarque, du temps où il se trouvait à la tête du pays.

Facebook. L’ancien président a également saisi sa réapparition sur le petit écran de sa propre chaîne pour démentir l’existence d’un « deal » entre lui et l’actuel locataire d’Iavoloha. « Je n’ai passé aucun deal, je ne suis pas du genre à me laisser acheter », a-t-il formellement spécifié. S’inscrivant en faux contre l’information qui avait fait le buzz sur les réseaux sociaux.  « C’est le problème avec Facebook », déplore-t-il. En rapportant néanmoins qu’ « on s’est entendu sur la nécessité de mettre fin aux arrestations et de lutter contre la pauvreté ». L’homme qui se distinguait à l’époque par sa formule, « enrichir les pauvres sans appauvrir les riches », de constater dans la foulée que « le peuple vit encore aujourd’hui  dans la misère ». Un thème qui sera probablement au centre de la campagne pour les législatives pour le fondateur de l’empire Tiko qui voulait mettre du beurre dans les épinards ou plutôt les « anamamy » au goût plutôt amer des Malgaches.

R. O
Midi Madagasikara2 partages

Ambatondrazaka : Lehilahy voan’ody, nivadika ho bibilava ny filahiany

Fahasahiranana no mahazo ity lehilahy iray ao Ambatondrazaka ao . Niseho tamin’ny fahitalavitra tsy miankina iray teto Andrenivohitra ity olona ity, ny sabotsy alina teo. Nandritra izany no nitarainany  izy, fa nivadika ho bibilava ny filahiany. Eny amoron-dàlana izy no mitaraina amin’izay mandalo ary mitazona ny faritra mahalehilahy azy ka ivorian’ny olona mijery azy.  Fiarahana tamin’ny vehivavy iray tao an-toerana no nahatonga izao fahavoazany izao, raha araka ny fanazavana. Avy any Antsirabe no fiavian’ity lehilahy ity. Manambady aman-janaka izy any, saingy asa no nahatongavany tao Ambatondrazaka. Nandritra izany no niarahany tamin’ity vehivavy izay nahatonga ny loza. Rahefa niray tamin’io vehivavy izy, dia nanjary nisy fery ny filahiany. Tato aoriana, dia milaza izy fa mahita bibilava eo amin’ny filahiany. Koa satria nandeha ny resaka, fa ody no nahazo azy, dia namonjy ombiasy ranamana. Rehefa nijery azy anefa ity mpitsabo nentim-paharazana ity, dia milaza fa tsy mahita na inona na inona eo amin’ilay filahiana akory, fa fery ihany no  eo. Nilaza ary ity farany, fa izay olona nanisy izao fanafody izao ihany no afaka manasitrana an’ity lehilahy ity. Rehefa niverina tany amin’ilay vehivavy anefa izy, dia nilaza ity farany fa ny vadiny no nanao an’io, saingy efa maty io olona io; izay avy any Ambovombe ary any no milevina. Very hevitra noho izany ity raim-pianakaviana ity. Milaza anefa izy, fa tena te-hody any amin’ny vady aman-janany any Antsirabe. Araka ny fantatra, dia efa efatra izao  ny olona niaraka tamin’ity vehivavy ity ka voan’izao zavatra mahazo ity lehilahy ity izao.

T.M.

Midi Madagasikara2 partages

Devenu cyclone tropical : Joaninha ne menace pas Madagascar

Encore classifiée forte tempête tropicale samedi dernier, Joaninha est devenu, en se renforçant, un cyclone tropical, mais sa trajectoire l’éloigne encore plus des côtes malgaches. Joaninha est le neuvième cyclone de la saison cyclonique 2018-2019. Encore au stade de forte tempête tropicale avant-hier, elle s’est, comme prévu, renforcée grâce à des conditions favorables, pour devenir un cyclone tropical depuis hier. A plus de 1400km des côtes malgaches (Joaninha était à 1358km à l’Est-Nord-Est de Sainte-Marie samedi matin), le système s’approche dangereusement de l’île Rodrigues, à seulement 370 km au Nord Nord-Ouest de l’ île. Le cyclone Joaninha emprunte une direction Sud et commence peu à peu à virer vers le Sud-Est. Les conditions environnementales dans lesquelles évolue le cyclone pourraient permettre à celui-ci de se renforcer jusqu’à ce jour. Il est, par ailleurs envisageable que Joaninha passe à une catégorie supérieure.

Aucune crainte à avoir. Pour Madagascar, toute menace est écartée concernant ce cyclone. Si dernièrement, Idai a causé moins de tort à la Grande  Ile qu’au Mozambique – on parle d’un millier de morts et de vastes opérations  de sauvetage héliportées – Joaninha ne sera pas source d’inquiétude pour Madagascar, son évolution se faisant à des milliers de kilomètres de nos côtes. Il n’y a ainsi pas d’influence notable sur les conditions météorologiques locales, comme il n’y a non plus d’alerte cyclonique. D’ailleurs, Météo Madagascar n’émet plus de bulletin cyclonique concernant Joaninha.

Hanitra R.

Midi Madagasikara1 partages

Ambohibao-Antehiroka : Un véhicule Starex en fuite après avoir blessé 02 personnes

Un véhicule Starex est activement recherché depuis hier après avoir blessé deux personnes dans un accident, samedi vers 19 heures 45  à Ambohibao-Antehiroka (RN4, PK 09+100). Roulant à vive allure, ce véhicule et une voiture  Volkswagen venue en sens opposé  en provenance d’Imerinafovoany et en direction d’Andranomena  sont entrés en collision . Après le choc, le Starex a pris la fuite alors que deux personnes ont été blessées dans cet accident. Il s’agit  du chauffeur de la  Volkswagen et d’un autre homme âgé de 25 ans. Ils ont  été évacués d’urgence à l’hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona à Ampefiloha. La  Volkswagen a été fortement endommagée. L’enquête est en cours. Encore un autre accident de circulation mais celui-ci a eu lieu hier matin à Ambodihady. Un adolescent d’environ 14 ans a été tué sur le coup après avoir été heurté par une voiture quand il tentait de traverser la rue.  La dépouille de la victime a été déposée à la morgue de l’Hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona.

T.M.

Midi Madagasikara1 partages

Mage 4 : Défi relevé, pari tenu

Ken assure

Chose promise,  chose due ! Et ce ne sont certainement pas les grands gaillards de Mage 4 qui diront le contraire. C’est dans un palais des sports, à guichet fermé que Ken et sa bande ont donné un vrai spectacle  pluridisciplinaire inhabituel dans le milieu du  showbiz malgache et encore moins lors des rock shows, pourtant, ils l’ont fait et ont agréablement surpris son public. Acteurs culturels, professionnels de l’événementiel, artistes et musiciens, et public de tout âge ont assisté au  grand rendez-vous du week-end si ce ne serait pas celui de l’année.

Spectacle pluridisciplinaire. Une scène érigée sur la gauche,  une sonorisation sans faille et un public en délire, la formule parfaite pour vivre un live aussi chaud que  celui  donné par les superstarsinernarion       . Après deux heures de démonstration d’effets spéciaux, de lasers, histoire de mettre les spectateurs dans l’ambiance, les premières notes de « Aza hitserana » résonnent, donnant signe  à l’entrée fracassante de la bande. Sous les cris d’euphorie et l’enthousiasme sans borne de la foule, Ken prend le micro sous les feux des projecteurs. S’enchainent ensuite 17 titres dont « Taratasy farany », « Natao ho iray », « Fitia mandrakizay », et « Fanatitra »pour passer à la seconde partie. Entre temps, la communion entre le groupe et le public s’installe dès les premières minutes. Le tout s’agrémente des projections de flamme de feu, machine à bulles fonctionnent à plein régimefumigène, confettis remplacent les décorations habituelles de la scène.

Ambiance au beau fixe. Dans tous les cas, le public s’est bien amusé en six heures de temps.  Une émotion qui transparait sur des visages heureux souriants et dans le feeling. « C’est le meilleur spectacle auquel j’ai assisté » avoue Ranto Razanatsoa, « j’ai l’impression d’être dans un monde fantastique de rock. J’ai eu de la chance d’être au premier rang et je n’ai rien manqué. Les lumières aux multiples couleurs,  les bulles qui arrivent jusqu’à nous, tout comme ces flocons, avec la prestation du groupe accentue l’adrénaline comme je les aime » relate-t-il. Avec un coup de jeune comme on les aime,  Ken et sa bande ont  toutefois gagné en confiance et en maturité qui a également mis l’ambiance au beau fixe.

Invités. Se démarquant des spectacles de rock habituels, Mage 4 a fait les choses comme il se devait, épaulé par Quatuor Squad, ensemble, ils ont donné ainsi  une autre dimension à ce « big show ». De même que des acrobates aériens n’ont pas manqué de donner  à la fois le tournis et l’admiration aux inconditionnels.  Même les participants comme les violonistes du Quatuor Squad se dit satisfait de la qualité du spectacle et se dit ravi de pouvoir contribuer au succès du show. Parmi les heureux, se trouvent les gagnants du cover « Rediredy » qui sont montés sur les estrades et  ont montré leur passion  commune  pour le rock de Mage 4. De même, Ken a également reçu un cadeau de la part d’un fan. La grande famille du rock étant toujours à l’affut n’en démord pas sous les blousons cuirs, les bottes et autres accessoires voyants et les fluorescents distribués dans la salle. Vivement le prochain rendez-vous!

Zo Toniaina

Midi Madagasikara1 partages

Airtel Madagascar : Engagement dans la promotion de l’égalité des genres.

Des collégiennes du CEG d’Antanimena ont eu l’occasion d’en savoir plus sur les technologies des télécommunications.

Le  thème retenu pour la célébration de la journée internationale des droits de la femme s’articule parfaitement  à la  vision d’Airtel sur le rôle de gent  féminine dans le processus de développement économique

Airtel Madagascar reste encore et toujours attaché à la promotion de l’égalité des genres. Elle l’a encore prouvé lors de la célébration  de la journée internationale des droits de la femme. Plus précisément le 11 mars dernier où le 3e opérateur mobile mondial a organisé  une visite guidée du « Technical Data Center » d’Airtel Madagascar au profit de 20 jeunes filles de la classe de 3e du CEG d’Antanimena. Une visite qui avait pour objectif d’inspirer, de motiver et d’orienter les jeunes filles dans leurs études pour une carrière professionnelle réussie dans le domaine des nouvelles technologies. Durant leur immersion dans le « Technical Data Center », les jeunes élèves  ont eu droit à une présentation du système de fonctionnement de la téléphonie mobile par Annelyse Bikiny, la Responsable des Opérations techniques.

Mêmes opportunités

La visite s’est achevée par une remise de « goodies » aux jeunes filles et une photo de famille avec le célèbre artiste Shyn,  ambassadeur de la marque Airtel. Shyn n’a pas manqué d’encourager les jeunes filles du CEG d’Antanimena à croire en elles,  exprimer leur plein potentiel et aller au bout de leur rêve.  «Nous voulons déconstruire cette image qui est de penser que le domaine technique est réservé uniquement aux hommes. Notre politique, chez Airtel,  consiste à offrir les mêmes opportunités aux femmes et aux hommes. La preuve, notre responsable des Opérations techniques est une jeune femme qui met ses compétences et son savoir-faire au service du développement de nos activités. Intégrer les femmes et les jeunes filles au centre des innovations technologiques est une priorité pour Airtel» a déclaré Maixent Bekangba, Directeur Général d’Airtel Madagascar.

Rappelons que la journée internationale des droits de la femme était axée cette année sur le thème  « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement », L’articulation de ce thème s’inscrit parfaitement dans la vision de l’opérateur qui depuis plusieurs années s’attelle  à défendre les droits de la femme et à montrer l’importance de la gent  féminine dans le processus de développement du pays.

R.Edmond.

Midi Madagasikara1 partages

Ambanja : Les voleurs de vanille font la loi en torturant les planteurs, leurs victimes

Récemment soit exactement,  le lundi 11 mars à 1 heure du matin, un  planteur répondant au nom de Théogène et ses deux gardiens, tous résidant à Antsahapano, « fokontany » et commune urbaine d’Ambanja ont été la cible de ces bandits. Ceux-ci ont envahi le champ de vanille de Théogène en proférant des menaces de mort à l’endroit de ce dernier et de ses gardiens tout en les frappant atrocement. Pris au dépourvu, le propriétaire et ses gardiens n’ont pu rien faire que de supplier  leurs  agresseurs pour qu’ils épargnent leur  vie :  .  » Prenez tout ce que vous voulez, toutefois, laissez-nous en vie ». Mais cela n’a pas  empêché  les malfaiteurs de les frapper sans pitié. Ils ont tranché   à coup de couteau les deux doigts  de Théogène.  Ils ont également blessé sa tête et d’autres parties de son corps et de ses deux gardiens. Tellement terrorisés par les bandits, Théogène et les deux gardiens ne faisaient que subir les atrocités de leurs agresseurs et se laisser faire. Les voleurs ont alors entamé la récolte des gousses de vanille sur le champ du propriétaire sans avoir pris soin des lianes de vanille, lesquelles garantissent la production à l’avenir. Ils ont réussi à remplir trois gros sacs de vanille verte immature pesant 150 kg environ. A bord d’une charrette transportant la vanille volée, les bandits ont été aperçus par un des membres d’une organisation paysanne luttant contre le vol de vanille. Ayant tenté de les poursuivre, ce paysan a été menacé à mort par les voleurs. Heureusement qu’il a eu la présence d’esprit de téléphoner au  commissariat de police de la localité. Les bandits ont alors pris la fuite en abandonnant la charrette et le zébu. Récupérés par la police, les trois sacs de vanille volée, la charrette, et l’animal sont  au commissariat d’Ambanja. Actuellement, Les trois victimes sont hospitalisées à l’hôpital public d’Ambanja.

Face à ce fait tragique, Fety Jaovanona président du « Groupement Sambiranais pour le Développement de la Filière Vanille » (GROS DEFI) à Ambanja tire la sonnette d’alarme sur la gravité de la situation endurée par les producteurs de vanille dans ce district. D’après lui, cette attaque qu’ a subi Théogène a prouvé que les voleurs de vanille immature font leur loi et ne cessent de faire des victimes dans ce district. Quelques jours avant cette attaque, ils ont tiré sur un planteur de vanille à Ambalavelona, dans la commune urbaine d’Ambanja.  Grièvement blessé aux yeux, ce paysan souffre énormément jusqu’à présent. Ces malfaiteurs ont aussi ligoté un autre planteur et fendu gravement sa tête  à l’aide de coupe-coupe  dans la commune rurale d’Ambohimena, district d’Ambanja. Les planteurs de vanille du Sambirano veulent interpeller les autorités compétentes non seulement pour dénoncer les actes mafieux et criminels perpétrés par les voleurs de vanille mais aussi pour démontrer les dangers qui menacent le Pays en matière de développement socio-économique et de sécurité publique garantissant la protection de la vie et des biens des citoyens.

T.M.

Midi Madagasikara1 partages

CAN 2019- Sénégal- Madagascar : Défaite prévisible des « Barea »

La magie n’a pas eu lieu. Finalement, les « Barea » se sont inclinés, samedi à Thiès, devant le Sénégal sur le score de 2 buts à 0. Un résultat dont nous n’avons pas à rougir même si au fond, on aurait pu faire mieux avec un bon choix des joueurs.

Il manquait visiblement quelque chose dans le jeu du onze malgache qui affrontait samedi en soirée le Sénégal. Autant le dire, ce n’est pas en ajoutant un Platini par un Platini qu’on forme la meilleure équipe car il y a des affinités voire des complicités à préserver. Et pour appeler un chat un chat, l’association Thomas Fontaine- Jeremy Morel ne vaut pas celle de Fontaine- Bapasy. Et c’est aussi vrai pour Ibrahim Amada- Abel Andrianantenaina et Amada- Marco Ilaimaharitra.

La réalité des « stats ». Deux incohérences qui ont d’ailleurs été à l’origine de ce doublé de Niang qui a eu raison de Dabo Ibrahima, le portier malgache également préféré à Leda alors que les « stats » ne plaidaient guère en sa faveur avec en filigrane les trois buts encaissés face au Soudan.Mais Nicolas Dupuis a des raisons que la raison ne connaît pas notamment la titularisation d’Abel Randrianantenaina  encore à court de forme et obligeant à faire rentrer Marco Ilaimaharitra en seconde période. Mais le mal est fait car on ne savait pas exactement qui faisait quoi dans une défense à plat avec comme charnière centrale Fontaine et Morel, bottant ainsi Bapasy en touche.

Un premier but entaché de hors jeu suivi d’un autre du même Niang qui sortait vainqueur d’un duel avec Jeremy Morel et le tour est joué. A 2 à 0, les carottes étaient cuites car comme il fallait s’y attendre Faneva Ima n’arrivait pas à trouver la faille. Quand on y ajoute le début en demi-teinte de Carolus, alors on se dit que ces Barea-là ont encore besoin de se préparer au mieux avant  la Coupe d’Afrique des Nations.

Heureusement, Nicolas Dupuis dont le contrat court jusqu’à la fin de la CAN 2019, a encore du temps pour remanier cette formation en insérant un nouveau attaquant, un vrai, mais surtout un gardien car Dabo Ibrahim a du mal à convaincre.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire. A charge pour Nicolas Dupuis de trouver des hommes capables de faire gagner les « Barea » même si se faire battre par 2 à 0 par les Lions de la Téranga n’est la mer à boire.

Clément RABARY

Tia Tanindranaza0 partages

Fandaharan’asa FEC faha-4Famatsiam-bola 43,8 dolara no azon’i Madagasikara

Vita tany Washington tamin’ny zoma 22 martsa farany teo ny fivorian’ny filan-kevim-pitantanan’ny Tahirim-bola Iraisam-pirenena (FMI) izay nankato ny fandaharan’asa ara-toekarena tohanan’ny famatsiam-bola FEC (Facilité Elargie de Crédit).

Tia Tanindranaza0 partages

Ankizy tsy manana kopia ao ToamasinaMila jerena, hoy ny mpanakanto Nantenaina

Elaela no tsy nahenoana ny mpanakanto Nantenaina. Mitohy ny mozika, hoy izy, saingy izaho dia artista nisafidy ny ho balizin’ny fiarahamonina.

 Tsapako fa betsaka ireo ankizy tsy manana kopia sy sora-piankohonana ao Toamasina ary tsy misy mpijery. Olana be io nefa lazaina foana fa zon’ny ankizy ny mianatra. Tsy afaka hianatra sy hahazo diplaoma anefa ny ankizy raha tsy mahazo an’io ary heveriko, hoy I Nantenaina, fa naman’ny herisetra ny tsy fandraisana andraikitra manoloana izany satria tandindomin-doza ireo ankizy ireo. Raha tsy manana izany mandra-paha lehibe izy dia na ho mpibata entana ka mety higadragadra fahatany noho ny tsy fahitana karapanondro raha tratra alina na ho lasa mpanao ratsy. Mila jerena izany ary antony nanaovako laharam-pahamehana ny fifanarahana tamin’ny tribonaly tao an-toerana mba hahafahana ankizy maherin’ny 4000 isa hahazo kopia. Niisa 3000 moa no efa nisitraka izany ny taona 2018 ary ho amin’ity taona ity kosa dia efa miandry ao ny ho ana ankizy 1200 isa, raha ny nambarany hatrany.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fahatongavan’ny vary moraTsy mbola nampidina ny vidim-bary eny an-tsena aloha

Tsy mbola misy akony amin’ny vidim-bary eny an-tsena ny fahatongavan’ny “vary mora” 16 500 taonina, raha ny filazan’ireo mpivarotra, mpanjinjara sy mpampongady sendra ny mpanao gazetinay.

Tia Tanindranaza0 partages

Fifanintsanana CAN 2019Resin’i Sénégal 2-0 i Madagasikara

Lavon’ny Lions de Terenga Sénégal 2-0 ny Barea Madagascar tamin’ny alin’ny sabotsy 23 martsa, tany amin’ny kianja Lat Dior any Thiès Sénégal,

Tia Tanindranaza0 partages

ItaosyNotsindronin’ny vadiny ny antsy ilay tovolahy

Tovolahy iray vao erotrerony no voatsindron’antsy teny Itaosy omaly.Naratra ny tovolahy kanefa raha ny fampitam-baovao farany voaray tamin’ny nanoratana dia tsy misy ahiana ny momba ny ainy.

 

 

Teo amin’ny kibony no voa ary raha nyfantatra dia ny vadiny ihany no nanindron’antsy ity tovolahy ity.Mifamaofao be ihany ny vaovao saingy fantatra kosa fa nisy ny fifandirana teo amin’ny roa tonta, nipoitra ny fifamaliana ka mety niakatra mafy ny feo angamba dia niafara tamin’ny fikasihan-tanana toa izao.Tsapa tato ho ato izay fa miha mahery setra tokoa ny olona, tsy mijanona amin’ny fifamaliana intsony fa tsy maintsy miafara amin’ny fifampikasihan-tanana foana, ary indrisy fmisy ireo mmaratra, mitondra takaitra ary mamoy ny ainy mihitsy aza.Sokajiana ho faritra mena amin’ny herisetra sy ny tsy fandriampahalemana ny eny Itaosy, maro be ny mponina eny avy amina faritra maro eto amin’ny nosy ary samy manana ny seha-pihariany sy ny fombany.Tena maro be ihany koa ny fivarotana zava-pisotro misy alikaola, ary anisan’ny faritra malaza amin’ny fifohana rongony ny eny Itaosy sy ny manodidina.Izay angamba no mampirongatra ny herisetra isan-karazany eny an-toerana, izay tsy mijanona amin’ny fanafihana intsony fa efa tena tonga hatrany amin’ny ady an-tokantrano koa izany.

Nangonin’i RTT

Tia Tanindranaza0 partages

Hena tsy lany eny an-tsenaHanaovana saosisy na hamidy mora amin’ny mpaka maro

Mora fantatra ny hena hamidy eny an-tsena rehefa tsy vaovao. Efa maimaina mantsy no fijery azy no sady mamoaka fofona koa. Raha araka ny resaka nifanaovana tamina mpivaron-kena iray dia roa andro eo ihany ny hena no azo hamidy raha tsy dia mafana loatra ny andro.

 

Raha vao mihoatra izay mantsy izy ireny dia efa tena ratsy endrika no sady mamoaka fofona hoy izy. Ho an’ireo mpivaro-kena efa tena matihanina araka ny nambarany  dia havadik’izy ireny totoina hatao saosisy  ny hena raha vantany vao tsy lany indray andro.  Ny tsy hahavery ny fahatokisan’ireo mpanjifa azy no anton’izany no sady tsy hahafaty antoka azy ihany koa. Na izany aza anefa hoy ity mpivaro-kena ity dia misy amin’ireo naman’izy ireo no mbola sahy mivarotra mora ireny hena tsy lany ireny amin’ireo namany hafa ka hamidiny amin’ireo mpanao hôtely mora izany na koa hatokony eny amin’ny sisin-databatra eny amin’ny vidiny 500 Ar dia efa mahazo. Raha 14.000 Ar ohatra ny iray kilao amin’ny hena vaovao sy tsara tarehy dia hahenany 10.000 Ar izany.  Tsiahivina anefa fa mankarary ny hena maimbo no  sady mahatofoka ihany koa.

Pati

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

TAVOAHANGY MALOTO

Tavoahangy feno pipi atsipy eny amin’ny olona, olona afaka mitondra labiera sy toaka ary miteraka fahamamoana etsy sy eroa.

 Izany no niainan’ny mpijery sasany ny fampisehoana izay tao amin’ny lapan’ny kolontsaina sy ny fanatanjahan-tena omaly. Nisy ny nahazo fahafinaretana tao anatin’ny revy ohatr’izany fa nisy kosa ny fianakaviana nanapa-kevitry ny nivoaka dia namonjy fodiana satria tezitra tamin’ny zava-nitranga. Tsy ho ela dia ho simba io toerana io raha mitohy ny tsy fanarahan-dalàna toa izany. 

LALAON’NY BAREA

Nahatsiaro tena ho nahantra tanteraka sy very zo ny mpitia baolina kitra rehefa tsy nandeha tamin’ny fahitavim-panjakana ny lalao izay nataon’ny ekipam-pirenena Malagasy sy Sénegal. Ny alahady izany vao nalefa ary horonan-tsary izay efa nandeha tamin’ny fahitalavitra vahiny no noraiketina. Tsy vonona ny nandoa ny vola izay vidin’ny fanofàna ny sary mivantana tamin’ny fahitalavitra vahiny ny fanjakana ary dia tsy maintsy izay sisa no vahaolana. Azo natao ny nampiasa ny tambajotran-tserasera na teknolojia hafa mba nandefasana izay azo nalefa mba niainan’ny olona ny fifaninana saingy tsy tonga tamin’izany mihitsy ny eritreritra. 

FAKANA AN-KERINY

Mafanafana ny raharaha ao Ifanadiana amin’izao tao aorian’ny filazana fa kandida amin’ny fifidianana solombavambahoaka no isan’ny atidoha nikotrika ny fakana an-keriny ny teratany karana iray.Hiakatra aty an-drenivohitra ireo ben’ny tanana avy any an-toerana ; hiezaka hanazavaity raharaha ity. Hifanenjehana tokoa ny toerana ho solombavambahoaka mba hanana fiarovana sy halokalofana.

TSY VAHAOLANA NY VARY MORA

Tsy vahaolana amin’ny fahantrana ny fizarana ny vary mora hoy ireo mitonona ho mpanohitra amin’izao. Tsy mazava ny fomba nahatafiditra ny vary tao amin’ny seranantsambon’ny Toamasina ary tena nandoa haba ara-dalana ve kanefa vao roa volana no nitondra teo ny filoha. Mila mitady hevitra hafa ny fitondrana fa tsy mampiditra ny vary mora hoy izy ireo fa vao maika mamono ny malagasy izay 80 isan-jato no tantsahaOLAN’NY TGV sy MAPAR

Mivadika tanteraka amin’ny Tgv sy ny Mapar Rtoa Lanto Rakotomavo. Efa tamin’ny taona 2013 no tsy nifanaraka tamin’ireo mpikambana tao amin’ny antoko izy. Lazaina fa ny antony nananganana ny Mapar no tsy nety taminy tamin’izany . Mbola averiny indray  izany heviny izany amin’izao  amin’ny fisian’ny IRD  na ny hoe isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina izay lazainy fa tena tsy ara-dalàna mihitsy satria tsy tokony asaringotra amina antoko politika ny filoham-pirenena raha mbola amperin’asa izy araka ny voafaritra ao amin’ny andininy faha 49 ao amin’ny lalampanorenana. 

KANDIDA  HAFAHAFA

Olona tokony MD no nilatsaka hofidiana ho solombavam-bahoaka any Ifanadiana ary nanao lisitra faharoa. Tsy iza izany fa i Manantena Hajanirina Dina izay atidohan’ny fakàna an-keriny ilay karàna antsoina hoe Arman Kamis tao Toamasina. Nivoaka tamin’ny fahanginany hatramin’ny manam-pahefana tao Toamasina ary nanazava fa tena io mihitsy no atidohan’ny fakàna an-keriny sy fanafihana mitam-piadiana sasany ary izy ilay nosamborina tany Antsirabe. Voamarina tanteraka izany fa narovan’ilay havany izay minisitra teo aloha izy. 

FANAFIHANA ENY AMIN’NY LALAM-PIRENENA

Olona telo no maty teny amin’ny lalam-pirenena fahatelo rehefa nifandona ny taxi-brousse sy fiara iray hafa izay mpitondra entana. Nisy olona efatra hafa koa izay naratra mafy tao anatin’izany lozam-pifamivoizana izany. Avy hatrany dia notaterina niakatra maika taty an-drenivohitra izy ireo mba ho fanavotana ny ainy. Teo amin’ny RN3, PK 32+800 no niseho ny loza.

Tia Tanindranaza0 partages

Tànana efa zatra mitsotra

Ny fifidianana solombavambahoaka no tena hifantohan’ny saina ato ho ato. Somary ho takona ny toe-draharaha politika samihafa, fa hiompana bebe kokoa amin’io ny mason’ny rehetra.

 Na ny fanjakana foibe aza, dia mazava ho azy fa mety handany ron-doha amin’io hikatsahana ny maro an’isa hahafahana manana fitoniana ara-politika bebe kokoa. Lojika be raha nivoaka hatramin’ny resaka tany aloha, fa ny filoha am-perinasa Andry Rajoelina mihitsy no niditra an-tsehatra nifantina ireo mpilalao hiaro ny voninahitry ny antokony na ny anarany. Tsy misy henatra sy fahatahorana intsony io, na misy aza ny fandikana an-kitsirano ny lalàm-panorenana satria toa efa mahazatra azy sy ny mpiara-dia aminy io, niainga tany amin’ny fanonganam-panjakana 2009, tsy nahandrasana ny andro zoma, ka namotehana firenena. Resabe ny fivoizana ny fanjakana tan-dalàna, fa ny fampitondrana ny anarany ny vovonana politika ialokalofan’ireo kandida dia mifanohitra tanteraka amin’ny lalàmpanorenana. Tsy tokony hanafangaro ny asany amin’ny resaka fironana sy antoko politika intsony ny filoham-pirenena mba hitandroana ny tsy fitanilana sy ny fiombonam-pirenena, saingy efa izy tenany izany io no manava-tena ho filohan’ny vovonana misy azy, fa tsy filoham-pirenena velively, raha io no halalinina. Tànana efa zatra mitsotra io fihetsika io, ary isan’ny fomba fanao ara-politika tena manavanana ny filoha ankehitriny sy ny ekipany. Fatra-panenjika sy mpanaratsy ny hafa, kanefa tsy mba mijoro ho fitaratra, fa rehefa izy mianankavy no manao ny ataony, dia mety sy rariny ary mendri-piderana. Rehefa ny hafa kosa no mametraka ny politika sy ny fomba fiasa heveriny fa mety, kanefa mety hisy hirika hahafa-manakiana azy, dia “vorondolo” ireny fa ny an-dRajoelina sy ny ekipany kosa voromanga. Andeha hiverenana hanazavana bebe kokoa an’io ny politikam-panjakana momba ny fiaraha-miasa amin’ny sehatra iraisam-pirenena, izay notsinontsinoavin-dRajoelina. Rehefa i Marc Ravalomanana no nilaza fa tsy afa-miala amin’ny mpamatsy vola mahazatra, dia “ny an’i Zokibe Raiamandreny ny hitrosa amin’ny mpamatsy vola ihany, fa rehefa izaho no eo, dia isika indray aza no hampindrana an’i Kaomoro”. Asa na mba tsaroany sy mitamberina an-tsainy izany, rehefa iny mandresy lahatra ny tompon’andraikitry ny banky iraisam-pirenena sy ny Banky Afrikanina momba ny fampandrosoana iny na ahoana? Asa ihany koa raha mbola mino izay ambarany ihany Ramalagasy na ahoana, fa ny tsapa aloha dia maanomboka maro ireo maneho fahadisoam-panantenana!

 

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Potiky ny rivo-doza i MozambikaMiantso fanampiana iraisam-pirenena

Mbola hiangarana i Madagasikara raha samy firenena. Nahita faisana i Zimbabwe sy Mozambika taorian` ny fandalovan` ny rivo-doza IDAI farany teo. Raha ny tatitra farany, miisa 259 no namoy ny ainy ary 257 no tsy hita popoka Zimbabwe.

 

Ho an` i Mozambika, 400 mahery no namoy ny ainy ary an-jatony maro no mbola karohina. Ho an`i Mozambika manokana, an-tapitrisa no traboina, 90%n` ny fahasimbana, 600 000 no traboina… Mila sakafo sy rano ny ao an-toerana ka tsy ampy ny fanampiana avy amin`ny firenena mikambana (ONU) sy ny efa misy any an-toerana. Miantso vonjy amin`ny iraisam-pirenena ny firenena mikambana manoloana ny voina nahazo an` i Mozambika ka nanao antso avo ny seketera jeneralin` ny ny firenena mikambana, Antonio Guterres amin`ny hampitomboana ny fanampiana izay omena ireo traboina ao Afrika afovoany: Malawi, Zimbabwe, Mozambika… Ny firenena mikambana rahateo efa namoaka vola mitentina 20 tapitrisa dolara saingy mbola tsy ampy. Raha tsy voavaly haingana dia ahiana hisy fihetsiketsehan’ireo olona sahirana sy traboina any Mozambika. Manampy trotraka izany ny vidin` ny entana toy ny sakafo izay miaka-bidy noho ny fanararaotana. Ankoatra olana eo amin’ny fiahiana ny maha olona, fotodrafitrasa maro no dibo-drano tanteraka. Sarotra no hanarina ny firenena hoy ireo mpandinika ny toekarena raha miresaka an’i Mozambika. Tsy tafiditra ao anatin` ny tetibolam-panjakana sady tsy nampoizina ihany koa fa ho goavana ny fahasimbanana nateraky ny rivo-doza IDAHI. Tsy maintsy ny fanampiana avy amin` ny Firenena Mikambana no hahafahana manohitra ny krizy mety ho avy. Olana mipetraka ny fisian` ny kolikoly ao an-toerana ka mampihemotra ny firenena sasany. Raha ny vinavina dia tafiakatra ho 2 tapitrisa ireo tsy manan-kialofana ao Mozambika.

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Faha-15 taonan’ny ABQVoatsodranotenyamin’nyChapelleSoavimbahoaka

Voatso-dranon’ny Ray ara-panahy, MaoperaAuguste, soaman-tsara tao anatin’ny lamesa natao teny amin’nyChapelle Info Centre de la Salle teny Soavimbahoaka ny sabotsy 23 martsa 2019 teo ny fanombohan’ny fankalazan’ny ABQ “Association du Bas Quartier”

Tia Tanindranaza0 partages

Atletisma Seksiona Antananarivo-renivohitraFahombiazana tanteraka ny 15 km de Tanà 2019

Fahombiazana tanteraka no azo ilazana ny famerenan’ny seksion’ny atletisma Antananarivo-Renivohitra ny hazakazaka 15 km de Tanà nanerana ny araben’Antananarivo omaly alahady 24 martsa 2019.

Tia Tanindranaza0 partages

Atleta Malagasy hiatrika ny lalaon’ ny nosy 2019Nosokafana ofisialy ny fampivondronana azy ireo

Nosokafan’ny fitondram-panjakana Malagasy tamin’ny alalan’ny ministeran’ny tanora sy fanatanjahantena notarihan’ny minisitra Tinoka Roberto tetsy amin’ny Lapan’ny kolontsaina sy fanatanjahantena

 

Tia Tanindranaza0 partages

Seranam-piaramanidina IvatoMpiambina roa maty nianjeran’ny vavahady

Tandrevaka! Mpiambina sivily roa no maty nianjeran’ny varavarana teo akaikin’ny “salonprésidentiel”, teny amin’ny seranam-piaramanidina iraisam-pirenena Ivato, ny zoma hariva sahabo ho tamin’ny 7 ora tany ho any, noho ny rivotra tanaty orana.

Tia Tanindranaza0 partages

Mpianatry ny CEG AntanimenaNampahafantarina ny fitovian-jo eo amin’ny lahy sy ny vavy

Raha nalaza hatrany taloha fa fanaka malemy ny vehivavy dia nampahafantarina ireo mpianatra eo anivon’ny CEG Antanimena, kilasy fahasivy fa tsy mitombina intsony io fomba fitenena io ankehitriny.

 

 

 

 Efa mitovy zo ny lahy sy ny vavy eny anivon’ny fiaraha-monina ary tsy tokony hiahotra akory ny vehivavy hilofo amin’ny fianarana sy  hijery izay asa tiany hatao rehefa lehibe. Tovovavy mpianatra miisa 20 eo anivon’ity sekolim-panjakana iray iy no nentin’ny orinasam-pifandraisana Airtel nitsidika ny birao foibeny teny Andraharo, ny faran’ny herinandro teo. Tanjon’ny mpikarakara tamin’izany ny  nampahafantarina ireto tovovavy mpianatra ireto fa afaka miasa soa aman-tsara amin’ny fikirakirana ny teknolojia avo lenta ny vehivavy ary mety hahavitabe kokoa aza. Narahina  ny fampahafantarana azy ireo moa ny asa eo amin’ny sehatry ny fifandraisana izany…Nohamafisin’Atoa Maixent Bekangba, tale jeneralin’ny Airtel  tamin’izany ary fa anisan’ny tanjon’izy ireo ny hampitombo hatrany ny isan’ireo vehivavy miasa eo anivon’ity orinasam-pifandraisana iray ity no sady manaja ny zon’izy ireny ihany koa. Hetsika efa fanaon’ny Airtel isan-taona moa ny tahaka izao.

 

 

Pati

 

 

 

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Rasamson Ny Aina“Maika ny fanovana ny toe-tsaina …”

Mbola olana goavana eto amintsika ankehitriny ny fanovana toe-tsaina hahafahana mivoatra. Tafiditra ao anatin’izany ny fanomezana fahefana ny sefom-pokontany izay tsy tokony ho karamaina 20.000 Ar intsony hahafahana mampandroso ny eny ifotony.

 

 

 Ireo no tena maika ho entina eny Tsimbazaza ho an-dRasamson Ny Aina, kandida solombavambahoaka laharana voalohany ao anatin’ny distrikan’Antananarivo Avaradrano. Ankoatra izay dia hijery manokana ny fitandroana ny aina ihany koa ny tenany hahafahana miady amin’ny tsy fandriampahalemana izay mahazo vahana ankehitriny. Tena hisolo vava ny vahoaka izy raha ny nambarany, fa tsy ho mpanangan-tanana fotsiny rehefa eny Tsimbazaza ka ho voarebirebin’ny resa-bola. Izany indrindra no nahatonga azy hilatsaka amin’ny anaran’ny tsy miankina “Arovantsika ny maha-olona” izay tsiahivina fa tsy nanambara izao filatsahany izao mihitsy raha tsy nahazo fankatoavana avy amin’ny CENI. Ankoatra izay moa dia fantatra fa hijery izay fomba hamahana ny fitohanana lavareny eny Avaradrano ny tenany, ny famatsiana rano fisotro madio, ary ny resaka fananan-tany.

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

MadagasikaraVery hazo 36.000 ha tao anatin’ny dimy taona

Mihapotika hatrany ny tontolo iainana eto Madagasikara. Raha araka ny fanazavana azo teo anivon’ny ofisim-pirenena misahana ny tontolo iainana na ny ONE dia very hazo 36.000 ha isika teto Madagasikara tao anatin’ny dimy taona izany hoe :

 

 teo anelanelan’ny taona 2010 ka hatramin’ny taona 2015. Anisan’ny antrony mahatonga izany ny doro tanety, ny fitrandrahana hazo tsy ara-dalana ankoatra ny fanamboarana saribao sy ny fanamboarana fakana…Manoloana io tranga io dia nitondra ny anjara birikiny tamin’ny alalan’ny fambolen-kazo ny “Groupement National des exploitants forestiers de Madagascar” . Ny faran’ny herinandro teo no nanatanterahin’izy ireo izany tamina velaran-tany mirefy 10 ha. Nifanindry an-dalana tamin’ny fankalazan’izy ireo ny andro maneran-tany ho an’ny ala izany ka tao amin’ny Fokontany Ambohimahavelona, kaominina ambanivohitra Talata Volonondry no nosafidiany manokana nanatanterahana izany. Zana-kazo 1.000 fototra no indray novolen’izy ireo ka anisan’ireny ny eucalyptus niampy zanaka paulownia , fanomezana avy amin’ny orinasa BEAM PAULOWNIA. Tsiahivina moa fa handray anjara tamin’ny fankalazana ny andro maneran-tany ho an’ny ala niarahana tamin’ny ministera teny Ambatobe izy ireo ny faran’ny herinandro teo. Nisy ny trano eva manokana nampahafantatra ny asa sahanin’izy ireo. Efa 20 taona raha tsiahivina no niorenan’ny vondrona ka anisan’ny tanjona napetrak’izy ireo ny hahafahana miaro ny ala amin’ny alalan’ny fandraisana andraikitry ny tsirairay.

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Alefa foana Jean aa!

Mankasitraka anao aho ry Jean aloha amin’izao ataonao amin’ny boay kely eto an-tanàna izao fa tena reveko mihitsy aa!

 Izahay maka anareo fa alefa foana Jean aa! Efa nampitolagaga ny rehetra ny dingana vitantsika ka tsy misy tokony hahamenatra amin’izany ee! Any Egypta mbola afaka manatsara lavitra. Sa ahoana, hoy ianao? Tsy efa amin’ilay hatahorana tsara amin’izay ve isika tonga any aorian’ireo lalao fitsapana maromaro mbola hatrehina atsy ho atsy? Raha mba ny mpitondra anay rangahy no mba hoatranareo izao dia mba efa ela angamba isika no tafiditra ao anatin’ny laharana 4 voalohany amin’ny manankarena fa tsy miady ho gidany ohatr’izao foana! Ianareo aza moa tamin’iny mbola novizanin’ny adala indray dia iny saiky nivarina tamin’indray mandeha iny! Ny tokantrano, hono, anefa tsy ahahaka  ry Jean fa dia mankahery anao ee!

Marco

Tia Tanindranaza0 partages

Andry RajoelinaFilohan’ampahana Malagasy ihany ve ?

Miala any ny don-tandroka samihafa hoenti-mampandany ny olon-dRajoelina hahazoana ny maro an’isa tsy azo hozongozonina eny amin’ny antenimieram-pirenena.

 

 

 Efa io miteraka adihevitra io aloha ny anaran’ny vovonana handrotsahany kandida ho solombavambahoaka dia ny “Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina”. Na inona na inona fanazavana hatao, dia mifangaro tanteraka ny raharahan’antoko sy ny fitantanana ny raharaham-panjakana. Efa natao io tamin’ny taona 2013, fony filohan’ny HAT i Andry Rajoelina. Hajanona sy ho vitavitaina amin’ny hoe: efa didy fakan-tahaka (jurisprudence) iny tamin’ny 2013 iny izany izy ity ka mbola ho vitavita ho azy? Isan’ny naneho hevitra sy nanakiana mafy an’io fametrahana ny anaran’I Andry Rajoelina io Rtoa Lanto Rakotomavo, izay Sekretera Nasionalin’ny antoko TGV taloha, saingy efa nisara-dàlana tamin-dRajoelina sy ny ekipany. Nanamafy ny tsy maha ara-dalàna an’io Atoa Serge Zafimahova ny faran’ny herinandro teo. Raha io no zohiana dia tsy Filohan’ny Malagasy rehetra velively Rajoelina fa filohan’ny antokony satria mbola hita taratra ny tsy fipetrahany ho tsy mitanila eo anatrehan’ny ambanilanitra, ary ireo mpifaninana tsy avy amin’ny vovonana handrotsahany kandida sy ny olona ao an-damosiny, dia vahoaka Malagasy ihany koa saingy sokajiana ho vahalo politikan-dRajoelina mazava ho azy. Ao amin’ny andininy faha-48 amin’ny lalàmpanorenana, dia milaza ny zavatra tenenina rehefa mianiana ny filoha hoe: “Mianiana aho fa hampiasa ny fahefana natolotra ahy ary hanokana ny heriko rehetra hiarovana sy hanamafisana ny firaisam- pirenena sy ny zon'olombelona. Mianiana aho fa hanaja sy hitandrina toy ny anakandriamaso ny Lalàmpanorenana sy ny lalàmpanjakana, hikatsaka hatrany ny soa ho an'ny Vahoaka malagasy tsy ankanavaka ". Mbola hamafisin’ny andininy faha-49, fa ny filohan’ny Repoblika dia tsy afaka mampifangaro asam-panjakana mifandraika amin’ny fifidianana, asa hafa, hetsika samihafa ao anatin’ny antoko politika na vondrona politika,… Ny fandikana io lalàna io, dia antony iray lehibe hahafaha-manaisotra ny filoha amin’ny toerany. Ny zava-niseho tany Toamasina nandritra ny fandalovan’ity filoha ity ny 17 martsa teo ireny, izay nisian’ny karazam-panentanana hitsena ny filoha sy ny hananganan-tsaina nataon’ny Prefe tany an-toerana, dia maro ny manasokajy azy ho endrika iray manamarika ny fiandanian’ny fitantanan-draharaham-panjakana ireny. Miala any indray ny amboletra sy teti-panorona mamohehitry ny fifidianana!

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fikambanana Farimbona AmbohimanarinaTsy miala amin-dRamose Todisoa izahay

Ianao ihany no fantatray, tsy mandray baiko avy amin’izay any ambadika any izahay aloha fa ity no anay, ary Ramose Todisoa no efa namaha ny olanay.

 

Tsy mijery Antoko izahay amin’ity fa olona Zanak’Ambohimanarina sady manam-pahaizana mahavita azy i Todisoa, izay efa nitsinjo anay hatramin’ny ela, hoy ireo vahoaka maro manodidina ny 600 isa avy amin’ny Fikambanana FARIMBONA manerana ny Fokontany 31 ao Ambohimanarina izay tarihin-dRamatoa Nzamila sy Andriamatoa Jose Be, teo amin’ny trano fisakafoanana Cantine Imamba Antehiroka. Tsy manavaka aho, hoy i Todisoa Andriamampandry, fa kandida anareo rehetra na loko manga na mena na maintso na loranjy. Nisaotra ary nanome toky fa tsy hanary ny vahoaka satria na tsy mbola kandida Depiote aza ny tenako, dia efa nifandray foana isika rehetra teny anivon’ny fiaraha-monina sy teny an-tsekoly, maika fa tonga izay fotoana izay tsy ho mihoatra lavitra ny teo aloha no ho vita, hoy ity kandida laharana voalohany ity. Marihina fa ireto vahoaka ireto dia ahitana sokajin’olona samihafa kanefa ireo tena sahirana no betsaka, nanolotra koveta menamena be hoazy ireo ny Kandida Depiote TIM.K25 Andriamampandry Todisoa izay nombam-bady tamin’ity fotoana ity. Ny marainan’ny Sabotsy 23 martsa teo moa dia niaraka tamin’ny FJKM Ambodihady Vaovao tamin’ny alalan’ny Sampana Sekoly Alahady ny tenany nanatrika ny TAFIKA MASINA teo amin’ny Kianja Carriere Ambodihady raha nijanona kely ny Amboma Misoma tamin’io andro io.

 

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fifidianana solombavambahoakaFitoriana 19 nolavin` ny HCC

Fitoriana miisa roa amin` ireo 21, izay voarain` ny Fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana (HCC) no mbola tsy namoahany fanapahan-kevitra.

 Fitoriana izay napetrak` ireo mpirotsa-kofidiana solombavambahoaka ka nolavin` ny CENI. Ny zoma lasa teo, 19 ireo fitoriana no efa nahazoana valiny saingy tsy nahazo rariny teo anivon` ny HCC. Tsy fandoavana ny antom-bola 5 tapitrisa ariary fandraisana anjara amin` ny fanotana ny biletà toka avokoa no antony nandavan` ny CENI ny firotsahan-kofidin` izy ireo. Teo ihany koa ny tsy fahafenoin` ireo antontan-taratasy. Tsiahivina fa ny 21 martsa no fe-potoana farany namoahan` ny HCC fanapahan-kevitra amin`ireo fitoriana ireo. Andrasana ny fanapahan-kevitra amin` ireo fitoriana roa ambiny. Tsy hanova zavatra izany satria efa vita ny an-kitsapaka amin`ny filaharana ao anatin` ny bileta tokana.

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Firenena malagasyMizotra mankany amina krizy indray

Raha ny tondro eo amin’ny sehatra iraisampirenena ankehitriny dia mizotra ho any amin’ny fahantrana lalina i Madagasikara izay maro amin’ny mponina ao aminy no miaina fidiram-bola latsaky ny 1,90 dolara isan’andro.

 Tsy voafehy ny tsy fandriampahalemana. Mbola tondraka ary mampametra-panontaniana aza hoe sa tondrahana mihitsy ireo entana vahiny ny tsena anatiny mba hamotehana ny fandraharahana Malagasy? Tena hanampy ny tantsaha izay mameno ny 80%n’ny Malagasy ve ny fampidirana vary Pakistanais manalasala kalitao sa vao mainka aza  hamotika tanteraka ny fihariany? Mba tsy hampahatsiahivana ny tenin’ilay mpanao politika iray izay hoe tsy hisy mpandraharaha Malagasy intsony eto raha izao no mitohy ary tsy ireo mpandraharaha ihany moa fa izay sahy miteny rehetra dia saika henjehina avokoa. Efa mandindona mampiseho izay toe-java misy izay moa ireo fitokonana miha manambana marobe ary dia mitady hampitombona ilay ahiahy hoe tsy ho feno roa taona akory dia hiseho ny mariky ny tsy fahaiza-mitantana ka ho avy eo indray ny savorovoro. Ny fitokonana sasany ireny efa niara-nahita fa lasa loharanon-kerisetra tany Antalaha ireny.

 

J. Mirija

Tia Tanindranaza0 partages

Mialy Rabemanantsoa“Afaka miditra an-tsehatra amin` ny raharaham-pirenena ny rehetra”

Resin` ny tsy miankina ny antoko politika hirotsaka solombavambahoaka amin`ny fifidianana ho avy izao.

 

Sesilany ny tsikera mahazo ireo kandidà tsy miankina indrindra avy amin` ireo mpanao politika. Afaka mivadika miankavia miankavanana ireo  arakaraka izay malety ho azony ary izany dia tsy hamaritra mihitsy ny fifandanjan-kery eo anivon’ny Antenimieram-pirenena, hoy ny antoko politika. Amin`ny ankapobeany, tsy fantatr` olona loatra izay mirotsaka amin` ny anaran` ny tenany na fantatra ihany fa tsy manana antoko na vondrona antoko manolotra matoa mandeha irery. Manana ny heviny kosa anefa ireo kandidà tsy miankina mahakasika izany. Isan` ireo nirotsaka amin`ny tenany manokana I Mialy Rabemanantsoa, mpahay lalàna. Nilaza izy fa matoa ny olona milatsaka amin`ny tenany manokana, dia misy ny olona leo mahita ny fomba amam-panao ireo antoko politika eto amin`ny tany sy ny firenena. Diso manjakanjaka loatra amin`ny raharaham-pirenena, hoy izy. Maninona moa no tsy maintsy ny antoko politika foana no tsy maintsy hitantana eto? Ho an`ny olon-tsotra, afaka miditra an-tsehatra amin`ny raharaham-pirenena avokoa ny rehetra. Maro no manahy ny hisian` ny kolikoly toy ny fividianana olom-boafidy amin` izay fanoloarana na fiantohana kandidà kanefa izany dia azo lavina hatrany raha toa ka mahitsy ny fomba fijery ka ny fandrosoana no tena imasoana, hoy hatrany ny fanazavana. Ny antoko politka ihany koa dia misy no tsy manana etika politika ary amin` ny ankamaroan` ny mpanao politika fa tsy mpanao politika akory aza: sakaizan` ny mpandresy, mpibadibadika palitao, mandeha arakaraka ny tombontsoa manokana, tsy mena mivadika. Antoko politika izao aza, tsy ilaozan` izay miandrandra tambiny amin` ny fanohanana kandidà. Ny politikan` ny politisianina no mampahantra ny Malagasy hoy ihany i Mialy Rabemanantsoa, mitondra nomerao 4 ao anatin'ny biletà tokana.

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Marc Ravalomanana“Manan-danja ny depiote”

Efa niaraha-nahalala tamin’ny faran’ny herinandro lasa teo ny filaharan’ireo kandida amin’ny fifidianana filoham-pirenena.

Ho an’ny antoko Tiako I Madagasikara na ny TIM, raha ny eto Antananarivo Renivohitra manokana dia mitana ny laharana voalohany ao anatin’ny bileta tokana Rtoa Hanitra Razafimanantsoa ao amin’ny Boriborintany voalohany; mitana ny laharana faha-9 Atoa Stanislas Randrianarisoa ao amin’ny Boriborintany faharoa; laharana voalohany Atoa Feno Ralambomanana ao amin’ny boriborintany faha-3; laharana faha-4 Atoa Emilien Ramboasalama ao amin’ny boriborintany faha-4; laharana faha-4 Atoa Fetra Ralambolazafimbololona ho an’ny Boriborintany faha-5, ary laharana voalohany kosa Atoa Todisoa Andriamampandry ao amin’ny boriborintany faha-6. Nandritra ny fampahafantarana tamin’ny fomba ofisialy ny kandidan’ny boriborintany voalohany Hanitra Razafimanantsoa sy ny ekipany no nilazan’i Marc Ravalomanana, fa ireo kandida natolotry no antoko no nahazo tsodrano taminy sy tohanany. Tsy mipetra-potsiny ny TIM, fa tena manomana sy manamafy ny fahamatorana ara-politikany, ka nisy ny fampiofana sy fanomezana toromarika ireo kandida ny faran’ny herinandro teo. Hanao izay araka izay azo hatao isika mba hametrahana ny demokrasia eto Madagasikara, mba hametrahana ny hasin’ny antoko politika, hoy i Marc Ravalomanana, raha nandray ireo kandidan’ny TIM avy amin’ny Faritanin’i Toamasina 12 isa. Tanjona raha ny nambaran’i Marc Ravalomanana ny haha matihanina ny antoko ka hanajana ny etika politika sy ny fitsipiky ny antoko. Haka ireo manam-pahaizana avy any ivelany avy any Afrika sy Eoropa ary Amerika, tena mahalala ny atao hoe demokrasia sy ny fahalalahan’ny fahafahana maneho hevitra. Tsy maintsy hofaninana ireo olom-boafidy amin’ny antoko TIM mba tsy hivaona, ary hahalala ny andraikitra sy ny iraka ampanaovina azy.  Efa hatrizay ny i Marc Ravalomanana sy ny TIM no nanome hasina ny depiote izay manana andraikitra saropady tokoa eto amin’ny firenena amin’ny maha fahefana mpanao lalàna azy .Iaraha-nahita rahateo ny zava-nitranga tamin’ny herintaona fa ny hetsiky ny solombavambahoaka 73 no notohanan’ny vahoaka ka naha resy tosika ny fitondrana HVM.

 

Toky R

Tia Tanindranaza0 partages

Fampielezan-kevitra any TsaratanànaMampitaintaina tanteraka

Taorian` ny vono nihatra tamin` ilay kandidà tohan` ny vondrona IRD miaraka ny Filoha Andry Rajoelina tany amin`ny distrika Tsaratanàna izay namoy ny ainy ny alakamisy lasa teo dia manahy ireo kandidà solombavambahoaka hilatsaka amin` ny fomba atrehina ny fampielezan-kevitra.

 

Handeha ny fampielezan-kevitra ary tsy maintsy hisy ny fitetezana ireo kaominina saingy manahy amin` ireo kandidà ireo amin`ny tsy fandriaampahalemana misy. Ho an` ny distrika Tsaratanàna, midadasika loatra sady mifanalavitra ny kaominina ao aminy izay tsy maintsy tsidihana rehefa hanao fampielezan-kevitra. Manginy fotsiny ny haratsian-dalana izay mampahazo vahana an` ireo jiolahy sy ireo dahalo. Ity distrika ity ao amin`ny faritra betsiboka izay malaza amin`ny herisetra indrindra amin`ny resaka fankana an-keriny. Manao antso avo ireo kandidà amin` ity ditstrika ity mba hijery ny tsy fandriampahalemana izay arak any nambaran` i Jaona Ratefiarivony, izay solombavambahoaka teo aloha ihany koa. Efa nanambara ombieny ombieny tamin` ny praiministra nandritra ny fihaonanay farany tao amin`ny Antenimieram-pirenena fa mila jerena manokana i Tsaratanàna satria raha izao no mitohy dia tsy azo hiainana intsony ny any an-teorana, hoy izy. Mampitaintaina ny fomba atrehina ny fampielezan-kevitra satria vao mipetraka ny kandidatiora dia ireny no mahazo ny namanay ka raha izahay kandidà kely dia ahoana? Mila jerena manokana  izahay kandidà dimy, hoy hatrany i Jaona Ratefiarivony. Tato anatin` ny roa taona farany dia nanjaka ity resaka fakana an-keriny tao amin` ity ditsrika ity ary efa niharan` izany avokoa na mpandrahara, na tantsaha, na mpiasa-panjakana miasa any an-toerana. Marihana fa ity distrika ity dia efa nandraisan` ny governemanta fepetra manokana mandritra ny filankevitry ny ministra tapa-bolana lasa izay saingy mbola manao ny ataony ireo jiolahy ary mbala misy olona karohina fatratra hoheverina ho atidoha.

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Pety RakotoniainaHo fantatra rahampitso izay hiafarany

Raha tsy misy ny fiovana dia hiakatra tribonaly rahampitso 26 martsa 2016 i Pety Rakotoniaina, raha ny loharanom-baovao iray.

 Ny 17 oktobra 2018 ny tenany no naiditra am-ponja rehefa nosamborina tany Camp Robin, làlana mihazo an’i Fianarantsoa iray andro nialohan’io nampidirana azy am-ponja vonjimaika io. Nambara fa nanangana fanjakana tao anaty fanjakana sy nanohintohina ny filaminana anatiny i Pety Rakotoniaina tamin’izany fotoana izany, ka ny fanjakana no nampisambotra azy. Ny 14 oktobra rahateo no nisian’ilay hetsika nilazana teny amin’ny Le Pavé Antaninarenina, izay nilazana ny fitsanganan’ny fanjakana Gasy noresahin’ireo lohandohan’ny mpisorona tao anatin’ny HFI (Hetsiky ny Fanorenana Ifotony), ka tafiditra tao anatin’io vovonana politika i Pety Rakotoniaina. Nosomborina tamin’izay fotoana izay i Rainidiana Rajoharison, saingy navotsotra fotoana fohy taty aoriana. Nafana ny fanehoan-kevitra nataon’i Pety Rakotoniaina tamin’ireny fotoana ireny, izay nanakiana ny fanatanterahana ny fifidianana. Efa tao anatin’ny vanim-potoanan’ny fifidianana isika tamin’izany fotoana izany, ka isan’ny nanakiana mafy an-dRajoelina ny tenany, izay isan’ny nametraka fitoriana sy nilaza fa tsy mendrika ny ho filoham-pirenena ny filohan’ny tetezamita teo aloha noho ny afera samihafa sy ny fanangonan-karena tamin’ny fomba tsy ara-drariny. Nitory an-dRajoelina ny tenany, narahAn’ny kandida filoha tahaka an-dRandriamorasata Solo Norbert, saingy nolavina sy tsy norarahiana izany. Efa filoha mpisolo toerana no nitondra ny tany sy ny fanjakana dia Atoa Rivo Rakotovao. Niova ny fanjakana taty aoriana, ka tafakatra eo amin’ny fitondrana ilay kandida nokihaniny mafy. Hahita mangirana ve I Pety Rakotoniaina sa halentika tanteraka any am-ponja ? Volana vitsivitsy rahateo no efa nitazonana azy am-ponja vonjimaika tsy nisy fitsarana. Mazava aloha raha ny lojika politika, fa fahavalo politikan’ny filoha ankehitriny izy. E           fa io iaraha-mahita io ny fanenjehana ireo tsy mitovy hevitra amin’ny mpitondra ka anisan’ny mety hahita loza i Pety Rakotoniaina. Ny fitsarana anefa no tompon’ny teny farany, ka andrasana izay hiseho.

Toky R

 

Ino Vaovao0 partages

KIDNAPPING TAO TSARATANANA : Olona miisa fito no efa nosamborin’ny zandary

Ny ampitson’ny 10 marsa nakana an-keriny azy, dia tratra ny iray tamin’ ireo 3 lahy nandray anjara mivantana tamin’izany,  rehefa nisy ny fifanenjehana sy fifandonana teo amin’ireo Zandary sy ireo mpaka an-keriny.  Ny famotorana natao azy io, no nitarika ny fisamborana ireo  enina mianadahy hafa ka ny iray amin’izy ireo dia kandida ho depiote izay voalaza fa mpaniraka, vehivavy mpampianatra kosa ny iray izay mpanome basy ary olona 4 hafa, mpiray tsikombakomba.  

Iray tamin’ireo Lehiben’ny jiolahy atao hoe Philibert no maty voatifitra tao Antsirasira Betrandraka tamin’ny fifandonana tamin’ireo Zandarin’ny FIGN ny alin’ny 18 hifoha 19 marsa.  Nisy Zandary iray koa namoy ny ainy tamin’izany. Nandre vaovao mikasika dahalo mpangalatr’omby ny zandary tao amin’ny borigadin’ Andriamena ka nandefa zandary maromaro izay mbola nampian’ireo avy amin’ny FIGN efa elaela tany an-toerana. Teny an-dalana ho any Antsirasira izy ireo no nisy tifitra tamin’ny roa ora maraina ka lavo avy hatrany ny  zandary mpiana-draharaha Dera Theogène Rakotomalala avy ao amin’ny EP3 FIGN Antananarivo, voatifitra teo amin’ny lohany.

Tsy nanaiky lembenana anefa ireo zandary fa nanenjika hatrany ary niatrana manoloana ireto jiolahy. Maty voatifitra tamin’izany ihany koa ity Philibert ity izay voalaza moa fa  isan’ny mpibaiko ireto mpaka an-keriny ihany koa. Anisan’ny voasambotra ny vehivavy sakaizany izay nampiantrano azy io. Hatolotra ny Fampanoavana eto Mahajanga ireo voarohirohy ireo ka efa an-dalana ho any izy ireo amin’izao fotoana izao. Mbola karohina kosa  i Del Kely izay voalaza fa lehiben’ireo dahalo mpaka an-keriny ary manao fangalapiery amin’ireo mpitandro filaminana.

Vanessa

Ino Vaovao0 partages

ITAOSY BEMASOANDRO : Tovolahy iray naratra mafy, notsindromin’ny vadiny antsy

Ny alahady hariva lasa teo no  nitranga   izany, naratra mafy  teo amin’ny kibony  ralehilahy, nandriaka ny rà ka ireo  mponina  teo amin’ny manodidina  no  namonjy azy haingana. Ramatoa vadiny  kosa tsy hita popoka fa lasa nitsoaka taorian’ny  ady. 

Tsy  fantatra  mazava ny antony  nahatonga ny  fifamaliana saingy raha ny filazan’ireo nahita maso dia efa fanaon’ireto farany ny  mifampikasi-tanana. Nitondra ny raharaha  teny anivon’ny mpitandro filaminana ny  fianakaviana raha ny loharanom-baovao  voaray teo am-panaoratana ny lahatsoratra, omaly.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

FANAFIHANA TAO BEHORIRIKA : Vehivavy teratany karàna iray maty, nisy namono tao an-tranony

Voalaza  fa nipetra-drery ity farany  no izao nisy  nanafika sy namono izao.  Ny alahady hariva tokony ho tamin’ny 5 ora  teo no nitrangan’izany teny an-toerana.  Araka ny loharanom-baovao  dia jiolahy roa nirongo fitaovam-piadiana no fantatra fa nahavanon-doza. Nandondona ny varavarana izy ireo ary novahan’ilay ramatoa izay  tsy nahalala inona na inona. Nobedain’ireo olon-dratsy  avy  hatrany ny tenany.  

Tsy nisy nahita sy naharaka tsara  ny zava-nitranga nisy marina ny teo amin’ny manodidina noho izy  irery  nipetraka tao amin’ilay trano.  Nandritra ny fanadihadiana nataon’ny mpitandro filaminana  no namaritana fa halatra niharo vono olona no niseho tamin’io fotoana io . Nisy ny entana very tao an-trano rehefa nikorontana sy nahitana banga  saingy tsy voafaritra izany hatreto.  

Fantatra tamin’ny fanadihadiana natao hatrany  moa ity farany  fa mpiasa amina trano fandraisam-bahiny Indianina lehibe eto an-drenivohitra.  Eo am-panaovana fanadihadiana lalina ny  mpitandro  filaminana amin’izao  fotoana izao, andrasana sy arahina akaiky ny  fikarohana ireo olon-dratsy.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

TETIKASAN’NY FILOHA ANDRY RAJOELINA : Ho vita tsy ho ela ilay Akademian’ny Spaoro

Tetikasa hoentina hanampiana ireo mpanao fanatanjahantena Malagasy ary indrindra mba hahatonga an’i Madagasikara hanana ny maha izy azy eo amin’izay sehatra izay.Miroso tsikelikely amin’ny fanadihadiana ireo velirano nataony ho lasa fotodrafitrasa azo tsapain-tanana ny Filoha Andry Rajoelina. Isany fanamby nataony ny fanamboarana ny akademiam-pirenena fanatanjahantena hoentina hampiroboroboana izay sehatry ny fanatanjahantena eto Madagasikara izay. Fotodrafitrasa izay tena maoderina sy manara-penitra afaka mamaly mivantana ny filàn’ireo mpisehatra ara-panatanjahantena Malagasy. 

Nambarany teny amin’ny lapan’Ambohitsorohitra, omaly fa afaka herintaona eo, na roa taona fara-fahaelany dia ho tafatsangana io fotodrafitrasa lehibe io. Ao no hanomezana fiofanana sy hikarakarana ireo mpanao fanatanjahantena amin’ny lafiny rehetra. Tanjona ny hisandratan’i Madagasikara avo eo amin’ny sehatry ny fanatanjahantena. “Afaka herintaona sy tapany eo na roa taona raha ela indrindra dia vita ilay akademia nasionaly ho an’ny fanatanjahantena. Misy ny fifanarahana manokana amin’ireo mpanao fanatanjahantena amin’ny resaka ara-tsakafo ho fanomanana eo amin’ny lafiny ara-batana. Izay olona na ekipa manomana fifaninanana iraisam-pirenena dia harahi-maso ary hahazo vatsim-pianarana isam-bolana mandra-pahatonga ilay fifaninanana”, izay raha fintinina ny fanazavana noentin’ny Filoha.

Hitondra avo ny voninahi-pirenena

Noraisin’ny Filoha tao amin’ny birao fiasany teny Ambohitsorohitra ny ekipan’ny Zandarimariam-pirenena eo amin’ny taranja Volley-Ball na ny GNVB. Ity ekipa ity izay voahosotra ho tompon’andaka ato anatin’ ny ranomasimbe Indianina ary handeha hiaro ny voninahi-pirenena hiady ny tompondaka aty Afrika. Lalao izay hotanterahina any Ejipta. Tonga nangata-tsodrano tamin’ny Filoha, Andry Rajoelina ireo ekipa mandrafitra ny GNVB izay notarihin’ny sekreteram-panjakana miadidy ny Zandarimariam-pirenena, Ny jeneraly Ravalomanana Richard. Amin’ny maha raiamandreny ny firenena ny Filoha dia fanaon’ny zanaka ny mangata-tsodrano, araka ny voalaza. Ankoatr’izay nangataka fanohanana tam

Ino Vaovao0 partages

VOLLEY – AMBOARAN’I AFRIKA : Nahazo 150 tapitrisa Ariary tamin’ny Filoha Rajoelina ny Gnvb

Nangatahan’ ny Sekreteram - panjakana miadidy ny Zandarimara izay nitarika ny delegasionin’ ny Gnvb tamin’ ny Filohampirenena ny hoenti - manana amin’ io fivahiniana io. Ankoatra izay nosoritany ihany koa fa mivonona ny hitady fandresena ny ekipan’ ny zandarimari izay vao avy voahosotra ho tompondakan’ ny Faritra fahafito nandritra ny fifaninanana farany teo notontosaina ny volana febroary teto amintsika. Amboara roa no nentin’ ny delegasiona teny Ambohitsorohitra omaly, ny iray efa intelo misesy no nahazoana azy ka efa azontsika tanteraka fa ny iray kosa vao indray mandeha ka mila azo indroa aorian’ izao vao tena  hoa zontsika tanteraka.Imbalo kosa araka ny nambaran’ ny Jeneraly Ravalomanana Richard hatrany no efa voahosotra ho tompondakan’ i Madagasikara ny Gnvb ary izao fivoahana mankany Egypte izao dia hitondran’ izy ireo amboara mody.

Niarahaba sy nankasitraka ny GNvb ny filoham - pirenena no koa nanambara fa hanolotra vola 150 tapitrisa ariary hiatrehan’ izy ireo izao fifaninanana izao. Nampahery azy ireo ihany ko aizy mba hananadratra avo ny voninahi - pirenena. Manomboka izao, hoy ihany izy, horaisin’ ny Fanjakana an - tanana ny fiantohana ireny fivahinian’ ny mpikatroka malagasy eo amin’ ny sehatra iraisam - pirenena tokony hatrehintsika ireny. Mifandraika amin’ izay ihany, afaka roa taiona raha ela indrindra na herintaona sy tapany eo no ho tafajoro ny Akademiam - pirenena momba ny fanatanjahantena, any no hianatra ireo atleta ary tsy hanao afa - tsy fanatanjahantena. Ny Fanjakana no hiantoka ny lany rehetra fa ireoa tleta ireo kosa hifantoka amin’ izay fanatanjahantena izay ary hahazo « bourse » mba tsy hitenenana hoe karama, hoy hatrany ny Filohampirenena. Ary dia nofaranany tamin’ ny tsodrano moa ny fihaonana mba ho omby mazavaloha ireto atleta malagasy ireto ka ho tsara mandroso tsara miverina ary hitondra amboara mody.

Hahatratra 19 ny delegasiona malagasy hanainga amin’ io alakamisy io ka ny 15 amin’ ireo no mpilalao. Ny efatra ambiny kosa tekiniasianina. Ny tanjona araka ny nambaran’ ny Maître Andriamanantena Tahiana Nirina mpanazatra dia ny dingan’ ny ampahefa - dalana no hotratrarin’ izy ireo. Fanindroany izao no niatrika lalao afrikanina tahaka izao ny Gnvb ary tamin’ izay laharana faha - 12 tamin’ ireo Firenena 24 nandray anjara ny Gnvb. Amin’ ity kosa izany kendrena ny hahatafiditra ao anatin’ ireo Firenena valo tsara indrindra aty Afrika.

Nanambara hatrany moa ity tekinisianina malagasy ity fa efa mihatsara ny afrikianina ka tsy maintsy miezaka manatratra izay ihany koa isika Malagasy.

Mamonjy R.

Ino Vaovao0 partages

SERASERA SY VAOVAO : Tsy azo atao ny mandefa sarin’olona mihoson-drà

Tsikaritra mantsy tato ho ato fa mihoa-pampana ny fandefasana sary mampihorin-koditra sy mampivarahontsana ao anaty tambajotran-tserasera ao ary toy izany ihany koa no ataon’ireo haino aman-jery sasantsasany. Ny fitiavana “J’aime” sy fanairana ny fon’ireo mpisera ao amin’ny tambajotran-tserasera no voalaza fa tena antony mahatonga ireo mpitsidika mandefa ireny sary ireny raha tsy hilaza afa-tsy izay hita ao amin’ny tambajotran-tserasera fesiboky. Samy nanao izay tiany ny rehetra ka tsy voafehy intsony ny azo atao sy ny tsy azo atao.

Nohamafisin’ny Minisiteran’ ny Serasera sy ny kolontsaina araka izany fa tsy azo atao, voararan’ny lalàna ny maneho sarin’olona maratra sy mihoson-drà, mitsirara eny an-dalam-be vokatry ny trangana loza iray nahazo azy. “Aoka isika hanaja ny soatoavina malagasy, aoka hanaja ireny olona namoy aina ireny na amin’ny fomba ahoana na amin’ny fomba ahoana nahafaty azy, aoka hanaja ny fianakavian’ireny namoy aina ireny ary aoka ihany koa  hanaja ny olona mpijery ny tambajotra sy ny fahitalavitra izay misy karazan-taona samihafa”, hoy hatrany ny avy eo anivon’ny minisitera nanamafy ny fanambaràny.

Ny Ami

Ino Vaovao0 partages

SECES SAMPANA ANTANANARIVO : Mandrangaranga taona fotsy

Nampikatso tanteraka ny fampianarana eny amin’ny Oniversiten’ Antananarivo nanomboka tamin’ny herinandro lasa teo ireo mpampianatra mivondrona ao amin’ny Seces, sampana Antananarivo.

Sorona indray aloha izany ny mpianatra manomboka eto satria niaraha-nahita hatramin’izay fa raha mbola nisy fitakiana natao teny amin’ny fampianarana ambaratonga ambony dia ny mpianatra hatrany no mizaka ny tsy eran’ny ainy. Efa ho iray volana izao ireto mpampianatra mpikaroka sy mpikaroka mpampianatra izay mivondrona ao amin’ny SECES ireto no nanaitra ny sain’ireo tompon’andraikitra rehetra amin’ny tokony hamahana ny olan’izy ireo. Efa nisy ihany moa ny solontenan’ny fitondram-panjakana nalefa nifampiresaka tamin’ireto mpampianatra nitokona ireto saingy tsy nisy ny marimaritra niraisana teo amin’ny roa tonta nandritra ny lahadinika nifanaovana.

Taorian’izay dia nihazo an’i Mahazoarivo izy ireo nangataka fihaonana tamin’ny Praiminisitra Ntsay Christian, tsy afaka nifampiresaka mivantana tamin’ireto mpampianatra ireto anefa ny Praiminisitra tamin’io andro io ka solontena no nalefany nihaona sy nihaino ny hetahetan’izy ireo. Tsy nahafa-po azy ireo indray anefa ny fifampiresahana tamin’ity farany ka nanapa-kevitra izy ireo fa mbola hanohy ny fitokonana izay efa nataony nandritra izay iray volana izay hatrany aloha.

Efa nisy hatramin’ny herinandro teo ny fitetezana ireo efitrano fianarana rehetra nanentanan’izy ireo ny namany hanajanona ny fampianarana izay ataony ary navoakan’ izy ireo tany amin’ny kilasiny avokoa ny mpampianatra rehetra izay mbola nampianatra hiara-hisalahy sy hanamafy ny fitakiana atao. “Tsy nisy nihaino ny fitakiana natao ka tonga amin’ izao fampikatsoana tanteraka ny fampianarana ety amin’ ny Anjerimanontolo izao izahay”, hoy Sammy Grégoire filohan’ny Seces Sampana Antananarivo. Niaiky izy ireo fa tandindomin-doza ny tontolon’ny fampianarana sy ny asa fikarohana eny amin’ny Anjerimanontolo noho ny grevy misesisesy saingy nohamafisiny fa tsy afa-mandefitra intsony izy ireo satria efa ela loatra no nitakiana izany.

Efa tao anaty tetibola tamin’ny taona 2017

Raha ny nambaran’ireto mpampianatra nanao fitokonana ireto hatrany dia fampahatsiahivana ihany izao ataon’izy ireo izao satria efa nivoaka tamin’ny lalàn’ny tetibola tamin’ny taona 2017 ny vola tokony hamahana ny olan’izy ireo saingy tsy nisy fampiharana izany ka toa very an-javony taty aoriana. “Tsy fantatray mazava na hadinon’ny fanjakana io vola io na ahoana”, hoy izy ireo nametraka ny ahiahiny. Takin’izy ireo indray araka izany ny fampidirana izao fitakiana izao ao anatin’ny Tetibola 2019.

Etsy an-danin’izay anefa dia manomboka mampiaka-peo ihany koa ny mpianatra, fantiantoka iray lavaka rahateo no voatery  iantsorohan’ny mpianatra raha sanatria ka minia manao be marenina ny roa tonta. Ankoatra ny fotoana lany dia tsy maintsy zakain’ny mpianatra ihany koa ny fandoavana manontolo ny saram-pisoratana anarana izay lafo dia lafo. “Tsy misy manameloka ny fitakiana ary zon’ny rehetra  ny mitaky izay heveriny ho tombotsoany saingy aoka mba tsy ho ny mpianatra foana no ho sorona”, hoy ireo mpianatra naneho ny ahiahiny amin’ny mety hisian’ny taona fotsy.  

Ny Ami

Ino Vaovao0 partages

ZOKY ANDRY : Kandida tokana natolotry ny “Vovonana IRD” ao amin’ny Distrikan’Arivonimamo

Isan’ireo Distrika midadasika sy be velarana ity Distrikan’Arivonimamo ity satria dia kaominina 23 be izao no mandrafitra azy. Tamin’ny alarobia 20 marsa 2019 lasa teo no nampahafantarina tamin’ny fomba ôfisialy tao Imerintsiatosika ny maha kandidan’ny IRD an’i Zoky Andry. Tonga nanolotra sy nampahafantatra azy tamin’ny mponin’Arivonimamo tamin’izany ireo solontenan’ny vondrona isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina avy ao amin’ny birao foibe, nosoloin’ny Sekretera NasionalyHery Rasoamaromaka sy ireo mpiara-miasa aminy tena.Notronin’ny birao foibe

Tsy nahalavi-tany ireo avy amin’ny birao foibe tokoa ny fitiavana an’i Zoky Andry ny mponina ao amin’ny Distrikan’ Arivonimamo satria zava-dehibe, tsy azo tsinontsiniavina ary tena manan-danja eo amin’ny hazakazaky ny fifidianana solombavambahoaka ny fanolorana sy fampahafantarana tahaka izany hialana amin’ny lainga afafin’ireo izay “mitono-tena tahaka ny lolokely” ho nahazo tso-drano avy amin’ny Filoha, Andry Rajoelina.

Laharana faha-9

Laharana faha-9 amin’ireo Kandida miisa 13 nirotsaka ao amin’ny Distrikan’Arivonimamo izy. “Dadalôra”, “Madame Tantely” ary “Monsieur Rivo” izay samy avy ao amin’ity  Distrika ity ihany  no mpiray lisitra aminy. Olom-baovao eo amin’ny raharaha pôlitika ny Kandida “Zoky Andry” saingy efa ela niseharana tamin’ny fanampiana ny mponina any amin’iny faritra iny tamin’ ny alalan’ireo asa sôsialy fanaony. Ankoatra ny tolo-dalàna izay efa iraisan’ny “Vovonana Ird” manolotra eny amin’ny Antenimierampirenena Tsimbazaza dia manana ny tolo-dalàna heveriny hanatsarana ny fiainan’ny vahoaka ihany koa i “Zoky Andry”, isan’izany ny fandrosoana tolo-dalàna hanatsarana ny fandriam-pahalemana, fanomezana famatsiam-bola ho an’ireo tantsaha vonona hiezaka  hampiroborobo ny asa fihariany ary ny fijerena akaiky izay hanatsarana ny sôsialim-bahoaka.

Ny Ami

Ino Vaovao0 partages

PRAIMINISITRA NTSAY CHRISTIAN : « Tsy maintsy manatsara ny tontolon’ny fandraharahana isika »

Haharitra telo andro io fihaonana io, izay andiany fahadimy ary efa fanao isan-taona, entina mametraka lamin’ asa iatrehana ny taona vaovao. Tonga nanokatra izany ny Praiminisitra Ntsay Christian. Nambarany nandritra izany fa mila manatsara ny tontolon’ny fandraharahana isika eto Madagasikara mba hahatonga ireo mpampiasa vola ho sahy hanorina orinasa ahafahana manome asa ny tanora malagasy. Tafiditra ao anatin’izany ny fanafoanana ny delestazy. Fepetra iray lehibe takin’ny mpampiasa vola ny fananana angovo azo ampiasaina.

Manana adidy amin’ny fanatsarana ny tontolon’ny asa eto Madagasikara ny inspekteran’ny asa, hoy hatrany ny praiminisitra sady lehiben’ny governemanta.Nasehony  nandritra ny fandraisam-pitenenana nataony fa voafehiny ny pitsopitson-dalàna sy fifanarahana momba ny asa. Nisy ny antso nataony ho an’ny mpizaika mba hamolavola paika matotra hahatonga ny toekarena manara-drafitra. Tafiditra ao anatin’ izany ny famolavolana paikady mampiditra ireo sehatr’asa tsy mbola manara-dalàna ho ao anatin’ny ara-dalàna.

Notsindrin’ny Praiminisitra Ntsay Chirstian fa mila miditra amin’ny fanaovan-tsonia ireo fifanarahana iraisam-pirenena momba ny asa isika eto Madagasikara. Misy amin’izy ireny no mbola tsy vitan’i Madagasikara sonia. Anisany ny momba ny fifanarahana iraisam-pirenena momba ny mpiasa an-trano. Tsy afaka hitaky ny zon’ireo Malagasy mpiasa an-trano any ivelany isika raha tsy nahavita sonia ireny fifanarahana ireny.

Nomarihin’ny Praiminisitra fa tafiditra ao anatin’ny velirano nataon’ny Filoham-pirenena ny fampanan’asa ny vahoaka Malagasy ka ilaina ny fikaonandoha tahaka izao ataon’ny inspekteran’ny asa izao. Nampitandrina an’izay inspekteran’ny asa manao kokiloky ihany koa ny tenany mba “hiova fo”.

An-dalam-pamolavolana ny “Plan Emergence de Madagascar”

Nandritra io lanonam-panokafana ny fihaonamben’ny inspekteran’ny asa natao ao Toamasina io, nanararaotra nampahafantatra ny ho amin’ny famolavolana “Plan Emergence de Madagascar“ ny fanjakana Malagasy amin’izao fotoana izao. Nomarihiny mantsy fa tsy mifanaraka amin’ny politikam-panjakana amin’ny ankapobeny ilay PND teo aloha ka mila ampifanarahana ka izany no mahatonga ny famolavolana io teti-pivoarana vaovao io. Ny volana jona 2019 no tombanana ho vita izany ary mihatra hatramin’ny taona 2023, hoy hatrany ny fanazavan’ny Praiminisitra.

Hampiharina avy hatrany

Nanambara ny filohan’ny sendikan’ny inspekteran’ny asa eto Madagasikara nandritra ny lanonam-panokafana io fihaonambe io fa hisy fehin-kevitra hivoaka any amin’ny famaranana io fihaonana io, amin’ny 27 marsa. Fehin-kevitra tapaka izay hampiharin’ny inspekteran’ny asa avy hatrany.

Tonga nanotrona izao lanonam-panokafana izao ny Minisitry ny Asa, ny Fampananan’asa, ny Asam-panjakana ary ny Lalàna Sôsialy, Ranampy Gisèle.

Kamy

Ino Vaovao0 partages

VALIM-BABENA : Niantoka ny asa fanarenana ny jiron’ny lycée-mixte Nosy Be i Aly Aboudou

Noho izany tsy niraviravy tanana ny lehilahy manoloana ny fahasahiranana mianjady amin’ireo zandry sy zanaka mianatra ao amin’ity sekoly ity. Afa-pahasahiranana ankehitriny ireo mpianatr’ity sekoly ity any Nosy Be noho ny hetsika nataon’ny Ben’ny tanàna  Aly Aboudou. Raha tsy azo nianarana tamin’ny alina ao amin’ity sekoly ity teo aloha noho ny haizina dia tsy izay intsony ny zava-misy amin’izao fotoana. 

Nosoloina daholo ny kojakoja ilaina amin’ny famatsiana jiro tahaka ny «  disjoncteur  » tao amin’ity lisea ity ary nametrahana “ampoule Led” miisa 90. Mazava daholo araka izany ny efitrano fianarana rehetra. Tsy vitan’izany, nomen’ny Ben’ny tanàna takamoa miisa 10 ihany koa ny talen’izany sekoly izany hanoloana izay mety ho simba.  Volan’ andriamatoa Aly Aboudou madiodio no nanaovana izany asa fanarenana izany. Natao izany, hoy ity farany, ho valim-babena noho izy mpianatr’ity lisea ity teo aloha.

Nangataka ny hampidirana rano

Nanararaotra ny asa soa nataon’ity Ben’ny tanàna ity ny ray aman-drenin’ny mpianatra ka tsy nisalasala nangataka ny hampidirana rano ny trano fidiovana ao amin’ny lycée –mixte ny filohany. Neken’andriamatoa Aly Aboudou avy hatrany izay fangatahana izay. Tsara ny manamarika fa notokanana ny zoma teo ny asa fanarenana ny jiron’izany sekoly izany. Ny azo ambara dia maromaroa ny  tahaka an’andriamatoa Aly Aboudou.

A.Lepêcheur

Midi Madagasikara0 partages

Donakafon’ny Tanora (Data) : Un débat sur « Le financement du développement à Madagascar » ce jeudi

Le Data (Donakafon’ny Tanora) revient. Pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec ce rendez-vous mensuel, il s’agit d’un débat d’idées sur un thème d’actualité. C’est un programme de la Friedrich Ebert Stiftung (FES) et organisé par les yltpiens, celles et ceux qui ont bénéficié de la formation en leadrship YLTP (Youth Leadership Training Program), dispensée par la FES. Pour ce mois, le Data sera axé sur le thème : « Le financement du développement à Madagascar ». Parmi les panelistes figurent, Rado Ratobisaona, yltpien 2012, doctorant en Economie et enseignant en Economie Quantitative ; Nirina Rakotomanantsoa, coordinateur du programme IEM (Initiative pour l’Emergence de Madagascar) et Directeur Général de la Société Malagasy Kraoma ; Rivo Rakotondrasanjy, entrepreneur et chef d’entreprises, et Ralison Andriamandranto, consultant indépendant et coordinateur du Sefafi. Nous retenons une date, une heure et un lieu : ce jeudi 28 mars à 16 heures au Café de la Gare Soarano !

Recueillis par Aina Bovel

Midi Madagasikara0 partages

Dura lex, sed lex

Plaie d’argent n’est pas mortelle. L’argent ne fait pas le bonheur.  Ces deux proverbes sont loin d’être de l’argent comptant pour certains candidats aux législatives dont la parole n’est pas d’argent, aux yeux de la HCC.

Dura lex, sed lex

« N’accepte pas les paiements par chèque ». On n’est pas devant la caisse d’un magasin ou chez une station d’essence, mais bel et bien au guichet du Trésor public qui a fait le malheur de trois candidats à la candidature, à Vatomandry, Moramanga et Mampikony, en refusant le paiement par chèque de leurs cautions. Plaie d’argent était aussi mortelle pour un quatrième candidat à Antsirabe II puisque les deux chèques de 10.000 Ar. et 3000 Ar. libellés à son nom par ses « sponsors » n’ont pas été acceptés par le Trésor, pour la simple et pas forcément bonne raison, qu’ils ne sont pas à l’ordre de la Caisse des Dépôts et Consignations qui ne peut pas alors les encaisser. L’argent n’a pas non plus fait le bonheur d’un cinquième candidat à Toliara car la personne qui devait apporter la caution a été retardée par « le mauvais temps et la montée des eaux ». Elle était arrivée le 14 mars après la fermeture des bureaux dans une ville pourtant réputée « Tsimiroro », c’est-à-dire qui ne dort jamais. A l’exception apparemment du receveur du Trésor. Un autre candidat aux législatives dans la cité du soleil, a également appris à ses dépens que le temps, c’est de l’argent. Idem pour un prétendant à la Chambre basse qui est tombé de haut à l’annonce du verdict de la HCC qui n’a pas tenu compte – au propre comme au figuré – de l’enclavement d’Analalava et de l’inexistence d’établissement bancaire dans cette circonscription. « Dura lex, sed lex ». Dure est la loi, mais c’est la loi, quand bien même elle ne serait pas seulement faite contre les hommes, mais aussi et surtout pour eux. Y compris pour les candidats qui seront justement appelés à voter les lois, s’ils sont élus à l’Assemblée nationale. Ce ne sera pas le cas des candidats sus cités dont les dossiers ont été rejetés par l’OVEC, la CENI et la HCC pour des problèmes de caution. Le Trésor ne fait pas de crédit. « Tsy manao trosa anio ».

R. O

Midi Madagasikara0 partages

Hira tranainy : Solika toujours égal à lui-même

Solika reste populaire chez les gens du troisième âge

Hier, le succès de Solika a été tel, que le public a été sous le charme. Les fans, les curieux et les amateurs des chansons d’antan ont été au rendez-vous et en redemandaient. 

C’est dans un CC Esca Antanimena bien rempli qu’ils ont fait des heureux. Les spectateurs ont pu se retrouver dans les années des « Hira tranainy ». Le public a apprécié les chansons qui agrémentaient les pièces théâtrales malgaches  d’antan. Les incontournables étaient de mises. Le fameux « Haody  ry Analamangako », repris en chœur ou « Havako anie izy izay » , jamais ternis par le temps restent des morceaux très prisés.

Ce fut un moment d’émotion pour l’assistance de redécouvrir à nouveau les morceaux comme  « Bakobako roa, Voasary an’ala,  Vorom-potsy miara-dia, Tsy misy tsy  ho diso, Very vakana zavavy, ‘Lay takariva kely… » Ceux-ci sont des titres issus du répertoire de célèbres compositeurs tels que Naka Rabemanantsoa, Rasamy Gitara, Justin Rajoro, sans oublier Andrianary Ratianarivo. Ces chansons sont toutes des incontournables du playlist du « hira tranainy ». Chaque morceau a sa propre histoire. Allant de la famille et le respect des ainés à l’amour ou la séduction aux belles parades, le thème varie selon les pièces dont ilest  issu

Les spectateurs étaient tantôt ravis, tantôt enthousiasmés ou plutôt mélancoliques en suivant les paroles et les diverses mises en scène du groupe qui a confirmé encore ce soir qu’ils sont des professionnels de la scène.  Une fierté pour le groupe Solika de pouvoir  partager cette richesse musicale. En réalité, jusqu’à maintenant, rares sont les groupes qui ont adopté les chansons d’entractes des scènes de théâtres malgache  dans le temps ou cet art a connu son triomphe à Ambatovinaky.

Zo Toniaina

Midi Madagasikara0 partages

Campagne de vaccination contre la rougeole : Coup d’envoi de la 3e phase, ce jour 4 millions d’enfants...

Les enfants âgés de 6 mois à 9 ans sont concernés par la présente campagne de vaccination contre la rougeole.

Coup d’envoi, ce jour, de la troisième campagne de vaccination contre la rougeole à Madagascar, après une première campagne en janvier et une seconde phase en février 2019.

Du 25 mars au 5 avril 2019, cette troisième phase de la campagne de vaccination contre la rougeole se déroulera dans 67 districts du pays qui n’ont pas encore été touchés par les précédentes campagnes. Quatre millions d’enfants âgés de six mois à neuf  ans sont ciblés, à travers 19 régions du pays.

Dernier bilan. L’épidémie de rougeole a touché (à la date du 15 mars 2019) 112.639 personnes, toutes tranches d’âges confondues tandis que 15% des cas déclarés ont nécessité une hospitalisation. Actuellement, on observe une nette diminution du nombre d’enfants hospitalisés pour cause de rougeole. La majorité des personnes atteintes, (40,3%) sont âgées de 5 à 14 ans, si les 0 à 9 mois ne représentent que 7,2%. Il a été appris que 67% des sujets atteints de rougeole, soit plus des deux tiers, n’ont jamais été vaccinés. Quant aux décès, 634 ont été notifiés avec liste linéaire et 567 décès sans liste linéaire, soit plus d’un millier de décès au total. La létalité indiquée par le ministère de la Santé publique est de 1,1%.  105 districts sanitaires (sur 114) à travers les 22 régions de Madagascar sont en épidémie.

Parents demandeurs. On observe depuis plusieurs semaines une baisse significative du nombre de cas notifiés. Depuis la sixième semaine de l’année 2019, les nombres de cas déclarés par semaine continuent d’observer une courbe décroissante, après le dernier pic de fin janvier- début février. Les campagnes successives de vaccination sont principalement à l’origine de cette tendance à la baisse. Les parents d’enfants dans la tranche d’âge concernée (6 mois à 9 ans) sont, en effet, très demandeurs en matière de vaccination, contrairement à d’autres campagnes de vaccination contre des maladies infantiles menées par le passé, durant lesquelles des réticences ont été observées, et ont fait l’objet de campagnes de communication spécifiques pour en venir à bout. Cette fois, en ce qui concerne   la rougeole, l’étendue de l’épidémie est telle, que les parents sont généralement impatients de faire vacciner leurs enfants. Rappelons que le taux de vaccination durant la seconde phase de la campagne est de 102,4%.

Hanitra R.

Midi Madagasikara0 partages

Tsiroanomandidy : Basy vita gasy 7 sy ody marobe, sarona tamina lehilahy iray

Basy vita gasy

Nanao tari-dositra avy hatrany ity lehilahy iray nitondra gony, raha nifanena tamin’ireo polisy nanao fisafoana, toy ny mahazatra azy ireo teny amin’ny toby fiantsonan’ny taxi-brousse ao Tsiroanomandidy ; ny zoma 22 Martsa lasa teo.  Nanenjika azy avy hatrany ireo polisy satria nampiahiahy izany fihetsiny izany. Tsy lasa lavitra, fa tratra ralehilahy. Nosavaina ilay gony ka basy vita gasy 2 no tao anatiny ary nentina tany amin’ny kaomisaria ao Tsiroanomandidy  ity olona ity mba hanaovana famotorana. Nandritra izany no nahalalana, fa handeha ho any Maintirano izy ary mbola misy iray hafa azy tao anatin’ilay taxi-brousse saika hiarahany. Basy vita gasy  dimy ihany koa miampy ody gasy marobe no hita tao anatin’io gony  faharoa io. Tafakatra fito araka izany ny isan’ny basy vita gasy azo tamin’ity lehilahy ity. Nampidirin’ny Fitsarana am-ponja vonjimaika ity lehilahy ity rehefa natolotra ny Fampanoavana. Hatreto dia mbola tsy fantatra ny mety ho fiavian’ireto basy vita gasy ireto.

T.M.

Midi Madagasikara0 partages

MJS : Rosa Rakotozafy, la nouvelle DG des Sports

Rosa Rakotozafy lors de la passation avec l’ancien DG des Sports, Anselme Rabibisoa.

A l’instar de ce qui se faisait sous d’autres cieux, le président Andry Rajoelina a aussi choisi de placer les anciennes gloires du sport dans l’administration.

C’est ainsi que Rosa Rakotozafy vient d’être nommée Directrice Générale des Sports et ce après avoir été Directrice du Sport Fédéral auparavant.

A noter que Rosa Rakotozafy fut championne d’Afrique du 100m haies et a déjà représentée la  Grande  Ile à des Jeux Olympiques. Elle est d’ailleurs la présidente de « l’Association des Athlètes Malagasy Olympiens ».

Toujours à l’écoute des sportifs, Rosa Rakotozafy va très certainement permettre le rapprochement entre le ministère et les instances fédérales.

Clément RABARY

Midi Madagasikara0 partages

Législatives – District de Tsaratanàna : « Le premier suppléant devient le candidat de l’IRD », i...

Fano Rakotondrazaka, rapporteur général de la Ceni (Photo d’archives)

Les législatives se tiendront le 27 mai prochain, mais nous ne sommes pas sans savoir que l’environnement relatif à la tenue de ces élections cruciales est émaillé d’insécurité.

En effet, à titre de rappel, le candidat issu de la plateforme « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRD) dans le district de Tsaratanàna, Rakotozafy Haingotiana, a été enlevé le 11 mars dernier, puis assassiné par ses ravisseurs. Son corps a été retrouvé le 21 mars. Jusqu’à maintenant, les circonstances ainsi que les auteurs de ces infractions demeurent inconnus du public.

Suppléant. Quoiqu’il en soit, la Ceni (Commission Electorale Nationale Indépendante), par le biais de son rapporteur général, Fano Rakotondrazaka, a informé que les élections législatives dans ce district auront toujours lieu. « Pour la plateforme « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » à Tsaratanàna, c’est le premier suppléant qui devient automatiquement le candidat dans ce district », a-t-il souligné, hier, sur la Radio Nationale Malagasy (RNM). Il s’agit, à titre de rappel, de Ratsimanosika Alexandre Andriamanantena. Et le rapporteur général de la Ceni de poursuivre que « l’IRD dans ce district n’a plus de suppléant. Dans ce cas, la Ceni lance un appel aux responsables de la plateforme à envoyer le nom du suppléant ».

HCC. Par ailleurs, le même rapporteur de la Ceni a indiqué que « l’annulation totale ou partielle du scrutin relève de la compétence de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) si les circonstances ne permettent pas la tenue en bonne et due forme de l’élection ». Parmi ces circonstances, selon toujours ses explications, figurent la force majeure et l’insécurité. « C’est également la HCC qui décide s’il faut organiser une élection partielle », poursuit Fano Rakotondrazaka. Dans cette même optique, une délégation de la Ceni centrale quittera Madagascar, demain, pour se rendre sur le sol sud-africain. L’objectif étant l’impression des bulletins uniques utilisés le 27 mai.

Recueillis par Aina Bovel

Midi Madagasikara0 partages

15 km de Tana : Un essai transformé pour Nivo Rakotoson

La présidente de la section de Tana Ville, Nivo Rakotoson, entourée par les trois meilleurs coureurs. On reconnaît également en retrait le président de la Ligue d’Analamanga de rugby, Andry Ravelojaona qui a bouclé les 15 km avec une aisance déconcertante.

L’athlétisme a montré au public qu’il est rassembleur et qu’il a la capacité de ratisser un plus grand nombre. C’était le cas hier avec l’organisation par la section de Tana Ville des 15 km à travers les rues de la Capitale.

Une grande première réussie pour la section d’athlétisme de Tana Ville pour les 15 km de Tana d’hier. Un essai transformé pour la présidente Nivo Rakotoson qui n’en espérait pas tant avec 315 participants  et surtout un doublé de son Lycée Privé La Pie chez les dames.

 Une belle image. De quoi faire tout le bonheur de cette présidente qui entend enchaîner dans la foulée avec les compétitions sur piste puis plus tard les championnats d’Antananarivo-Renivohitra.

« Nous avons voulu pour cette première faire connaître à tout le monde que nous existons mais aussi que l’athlétisme est fait pour le plus grand nombre », confiait à la presse la présidente Nivo Rakotoson toute heureuse de voir la fédération conduite par la présidente Norolalao Andriamahazo apporter tout son aide à l’organisation ainsi que le sénateur Berthin Andriamihaingo venu prêter mains fortes.

Une belle organisation en fait avec en ouverture les deux tours du lac Anosy pour les amateurs de la course du dimanche où même les petits s’époumonaient pour suivre leurs parents.

Une très belle image familiale suivie aussitôt du relais inter-établissements qui a vu la participation de 7 établissements. Une épreuve dominée de la tête et des épaules par les protégés du Père Perdro qui monopolisait les deux premières places avec l’Akamasoa d’Andralanitra crédité d’un chrono de 1minute 50 secondes ainsi que Manantenasoa d’Ambohimahitsy qui a franchi la ligne d’arrivée avec un retard de 4 secondes.

Des médailles en vue. La troisième marche du podium revenait au LTC Ampefiloha avec un temps de 1minute 55 secondes.

Pour les 15 km, le Lycée Privé La Pie a aussi fait parler la poudre en ravissant les deux premières places puisque Nanie Razafindrafara (51minutes 5 secondes) devançait l’expérimentée Seheno Raharinirina (51 minutes 12 secondes) qui venait de remporter le dernier championnat de Madagascar du semi-marathon à Antsirabe.

Oliva Rabemihoatra de la CNaPS terminait à la troisième place avec 53 minutes  5 secondes.

Chez les hommes, la loi de la logique a prévalu avec la belle victoire de Mampitroatsy du COSPN Boeny, le meilleur malgache sur les courses de fond.  Le Majungais bouclait les 15 km en 48 minutes  15 secondes.

Il devançait deux militaires du COSFA dont Patrick Ralaiarimanana (49 minutes 52 secondes) et l’excellent Hajanirina Andriamparany (50 minutes  33 secondes) victime d’un faux rythme imposé par Mampitroatsy. Mais c’était de bonne guerre entre des présélectionnés pour les Jeux des Iles et sous les yeux ravis de la présidente de la FMA qui les voyait déjà revenir avec des médailles au cou.

Clément RABARY

Midi Madagasikara0 partages

Marc Ravalomanana : « No deal » avec Andry Rajoelina

Deux mois et demi après la proclamation des résultats officiels du second tour de l’élection présidentielle, l’ancien président sort de son silence pour faire part d’un « no deal » avec le président élu.

« Si j’ai accepté les résultats de l’élection présidentielle, c’est pour que Madagascar devienne un modèle d’alternance démocratique en Afrique », a expliqué celui qui s’était présenté sous le label K 25. Un « Marc » utilisé pour les législatives par « Tiako I Madagasikara ». « J’aime Madagascar », a déclaré le numéro Un du parti. C’était lors de sa rencontre avec des candidats du TIM K 25. Au siège à Bel Air. A l’image de la bonne mine affichée pour l’occasion par Marc Ravalomanana.

Patriotisme. « Je suis très en forme », a-t-il lancé, avec son accent et sa bonhomie habituels. Avant d’ajouter qu’« il n’y a pas de retraite dans le domaine du patriotisme ». Une manière d’apporter après coup, la réplique à son ancien adversaire à la course à la magistrature suprême qui estimait que le propriétaire de Tiko a atteint l’âge du « fisotroan-dronono ». C’est aussi une façon pour « Dada » de se positionner par rapport au 29 mars, même s’il n’était pas encore né en 1947, pour reprendre sa propre remarque, du temps où il se trouvait à la tête du pays.

Facebook. L’ancien président a également saisi sa réapparition sur le petit écran de sa propre chaîne pour démentir l’existence d’un « deal » entre lui et l’actuel locataire d’Iavoloha. « Je n’ai passé aucun deal, je ne suis pas du genre à me laisser acheter », a-t-il formellement spécifié. S’inscrivant en faux contre l’information qui avait fait le buzz sur les réseaux sociaux.  « C’est le problème avec Facebook », déplore-t-il. En rapportant néanmoins qu’ « on s’est entendu sur la nécessité de mettre fin aux arrestations et de lutter contre la pauvreté ». L’homme qui se distinguait à l’époque par sa formule, « enrichir les pauvres sans appauvrir les riches », de constater dans la foulée que « le peuple vit encore aujourd’hui  dans la misère ». Un thème qui sera probablement au centre de la campagne pour les législatives pour le fondateur de l’empire Tiko qui voulait mettre du beurre dans les épinards ou plutôt les « anamamy » au goût plutôt amer des Malgaches.

R. O

Midi Madagasikara0 partages

Football- Coupe de Madagascar : Les Tananariviens ont eu chaud !

Les 32es  de finale de la « Telma Coupe de Madagascar » ont tenu leurs promesses. Il ne peut être autrement quand les Tananariviens se font bousculer sur la pelouse de Mahamasina.

C’est le cas notamment par le « FC AZ d’Ambositra » qui a fait trembler, samedi,  le « CF TFC ». L’équipe menait par 3 buts à 1 à la pause avant de se faire coiffer sur le fil sur le score incroyable de 4 buts à 3.

L’autre Centre de Formation d’Analamanga a également été contraint par « Fosa Juniors U20 » à aller aux tirs au but après un score nul et vierge avant de s’imposer par 4 à 3.

C’est sur le même score que « l’USCAF » a battu « Piment Vert » car après un score de parité de 1 à 1, la séance de tirs au but a permis aux gars de la CUA de gagner la partie par 3 à 2.

Quant au match entre l’AS Adema et « HZMA Amparafa », il va être repris ce jour à la 80e mn, temps auquel l’arbitre a arrêté la rencontre à la suite d’une obscurité naissante.

Hier mais toujours à Mahamasina, « Elgeco Plus » a battu « Ariary FC » par 5 buts à 2 tandis que le « COSPN » s’imposait devant le « CFFJA » par 3 buts à 0.

« Five FC » pour sa part, a battu « Avenir de Betongolo » sur la plus petite des marges de 1 à 0.

Clément RABARY

Midi Madagasikara0 partages

Jeux des Iles de l’Océan Indien : « L’essentiel c’est de ramener l’or », clame haut et fort Tino...

Une photo édifiante de l’implication de l’Etat, les ministres sont au second plan et laissent le devant de la scène aux membres des fédérations sportives.

Le coup d’envoi du regroupement des athlètes  pour les Jeux des Iles à l’île Maurice a été donné en grande pompe, samedi, dans un Palais des Sports des grands jours.

Une belle manière pour le nouveau ministre des Sports, Tinoka Roberto, de montrer au grand jour que le Président Andry Rajoelina roule entièrement pour une préparation maximale.  Le mot est même moins fort quand on voit les moyens énormes mis à la disposition de nos sportifs et ce grâce à la formule de coaching de chaque discipline avec de nombreux ministres.

C’est un Tinoka Roberto très fier qui annonça  samedi au millier d’athlètes présélectionnés pour les Jeux des Iles que tous les moyens seraient  mis à la disposition des sportifs malgaches car « l’essentiel n’est plus de participer mais bien de ramener l’or de ces 10es  Jeux des Iles ».

Adversaires fortunés. Et quand il le dit, cela explique pourquoi et contrairement aux précédentes éditions, les athlètes seront logés dans les hôtels de la capitale jusqu’aux jeux qui auront lieu du 19 au 28 juillet 2019.

Une première qui doit coûter une fortune mais si c’est le prix à payer pour que nos porte-fanions se sentent à l’aise et se donnent à fond, le seul gage du succès face à des adversaires fortunés de la trempe des Réunionnais.

Il s’agit donc pour les 14 disciplines en lice de se préparer au mieux quitte à négocier des compétitions à l’étranger comme cela avait été le cas avec la Chine.

Tout le monde a pris des mesures en vue d’honorer ce premier regroupement à l’exception du football encore pris par la ligue des champions et la coupe.

Le « kitesurf out ». On notera également la présence des frères Panoël Razafindrasata, des grands champions du « kitesurf » qui se demandent s’ils vont pouvoir être de la partie ou non car pour l’instant la fédération de voile ne trouvait mieux que de dénigrer leurs diplômes d’instructeur de « kiteboarding ».

Les deux hommes viennent pourtant de rentrer du Vietnam où ils ont animé un stage mais chemin faisant ils ont aussi participé à des compétitions auxquelles honoraient les membres de l’équipe nationale chinoise en vue des Jeux Olympiques de 2024.

Un crochet chez les athlètes a permis de voir cette renaissance de la boxe qui entend ramener le maximum de médailles avec notamment Marco  Jérôme (-52 kg) qui a terminé à la troisième place des championnats d’Afrique. Il y a d’autres dont Rodolphe, l’ancien  rugbyman qui tire chez les lourds mais également un Fianarois chez les moins de 48 kg au talent très prometteur.

Le président de la boxe, Herimamy Rabarison, ne cache pas son optimisme en faisant appel à Razanakolona et Claude Ratovolala pour encadrer l’équipe.

Une chose est certaine, l’haltérophilie restera encore en tête des disciplines pour permettre à Madagascar de ravir le maximum de médailles. Le président de la fédération, Harinelina Andriamanarivo affiche d’ailleurs un optimisme béat quant aux chances de ses protégés à ces jeux régionaux.

Le rugby à 7 également dans la course a des chances de monter sur le podium. Et la mine ravie du président Marcel Rakotomalala en disait long sur la volonté de son équipe pour ramener l’or.

Bref, tout est pour le mieux pour espérer faire mieux que cette troisième place quasi-habituelle derrière La Réunion et les Seychelles.

Clément RABARY

Midi Madagasikara0 partages

Menabe : Fankalazana ny andro manerantany ho an’ny rano

Ny kaominina ambonivohitr’i Morondava no voahosotra ho kaominina mendrika.

Ny kaominina ambonivohitry Morondava no voahosotra ho kaominina Mendrika Salama Mihabo. Izany no fantatra nandritra ny fankalazana ny andro maneran-tany ho an’ny rano; izay natao tao amin’ny renivohitry Menabe.

Hetsika nokarakarain’ireo mpiara-miombon’antoka momba ny rano sy ny fidiovana ka nampitrondraina ny lohahevitra hoe “Na iza inao, na iza ianao mila rano”. Nisy ihany koa ny fanolorana mari-pankasitrahana tamin’ny fifaninanana tokatrano modely, amin’ny fitaizana zaza latsaky ny 5 taona, ny fikarakarana ny vehivavy mitondra vohoka. Tsy latsa-danja ihany koa ireo ezaka nataon’ireo mpanentana fahasalamana eny ifotony sy ho an’ireo toby isam-pokontany ka notolorana fitaovana ihany koa, toy fitaovam-pandanjana zaza, “machine à calculer,trousses, classeurs, cahiers, bidons, sns…”

Anastase

Midi Madagasikara0 partages

Ambositra : Fitsofan-drano ireo kandidà ho solombavambahoaka

Taorian’ny atsapaka nataon’ny OVEC  hitondra ny laharana ny kandidà tsirairay avy eto amin’ ny distrikan’ Ambositra, dia samia niezaka ireo kandida ireo nangataka  tsodrano amin’ireo ray aman-dreny eto an-toerana alohan’ny hampahafantatra ny momba azy ireo tsirairay avy sy ireo mpirai listra aminy, ka anisan’izany ny kandidà laharana faha telo  Dera Tsihoarana avy amin’ny tsy miankina izay natao ny asabotsy lasa teo.

Notontosaina ny asabotsy faha- 23 marsa lasa teo, tao amin’ny fark Md Josefa’-Ambositra, ny fitsofan-drano nyI kandida faha 7  I David Exedy, kandidà solombavambahoaka natolotry ny Isika rehe tra  Andry Rajoelina ho an’ ny distrikan’Ambositra sy ireo mpiray lista aminy. Tonga nanatrika an’izany ireo mpiara- manohana azy, ka anisan’izany ny antoko politika MMM sy ny vahoaka maro.

Anastase

Midi Madagasikara0 partages

Quatrième revue de la FEC : Le FMI débloque 43,8 millions de dollars

Les autorités malgaches ont réussi à convaincre le FMI sur la poursuite des réformes pour le développement économique.

La confiance des bailleurs de fonds vis-à-vis du régime actuel continue de se confirmer et les fonds aussi bien publics que privés sont attendus pour le développement du pays.

C’est de la plus belle manière que cette confiance vient d’être démontrée,  puisque cette fois-ci, c’est le Fonds Monétaire International (FMI),  une institution  occupant une position centrale dans le système monétaire international qui vient de reconnaître les progrès réalisés par Madagascar dans l’accomplissement de son programme de développement.

Décaissement immédiat

En effet, le Conseil d’administration du FMI  a achevé vendredi dernier la 4e  revue du programme en faveur de Madagascar appuyée par la Facilité Elargie de Crédit (FEC). « Cette approbation qui est d’une importance particulière pour l’avenir économique de Madagascar fait  suite aux deux missions effectuées par les services du FMI en  septembre 2018 et  février 2019 », indique un communiqué de la Banque  centrale. Avec cette approbation de la FEC, Madagascar bénéficiera d’un décaissement immédiat de 31,4 millions de DTS, soit environ  43,8 millions de USD. Ce qui porte à 263,8 millions USD, le montant total des décaissements depuis la première tranche de la FEC en juin 2016. Outre ses missions d’aide à la balance de paiement et de soutien aux politiques économiques ; notamment à travers les réformes structurelles, la FEC est aussi considéré comme  un catalyseur d’appuis  financiers des bailleurs de fonds.

Progrès réalisés

Cet achèvement, d’une part, confirme les progrès réalisés par Madagascar dans la mise en œuvre continue du programme et d’autre part, traduit la volonté du gouvernement à s’engager à déployer des efforts pour la poursuite des réformes, lesquelles sont en ligne avec les objectifs énoncés dans la PGE.  On rappelle sur ce point que lors de la mission qu’elle a effectuée à Madagascar en février dernier, une délégation du FMI conduite par Marshall Mills a fait la déclaration suivante : «Le Président et le nouveau gouvernement ont signifié aux équipes du FMI leur engagement à accélérer les réformes économiques dans le cadre du programme appuyé par la FEC et à poursuivre la coopération avec le Fonds. Les plans du gouvernement pour augmenter les dépenses sociales et d’investissement sont déterminants pour une croissance inclusive et concordent largement avec les priorités du programme. Ces projets reposent de manière critique sur l’augmentation des recettes fiscales dans le cadre du programme, ce qui suppose la poursuite des réformes de l’administration fiscale telles que le renforcement des procédures comptables, ainsi que la protection des recettes, lesquelles pourraient souffrir de dépenses fiscales ou des régimes d’exonération. Une priorisation rigoureuse en matière de projets d’investissement et la préservation de la soutenabilité de la dette sont par ailleurs essentiels pour le succès de ces projets. » En comme les programmes du régime actuel est parfaitement en phase avec  celui du Fonds Monétaire International.

 Défis à relever

Mais des efforts restent encore à faire car au-delà des indicateurs macro-économiques et quantitatifs qui continuent de progresser favorablement, la poursuite des réformes constitue des défis à relever.   L’administration doit, par exemple continuer la politique de réduction graduelle des dépenses publiques de moindre priorité – en particulier les subventions dans le  secteur  pétrolier et celui de l’électricité. Et ce, afin  de  favoriser les dépenses favorables à la croissance. Lors de la dernière revue de la FEC, le FMI a également déclaré :  « La mission du FMI a encouragé les autorités à adopter un mécanisme destiné à garder les prix du carburant en ligne avec les coûts, ainsi qu’un plan pour éliminer le passif accumulé envers les distributeurs pétroliers. Elaborer des mesures sociales ciblées pour protéger les plus pauvres de l’impact des futurs ajustements de prix est aussi une priorité. De plus, les autorités et la mission du FMI sont convenues du besoin de continuer à redresser la situation financière de l’entreprise de services publics JIRAMA, en augmentant ses recettes, en réduisant ses coûts, et en améliorant sa gouvernance ».

En  somme, avec cette confiance accrue des bailleurs de fonds, et les efforts réalisés par les dirigeants l’avenir économique  de la Grande Ile se présente sous de très  bonnes perspectives.

R.Edmond.