Les actualités Malgaches du Vendredi 24 Mai 2019

Modifier la date
Midi Madagasikara38 partages

Football – CAN 2019 : Vers une prime de un million de dollars pour les Barea

Le pool de partenaires avec le coach, Nicolas Dupuis.

La grosse partie de cette somme sera octroyée par la CAF comme les primes de qualification et de participation.

La participation des Barea à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Egypte est devenue un tremplin pour tous les Malgaches. L’équipe nationale pourrait recevoir jusqu’à un million de dollars en Egypte. C’est le constat fait après la conférence de presse des clubs de partenaires association Barea CAN 2019. La grosse partie de cette somme sera octroyée par la CAF comme la prime de qualification à hauteur de 271.900 dollars sans oublier la prime de participation qui dépendra du classement des Barea à la compétition. Si les protégés de Nicolas Dupuis termine au plus pire à la quatrième place, ils remporteront une prime de 500.000 dollars, 600.000 dollars pour la troisième place, 600.000 dollars pour la deuxième place et 700.000 dollars pour la tête du groupe. Les Barea qui affronteront les Nigérians, les Guinéens et les Burundais à Alexandrie. Hier, le club des partenaires a réuni pour le moment 200.000 dollars.

Liste finale. Il reste moins d’un mois avant le coup d’envoi de la CAN. Le sélectionneur national, Nicolas Dupuis est au pays pour voir les derniers joueurs locaux capables de renforcer l’ossature de l’équipe. La liste définitive sera connue au mois de juin au plus tard 10 jours avant le premier match des Barea c’est-à-dire le 12 juin. Les joueurs au sein des Barea seront présentés officiellement au public malgache le lundi de Pentecôte, le 10 juin au Palais des Sports de Mahamasina. Un téléthon sera également organisé pour les Barea. Les joueurs locaux comme Baggio ne pourront rejoindre leur coéquipier que lors du stage au Maroc. Pour les qualifications à la CHAN, Francklin sera à la tête de l’équipe et Mamisoa Razafindrakoto pour les Jeux des Iles de l’Océan Indien à l’Ile Maurice. Les 5.000 exemplaires du maillot de l’équipe nationale de l’équipementier GARMAN seront en vente au début du mois de juin.

T.H

Midi Madagasikara35 partages

Passation de marchés publics : 1 131 milliards d’ariary de manque à gagner pour l’Etat, selon le Bianco

Le DG du Bianco Jean-Louis Andriamifidy présentant les rapports d’activités 2018 de cet organe.

Pour les perspectives 2019, Bianco va procéder à la restructuration de l’organe interne ainsi qu’au recrutement de nouveaux membres. Il en est de même de la mise à jour du manuel de procédure à l’usage des enquêteurs.

Le Bureau Indépendant anti-corruption (Bianco) a procédé à son rapport annuel hier, en son siège à Ambohibao. Lors de son intervention, le DG du Bianco Jean-Louis Andriamifidy de déplorer que, concernant l’indice de perception de corruption l’objectif n’a pas été atteint dû au manque de volonté politique. Il a cité comme exemple les travaux fictifs et les détournements par milliards de deniers publics. Il n’y avait pas eu de prise de décision ferme. En parlant de chiffres, 1.131 milliards d’ariary manque à gagner pour l’Etat, en matière de passation de marchés publics. A lui de déplorer également qu’ils n’ont pas pu travailler en toute sérénité pour atteindre leur objectif.

Faits marquants. De son côté, le directeur de la programmation, suivi et évaluation, a parlé des faits marquants de l’année écoulée pour le bureau anti-corruption. Citons entre autres, pour les ressources humaines, l’effectif fin 2018 est de l’ordre de 184. Or, dans le cadre de dépenses à moyen terme, l’objectif assigné pour l’exercice était d’avoir un effectif de 255 personnes. Pour les ressources financières, le budget reçu de l’Etat Malagasy suivant la loi des finances rectificative 2018 a été de 6.690.400.000 d’ariary et les subventions accordées par les partenaires financiers sont de l’ordre de 426.873.550 d’ariary. Notons que huit partenaires techniques et financiers ont appuyé le Bianco, entre autres, SCAC, GIZ /Page, JICA, ambassade du Japon, BAD et PNUD.

Personnalités auditionnées. Quant à l’application de la loi, elle porte sur les autorités et personnalités auditionnées. Il s’agit notamment de huit membres du gouvernement, de 27 hauts fonctionnaires nommés par décret (SG, DG, directeur…), de 12 dirigeants de société et entreprises, de neuf fonctionnaires de l’administration territoriale, de 88 élus des circonscriptions territoriales, de fonctionnaires cadre A,B,C,D, de 21 officiers de police judiciaire de la gendarmerie, de 21 fonctionnaires de l’administration domaniale et de 21fonctionnaires de l’administration territoriale. Soit en tout, 264 personnes auditionnées. Pour ce qui est des secteurs les plus touchés par les doléances reçues en 2018, figurent en première place les communes 22%, suivis par les services des domaines 8%, de la gendarmerie nationale et de l’éducation 6% de chaque. Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes.

Dominique R.

Midi Madagasikara5 partages

FIM 2019 : Les industries malgaches à l’honneur

Lors de l’ouverture officielle de la FIM hier. (Photo : Kelly R.)

Environ 35 000 visiteurs sont attendus par les organisateurs dans le cadre de cet événement d’envergure internationale.

Près de 550 stands sont érigés dans le cadre de la Foire Internationale de Madagascar (FIM) qui s’est déroulée depuis hier au parc des Expos à Forello Tanjombato. Pour cette 14e édition, les industries malgaches sont à l’honneur. De nombreux produits transformés portant le label « Malagasy ny Antsika » ou « Vita Malagasy » seront promus. En fait, 50% des exposants sont constitués des industries locales. En outre, des investisseurs étrangers représentant douze pays dans le monde participent également à cet événement d’envergure internationale. On peut citer entre autres, la délégation d’opérateurs provenant de la France, d’Allemagne, de Belgique et du Canada ainsi que de l’Indonésie. Environ 35.000 visiteurs sont attendus par les organisateurs dans le cadre de cette Foire Internationale de Madagascar, dans sa 14e édition.

Plateforme bien structurée. Il faut savoir que ces opérateurs aussi bien nationaux qu’étrangers sont issus des secteurs d’activités très variés, pour ne citer que, l’industrie de transformation proprement dite, de l’agro-business, des high-tech, des institutions financières, du domaine de traitement et de valorisation des déchets liquides et solides, de la mine et bien d’autres secteurs. « J’ai assisté à la première édition de cette FIM, et je trouve que c’est une plateforme bien structurée permettant de réunir toutes les parties prenantes contribuant au développement économique du pays », a exprimé Christian Ramarolahy, ministre de la Poste, de la Télécommunication et du Développement Numérique, représentant le Président de la République, lors de l’ouverture officielle de cet événement hier.

Navalona R.

Midi Madagasikara3 partages

Conseil des Ministres : Le Sénat réduit à 18 membres

Coup de tonnerre à Anosikely. En effet, le premier Conseil des ministres décentralisé de l’ère Rajoelina qui s’est tenu avant-hier à Antsiranana a décidé de réduire le nombre des membres du Sénat de 63 à 18. Une ordonnance modifiant certaines dispositions de la loi n°2015-007 fixant les règles relatives au fonctionnement du Sénat, ainsi qu’aux modalités d’élection et de désignation des sénateurs, a été prise dans ce sens par le président de la République. Le futur Sénat comprendra donc 18 membres, dont 12 élus à raison de deux par province, et 6 désignés par le président de la République dont cinq sur présentation des groupements les plus représentatifs issus des forces économiques et sociales en raison de leurs compétences particulières. En un mot, Andry Rajoelina ne supprimera pas le Sénat, contrairement à ce qu’il a promis durant sa campagne électorale et au résultat de la consultation populaire directe qu’il a effectué au Palais des Sports de Mahamasina lors de la présentation du bilan des 100 jours de son régime.

Budget réduit. Le nouveau régime n’a pas attendu la mise en place de la nouvelle Chambre Haute pour opérer des changements à Anosikely. Des changements qui touchent notamment le budget de cette deuxième Institution de l’Etat. D’après des indiscrétions, la loi de Finances rectificative 2019 qui va être incessamment soumise au contrôle de constitutionnalité de la HCC prévoit une coupe budgétaire qui serait fatale pour les Programmes d’Investissement Public (PIP) au niveau du Sénat. Cette coupe budgétaire pourrait ramener le budget annuel de 33 milliards d’ariary inscrit dans la loi de Finances initiale 2019 jusqu’à 18 milliards d’ariary. Cette opération chirurgicale pourrait réduire considérablement les avantages des sénateurs. A noter que le mandat des actuels sénateurs expirera en février 2021.

R. Eugène

 

Midi Madagasikara2 partages

Andry Rajoelina à Mahajanga : Développement équitable pour toutes les régions

Andry Rajoelina a remercié la population majungaise.

Nouvelle journée marathon pour le président Andry Rajoelina. Hier, le Chef de l’État a rallié le Nord au Sud du pays pour aller aux contacts de la population des régions. Une descente rentrant dans le cadre de sa démarche visant à offrir un développement équitable pour toutes les régions de la Grande Ile.

Retour d’ascenseur. Aussi, après avoir dirigé le premier Conseil des ministres décentralisé à Antsiranana la veille, le numéro Un d’Iavoloha a débuté la journée d’hier par une rencontre avec la population de la Région Boeny. A Mahajanga où il a tenu à constater de visu l’avancement des travaux de construction du nouveau gymnase « manara-penitra ». La partie Nord du pays figure parmi les villes à avoir voté massivement pour l’ex-candidat « numéro 13 », Andry Rajoelina, conformément à ses promesses électorales, prépare la réalisation de nombreux projets structurants pour Mahajanga. Un retour d’ascenseur en quelque sorte. Mis à part le gymnase et le stade « manara-penitra », les jeunes de la Cité des fleurs bénéficieront aussi d’une piscine olympique pouvant accueillir des compétitions internationales.

Par ailleurs, lors de la rencontre avec la population qui s’est tenue devant l’Hôtel de ville de Mahajanga, le président Andry Rajoelina a annoncé l’implantation prochaine dans cette ville de matériels aux normes pour l’adduction d’eau potable au niveau de chaque quartier.

Financements des projets. La population locale aura aussi droit à des financements des projets d’investissement grâce au projet « FIHARIANA ». Lors d’une séance de démocratie directe au cours de laquelle le Chef de l’Etat a écouté les requêtes et doléances des citoyens, les habitants de Mahajanga ont demandé son soutien par rapport aux problèmes auxquels ils font face au quotidien, entre autres, la perte de leur argent au niveau de l’organisme de microfinance OTIV, les difficultés rencontrées par les petits pêcheurs et les exploitants de la filière crabe, le problème foncier au niveau du quartier champ de tirs, ainsi que le mauvais état de la route reliant Katsepy – Soalala. La population de la Région Boeny réclame aussi une usine de cimenterie. Le président Andry Rajoelina a tout de suite avancé des solutions par rapport à toutes les demandes. « Mahajanga ne sera pas en reste par rapport aux actions au développement initiées par le régime », a-t-il soutenu.

Après Mahajanga, le Chef de l’Etat a poursuivi son périple dans plusieurs localités, entre autres, à Kandreho et a Morondava.

Davis R. 

Midi Madagasikara2 partages

Stations-services : Les gérants en situation de difficulté  

« Les charges ne cessent d’augmenter depuis ces derniers temps. On peut citer entre autres, les salaires, les factures de la JIRAMA et les vols de carburants. Cependant, nos marges bénéficiaires qui sont fixées par l’Etat via une loi ou un arrêté ministériel restent encore minimes ». Le président du GPGLSS (Groupement Professionnel des Gérants Libres des Stations-Services), Martin Rakotozafy, l’a évoqué lors de l’assemblée générale de ce groupement hier au Motel Anosy. En effet, « chaque gérant ne prélève que 50 Ariary à 52 Ariary par litre, selon les stations. Nous nous trouvons ainsi dans une situation de difficulté alors que nous opérons 365 jours sur 365 jours », a-t-il déclaré.

Parlant du problème d’approvisionnement en carburants au niveau des stations-services, il a évoqué que ce n’est qu’un retard de livraison par les compagnies pétrolières en raison d’un petit incident. « Aucune pénurie n’est à déplorer d’autant plus que l’Office Malgache des hydrocarbures ou OMH le confirme », a enchaîné Martin Rakotozafy.

Location. Parlant de la fixation des prix des carburants, il a fait savoir que cette décision appartient à l’Etat et aux compagnies de distribution pétrolière. « Nous achetons des produits pétroliers à la cuve et non pas au niveau du port », a-t-il poursuivi. Force est également de remarquer que les gérants des stations-services font une location. Par contre, ce sont les compagnies pétrolières qui se chargent du rebranding d’une station-service ou de l’investissement en infrastructure.

Navalona R.

Midi Madagasikara2 partages

Nettoyer les écuries d’Augias

Le chiffre de 1 131 milliards de manque à gagner de l’Etat dans le cadre des passations des marchés publics a de quoi donner le tournis. Le Bianco qui a annoncé ce chiffre n’a peut-être pas encore dévoilé toute l’ampleur des malversations qui ont eu lieu durant ces dernières années. L’affaire Claudine Razaimamonjy n’est qu’une parmi des dizaines voire des centaines de dossiers traités par le Bureau Indépendant Anti Corruption et on peut rendre hommage à sa manière de travailler. Il y a encore cependant beaucoup à faire pour arriver à éradiquer le mal de la corruption à Madagascar.

Nettoyer les écuries d’Augias

Le Bianco, après son installation par le régime du président Hery Rajaonarimampianina, avait mené de nombreuses enquêtes,et ficelé beaucoup de dossiers, mais curieusement cela n’a abouti à aucune poursuite. Il a fallu que l’affaire Claudine Razaimamonjy éclate et qu’elle mette en lumière la détermination de l’organisme pour qu’on prenne au sérieux son action. Depuis, son rôle s’est renforcé et il a pu travailler de manière indépendante sans les interférences du pouvoir. Le régime du président Andry Rajoelina, lors de son installation, a fait de la lutte contre la corruption son leitmotiv. Les plaintes se sont multipliées et ont donné lieu à des enquêtes approfondies. Les dossiers ont été transmis au PAC (pôle anti corruption). Des poursuites ont été ou vont être diligentées. Le résultat est consigné dans ce rapport dressé par le Bianco. On n’en connaît pas exactement le détail, mais le chiffre du manque à gagner de l’Etat dans le domaine de la passation des marchés publics montre qu’il faut vraiment assainir le secteur. Les délinquants en col blanc font énormément de tort à la collectivité et doivent être sévèrement punis. Les marchés publics ont toujours donné lieu à des contrats juteux que se sont partagées des personnes sans scrupules. Ces dernières ont bénéficié de la complicité de personnalités des régimes qui se sont succédé. L’heure est maintenant à l’instauration d’un Etat de droit. Le Bianco joue un rôle tout à fait noble : « nettoyer les écuries d’Augias » ou faire un véritable toilettage des pratiques qui ont cours.

Patrice RABE

Midi Madagasikara1 partages

Amoron’i Mania : Dokotera  Raketamalazamananirina  Yannette  Christiana, no voatendry ho talem-paritr...

Tafapetraka eo amin’ny toerana maha talem-paritry ny fahasalamana eto Amoron’i Mania, ny Dokotera Raketamalazamananirina Yannette Christiana. Izany dia taorian’ny famindram-pahefana natao herinandro vitsy lasa izay.

Fantatra nandritra ny resaka nifanaovanay tamin’ny talem-paritra vaovaon’ny fahasalamana, fa ny ady amin’ny kolikoly sy ny aretina mifindra no  laharam-pahamehana apetraky ny Dokotera Raketamalazamananirina, ary koa ny fametrahana ny fanjakana tsara tantana eo anivon’ny seha-pahasalamana rehetre misy eto Amoron’i Mania. Nosoritan’ny talem-paritra, fa efa voafehy ankehitriny ny firongatry  ny aretina kitrotro sy pesta ; izay nampalaza ratsy ny faritra Amoron’i Mania. Tsy afaka nanome tarehimarika mazava   ity tomponandraikitra ity, noho ny baiko avy amin’ny minisitera foibe. Araha- maso ihany koa, ny ady amin’ny kolikoly eo anivon’ny hopitaly  sy ireo tobim-pahasalamana  rehetra misy eo  amin’ireo distrika, mba hiverenan’ ny fahatokian’ny vahoaka ka hanatona ny tobim-pahasalamana.

Mikasika ny aretina fikorontanan-tsaina izay tsapa fa mirongatra tokoa ny eto Amoron’i Mania, dia nosoritan’ny Doketera R.  Yanette Christiana, fa efa misy ny  sampandrahara manokana mikarakara ny aretina momba ny fikorontanan-tsaina eto amin’ny hopitaly-be Ambositra, ka entanina ireo fianakaviana manana olana momba izany,  hanatona ny CHRR- Ambositra ao amin’ny “Centre de Prevention et Diagnostic de Santé Mentale” na ny “CPDSM”.

Ady amin’ny tsy fanjariantsakafo, nohamafisina ny fepetra eny ifotony amin’ny fametrahana paikady  amin’ ny isam-baratonga, toy ny fanofanana ireo tomponandraikitra ara-pahasalamana  alohan’ny hidirana amin’ny tena  zava-dehibe.

Mikasika ny “fonds d’équité” na tahiry natokana ho an’izay olona sahirana momba ny fitsaboana, dia nosoritan’ny talem-paritra, fa efa mandeha ny fisoratana anarana eo  anivon’ny kaominina 61 misy eto amin’ny Faritra. Entanina arak’izany ny olona sahirana mba hanatona ny kaominina misy azy.

Eto  am-pamaranana,  dia nosoritan’ny talem-paritra, fa hamafisina ny fiaraha-miasa eo amin’ny mpanao gazety sy ny sehatra ara-pahasalamana.

Anastase

Midi Madagasikara1 partages

Université d’Antananarivo : Investiture du Pr Mamy Raoul Ravelomanana

L’investiture du nouveau président de l’Université d’Antananarivo s’est déroulée à l’esplanade Ankatso.

Hier était une journée à marquer d’une pierre blanche pour l’Université d’Antananarivo. Outre l’investiture du nouveau président, en la personne du Pr Mamy Raoul Ravelomanana, l’installation des doyens de facultés et des directeurs d’écoles était également au menu. Honorée par la présence du président de la Haute Cour Constitutionnelle, le président du Sénat, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, les corps diplomatiques, des représentants des organisations internationales, des partenaires de développement, des représentants du secteur privé, des enseignants et des représentants des étudiants, la cérémonie a permis de connaitre les grandes lignes du programme du nouveau numéro Un de l’Université d’Ankatso. Entre autres, la mise en place de la bonne gouvernance et de la culture de recevabilité via l’instauration de la transparence dans la gestion, dans l’attribution des diplômes ou encore dans le recrutement du personnel. Outre la construction et la rénovation d’infrastructures, le Pr Mamy Raoul Ravelomanana ambitionne également de valoriser les recherches. « Si l’éducation de base est le fondement de la lutte contre la pauvreté, l’enseignement supérieur est le levier de la compétitivité d’une Nation. Quand on parle de compétitivité, cela veut dire qu’on ne fait pas de quartier, et qu’il s’agit d’une lutte sans merci. Tel est le monde dont les entreprises vivent aujourd’hui « , a-t-il noté pour appuyer ses grandes lignes.

José Belalahy

Midi Madagasikara1 partages

2801 prévenus sur 4 247 détenus à Antanimora : L’OIF et l’ACAT- FIACAT s’engagent à lutter contr...

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’Association des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT) et la FIACAT (Fédération internationale des ACAT) ont renforcé leur engagement pour la lutte contre la détention préventive.

Les trois entités ont signé le lundi 20 mai dernier, une convention de partenariat dans le but de renforcer la lutte contre la détention préventive à Madagascar. Une lutte urgente au regard de la surpopulation carcérale qui sévit à Madagascar expliquée en grande partie par le recours abusif à la détention préventive. En effet, ce qui devait être une exception tend à devenir la règle. Selon les représentants de l’ACAT, le taux de détenus en attente de jugement demeure alarmant en dépit des initiatives de l’Etat visant le renforcement du caractère exceptionnel de la détention préventive. La preuve, à la date du 16 mai 2019, la prison d’Antanimora comptait 4.247 détenus dont seulement 1.446 ayant fait l’objet d’une décision de justice définitive. L’ACAT et la FIACAT ont appuyé l’Etat dans cette lutte contre le recours abusif à la détention préventive depuis février 2017. Le but est d’accélérer les procédures de jugement des prévenus –dans les délais légaux- pour aboutir à une réduction de la surpopulation carcérale. Laquelle soulignons-le au passage, foule aux pieds les droits de l’Homme car impliquant des conditions de détention inhumaines.

Actions entreprises et collaborations. Nombres d’initiatives ont déjà été entreprises dans la mise en œuvre du projet : ateliers de suivi et de formation dédiés autant aux organisations de la Société civile que du corps de l’administration pénitentiaire ou administrative. L’ACAT et le FIACAT sensibilisent et informent également les détenus sur leurs droits et la présomption d’innocence. Figurent également au programme, des visites régulières à la maison centrale d’Antanimora pour l’identification des cas de recours abusif à la détention préventive. Identifications à l’issue desquelles, des avocats collaborent avec les juridictions aux fins d’obtention d’une décision de justice définitive ou au pire des cas, d’une liberté provisoire. L’OIF quant à elle a soutenu le projet depuis fin juillet 2018, durant l’atelier de suivi s’étant déroulé du 31 juin au 1er août 2018. A travers leur signature de convention du lundi 20 mai dernier, l’OIF, la FIACAT et l’ACAT Madagascar réaffirment leurs engagements en niveau national comme régional en envoyant un signal fort aux autorités malgaches, qu’elles souhaitent les accompagner dans la prévention de la torture et la lutte contre la détention préventive abusive.

Luz Razafimbelo

Madaplus.info0 partages

Madagascar. Des mesures prises pour éviter la propagation d’un virus à l’Ouest de l’île.

L’Organisation Mondiale de la Santé a confirmé la présence d’une nouvelle forme de aphteuse aux îles Comores et craint sa propagation jusqu’à l’Ouest de Madagascar. Cette maladie virale touche principalement les animaux : les bovins, les chèvres ou encore les moutons. Toutefois, elle peut se transmettre par contact avec une personne affectée.
Face à cela, le Bureau National de la Gestion des Risques et des Catastrophes est en mesure d’alerte à partir du 23 Mai 2019. Une explication des mesures prises ont été expliquées par le Secrétaire Exécutif du BNGRC, en collaboration avec l’OMS. A l’aéroport, au niveau des bords ainsi que des ports, toutes les personnes provenant des îles de Comores seront désormais soumises à des tests pour vérifier leur état de santé.
Madaplus.info0 partages

Madagascar: La CENI décline toute responsabilité pour disqualifier les candidats sujets de plaintes.

La Commission Electorale Nationale Indépendante a reçue diverses plaintes sur les infractions lors des campagnes législatives. La majeure partie des candidats soutenant le pouvoir actuel en font sujets : usage de biens publiques notamment des véhicules et abus de pouvoir.
Selon le Vice-Président de la CENI, Thierry Rakotonarivo, cette institution décline toute prise de décision de sanctions envers les candidats sujets de plaintes. Il a insisté sur le dépôt d’affichages sur les lieux publiques et la nomination des trésoriers des candidats. La Haute Cours Constitutionnelle est la seule institution étatique en charge de pénaliser les candidats irréguliers et de leur disqualifier en cas de besoin.
Ino Vaovao0 partages

FARITRA ITASY : Omena fanabeazana hahalalana ny etika politika ny mponina

Manomboka misandrahaka manerana ny Faritra hafa ny antoko dina iombonan-kevitra ankehitriny. Efa tafatsangana ny rantsan’izy ireo any amin’ny Faritra Itasy, hatreto.  Distrika miisa telo any an-toerana no hiasan’ny antoko dia ao Arivonimamo, Miarinarivo ary Soavinandriana. Kaominina 53 mandrafitra ireo Distrika ireo no ho rakofan’ny dina iombonan-kevitra. Anisany tanjona voalohany apetrak’ireo mpikambana ny hanabe ny olom-pirenena mba hahalala marina ny tena etikan’ny politika eto Madagasikara. 

“Fandraisan’andraikitry ny olom-pirenena no hatao ao anatin’ny antoko politika ary fanabeazana ny olom-pirenena ihany koa. Ny dikan’izay dia misehatra amin’ny politika mivantana amin’izany izahay. Ho anay any amin’ny Faritra Itasy dia ny fitaizana ny olom-pirenena no lehibe indrindra”, hoy ny fanazavana noentin-dRandrianarison Martial mpandrindran’ny antoko avy ao amin’ny Distrikan’i Miarinarivo.  Tahaka ireo antoko politika rehetra efa mijoro dia mandray ny andraikiny amin’ny raharaham-pirenena ihany koa izy ireo. Anisan’izany ny fandraisan’anjara mivantana amin’ireo karazam-pifidianana misy eto amin’ny firenena saingy tamin’ity fifidianana solombavambahoaka ity dia tsy nanana kandidà izy ireo.

Ho an’ny fifidianana ben’ny tanàna sy ny mpanolo-tsaina kaominaly kosa indray dia ireo kaominina miisa 53 ao anatin’ny Distrika telo mandrafitra ny Faritra Itasy no hametrahan’izy ireo ny kandidàny, araka ny fanazavana hatrany. Ny fiandohan’ny volana marsa lasa teo dia efa nisy ny fihaonana nataon’ireo ben’ny tanàna rehetra tao anatin’ny Distrikan’i Soavinandriana. Nivoitra tamin’izany ny hetahetan’izy ireo ka niafara tamin’ny fanapariahana ny rantsan’ny antoko tamin’ireo Distrika roa hafa sy ny Faritra Itasy iray manontolo, hoy hatrany ny fanazavana voaray. “Handray andraikitra tanteraka amin’ny maha antoko politika azy any amin’ny Faritra Itasy ny antoko dina iombonan-kevitra”, hoy ny voalaza.  

Avotra Isaorana

Ino Vaovao0 partages

DOKOTERA RAKOTOARISOA HERINIAINA : "Aoka izay ny famafazana lainga"

Fihaonana tamin’ny mpanao gazety niarahany tamin’ireo mpiara-miasa aminy. Fotoana izay nitondrany fanazavana sy nandisoana ireo vaovao tsy marim-pototra niely tao anaty tambajotra sosialy izay nilaza fa “ny 90% amin’ireo zaza ampidirina ao amin’ny hopitanin-jazakely ao Toamasina dia maty avokoa”.

Diso tanteraka izany, hoy ity mpitsabo ity. Nambarany fa ireo ankizy tonga ara-potoana ao amin’izy ireo dia sitrana avokoa ny ankamaroany. Misy kosa tranga izay tsy azo anoharana anefa. Misy zaza efa nanaovan’ny ray aman-dreniny “dokotera tena” na koa nentina tany amin’ny toerana tsy tokony nitondrana azy. Efa miharatsy be ny toe-pahasalaman’ilay zaza izay vao entin’ny ray aman-dreniny aty amin’ny pédiatrie. Manao ny ala-nenina izahay fa vokatry ny fahatarana avy tamin’ny ray aman-dreny dia tsy tana ny ain’ny zaza sasany, hoy hatrany ny fanazavany.

Ireny tranga ireny no aelin’ny olona indraindray entina anaratsiana ny hopitalin-jazakely. Tsy marina velively izany 90% izany. Mpiasa efa ampy traikefa daholo no miasa ato, tsy latsaky ny 5 taona ny traikefa ananan’izy ireo, ka tsy hanaonao foana velively, hoy hatrany ny fanampim-panazavany.

Niantso ireo mpanely vaovao tsy marina ity mpitsabo malaza amin’ny fitsaboana zaza ao Toamasina ity mba hampitsahatra ireo vaovao tsy marina. Nomarihiny fa arakaraka ny fivoizan’ny olona ny vaovao tsy marina momba ny pédiatrie no hampitombo isa ny ankizy maty ao Toamasina vokatry ny tsy fanatonan’ny ray aman-dreny tobim-pahasalamana.

Kamy

Ino Vaovao0 partages

VOHITSARA SY DEPOT 4E-TOAMASINA : Voasambotry ny Fip ireo jiolahy mpanendaka sy mpamaky trano

Taorian’ny fahatrarana ireo telolahy anisany tompon’antoka tamin’ny fandrobana ny grosista Fortunat Tanambao V sy ny Accès Banque, dia manao tohy vakana ny fahatraran’ny polisy ireo mpamaky trano gaigilahy nampitondra faisana faritra maro.Ny alarobia 22 mey lasa teo, jiolahy miisa 5 efa malaza ratsy amin’ny famakiana trano sy fanendahana eny amin’ny fokontany Vohitsara sy Depôt 4e iny no voasambotry ny polisin’ny Fip eto Toamasina. Mbola nahitana entana halatra teny amin’izy ireo, toy ny écran plat, speaker, vorona.

Vohitsara sy Dépôt 4è izay anisany faritra voasokajy ho faritra mena. Tao amin’ny Dépôt 4e izay nisy vono olona vao tsy ela akory izay. Telo mianaka novonoin’olona tamin’ny fomba feno habibiana. Nambaran’ny Kaomisera Rafaliarivo Jules nandritra izao fampahafantarana fahatrarana mpamaky trano sy mpanendaka izao fa vokatry ny fiaraha-mientana teo amin’ny mpitandro filaminana sy ny fokonolona eny an-toerana izao fahazoana vokatra izao. Tsy sasatra manao antso avo amin’ny mponin’i Toamasina ny tenany mba hifanome tanana mandrakariva amin’ny mpitandro filaminana amin’ny alalan’ny fanomezana loharanom-baovao momba ireo olon-dratsy.

Kamy

Ino Vaovao0 partages

AMBOANJOBE ANDOHARANOFOTSY : Ramatoabe 60 taona, saron’ny Polisy nivarotra rongony

Nahazo vaovao avy amin’ny olona tsara sitra-po ny Polisy fa misy olona mivarotra rongony  eny  an-toerana. Nidina avy hatrany teny an-toerana ny Polisy ka ramatoabe iray no tratra tao an-tranony teo am-pivarotana rongony. Rehefa nosavaina ny tranony dia nahitana gazety maromaro izay famonosana ireo rongony. Rongony iray fonosana ambiny tsy lafo sy “fonosana” iray feno potipoti-drongony no tratra tao aminy. 

Tamin’ny fanadihadiana azy dia niaiky izy fa azy ireo rongony ireo ka eny Andoharanofotsy eny ihany no fividianany izany.  Dimy arivo sy iray alina  ariary no ividianany ny iray  fonosana ka tsinjarainy ary amidiny arivo ariary ny fonosana iray. Nilaza ihany koa izy fa mahalafo 30 fonosana isan’andro. Marihana fa efa nigadra teny Antanimora ity ramatoa ity dimy taona lasa izay ka nihidy teny nandritra ny herintaona noho izao fivarotana rongony izao ihany. Natolotra ny fampanoavana, omaly  23 mey 2019 izy.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

HALATRA “HUILES ESSENTIELLES” : Niakatra fampanoavana omaly ilay teratany Togoley tompon’antoka

Raha tsiahivina dia ny alin’ny 30 hifoha 31 marsa teny Androhibe no nisehoan’ilay fanafihana miaro halatra. Very tamin’izany ny “huiles essentielles Ylang-ylang sy geranium” izay mitentim-bidy 224 770 000Ariary tao amin’ny orinasa iray teny an-toerana. Tamin’izay fotoana izay dia nisy teratany vahiny Togoley natory sy niambina io toerana izay tsy voafatotry ny mpanafika io fa niangavy ilay mpiasa vavy ny mba handainga amin’ny Polisy. 

Taorian’ny fikarohana nataon’ny Polisin’ny BC5 sy fanangonana ireo porofo dia fantatra fa tsy nisy velively ilay fanafihana. Ilay teratany Togoley izay niambina sy natory tao amin’ilay toerana ihany no namorona sy nanao ny trangana fanafihana mba hahafahany mangalatra ireo “huiles essentielles” izay voalaza fa very ireo. Fantatra araka izany fa navoakany mialoha ny toeram-piasany ireo “huiles” ireo ary efa namidy tamin’ireo mpamongady sy mpaninjara. Ireto farany izay tsy mahalala fa “huiles essentielles” halatra no amidiny. Mbola nisy ampahan’entana miisa “08 bidons” milanja 132kg  naverina amin’ny tompony. Natolotra ny fampanoavana omaly 23 mey 2019 ity teratany Togoley ity.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

KANDIDAN’NY ANTOKO “ZA GASY” : Nisy nitory teny amin’ny Pac noho ny fanodinkodinam-bola nataony

Efa tamin’ny 25 avrily 2019 lasa teo ity taratasy fitoriana nahavoasaringotra azy ity no tonga teny amin’ny “Parquet” ary nalefa teny amin’ny Polisy Ekonomika, Anosy. Rehefa nandeha ny fanadihadiana dia fantatra fa nahazo IST (Didy fandrarana tsy hivoaka an’i Madagasikara) ny lehilahy noho io raharaha io.

Olona roa no fantatra fa nitory ity kandida ity tamin’izao raharaha nahavoasaringotra azy izao ka isan’izany Andriamatoa Rakotonirina José sy Andriamatoa Razafinandrasana Marcellin. Raha araka ny fanazavana nataon’ny mpitory dia mpitantana orinasa “EMF-PRO” misahana ny fiambenana ity kandida ity. Ratiharison Jean Navandahy sy Rakotonirina José ary Razafinandrasana Marcelin no fantatra fa nanangana io orinasa “EMF-PRO” io tany am-piandohana ka ny 50 isan-jaton’ny vola dia i Ratiharison Jean Navandahy no niantoka, ny 40 isan-jato niantohan’Andriamatoa  Rakotonirina José ary ny 10 isan-jato ambiny an-dRazafinandrasana Marcellin.

Ny vola rehetra nananganana ny orinasa mitentina efapolo tapitrisa ariary anefa dia Rakotonirina José avokoa no niantoka raha araka ny voalaza tamin’ity fitoriana ity ary tsy mbola naverin’ny orinasa io vola io. Voalaza ao anaty taratasy fitoriana ihany koa fa nampiatoan’Andriamatoa Ratiharison Jean Navandahy ampitaka sy norahonany hofaty tamin’ny basy izay ireto mpitantana roa lahy  no sady norahonany fa “mba andeha hitory ianareo fa anay Hvm ny fitondrana amin’izao” satria tao anatin’ity disadisa ity dia mbola ny fitondrana Hvm no nitondra ary namany akaiky ilay notoriana raha ny nambaran’ny mpitory hatrany.

Ny Fanoratana

Ino Vaovao0 partages

ANTSIRANANA : Nasehon’ny vahoaka ny fitiavana ny Filoha Andry Rajoelina

Hanatrika ny filan-kevitry ny minisitra voalohany ivelan’Antananarivo ny anton-diany niaraka tamin’ireo mpikambana ao amin’ny governemanta. Na izany aza dia tsy adinony ny niatrika ny vahoaka teo anoloan’ny ritz taty Antsiranana. Nasehon’ny vahoakan’i Diego araka izany ny fitiavana ny Filoha Andry Rajoelina tamin’ny fanotronana azy.

Na efa rakotra aizina aza ny andro taty an-toerana dia tsy nisy nitsoaka teo anoloan’ny ritz ny vahoaka tonga marobe fa niandry ny fahatongavan’ny Filoha, sady nihaino izay nambarany. Tsy diso hevitra araka izany ny tsirairay satria samy nahazo vaovao nahafa-po, indrindra ireo tanora tamin’ny fahafantarana ny fahazoana fanampiana amin’ny tetikasa izay kasaina hatao. Tsy vitsy araka izany ny fotodrafitrasa izay hotanterahina aty Antsiranana. Tsy adinon’ny Filoha Rajoelina ny nanentana ny vahoaka tsirairay mba havitrika  handeha hifidy amin’ny alatsinainy 27 mey ho avy izao.

Mpanjono

Tia Tanindranaza0 partages

Maloto hatrany am-pahaterahana…

Kihon-dàlana farany ho an’ny fampielezan-kevitra anio sy rahampitso. Mety ao ihany koa no mbola mijery sy mandinika farany, ka mikofokofoka farany ireo kandida.

 Nisongadina ny fihetsiky ny Filoha am-perinasa nanao propagandy ankolaka ny kandidany. Ara-bakiteny ilay hoe: “ratsy tarehy mangata-bady, ka ny anaran-dRay no enti-mangataka”. Ireharehana ny fivoizana ny hoe: “izahay no kandidam-panjakana nahazo tso-drano tamin’ny filoham-pirenena”. Ilay Filoha amin’io tsy te hahalala izay kihana samihafa fa mampiseho ny tena toetrany hatrany am-piandohana: tsy mpanara-dalàna, mpanao didin’ny be sandry,… ka toa mitohy ny 2009 sy ny tetezamita manaporofo ilay “sans qualités”. Takona ny zavatra sokajiana ho tsara sy mety. Voizina eto ny hoe: fanjakana tsara tantana, politikan’ny fitsitsiana, mangarahara,…. Voasoratra ao anaty tetibolam-panjakana ve ohatra ireo angidim-by sy fiaramanidina novidiana sa hofaina hatrany amin’ny 40 tapitrisa ariary isan’ora? Nisy antso tolo-bidy ve? Miorina amin’ny lainga sy fitaka ny fanjakana amin’ny fijapiana ny tetikasa nataon’ny hafa ambaran’ny Filoha fa azy. Ny tetibola iasan’ny mpitondra aza vao andro vitsy no nasiam-panintsiana ary ny teo no mody navadibadika. Kimaizimaizina, fitaka, kolikoly,… ve no mbola hamafisina hanomezana depiote maro an’isa hiaro izany? Mila tonga saina ny rehetra.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Delestazy tsy ifankahitanaMikomy amin-dRajoelina ny karana…

Maizina tanteraka ny ankamaroan’ny tanàna teto Antananarivo omaly takariva tamin’ny 5 ora sy sasany-8ora sasany.

 Fahataran'ny famatsiana solika amin'ireo tobim-pamokarana herinaratra eny Ambohimanambola sy Mandroseza no antony, hoy ny filazana mialoha nataon’ny JIRAMA. Raha ny resaka hafa any ambadika, dia misy faktiora tsy voaloha sy tara tokony hefana. Ahiana ho don-tandroka avy amin’ireo Kaompania sy mpandraharaha matanjaka ara-tsolika sy misehatra amin’ny famatsiana herinanatra. Ny 28 aprily i Andry Rajoelina no nilaza fa tsy maintsy hampidininy ny vidin-tsolika. Nitsefotra ve ? Mafy ary mifehy ny toekarena eto ireo mpandraharaha goavana amin’io sehatra io. Ny 17 mey teo ny teto amin’ny Gazety Tia Tanindrazana no namoaka lahatsoratra mifandraika amin’izany fa mandrahona ny hikomy ny karana. Ny solika, ny herinaratra, ny banky, ny indostria, tambajotran-tserasera… dia saika izy ireo no mifehy azy. Eo am-pelantanany ny aim-pirenena, ary sarotra ny hiady amin’ireo raha ny zava-misy amin’izao aloha. Tsy vitan’ny vava be nataon’ny Filoha fa mila paikady sy fifandresen-dahatra. Adin’ny 3 ny jiro ny tapaka, dia efa olana be eto, mainka fa hikomy herinandro ireo.

Toky R

Tia Tanindranaza0 partages

Gadra tafatsoaka tao Vohitany« Nisy tsikombakomba »

Niaiky ny tale jeneralin’ny fandraharahana ny fonja eto Madagasikara, Didier Djibril Camarade, fa nisy tsikombakomba tao matoa nisy iny lositra na fitsoahana gadra nitranga tany Vohitany iny.

 

Nisy nahavita heloka bevava ireo tany Toliara ary ireo voafonja dia efa nisy fanapahana hamindra azy aty Tsiafahy. Araka ny tatitra na « élement » voaraiko, hoy hatrany ny tenany, dia nisy finiavana hampandositra ireo voafonja. Nisy resaka tsy nazava tao talohan’ny tsy naha tao intsony ny voafonja ny maraina. Izay no azo ambara, hoy ity tale jeneraly ity.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fitantanan’ny FilohaMihamafy ny firobarobana

Natao resabe ny politikan’ny fitsitsiana, nahena ny isan’ny minisitera, roahina ny mpiasa tsy raikitra, roahina ireo mpiasa sasany niditra tamin’ny andron’ny fanjakana teo aloha,…

 

 satria mampihatra fitsitsiana, hono, ny fanjakana Rajoelina. Sesilany anefa ny dia tany ampitan-dranomasina in’efatra tao anatin’ny roa volana sy tapany nanaovana fiarovan-tena be fa misy tombontsoan’ny firenena. Eto an-toerana, dia totoafo ny fandaniam-bola fahatany. Nohenjehina i Hery Rajaonarimampianina, raha nanao filankevitry ny minisitra nitety faritra, saingy io fa nanao Rajoelina tany Antsiranana. Henjana ny fandaniana amin’ny fitondrana minisitra 20 mahery any Antsiranana izany, mbola misy ny « staff techniques ». Ilay angidimby nambara fa homena ny tafika lasa fanaovan’ny filoha fitetezam-paritra hatreto. Re fa mbola hofaina isaky ny mahavita sidina 50ora amin’ny Afrikanina Tatsimo. 40 tapitrisa ariary isan’ora eo ny hofan’ireny. Ho any Frantsa ny filoha ny 28 mey-03 jona. 350 dolara (1 225 000Ar eo ho eo) isan’andro ny “indemnité” ho an’ny olona iray, hoy Rtoa Lalatiana Rakotondrazafy fony Rajaonarimampianina nambara fa nirobaroba. Ny firenena mampiantrano no mandoa ny fivahinianana hatramin’ny fiaramanidina satria vahiny manan-kaja Rajoelina, hoy kosa ny filazany taty aoriana.

Toky R

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fitsarana sy fitanana am-ponjaRaikitra ny ampamoaka momba an’i Claudine A&C

Manomboka mifoha indray ankehitriny ny raharaha mikasika ilay mpandraharaha voapanga tamin’ny resaka fanodinana fanananam-panjakana, Claudine Razaimamonjy na Claudine AC.

 Raha tsiahivina moa dia misy vehivavy mpandraharahan’ny fonja miisa 24 amin’izao fotoana izao hanaovana fanadihadiana mikasika ity raharaha ity ary anton’ny fisokafan’ny fanadihadiana indray, raha ny fanazavana, ny filazana fa nanampatra fahefana ny fandraharahana ny fonja. Namaly izany fiampangana izany tetsy amin’ny fonjan’Antanimora omaly ny fianakaviamben’ny mpandraharahan’ny fonja tamin’ny alalan’ny mpitondra tenin’izy ireo, Martin Ratsimavandy. Ny mpandraharahan’ny fonja, hoy izy, dia mpanatanteraka baiko fa tsy mpanapa-kevitra. Ireo mpitondra no mpanapa-kevitra. Raha tsiahivina ny antony namindrana toerana ity mpandraharaha ity tamin’izany fotoana dia antony 2. Fanajana ny zon’ny voafonja sy ny zo maha olona. Nosoniavin’ireo manam-pahefana tamin’ny fotoan’androny izany rehefa safotra noho ny faharenesany ny didim-pitsarana ity mpandraharaha ity. Aoka tsy ho miangatra ny fitsarana, hoy ity mpitondra teny ity, fa vonona hiatrika izahay raha toa ka enjehina hatramin’ireo tompondraikitra naniraka tamin’izany, eny, fa na ny « Numero 1 » tamin’izany aza. Natory tao an-dalan-tsara ireo 24 mirahavavy ireo nefa nisy bevohoka sy mitaiza kely fa ny mpandraharaha Claudine kosa dia ny mpiandry azy manokana na « garde de corps » no niandry azy tao anatiny, hoy hatrany ny ampamoakan’ity mpitondra teny ity.

J. Mirija

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Kandida manana raharaham-pitsaranaTokony haato, hoy ny mpahay lalàna iraisampirenena

Ny mahagaga ahy amin’ny CENI, hoy ny mpahay lalàna iraisampirenena, Arlette Ramaroson, dia ity filazana hoe « présumé innocent » amin’ireo kandida ho solombavambahoaka manana raharaham-pitsarana ity.

 

 Olona efa migadra izany. Tsarao aloha, hoy ny tenany. Raha tsy diso izy dia afaka miditra ho depiote. Tamin’ny taona 1972 dia misy ny atao hoe “enquête de moralité”. Misy ary namanay tratra tany amin’ny Bar dia tsy mahazo nanala fanadianana mpitsara. Ny taona 1974 vao nivoaka. Misalasala amin’izao fotoana izao, hoy hatrany ny tenany, ny vahoaka mpanaradia ireo kandida manana raharaham-pitsarana ireo hoe tena nanao heloka tokoa ve sa tsia ny kandida tohanan’izy ireo. Raha ny tokony ho izy dia notsaraina aloha ireny kandida ireny saingy efa tara loatra moa izao ka ny mety dia tokony haato amin’ny maha kandida azy, hoy ity mpahay lalàna iraisampirenena ity, ireo kandida manana raharaham-pitsarana ireo fa mampivoraka saim-bahoaka.

J. Mirija

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Mahana amin’ny nataony RajoelinaMatahotra ny hirodana sahady

Mazava ny fihetsik’i Andry Rajoelina mitety faritra io fa mila mahazo ny maro an’isa ao Tsimbazaza izy.

 

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Kandida Voahangy eny Atsimondrano“Efa niasa sy mbola hiasa ho an’ny vahoaka aho”

Fifidianana manakaiky vahoaka io, ary ny depiote ny dia hisolotena sy hitondra ny hetahetan’ny vahoaka eny amin’ny antenimiera.

 

Izaho depiote Voahangy tsy hanandrankandrana fotsiny. Efa depiote, ary mifanerasera amin’ny olona, manana traikefa, mahalala ny olana ifotony ety Atsimondrano, hoy ity kandida laharana faha-3 ity. Hanao tolo-dalàna sy hiady momba ny fananan-tany hanamorana ny fanoratana ny taniny amin’ny olona, fisitrahan’ny isan-tokantrano rano izay mampahory, fotodrafitrasam-pambolena, hisian’ny fandriampahalemana,… ary mbola nohamafisin’ny vahoaka tamiko izany, ka anjaranay ny manery ny fitondram-panjakana. Eo koa ny resaka lalana satria toa an’Andranonahoatra-Behenjy-Andohatanjona dia ny olona no manao tsipaipaika, ary efa nanaiky handrakotra tara ny minisiteran’ny asa vaventy. Tsy mivadika palitao sy tsy mamadika ny vahoaka, fa mitazona ny foto-kevitro hatramin’izay aho. Fifaninanana masina io, ka ny tenako no hasongadiko, ny zavatra vitako sy mbola hataoko no resahiko. Tsy manana olana amin’ny TIM izay antoko politika misy ahy aho, ary diniho fotsiny ny Boriborintany I ao Antananarivo, fa TIM sy ny DINIKE no miray lisitra. Rehefa tonga eny Tsimbazaza isika iray ihany, hoy i Voahangy Raharimanarivo. Diabe manerana an’Atsimondrano ny faradoboka ho azy.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Tetikady politikaHahena 18 ny isan’ireo loholona

Noraisina tao anatin’ny filankevitry ny minisitra ny 22 mey teo tany Antsiranana ny didy hitsivolana manova andininy sasany ao amin’ny lalàna laharana 2015-007 tamin’ny 3 martsa 2015

 

 mikasika ny fiasan’ny Antenimierandoholona sy ny fomba fifidianana sy ny fanendrena ireo loholon’i Madagasikara. Tolo-kevitra avy amin’ny minisiteran’ny atitany io. Nambara fa didim-panjakana noraisina tao anatin’ny filankevitry ny minisitra no namerena ny isan’ny loholona. Raha 63 ankehitriny, dia novain’ny fanjakana Rajoelina ho 18 sisa. Mipetraka hatrany kosa fa ny 2/3 dia fidiana ary ny 1/3 kosa hotendren’ny filoha, izany hoe 12 hofidiana ary 6 hotendrena. Roa isaky ny faritany ireo fidiana.  Fampiharana ny politikam-pitsitsiana no ambara fa antony, ka ny elanelam-bola dia halefa any amin’ny politika ankapoben’ny fanjakana (PGE). Mifanaraka tsara amin’ny fanapahan-kevitry ny Fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana lah.05-HCC/D3 ny 13 febroary 2019 mikasika ny lalàna laharana 2019-001 manome fahefana hanao lalàna ny filoha, taorian’ny faharavan’ny antenimieram-pirenena io, hoy ny fanjakana. Andrasana raha ho sahy hamoaka didy fampiharana an’io avy hatrany ny mpitondra fa raha ny fe-potoana iasan’ireo loholona, dia amin’ny 2021 vao ho tapitra ary tsy azo soloina ireo notendren-dRajaonarimampianina. Efa nambaran-dRajoelina fa horavany io, saingy tsy tanterany ka io indray ny hevitra miseho. Andrasana ny ambaran’ny HCC sy ny valin-kafatry ny etsy Anosikely izay ny HVM no maro an’isa.

Toky R

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Hentitra ny DINIKE« Aza atambatra amin’ny zavatra hafa ny raharaham-pirenena »

“Raharaham-pirenena, aleo ho an`ny firenena fa tsy hatambatra amin`ny zavatra hafa”, hoy ny mpandrindra ny antoko DINIKE any amin`ny distrika Arivonimamo, Martial Randrianarison manoloana ny fampielezan-kevitra ataon`ny filoham-pirenena.

 Miezaka ary mandray ny andraikiny ny antoko DINIKE satria ny atao hoe “antoko politika” dia fandraisana andraikitry ny olo-pirenena amin`ny raharaham-pirenena mivantana, hoy izy. Rehefa politika dia ao anatin`ny resa-politika ary ny raharaham-pirenena dia tsy raharaha anaty fikambanana tsotra fa tena goavana ka mila fanabeazana goavana. Ny antoko dia mitaiza toe-tsaina ka rehefa miandraikitra sehatra eo amin`ny firenena dia tokony ho an`ny vahoaka iray manontolo. Izany indrindra no mahatonga ny DINIKE hanana tanjona hamolavola ara-toetsaina ny any ifotony, hoy ny mpandrindra eo amin`ny distrika Miarinarivo, Rabenandrasana Hasiniaina. Manamafy izy fa miezaka hatrany amin`ny fampahalalana ny lalàna eto amin`ny tany sy ny fanjakana izay tokony hohajaina. Ny lalàmpanorenana dia lalàna fototra fa eo ihany koa ny fifanajana eo amin`ny samy olo-pirenena. Mety ho fanitsakitsahana lalàmpanorenana mivantana ve ? Samy manana ny andraikiny ny antoko politika, ny firaisamonim-pirenena… manoloana izany. Momba ny fampielezan-kevitra any amin’ny faritra Itasy dia hita taratra ny fifanaratsiana sy ny fifanolanana. Misy filazana fa itsy antoko matanjaka, saingy malalaka ny firenena matoa nasiana antoko politika. Omaly no fampahalalana amin`ny fomba ofisialy fa misy any amin`ny faritra Itasy amin`ireo distrika telo, kaominina 53 ny antoko DINIKE.

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Fisolokiana sy fanafihanaVoasambotra ilay Togoley nangalatra entana 224.770.000 ariary

Voasambotry ny polisy ny alatsinainy 20 mey hariva tamin’ny 6 ora sy sasany hariva teo ilay teratany Togoley mpiambina nefa nangalatra ka namorona fa very noho ny fanafihana ny entana mitentina 224.770.000 ariary.

Tia Tanindranaza0 partages

Famokarana gazy CFCMbola misy mamokatra any Sina

Orinasa iray any avaratr’i Sina no nakatona satria mamokatra etona simika antsoina hoe “CFC-11”, izay heverin’ny manampahaizana ara-tsiantifika maneran-tany fa manimba ny sosona ozona (couche d` ozone).

 

Ny gazy CFC-11 dia voasokajy ho tena mahery vaika ary voamarina ara-tsiantifika satria afaka mijanona mandritry ny 50 taona eny amin’ny habakabaka. Arak’izany, midika fandikàna ny fifanekena iraisam-pirenena ny famokarana azy. Ny taona 1987, dia nisy fifanarahana iraisam-pirenena, “Protocole de Montreal”, nosoniavina mba hiadiana amin’ ity gazy CFC ity. Voalaza ao anatin` ny lalàmpanorenan' i Montreal, fa ny famokarana CFC dia nifarana tamin'ny taona 2010. Marihana fa ny firenena Sinoa dia nilaza fa tapitra tamin'ny taona 2007, ny famokaranan’izy ireo izany, kanefa ankehitriny dia mbola misy orinasa mpamokatra any an-toerana hatramin’izao. Hatramin’ny taona 2013, nitombo 7000 taonina isan-taona ny famokarana ity entona mahery vaika ity, hoy ny mpahay siansa iray izay miketrika manokana mahakasika azy ity, ny alarobia lasa teo. Ho fisorohana ny fianak’ ity entona simika ity dia tsy maintsy arahan’ny siantifika maso akaiky manomboka izao, ireo ozonina lehibe any China izay mpamokatra entona.

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Fanafihana mpivarotra80 tapitrisa ariary voaroba teny Andoharanofotsy

80.000.000 ariary no fitambaran’ny vola lasan’ny jiolahy nitondra basy poleta sy zava-maranitra tamin’ny tsenan’ny renim-pianakaviana teny Mahabo, Andoharanofotsy.

Tia Tanindranaza0 partages

Rano fisotro madioDistrika 16 no hisitraka famatsiana

Nampitomboina 56 miliara ariary ny tetibola famatsiana rano fisotro madio ary olona 1,5 tapitrisa no hisitraka izany nmialoha ny faran`ny taona.

 

Nivoaka tamin`ny fampahafantarana nandritra ny filankevitry ny minisitra tany Antsiranana ny alarobia lasa teo io. Filankevitry ny minisitra voalohany no tanterahina ivelan`Antananarivo. Distrika 16 amin`ireo 119 no voakasiky ny tetikasa rano fisotro madio toy ny any Mitsinjo, Ambalavao, Ambanja, Ambatoboeny, Ambatolampy, Ambilobe, Antalaha, Belo Tsiribihina, Mahabo, Mahanoro, Mananjary, Marovoay, Moramanga, Nosy-Be, Sainte-Marie ary Vohemar. Ny 13,5% ny vahoaka Malagasy ankehitriny no fantatra fa misitraka rano fisotro madio. Nisongadina tamin`ny fampahafantarana ity filankevitry ny minisitra ihany ity koa fa hisy dinika nasionaly  mikasika ny fitaovam-piadiana simika, biolojika ary nokleary izay hatao eto Antananarivo ny 5 sy 6 jona ho avy izao, araka ny “resolution” 1543/2004 avy tamin` ny Vondrona Iraisam-pirenena.

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Parlemantera eoropeaninaSeza 751 no hiadiana

Hiatrika ny fifidianana izay ho solombavambahoakany ny eo anivon` ny Vondrona Eoropeanina nanomboka omaly ka hatramin` ny alahady izao.

Samy hanana ny fomba hanatanterahina izany ireo firenena 28 mandrafitra ny Vondrona. Nanomboka ny latsa-bato omaly ny tany Pays-Bas sy Royaume-Unie. Ny alahady izao kosa no hanatanterahin`ny ankamaroan`ny firenen-kafa toa ny Lafrantsa… Toerana miisa 751 eo anivon` ny parlemanta eoropeanina no hiadian` ny kandidà amin` izany. 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Ketrika.comNahatonga entana vaovao marobe

Notanterahina nanomboka omaly alakamisy 23 mey teny amin’ny Forello expo Tanjombato, haharitra efatra andro, ilay hetsika “Foire Internationale de Madagascar” andiany faha-16 karakarain’ny agence de communication la premiere ligne.

Anisan’ireo tranoheva mihoatra ny 500 isa mandray anjara ao ny  ketrika. com an’ny Vondrona Vidy Varotra, orinasa Malagasy. Entana marobe no hamidin’izy ireo sy hampahafantariny ny mpanjifa izay azo vidiana eo no ho eo raha amin’ny alalan’ny tranonkalam-pifandraisana no nahafantarana azy hatramin’izay. Lohalaharana amin’ireny ireo karazana kojakojan-tokantrano mandeha amin’ny herinaratra izay azo hatolotra tsara ny renim-pianakaviana amin’izao ankatoky ny fetin’ny reny izao. Toraka izany koa  ny “service beauté” hahafahana mandoa “pack beauté” amin’ny alalan’ny ketrika.com ary hiarahany miasa amin’ny Charm’Elle Beauté, Luminelle Beauté ary ny Caprices et Beauté. Tsy latsa-danja amin’izay  ireo kojakoja ilaina amin’ny fiainana andavanandro hamidy amin’ny vidiny mora dia mora toy ny vary gasy, ny makalioka, ny menaka, ny savony. Misy ihany koa ireo fitafiana toy ny leggings navoakan’ny Collection jejoo ka ho an’ilay karazany tsotra dia 12.000 Ar no vidiny raha 15.000 Ar kosa ilay misy bouton. Afaka misoratra anarana ho mpikambana ao amin’ny ketrika.com avokoa ny mpanjifa rehetra mandritra ireo efatra andro ireo ary mampianatra maimaimpoana ny fampiasana ilay tranonkala ny ekipa rehetra eny an-toerana.

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Mpitantana tobin-tsolika“Ambany loatra ny tombombarotray”

Nanatanteraka fivoriambe tetsy amin’ny Hotely Solimotel Anosy ireo mpitantana tobin-tsolika omaly alakamisy 23 mey. Anisan’izany ireo mpitantana ny orinasa mpaninjara solika Galana, Total-Jovena ary shell eran’i Madagasikara.

 

 

Nilaza izy ireo fa mandalo fahasahiranana lalina ankehitriny ny mpitantana tobin-tsolika rehetra, indrindra eo amin’ny lafiny ara-bola sy ny tsy fandriampahalemana ary anisan’izany ny fandrobana sy ny famoizana ain’olona. Nitaraina ireo mpandraharaha ara-tsolika ireto ary nilaza fa zara raha misy 2% ny tombombarotra azon’izy ireo. Ny kaompania kosa anefa dia mandray vola be satria 50 hatramin’ny 52Ariary izaky ny litatra no alain’izy ireo.  Izany no anton’ny fivoriana natao omaly mba hanamafisana sy hanavaozana indray ny fomba fiasan’ny GPGLSS (Groupement Professionnel des Gérants Libres de Station-Service). Napetraka tamin’ity fotoana ity ihany koa ireo  tompon’andraikitra matihanina ho mpanatanteraka sy hiasa amin’ny fiarovana ny tombontsoa iombonan’ny mpitantana tobin-tsolika. Nentanina nandritra ny fivoriana ihany koa ny fanamafisana sy ny fanaovana antso avo ho an’ireo rehetra voakasika mivantana na an-kolaka amin’ny raharaha fandraharahana ara-tsolika mba hijery haingana ny famaritana ny vidin-tsolika ho tombontsoan’ny rehetra. Mahakasika ny tenin’ny filoham-pirenena ny amin’ny tsy maintsy hampidinana ny vidin-tsolika dia nanambara izy ireo fa miandry fatratra izany tahaka ny olom-pirenena rehetra.

 

Tsirinasolo

 

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

CentrafriqueManome 72 ora ho an`ny Vondrona 3R

34 no indray namoy ny ainy, dimy hafa naratra ny talata 21 mey lasa teo tamin`ireo toerana miisa telo tany Paoua ao Centrafrique noho ny voina manokana nataon`ny vondrona mitam-piadiana 3R (Retour, Reclamation, Reconciliation),

 tarihan`i Sidiki Abass, mpioko ao amin`ity firenena ity. Tsy niandry ela ny fitondram-panjakana fa nanome baiko 72 ora an`i Sidiki Abass mba hanolotra azy, ireo rehetra nahavita herisetra mahatsiravina. Nahazo fepetra 72 ora ihany koa ny vondrona 3R handrava ireo toerana efa ananan`izy ireo ary hanaisotra ireo sakan-dalana ataony. Raha tsy voahaja ao anatin` izay fe-potoana izay ireo voalaza ireo dia handray andraikitra avy hatrany ny mpitondra ao Centrafrique.

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Aretina mamany lavaMisy tranga vaovao 4 000 isan-taona

Vehivavy 5 hatramin’ny 7 no tonga manatona eny amin’ny hopitaly HJRA isam-bolana, hitsabo tena noho ny aretina mamany lava.

 

Hatramin’ny taona 2008, nanatanterahana hetsika fitsaboana azy io teto amintsika, niarahan’ny minisiteran’ny fahasalamam-bahoaka sy ny tahirin’ny Firenena Mikambana momba ny mponina (UNFPA) dia nahatratra 4450 isa ireo vehivavy efa sitrana raha toa ka 50.000 no isan’ny vehivavy tombanana ho tratrany eto amintsika ary misy tranga vaovao 4.000 isan-taona. Tsiahivina fa vokatry ny fahasarotam-piterahana no mahatonga ny aretina. Lasa misy hirika mampifandray ny tatavia sy ny lalan-jaza, hany ka mivoaka tsy tana any amin’ny fivaviana ny fivalanan-drano kanefa azo tsaboina tsara saingy amin’ny alalan’ny fandidiana. Omaly ny fankalazana ofisialy ny andro eran-tany ho famongorana ny aretina mamany lava teny amin’ny hopitaly CHU-JRA. Lohahevitry ny fankalazana ny " Fanitsakitsahana ny zo maha olona ny aretina mamany lava, andao hatsahatra !"

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Filohan’ny oniversiten’AntananarivoVonona hiady sy hanafoana ny kolikoly

Tafapetraka tamim-pomba ofisialy omaly alakamisy 24 mey teny Ankatso ny filohan’ny oniversiten’Antananarivo vaovao ny profesora Mamy Ravelomanana taorian’ny fifidianana natao.

 

  Tonga nanome voninahitra ny lanonana  ny minisitry ny fampianarana ambaratonga ambony Rtoa  Rejo Felicité Fienena. Nambarany fa hiova tanteraka ny fomba fiasa manomboka izao. Anisan’ireny ny fanatsarana ny kalitaon’ny fampianarana, ny fampitaovana ary ny ady amin’ny kolikoly. Hapetraka ihany koa ny toerana hahafahan’ny mpampianatra sy mpianatra ary ireo tompon’andraikitra isan-tsokajiny mifanakalo hevitra hisorohana ny olana mety hitranga. Hisy koa ny campus vaovao hatsangana toy ny any Fenoarivo Atsinanana, Vakinankaratra … Tsy ho latsa-danja amin’ireo ny ady amin’ny kolikoly toy ny fitantanana ny vatsim-pianarana, ny famoahana ny diplaoma ary ny fandraisana mpampianatra sy mpianatra. Fanambin’ity filohan’ny oniversite vaovao ity rahateo moa ny hoe : Ny marina, ny mangarahara ary ny mampiavaka.

Pati sy Tsirinasolo

 

Tia Tanindranaza0 partages

Nicolas Dupuis tetsy Mahamasina10 andro mialoha ny CAN no hivoaka ny lisitr’ireo mpilalao 23

Tsapako ny firaiketany amin’ny kliobany ka nisafidianan’i Baggio ny tsy handeha ho any Frantsa hiatrika ny fampivondronana ny Barea hanomana ny CAN 2019, hoy ny mpanazatra nasionalin’ny Barea, Nicolas Dupuis tetsy amin’ny kianjan’i Mahamasina omaly.

Tia Tanindranaza0 partages

Fiatrehana ny CAN 2019Maro mpanohana ny BAREA

Naneho ny heviny tetsy Antaninarenina amin’ny fahavononan’izy ireo hanohana ny Barean’i Madagasikara amin’ny fiatrehana ny CAN 2019 any Egypte ireo

Tia Tanindranaza0 partages

Orinasa TELMAHandoa manontolo ny “prime de qualification” an’ny Barea

Tamin’ny anaran’ny maha mpikambana ao amin’ny “Commission de finance” azy ao amin’ny CAF no nanambaran’Atoa Patrick Pisal-Hamida “Administrateur Directeur Général de TELMA Madagascar”

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Ramatoa 60 taona nivarotra rongonyNalefa eny amin’ny fonjan’ Antanimora

Ramatoa tokony ho 60 taona no voasambotry ny polisy misahana ny ady amin’ny zava-mahadomelina etsy Anosy ny alarobia 22 mey lasa teo tokony ho tamin’ny 10 ora maraina, teny Amboanjobe Andoharanofotsy.

 

 Raha tsiahivina, nahazo vaovao avy amin’ny olona tsara sitrapo ny mpitandro ny filaminana fa misy mpivarotra rongony henjana eny an-toerana. Nidina avy hatrany teny ny polisy ka tratra tao an-tranony teo am-pivarotana rongony ilay ramatoa. Rehefa nosavaina ny tranony dia nahitana gazety maromaro ampiasaina hamonosana ny entna,  ary rongony iray fonosana izay ambiny tsy lafo sy sachet iray feno potika rongony no mbola tratra tao. Tamin’ny fanadihadiana natao  azy dia niaiky izy fa azy ny entana ary eny Andoharanofotsy no fividianany azy. 15.000 Ar no hividianany ny iray sachet ka tsinjarainy ary hamidiny 1.000 Ar  ny fonosana iray. Nilaza ihany koa izy fa mahalafo 30 fonosana isan’andro. Nambarany fa efa nigadra teny Antanimora izy, dimy taona lasa izay ka nihidy teny nandritra ny 12 volana  noho rongony ihany.  Natolotra ny fampanoavana omaly ary naiditra am-ponja vonjimaika ny tenany.

 

 

Pati

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Vehivavy mpandraharaha ny fonjaNanangana birao nasionaly

Miezaka ny manampy hatrany ireo olona sahirana manodidina azy ny fikambanan’ny vehivavy mpandraharaha ny fonja sy ireo vadin’ny mpandraharaha ny fonja eto amintsika na ny AFAP.

 Taorian’ny nanampian’izy ireo zaza tsy ampy taona mamita ny saziny eny amin’ny fonjaben’Antanimora amin’ny fambolena hahafahana miady amin’ny tsy fahampian-tsakafo dia manampy ireo vehivavy sahirana ihany koa ry zareo.  Toerana maro no noteteziny tato ho ato nanolorana milina fanjairana ho an’ireo renim-pianakaviana hahafahana manatsara  ny fidiram-bola ho an’ny isan-tokantrano. Nisy koa ny fizarana fitafiana ho an’ireo tena tsy manana. Nanatanteraka fihaonambe tetsy amin’ny Le pavé Antaninarenina izy ireo, omaly alakamisy 23 mey. Tafiditra ao anatin’ny fankalazana ny faha-20 taona nijoroan’ny fikambanana sy ny faha-60 taonan’ny fandraharahana ny fonja izany.  Tanjona eto ny hanangana ny birao nasionaly hahafahan’izy ireo manambatra ny heriny, hoy ny filohan’ny fikambanana Rtoa Pilazare.  Miisa 3.000 ankehitriny ireo mpikambana manerana ny Nosy.

Pati sy Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

BY-PASSMaty voadonan’ny fiara ilay mpangalatra

Tovolahy voalaza fa mpangalatra, manodidina ny 30 taona no maty voahitsaky ny fiarakodia madinika omaly maraina tokony ho tamin’ny 5 ora sy fahefany teny Ankazobe By-pass.

 

Raha araka ny fanadihadiana natao teny an-toerana, avy nangalatra vy tao amin’ilay toerana iray  teny amin’ny manodidina teny ity tovolahy ity. Efa lasa daholo anefa  ireo namany raha ny fantatra fa izy irery sisa no tavela ka niampita maika be ny arabe niaraka tamin’ilay saretikeliny feno vy.  Nisy fiara tampoka nifanena taminy anefa raha niampita izy ka voadona mafy ny lohany, antony namoizany ny ainy. Simba ihany koa ilay saretikely  nentiny izay niparitaka niaraka tamin’ny kodiarany teny amin’ny arabe. Tsy mbola fantatra moa izay toerana niavian’ity tovolahy ity sy ny fianakaviany hatramin’ny fotoana nahatongavanay teny an-toerana. Ilay mpamily ilay fiara nandona azy kosa  nampandre ny mpitandro ny filaminana ka izy ireo no nanarona lamba ny razana sy niantso ireo tompon’andraikitra hafa.

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Taratasin’i JeanAdy mitsatsaka

Tena hita mihitsy ianareo ry Jean fa mbola boay kely a ! Izay dia manao ady mitsatsaka fotsiny nefa nilokaloka ery tary aloha tary hoe lalao madio no hiarahanay amin’i Papa.

 

Inona indray izao no dikan’ity mamongatra ny raharaha Cloclo ity ? Efa kobonay anie fa tsy ho zakanareo mihitsy ilay hanao maodely amin’ny mpiray tanàna e ! Efa ela no nitenenana anareo hoe aza mbola milingilingy aloha. Saingy ianareo moa mafy loha ka dia zakao eo ny anareo sy ny vokany ! Izahay anie matoa nandefitra dia efa kopy fa ho mafy ny fiantraikan’io e ! izao ianareo tratry ny ady miha mahamay isan’andro. Tsy te hiteny aho hoe zakao ny anareo satria samy nanaiky ny hiakaranareo teo moa. Ny hafatra fotsiny dia mbola eto izahay vonona hanolo-tsaina raha miova hevitra e !

Marco

Tia Tanindranaza0 partages

Fifidianana ao MiandrivazoMisy kandidà mpiaro dahalo

Mampisavorovoro ary mety hiteraka korontana ao Miandrivazo ny fivoizan’ny kandidà iray ny tanjony hiaro ireo dahalo nampahory ny vahoaka an-taona maro tany an-toerana rehefa ho lany solombavambahoaka ny tenany.

Tia Tanindranaza0 partages

Kandida manana raharaham-pitsaranaTokony haato, hoy ny mpahay lalàna iraisampirenena

Ny mahagaga ahy amin’ny CENI, hoy ny mpahay lalàna iraisampirenena, Arlette Ramaroson, dia ity filazana hoe « présumé innocent » amin’ireo kandida ho solombavambahoaka manana raharaham-pitsarana ity.

 

 Olona efa migadra izany. Tsarao aloha, hoy ny tenany. Raha tsy diso izy dia afaka miditra ho depiote. Tamin’ny taona 1972 dia misy ny atao hoe “enquête de moralité”. Misy ary namanay tratra tany amin’ny Bar dia tsy mahazo nanala fanadianana mpitsara. Ny taona 1974 vao nivoaka. Misalasala amin’izao fotoana izao, hoy hatrany ny tenany, ny vahoaka mpanaradia ireo kandida manana raharaham-pitsarana ireo hoe tena nanao heloka tokoa ve sa tsia ny kandida tohanan’izy ireo. Raha ny tokony ho izy dia notsaraina aloha ireny kandida ireny saingy efa tara loatra moa izao ka ny mety dia tokony haato amin’ny maha kandida azy, hoy ity mpahay lalàna iraisampirenena ity, ireo kandida manana raharaham-pitsarana ireo fa mampivoraka saim-bahoaka.

J. Mirija

 

 

La Vérité0 partages

Football - Vers la dissolution de la Cnaps Sport

Le vent de changement qui souffle au sein de la direction générale de la Cnaps risque d'emmener avec lui la section sportive au sein de cet établissement, notamment l'équipe de football. Evoluant dans la division supérieure nationale, la Cnaps sport représentait depuis son retour dans la catégorie de l'élite Madagascar dans les compétitions africaines ou de l'océan Indien. Ce qui veut tout simplement dire que la formation d'Ampefiloha a toujours remporté au moins un titre national à chaque saison, coupe ou championnat.

 

 Un beau palmarès sur le plan national qui malheureusement tarde encore à s'illustrer sur la scène internationale, à l'exception de la région indianocéanique, où elle est la plus titrée avec deux victoires à la coupe de l'Union des fédérations de football de l'océan indien (UFFOI). Par contre au niveau continental, la Cnaps sport n'a jamais accédé, tout comme les autres clubs malagasy d'ailleurs, à la phase des poules de la ligue des champions ou de la coupe de la confédération. Un stade de compétition primé pourtant par la CAF et à partir duquel les clubs pourraient espérer à un retour d'investissement. Ainsi, avec le système de compétition à Madagascar, du moins jusqu'à maintenant, et la non-qualification à cette phase de la CAF, investir dans le football dans la Grande île est perçue comme jeter de l'argent par la fenêtre. Néanmoins, la vente des joueurs aux clubs étrangers semble aussi une rentrée d'argent aux équipes malagasy mais avec leur statut amateur, elles ne peuvent pas tout de même aspirer à des grosses sommes lors du transfert.

Des paramètres jugés certainement défavorables pour la boîte par la nouvelle équipe de la direction générale de la Cnaps. Des informations circulant la semaine

dernière mentionnent en effet qu'elle cite parmi les « gabegies » de l'ancienne direction générale, les dépenses allouées à l'équipe de football qu'est la Cnaps sport. De là à déduire une probable dissolution de cette dernière par les dirigeants actuels de la société, il n'y a qu'un pas à franchir. Au meilleur des cas, la Cnaps sport pourrait toujours exister mais ne bénéficiera plus les largesses financières qu'elle a eues depuis plus d'une décennie.

Un grand club malagasy risque ainsi d'emboiter les pas des FC BFV, BTM FC, USCAF…et bien d'autres équipes qui ont en commun d'avoir été créées ou soutenues par des entités publiques. Elles ont existé à l'humeur de la direction générale ou de sa passion envers le sport. Une triste réalité dans un pays où la politique des sports reste floue sur les termes de sponsoring et des avantages fiscaux bénéficiés par les sociétés œuvrant dans ce domaine. Se sentant comme une vache à lait de l'Etat, l'Imperial tobacco, repreneur du secteur des tabacs du groupe Bolloré à Madagascar, a décidé unilatéralement, à raison, de fermer les portes de l'Académie NyAntsika à Antsirabe.

Tant que ces avantages accordés ne soient pas clarifiés, l'espérance de vie des clubs dépendra toujours de la bonne ou mauvaise volonté de leurs dirigeants. Ainsi, la liste des défuntes équipes risque toujours de s'allonger à Madagascar. Hier, les formations des banques, aujourd'hui celle de la caisse de la prévoyance sociale et demain à qui le tour ?

Ratà

La Vérité0 partages

Permis et cartes grises biométriques - Reprise de la délivrance avec des vrais documents

Après quelques mois de suspension, la délivrance de permis de conduire et de cartes grises biométriques reprendront bientôt. Une conférence de presse été donnée, hier à Ambohidahy, pour annoncer officiellement la nouvelle. « C’est avec un réel plaisir que je vous annonce la sortie des permis de conduire et des cartes grises biométriques suivant les normes internationales. Autrement dit, les technologies de l'information, l’identification des personnes sont conformes à l’Iso/IEC 18013 :2018. Les permis de conduire sont ainsi valides à l’international, et toutes les informations de la personne le possédant seront visibles partout où elle va dans le monde entier. Exactement comme les cartes grises qui suivent également ces normes », explique le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Tianarivelo Razafimahefa.

A noter que ces documents en petit format sont archi sécurisés, c’est-à-dire infalsifiables. Ils contiennent une puce électronique et une bande MRZ qui permettront de mieux lutter contre la fraude. Ils stockent également les données personnelles du titulaire imprimées sur le document, permettant ainsi à la Police d’authentifier rapidement et efficacement l’identité du titulaire. Toutes les capitales provinciales de Madagascar pourront délivrer ces permis de conduire et cartes grises biométriques. Cependant, la date du début de ladite délivrance sera prochainement connue. Deux centres seront par ailleurs installés à cet effet pour Antananarivo  dont un au Centre immatriculateur de Madagascar (CIM), à Ambohidahy et un autre dans l’Atsimondrano.

Normes internationales

« C’est une fierté pour les malagasy car nous sommes les premiers à utiliser les permis de conduire et cartes grises  dernier cri en  normes internationales. Il contient également un barre code laser qui est visible à l’œil nu et observable au toucher », continue-t-il.

Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a tenu à informer que les dossiers nécessaires pour la fabrication de ces documents n’ont pas changé. Tout comme le prix qui reste à 38 000 ariary. Ceux qui ont déjà payé mais n’ont pas en main leur permis auront ainsi la chance de pouvoir en avoir en premier. Ceux qui ont déjà reçu leur « faux permis » de la vague d’avant pourront gratuitement échanger leurs documents avec les nouveaux, à partir du mois de janvier 2020. Des organisations seront mises en place et la délivrance se fera par numéro. Ainsi  les personnes, leur numéro entre les mains, n’auront plus qu’à passer récupérer leurs nouveaux permis. Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a assuré qu’au moins 24 centres immatriculateurs seront installés dans tout Madagascar pour faciliter la délivrance des permis et des cartes grises. Ceci pour éviter que des longues files d’attente se forment de nouveau au niveau de ces centres de distribution. Si la personne voulant fabriquer ses documents arrive avec les dossiers complets, il aura son permis en une heure.

Corruption

Par ailleurs, ce responsable a également évoqué le sujet de la corruption. Selon lui, ce sera dans ce centre d’immatriculation que la lutte contre la corruption sera tenace. Un objectif dans le PGE qu’il compte bien atteindre puisque des enquêtes ont déjà été établies avec le Bianco notamment au niveau de la fabrication des permis et cartes grises. Un appel d’offres a été lancé pour la société qui prendra en charge la fabrication de ces documents. Après les diverses procédures et négociations, nous sommes arrivés au terme et ce sera finalement l’entreprise Hephalu, renommée mondiale en ce qui concerne les donnés biométriques qui se chargera de leur fabrication. Puisque les permis produits et délivrés dernièrement étaient des faux et que la société Cetis Madagascar, responsable de leur délivrance n’a pas respecté les normes requises pour les permis biométriques, le ministre a voulu informer que l’enquête continue et une département spéciale est déjà en charge de l’affaire. Une chose est sûre, des têtes tomberont et les responsables finiront par payer puisque ce Gouvernement n’est pas du genre à accepter facilement la corruption. 

La Vérité0 partages

RN2 - Les cambrioleurs de poids-lourds pris en photos

A part les accidents de la circulation qui l’endeuillent souvent, la RN2 qui relie la Capitale et l’Est du pays se caractérise par l’insécurité. Celle-ci se traduit par le cambriolage des camions porte-conteneurs qui l’empruntent. Récemment, les bandits semblent ne plus faire grand cas des usagers et notamment des Forces de l’ordre pour agir en plein jour, en grimpant délibérément sur les mastodontes afin de dévaliser les conteneurs.

 

Cette absence totale de crainte, encore moins de honte chez les assaillants,  a fait que certains d’entre eux se sont fait photographier par l’occupant d’une voiture particulière alors que les suspects étaient encore dans le feu de l’action. D’ailleurs, la photo d’illustration de notre article montre bien les agissements des suspects. L’on voit parfaitement sur cette photo que deux d’entre eux, lesquels sont agrippés à l’arrière du camion, tentent bien de forcer le système de verrouillage du conteneur en manipulant le mécanisme. Quant aux autres qui font également partie de la bande, leur rôle consiste à les accompagner en vélos, faisant croire à première vue qu’ils s’amusent à s’accrocher au camion pour ménager leurs efforts de pédaler.

Or, on ne se trompe guère sur la finalité des suspects. Notre source d’information de la Région martèle bien que ces derniers ont profité à ce que le poids-lourd ne puisse rouler qu’à faible allure pour attaquer une côte, ou bien en roulant sur une portion de route pleine d’ornières pour passer à l’action. « Il existe des points où ces bandits commettent leurs forfaits. Ils connaissent par cœur les bords de chaussée par où ils peuvent larguer le butin. Lorsque ce dernier est plus imposant, ils cherchent un moyen pour pouvoir les récupérer, et ensuite les acheminer discrètement dans le village le plus proche », commente notre source.

De plus, des chauffeurs routiers de la RN2 apportent leur témoignage comme quoi certains d’entre eux ont été déjà les cibles de ces voleurs même en plein jour même si généralement, les voleurs attendent la nuit pour agir. Les camionneurs tirent donc la sonnette d’alarme à l’endroit des Forces de l’ordre pour qu’elles mettent en place un dispositif plus puissant dans les points considérés comme les plus noirs de cette route nationale.

F.R./Kamy

La Vérité0 partages

Par amour !

« Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à Paris en septembre 2018 et qui retrace le parcours parfois exceptionnel de ce jeune dirigeant au destin exceptionnel, reflète parfaitement la vérité en lui.

 

Toutes les formations politiques de Hajo Andrianainarivelo, de Vital ou bien d'autres qui décidèrent de rejoindre le rang du MAPAR pour conjuguer ensemble les efforts et le soutenir davantage ont épousé la même conviction, « Et l'amour en est le plus grand ! ».

Nous arrivons au terme d'une rude campagne électorale de vingt longs et interminables jours. Les prétendants ne se sont point donné de cadeau. Apparemment, certaines formations ou certains candidats s'engageant dans l'aventure de la couleur « indépendant » peinent à  mobiliser la foule, le « vahoaka ». Et pour combler le vide, ces derniers se contentent de proférer des insultes ou des injures gratuites à l'endroit des prétendants censés être des favoris.

Le Chef de l'Etat, le principal maître d'œuvre du changement tant attendu et espéré du pays, reçoit des boulets rouges à n'en plus finir. Fort heureusement que le Monsieur, armé d'une conviction et de la volonté inébranlable d'aller de l'avant, ne se laisse point perturber par ces idioties. Ses poulains non plus, les candidats qu'il a présentés, ne se laissent nullement influencer encore moins intimider. En fait, les futurs perdants de la course se livrent à des fantasmes frisant les délires propres aux insensés.

Par amour pour la patrie, Rajoelina et ses partisans évoluant dans l'orbite de l'IRMA (Isika rehetra miaraka amin, i Andry Rajoelina), se donnent la main afin de porter haut le flambeau de la réussite. Il s'agit pour eux de ne jamais reculer ni arrêter la marche en avant pour redresser, une bonne fois pour toutes, ce beau pays qui est le nôtre. Certainement, les bâtons de blocage ne manquent pas. Mais la caravane passe et se dirige irrémédiablement vers la bonne direction. On sera au bon port le moment voulu. Par amour de la patrie, les dix millions et plus d'électeurs confieront leur avenir à l'IEM, et cela, en optant en bloc pour les candidats alignés par notre jeune et téméraire Président de la  République Rajoelina Andry Nirina. Il n'y a pas d'autre alternative !

Par amour de ses concitoyens, le père de la Révolution Orange à la fois Chef de l'Etat ne trahira jamais et conduira notre pays vers la sérénité et la prospérité.       

Ndrianaivo

La Vérité0 partages

Carburant - Une baisse imminente du prix à la pompe

Ce n’est plus pour longtemps. L’Etat proposera une nouvelle structure de prix des carburants avant le 1er juin. C’est ce que le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures (MEEH), Vonjy Andriamanga a annoncé, hier, dans son siège à Ampandrianomby. « L’Etat a déjà entamé un protocole d’accord avec les opérateurs pétroliers. L’Etat proposera alors une nouvelle structure de prix des carburants avant le 1er juin. Mais ce qui est sûr, c’est que le prix à la pompe tend à la baisse dans cette nouvelle structure. D’ailleurs, le Président de la République Andry Nirina Rajoelina a déjà annoncé cette décision lors de son bilan de 100 jours », avance le ministre.

Toutefois, cette nouvelle mesure prendra en considération les bénéfices perçus par les opérateurs pétroliers. Il faut tout de même noter que l’Etat essaie à tout prix de réduire les subventions allouées aux carburants pour investir davantage dans les projets sociaux, notamment la construction d’écoles et d’hôpitaux.

Afin de favoriser la population vulnérable, cette baisse de prix s’appliquera surtout sur les pétroles lampants. Le Centre de recherche, d’études et d’appui à l’analyse économique à Madagascar (CREAM) a déjà mentionné dans sa structure de prix sur les carburants que la majeure partie des ruraux utilisent les pétroles lampants pour l’éclairage nocturne. Pourtant, 80 % des Malagasy vivent dans le milieu rural. Il faut alors prendre en compte le pouvoir d’achat des paysans car les revenus qu’ils perçoivent de l’agriculture et de l’élevage restent actuellement des revenus de subsistance. C’est pourquoi l’Etat vise spécialement les pétroles lampants pour que ces derniers ne deviennent pas un produit de luxe pour cette catégorie de population.

Solange Heriniaina

La Vérité0 partages

Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics

Alors que l’émotion causée par la détention préventive à Antanimora d’un sénateur-entrepreneur ne s’est pas encore estompée, une autre affaire concernant un parlementaire se profile à l’horizon. Cette fois-ci, le soupçonné a une stature d’une grande personnalité puisqu’il s’agit d’un vice-président du Sénat doublé du titre d’ancien chef de Région. Le dossier concernant ce dernier ainsi que quelques autorités publiques de la Région Analanjirofo a trait à une acquisition illicite de terrain  au sein d’une réserve spéciale dans le District de Soanierana-Ivongo, dénommé « Pointe à Larrée ».

 

Ce réseau est composé, à part le vice-président du Sénat, un préfet, plusieurs inspecteurs des Domaines, un chef de service régional de l’environnement, un chef de service régional des Domaines, un ancien directeur de cabinet de la Région Analanjirofo, un chef de service régional de la topographie, un Maire et un chef Fokontany. Ce groupe d’individus a morcelé dans ladite réserve spéciale une surface de 146 ha sans respecter le cadre des acquisitions de terrains.

Les investigations effectuées, selon des sources concordantes, par le BIANCO auraient collecté des faits sentant à mille lieux la corruption, l’usage de faux, le détournement de biens publics et abus de fonction. Bref, du lourd. Les regards se tournent désormais vers le président du Sénat, Rivo Rakotovao, quant à ses réactions sur cette poursuite contre un de ses vice-présidents. Restera-t-il les bras croisés, comme il l’a fait lors de l’arrestation de l’autre sénateur qui ne faisait plus partie du HVM, ou il va débattre pour ce vice-président qui est de la même couleur politique que lui.

La réponse sera connue d’ici peu dans la mesure où les démarches nécessaires pour la poursuite du sénateur et également du préfet sont enclenchées avant leur présentation devant le Pôle anti-corruption (PAC).

La Rédaction

La Vérité0 partages

Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale

Fin de campagne avant les législatives. Ce jour, les candidats et leurs équipes jetteront leurs dernières forces dans la bataille pour essayer de convaincre les derniers électeurs indécis. Ouvert le 6 Mai dernier, la campagne s'arrêtera ce samedi à minuit. A partir de cette heure-là, toute activité de propagande est désormais interdite. Lundi, 10 millions d'électeurs malagasy sont appelés à choisir leurs 151 députés. Les bureaux de vote doivent  ouvrir à 6 heures, pour fermer à 17 heures. Le vote pèsera dans le rapport de forces sur la scène politique. Pour beaucoup, le scrutin de ce lundi s'apparente comme le troisième tour de l'élection présidentielle. Pour le pouvoir en place, l'objectif est simple : placer le maximum de candidats  de la coalition Isika rehetra miaraka amin'ny Prezida Andry Rajoelina sur les bancs de l'Assemblée nationale afin de pouvoir mettre en œuvre son programme.

 

S'il n'obtient pas la majorité, le Président devra composer avec une majorité parlementaire possiblement hostile. Cette majorité pourrait décider de ne pas appliquer les mesures listées dans le programme du Chef de l'Etat. Des mesures qui dépendent beaucoup des pouvoirs du Parlement. Une majorité de députés non issue du pouvoir impliquera également la nomination d'un Premier ministre issu de l'opposition. Le Président pourrait alors ne pas avoir les coudées franches pour réaliser ses engagements. Cette situation risquerait d'engendrer une nouvelle période d'instabilité dans le pays. Une situation, qui plairait à certains anciens dirigeants du pays dont l'intention inavouée est de faire tomber le régime actuel et d'entraîner ainsi la Grande île dans une nouvelle ère d'incertitude, mais serait déplorable étant donné celle déjà précaire des 25 millions de malagasy.

En revanche, une majorité permettra au nouveau régime d'assurer la mise en œuvre des engagements de campagne de l'actuel Président de la République Andry Rajoelina et permettra de faire passer les différents instruments juridiques qui lui permettront de concrétiser ses Velirano. Une majorité à l'Assemblée nationale pour Rajoelina équivaudrait donc également à une stabilité pour lui et son équipe, ce qui leur permettra d'embrayer et de passer à la vitesse supérieure pour récupérer le retard de  développement accumulé par Madagascar depuis le retour de l'indépendance du pays.

En tout cas, il est clair que la réussite du mandat du Président Andry Rajoelina dépendra en grande partie du résultat des élections législatives. La mise en œuvre des Velirano et l'avenir du pays dépendra quant à lui du choix des électeurs.

La Rédaction

Midi Madagasikara0 partages

Pétanque – Tournoi de qualification : 148 triplettes au rendez-vous !

L’équipe de Dolys Randriamarohaja au Complexe Al Mourtouza.

Après la délégation de pouvoir de la FIPJP, la Fédération des Sports Boules de Madagascar vient de recevoir l’onction populaire en établissant un nouveau record de participation de 148 triplettes issues des quatre coins de l’île.

Plus grand chose à dire sinon que le FSBM de Dolys Randriamarohaja a réussi son pari en parvenant à rassembler le monde de la pétanque lors du tournoi de qualification au championnat d’Afrique en triplettes masculines. Et quand on dit tout le monde, cela inclut aussi la communauté karana connue pour son amour pour cette discipline. À preuve, les frères Rafik et Younous ont offert le complexe sportif Al Mourtouza. Autrement dit, le meilleur boulodrome couvert de toute l’Afrique qui a séduit tous les boulistes. Les meilleurs boulistes du moment en fait car l’idée d’aller au Togo met tout le monde en appétit.

Ainsi et jusqu’ au vendredi, on aura droit à de belles joutes amicales dans un climat où on mettait en avant solidarité, comme l’ a souligné Dolys Randriamarohaja lors de son discours inaugural où il a fait savoir que l’actuelle FSBM n’est que provisoire pour éviter le forfait de Madagascar, mais que son équipe travaillera main dans la main avec le ministre des Sports pour mettre en place toutes les structures fédérales impliquant les nouvelles sections et les ligues.

Clément RABARY

Midi Madagasikara0 partages

Ligue des champions : Adema accroché par Ilakaka

Coup de tonnerre hier à Mahamasina lorsque l’ AS Adema a été en échec par l’étonnante formation d’Ilakaka qui se bonifie comme le vin au fil des matches-champions.

Hier encore, il a énormément surpris en ouvrant le score en premier au grand dam des supporters de l’Adema qui n’en revenaient pas.

Il a donc fallu tout le talent de Ruffin pour redonner espoir au champion d’ Analamanga. D’ abord sur un superbe coup franc, puis sur une reprise à la suite d’un corner.

Alors que le camp d’Ivato commençait à jubiler, Ilakaka qui n’a jamais baissé les bras, parvint à niveler le score sur un penalty.

Et au fil des minutes la tension monta d’un camp à l’autre obligeant presque l’arbitre à sévir. Le gardien d’ Ilakaka en fut victime avec un carton rouge direct. De quoi faire ressortir de sa réserve le bouillant président de la Ligue d’Ihorombe, Zidane. Un nom qui rappelle le coup de boule de son homonyme face à l’Italien Materazzi.

Mais le foot c’est aussi un mélange de beaux gestes et de sautes d’ humeur. Le tout sous les yeux de Nicolas Dupuis venu pour voir des locaux susceptibles de faire partie des Barea. Une raison suffisante pour montrer du beau jeu. Et c’est le plus important.

Clément RABARY

Midi Madagasikara0 partages

Société Générale Madagasikara : De nouvelles offres à la FIM

La Foire Internationale de Madagascar (FIM) est un rendez-vous incontournable pour la Société Générale Madagasikara qui profite de cette rencontre pour écouter les clients, les futurs clients mais aussi, les autres entreprises et professionnels. Ce rendez-vous économique est aussi devenu une occasion pour la banque , dont le slogan est « tourner vers le futur » de lancer de nouvelles offres. Ainsi, pour l’édition 2019, Société Générale Madagasikara offre pour toute ouverture de compte à la FIM une baisse du taux d’intérêt de -4 points sur la gamme Soafeno, prêt à la consommation, un déblocage du prêt sous 48 heures et enfin 0 ariary de frais pendant six mois sur les packs Mandrosoa et Mandrosoa Plus. La banque offre également un taux intéressant sur le compte épargne avec le produit DECLIC régulier, qui permet de faire des virements automatiques chaque mois de son compte courant vers son épargne. SG Madagasikara met à disposition des visiteurs et des exposants, comme à l’accoutumée, un distributeur automatique de billets (DAB) durant les quatre jours de la Foire. .

A l’heure où la présence digitale devient une évidence pour chaque entreprise, la banque se doit d’aller vers ses clients, dématérialiser petit à petit ses produits et services. L’expérience client est un point important à ce changement.

Cette amélioration de l’expérience client consiste à faciliter l’accès au quotidien de ses produits. Ainsi, en mars dernier, SG Madagasikara a lancé son agence Prêt Immobilier (API) à Analakely Indépendance, avec une équipe dédiée et formée aux nouveaux enjeux. Elle offre des services simples et qui s’adaptent au projet et au rythme de vie. Cette disponibilité des produits et services constitue le moteur principal de la présence de la Société Générale Madagasikara à la Foire Internationale de Madagascar.

R.Edmond.

Midi Madagasikara0 partages

Mananjary : Mpivady tanora nahatrarana rongony 15 kg, naiditra am-ponja vonjimaika

Noho ny fanomezana loharanom-baovao marim-pototra avy tamin’ olona tsara sitra-po ny mpitandro filaminana, dia  mpivady vao herotrerony malaza ratsy amin’ny trafikana rongony any amin’ny Distrikan’i Mananjary sy Nosy-Varika no saron’ny Zandary avy ao amin’ny Borigadin’ Antsenavolo, afak’omaly, tao amin’ ny Fokontany Androrangavola, Kaominina ambanivohitra Andonabe. Tamin’ny fotoana nahasamborana an’ireto mpivady ireto, raha ny tati-baovao voaray, dia mbola tratra teny amin’izy ireo ny rongony  15 kilao, izay nafatratra tao anaty gony lehibe roa. Taorian’ny famotorana lalina nataon’ny mpitandro filaminana, dia natolotra ny Fampanoavana tao amin’ny Fitsarana ambaratonga voalohany Mananjary ireto mpivady mpibizina rongony, ary naiditra am-ponja vonji- maika omaly, miandry ny fotoam-pitsarana azy ireo.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara0 partages

JIRAMA : Reprise du délestage

Le délestage tournant a repris depuis dans certains quartiers de la Capitale pour ne citer que le quartier d’Ambohimanarina qui a subi une coupure de courant pendant une heure dans la fin de l’après-midi. Il en est de même dans la partie de la cité des 67ha. Le retard d’approvisionnement en carburants par les fournisseurs à la JIRAMA, serait à l’origine de ce délestage. En effet, les compagnies pétrolières ont tergiversé. Du coup, l’Etat a dû les réquisitionner hier afin d’assurer la livraison des carburants servant à faire fonctionner les centrales thermiques de la JIRAMA, d’après une source bien informée. Celle-ci, qui se sentait pris au dépourvu, n’a pas pu ainsi aviser à temps ses abonnés concernant la reprise de ce délestage. Mais quid de l’alimentation en électricité dans les jours qui viennent ?

Navalona R.

Midi Madagasikara0 partages

Androhibe : Un ressortissant Togolais poursuivi pour vol et attaque à main armée

Poursuivi pour vol et attaque à main armée contre une société productrice d’huiles essentielles à Androhibe, un ressortissant Togolais a été déféré au Parquet du tribunal Anosy, hier. Cet acte qui a fait un préjudice de 224.770.000 ariary à la victime a été commis la nuit du 30 au 31 mars. Mais, la police n’a pu épingler le suspect, lui-même est le gardien de la société en question, que le lundi 20 mai dernier à Ampasampito. Selon les explications de la police, ce ressortissant africain s’occupait de la garde de la société durant la nuit de ce vol. Il a alors alerté la police de l’existence d’une attaque sur le lieu pendant lequel il a été ligoté par les malfaiteurs. Ce n’était qu’un alibi monté par le suspect car l’investigation menée par les enquêteurs de la BC a révélé que cette attaque n’aurait jamais eu lieu. Les policiers qui s’étaient rendus sur place pour constater le fait étaient emmenés en bateau après avoir entendu la déclaration d’une employée présente sur place confirmant les dires de ce gardien. L’enquête a révélé qu’elle a fait ce faux témoignage suite à l’ordre donné par le suspect. Ce dernier a inventé cet alibi pour cacher le vol d’une quantité importante d’huiles essentielles de géranium et d’ylang-ylang dont le coût s’élève à 224.770.000 ariary commis dans cette société. Des marchandises qu’il avait fait sortir du lieu bien avant ce pseudo-attaque car l’enquête a permis de traquer deux receleurs. Quelques bidons d’huiles essentielles ont été récupérés chez eux. Quatre personnes impliquées dans cette affaire ont été alors arrêtées à savoir : l’employée faux témoin, les deux receleurs d’objet volé, et le Togolais. Après leur audition auprès du Parquet, ce dernier a été placé sous mandat de dépôt à Antanimora. Tandis que les trois autres ont bénéficié d’une liberté provisoire en attendant leur procès.

T.M.

Midi Madagasikara0 partages

Au « In Square » Ambatobe : « Full Destress » avec Rak Roots pour soutenir une noble cause

Rak Roots répondra présent, ce soir, pour la bonne cause.

L’événement a maintenant ses habitués. Une sortie du vendredi soir, qui joint l’utile à l’agréable car il s’agit d’une activité qui soutiendra les actions caritatives du Lions club Ilohasina. Il s’agit de la soirée « Full Destress » au « In Square » Ambatobe, proposée par ce club de service, et qui en est maintenant à sa sixième édition. Ce soir, à partir de 19h, c’est Rak Roots qui en sera le « special guest » en donnant rendez-vous aux habitués comme aux nouveaux venus. Point de place pour l’ennui avec des titres affectionnés du public, entre « Ilay silako », « Maka tsy taitra », ou encore « Faka vady », et bien sûr, le titre qui a révélé l’artiste : « Tania ». Puis on enchaînera avec une animation discothèque animée par Dj Tsong et Kuz Jay qui seront ici chez eux. Bref, tout le monde y trouvera assurément son compte et contribuera, par la même occasion, au soutien à une noble cause car la totalité des fonds récoltés lors de cette soirée sera reversé au profit des actions du Lions Club Ilohasina en faveur des démunis et des personnes vulnérables.

Hanitra R.

Midi Madagasikara0 partages

Mahajanga : Hahazo kianja mitafo manara-penitra avy amin’ny filoham-pirenena

Amin’ity taona ity ihany dia ho vita ny asa, hoy ny filoha Andry Rajoelina raha nitafa tamin’ny vahoakan’i Mahajanga izy nandritra ny fandalovany teto an-toerana. Omena sehatra manokana ny tanora hoy  hatrany izy, fa indrindra eo amin’ny tontolon’ny fanatanjahantena. Manana atleta maro ny eto Mahajanga hoy ny filoha ka rariny loatra raha toa ka homena tosika. Ankoatran’io, hisy ihany koa mantsy ny fanamboarana dobo filomanosana olimpika lehibe, satria manana tombony i Mahajanga amin’ny maha tany mafana azy ka azo anaovana fanazarantena mandavan-taona.

Vola efa vonona hoy ny filoha no hanaovana ireo tetikasa ireo, fa tsy vao hotadiavina akory. Hahazo anjara famatsiana amin’ilay vola 800 tapitrisa dolara azo tamin’ny Banky iraisam-pirenena ny tanàn’i  Mahajanga ary hasandratra ho isan’ireo tanàna handroso  sy modely eto Madagasikara.

Nampiriska ny tanora ny filoha mba hanorina tetikasa hahafahany  mihary. Vola 1 tapitrisa ariary hatramin’ny 200 tapitrisa ariary no azo ampindramina amin’ny alàlan’ilay tetikasa Fihariana. Hamoraina ny fahazoana azy ary azo raisina ao anatin’ny fotoana fohy. Samy hahazo anjara tandrify azy avokoa ny rehetra amin’io programa nasionalin’ny fitondram-panjakana io ary haparitaka manerana ny Nosy izany.

Fampanantenan’ny Filoha ny hoe: “tsy maintsy tafita i Madagasikara”. Nanampy ahy ianareo hoy izy nandritra ny fifidianana filoham-pirenena ka vonona aho ny hanome ny heriko rehetra hanatanteraka ny velirano izay efa nataoko ho an’ny firenena.

Tantely Vandriam

Midi Madagasikara0 partages

11e édition de la FEPA : Près de 300 stands érigés

Le Malagasy Professionnel de l’Elevage (MPE) organise la Foire de l’Elevage, de la Pêche et de l’Agriculture (FEPA) dans sa 11e édition du jeudi 30 mai au 02 juin 2019 au stade Makis à Andohatapenaka. « Cette fois-ci, il y aura près de 300 stands érigés. A part l’exposition des produits issus des trois secteurs porteurs, à savoir l’agriculture, l’élevage et la pêche, le secteur de l’artisanat et les activités contribuant à la préservation de l’environnement, les diverses prestations de service, les nouvelles technologies, seront également à l’honneur dans le cadre de cet événement », a expliqué Rabearivelo Andriamananarivo, le Président du Conseil d’Administration du MPE, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier à l’Astauria à Antanimena.

Taux de consommation faible. En outre, la consommation des poulets de chair et des œufs sera promue. Une conférence-débat sur la qualité et la valeur nutritive de ces produits d’origine animale, aura d’ailleurs lieu dans le cadre de cet événement pour lever les doutes du grand public concernant les effets néfastes de leur consommation à la santé humaine et le souci sur la présence d’hormone dans la viande de poulet. Le MPE s’y mettra en collaboration avec le ministère de tutelle. En effet, le taux de consommation de poulet de chair et des œufs reste encore très faible à Madagascar. Cela a atteint 20 œufs par habitant par an contre une centaine d’œufs par habitant par an dans les autres îles voisines. Et la population malagasy consomme 1kg par personne par an si c’est à plus de 12kg par personne par an en moyenne dans le monde.

Formation gratuite. Par ailleurs, les organisateurs veulent démontrer la complémentarité et l’interdépendance des secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, toujours dans le cadre de cette foire. « Les visiteurs pourront bénéficier des échanges d’expériences et formations gratuites concernant les activités agricoles, à part la tenue des conférences thématiques », a évoqué le PCA de MPE. Les passionnés de la race canine seront également satisfaits durant cet événement, sans compter les nombreuses surprises réservées par les organisateurs.

Navalona R.

Midi Madagasikara0 partages

RN1 : Mpitondra môtô maty nipotsak’atidoha

Nandriaka indray ny rà omaly tamin’iny lalam-pirenena voalohany iny, tetsy Alakamisy Fenoarivo. Lehilahy iray no maty tsy tra-drano, rehefa nianjera avy teny ambonin’ny môtô izay nentiny. Vaky ny lohany ary nipotsaka ny atidohany.

Omaly tokony ho tamin’ny efatra ora sy sasany tolakandro teo no nitranga ny loza araka ny fanazavana nomen’ny zandary teny an-toerana. Môtô Jog iray no potika ary aina iray no nafoy tao anatin’ny indray mi-pi maso fotsiny. Araka ny voalaza dia hoe nisongona fiara iray «Sprinter » ity môtô ity kanefa tsy nahasongona ary voadona. Nanomboka tsy voatana intsony ny familiana ary niakarapoka tamin’ny tany ilay môtô niaraka tamin’ny mpitondra azy. Tsy nanao aroloha ihany koa ity raim-pianakaviana 37 taona tamin’io fotoana kanefa ny lohany no nidona mafy tamin’ny arabe, ka vaky. Tsy vitan’izay anefa, fa mbola nosarihan’ilay môtô tokony ho metatra vitsivitsy ihany koa. Rapan’ ny arabe tanteraka  ny handriny sy karandohany iray manontolo iny. Araka ny vaovao azo tamin’ireo mpitandro filaminana hatrany, dia tsy tazana teo amin’ny toerana nitrangan’ny loza ilay fiara voalaza fa nandona azy ireo, fa mbola nanohy ny diany ihany. Tsy nahafantatra sa ninia nitsoaka ? « Efa nampilazana avokoa ireo zandary eny amin’iny lalam-pirenana iny, mba hisakana azy hoy hatrany ny fanazavana ary efa nisy mpitandro filaminana nasaina nanenjika avy aty aoriana ». Marihana, fa samy hiakandrefana avokoa izy ireo, na ilay kodiaran-droa niharan-doza na ilay fiara voalaza fa nandona azy. Efa tonga teny an-toerana, fotoana fohy taorian’ny loza moa, ireo zandary tompon’andraikitra amin’iny faritra iny, nijery ifotony ny zava-nisy ary nanokatra avy hatrany ny fanadihadiana. Fa mbola izay resaka lozam-pifamoivoizana izay ihany. Môtô iray ihany koa no nifandona tamin’ny fiara tetsy Bypass afak’omaly. Potika tanteraka ity kodiaran-droa ity ary naratra mafy ilay mpitondra azy. Nentina nihazo ny toeram-pitsaboana moa ity farany, ary efa nandray ny andraikiny tamin’ny fijerena ifotony sy ny fanokafana fanadihadiana ireo mpitandro filaminana misahana iny faritra iny.

m.L

Midi Madagasikara0 partages

Air Mauritius : Des offres promotionnelles à la FIM

Pour la troisième fois consécutive, Air Mauritius participe à la Foire Internationale de Madagascar. Une occasion pour cette compagnie aérienne de rencontrer ses clients, mais également et surtout de leur offrir des offres alléchantes. C’est ainsi que dans le cadre de la FIM, Air Mauritius pratique de nombreuses réductions sur des destinations phares. Pour ne citer entre autres, que les remises jusqu’à -20% sur l’Ile Maurice, Hong Kong, Kuala Lumpur, Delhi, Chennai, Bangalore. Des tarifs préférentiels sont également proposés sur Dubaï, Londres Paris, Shangai, Perth, La Réunion… Enfin, toujours dans le cadre de la FIM, la filiale de la compagnie, Air Mauritius Holidays présente ses packages hôtels, vols et excursions pour préparer les vacances scolaires à l’Ile Maurice, Dubaï, la Malaisie, Singapour et Hong Kong. Rappelons qu’Air Mauritius est le transporteur officiel des prochains jeux des îles qui se tiendront à Maurice du 19 au 28 juillet 2019. A cet effet, des tarifs spéciaux sont proposés pour les supporters et familles qui veulent faire le déplacement pour assister à ces jeux régionaux.

R.Edmond.

Midi Madagasikara0 partages

Football – Comité de normalisation : Les contributeurs du « basket-fund » présentés le 28 mai

« Nous avons cherché le consensus avec Telma lors de la signature du protocole d’accord mais cela n’a pas fonctionné. Nous voulons ouvrir le partenariat à tous les sponsors car c’est une affaire nationale et de tous. Nous cherchons le meilleur pour l’équipe nationale », a souligné Atallah Béatrice, présidente du comité de normalisation de la FMF joint par téléphone. Le coach Nicolas Dupuis est arrivé au pays à la demande du CN pour la détection des joueurs locaux. « C’est le CN qui a pris en charge les frais du coach pour ce voyage tout comme la visite de l’usine de GARMAN en Italie », a conclu, Atallah Béatrice. Le comité de normalisation présentera le 28 mai les sponsors qui ont contribué au « basket fund » pour la CAN au nom de la transparence.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Parti « Dinike » : « Il ne faut pas confondre les affaires nationales avec les affaires de partis »

Le parti «Dinike» (Dina Iombonan-kevitra) s’étend progressivement. Hier, lors d’une conférence de presse à Ambatomena, le coordonnateur pour le district d’Arivonimamo, Martial Randrianarison et Rabenandrasana Hasiniaina, du district de Miarinarivo du parti «Dinike» pour la Région Itasy ont fait savoir la mise en place effective de cette structure régionale, laquelle couvre 53 communes de trois districts dont Arivonimamo, Soavinandriana et Miarinarivo. Le siège social du «Dinike» Itasy se situe à Arivonimamo.

Ne pas mélanger. Par ailleurs, la conférence de presse d’hier a été l’occasion pour eux d’aborder les questions politiques, en l’occurrence, ce que certains qualifient de « campagne déguisée » du président Andry Rajoelina. « Nous n’allons pas affirmer qu’il s’agit d’une campagne électorale ou pas. Mais ce que nous pouvons soutenir, c’est qu’il ne faut pas mélanger les affaires nationales et étatiques du pays, avec les affaires internes de partis ou autres », confie Rabenandrasana Hasiniaina. Pas de position claire pour le parti sur ce point. Néanmoins, ces deux membres du «Dinike» Itasy ont précisé le caractère essentiel de l’éducation politique et citoyenne que doivent effectuer les partis politiques. « »Dinike» a cette ambition de forger la mentalité à partir de la base, et nous commençons par éduquer les citoyens. Les partis politiques en sont tenus », rappelle Rabenandrasana Hasiniaina. Effectivement, l’éducation politique fait partie des premières missions des partis politiques, mais déjà avec la structure actuelle (et depuis toujours) des partis politiques et en l’absence des dispositions législatives ou réglementaires contraignantes, ils oublient généralement cette mission sacrosainte.

Ethique politique. Et ce n’est pas tout. Concernant la campagne électorale, le parti «Dinike» signale des invectives dont il fait l’objet à Itasy. Mais « nous n’allons pas faire des représailles. Nous n’allons pas non plus nous engager à cette corruption qui se manifeste par l’achat des voix des électeurs, lequel se traduit même par la distribution des t-shirts et autres. Pour nous, c’est notre vision et nos idéaux que nous diffusons dans tout Madagascar », précise Martial Randrianarison. En d’autres termes, c’est l’éthique qui prime pour «Dinike». « Il faut que les acteurs politiques fassent preuve d’éthique politique, autrement, le compteur sera toujours remis à zéro pour Madagascar à chaque fois que de nouveaux dirigeants s’installent ; ce qui est très nocif pour le pays », conclut-il.

Aina Bovel

Midi Madagasikara0 partages

Fifidianana : Misy kandidà iray indray nisy nitory

Fivadiham-pitokisana no antony ary olona izay mpiara-mitantana orinasa taminy ihany no nitory. Niara-nanangana orinasa ny olona telo izay kandidà amin’izao fotoana ny iray. Ny iray tamin’izy ireo no namatsy ny vola ary tapaka fa haverina ny volany rehefa any aoriana ka mihodina tsara ny orinasa. Nandeha ny fotoana ary tsy tanteraka velively izany ary tsy voaverina hatramin’ny farany ny volan’olona. Teo, raha arak’ilay fitoriana, rehefa mba natao am-pahendrena ny fitakiana ny vola, dia valin-teny an’avona no azo. Tsy vitan’izany aza fa mbola norahonana tamin’ny basy koa ny mpitaky ny vola sady nampitahorina fa na hitory aiza na aiza dia tsy hahavoa azy noho izy akaiky ny fitondràna tamin’izany fotoana. Ankehitriny dia eny anivon’ny fampanoavana misahana ny ady amin’ny kolikoly no nametrahan’ilay olona, izay nahatsiaro ho voasoloky, ny fitoriana. Efa eny am-pelan-tanan’ny rafi-pitsarana arak’izany ny raharaha. Ny tsy azo ihodivirana dia hafakely tanteraka ity fifidiana solombavam-bahoaka indray mitoraka ity. Feno olona manana dosie maloto ao anatin’ireo lisitry ny kandidà. Saika isan-kerinandro dia misy hatrany ny vaovao alefan’ny haino aman-jery izay mahakasika fitoriana kandidà ho depiote. Mazava fa betsaka ny te-hialokaloka ao amin’ny lapan’ny Antenimiera etsy Tsimbazaza mba hialàna amin’izay mety ho fanenjehana ara-pitsaràna rehetra. Ny maha-diso azy ireo anefa dia ao anaty fotoam-pivoriana ihany no tsy azo anenjehana azy fa tsy sanatria mandritry ny taona akory. Na izany aza, ny zava-misy ankehitriny dia efa manome endrika sahady izay mety ho firafitry ny antenimieram-pirenena atsy ho atsy. Asa, mety tsy ho malety intsony angamba no hokirakiraina ao atsy ho atsy fa ho basy mihitsy…

D.R

Midi Madagasikara0 partages

ONN Mananjary : Ady amin’ny tsy fahanjarian-tsakafo, olona  2 264 manao  asa  tagnamaro

Nosokafan’ny Lehiben’ny Distrikan’i Mananjary tamin’ny fomba ôfisialy omaly, ny fanombohan’ny hetsika asa tagnamaro karakarain’ny ONN Mananjary; izay haharitra dimy andro, ka olona  2 264 mandray anjara amin’ny asa fanadiovana tanàna, fanadiovana ireo tata-drano, ary fanamboaran-dàlana no nomena vary 2,5 kg isan’olona, isan’andro ho tambin’ny asan’izy ireo. Nambaran’ny tompon’andraikitry ONN Mananjary, fa natao hanampiana ireo olona sahirana sy hiadiana amin’ny tsy fanjarian-tsakafo ity hetsika ity.

Eric Manitrisa