Les actualités Malgaches du Samedi 18 Août 2018

Modifier la date
Midi Madagasikara64 partages

Tourisme : Un premier « appart-hôtel » de luxe à Toamasina

La jeune équipe dirigeante de cet « appart-hôtel » de luxe.

Une insuffisance des infrastructures d’accueil de haut standing est constatée à Madagascar.

Raison pour laquelle, un opérateur économique malgache a investi pendant des années pour mettre en place un premier « appart-hôtel » de luxe portant l’enseigne de « The Streamliner Hotel Apartment » en plein cœur de la ville de Toamasina. « Le promoteur a choisi d’y implanter ce complexe hôtelier de quatre étoiles étant donné qu’il a un attachement particulier à cette capitale économique de la Grande Ile. Il veut ainsi contribuer au développement socio-économique de cette ville de Betsimisaraka en investissant dans le secteur du tourisme. D’autant plus, le plus grand projet d’extension du port y sera mis en œuvre et s’étalera sur une période de huit ans. Ce qui attire bon nombre d’investisseurs et des sociétés contractantes. Nous sommes ainsi prêts à accueillir des clients d’affaires et de villégiatures ainsi que des familles », a exprimé Cédric Rakoto, le jeune directeur de cet « appart-hôtel » de luxe lors d’une conférence de presse hier à l’hôtel Colbert.

Aux normes internationales. A la différence des autres établissements hôteliers de quatre étoiles, « The Streamliner » propose des appartements classés en trois catégories. « Chaque appartement est spacieux, soit entre 47m² et 210m². Il dispose d’une cuisine entièrement équipée, de salle de séjour voire même d’une salle à manger et un balcon privé, et ce, aux normes internationales. Les clients auront ainsi tout le confort dans leur seconde maison. En outre, un restaurant de 120 couverts est offert pour leur permettre d’être immergés dans un palais de la gastronomie. Et ce n’est pas tout ! Un impérial Spa distribuant huit marques internationales de produits de beauté et une salle de sport seront mis à leur disposition », a-t-il enchaîné. Notons que ce nouvel établissement hôtelier est ouvert au grand public depuis le 13 juillet 2018. Dans la même foulée, Solofo Rakoto, un formateur et expert en Droit de travail et gestion des Ressources Humaines a expliqué qu’il se charge de renforcer la capacité des 65 jeunes et dynamiques collaborateurs au sein de « The Streamliner », et ce, afin de respecter des engagements dans la Responsabilité Sociétale d’Entreprise. « La plupart des emplois créés sont locaux avec plus de femmes que des hommes. Par contre, il n’y a qu’un seul étranger intégrant cette équipe de professionnels », a-t-il souligné. Par ailleurs, des magasins, un supermarché, une banque sont disponibles dans l’enceinte de l’hôtel.

Navalona R.

News Mada5 partages

ANOR any Betsiaka: ho fampanarahan-dalàna ireo mpitrandraka volamena

Napetraka ao amin’ny kaominina Betsiaka, distrikan’Ambilobe ny Anor (Agence nationale de l’or), rafitra iray ao amin’ny minisiteran’ny Harena an-kibon’ny tany misahana manokana momba ny volamena. Nitokana izany ny filoha Rajaonarimampianina, ny 16 aogositra teo.  Raha ny tombantombana, tsy latsaky ny 25.000 ireo mpitrandraka volamena ao amin’io kaominina io, miampy ireo mpividy volemana, miasa ivelan’ny ara-dalàna ny ampahany be indrindra, amin’izy ireo.

Betsaka, noho izany, ny fatiantoka ho an’ny firenena manomboka any amin’ny kaominina, ny distrika, ny faritra. Koa eo ny Anor, rafitra ho fampanarahan-dalàna ireo mpitrandraka, miara-miasa amin’ny Bureau de l’administration minière (Bam) sy ny Direction police des mines (DPM). Manampy ireo rafitra ireo ny Conseil national des mines (CNM), mpanelanelana eo amin’ny mpitrandraka sy ny fanjakana. « Ho fanampiana ny mponina izao ary ho fanentanana azy ireo hanara-dalàna, hahitan’ny kaominina tombontsoa », hoy ny tale jeneralin’ny Anor, Ranoroharisoa Tiavina.

Antoky ny fampandrosoana iray lehibe ho an’i Betsiaka aloha, voalohany indrindra, ny fisian’ny volamena ao aminy, ary tsy tokony horaisin’ireo miasa amin’ity lalam-pihariana ity ho sakana ho azy ireo ny fisian’ny Anor, ny Bam sy ny DPM.

Mety tsy mampazoto ny mponina koa anefa ny fanaovana taratasy be loatra any amin’ny biraom-panjakana, ary avy amin’ireny ny mitarika kolikoly isan-karazany, koa aleon’ny olona « mandeha fotsiny amin’izao ». Tokony ho lanjalanjaina ihany  ity fanaovana taratasy be loatra any amin’ny biraom-panjakana ity.

 

R.Mathieu

Midi Madagasikara4 partages

Région Alaotra Mangoro : Le projet « Rano Wash » lancé hier

Le lancement officiel du projet « Rano Wash » a été effectué à Moramanga, hier.

Avec la région Mangoro, cinq autres régions du pays bénéficient du projet « Rano Wash »: «Accès des populations rurales à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène».

Si dans certaines régions de la Grande Île les besoins en eau sont plus ou moins satisfaisants, – soit par l’existence de ressources en eau en abondance, soit par les efforts menés par les différents organismes œuvrant dans le domaine de l’eau, assainissement et hygiène – la situation est toute autre dans la région d’Alaotra Mangoro. En effet, selon les dires de Lovy Rasolofomanana, directeur pays de « Water Aid » « sur une population de 1.527.450 que compte la région Alaotra Mangoro, seulement 7,28 % ont accès à l’eau potable». Le directeur pays de « Water Aid » de renchérir que «35,2% seulement de cette population ont accès à des latrines». Par ailleurs, le summum de la situation – qui est en fait une conséquence palpable du manque d’accès à l’eau potable – se résumerait au fort taux de malnutrition enregistré dans la région en question (soit 56,5% des enfants souffrent de malnutrition chronique d’après une étude nationale effectuée dans le cadre des objectifs du millénaire pour le développement, enquête 2012-2013). Situation paradoxale lorsque l’on sait qu’Alaotra Mangoro figure parmi les cinq régions les plus touchées par la malnutrition tout en étant l’une des régions qui disposent le plus de potentialités agricoles, le grenier du pays. Le lancement du projet « Rano Wash » dans 66 communes (sur les 87 que compte la région) voudrait donc renverser la tendance. Un projet qui arrive à point nommé étant donné l’urgence de la situation.

30.000 USD. D’une durée de cinq ans, le projet d’Accès des Zones rurales à l’Eau, à l’Assainissement et à l’Hygiène (Rano Wash) est financé à hauteur de 30 millions de dollars. Un financement signé Usaid. Le projet entend ainsi bénéficier 50 000 personnes de l’accès à l’eau potable. Le projet entend également permettre à 64 000 autres personnes riveraines de la région l’accès à des services d’assainissement de base ainsi que l’amélioration de 30 centres de santé et écoles de la région. Par ailleurs, touchant également cinq autres régions – à savoir Vatovavy Fitovinany, Atsinanana, Amoron’i Mania, Haute Matsiatra et Vakinankaratra – le projet en question prévoit de toucher en tout et pour tout 675 000 personnes – dont 300000 auront accès à l’eau potable grâce à 140 canaux de distribution et 375 000 autres qui pourront bénéficier d’un meilleur assainissement via des travaux d’amélioration d’infrastructures sanitaires. Il convient de noter que tel projet ne pourrait être réalisé sans la contribution de tout un chacun. Notamment, l’implication des populations cibles dans les efforts à mener pour l’atteinte des objectifs fixés. Une implication qui nécessite des actions de sensibilisation et de communication de la part des initiateurs du projet, mais également de la volonté d’entreprendre des cibles. Procédés que le projet entend mettre en pratique grâce à de nouvelles approches touchant directement les communautés locales. A suivre.

José Belalahy

News Mada3 partages

Candidature officialisee: le Président-candidat doit démissionner

Désormais candidat à sa propre succession, le président de la République doit démissionner.

Afin d’éviter toute confusion relative prérogatives publiques, l’actuel Chef de l’Etat doit désormais démissionner de son poste. En effet, sans réelle surprise, il officialisé hier ce qui a été un secret de polichinelle ces derniers jours, sa candidature à la course présidentielle du 7 novembre.

A ce titre, la démission du Chef de l’Etat est attendue dans les meilleurs délais car il porte désormais l’étiquette de président-candidat et est ainsi tenu de respecter certaines obligations.

Certes, l’article 46 de la Constitution dispose que «Le président de la République en exercice qui se porte candidat à l’élection présidentielle, démissionne de son poste soixante jours avant la date du scrutin présidentiel».

Donc, en attendant le 7 septembre, il  dispose encore de quelques jours pour ce faire. Et pour éviter autant que possible tout amalgame, il a l’obligation de quitter son poste avant cette date. Pour cause, l’article 46 de la Loi fondamentale ajoute clairement, «Il est interdit à toute personnalité exerçant un mandat public ou accomplissant des fonctions au sein des Institutions et candidat à l’élection présidentielle, d’user à des fins de propagande électorale, de moyens ou de prérogatives dont elle dispose du fait de ses fonctions» et que «La violation qui en serait constatée par la Haute Cour constitutionnelle constitue une cause d’invalidation de la candidature ».

Déplacements limités

A la lecture de cette disposition, les tournées régionales au nom du fameux «Fisandrantana 2030» au nom de l’Etat ne devraient plus avoir lieu. Il en est de même pour les ministres HVM. Comme le souligne la HCC, dans son avis du 11 août 2018 relatif à l’interprétation de l’article 39 de la Constitution, «En période électorale (…), le Ministre ne doit pas combiner visites ministérielles sur le terrain et participation à la campagne électorale, cette combinaison constituant un usage détourné des biens publics».

De même, le Chef de l’Etat doit aussi limiter ses déplacements à l’extérieur pour engager le pays dans des nouvelles discussions avec les partenaires techniques et financiers du pays.

En tout cas, la mission de la  Commission électorale nationale indépendante (Ceni), qui remplace provisoirement l’ Autorité nationale de régulation de la communication médiatisée (ANCRM), peut déjà commencer. Une mission ardue car il s’agit avant tout de scruter toute action qui enfreindrait la loi même en cette période pré-électorale.

A titre d’illustration, hier, la cérémonie de présentation de candidature du Chef de l’Etat a été diffusée directement via les réseaux sociaux officiels de la présidence de la République. Un début d’amalgame qui sera scruté de près par les autres candidats.

Rakoto

Midi Madagasikara3 partages

Hôtel Colbert : Manandafy Rakotonirina et Lalatiana Ravololomanana présents

La salle Bougainvilliers de l’Hôtel Colbert s’est avérée exiguë, hier, pour contenir les barons et les partisans du HVM ainsi que d’autres personnalités. Ce fut une occasion pour le Président Hery Rajonarimampianina d’annoncer sa candidature à la prochaine élection présidentielle (lire article par ailleurs). Les barons du régime, ou ce qui en reste, en l’occurrence Rachid Mohamed, Hugues Ratsiferana et Jaobarison Randrianarivony ont été également présents. La plateforme de soutien à Hery Rajaonarimampianina dénommée «Voromahery» a été aussi de la partie. Elle s’est faite représentée par Avoko Rakotoarijaona (Maître Avoko), Ntsoa Randriamifidimanana et Lanto Rakotomavo. D’autres politiciens ont fait aussi le déplacement. Il s’agit de Manandafy Rakotonirina et Lalatiana Ravololomanana. Notons que le Président Hery Rajaonarimampianina a été entourée par sa famille, lors de sa déclaration officielle à la course à la magistrature suprême.

Dominique R.

News Mada2 partages

Kempo-saison 2018-2019: place à une séance de formation

Avant d’aller à l’assaut des différentes compétitions internationales au programme cette saison, le Comité directeur de la Fédération malgache de kempo, dirigé par Parfait Rakotonindriana, dispensera une formation pointue aux pratiquants, le 8 septembre, au stade de Mahamasina. Ce dernier sera assisté par Rado Rahoelison, directeur technique du club d’Ambatolampy et Jojo, directeur technique adjoint.

A noter que trois tournois internationaux sont dans la ligne de mire de la Fédération, d’abord en Tunisie au mois de septembre, puis en Arabie Saoudite en novembre à travers le championnat du monde en MMA amateur, et enfin à Madrid (Espagne) dans le cadre  du championnat du monde de kempo au mois d’avril 2019.

Des combattants malgaches capables de faire un tabac au niveau mondial, Madagascar en dispose beaucoup. Mais Parfait Rakotonindriana déplore le manque de soutien de la part du ministère de la Jeunesse et des sports.

 

Miarintsoa R.

News Mada1 partages

Taorian’ilay fifampitifirana teny Anosivavaka: fitaovam-piadiana mahery vaika maro no sarona

Ankoatra ny fiarakodia 4X4 misy nomerao samihafa, fitaovam-piadiana raitra sy tena mahery vaika, izay samy fampiasan’ny mpitandro filaminana, toy ny Kalachnikov, ny PA Makarov, ny PATT, miaraka amin’ny fahana sy bala marobe, ny grenady tena mahafaty, ny finday… no saron’ny vondrona iraisan’ny’ny polisy sy zandary miady amin’ny fakana an-keriny, taorian’ilay fifanjevoana teny Anosivavaka, afakomaly hariva.

Fantatra nandritra ny valandresaka nataon’ny  “cellule mixte d’enquête” (CME) izay  hitambaran’ny polisy sy ny zandary miady amin’ny fakana an-keriny, notarihin’ny Contrôleur général de police, Andrianirina Alain Bruno sy ny Kly Botou Estelin, omaly, ny antsipiriany momba ny fifandonana mahery vaika teny Anosivavaka, afakomaly. Mpandraharaha teratany karana iray mipetraka eny Anosivavaka Ambohimanarina no saika halain’ireo jiolahy an-keriny tamin’io afakomaly hariva io ary efa nipetrapetraka avokoa ny paikady rehetra entin’ireo jiolahy manao io fakana an-keriny io. Manoloana izany, nandray fepetra avy hatrany ny CME ary niara-niasa tamin’ireo sampana manokana eo amin’ny Sag, ny UIR, ny Usi-n’ny polisy sy ny GSIS-n’ny zandary. Tokony ho tamin’ny 5 ora hariva, efa voahodidina mpitandro filaminana maro manao fanamiana sivily teny amin’ny manodidina an’Anosivavaka. Tonga mialoha ny fotoana ary efa nijanona tamin’ny fiara teo amoron-dalana ireo jiolahy mpaka an-keriny. Tanjon’ireo mpitandro filaminana ny hisambotra ireo mpaka an-keriny, saingy tsy nanaiky mora ry zalahy ka raikitra ny fifanjevoana sy ny fifampitifirana. Vokany, rotidrotiky ny bala ny jiolahy roa raha tafaporitsaka ny roa lahy na dia efa voatifitra ihany koa aza. Iray azo sambo-belona. Tsy nifandrenesana ny poabasy teny amin’ny manodidina an’Anosivavaka, Ambodimanga hatreny Ambohimanarina ny firefodrefotry ny basin’ny mpitandro filaminana.

Naka an-keriny ilay teratany karana teny Ivandry…

Tratra tao anatin’ny fiaran’ireo jiolahy ny sakaosy iray lehibe feno fitaovam-piadiana mahery vaika, izay nahitana : ny basy Kalachnikov roa miaraka amin’ny chargeurs sivy misy bala miisa 32 avy, ny PA Makarov iray miaraka amin’ny chargeurs telo misy bala fito avy, Patt iray miaraka amin’ny chargeurs roa misy bala fito isanisany avy, ny  grenady mahery vaika telo, ary maritoa vy iray entina hamakiana ny varavaran’ny fiara misy ny olona halaina an-keriny raha toa ka manohitra izy. Nahitana fanamiana mpitandro filaminana ihany koa niaraka tamin’ireo fitaovam-piadiana mahery vaika ireo. Ankoatra ireo, nahitana telefaonina finday miisa dimy miaraka amin’ny puce-ny avy ary puce vaovao mbola tsy niasa koa tratra tany amin’izy ireo.

Araka ny fanazavan’ny CME, nahazo loharanom-baovao momba ny trangana fakana an-keriny teto an-drenivohitra nanomboka ny volana oktobra 2017 izy. Nandritra ny fikirakirana ireo vaovao azon’ny CME no nahasamborana mpivady iray, ny 14 aogositra 2018 teo. Ny famotorana no nahafantarana fa andian-jiolahy iray tarika ihany no niketrika sy nanao ireo fakana an-keriny nitranga teto an-drenivohitra ireo. Mampiasa fitaovana maro samy hafa ary raitra ry zalahy, toy ny fiara 4×4 isan-karazany ary ovaina laharana matetika, miampy ireo fitaovam-piadiana mahery vaika. Fantatra fa ry zalahy ireto ihany no tompon’antoka tamin’ny fakana an-keriny ilay teratany karana vavy nalain’ny jiolahy an-keriny teny Ivandry, ny volana jolay lasa teo. Tsy misy afa-mandà mihitsy aloha hatreto fa basina mpitandro filaminana io. Mendri-piderana ny ezaka vitan’ny mpitandro filaminana, saingy tsy mbola nisy fanambarana mazava hoe toby miaramila taiza na mpitandro filaminana iza marina no tena tompon’antoka amin’ny famoahana itony fitaovam-piadiana mahery vaika itony ka tonga eny am-pelatanan’ny jiolahy? Izany anefa no andrasan’ny mpanara-baovao amin’izao. Sao tokony hisy sivana goavana mialoha ny handraisana ireo tanora hiditra hanatevin-daharana ny fianakaviamben’ny mpitandro filaminana. Lasa ifandrombahan’ireo tanora tsy mahita asa ny hiditra hanao mpitandro filaminana, hany ka lasa mania rehefa tafiditra ao ary mivadika miray tendro amin’ny jiolahy mihitsy ny sasany.

Jean Claude sy Fanou

News Mada1 partages

Lalana Ambilobe-Vohémar: noraisin’ny Sinoa ny fanatanterahana ny asa

 « Fanamby lehibe izao ataontsika izao ». Io ny nambaran’ny filoha Rajaonarimampianina tany Ambilobe, ny 16 aogositra teo, fotoana nanombohana ny asa fanamboaran-dalana RN5 A, Ambilobe-Vohémar, mirefy 150 km. Taona maro no niandrasan’ny mponina any amin’ny faritra Diana sy Sava io lalana io, anisan’ny ratsy, lafo saran-dalana sy mandany fotoana indrindra raha samy lalam-pirenena eto amin’ny Nosy.

Nisaotra manokana ny fitondram-panjakana sinoa ny filoha malagasy, mamatsy vola ity fanamboaran-dalana ity, hanatanteraka ny asa ny orinasa sinoa China Road and Bridge Corporation. Io orinasa io ihany koa no miantoka ny fanamboaran-dalana mampitohy an’Ambohitrimanjaka sy Ivato. Nanamarika ny mponina any an-toerana fa tsy vao sambany nisy fampanantenana toy izao momba ity lalana ity, koa enga anie hatao tokoa ary hitohy ny fanamboarana azy, voalaza fa haharitra roa taona, na iza na iza no ho lany hitondra ny tany sy ny fanjakana, aorian’ny fifidianana.

Tsihiavina fa ny fiandohan’ity herinandro ity, mbola ry zareo Sinoa ihany, nanokatra ny asa fanamboaran-dalana any amin’ny kaominina Mahitsy, « Lalan’ny atody », ho fanampiana ireo mpiompy sy ny mponina rehetra.

 

R.Mathieu

Midi Madagasikara1 partages

Hery Rajaonarimampianina : Candidat à sa propre succession

Le candidat Hery Rajaonarimampianina est toujours à la recherche d’une nouvelle équipe. Il l’a réitéré hier, en marge de la cérémonie « Fisandratana » à l’Hôtel Colbert Antaninarenina. (Photo : Yvon Ram)

Le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, est candidat à sa propre succession. L’annonce a été officialisée, hier, et son dossier de candidature a été déposé auprès de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) dans la même journée d’hier.

Et vlan ! Comme il fallait s’y attendre, le chef de l’Etat se lance également dans la course à la magistrature suprême. Hier, lors de la cérémonie « Fisandratana » à l’Hôtel Colbert, vers 14h05 où il a commencé à prendre la parole, Hery Rajaonarimampianina – sollicité par ses pairs du HVM (Hery Vaovaon’i Madagasikara) et des autres partis politiques qui le soutiennent – a mis fin au suspense, en déclarant être « candidat à la présidentielle ». Ce, après trente minutes d’intervention, ou plutôt trente minutes de satisfecit qui a plu aux barons du parti au pouvoir et à ses supporters. En effet, les discours successifs ont mis en exergue les prétendues réalisations du chef de l’Etat dans tout Madagascar. Mais Hery Rajaonarimampianina a reconnu que des efforts restent à faire nonobstant les « zava-bita » claironnés par l’ancienne ministre de la population Onitiana Realy, la sénatrice et présidente du parti « Ampela Manao Politika » Brigitte Rasamoelina, le représentant de la plateforme « Voromahery », Avoko Rakotoarijaona et le sénateur, Mamitiana Fabergé.

Candidature déposée. Le président de la République n’a pas attendu longtemps pour déposer son dossier de candidature. Son mandataire, en la personne du secrétaire général du parti HVM, Rachid Mohamed accompagné du conseiller spécial, Jaobarison Randrianarivony se sont déplacés à la HCC, au milieu de la cérémonie « Fisandratana » ; donc avant l’annonce officielle de Hery Rajaonarimampianina, pour déposer le dossier de candidature de ce dernier. Jusqu’à l’heure où nous écrivons, il est donc, le 14e candidat enregistré à la HCC.

7 septembre. Après cette annonce, et comme l’impose l’article 46 de la Constitution, le président qui est candidat à sa propre succession va démissionner le 7 septembre ; soit 60 jours avant le premier tour, qui se tiendra le 7 novembre prochain. Et d’après les dispositions de l’alinéa 2 du même article, c’est le président du Sénat qui va assurer l’intérim du président de la République, jusqu’à l’investiture du nouveau président de la République. Par conséquent, il incombe à Rivo Rakotovao d’assumer les « attributions présidentielles courantes » en attendant l’investiture du nouveau chef d’Etat en question.

HVM. Lors de l’annonce de sa candidature, Hery Rajaonarimampianina n’a pas mentionné le parti sous les couleurs duquel il se présente. Mais dans une interview qu’il a accordée brièvement aux journalistes, il a affirmé : «  Plusieurs partis politiques et groupements de partis politiques me soutiennent dans cette course, à part le HVM. Il n’y a aucun problème si je me présente en tant que HVM ou autre ». Mais sur le site de la Hcc, c’est effectivement le Hvm qui présente Hery Rajaonarimampianina à la présidentielle.

« Fisandratana ». A la recherche d’un second mandat, le chef de l’Etat a appelé à la collaboration de tous pour la mise en œuvre de sa vision, le « Fisandratana » et exige à ce que chacun « protège » – pour reprendre ses termes – les acquis et les réalisations. « Il est vraiment facile de détruire ce qu’on a bâti ou de critiquer. Mais il est très difficile de construire ou de reconstruire. Je signale, au passage, que refonder le pays requiert beaucoup de temps et pour cela, je tends la main à chacun de vous pour marcher avec moi dans l’accomplissement de cette mission », conclut Hery Rajaonarimampianina.

Aina Bovel

News Mada0 partages

Hippisme-fete des mimosas: bin Khalifa magistral, Mascotte de Star aux anges

Comme à l’accoutumée, l’Autorité hippique pour les courses et l’élevage des chevaux à Madagascar (Achel) a marqué d’une pierre blanche la fête des Mimosas et la 10e course et l’ultime chevauchée de cette saison, à l’hippodrome de Mahazina Ambatolampy, sponsorisée par la PMU-Bet et Orange Madagascar.

La ville d’Ambatolampy, le berceau de la race chevaline à Madagascar, a été en effervescence. Hira gasy et diverses animations, comme l’élection Miss et Mister Mimos, ont servi d’avant-goût aux six courses au programme. Sans conteste, la fête des Mimosas reste toujours un grand rendez-vous de liesse qui se conjugue avec défilé et carnaval de tout genre, traversant la ville pour rejoindre l’hippodrome. L’escadron monté de la gendarmerie a donné une touche particulière à la festivité.  «La Der des Der en apothéose à Mahazina», se plait à commenter un des responsables de l’Achel.

Sur le champ de courses

Deux grands prix ont constitué le clou de cette journée alléchante. Et difficile de battre un champion comme Mascotte de Star, qui plus est monté par la cravache d’or malgache, Patrick Rakotoarivelo. Ce tandem infaillible a ravi sans coup férir le grand Prix Mimosa PMU-Bet d’une distance de 2 200 m, loin devant Nelly Fly de Gil Chézard Ralaivonitsara qui a dû batailler fort pour obtenir la 2e place aux dépens d’Oiseau Bleu, piloté par Nicot Ramiliarimanga. Les autres chevaux favoris, à l’image de Magique Etoile, Kathy Pleasure ou Osarus, n’ont pas réussi à figurer dans le tiercé gagnant.

Puis, pour la deuxième fois consécutive, Rexah Bin Khalifa, commandé par Jean Charles Randriafaralahy, a de nouveau affiché sa suprématie et signé sa deuxième victoire à Ambatolampy, lors du grand Prix Mimosas «Poulains et pouliches» de 2 ans et demi. Intraitable, Khalifa a laissé la 2e place à Ringo d’Or de Gil Chézard Ralaivonitsara et la 3e à Rolling Fly au galop avec Patrick Rakotoarivelo.

Baisser de rideau donc à l’ hippodrome de Mahazina. L’ Achel donne déjà rendez-vous aux férus de courses hippiques de la capitale, le 2 septembre, à Bevalala.

RA

News Mada0 partages

Poule Des AS: Fosa Juniors sur le terrain adverse

Troisième journée décisive, ce dimanche, pour le leader de la poule des As, à savoir Fosa Juniors qui va se déplacer à Antsirabe. Une rencontre palpitante et à ne pas prendre à la légère pour les joueurs de Mahajanga face au FC Vakinankaratra, l’équipe en vogue du moment. En fait, après leur triomphe retentissant lors de la deuxième journée face à Elgeco Plus, les joueurs d’Antsirabe devront redoubler d’efforts cette fois-ci face à la meilleure équipe de Madagascar, actuellement en quête d’un deuxième succès.

Quant à Elgeco Plus, dernier du classement, cette formation aura fort à faire pour chercher sa toute première victoire face à la Cnaps Sport dans son fief à Vontovorona. D’autant que l’équipe hôte a à cœur de reprendre le contrôle de son destin après sa défaite contre Fosa Juniors, à Mahajanga, lors de la deuxième journée. Une rencontre entre deux formations condamnées à en découdre.

 

Naisa

News Mada0 partages

Karate-coupe des vacances: 39 clubs sur le tatami

Sous la houlette du Fihezama, la Coupe des vacances à l’affiche à partir de ce jour, au gymnase couvert Akorondrano verra la participation des 38 clubs d’Analamanga et une formation de Vanganadraino. Au programme, les 289 combattants disputeront les phases éliminatoires toute la journée. Les 4 catégories, à savoir, les poussins, les pupilles, les benjamins et les minimes se succèderont sur la scène. La grande finale sera au programme demain et des médailles seront offertes aux vainqueurs.

Miarintsoa R.

 

 

News Mada0 partages

Athletisme-Jo de la jeunesse: Aina Cleot Vavara obtient le feu vert

Une étape franchie pour la Fédération malgache d’athlétisme (FMA).

Le Malgache Aina Cleot Vavara est qualifié aux Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) dans la capitale argentine, Buenos Aires, du 8 au 18 octobre. A travers une lettre officielle reçue, hier, par la présidente de la FMA, Norolalao Andriamahazo, la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a confirmé cette participation.

Un ouf de soulagement tant pour l’athlète que pour la fédération. Aina Cleot Vavara figure parmi les athlètes qui composeront la sélection africaine sur ce plateau. Il fera partie des cinq coureurs africains de 400m sur la piste olympienne

Et, la balle est maintenant dans le camp du Comité olympique malgache (Com) ! En effet, la validation du ticket de Aina Cleot Vavara est une chose, mais c’en est une autre d’attendre une suite positive de la part du Com. Toutefois, ce dernier en froid depuis quelque temps avec la FMA est obligé d’intervenir d’autant que la date butoir d’engagement du 31 août approche à grandes foulées.

«Nous avons transmis au Comité olympique malgache le dossier y afférent. Et on verra ce qui en découlera», a fait savoir la président de la FMA, Norolalao Andriamahazo.

Un des siens

Comme Aina Cleot Vavara est une des stars du Groupe Siteny, on voit mal le président de son club et non moins numéro 1 du Com lui  mettre les bâtons dans les roues. Depuis quelques saisons, Aina Cleot Vavara est une fierté pour son club.

 Son absence sur la piste olympique est autant une perte pour son club que pour l’athlète lui-même. D’ici la fin de la date butoir et en attendant la réponse du Com, un nouveau compte à rebours commence pour la FMA et l’athlète.

 

Naisa

News Mada0 partages

Art populaire: Elan d’engagement au processus électoral

A trois mois de la présidentielle, une bonne cinquantaine d’artistes unissent leur voix pour renforcer la participation citoyenne au scrutin à venir. Et à l’initiative du «Fifidianana andraisan’ny olompirenena andraikitra» (Fanoa), ce projet est mis sur pied par Rohy Madagasikara.

«Il faut préciser que cette collaboration artistique n’est en aucun cas une instrumentalisation des artistes et de la musique à des fins de propagande, même si celle-ci est devenue monnaie courante durant cette période. C’est avant tout un droit et un devoir de citoyen mais surtout un rôle d’artiste en tant que porte-parole de la société », argumente Bekoto en marge d’une séance de répétition au Cite Ambatonakanga.

Ecrite et composée par Bekoto, cette collaboration artistique verra la participation d’artistes de tout horizon. Parmi eux figurent Temandota, System D, Caylah, Théo Rakotovao, Jejy Music Orchestra Choir, les précurseurs de Sova, les percussionnistes et bien d’autres encore. Ici donc,  les musiques urbaine, classique et traditionnelle se côtoieront sur le devant de la scène.

Art vivant

Le chef d’œuvre, une fois achevé, sera vulgarisé dans les médias nationaux. Il constituera également l’hymne de l’Organisation de la société civile dans son rôle et ses actions lors du processus électoral.

«Notre choix s’est tout naturellement porté sur les artistes de par cette faculté de leader d’opinion et d’influence sociale dont ils font preuve. Cette action renforcera la sensibilisation de base au plus près de la population», ajoute Hariniaina Rakotobe, de Rohy Madagasikara.

«Nous vivons dans une société où la tradition orale occupe une place de choix. En plus d’être un art vivant, la musique représente un moyen simple et efficace pour partager une conviction. Moi personnellement, je perfectionne mon style dans le Beko, une tradition musicale typiquement Antandroy pour faire valoir ses droits, chose que la plupart de la population du Grand Sud ignore encore l’importance», conclut Temandrota.

Joachin Michaël

News Mada0 partages

Volley-Analamanga: reculer pour mieux sauter

La ligue régionale d’Analamanga offre deux semaines de break aux finalistes dans chaque catégorie avant l’ultime duel, prévu se disputer les 25 et 26 août au gymnase de Mahamasina.

Les catégories jeunes (Benjamins, benjamines, cadets, cadettes et juniors) donneront le ton prochain. 6 finales sont au menu. Les minimes garçons et filles, quant à elles, débuteront la journée du dimanche avant que les grands ne prennent le relais.

Deux jours durant lesquels les supporteurs de la GNVB en particulier se régaleront. Pour cause, le club de la gendarmerie disputera 9 finales sur les 11 à l’affiche. Seules les finales chez les seniors dames et benjamines  échappent à sa quête.

La preuve de la vitalité de l’école de volley-ball instaurée par la GNVB depuis quelques années. En fait, à défaut d’une politique de développement clair émanant de la Fédération malgache de volley-ball (FMVB), certains clubs ne lésinent pas sur les moyens pour porter leur pierre à l’édifice.

 

Naisa

Programme des finales 

Samedi 25 août :

Benjamines : Bi’As-Asi

Benjamins : GNVB-Asi

Cadettes : GNVB-3FANS

Cadets : GNVB-Asi

Juniors Filles : GNVB-VBCD

Juniors Garçons : GNVB-VBCD

Dimanche 26 aout :

Minimes Filles : GNVB-Bi’As

Minimes Garçons : GNVB-Asi

Seniors Dames : Bi’As-VBCD

2e division masculine : AVB-Pôle Analamanga

1ère division masculine : GNVB-JSA (B)

News Mada0 partages

Ndao I-SLAM: pour le soutien des nouveaux talents

Durant cette période de vacances, l’Ivon-toeran’ny kolontsaina malagasy (IKM) à Antsahavola organise plusieurs activités pour divertir les jeunes. Après les ateliers sur le Fanorona et sur le dessin, celui du slam  «Ndao I-slam» est au programme chaque samedi et sera animé par la poétesse Na Hassi, à partir de ce jour jusqu’au 9 septembre prochain.

«Cet atelier est une opportunité d’échanges et de partages d’expériences entre les passionnés de cet art oratoire», a expliqué Na Hassi. Durant ces samedis, elle compte soutenir les nouveaux talents, tant au niveau de l’écriture que scénique. Ce jour, elle se focalisera seulement sur sa vision littéraire et sur les écritures d’un texte.

«Le slam est un art qui véhicule un message et éduque son public. Ainsi, il est conseillé d’utiliser les mots convenables et adéquats», a-t-elle ajouté. Notons que l’artiste a étudié la littérature à Ankatso.

Cependant, le slam exige également une maîtrise de l’art scénique. Ainsi, durant deux samedis, elle se penchera sur le sujet. Et enfin, le quatrième samedi sera réservé à la restitution. «Pour le moment, aucun programme précis n’est déterminé. Tout dépendra des participants aux ateliers, s’ils préféreront donner un spectacle ou une scène ouverte», a annoncé Na Hassi.

Après cet atelier, la poétesse sera sur le devant de la scène, le 1er septembre au Fili’in Antsakaviro, à côté du rappeur Lazarus. Ensuite, elle préparera la prochaine édition de Slam national, qui se tiendra au mois de décembre prochain.

 

Holy Danielle

News Mada0 partages

Acces a l’eau-malnutrition: tous les indicateurs sont au rouge dans l’Alaotra Mangoro

Les données relatives à l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement (EAH), tout comme celles de la malnutrition sont alarmantes dans la région Alaotra Mangoro. Une situation qui ne reflète guère ni ses richesses naturelles ni son statut de grenier à riz de Madagascar. A ce sujet, le projet «Rano Wash» vient d’être lancé hier à l’hôtel Bezanozano Moramanga, par le premier Ministre Christian Ntsay.

Un paradoxe. Alaotra Mangoro a de fortes potentialités  en eau et dans le domaine de l’agriculture. Elle est même classée comme l’un des greniers à riz du pays. Cependant, l’accès à l’or bleu et aux services d’assainissement et d’hygiène y demeure limité. En effet, «plus de la moitié de la population, évaluée à 1.525.450 individus,  n’ont pas accès à l’eau potable et 35,28 % seulement ont accès aux latrines, dont seulement 7,22 % disposent d’infrastructures améliorées», a fait valoir le Directeur pays de Wateraid à Madagascar, Lovy Rasolofomanana.

Le manque d’accès aux services d’EAH génère un impact direct sur la santé et la nutrition, surtout en milieu rural. Dans cette région productrice de riz, 56,5 % des enfants de moins de cinq ans souffrent de la malnutrition chronique, selon les statistiques d’une étude menée en 2012-2013, dans le cadre du suivi des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

En outre, plus de 14.000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de maladies liées à l’insalubrité. «Des situations inimaginables et inacceptables après 58 ans d’indépendance», a déploré le Premier Ministre, Ntsay Christian, dans son discours.

Le projet «Rano Wash» à la rescousse

Ce sombre bilan justifie ainsi le choix d’Alaotra Mangoro. Elle fait en effet partie des six régions bénéficiaires du projet «Rano Wash» qui vise à apporter ses contributions pour améliorer l’approvisionnement en eau et les services d’assainissement et d’hygiène dans les zones rurales. Il est financé à hauteur de 30 Millions de dollars par l’USAID et devrait être exécuté entre juin 2017 et juin 2022, soit pour une période de cinq ans.

 Mené principalement par l’ONG Care sous l’assistance d’un groupe partenaire, dont Wateraid, le projet profitera à environ 675.000 personnes reparties dans 250 communes. «Parmi ces bénéficiaires, 300.000 auront accès à l’eau potable à travers 140 réseaux de distribution, gérés par des entreprises locales. 375.000 autres pourront bénéficier d’un meilleur assainissement, grâce aux travaux d’amélioration des toilettes et blocs sanitaires existants. En outre, 190 structures publiques, dont des Centres de santé et des écoles recevront des installations sanitaires améliorées», a souligné le Coordonateur du projet «Rano wash», le Dr. Alain Randriamaherisoa.

En tout, les bénéficiaires dans la région Alaotra Mangoro seront au nombre de 114.000. «Le projet ne devrait pas se limiter à la construction  d’infrastructures. Il doit également se pencher sur la sensibilisation, dans le souci d’assurer sa pérennité, son appropriation, auprès de la population», a recommandé le PM.

 

Fahranarison

News Mada0 partages

Eau potable-atsimo andrefana: la Chine finance la construction de 200 forages

Le gouvernement chinois prend en charge la construction de 200 forages dans deux régions du sud-ouest de Madagascar, notamment Atsimo Andrefana et Menabe, afin d’améliorer l’accès  à l’eau potable dans cette partie de l’île.

Le projet d’un montant de 28 millions de Yuan RMB (4,17 millions de dollars) bénéficiera à une quarantaine de communes d’Atsimo Andrefana et de Menabe où l’accès à l’eau potable reste encore très faible, fixé respectivement à 28% et 30%.

Dans sa prise de parole durant le lancement des travaux, Yan Xiaorong, ambassadeur de la Chine à Madagascar, a avancé que «la coopération amicale et gagnant-gagnant entre la Chine et la région sud malgache s’est renforcée dans les domaines de l’infrastructure, la santé publique, l’éducation…». Elle a notamment souligné que chaque année, et ce depuis 1975, des médecins chinois apportent leur soutien aux médecins malgaches et forment le personnel médical au sein de l’hôpital d’Ambovombe.

A rappeler qu’en 2013, le gouvernement chinois a déjà fait un don non remboursable pour la construction des forages dans les régions Vatovavy Fitovinany et Atsimo Antsinanana.

Riana R.

News Mada0 partages

PARC de TSIMBAZAZA: le SMPT sort de son silence

Le syndicat des travailleurs du parc Tsimbazaza (SMPT) monte au créneau suite à l’affectation de poste et au licenciement d’employés qu’il qualifie d’être «non conformes aux procédures définies par la loi».

Selon le syndicat, deux techniciens supérieurs ont été soumis à une affectation de poste, tandis que 13 membres du personnel du parc ont été licenciés depuis l’année dernière.

«Depuis le mois de juin, une série de rencontres avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesupres) a été organisée pour trouver un compromis mais jusqu’ici, aucun terrain d’entente n’a été trouvé», déplore Jules Medard, le numéro un du SMPT qui est également membre de la solidarité des syndicats de Madagascar (Ssm).

«Il faut savoir que deux d’entres eux, dont l’un au département de Faune et l’autre à la Direction administrative et financière sont des fonctionnaires. Après leur limogeage, ces membres du personnel ont été remplacés par des contractuels dont l’effectif a augmenté de 26. Le comble c’est qu’ils n’ont même pas été recrutés par voie de concours, de recrutement ou encore moins d’offre de stage», ajoute Mamisoa Colette parmi les syndicalistes.

 

Joachin Michaël

News Mada0 partages

STAR – CHUMET: partenariat renouvelé

Pour la huitième année consécutive, la Star renouvelle son partenariat avec le Centre hospitalier universitaire Mère-enfant de Tsaralalàna (Chumet). La convention de partenariat entre les deux entités a été renouvelée hier, à travers une remise de don en présence du Pr Annick Lalaina Robinson, directeur du Chumet et de Karine Razafindrakoto, coordonateur de la communication au sein de la Star.

La Star affirme de nouveau son engagement en faveur des enfants soignés au sein de cet établissement. Et cette convention se traduit par la dotation de 60 packs d’Eau Vive de 50 cl chaque mois, soit 7.200 bouteilles pour l’année. Ces eaux serviront principalement à faciliter les exigences thérapeutiques des patients, en particulier les bébés et les enfants de moins de 15 ans.

En outre, la Star a également offert deux autoclaves (stérilisateurs) à l’hôpital afin de permettre aux différents services de stériliser sur place le matériel. Cette convention de partenariat rentre dans le cadre de l’axe de santé des actions citoyennes de la Star tout au long de l’année.

 

Arh.

News Mada0 partages

Pérégrinations hebdomadaires: entre suspense éventé et petit calcul pour un classement dans la liste É...

Qu’untel ou tel autre figure au dernier rang sur la liste des candidats à la présidentielle le public s’en bat l’œil. Que l’actuel locataire d’Iavoloha s’aligne au départ de la course, personne n’en doute plus, il reste le seul à penser que la population espérant qu’il s’y implique, attend avec angoisse l’annonce de sa décision. Les gens en rigolent comme si ils assistaient à la projection d’un film muet où le héros soliloque et mimique sans savoir que des milliers de spectateurs s’esclaffent de le voir courir en retenant son pantalon tombé à mi-fesses. Son partenaire, l’ex qui souhaite retrouver le fauteuil d’où il a été éjecté, cherche lui aussi à partager la scène pour à l’inverse

ne faire qu’un bide. Comme s’ils se prenaient pour des sportifs de haut niveau ayant à participer à une grande compétition, ils se disputent les couloirs. Pour eux, figurer en dernier sur la liste des candidats revêt une grande importance. Si c’est ainsi qu’ils espèrent faire sensation, c’est que le doute s’est installé : concurrencer au niveau des détails est symptomatique d’une perte de foi en soi, c’est déjà résumer la bataille à accorder au facteur chance un rôle important pour résoudre l’équation d’une chance de gagner.

Salle d’appel des concurrents quatre jours avant le départ

Une compétition «open» réunit comme il se doit des concurrents de différents niveaux, dans le principe il en va ainsi des élections dans un système de démocratie, faire acte de candidature constitue un droit ouvert à tous. Que tous les candidats disposent d’une chance égale, pose un problème différent : dans la théorie établir le concept présente déjà bien des difficultés, pour la pratique préférable de passer plutôt que de s’accrocher à l’idée d’une égalité. Or la débauche de moyens mis en œuvres pour mener des campagnes à l’américaine (même réduites à la mode du pays) constitue déjà une insulte en rapport au niveau de vie d’une majorité de la population, qu’en surplus pour ne pas remédier aux excès accentuant le déséquilibre, la loi du plus fort a refusé de plafonner les dépenses. La détermination de la hauteur de la première barrière (50 millions lors du dépôt de dossier) procède de fait à un écrémage, et portant rien qu’à ce stade on commence à se poser les questions embarrassantes pour un bon nombre de candidats. En rapport au bulletin que délivre l’administration fiscale qui atteste de la situation de conformité du candidat aux exigences de cette administration, n’apparait-il pas parfois un décalage entre l’assiette imposable et les capacités à dépenser 50 millions pour une inscription. A l’issue de cette étape les dépenses se déclinent en centaines de millions, en dizaines voire centaines de milliards d’ariary. Des chiffres démentiels pour le commun des citoyens qui parvient difficilement à les faire défiler dans l’imagination. Il serait naïf de croire que les partis disposent de telles trésoreries, il est malhonnête de le prétendre. Les trésoreries de campagne proviendraient-elles de trésors cachés ? Les déclarations émanant des organes de contrôle sont vouées à n’être que des recherches à faire des effets de manche. Si candide que l’on voudrait être, on ne peut se résoudre à l’idée que tous ces millions et milliards proviennent de sources claires ou s’établissent sur des ressources justifiables. Ensemble toute la société, gouvernants et administrés, candidats et électeurs, établissent comme un pacte : l’obligation de jouer chacun les autruches : enfoncer la tête dans le sable pour croire en des campagnes alimentées d’argent propre et en des élections équitables. Les prétendus «intellos» qui réclament l’effectivité d’un contrôle aussi systématique qu’incorruptible ne font qu’apporter de façon indirecte une caution morale au système. Le système est pourri, ce ne sont pas des bricolages de dernière heure qui pourraient opérer un quelconque assainissement, pire les contrôles qui seront menés, risquent d’en accentuer l’iniquité si pour servir d’exemple ils venaient à disqualifier l’un des plus vulnérables parce que proie facile. Des dispositions au dernier moment ne seront que stratagèmes pour faire passer des vessies pour des lanternes. Y aurait-il un degré de saleté et que pour se donner contenance et bonne conscience, on pourrait se satisfaire à faire un peu moins sale ? Ça serait évidemment désespérant d’envisager la situation enfermée dans un cercle vicieux. Comment espérer d’un bienheureux élu de ce système vicié une initiative destinée à opérer un assainissement radical de façon énergique ? En entreprenant un combat à temps voulu, par toutes sortes d’action dès  l’avènement de celui-ci. Il est des gens qui se sont sacrifiés pour des idées, même cercles et salons peuvent servir de tribune pour faire avancer des idées encore faut-il que l’on en fasse des priorités et non des accessoires.

Vanité de l’attente en des guérisons miraculeuse

À un corps gravement malade, même des remèdes de cheval ne produisent pas d’effets immédiats. Il n’est un secret pour personne que le pays souffre de la corruption à un stade clinique. Les recettes de grand-mère que l’on inflige à grands coups de spectacle n’y feront rien et même risquent d’en activer la résistance en poussant  la pratique à épouser d’autres formes…Les suspicions de corruption qui à deux reprises se succédant dans une courte période, ont altéré le concours d’entrée à l’école de la magistrature, constituent des signes qui situent le niveau alarmant atteint par le fléau : la réputation dont souffre la magistrature a réussi à infecter la crème de la jeunesse qui pour preuve joue de cette clé pourrie pour s’ouvrir les portes d’un univers dans lequel une majorité de l’opinion est convaincue de l’existence d’énormes possibilités d’enrichissement facile.

Léo Raz

News Mada0 partages

Anosivavaka: la grande traque lancée contre des Kidnappeurs en fuite

Les deux kidnappeurs ayant échappé à l’intervention des éléments de la cellule mixte d’enquête (CME) anti-kidnapping, avant-hier, à Anosivavaka sont activement recherchés. A noter qu’un Indo-pakistanais était la cible

Cette grosse prise de la cellule mixte d’enquête anti-kidnapping regroupant le Groupe de Sécurité et d’Interventions Spéciales (GSIS), le Service antigang (Sag), l’Unité d’intervention rapide (Uir) et l’Unité Spéciale d’Intervention (USI) fait suite à l’interpellation d’un couple ravisseur, mardi dernier.

Puis, ce dernier a servi d’appât pour tracer la bande de kidnappeurs qui comptait enlever cet Indo-pakistanais demeurant à Anosivakaka, dans la soirée d’avant-hier.

Une filature a commencé depuis 5 heures sur la Kia Sorento. Entre temps, des éléments des forces de l’ordre, en tenue civile, ont déjà investi le quartier d’Anosivavaka.

Et, les forces de l’ordre ont commencé leur intervention avant que les ravisseurs ne passent à l’acte. Un assaut musclé qui s’est soldé par la mort de deux kidnappeurs, atteints par balles dans la voiture, un autre capturé vivant, mais deux autres grièvement blessé ont réussi à prendre la poudre d’escampette.

Une sacoche bourrée de munitions a été trouvée sur les lieux. Il s’agit d’ armes de guerre chargées dont deux kalachnikovs, deux armes de point Makarov et Patt, trois grenades dont deux défensives et l’autre offensive ainsi qu’un marteau métallique, une tenue de combat et cinq cellulaires. Plusieurs puces téléphoniques ont également été saisies. L’on sait à travers les enquêtes que cette bande serait les cerveaux des séries de kidnappings dans la capitale depuis octobre 2017.

Appel à témoins

Les deux bandits ayant réussi à  prendre la fuite ne sont pas prêts de prendre leur souffle. Un appel à témoins a été lancé aux habitants d’Ambohimanarina, Anosivavaka, Ambodimanga, et Andraharo.

«Ils étaient blessés en prenant la fuite. Ils ne pouvaient pas disparaître d’un coup. Sûrement des riverains ont pu les remarquer», a indiqué une source auprès de la gendarmerie.

 

Ando Tsiresy

News Mada0 partages

SAVA: course au développement à Antalaha

Le corps des sapeurs-pompiers de la ville d’Antalaha sera établi au mois de septembre de cette année. La Commune urbaine a signé deux conventions de partenariat pour se doter des matériels nécessaires et pour la formation des futurs soldats du feu dans sa circonscription.

L’association des pompiers France-Madagascar, présidée par Michel Bouchereau, mettra un camion de pompiers et les équipements nécessaires à son fonctionnement à la disposition de la Commune urbaine d’Antalaha, suivant la convention signée entre les deux parties, représentées respectivement par le maire Eddie Serge Fernand et Fernand Lescalier. Cette association se chargera également de la formation des sapeurs-pompiers de la ville, à partir d’éléments sélectionnés au sein de la police municipale, d’après cet accord.

Le maire d’Antalaha a aussi signé une autre convention avec le président de l’association Insidemada, Mathieu Lougard, faisant partie intégrante du projet. Ce deuxième volet comporte la prise en charge de la majeure partie des frais d’acheminement des matériels, leur gestion ainsi que leur entretien par l’association partenaire.

La Commune urbaine d’Antalaha a toutefois lancé un appel à solidarité à l’endroit des membres de la diaspora, préalablement contactés par son maire, pour contribuer aux frais d’envoi de ce camion et des équipements, actuellement à Bordeaux, et devant quitter le port du Havre dans le courant du mois de septembre. Les ministères concernés ont délivré une attestation de dérogation de dédouanement et de mise en circulation, au nom de la Commune urbaine d’Antalaha, pour ce véhicule de lutte contre l’incendie, ayant dépassé la limite d’âge autorisée, pour appuyer les efforts de l’équipe du maire Eddie Serge Fernand après les procédures d’usage qu’il a engagées dans ce cadre.

Manou

News Mada0 partages

Tresorerie GLE: un bâtiment neuf à Morondava

Morondava s’est dotée d’un nouveau bâtiment pour la Trésorerie générale, inauguré officiellement hier, par le président de la République, en présence de la ministre des Finances et du budget et du directeur général du Trésor. Il s’agit du 17e bâtiment de la Trésorerie opérationnel depuis 2010.

Se distinguant par son esthétique et sa modernité, ce nouveau bâtiment fait à la fois office de bureaux et d’habitations avec un aménagement particulier. Il dispose de nouveaux espaces dédiés aux services des usagers à l’intérieur et des espaces extérieurs spéciaux réservés aux pensionnés.

«L’objectif est toujours d’améliorer les prestations de service et la mise aux normes des méthodes ainsi que les conditions de travail des agents de la Trésorerie générale de Morondava», a souligné à cette occasion Herivelo Andriamanga, directeur général du Trésor.

Sous la responsabilité de Suzy Soanandrazana Ratsimbazafy, la trésorière générale, 28 agents travaillent actuellement à la Trésorerie générale de Morondava, dont trois fondés de pouvoir, un percepteur principal des Finances, un contrôleur du Trésor, trois comptables et 19 employés contractuels.

Arh.

Ino Vaovao0 partages

GO WEB MADAGASCAR : ***********************Tolotra vaovao ho an’ny mpandraharaha***********************

Mandray anjara amin’ny fampandrosoana ara-toekarena an’i Madagasikara ny aterineto, ka ilaina ny fanomezan-danja azy. Izany indrindra no anton’ny fiaraha-miasan’ny Stileex sy Simafri amin’ny fikarakarana  ny «  Go Web Madagascar  ».

Raha ny hita hatreto dia tsy laharam-pahamehana amin’ny orinasa malagasy ny fandrosoana amin’ny sehatra ara-teknolojia noho ny antony maro samihafa. Anisany mety mahatonga izany ny tsy fananana fitaovana, ny tsy fahaizana mikirakira na ny tsy fahafantarana ny mikasika ny nomerika na koa tsy liana tsotr’izao amin’io sehatra io.

Betsaka anefa ny tombotsoa mety ho azo amin’ny fananana tranokalam-pifandraisana. Manampy betsaka amin’ny fampahafantarana ny orinasa sy mampiroborobo ny lafiny ara-barotra ireny tambajotra ireny. Manome lanja ny fahitan’ny manodidina ny traikefa ananan’ny mpandraharahan’ny orinasa iray ihany koa izany. Tsara ny manamarika fa maro ankehitriny ny mampiasa ireo tambajotra sosialy tahaka ny «  Facebook  » mba hanaovana ny asa. Tombony anefa ny fananana tranonkala manokana satria afaka manatsara sy manangana araka izay tiana, araka ny fomba fiasany ny orinasa iray. Mba hahafahan’ny rehetra manao izany dia misy tolotra manokana novokarin’ny  Stileex sy Simafri. Tolotra amin’ny vidiny 49 500ariary

 Ny «  Go Web Madagascar  » dia tolotra mirary ho an’ny rehetra amin’ny vidiny 49 500ariary TTC izay misy  : «  hébergement web, espace disque illimité, nom de domaine.COM, trafic illimité, 50 comptes emails personnalisés et des bases de données MySQL illimitées  ».

Ny tena mampiavaka ity tolotra ity dia izy natao manokana ho an’ny mpandraharaha malagasy. Ny tanjona amin’izany dia ny fampiroboroboana ny fikirakiran’ireo mpiantsehatry ny asa rehetra ny aterineto. Noho ny fandrosoana ara-teknolojika dia efa mirona kokoa mankany amin’ny «  e-commerce  » ny lafiny fandraharahana maneran-tany. Tsy tokony ho latsa-danja amin’izany i Madagasikara, ka izany indrindra no ampirisihana ireo rehetra mikasa hanangana na efa manana orinasa mba handray anjara amin’ny fanomezana toerana ambony ny fandraharahana malagasy eo anivon’ny sehatra ara-nomerika. Tsy azo hadinoina koa fa efa maro ireo karazana rindrambaiko Openflex natao mba hanamorana ny fitantanana orinasa.

Ireo izay liana amin’ny tolotra  Go Web Madagascar dia afaka mijery sy manaraka ny torolalana ao amin’ny tranokalan’i Simafri ary mampiditra ny kaody «  GOWEBMADA  » ahazoany ny tolotra.

Ino Vaovao0 partages

FITOKONAN’NY MPONINA AO AMIN’NY TSINGIN’I BEMARAHA : Niveri-maina ireo vahiny mpizahatany

Raha ny zava-nisy, omaly maraina, araka ny tatitra voaray dia nosakanana tsy nahazo niditra avokoa ireo mpitsidika hihazo ny Faritra arovana. Hany ka nitohana ny fiara  ary niverina nody maina ireo efa vonona ny hitsidika  ity toerana mahafinaritra ity. Mangataka ny famahana ny olana  momba ny fampandrosoana hatrany moa ireto farany na dia efa nisy aza ny fanazavana nataon’ny teo anivon’ny tompon’andraikitra  “Madagascar National Parc” (Mnp) mahakasika ilay  50% ny saram-pidirana natokana hanaovana asa sosialy ao an-toerana. 

Nanomboka ny taona 1997 ny Tsingin’i Bemaraha no natao ho faritra arovana. Hatramin’izao anefa dia tena  tsy arakarak’ izay ny zava-misy, hoy ny Ben’ny tanànan’i Bekopaka, satria na ny biraon’ny kaominina aza tsizarizary, ankoatr’izay ny firongatry ny tsy fandriampahalemana sy ny maro hafa. Manoloana ny zava-misy dia azo lazaina fa mikorontana tanteraka ny lafiny fizahantany ao an-toerana noho ity tsy filaminana ara-pitantanana ity ka tsy mbola fantatra hatreto ny fepetra horaisina handaminana ny raharaha.

Tatianà R.

News Mada0 partages

MNP – Orange Madagascar: ensemble pour la promotion des parcs nationaux

Madagascar national parks (MNP) et Orange Madagascar s’associent pour la promotion des parcs nationaux de Madagascar. Ce partenariat d’envergure, s’étalant sur trois ans, repose sur plusieurs axes mais vise principalement à renforcer la visibilité des parcs nationaux, tant au niveau national qu’international.

Par rapport à 2016, le nombre des visiteurs des parcs nationaux gérés par MNP a connu une hausse de 5,6%, l’année dernière. Cette saison, accueillir plus de 190.000 touristes est l’un des objectifs à atteindre.

Dans cette optique, Orange Madagascar s’est investi à mettre en place un important dispositif de communication, en faveur des parcs nationaux. Il s’agit d’une campagne de communication dédiée aux parcs nationaux gérés par MNP, sur son site web et ses réseaux sociaux, de la mise en place de supports à l’endroit des touristes dans les boutiques Orange et de la diffusion de SMS broadcast dans le cadre des événements liés à la protection de l’environnement.

Des infrastructures performantes

Et le partenariat va plus loin avec la facilité d’accès à la télécommunication grâce à des infrastructures de pointe dans les sites couverts par le réseau Orange. L’on citera, en l’occurrence, la mise en place d’outils modernes et performants, à l’instar des bornes tactiles avec lesquelles les touristes pourront s’informer sur les sites visités ou encore une meilleure connexion dans les parcs d’Ankarana, de Lokobe, de la Montagne d’Ambre, d’Andringitra, d’Isalo, de Ranomafana, d’Ankarafantsika, d’Andasibe et de Bemaraha.

A cela s’ajoute le «Pack touriste», une offre spéciale incluant appels, SMS et internet, destinée aux visiteurs des parcs nationaux. La couverture réseaux des autres sites du MNP est en cours d’étude.

Au-delà de l’aspect commercial, Orange est également impliqué dans une démarche globale RSE pour une contribution au développement durable. Et pour une concrétisation efficace de ces actions, MNP vient en appui et s’engage à mettre à leur disposition un terrain d’un hectare dans la réserve spéciale d’Ambohitantely.

 

Arh.

News Mada0 partages

Constructions illicites en hausse: le pouvoir central interpelle les communes

Les constructions illicites ne cessent de prendre de l’ampleur depuis le début de l’année, notamment dans la capitale. Le ministère de l’Aménagement du territoire et du service foncier (MATSF) tire la sonnette d’alarme et saisit les responsables communaux.

Les constructions illicites gagnent du terrain dans la capitale. D’après les statistiques fouries par la police de l’aménagement, 76 constructions illicites en pleine ville d’Antananarivo et 25 remblais illicites depuis le début de l’année, ont été pris en flagrant délit. Ce qui a conduit à la suspension des 133 travaux en cours.

«Ces chiffres ont largement augmenté par rapport à l’année dernière», a souligné le directeur général de l’aménagement au niveau de l’MATSF), Gérard Andriamanohisoa. Ce dernier de poursuivre: «Cette situation peut être liée à l’instabilité politique traversée par le pays en avril et mai derniers. Il faut noter également que tous les quartiers d’Antananarivo sont concernés par ce problème. Voilà pourquoi nous interpellons les communes qui sont les premières responsables en matière de projets de construction dans leurs territoires respectifs et de la mise en œuvre du plan d’urbanisme avec le concours de l’Etat».

Manque d’initiative

Dans une note en date du 13 août dernier, le MATSF interpelle les communes face à l’accroissement des constructions illicites. Ce département ministériel constate en effet, «le manque d’initiative et d’action de contrôle sur terrain face aux infractions commises en matière de construction».

Ainsi, ce département recommande à tous les maires d’effectuer systématiquement des descentes sur le terrain dans leurs circonscriptions, afin de contrôler si toutes les constructions sont autorisées ou non et de sensibiliser les responsables au niveau des fokontany à veiller  au grain.

 

Riana R.

News Mada0 partages

Vente de carbone: 70 millions de dollars disponibles    

La soumission du programme national de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) Atiala atsinanana (PRE-AA) par le ministère de l’Environnement, de l’écologie et des forêts (MEEF) à Paris, le mois de juin dernier, a reçu l’approbation du «Carbon Fund (CF)».

«Cette approbation de fonds par le Forest carbon partnership facility (FCPF) nous offre l’opportunité de vendre 13, 7 millions de tonnes de carbone», a fait savoir le coordonnateur national REDD+ à Madagascar, Lydia Andrianina Rakotosoa, hier à Nanisana.

Avec les réductions d’émissions de GES dans les régions de Sava, Sofia, Alaotra Mangoro, Atsinanana et Analanjirofo, Madagascar peut bénéficier de 70 millions de dollars répartis en cinq ans. Allant dans ce sens, le contrat de vente devrait être signé au mois de novembre.

Puis, une première évaluation des activités entreprises définies dans le programme sera effectuée en 2021, suivie d’une deuxième en 2023. Des conditions sine qua none pour le déblocage des fonds.

Un décret REDD+ en gestation

Afin d’harmoniser et mieux coordonner les actions à Madagascar, un décret est actuellement en gestation. Il s’agit de déterminer le mécanisme de Réduction des émissions de gaz à effet de serre résultant de la déforestation et de la dégradation des forêts, y compris les activités de gestion durable des forêts et d’accroissement des stocks de carbone (REDD+).

«Sous l’égide des consultants, les plateformes régionales et nationales concernées s’y attellent actuellement en prenant en compte toutes les recommandations. Après validation du ministère de l’Environnement, de l’écologie et des forêts (MEEF), l’on envisage de soumettre ce décret à la Chambre basse le mois prochain», a indiqué le coordonnateur national REDD+ à Madagascar.

Les conditions de capture, de stockage et surtout la vente du carbone et sa répartition figurent parmi les éléments de base de ce décret. Cela sans oublier les rôles des institutions et des entités intervenant dans le système.

 

Sera R.

News Mada0 partages

MNP sy Orange Madagascar: miara-miasa mampahafantatra ireo faritra arovana

Nitombo 5,6 % ny mpitsidika ireo faritra arovana tantanan’ny Madagascar National Parks (MNP) ny taona 2017, raha oharina ny taona 2016. Amin’izao fotoana izao, mitombo hatrany ny mpitsidika any amin’ireo faritra ireo, niteraka fiaraha-miasa eo amin’ny MNP sy ny Orange Madagascar.

Amin’ity taona ity, tsy latsaky ny 190.000 ireo mpitsidika, teratany na vahiny, mijery ny tontolon’ny zavaboahary any amin’ireo faritra arovana tantanan’ny MNP. Sokajina anisan’ny vakoka eto an-tanindrazana mihitsy ireny toerana ireny, koa ilaina ny fampiasana ny serasera avo lenta hisian’ny fampandrosoana maharitra amin’ny asa rehetra izay atao.

Fiaraha-miasa mandritra ny telo taona, samy ahazoan’ny andaniny sy ny ankilany tombontsoa mitovy. Betsaka ny lafin-javatra jerena amin’izay fiaraha-miasa izay, hanamafisana ny fampahafantarana bebe kokoa ireo faritra arovana ireo ho an’ny eto an-toerana sy ny any ivelany. Izay no mahatonga ny Orange Madagascar manampy ny MNP hampahafantatra ireo faritra tantanany amin’ny alalan’ny tambajotra sosialy ; ny fanampiana ireo mpizahatany any amin’ny toeram-pivarotana Orange ; fanapariahana sms amin’izay hetsika rehetra atao ho fiarovana ny tontolo iainana.

Manamora ny fidirana amin’ny tambajotra sosialy

Manamora ny fidirana amin’ny tambajotra sosialy ny fiaraha-miasa, miainga avy amin’ny fotodrafitrasa azo antoka misy ireo valan-javaboahary. Hita amin’izany ireo fitaovana maoderina hahazoan’ny mpizahatany manangom-baovao any amin’ny faritra tsidihan’izy ireo, toy ny any Ankarana, Lokobe, tendrembohitr’i Ambre, Andringitra, Isalo, Ranomafana, Ankarafantsika, Andasibe, ary Bemaraha. Eo andalam-panadihadiana ny fametrahana tambajotra any amin’ireo faritra hafa izao ny MNP sy ny Orange Madagascar.

Misy tolotra manokana ho an’ny mpizahatany any amin’ireny toerana ireny, hahafahana miantso sy mandefa sms. Ankoatra ny lafiny varotra, ny Orange Madagascar mandray anjara feno ho an’ny fampandrosoana maharitra, noho izao fiaraha-miasa izao. Voaporofo izany, ohatra, any Ambohitantely, faritra arovana manokana, amin’ireo asa maro, fiarovana ny tontolo iainana sy ny fanampiana sosialy.

 

R.Mathieu

News Mada0 partages

Asa momba ny zavakanto: manomana « salon » ho an’ny tanora ny Craam

Tanjon’ny ADMC-Craam*, ao anatin’ny tetikasany M’Kolosaina 2.0, ny haha matihanina kokoa ireo asa rehetra mahakasika ny zavakanto sy ny kolontsaina. Tafiditra ao anatin’ireo hetsika entiny manatratra izany indrindra ny « salon » na fampirantiana arahina fampahafantarana samihafa, mahakasika ireo karazana asa mikirakira ny tontolon’ny serasera sy ny haino aman-jery.

Hotontosaina ny 22 hatramin’ny 24 aogositra izao, eny amin’ny oniversite Ankatso, ity « salon » ity. Tanjona amin’izany ny hanoro lalana ny tanora, liana amin’ireo karazana sehatr’asa ireo. Matevina ny fandaharam-potoana, mandritra io hateloana io. Hisy ny fampihaonana ny tanora amin’ireo mpisehatra matihanina eo amin’ny tontolon’ny serasera sy ny haino aman-jery.

Ankoatra ny fampirantiana, maromaro ny atrikasa efa nomanina, heverina fa hahaliana ny tanora, satria ilainy amin’ny fiatrehany ny tontolon’ny asa, ao aoriana kely. Anisan’izany, ohatra, ny mahakasika ny « fifandraisana amin’ny alalan’ny kolontsaina ». Hisy koa ny fiofanana momba ny fiatrehana vahoaka.

Hanome aina ireo fandaharam-potoana samihafa sy maimaimpoana ireo ny seho sy fanentanana maro, toy ny « shooting ».

Landy R.

News Mada0 partages

Ny Alondrano, tarika Gabhy Ratsito: ho tazana eny an-tsehatra ireo andrarezina

60 taona lasa tany ho any no nisian’ny rindran-kira voalohany teto Iarivo, raha ny voarakitry ny tantara. Hotsiahivina io vanim-potoana io… Fa goavana ihany koa ny hanamarihan’ny Radio Feon’Imerina ny faha-20 taony.

 Hiavaka tanteraka ny seho ! Tao anatin’ny fotoana naharitraritra ihany no tsy nahitana ireto tarika sy mpanakanto ireto teny an-tsehatra. Ankehitriny, masaka ny nahandro. Ny 25 aogositra izao, manomboka amin’ny 2 ora sy sasany, ao amin’ny CCEsca Antanimena, fampisehoana rindran-kira goavana miaraka amin’ny tarika Ny Alondrano, Gabhy Ratsito, Narisoa, Eris François, Moreno, J. Andriamanantena sy Julie, Tovo Andrianandraina, Jean Rossinah, Dinarison Karoka, sns. Tsy tazana loatra teny an-tsehatra izy ireo kanefa manana ny maha izy azy tokoa. Hanafana ny sehatra amin’io fotoana io ihany koa ireo andrarezin’ny hira malagasy toa an’i Abel Ratsimba, i Salomon, ny tarika Lizah Raseta, i Nini sy Gaston Andrianony, ny Gasy Miangola, i Kolibera, ny Angolan’Imerina.

Anisan’ny andrasan’ny mpankafy zavakanto maro eny amin’ny CCEsca Antanimena mandritra ito seho fankalazana ny faha-20 taon’ny Radio Feon’Imerina ito ihany koa i Fidimalala sy ny gitarany. Izy rahateo no mpanakanto zokiny indrindra, raha i Faniry Raelison no zandriny indrindra mandray anjara.

Nomarihin’ny mpikarakara fa tsy hira teatraly akory no ho re eny an-toerana fa tena rindrankira lehibe mihitsy. Samy manana ny manavanana sy mampiavaka azy rahateo ny tarika sy ny mpanakanto tsirairay, na azo lazaina aza fa misy aingam-panahy mety hitovitovizana eo amin’ny famoronana.

ENCADREE

Fantatra fa :

-Fanokafana ny fankalazana ny faha-20 taon’ny Radio Feon’Imerina 101.6Mhz io rindrankira io.

– Mifanandrify amin’ny nanaovana rindrankira (Gala de chant) voalohany teto Iarivo ny fampisehoana.

– Horaisina rakitsary (saripika hiandraiketan’i Billy Tiana sy  i Toky Nionintsoa (sarimihetsika) ny seho rehetra eny an-tsehatra.

HaRy Razafindrakoto

News Mada0 partages

Kitra – «Poule des As»: hangotraka ny lalaon’ny Cnaps Sport sy ny Elgeco Plus

Hitohy  rahampitso alahady ny “poule des As”, dingana farany hiadiana ny ho tompondakan’i Madagasikara, eo amin’ny baolina kitra. Ekipa efatra no hiady izay ho lohany amin’ity dia ny Elgeco Plus Analamanga, ny Fosa Jr Boeny, ny FC Vakinankaratra ary ny Cnaps Sport Itasy. Hampiantrano, ny ekipan’Analamanga eny amin’ny kianja complexe sportif Vontovorona,  ny Cnaps Sport. Fihaonana tena andrasan’ny rehetra satria hiankinan’ny hoavin’ny ekipa roa tonta. Hiendrika famaranana kely araka izany ity fihaonana ity satria adin’ny klioba samy resy nandritra ny andro faharoa.

Tsy maintsy mitady fandresena eto ny Elgeco Plus izay tsy mbola nitoko mihitsy raha mbola te handrombaka ny ho tompondakan’i Madagasikara. Hidona amin’ny mpilalaony fahiny eto, i Hery Be, mpanazatra. Hatreto aloha, manantombo eo amin’ny fandresena ny Cnaps Sport, izay tsy mbola resy teo amin’ny kianjany mihitsy. Tsy maintsy hanao izay hahatafavoaka azy koa ny ekipan’Itasy. Tsy mbola manana afa-tsy isa 3 mantsy ry zalahy, amin’ity fifaninanana ity.

Ankoatra izay, handray ny Fosa Jr Boeny, ao amin’ny kianja Vélodrome Antsirabe ny FC Vakinankaratra. Fihaonana, hitalakotrokotroka ihany koa satria efa nahazo fandresena teo amin’ny kianjany ny FCV ary mbola mihevitra ny hanohy izany fahombiazany izany. Ny Fosa Jr indray izay mitarika vonjimaika ankehitriny, manana isa 6 taorian’ny lalao roa efa vitany. Mbola mikasa ny haka isa 3 indray haha tsara toerana azy ireo, ary hanamafy ny maha lohany azy ireo.

Hiankinan-javatra betsaka, araka izany, ity andro fahatelo ity ary mety ho efa ahitana taratra izay handrombaka ity anaram-boninahitra ity.

 

Tompondaka

News Mada0 partages

Distrikan’Antsimondrano: hifaninana amin’ny taranja efatra ireo tanora

Hofohazina sy omena sehatra mba ho afaka handray andraikitra, ny tanora eny amin’ny distrikan’Antsimondrano. Amin’ny alalan’ny fifaninanana ara-mpanatanjahantena, karakarain’ny Groupe de Leader Visionnaire d’Atsimondrano (GLVA) no hanentanana azy ireo, izay nomena ny lohahevitra hoe : «Isika rehetra miaraka amin’ny fanatanjahantena».

Hanomboka, ny alahady 2 septambra ho avy izao, eo amin’ny kianja Bevalala, izany. Nambaran’ireo mpikarakara fa handray anjara sy hifaninanana amin’izany ireo kaominina miisa 26 ao anatin’ny distrikan’Antsimondrano. Taranja efatra aloha, ny hisantarana izany dia ny baolina kitra lalaovina olona 11 sy ny basikety, izay natao ho an’ny ekipa voafantina isaky ny kaominina. Nozaraina ho sokajy roa izany dia ny «sénior» sy ny “vetéran”.  Ny rugby à XV, misy sokajy telo ary ny tsipy kanetibe ho an’olon-telo miaraka lehilahy.

Ankoatra izay, hisy ny fampirantiana fiara 4X4 Off road sy ny mpanao rallye. Anton’izany, mba ho fampahafantarana fa anisan’ny namoaka tompondaka tamin’ny familiana fiarakodia, Antsimondrano, Andriamihaingo Berthin. Hitohy ny asabotsy 8 septambra ny fifanintsanana ka hiparitaka manerana ireo kianja ao Antsimondrano, izany. Heverina ho vita any amin’ny tapatapaky ny volana oktobra kosa ny famaranana lehibe, amin’ity fihaonana ity.

 

Torcelin

News Mada0 partages

Hihalina  indray ny fahantrana: mbola  ho kandidà indray Rajaonarimampianina

Hiampy sy hiha lalina  indray ny fahantrana.  Nanambara ny maha kandidà azy amin’ny fifidianana  filoham-pirenena ny filoha Rajaonarimampianina, omaly.

Efa tafapetraka, omaly teny amin’ny HCC amin’ny alalan’ny mpanolotsainy, i Rachid ny filatsahan-kofidiny. Kandidà faha-14 izany ny filoha amperinasa Rajaonarimampianina.  “Teto amin’ity toerana  ity, volana aogositra  efa-taona lasa tahaka izao ny nanombohako  ny tantara ary hotohizana manomboka eto izany”, hoy izy tetsy Antaninarenina.  Notanisain’ireo olona  akaiky azy mialoha izany ny asa  nataony. Notsiahivin-dRajaonarimampianina  tamin’izany fa  namantana firenena voasazy sy  nahantra ary fandiranovana ny tenany, efa-taona lasa izay. “Tsy natao nahakivy izany fa vao mainka nampihetsika ny  hambom-poko ary hitondrako ny  heriko rehetra hampandrosoana ny firenena’, hoy ihany izy. Nambarany fa henony ny antso sy ny  fampirisihana azy ho kandidà hanohy ny asa efa natomboka. Anisan’ny resy lahatra sy mbola hanara-dia an-dRajaonarimampianina,  nanindrahindra azy ny minisitra  teo aloha, i Onitiana Realy. Nitanisa ny andinin-tsoratra Masina sy ireo nambara fa zava-bitan’izao fitondrana   izao.

Fahantrana lalina iainan’ny vahoaka…

Hadinon’ny kandidà Rajaonarimampianina sy ireo nandokandoka azy  fa tsy mbola niaina  fahantrana lalina  tahaka  izao ny firenena. Tafakatra  4 000  Ar ny sandan’ny vola euro. Nitotongana andro aman’alina ny volantsika. Nanjakan’ny tsy fandriampahalemana sy tsy filaminana ny ambanivohitra sy an-tanàn-dehibe,  nandritra ny efa-taona. Mbola  voaporofo izany amin’ireo fakana an-keriny ataon’ny  jiolahy sy ny dahalo. Ny fiakaran’ny vidim-piainana miaraka amin’ny sondro-bidin’ny solika sy ny  herinaratra. Ny olana miverimberina eny anivon’ny oniversite sy ny tontolon’ny fanabeazana ka nampisavorovoro ny  fanadinana CEPE, farany teo.

Kobaka am-bava sy fampanantenana poakaty

Ireo raharaha samihafa toy ny kolikoly avo lenta sy ny fanodinkodinam-bolam-panjakana.  Naha voasaringotra  ny olona akaiky ny kandidà  Rajaonarimampianina  izany. Ohatra, Razaimamonjy Claudine. Eo koa ny “Raharaha Antsakabary”,  ny baomba nipoaka ny 25 janoary 2014,  nanaovany fianianana ka nahafaty olona  tetsy Anosy. Ny “26 jona  2016 tetsy  Mahamasina”  nisian’ny ra mandriaka sy faty olona  noho ny baomba ihany… Ny momba ny  “ Villa Elisabeth”, ny  mahavoasaringotra ny  zanany amin’ny “Raharaha Anjorobe” resaka fitrandrahana harena an-kibon’ny tany. Ny fitsaram-bahoaka nahazo vahana amin’ny faritra maro… Ampahany  ihany ireo. Mbola azo antenaina hahavita hanarina izany rehetra izany ve ny  HVM  ? Kobaka  am-bava sy fampanantenana poakaty no ho betsaka laroina amin’ny fisandratana 2030…  Inoana  fa tsy mora manadino ny vahoaka malagasy ka hitsara azy amin’ny fifidianana, ny 7 novambra izao.

Randria

News Mada0 partages

Na  teo aza ny antsojay tany Arivonimamo: tsy voasakana ny fihaonan-dRajoelina  tamin’ny vahoaka

Mitohy ny fidinana  ifotony. Anjaran’ny tany Arivonimamo sy Manalalondo  indray ny notsidihin’ny mpanorina ny IEM, Rajoelina, omaly. Nisehoana  sakantsakana nataon’ny olon’ny HVM anefa  izany, toy  ny filazana fa  tsy manara-dalàna ity kandidà ity. Nirohotra nitsena azy sy  namakivaky ny  tanàna  ihany anefa ny vahoaka marobe ka  tsy voasakana intsony  izany. Nangetaheta ny hihaona amin’ny filohan’ny Tetemita ny rehetra.  Notsiahivin’ny kandidà Rajoelina ny tolona  nataon’ny depiote 73 sy ny namoizana ain’olona tamin’izany. Avy any an-toerana rahateo ny  iray tamin’ireo lavo.

Ankoatra  izany, natsidiky ny kandidà  Rajoelina fa ao anatin’ny IEM avokoa  ny hetetaheta  sy ny  famahana ny  olan’ny mponina. Anisan’izany ny olan’ny rano fisotro, ny tsy  fananana  asa, ny  tsy  fandriampahalemana ary ny fahantrana iainan’ny vahoaka… Nampanantena  fampandrosoana ho an’iny faritra  iny ny tenany.

Synèse R.

News Mada0 partages

Noho ny fihinanana fanafody: zazavavikely teraka tsy nisy loha

Trangana fahasamponana tsy dia fahita firy no nisy tao amin’ny toeram-piterahana HopitaliBe Toamasina, ny alakamisy 16 aogositra lasa teo. Zazavavikely teraka ny alakamisy tamin’ny 2 ora tolakandro no tratran’ny fahasamponana tao am-bohoka. Ilay fahasamponana antsoina hoe « acranie fœtale » no mahazo azy. Izany hoe fahasamponana ara-piforonana eo amin’ny loha. Tsy nisy loha ilay zaza. Mazava ho azy fa tsy nisy sofina, tsy nisy vava, tsy nisy orona ihany koa fa lela kely no mipetaka eo ambany. Teraka tamin’ny fomba ara-dalàna kosa izy, tsy nila fandidiana ny reniny. Ny reniny izay 31 taona ary monina ao Toamasina. Ny angom-baovao natao teny amin’ny Hopitalibe hatrany no nahalalana fa 3kg sy 500 g ny lanjany teo am-pahaterahana. Tamin’ny fotoana nanoratanay ny vaovao ( zoma antoandro), mbola miaina ilay zaza sampona ary hafindra any amin’ny hopitalin-jazakely. Fantatra kosa fa efa nilaza tsy handray an-tanana azy ny ray aman-dreniny sy nyfianakaviany.Raha ny fanazavana nomen’ny rasazy Jeannella izay lehiben’ny toeram-piterahana eo anivon’ny Hopitalibe Toamasina,  ahiana ho vokatry ny fihinanana fanafody nandritra ny fitondrana vohoka nonahatonga izao fahasamponana izao. Nandritra ny fanangonan’ny mpanao gazety ity vaovao momba ny fahasamponana ity, nanararaotra nanentana ireo vehivavy bevohoka ity rasazy efa fanta-daza amin’ny fikarakarana vehivavy bevohoka sy ampy traikefa amin’ny fampiterahana ity tamin’ny filazana fa tokony tsy hihinam-panafody fahatany ny vehivavy iray rehefa bevohoka, indrindra fa eo amin’ny faha-3 volana voalohany. Misy fanafody tena miteraka acranien fœtale io. Tokony hanatona mpitsabo hatrany rehefa misy tsy azoazo ka mila mitelina fanafody. Araho antsakany sy andavany ireo torohevitra omen’ny rasazy, hoy hatrany ny fanazavan’ny rasazy Jeannella.

Sajo sy J.C

News Mada0 partages

Brickaville: nivadika ny fiaran’ireo mpizaika hamonjy ny 50 taon’ny FJKM

 Nivadika tao anaty fiolahana mampidi-doza ao Brickaville, afakomaly ny fiara nitondra ireo mpizaika avy ao amin’ny mpino FJKM hamonjy ny faha-50 taon’ny FJKM any Toamasina. Vokany, olona 10 naratra…

 Mpino kristianina hamonjy ny zaikaben’ny FJKM any Toamasina ireto tra-doza tao Brickaville ireto. Araka ny fampitam-baovao voaray, teo amin’ny 7 km tsy idirana an’i Brickaville no nitranga ny loza vokatry ny fandehanana mafy. Voalazan’ireo mpino fa nandeha mafy ny mpamilin’ilay fiara nitondra azy ireo nefa niditra tao anaty fiolahana ka tsy voafehin’ny mpamily intsony izany ka nivadika ny fiara. Vokany, olona miisa 10 naratra mafy (olon-dehibe valo raha ankizikely kosa ny roa). Nidona tamin’ny vato ny fiara ary vaky ny fitaratry ny fiara. Notsaboina haingana tao Brickaville ireo naratra mialoha ny nitondrana azy ireo any amin’ny Hopitalibe Toamasina. Tsy nisy kosa ny aina nafoy na teo aza ny ratra nahazo ireto mpino kristianina tra-doza tao Brickaville ireto.

Fa taxi-be iray mampitohy an’Ambatofotsy koa no nifandona tamin’ny fiara kely iray teny Tanjombato, omaly tolakandro. Nitondra mpandeha hihazo an’Ambatofotsy ilay taxi-be raha hiakatra aty an-drenivohitra kosa ilay fiara kely. Voalaza fa nisongona fiara teo alohany ilay fiarakely, kanjo tsy tafasongona fa nifanojo tamin’ilay taxi-be. Niezaka niala ihany ilay vehivavy nitondra ilay fiara ka nivadika tany amin’ny ilany ankavanana ny fiara ary nifatratra tamin’ny tranon’olona. Naratra ny mpandeha sasany tao amin’ilay taxi-be ary nentina haingana any amin’ny hopitaly. Nahitana fahasimbana ihany koa ireo fiara nifandona. Tsy nisy ny aina nafoy. Tampoka ny fiavian’ny loza. Tsy misy afa-tsy ny fitandremana ihany satria patsa iray tsy omby vava rehefa ho avy  ny loza.

J.C

News Mada0 partages

Faha-15 taon’ny Tim : hilaza ny haha kandidà azy koa Ravalomanana

Tonga ny fotoana. Hamarana ny faha-15 taona nijoroany any Toamasina, anio  ny antoko Tiako i madagasikara (Tim). Ho ambohi-pihaonan’ny mpikambana sy ireo mpanohana ny filoha teo aloha, Ravalomanana  ary ny vahoaka ny eo amin’ny morontsiraky ny renivohitry ny faritra Atsinanana, tsy lavitra ny Auximad. Tombanana fa fotoana  io hanambaran’ny mpanorina ny Tim, ny amin’ny  firotsahany hofidina amin’ny  fifidianana filoham-pirenena, ny 7 novambra izao. Efa nialohavan’ny fanambarana nataon’ny birao  politika, ny depiote Razafimanantsoa  Hanitra izany, ny herinandro teo ka nilazany fa vonona amin’ny lafiny  rehetra hiatrehana ny fifidianana ny antoko ary ho kandidà ny mpanorina ny Tim,  Ravalomanana Marc.

Andrasana anio izany ny fanambarana hataon’ny filoha teo aloha, amin’ny maha kandidà azy amin’ny  fifidianana filoham-pirenena.

Synèse  R.

News Mada0 partages

Menabe sy Atsimo Andrefana: mitondra ny fanampiany ny Sinoa ho an’ny famatsian-drano

Mamaly hatrany ny hetahetan’ny vahoaka malagasy ny fitondram-panjakana sinoa. Iaraha-mahalala ny fahasahiranan’ny mponina any amin’ny faritra Atsimo Andrefana sy Menabe fa mbola betsaka ny tsy mahazo rano. Mitondra vahaolana amin’izany ny governemanta sinoa.

Nanambara, omaly, tany Morondava ny ambasadaoron’i Sina, Rtoa Yang Xiaorong fa hitondra vahaolana amin’ny famatsian-drano ho fanampiana ny mponina any Menabe sy Atsimo Andrefana. Miisa 200 ny lavadrano hatao amin’io tetikasa io any amin’ireo faritra roa ireo, handaniana 4,17 tapitrisa dolara. Mponina roa hetsy mahery ny hahita tombontsoa avy amin’izany. Tanjona ny hanamora ny fahazoan’ireo mponina ireo famatsian-drano madio hahatsara ny fari-piainan’izy ireo, indrindra eo amin’ny lafiny fahasalamana.

Ankinina amin’ny China Jiangxi International Economic sy ny Technical Cooperation ny fanatanterahana ny tetikasa, miaraka amin’ny minisiteran’ny Rano. Ampy traikefa amin’ny fitrandrahana lavadrano sy ny fanadiovana ny rano ireo orinasa roa ireo, antenaina hanampy betsaka ny mponina any an-toerana.

Ny taona 2013, efa nisy fanamboarana lavadrano any amin’ny faritra Vatovavy Fitovinany sy Atsimo Atsimo Atsinanana, niatrehana ny haintany sy ny fanampiana ny mponina hahazo famatsian-drano. Fanampiana tsy averina nomen’ny governemanta sinoa tamin’io tetikasa io, fanamafisana ny fiaraha-miasa eo amin’ny firenena roa tonta.

Mijery akaiky ny tokony hanampiana an’i Madagasikara

Mijery akaiky hatrany ny tokony hanampiana an’i Madagasikara ny firenena sinoa, indrindra any atsimon’ny Nosy.  Hita izany eo amin’ny fanaovana fotodrafitrasa, fahasalamana, fampianarana, sns. Eo amin’ny sehatry ny fahasalamana, ohatra, efa hatramin’ny taona 1975, isan-taona, tsy mitsahatra mandefa mpitsabo any Ambovombe Androy ny fitondrana sinoa, mitsabo ny mponina any an-toerana sy manofana ireo mpiasan’ny fahasalamana.

Amin’ireny vokatry ny loza voajanahary ireny, faritra maro ianjadian’ny fahasahiranana, hanehoan’ny vahoaka sinoa ny firaisankinany amin’ny vahoaka malagasy. Efatra tapitrisa dolara koa ny nomen’ny Sinoa niampy vary 4.300 t, ny taona 2017, raha tratran’ny haintany ny any Atsimo, niampy ny fandalovan’ny rivodoza Enawo.

 

R.Mathieu

News Mada0 partages

Tranon’ny mpianatra fito: noesorina ny 40% amin’ny tsy mpianatra intsony

Tao anatin’ny herintaona nanatanterahana ny fanadiovana ny olona monina eny amin’ny trano natokana ho an’ny mpianatry ny oniversiten’Antananarivo, 40% amin’ny tsy mpianatra intsony no noesorina hiala amin’ny trano. Mbola mitohy ny fanadiovana satria tsy maharaka intsony ny fotodrafitrasa misy amin’ny cité U fito : Vontovorona, Ankatso I-II, Ambohipo, Ambolonkandrina, Ambatomaro ary Ravitoto. 6 000 amin’izao fotoana izao ny isan’ny mpianatra nisoratra anarana manaraka fampianarana eny amin’ny oniversite monina amin’ny Cité U fito nefa 2 000 ny fahazakan’ny trano. Ankoatra ny 6 000, misy olon-kafa manamaro isa ireo tena mpianatra. “Atao miandalana ny fanadiovana ary napetraka ny fifanaraham-piaraha-miasa amin’ny fikambanan’ny mpianatra mahalala ny tena mpianatra sy ny mpisandoka”, hoy ny talen’ny CrouA, Andriamihajaniaina Samson Willy teny Ankatso II.

Tsy ny olona ihany fa miitatra amin’ny fanadiovana ny tanàna sy ny trano ny minisiteran’ny Fampianarana ambony. Nidina ifotony mihitsy ny ministra Rasoazananera Marie Monique miaraka amin’ny mpiara-miasa aminy, nijery ny fanadiovana teny an-toerana. Namboarina ny varavaran’ny efitranon’ny mpianatra sy ny toeram-pivoahana teny Ankatso II.

Momba ny fangatahan’ny mpianatra hampidinana ny hofan-trano, ho an’ny trano taloha, 18 000 Ar ny vola alohan’ny mpianatra isan-taona. 50 000 Ar ny hofan’ny trano vaovao izay angatahan’ny mpianatra hampidinina.“ Miandry ny fanapahan-kevitry ny filankevi-pitantanana izany”, hoy ny nambaran’ny talen’ny CrouA, afakomaly teny Ankatso.

Vonjy A.

News Mada0 partages

Faha-50 taon’ny FJKM : hanetriketrika ny fankalazana

Hotanterahina anio ao amin’ny FJKM Traovato Fitiavana ao Toamasina ny fankalazana manetriketrika ny ivon’ny fankalazana ny faha-50 taon’ny FJKM sy ny faha-200 taona nidiran’ny misionera LMS teto Madagasikara.

Hisy ny fitokanana ny tsangambato lehibe natolotry ny foibe FJKM ho tsangambato manamarika ity faha-50 taona ity sy ny sekoly vaovao David Jones eo antokontanin’ny FJKM Anjoma.

Ahitana efitrano dimy ny sekoly ao amin’ny rihana ambany. Misy efitrano lehibe mahazaka olona hatrany amin’ny 300 kosa ny rihana ambony.

Efa nanomboka ny alahady teo ary hitohy hatramin’ny alahady 19 aogositra izao ny fankalazana ny faha-50 taon’ny Fiangonan’i Jesoa Kristy eto Madagasikara (FJKM) izay tanterahina any Toamasina.

Lohahevitra novoizina ary manakoako any Toamasina ny voarakitra ao amin’ny (2Tim 1: 8a): “Koa aza menatra ny ho vavolombelon’ny Tompontsika ».

Efa tomefy mpino kristianina FJKM any Toamasina. Samy nandamina ny fandaharam-potoany ny isam-piangonana andehanana hanatrika izany ivon’ny fankalazana izany. Efa mipetraka ny toromarika amin’ny tokony hitondran’ny mpizaika rehetra ny “badge” mandritra ny fivezivezena rehetra any an-toerana mba hifankafantarana.

Mifamatotra amin’ny fanamarihana ny faha-200 taona nidiran’ny misionera LMS teto amintsika ihany koa io fankalazana miezinezina io.

Tsiahivina fa efa nisy ny hetsika fankalazana nataon’ny synodam-paritany 38 manerana ny Nosy sy any an-dafy.

Hotanterahina eto Antananarivo ny 14 ka hatramin’ny 21 oktobra izao kosa ny famaranana ity fankalazana ny faha-50 taonan’ny  FJKM ity.

Tatiana A

Tia Tanindranaza0 partages

Tahirim-bolam-panjakanaNahazo ivontoerana vaovao ao Morondava

Miavaka ary manana ny maha izy azy manokana ny andraikitra iantsorohan`ny Tahirim-bolam-panjakana eto amin`ny firenena dia ny fitantanana sy ny fiarovana ny volam-bahoaka.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fihaonambe ara-toekarena iraisam-pirenenaSamy niaiky ny rehetra fa tena mahantra i Madagasikara

Nanomboka omaly zoma 17 aogositra tetsy amin’ny Hotely CCI Ivato ny fihaonambe ara-toekarena iraisam-pirenena.

Kandida 5 efa nandrotsaka ny taratasim-pilatsahany tetsy  amin’ny fahefana avo momba ny lalàmpanorenana no naneho ampahibemaso ny vina sy  tetikasany. Misy ny fanehoan-kevitra tamin’ireo kandida sasantsasany nandray anjara tamin’ny fihaonana.

Dama Mahaleo

Mitarazoka tanteraka ny fahantrana eto Madagasikara ary misy mihevitra fa entam-barotra sisa ny Malagasy. Tokony hisy araka izany ny valim-babena ary porofoina tanteraka fa mbola misy ary manan-katolotra ny firenena Malagasy. Hoporofoina fa an’ny Malagasy i Madagasikara fa tsy an’ny olom-bitsy.

Omer Beriziky

Zava-dehibe ny fifanakalozana ara-toekarena tahaka izao eto amin’ny firenena hanaovana sy hamolavolana ny tetikasa rehetra tokony ho tanterahina. Tsy afaka mitoka-monina ny Malagasy ary ilaina hatrany ny fahatongavan’ny mpamatsy vola

Jean Ravelonarivo

Mila hampandrosona haingana ny sehatra fizahantany satria mitondra vola lehibe ho an’ny firenena izany. Mila aseho amin’izao tontolo izao ny fahatsaran’i Madagasikara. Tohizana ary hamafisina ihany koa ny ady amin’ny kolikoly izay mamotika hatrany ny firenena.

 

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

VAKINIADIANA

Hamory ny fileovana rehetra mahatratra 60 milalao ao aminy, eny amin’ny kianja Malacam Antanimena amin’ny volana septambra hitsidika io ny

seksion’ny rugby ao Vakiniadiana tarihan-dRakotonirina José izay hany ankatoavin’ny minisitera mpiahy ny fanatanjahantena Malagasy, hampahafantatra azy ireo ny ho fizotry ny taom-pilalaovana 2018-2019 ho an’ny sokajy D-1, D-2 ary D-3. Marihina fa eny amin’ny kianja  Malacam sy kianjan’ny Ans Ampefiloha ary eny amin’ny kianjan’i Betongolo hatrany no hanatanterahana an’ireo lalao ho an’ity seksiona ity.

 

Nampahafantarin’ny tompon’andraikitra ao aminy notarihan’ny Tale Jeneraly, Rkoto Cedric,  teny amin’ny Colbert Antaninarenina omaly zoma 17 aogositra 2018 ny fisokafan’ny Complexe Hotelière The Streamliner Hotel Apartment ao Antanamakoa Toamasina sy ny tanjona tratrarin’ny mpitantana azy dia ho fampiroboroboana ny fizahantany Malagasy sy ny fanalana fahasahiranana an’ireo vahiny rehetra mandalo ao an-drenivohitr’i Rasaraka ka mitady ny raitra amin’ny fandraisana azy ireo satria 5 mn monja miala ny seranam-piaramanidina Ambalamanasa. Ahitana Résidence sy Hotely kintana 4 ary Piscine sy Salle de Sport sy Spa ihany koa ny toerana.

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Profesora Hery Ramiarison“Vinam-pampandrosoana tena mitombina no ilaina”

Samy mahafantatra ny fahantrana sy ny aretin’ny firenena Malagasy ary samy manana ny vahaolana ny kandida 5 nandray anjara tamin’ity fivoriambe ho an’ny toekarena ity.

 

Samy milaza fa mila kitihina daholo ny sehatra fampandrosoana ara-toekarena mba hampanankarena an’i Madagasikara. Izay kandida milaza sy misora-tena fa hahavita hampandroso ny sehatra rehetra no tsy izy satria tsy lojika ary tsy azo atao izany. Tsy maintsy misy, hoy ity mpahay sady mpampianatra toekarena ity ny vaindohan-draharaha sy ny laharam-pahamehana amin’ny fitondrana ny firenena ao anatin’ny fotoana fohy. Araka izany dia tsy maintsy mahay mifidy tsara ny kandida manana vina amin’ny fampandrosoana haingana kanefa mitombina tsara ary tsy mangala-tahaka ny vahoaka Malagasy. Tsy azo ihodivirana ny fanjakana tsara tantana sy ny ady amin’ny kolikoly ary indrindra ny fitantanana mangarahara ny volam-panjakana izay gaboraraka nanomboka tamin’ny fotoanan’ny tetezamita.

Tsirinasolo

 

Tia Tanindranaza0 partages

FANARATSIANA

Tandremo ny resaka fanaratsiana, fa tsy voatery izay no ho marina, hoy i Onitiana Realy manoloana ny kiana fanaratsiana sesilany natao tamin-dRajaonarimampianina hatrizay.

TETIKASAN’NY KANDIDA

Programan’asa manome lanja ny tanora sy ny vehivavy ary ny tantsaha no ambaran’ny filoha ankehitriny fa hoentiny amin’io izy mirotsaka ho filoha io. Ny mpamboly sy ny tantsaha no tena fototry ny fampandrosoana, kanefa mbola tara isika, ka mila hampitomboina ny vokatra, hoy izy.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Tsy fandriampahalemanaMila manokana vola ny fanjakana, hoy Orlando Robimanana

Mirongatra hatrany ny tsy fandriampahalemana eto amintsika. Nivoaka tamin’ny fahanginany Atoa Orlando Robimanana nanoloana izany.

 Nambarany fa mila manokana vola ho an’ny fandriampahalemana ny fanjakana hahafahana manangana ny fanjakana tan-dalàna. Efa voalazako  ao anatin’ny  boky misy ny vinako ny fepetra hahatanterahana izany, hoy izy  toy ny fampitomboana isa ny mpitandro ny filaminana, ny fiambenana mba tsy hisian’ny mpandika lalàna, ny fanirahana ireo antokon-kery hiaro ny vahoaka sy ny tanànany, indrindra ny fampitaovana azy ireo araka ny zava-misy sy ny toetr’andro. Efa niasa ho an’ny fanjakana malagasy izy no sahy nijoro ho mpiaro ny tombontsoam-panjakana ihany koa fony tale jeneralin’ny Trésor. Tsy mijanona eo amin’ireo sehatra ireo anefa ny fanampiany ny vahoaka. Efa mirotsaka amin’ny fanomezan-danja ny tanora sy ny fanatanjahantena ihany koa ny tenany ankehitriny ka anisan’ireny ny Big Sôma izay tanterahiny any Mahajanga ankehitriny. Tsy latsa-danja amin’ireny ny fitsinjovana ny fahasalaman’ny mponina sy ny hiafaran’ireto farany amin’ny androm-pahanterany. Farany dia ilaina ny fampiasam-bola eto amintsika. Izany indrindra no naharesy lahatra ahy  amin’ny tokony hanorenana tontolo manome lanja sy mampahomby ny fampiasam-bola eto Madagasikara ka tafiditra ao anatin’izany ny poolitika momba ny hetra, ny fananan-tany mba hiantohana ny fahamarinan-toeran’ny fampiasam-bola. Marihina moa fa andrasan’ny maro ny filatsahan-kofidian’Atoa Orlando Raobimanana ankehitriny, taorian’ny fanambarana efa nataon’ireo kandida sasany.

 

Pati

Tia Tanindranaza0 partages

Fitrandrahana fasimainty ao FaradofayVonon-kanakana koa ireo mponina

Raha vao mikasa hanomboka ny fitrandrahany ao Toliara ny orinasa Toliara Sand dia efa mahery vaika sahady ny fanakanan’ireo zanaky ny faritra Androy izany ankehitriny.

Manoloana io moa dia malaza hosamborina ny mpanakanto, Théo Rakotovao, izay sady zanak’iny faritra iny, noho ny fampiakaram-peony hiarovana ireo mponina voakasiky ny fiatraikan-dratsin’ity fitrandrahana fasimainty vao kasaina atao ity. Nampiaka-peo koa omaly ireo zanak’Anosy izay mahatsiaro ho mizaka ny tsy rariny noho ny fitrandrahana fasimainty ao Faradofay ataon’ny orinasa QMM. Tsy mitaky ny fanafoanana ny tetikasan’ny QMM izahay akory, hoy izy ireo, fa hajao ny fifanarahana tao anaty bokin’andraikitra. Aloavy ny volan’ny mponina izay efa nifanarahana hatramin’ny taona 2008 hoe 3000 ariary isan’olona fa aza asiana tombo sy hala. Tanteraho ny fanomezana asa ireo tanora fa tsy zara raha 2% ihany toy ny amin’izao fotoana izao raha be indrindra no omena izany. Nalaza tamin’ny fihariana trondro ny faritray teo aloha kanefa ankehitriny dia novolenareo barazy ny toeram-piharianay ka potika hatramin’ny fiharianay. Na ireo ravinkazo fitsaboana aza potika noho ny fitrandrahana. Be ireo lasa nanan-kilema tsy fidiny sy narary. Izahay mitaky zo indray ve no rahonana hosamborina, hoy hatrany izy ireo, ka miantso ny fitondram-panjakana handray ny andraikiny fa raha tsy miova izao zava-misy izao dia tsy hihemotra izahay.

J. Mirija

Tia Tanindranaza0 partages

Hopitalin’ny zaza TsaralalanaFeno ny fandriana, lavina fotsiny ireo marary

Miisa 51 amin’izao ireo zaza marary tsaboina etsy amin’ny hôpitalin’ny zaza Tsaralalana.

 

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Session speciale CEPE 2018Hotanterahina amin’ny 28 aogositra ho avy izao

Ankizy an’aliny no tsy afaka niatrika ny fanadinana CEPE taom-pianarana 2017-2018 ny talata 14 aogositra lasa teo manerana ny Nosy.

 

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Sarotra saingy…

Dia vaka ny saina, nivontirika tampoka ny voamaso ary nihomehy tsy ravo ny endrika raha nandre ny fitanisan’ireo hoe « mpakasitraka », hono, ny zava-bitan’ny filoha am-perinasa ankehitriny tao anatin’izay 5 taona latsaka izay.

 « Manetry tena ianao, mahari-po, tsotra, malemy paika,… » izao fandokafana rehetra izao dia saika nandrakofan’ireo navela hifandimby niteny ny filoham-pirenena ankehitriny avokoa. Averina hatrany tokoa fa tsy nisy nilaza mihitsy, raha mbola mpandinika sy mpamakafaka politika hoe tsy nanao na inona na inona mihitsy izao fitondrana izao saingy ilaina kosa anefa ny mamerina eny amin’ny boriborin’ny ivon-kianja ny baolina rehefa mialoha ny hanao fanatanjahantena iombonana. Ilaina ny mamerina ny fototry ny adihevitra mba hizahana ny tokony ho lalan-kizorana. Ny filoha ankehitriny dia averina hatrany fa tany am-boalohany dia efa niaiky fa tsy niomana ny hirotsaka ho filoham-pirenena ary tsy nanana fandaharan’asa ahafahana mampandroso an’i Madagasikara ny tenany. Tsy nahagaga raha nitelina fotsiny izay nolazain’ireo mpanolotsainy sy ny manodidina azy na dia be tamin’ireny aza no nanipy hoditr’akondro, araka ny nambaran’ilay iray isan’ny nandray fitenenana nandokadoka azy tetsy Antaninarenina omaly. Ndrao dia tsy sazoka sady mbola tsipy hoditr’akondro vaovao indray no mbola naneken’ny filoham-pirenena am-perinasa hirotsaka hofidiana fanindroany  ? Sarotra, hoy izy izay omaly ilay toeran’ny filoham-pirenena “saingy…” nisy fehezanteny maro be teo anelanelan’io teny hoe “saingy” io vao tonga tany amin’ilay teny hoe “hirotsaka aho !”. Na ny teknisianina aza hita ho diso fiaingana ihany raha nanapoaka ilay zava-mamirapiratra mampiseho fa nisy fanambarana niezinezina nandalo.

J. Mirija

Tia Tanindranaza0 partages

Poule des As 2018 andro faha-3Vonona handray ny Fosa Juniors Boeny ny Fcv Vaknà

Miditra amin’ny andro faha-3 ny fifaninanana Poule des As “Champion’s League Malagasy 2018” rahampitso alahady 19 aogositra 2018 ka ny kianja Velodrôme Antsirabe sy ny kianja sentetikan’i Vontovorona no handray an’ireo fihaonana roa samy hanomboka amin’ny 2:30 avokoa.

Tia Tanindranaza0 partages

Ligin’ny Rugby eto AnalamangaNanao hetsika teny Andohatapenaka

Nitarika hetsika filaharambe ho fitakiana ny hialan’ny filohan’ny Malagasy Rugby, Rakotomalala Marcel, tetsy amin’ny kianja Makis Andohatapenaka omaly zoma 17 aogositra 2018,

Tia Tanindranaza0 partages

Hery Rajaonarimampianina kandidà Ankasitrahan’ny antoko Fizafa tanteraka

Taorian’ny nanambaran’ny filoham-pirenena Hery Rajaonarimampianina ny faniriany hanohizana ny asam-pampandrosoana ny firenena efa vita be dia be tao anatin’ny 4 taona sy tapany nitondrany izay ka nilazany

Tia Tanindranaza0 partages

Mpifidy MalagasyTsy ho matotra intsony raha tsy matotra izao

Manomboka mipoitra tsikelikely ankehitriny ireo fomba filalao politika nahazatra isaky ny vanim-potoam-pifidianana tahaka izao.

 

Manoloana ny zava-misy anefa dia heverina fa efa samy nahazo lesona tamin’ny tantara lasa rehetra ny ankamaroan’ireo mpifidy ary ho samy tompon’andraikitra amin’ny ataony ny tsirairay. Efa be no nolalovana ary antenaina fa hahamatotra kokoa ireo mpifidy amin’ity indray mitoraka ity amin’izay ireny zava-niseho nanomboka ny taona 1972 nandalo ny taona 1991 sy 2002 ary 2009 ireny ka tsy hisy iteny indray aoriana kely ao hoe natao fitaovana. Raha tsy ho matotra amin’izao ny mpifidy Malagasy dia azo antoka fa tsy ho matotra intsony.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Lova napetraky ny fanjanahantanyEfa nahitana vahaolana, hoy pastera Mailhol

Notontosaina omaly tontolo andro teny amin’ny efitrano fivoriam-be iraisam-pirenena eny Ivato ilay foraoma ara-toekarena iraisam-pirenena nokarakarain’ny Afrique Media sy ny APRN.

  Kandida  hilatsaka hofidiana  ho filoha miisa dimy no nasaina tamin’izany ka anisan’ireny i Pastera Mailhol, kandida natolotry ny antoko GFFM. Nambaran’ity kandida ity tamin’izany ka mikasika ny lova napetraky ny fanjanahantany aty Afrika no tena noresahina tamin’izany ka nitadiavam-bahaolana. Samy mahatsapa mantsy ny tsirairay hoy izy fa tsy mitondra fandrosoana ho an’ny  firenena Malagasy intsony izany ka ho azy manokana dia efa nahitany vahaolana avokoa ny lafiny ara-tsosialy sy ny toe-karena ary ny pôlitika. Tamin’ny fiteny Malagasy no nanatanterahan’ny pastera Mailhol izany famelabelaran-kevitra izany izay tena nampiavaka azy tamin’ny maro. Malagasy aho hoy izy ka manaja ny teniko eto amin’ny taniko izay mitovy amin’ireo tera-tany vahiny mampiasa ny teniny any amin’ny faritra misy azy koa. Mikasika ny fitakiana ny îles éparses izay tafiditra ao anatin’ny fandaharan’asany manokana moa dia nanambara pastera Mailhol fa tsy famakiana ady amin’ny Frantsay izany fa fitsonjovana ny vahoaka Malagasy.

 

 

Pati

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Anarana soratsoratana amin’ny rindrinaPropagandy ve sa fanaratsiana ?

Mirongatra sy mahazo vahana tato ho ato ny fanoratana rindrin’olona eto amintsika.

 

Ankoatra ny peta-drindra izay efa mahazatra dia mahazo vahana koa ny fanoratana ny anaran’ireo kandida  izay hilatsaka hofidiana amin’ny fifidianana filoham-pirenena izay  arahina loko mihitsy ny an’ny sasany. Raha araka ny fanadihadiana anefa dia tsy azo hatao ny manoratsoratra rindrina tahaka ireny, indrindra fa ny rindrin’ny tranom-panjakana. Toraka izany koa ny rindrin’olon-tsotra. Mila mahazo alalana avy any amin’ny tompony sy ny fokontany mantsy vao afaka manao izany ho an’ity farany raha araka ny fantatra  satria dia karazana dokambarotra ihany no hatao. Ho ana fianakaviana tompon-tany iray eny Anosimasina Itaosy  eny dia fantatra fa efa nitaraina teny anivon’ny fokontany misy azy mihitsy izy ireo. Tato anatin’ny tapa-bolana mantsy izao dia feno soratra manohana kandida iray ny tambohony ka amin’ny andro alina no hanaovan’ireo mpikarama azy. Ankoatra ity eny Anosimasina  dia faritra maro no efa ahitana ireny soratsoratra ireny eto amintsika ka tokony hanaovana fanentanana sy fampahafantarana manokana ihany.

Pati

Tia Tanindranaza0 partages

Saraha Rabeharisoa“Ny toekarena no ampiakarana ny faripiainan’ny Malagasy”

Anisan`ny nandray anjara tamin'ny famelabelaran-kevitra momba ny vina sy ny tetikasa, hanorenana ny ekonomika eto Madagasikara i Saraha Rabeharisoa ao amin’ny antoko PLD sdy hirotsaka ho filoham-pirenena.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Kandida ho filoham-pirenena sasanyTsy menatra mampiseho tsy fahamatorana

Misy izaho mandefa iraka manontany ny dosie ilaina. Ny sasany moa ireny niaraha-nahita ireny fa tsy nametraka dosie indray satria hoe tsy ampy olona ny antoko natsangany.

 

Ny sasany mbola tokony hitaiza kely sy hampinono. Ny sasany hoe ilatsaka satria nangatahana na dia tsy niomana ny amin’izany hitondra firenena izany akory aza. Mety tsy te ho anontaniana mikasika ireo toetra tokony halavirina raha te ho mpitarika modely ireo ihany koa angamba ny sasany matoa nijaikojaiko fa tsy sahy nampahafantatra tamin’ny nahim-pony an’ireo mpanao gazety ny fanapahan-keviny akory. Betsaka aza moa ireo avy nanao fanambarana vinaniany tamin’ny 2 na 3 volana dia tsy nipoitra intsony. Raha aravona dia tsy menatra akory ny ankamaroan’ireo mpanao politika nisafidy ny hirotsaka ho kandida maneho tsy fahamatorana. Dia azo inoana ve fa tena samy mikasa ny ho lany sy hitondra ny tany sy ny firenena tokoa izy ireny ? Sao dia mba tsy fanasoavana vahoaka loatra no kendrena fa sitrany hahay toerana ?

J. Mirija

Tia Tanindranaza0 partages

Andry RajoelinaTena mihevitra ny Gasy ho dondrona

Sesilany ny fitetezam-paritra ataon-dRajoelina, ka mirarakopana ny fampandriana adrisa hoenti-maka ny fom-bahoaka,

Toky R

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Onitiana Realy“Gaboraraka ny fitantanana tamin’ny tetezamita”

Ny sabotsy 25 janoary 2014 no nandray ny fahefana maha filoham-pirenena voafidim-bahaoaka azy i Hery Rajaorimampianina, ary herintaona katroka taorian’io no voatendry ho minisitry ny mponina i Onitiana Realy, izay tamin’ny fanovana governemanta farany teo vao nesorina tao.

Toky R

Tia Tanindranaza0 partages

Hery Rajaonarimampianina“Hanoratra ny tantara isika”

Ofisialy ny hahakandida an’i Hery Rajaonarimampianina indray amin’ny 7 novambra, araka ny fanambarana nataony teny amin’ny Hotely Colbert Antaninarenina, omaly tolakandro.

 

Efa tafapetraka eny amin’ny Fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana ihany koa ny dosie, ka faha-14 nametraka ny antontan-taratasy izy, izay mirotsaka amin’ny anaran’ny antoko HVM. Tsy izy no nanatitra ny dosie fa iraka manokana. Nanoratra tantara isika, ary mbola hitohy hanohy ny asa efa natomboka satria izay no fangatahanareo, hoy i Hery Rajaonarimampianina. Mila mahafantatra hoe taiza no niaingana, ka ny janoary 2014, dia firenena voasazy tamin’ny endriny rehetra dia ara-diplomatika, ara-bola, ara-politika,... teo amin’ny fifandraisana iraisam-pirenena no noraisiny. Ambony ny tahan’ny fahantrana sy fadiranovana izay 92%. Tsy maintsy naverina ny fitokisan’ny iraisam-pirenena, ny mpamatsy vola,… ka voaverina izany. Nolazainy fa tao anatin’ny 8 taona no nampiatoan’ny Tahirimbola iraisam-pirenena (FMI), ka arovy sy aza potehina, hoy izy. Fotodrafitrasa fototra sy fijery lavitra mba hanovana tanteraka ny fototry ny fiharian-karena no nambarany fa nentiny satria tafapetraka ny kolikoly, herisetra, fandrobana harem-pirenena, adilahy politika. Nambarany fa maika ny zavatra rehetra ary mitaky zavatra maro sy maika ny vahoaka, ary izay no fandrika ho anay mpitondra firenena rehefa teren’ny vahoaka amin’ny zavatra maika, dia mihazakazaka amin’izany na dia fantatra aza fa tsy izay no vahaolana maharitra sy mafy orina ho an’ny firenena, ka nilazany fa mila faharetana ny fampandrosoana. Efa miakatra ary tsy mitsaha-miakatra ny tahan’ny fitomboan’ny harin-karena izay 5% amin’izao, ary tsy azo kosehina eo amin’ny tantara ny asa vita, toy ny tobim-pahasalamana, sekoly,… kanefa mora ny manakiana, mora ny mamotika, fa sarotra ny manangana, hoy izy. Niasa foana, ka tsy araky ny filoha intsony ny fitokanana ireo zava-bita manerana ny nosy satria be loatra izany, hoy izy. Betsaka ny mialona ary moramora ny miteny hoe rehefa mandeha ny zavatra rehetra dia aleo ho anay indray ka harovy ny zava-bita tokony hohatevenenina, hoy i Hery Rajaonarimampianina, izay milaza fa mbola vonona sy tena mbola tamana na nibaby kiana maro aza.

Toky R

 

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Marc RavalomananaHo avy amin’ny angady sy ny harona

Fotoan-dehibe ho an’ny antoko Tiako I Madagasikara anio satria hotanterahana manomboka amin’ny 2 ora tolakandro any Toamasina ny famaranana ny fankalazana ny faha-15 taona nijoroany.eny amin’ny Bord de la Mer manakaiky ny Auximad no hanatanterahana ny lanonana.

 

Hanatrika izany Atoa Marc Ravalomanana mivady sy ireo lohandohan’ny mpisorona ao amin’ity antoko ity, hotronin’ireo mpikambana TIM sy ny olona maro tsy an-kanavaka izay efa tena mangetaheta ny tena fanovana hoentin’i Dada. Tsy tambo isaina ireo antsoantso marobe avy amin’ny vondron’olona, antoko sy fikambanana ary ny mpiray tanindrazana avy amin’ny lafivalon’ny nosy, eny fa na hatrany ivelany (Afrika, eoropa, Etazonia…) ny amin’ny hirotsahan’i Marc Ravalomanana hofidiana filoham-pirenena indray. Nohamafisiny ny alakamisy teo raha nitafa mivantana tamin’ireo mponin’i Toamasina niresaka aminy teny an-dalambe rehetra teny fa efa eto izy ary ho avy amin’ny angady sy ny harona. Mahatoky anareo aho amin’ny fanohanana sy ny fiaraha-miasa, hoy i Dada. Maro tokoa ireo kandida filoham-pirenena ary samy milaza fa manana programan’asa mety, saingy efa samy mahita sy mahatsapa ny maro fa i Marc Ravalomanana aloha amin’izao no tsara toerana indrindra hahavita ny fanarenana ara-toekarena, hanohy ny fampihavanam-pirenena sy handamina ny fitantanan-draharaham-panjakana. Tsy zoviana amin’ny rehetra intsony ny faharanitan-tsainy sy ny fahakingany amin’ny fikaroham-bahaolana. Efa nasehony teto io, porofo tsy afaka am-po sy an-tsain’ny maro ny fanamboaran-dalana, ny fanomezana kit scolaire ho an’ny mpianatra sy ny fampianarana maimaimpoana niampy cantine scolaire ho an’ny ambaratonga fototra, ny fanomezana fanampiana ara-pitaovana ho an’ireo reny rehetra miteraka eny amin’ny hopitalim-panjakana, ary ny fifehezana ny fandriampahalemana. Tsy mbola nisy filoham-pirenena nitantana an’i Madagasikara nahazo famatsiam-bola betsaka noho Ravalomanana teto. Ary ny rafitra napetrany toy ny Bianco, Samifin, EDBM…dia mbola miasa tsara hatramin’izao satria hita fa tena ilaina amin’ny fampandrosoana ny firenena. Misy foana ny zavatra na fomba fiasa tsy maintsy hohatsaraina. Efa vonona aho matoa niverina teto Madagasikara fa tsy nijanona tany ivelany, hoy i Marc Ravalomanana ary atokako hanasoavana ny firenena ny andro sisa rehetra iainako. Farany kanefa tsy bitika dia hitam-poko hitam-pirenena fa olon’ny fifampiresahana i Dadavalo ary tena niezaka nanatona sy nifanakalo hevitra tamin’ireo nambara fa mpifahavalo politika taminy, eny fa na dia ny olona nanongana azy teo amin’ny fitondrana aza. Efa vonona tanteraka ny antontan-taratasy rehetra filatsahan-kofidian’i Marc Ravalomanana ary haterina ara-potoana eny amin’ny HCC Ambohidahy.

RTT

Midi Madagasikara0 partages

Betafo : Zazalahy kely 14 taona nanolana zaza 4taona

Zazavavikely vao 4 taona monja no niharan’ny herisetra ara-nofo nataona zazalahy 14 taona tao antampon-tananan’i Betafo. Nalefa notezaina eny amin’ny zaza maditra ilay bandy kely taorian’ny famotorana.

Zava-doza indray ity niseho tao Betafo ity, tsy fantatra loatra aloha izay tena antony sy nahaizan’ity bandy kely ity ny natoany fa dia mamoafady tokoa raha ny zavatra nataony. Tsy fanolanana toy ny fandre matetika no niseho fa novetavetainy tamin’ny ratsan-tanany ilay zazakely. Tsy indray na indroa no nanaovany izany fa efa matetika mihitsy raha ny fazavana. Milaza ho marary ilay zaza rehefa mivalan-drano ka teo no nanaitra ny reniny sy nahatonga azy nijery ilay zaza ary nitondra azy teny amin’ny toeram-pitsaboana. Teo vao fantatra fa niharan’ny herisetra ara-nofo ilay zaza.

Toarian’ny famotorana nataon’ny mpitandro filaminana dia niaiky ny heloka vitany ilay bandy kely ary nambarany mihitsy fa ny tanany no ampiasany. Nalefa notazaina eny amin’ny toby fitazaina moa ity farany  amin’izao.

Andry N.

Midi Madagasikara0 partages

Bekily : Omby 80 isa lasan’ny dahalo

Nitrangana fanafihan-dahalo nahery vaika indray tao an-tampon-tanànan’i Bekily, Faritra Androy, afak’omaly alina, tokony tamin’ny 11 ora sy sasany, ka omby miisa 80 no lasan’ny malaso nitam-piadiana. Tao anaty fanarahan-dia, dahalo iray no maty voatifitry ny miaramila. Hatramin’ny omaly, ora nanoratana ny lahatsoratra, dia mbola nitohy hatrany ny fanarahan-dia nataon’ny mpitandro filaminana sy ny fokonolona an’ireo mpangalatra omby. Araka ny tati-baovao voaray, raha vao niditra ny tanàna ireo mpanani-bohitra, dia nanapoaka basy nentina nampihorohoroana ny mponina. Noho ny tahotra, dia samy nifitsaka tao an-tranony avy ny olona, ka niliba ireo dahalo nandraoka ny omby tiany. Efa dify somary lavitra ny tanàna ireo malaso vao sahy niantso mpitandro filaminana ny tompon’omby lasibatra. Manoloana ny firongatry ny asan-dahalo any amin’ity distrika saro-dalana ity, dia tsy matory an-trano intsony ny ankamaroan’ny mponina ambanivohitra, fa miafina any anaty ala amin’ny alina, ka mampihena ny herin’ny dinam-pokonolona any an-toerana izany noho ny tahotry ny valifaty.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara0 partages

Ils ont dit :

Brigitte Rasamoelina (Ampela Manao Politika): « Nous invitons Hery Rajaonarimampianina à se présenter à l’élection présidentielle de 2018. Nous faisons confiance en la sagesse du président actuel. Je voudrais bien parler des actions entreprises par le président mais on n’aura pas assez de temps ».

Maître Avoko (Plateforme Voromahery) : « Nous sollicitons la candidature de Hery Rajaonarimampianina afin de pouvoir continuer ce qu’il a déjà entrepris. Nous sommes prêts à unir tous nos efforts pour faire élire le président actuel quel que soit le prix ».

Mamitiana Fabergé (sénateur HVM) : « Nous sommes les témoins des actions entreprises par notre président. De ce fait, nous invitons Hery Rajaonarimampianina à briguer un second mandat ».

Recueillis par Dominique R.

Midi Madagasikara0 partages

Midi Madagasikara fête ses 35 ans

Il y a 35 ans, Midi Madagasikara faisait son entrée dans le paysage médiatique de Madagascar. C’était une équipe de jeunes journalistes qui se lançait avec enthousiasme dans cette belle aventure. Dans ce monde de la presse corseté des années 80, notre journal apportait sa vision de la société et a réussi à s’imposer. Dans le contexte difficile de l’époque, il s’est distingué par son style et a conquis un lectorat populaire qui lui est resté fidèle. 35 ans après, Midi Madagasikara reste l’un des fleurons de cette presse malgache qui s’est considérablement développée.

Midi Madagasikara fête ses 35 ans

En évoquant ces 35 ans d’existence de Midi Madagasikara, on ne peut que se féliciter du chemin parcouru. De l’équipe des débuts, il ne reste que quelques anciens continuant à apporter leur expérience aux jeunes qui ont donné au journal sa place actuelle. Notre quotidien a beaucoup évolué et il s’est modernisé tant sur le plan technique que sur celui de son mode de pensée. Il est le premier quotidien malgache d’expression française d’envergure nationale et son lectorat se trouve dans toutes les couches de la société. C’est un quotidien d’information et comme tel, il s’efforce d’informer sans prendre partie. Néanmoins, il dénonce quand cela est nécessaire. Dans le contexte de concurrence existant aujourd’hui, il bénéficie de la confiance de ses annonceurs qui grâce à lui, jouit d’une grande visibilité. Aujourd’hui, on parle du groupe Midi Madagasikara qui comprend plusieurs titres. A Midi Madagasikara, se sont ajoutés « Gazetiko », le premier quotidien d’information en langue malgache, « Midi Flash », un tabloïd traitant de sujets divers et « Hebdo Soa », l’hebdomadaire de la famille. Midi Madagasikara est une société où  les relations humaines tiennent une grande importance. Ce 18 août 2018, notre quotidien fête son 35e anniversaire.  Pour un homme, c’est un âge de raison, mais pour un journal, ce n’est que le début d’une nouvelle ère de prospérité.

Patrice RABE

Midi Madagasikara0 partages

Infrastructure aéroportuaire : L’aéroport de Morondava baptisé « André Resampa »

L’aéroport de Morondava, désormais appelé « Aéroport André Resampa ».

Le tourisme fait partie des secteurs d’activités économiques sur lesquelles Morondava et la région Menabe comptent beaucoup.

 L’ aéroport de Morondava considéré comme l’un des piliers économiques de la région de Menabe a été récemment rebaptisé « Aéroport André Resampa » par le président de la République de Madagascar Hery Rajaonarimampianina et le ministre des Transports et de la Météorologie Beboarimisa Ralava. Ce dernier a pris l’initiative de proposer en Conseil des ministres ce changement pour symboliser le rôle de Morondava dans le développement économique du Menabe. Notons que Morondava, la capitale de la région, demeure l’une des destinations très prisées par les touristes, grâce à ses nombreux sites incontournables. Situé à 640 kilomètres d’Antananarivo, l’aéroport André Resampa tient une position prédominante dans le développement du tourisme à Madagascar et il est à une heure de vol de la Capitale. Depuis l’entrée en lice de la filiale nationale de la compagnie Air Madagascar, Tsaradia, les deux villes sont connectées plusieurs fois par semaine.

Motifs. Le changement du nom de l’aéroport devrait marquer un nouvel élan pour l’économie régionale. « André Resampa » est la plus grande figure contemporaine politique Sakalava. Natif de la région, il est l’un des piliers de l’administration de Tsiranana et co-fondateur du Parti social-démocrate (PSD). Il a occupé plusieurs fonctions dont celle d’être le Maire de la ville de Morondava. L’aéroport André Resampa est un hommage à cet artisan de l’indépendance de Madagascar et témoigne de son attachement pour les Morondaviens. Selon le ministre en charge des Transports, Beboarimisa Ralava, ceci n’est que le début car il a pris la décision de renommer petit à petit tous les aéroports à Madagascar. Cet aéroport André Resampa est un héritage pour les générations futures afin de leur permettre de se référer à ce grand homme.

Antsa R.

Midi Madagasikara0 partages

STAR : Poursuite des actions sociales à l’Hôpital des enfants

La STAR renouvelle son partenariat avec le Centre Hospitalier Universitaire Mère-Enfant de Tsaralalàna (CHUMET) pour permettre aux patients et à leurs familles d’alléger les charges liées à leurs soins. La convention de partenariat entre les deux entités a été renouvelée et concrétisée ce 17 août au sein de l’hôpital. « Le quotidien d’un enfant hospitalisé n’est pas toujours très gai, entre les soins qui peuvent être désagréables, la tristesse d’être malade, l’éloignement de certains proches et du foyer. En apportant notre soutien à ces familles, nous espérons alléger les charges qui pèsent sur les familles » a évoqué le Coordonnateur de Ccommunication de la STAR, Mme Karine Razafindrakoto.

Antsa R.

Midi Madagasikara0 partages

Orlando Robimanana : Candidature attendue

L’ancien DG du Trésor va-t-il se lancer dans la course à la magistrature suprême.

A quelques jours de la clôture du dépôt de candidature pour les élections présidentielles, une quinzaine de candidats se sont présentés à la HCC.

Bon nombre de prétendants à la magistrature suprême se sont d’ores et déjà fait connaître en même temps que leur vision et programme global respectifs mais dont la crédibilité suscite des questionnements au sein de l’opinion. En revanche, des candidats potentiels et plus crédibles ne se sont pas encore prononcés. Entre autres et non des moindres, l’ancien Directeur général du Trésor, Orlando Robimanana qui a enchaîné plusieurs conférences sur la gouvernance financière à Madagascar. Ce technocrate expose les maux qui minent notre pays et les solutions concrètes qu’il propose pour y remédier. Des analyses et propositions écrites en noir sur blanc dans son livre, paru au troisième trimestre 2017, intitulé : « Madagascar, une Vision, un Espoir ». Un ouvrage qui renferme sa contribution au redressement de Madagascar.

7 axes stratégiques. L’ancien DG du Trésor dont les compétences sont connues et reconnues, présente un programme de croissance économique orienté sur 7 axes stratégiques. A savoir, le recadrage du rôle de l’Etat et responsabilisation des collectivités locales ; l’assainissement de la gestion des finances publiques et la restructuration des budgets publics ; la croissance tirée par cinq piliers ; la refondation de l’éducation ; l’amélioration de la couverture sociale et du bien-être de la population ; la refonte du système de sécurité intérieure, de protection civile et de justice et la dynamisation et la valorisation de la jeunesse. L’énergie, la mer, les mines et les hydrocarbures, l’agro-industrie et le tourisme, des richesses propres sous-exploitées à Madagascar, constituent les 5 piliers de croissance soutenue et durable, développés dans le troisième axe pour la relance économique.

Profil idéal. Ceux qui ont assisté à l’une de ses conférences sont convaincus du bien-fondé de ses analyses et de la pertinence des actions qu’il propose pour redresser notre pays. Les opinions recueillies à l’issue de ces conférences ainsi que de nombreuses associations, soutenant ses idées et prêtes à collaborer, sollicitent sa candidature aux présidentielles. L’un d’entre eux de souligner que « c’est d’un homme intègre et travailleur avec une belle vision et des programmes concrets comme lui qui devrait gouverner ce pays ». Et lui d’ajouter que « la mise sur papier de ces propositions sont insuffisantes comme contribution au redressement du pays, le pilotage par son concepteur est nécessaire pour atteindre les résultats attendus ». Une manière de laisser entendre qu’il a le profil d’un président idéal pour Madagascar. Un appel du pied à l’ancien DG du Trésor.

Davis R.

Midi Madagasikara0 partages

Rugby – Coupe du Maire : Un sulfureux 3FB-USCAR au menu

Le rugby aura l’occasion de retrouver la belle ambiance d’antan à l’occasion de la Coupe du Maire de ce dimanche à Mahamasina où quatre rencontres sont au programme de cette journée qui promet des étincelles.

La deuxième journée de la Coupe du Maire de rugby verra un choc au sommet opposant le 3FB à l’USCAR à partir de 15h30.

Une affiche capable de remplir le stade de Mahamasina car cela fait si longtemps que les amoureux de l’ovale n’ont pas vu des matches dignes de ce nom.

Rudes batailles. Certes le 3FB sera privé de José qui est passé de l’autre côté en prenant l’habit de l’entraîneur mais il y a encore son frère Rabiby capable de prendre de vitesse tout le monde ainsi que les hommes forts de cette troupe dont Rabe et Zo.

Dans les rangs de la commune, il y a également de bons joueurs capables d’évoluer au plus haut niveau pour offrir une belle opposition aux gars de la Santé.

On s’attend à de rudes batailles pour cette dernière rencontre de dimanche avec en filigrane cette frustration d’avoir été écartés des rangs des Makis pour être restés dans le camp de la Ligue d’Analamanga de La Pie.

Affiche inédite. Le match entre le Stade Olympique de l’Emyrne et l’Union Amicale et Sportive des Cheminots n’est pas à négliger, ne serait-ce que pour l’histoire quand ces deux clubs ont formé l’élite du rugby malgache.

La seconde rencontre de cette journée opposera deux grands clubs des quartiers notamment le VTM Ankasina et l’AS Ambohimanarina avec ce que cela suppose de venue massive de leurs supporters.

La première rencontre, à 9h30, reste aussi alléchante car elle mettra aux prises les dames du mythique « Fanjan’Anjanahary » à celles du TAM Anosibe. Une affiche inédite pour des filles également frustrées par leur non sélection en équipe nationale. Mais c’est peut-être tant mieux car elles auront à cœur de démontrer, dimanche, qu’elles ont aussi du talent.

Clément RABARY

Midi Madagasikara0 partages

Hippisme : Une dernière journée haut et en couleur

Journée de clôture de la saison 2018 en grande pompe à Ambatolampy lors de ce dimanche 12  août où l’AHCEL a tenu son pari de finir en beauté son calendrier de courses dans cette localité, berceau de la race chevaline à Madagascar. Un carnaval a sillonné la ville avec la participation de tous les amoureux du cheval, les sponsors dont notamment PMU-BET et Orange Madagascar ainsi qu’un long cortège de sympathisants avec des voitures et des motos  décorées  de  fleurs du mimosa. A noter la prestation très remarquée des cavaliers notamment le peloton monté de la Gendarmerie Nationale ainsi que des éléments issus de la cavalerie de l’AHCEL et qui rejoignaient l’hippodrome de Mahazina où une foule immense attendait le début des festivités avec à la clé du « Hira gasy », des jeux et animations présentés par le groupe OKALOU sans oublier l’élection de Miss et Mister Mimosa 2018.

Six courses étaient prévues dont deux Grands Prix, à savoir le G.P. des poulains de 2 ans ½ et le G.P. Mimosas PMU-BET. Grâce à une organisation impeccable, le timing a été scrupuleusement respecté.

Pour revenir aux courses, Patrick Rakotoarivelo a montré toute l’étendue de son talent en dominant le Grand Prix du Mimosa-PMU BET avec l’aide de Mascotte de Star.

 

Dans la lutte pour la seconde place, Nelly Fly conduite par Gil Chézard Ralaivonintsara a devancé d’une courte tête L’Oiseau Bleu sous la poigne de Nicot Ramiliarimanga.

L’autre Grand Prix du Mimosa, mais chez les deux ans et demi, a permis à Rexah Bin Khalifa de confirmer tous les grands biens qu’on pensait d’elle. Gil Chézard Ralaivonitsara permettait à Ringo d’Or de ravir la deuxième place devant Rolling Fly de Patrick Rakotoarivelo.

Dans les autres courses, Nuage de Fanorona a remporté la première manche sous la selle de l’apprenti Sarobidy Tianarivo tandis que Kalvernium s’est offert la deuxième avec Herita Razanajatovo.

Nicot Ramiliarimanga a dû s’employer pour permettre à Relko Star de remporter la troisième course tandis que Perle de Carmen sous la monte de Jean Baptiste Rakotohanja a gagné la quatrième course.

Clément RABARY

Midi Madagasikara0 partages

AmbondronA : Retrouvailles avec les inconditionnels autour d’un grand cabaret !

AmbondronA prêt à enflammer la scène du Carlton.

L’histoire est encore très loin de son dénouement ! Après cinq ans sans cabaret, AmbondronA  retrouve ses fans ce vendredi 24 août, au Carlton Anosy pour un moment qui s’annonce inédit.Certains perdent, au bout de quelques années, la « petite étincelle » qui les animait et leur donnait cette sensation de bonheur, cette boule au ventre qui leur fait faire des folies et les fait chanter à tue-tête, danser au milieu de la foule, qui les transportait dans ce monde où ils sont en totale communion avec leur idole. Pour les fans d’AmbondronA , cette passion est toujours là. Au bout de presque 20 ans d’histoire commune et d’aventure, rien n’a changé, ou presque ! Entre la bande à Beranto et ses inconditionnels, c’est toujours le grand amour. Tout est resté comme au premier jour. Le vendredi 24 août, le groupe s’attend donc encore à retrouver cette complicité et cette ambiance de folie. D’autant que le dernier cabaret de la bande au Carlton remonte à cinq ans passés. « Nous ne nous produisons que très rarement en formule cabaret. On a donc hâte de retrouver notre public pour ce rendez-vous inédit », affirme Beranto.

« Cover ». AmbondronA, ses fans l’aiment pour ses tubes intemporels aux textes bien souvent trop romantiques. Pour ce « grand cabaret », inutile de préciser que les plus grands succès du groupe seront au menu ! Mais il n’y aura pas que ça. Kix nous fera le bonheur de reprendre à sa sauce les titres de Pink ou encore ces chansons sur lesquelles « The Calling » a bâti sa renommée. « Oui, notre répertoire ne sera pas uniquement composé de nos compositions. Nous allons également nous amuser à interpréter celles de groupes et de chanteurs que nous apprécions particulièrement, toujours à la manière d’AmbondronA  bien sûr ». L’évènement étant organisé en collaboration avec « Tapakila », les tickets peuvent être achetés n’importe où à n’importe quelle heure via « money banking », sur le site https://ticket.tapakila.mg. « Le système de « Tapakila » évite les longues files d’attente et autres désagréments. Des tickets physiques sont encore néanmoins disponibles au Carlton et au Nect’art Ankaditapaka ». En attendant les tournées et le nouvel album en gestation, rendez-vous donc ce vendredi 24 août au Carlton pour encore plus d’ambiance et de complicité.Niaina Nofy

Midi Madagasikara0 partages

PM Ntsay Christian : Rencontre avec les responsables des services déconcentrés

Le Premier ministre Ntsay Christian a rencontré les différents responsables de la ville de Moramanga.

A l’approche de l’élection présidentielle, le Premier ministre Ntsay Christian a rencontré hier,  les responsables des services déconcentrés, les représentants de l’État, les élus locaux, et les responsables des forces de l’ordre de la ville de Moramanga. « La rupture de mentalité » tel a été le principal message lancé par le Premier ministre Ntsay Christian  lors d’une séance de travail dans le cadre de la tournée de sensibilisation pour la préparation des élections. Le Premier ministre a insisté sur la nécessité d’adopter une culture d’intégrité, la lutte contre la corruption et l’efficacité dans la gestion des affaires publiques.

Justice impartiale. Le locataire de Mahazoarivo a souligné également que la sécurité repose sur quatre piliers, entre autres, l’intégrité des autorités, la coordination des Forces de l’ordre par les autorités civiles, une justice impartiale, et les « Dina ». Le Premier ministre a réitéré une fois de plus que l’apaisement demeure la priorité du gouvernement pour parvenir à l’organisation d’une élection libre, crédible et transparente. Les responsables publics, à tous les niveaux, participent à l’instauration de ce climat d’apaisement. En cette période électorale, cet apaisement garantit la liberté de réunion et circulation des responsables politiques. Toujours en matière électorale, le Premier ministre a une fois de plus évoqué que le temps où le choix du peuple a été détourné est révolu.

Recueillis par Dominique R.

Midi Madagasikara0 partages

Onitiana Realy : Pressentie directrice de campagne ou porte-parole

Moins d’un mois après sa rentrée politique, l’ancienne ministre a fait hier sa seconde réapparition.

« En dépit des manifestations sur la Place du 13 mai, le président Hery Rajaonarimampianina est resté en place contrairement à ses prédécesseurs. Il sait écouter les gens ». Ce sont les propos d’Onitiana Realy qui s’était exprimée hier « en tant que simple citoyenne ». Elle a pris la parole en premier à l’occasion de l’annonce de la candidature de l’actuel président en exercice au Colbert. Bon nombre d’observateurs ont vite conclu que l’ancienne ministre et ex-journaliste qui était assise juste derrière le président candidat, pourrait devenir le porte-parole ou la directrice de campagne du président candidat. D’aucuns la voient même prendre la présidence du HVM qui est en plein renouvellement de ses cadres. L’Avis de la HCC qui interdit la participation des ministres à la campagne électorale n’est d’ailleurs pas opposable à Onitiana Realy car elle n’est plus membre du gouvernement.

R. O

Midi Madagasikara0 partages

Bekopaka : Nakatona ny Tsingy, niveri-maina ireo vahiny mpizaha tany

Vao maraina, omaly, dia efa nametraka sakana mihazo ireo faritra efatra azo tsidihana ao amin’ny tsingin’i Bemaraha, any amin’ny distrikan’Antsalova, ny fokonolona, notarihin’ireo ben’ny tanàna manodidina an’ ity faritra arovana ity. Vokatr’ity ny barazy nisy nandritra ity hetsi-bahoaka ity, dia tsy nisy fiara afaka niditra, ka nitohana izaitsizy ny fifamoivoizana, ary niveri-maina avokoa ireo vahiny mpizaha-tany nikasa handeha maraina hitsidika an’ireo « circuit » efatra misy ao amin’ity tsingy ity. Nampiaka-peo ny ben’ny tananan’i Bekopaka, Franklin Miandrizoky, fa ela nandeferana ny vahoaka. Mahatsiaro ho tompony mangataka atiny ny vondron’olona ifotony sy ireo kaominina misy ny Tsingin’i Bemaraha, izay tsy misitraka akory ny tombontsoa azo amin’ny fisian’io faritra arovana nanomboka ny taona 1997, mahasarika mpizaha tany vahiny aman’aliny isan-taona ity, satria ny « Madagascar National Parks » no mitantana azy sy ny vola saram-pidirana ao. Raha ny tokony ho izy anefa dia ny 50%-n’ny vola miditra ao amin’ity valan-javaboahary ity, dia natokana hanaovana tetikasa ara-tsôsialy eo amin’ireo Kaominina manodidina. Tsy arakaraka izay ny zava-misy, raha ny nambaran’ity olom-boafidy ity hatrany, fa na ny biraon’ny Kaominina aza tsizarizary, manginy fotsiny ny tsy fandriampahalemana misy mampikaikaika ny vahoaka.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara0 partages

Omnisports – « Paositra Malagasy » : Vers la relance de l’AS PTT Football

L’ouverture.

Auparavant, la « Paositra Malagasy » est l’une des viviers de talents dans plusieurs disciplines sportives. L’ASPTT veut redorer son blason surtout au niveau du football.

La saison 2018 de la « Paositra Malagasy » a été lancée officiellement, hier, sur le terrain d’Akamasoa à Ambohimahitsy. La « PAOMA » privilégie les activités sportives en son sein afin d’assurer l’épanouissement réel de son personnel. «  Un esprit sain dans un corps sain », c’est ce qui a poussé la « PAOMA » à relancer la pratique sportive. Le Secrétaire général du Ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique, Briand Andrianirina représentant le ministre a honoré de sa présence cette ouverture officielle aux côtés du directeur général de la PAOMA, Augustin Rakotomalala. Dans son discours, le SG du MPTDN a expliqué qu’il a joué avec l’équipe du football de l’Association Sportive Paositra Télécom et Télégraphe (ASPTT) de Sandrandahy en 1990 et 1991. Une manière de témoigner son attachement à la Poste et au football en particulier. « Nous espérons qu’en 2019 ces jeux ne seront plus réservés aux employés de la Capitale, mais, s’ouvriront aux autres régions et deviendront des Jeux nationaux. Si on est encore là, je vous promets de soutenir à 100% la réalisation de ces jeux nationaux. Auparavant, l’ASPTT était très brillante sur la scène sportive malgache, nous allons redorer l’image de cette association sportive à commencer par la branche football. L’existence d’une équipe contribue à l’amélioration de la cohésion, la solidarité, l’esprit d’appartenance et aussi à porter haut le flambeau de la société au niveau national et international » a-t-expliqué. Profitant de sa présence à Ambohimahitsy, Briand Andrianirina a offert trois millions d’Ariary au nom du ministre, Maharante Jean de Dieu en guise de prime à l’équipe gagnante. Le DG de la « PAOMA », Augustin Rakotomalala a expliqué que le sport est l’un des meilleurs moyens pour l’éducation du personnel et le renforcement de l’esprit d’équipe. Cinq disciplines sportives seront au programme de ce tournoi inter-directions dont le football, le volley-ball, l’athlétisme, le tennis de table et la pétanque.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Antsalova : Olona roa voatifitra, trano 20 mahery may kila forehitry ny afo

Tsy andro mazava, tsy alina, fa mandravarava ny dahalo mitam-piadiana any amin’ny Faritra Melaky ankehitriny, ka mandry andriran’antsy mihorohoron’ny tahotra saika isan’nandro ny mponina. Afak’omaly naraina, nidiran’ny dahalo indray tao amin’ny kaominina ambanivohitr’i Bekopaka, any amin’ny distrikan’ Antsalova, ka olona roa no voatifitra tao Antsarolo. Rehefa avy nandraoka ny omby sy ireo entana saro-bidy tiany sy zakany teo an-tanàna ireo malaso, dia nandoro trano, ka trano 20 isa mahery niaraka tamin’ny fananana rehetra tao anatiny no may kila forehitry ny afo. Araka ny tati-baovao voaray, dia fianakaviana manodidina ny 120 amin’izao no tsy manan-kialofana, tsy misy trano hatoriana sy ipetrahana.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara0 partages

Andry Rajoelina : Le TGV entre avec succès dans l’Imamo

Andry Rajoelina a fait le plein hier à Manalalondo.

D’après les explications, l’autorisation octroyée par la Commune a été annulée au dernier moment sur ordre des autorités centrales.

Malgré les tentatives de blocage des tenants du pouvoir HVM, Andry Rajoelina a quand même réussi un succès populaire hier du côté d’Arivonimamo. Prévu se dérouler au stade municipal local, la rencontre de l’ancien président de la Transition avec la population de l’Imamo a dû être déplacée dans une grande place très poussiéreuse qui se trouve à 4 kilomètres de la ville. L’autorisation octroyée par la Commune a été annulée au dernier moment. D’après les informations, le maire Randrianarisoa Manoa aurait reçu un appel dans la nuit de jeudi, lui ordonnant d’annuler le meeting. Pour ne pas décevoir ses partisans locaux, le candidat du « Tanora malaGasy Vonona » (TGV) s’est quand même rendu à Arivonimamo. Il a été accueilli par plusieurs centaines de partisans de la Révolution orange. « Quelle que soit la circonstance, personne ne pourra m’empêcher de vous rencontrer et quelles que soient les intimidations, nous ne reculerons pas », a déclaré d’emblée Andry Rajoelina qui s’est mis à l’écoute de la population locale hier.

Bain de foule. L’insécurité et les attaques des « dahalo », le délabrement des routes au niveau du District, le manque, voire l’inexistence d’infrastructures dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’élevage et de l’agriculture, la difficulté d’accès à l’eau potable et à l’électricité, sont entre autres, les principaux problèmes rencontrés quotidiennement par la population de l‘Imamo. Des problèmes auxquels l’ancien homme fort du pays entend résoudre rapidement dans le cadre de son projet « Initiative pour l’Emergence de Madagascar » (IEM). Ce projet prévoit de rattraper le retard enregistré par Madagascar dans le domaine du développement. A la fin du meeting, Andry Rajoelina a tenu à avoir des contacts directs avec la population locale. Il a rallié à pied, le long trajet menant jusqu’à la place du marché où une foule immense l’attendait déjà. Une manière pour les habitants d’Arivonimamo d’exprimer leur soutien inconditionnel au numéro Un du MAPAR. La rencontre a été marquée par une séance de bain de foule improvisée qui a duré un long moment.

60%. En tout cas, le TGV a réussi à entrer avec succès dans l’Imamo hier. « Premier tour dia vita ». Tel a été le mot d’ordre. Après Arivonimamo, il a également effectué un succès populaire à Manalalondo. Une foule immense était venue au stade local pour rencontrer le président fondateur de l’IEM qui a visité cette commune, réputée être une zone enclavée, pour la première fois. Andry Rajoelina lui-même a été surpris par l’accueil chaleureux que lui a réservé la population locale. « La donne a changé et Manalalondo a tourné une page de son histoire », a déclaré un responsable local du TGV – MAPAR. Et lui de faire savoir au passage que « si auparavant l’Imamo a toujours été réputé être conquis par une autre formation politique, désormais, Manalalondo est complètement coloré en orange ». En effet, cette commune promet 60% des voix au candidat du « Tanora malaGasy Vonona ».

« Tso-drano ». A noter que durant cette descente dans la Région Itasy, Andry Rajoelina a reçu le « tso-drano » des « Raiamandreny » locaux pour sa candidature à l’élection présidentielle du 7 novembre prochain. « Vous êtes notre sauveur, aidez nous à sortir de cette situation de pauvreté alarmante », a soutenu Dada Laure, « olobe » et non moins président de la Fédération des « Mpihira gasy ». Pour sa part, la députée Célestine Rabemananjara élue dans cette localité a sollicité l’appui de l’ancien président de la Transition aux villageois. Elle a tenu à faire savoir que lors de la saison des pluies, le 36km reliant Manalalondo – Arivonimamo se fait en 3 jours. 85% de la population locale étant des agriculteurs, pourtant, la vétusté de la route constitue un blocage à l’acheminement des produits. Andry Rajoelina a profité de ce passage dans l’Imamo pour encourager la population locale à rester vigilante par rapport au processus électoral et pour vérifier les noms dans la liste électorale. Ce jour, l’ex-homme fort du pays est attendu du côté d’Analavory, toujours dans la Région Itasy.

Davis R

Midi Madagasikara0 partages

67ha : Taxibe may kila forehitra

Fiara mpitatra olona marika « Mercedes 307 » mampitohy an’Ampangabe Ambohitrimanjaka no nirehitra tetsy 67ha, omaly hariva. Tsy nisy azo noraisina intsony ny rehetra tamin’ity fiara ity. Nitondra mpandeha izy tamin’io fotoana io saingy avotra soa aman-tsara sy tafavoaka ara-potoana avokoa izy rehetra raha vao niatomboka fotsiny ny afo. Raha ny angom-baovao azo teny an-toerana, vokatry ny tselatr’afo nahazo ireo solika nentin’ity fiara ity  no nahatonga ny loza. Nisy « bidon » feno lasantsy ny entan’ireo mpandeha. Azo heverina fa mety ho tsy nisarona tsara izany « bidon » izany ka niparitaka ny solika tao anatiny. Sendra ny loza efa ho avy kosa ka naharay tselatr’afo izany ary dia nirehitra.  Samy nanao izay ho afany tamin’ny famonoana ny afo ireo nahita rehetra niaraka tamin’ny mpamilin’izany fiara izany, ary nony farany dia maty ihany izany. Saingy io karaokam-by io sisa azo noraisina tamin’ilay taxi-brousse. Fa ankoatra izay dia nandeha be ny feo teny an-toerana fa hoe nisy nanipy « cocktail Molotov » ity fiara ity. Noho ny antony izay tsy fantatra loatra.  Tsy nisy afaka nanamarina izany filazana izany anefa ireo tompon’andraikitry ny filaminana teny an-toerana. Na izany aza anefa dia fantatra fa noraisina an-tanana ihany ny raharaha, ary efa misy ny fanadihadiana atao.

m.L

Midi Madagasikara0 partages

Coopération sino-malagasy : Lancement de 200 forages à Morondava

Lors du lancement du projet à Morondava.

Un don de 4,17 millions USD a été offert par le gouvernement chinois suite à la demande de l’Etat malgache en vue d’implanter 200 forages dans les régions d’Atsimo Andrefana et de Menabe. « L’objectif est de faciliter, de manière significative l’accès à l’eau potable pour la population locale et d’améliorer ses conditions de vie quotidienne », a expliqué l’Ambassadeur de Chine à Madagascar, SE Mme Yang Xiaorong, lors du lancement officiel de ce projet à Morondava tout récemment. Ce projet bénéficiera à environ 200.000 personnes. En outre, elle a soulevé que ce projet est confié à la « China Jiangxi International Economic » et à la « Technical Cooperation » sous la tutelle du ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène. Notons que la Chine accorde une grande importance à ses relations avec Madagascar, y compris la région du Sud. Elle apporte toujours son aide au moment où la population dans le Grande Sud du pays était touchée par les cataclysmes naturels telle  la sécheresse. Et afin d’améliorer l’accès à l’eau potable, « le gouvernement chinois a déjà offert un don non remboursable en 2013 pour l’installation des forages dans les régions de Vatovavy Fitovinany et d’Atsimo Atsinanana en 2013 », a-t-elle conclu.

Navalona R.

Midi Madagasikara0 partages

Analakely : Vehivavy lehibe, maty nodomin’ny taxibe

Nandriaka indray ny rà tetsy am-povoan’Analakely omaly maraina. Taxi-be iray, izay mampitohy an’Analakely sy Itaosy iny no nandona olona, teo amin’ny sampanan-dalana mizotra mankany Andohan’Analakely iny. Vokany, ramatoa efa nahazo taona iray no namoy ny ainy.

Na dia am-povoan-tanana tokoa aza dia mbola sahy mandeha mafy ihany ny sasany amin’ireo taxibe, hany ka tsy mahagaga intsony raha mamoa-doza tahaka ity. Nalalaka ihany koa moa ny fifamoivoizana tamin’io fotoana io, izay vao tamin’ny dimy ora maraina, kanefa efa somary be olona ihany mandeha eny an-dalana. Tamin’izay indrindra no handeha hiampita ity ramatoa be ity, izay tsy nahita akory ilay taxi-be avy nisosososo mafy avy any. Tetsy andanin’izay ihany koa anefa tsy nahita an’ity olona niampita ny mpamilin’ilay fiara mpitatitra. Voalaza mantsy teo fa handeha hisongona sarety teo alohany izy tamin’io fotoana io. Voasongona ilay sarety saingy ilay olona niampita no voafaoka mafy dia mafy, ary tsy tafajanona ilay fiara raha tsy lavidavitra mihitsy. Avy hatrany kosa dia nitsirara sy nihosin-drà ilay vehivavy voadona noho ny dona mafy nahazo azy. Niezaka namonjy  azy avy hatrany ny mpamilin’ilay fiara sy ireo olona nanatri-maso teo ary nitondra azy haingana tany amin’ny hôpitaly. Saingy fotoana vitsy taorian’ny nahatongavany teny dia tsy tana ny ainy, noho ny ratra sy ny dona nahazo azy. Efa tonga nijery ifotony ny zava-nisy teny an-toerana moa ireo tompon’andraikitry ny filaminana misahana iny faritra iny, ary nandray an-tanana ny raharaha. Tetsy andanin’izay kosa, satria nisy aina nafoy dia voatery nentina tany amin’ny biraon’ireo mpitandro filaminana ilay mpamily, natao andrimaso sy hanaovana famotorana.

m.L

Midi Madagasikara0 partages

Campagne électorale : les choses sérieuses vont bientôt commencer

Hery Rajaonarimampianina a officialisé hier sa candidature lors d’une conférence de presse au Colbert et dans le même temps, le SG de son parti a déposé son dossier à Ambohidahy. C’est donc sans surprise qu’il a fait sa déclaration devant la presse et un parterre composé de ses partisans. Après un plaidoyer de son action à la tête de l’Etat, il a affirmé vouloir poursuivre l’œuvre entreprise pour le bien de la population. Dorénavant, il doit suivre les règles comme les autres prétendants à la magistrature suprême et cesser de procéder aux inaugurations d’ouvrages en cours de réalisation. On va scruter la composition de l’équipe qui va s’activer pour le mettre en valeur. On attend de voir qui va compléter la liste des quatorze candidats déjà connus. Il ne reste plus que quatre jours aux retardataires pour venir au greffe de la HCC. La période électorale en cours est l’occasion de voir émerger de nouvelles personnalités politiques et avec elles, de nouvelles visions du développement de Madagascar. Le présent vécu par les Malgaches ne prête absolument pas à sourire et il est obscurci par cette insécurité qui mine totalement la confiance de la population. La multiplication des attaques à main armée et des actes de brigandage a provoqué un durcissement de l’action des forces de l’ordre. Les services spécialisés traquent maintenant les malfaiteurs armés et ces derniers jours, ils n’ont pas hésité à tirer pour neutraliser. La terreur est donc en train de changer de camp. Les  mesures adoptées commencent à porter leurs fruits, mais elles ont besoin d’être pérennisées. Le gouvernement met donc en place un environnement propice au déroulement d’un processus électoral conforme aux espoirs du peuple malgache.

Sur le plan international, c’est la catastrophe due à l’effondrement du viaduc de Gênes en Italie qui a fait les gros titres des médias cette semaine. Les dizaines de morts que l’on a relevés lors de l’effondrement subit de cet ouvrage ont provoqué la tristesse mais aussi la colère d’une population qui ne comprend pas comment un tel drame a pu avoir lieu. La responsabilité de l’ Etat semble engagée car aucune mesure n’avait été prise pour consolider le viaduc malgré les avertissements des spécialistes. Les funérailles des victimes se sont déroulées dans une atmosphère de colère et de désespoir. Ce drame semble avoir relégué au second plan le problème des immigrants en Europe. L’arrivée d’un nouveau bateau chargé de réfugiés a trouvé une issue heureuse parce que Malte a accepté de l’accueillir dans l’un de ses ports.

L’antagonisme entre l’Iran et les Etats-Unis est en train de se formaliser avec l’annonce par le secrétaire d’Etat américain Mike Pompéo d’un groupe de travail visant à faire respecter les sanctions contre l’Iran.

Au Mali, la réélection d’IBK ou Ibrahim Boubacar Keïta a été officiellement annoncée. Il remporte largement la victoire face à son adversaire, et opposant Soumaïla Cissé.  Ce dernier, cependant, conteste le résultat de cette élection et est décidé à « déposer des recours devant la Cour constitutionnelle pour faire annuler l’élection ». Néanmoins, la communauté internationale salue le résultat de l’élection et la manière dont elle s’est déroulée.

C’est une semaine sans grand rebondissement qui s’est déroulée chez nous. Le processus électoral se déroule sans anicroche. IIs sont maintenant quatorze candidats à avoir déposé leur dossier au greffe du HCC. On ne va pas encore avoir le détail des projets des prétendants à la magistrature suprême, mais des bribes commenceront à être dévoilés. Les choses sérieuses vont bientôt commencer.

Patrice RABE

Midi Madagasikara0 partages

Des anciens ministres également de la partie

La cérémonie d’hier a été aussi marquée par la présence d’anciens ministres. Il s’agit notamment de Onitiana Realy, Eric Razafimandimby, Harry Laurent Rahajason, Toto Raharimalala Marie Lydia et de Neypatraiky André Rakotomamonjy. Sans oublier pour autant les parlementaires issus du HVM.

Dominique R.

Midi Madagasikara0 partages

Atsimondrano : 26 communes en découdront dans quatre disciplines

« Tous ensemble pour le sport à Atsimondrano ». Le Groupement des Leaders Visionnaires d’Atsimondrano (GLVA) organise ce grand tournoi à Atsimondrano du 2 septembre à la mi-octobre. Une compétition ouverte uniquement aux 26 communes dudit district, qui s’affronteront dans plusieurs disciplines dont le football (seniors et vétérans), le rugby à XV, le basket-ball, la pétanque triplette et l’exposition de voitures off road 4 x 4 et de rallye. La présentation de l’évènement s’est déroulée, hier, au siège de l’INJET à Ambodivona. « Nous organisons cette compétition pour essayer de réunir les sportifs des différentes communes d’Atsimondrano. Cela entre aussi dans l’éducation des jeunes à travers le sport afin qu’ils deviennent responsables » a expliqué Tovohery Rakotojohary du GLVA. La cérémonie d’ouverture se déroulera le 02 septembre sur le terrain de Bevalala et les éliminatoires débuteront le 8 septembre dans les différents sites. Les inscriptions peuvent s’effectuer auprès des 26 communes et au Galana Andrefan’Ambohijanahary.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

FLM Antsirabe : Des milliers de responsables formés par la CNaPS

L’édition 2018 du Camp pastoral de la FLM (Eglise luthérienne de Madagascar) – organisé tous les quatre ans – se tient depuis le 14 août jusqu’à demain à Antsirabe. Cette année, le camp pastoral se démarque des éditions précédentes par une formation en prévoyance sociale, prodiguée par la Caisse nationale de Prévoyance sociale (CNaPS).

150e. Cette innovation cadre aussi dans la célébration du 150e anniversaire de la FLM et dans la convention de partenariat signée entre cette église et la CNaPS au second semestre de l’année dernière. Moment de retrouvailles, d’échanges et de partages, ce camp pastoral met également un point d’honneur à favoriser le progrès en termes de développement social de la communauté luthérienne, d’où cette formation en protection sociale de différents responsables : Pasteurs, théologiennes et théologiens exerçant au sein de la FLM ont ainsi été formés sur les avantages de bénéficier d’une protection sociale, les prestations de la caisse et leurs implications ont également été expliquées en détail. « La FLM célèbre ses 150 ans à Madagascar et pour cette occasion, nous avons voulu redynamiser la sécurité sociale des agents de notre église, en passant d’abord par tous les responsables des ministères. Beaucoup ont déjà bénéficié d’une formation de la CNaPS, mais il y a encore de la confusion et des irrégularités. Ce camp pastoral représente pour nous, une occasion d’y remédier. » a soutenu le pasteur David Rakotonirina. Joslina Tsaboto, Coordonnateur de la Caisse nationale de Prévoyance sociale. Avant de rajouter que « Les pasteurs, outre leur statut de personnel, représentent aussi le rôle de l‘employeur auprès de l’église en tant que président de leur comité respectif. La FLM connaît encore des problèmes de cotisation vis-à-vis de la CNaPS.  Et nous pensons que cette assemblée générale des pasteurs et théologiennes est un moment propice pour les sensibiliser à régulariser leurs cotisations  ».

Luz Razafimbelo

Madagate0 partages

Avoko Rakotoarijaona. Mercenaire charlatan qui souille la mémoire de son père Sifu Pierre Be et avilit l...

Hôtel Carlton, 10 août 2018. Présentation de la plateforme « Voromahery » (Aigle) pour le soutien du président Rajaonarimampianina et sa vision Fisandratana 2030. De gauche à droite : Virapin Ramamonjisoa, Consul à l’île de La Réunion ; Andry Raobelina, ancien chef du protocole de la présidence de la transition, actuellement Boss de la chaine audiovisuelle Dream’in, entre autres, et jumeau de Manankasina Raobelina Pdg-pilote de Madagascar Airways ; Avoko; Lanto Rakotomanga, transfuge du parti Tgv, aimant jouer la fille de l’air. Au fond au milieu, Ntsoa Randriamifidimanana, Pdg du groupe PACOM qui sait louvoyer dans le camp de tous les vainqueurs…

34 ans après le décès tragique de son père, Pierre Mizael Rakotoarijaona plus connu par son titre Sifu Pierre Be, Avoko semble n’en être toujours pas remis. Si bien que son père est Grand Maître du Kung-fu, lui est devenu Grand maître du n’importe quoi en politisant cette discipline martiale noble. Ce dimanche 19 août 2018, il entend organiser un grand rassemblement qui préfigure la mutation de son association de Kung-fu en parti politique au service d’une énième cause perdue qu’il aura alors défendue moyennant finance. Voici le parcours politico-martial très intéressé -et assez intéressant- d’un mercenaire charlatan qui souille la mémoire de son père et avilit l’essence même du Kung-Fu.

67 ha, 15 avril 2016. Avoko Rakotoarijaona (cravate à pois) qui s'infiltre carrément entre les gardes du corps du président Hery Rajaonarimampianina

Début avril 2016, un personnage assez connu à Madagascar a surgi sur les écrans des médias audiovisuels d’Antananarivo pour « mettre en garde » contre toute tentative de coup d’état à l’encontre du président Hery Rajaonarimampianina. C’est toujours comme cela à Madagascar, depuis le président Philibert Tsiranana, lorsqu’un régime se sent menacé : on paie des gens pour glorifier des dirigeants qui finissent toujours par être jetés hors du pouvoir, un temps plus ou moins long après.

Avoko, à quelques jours de l'assassinat de son père, à droite

Mais lorsque cette mise en garde vient du fils de Pierre Mizael Rakotoarijaona, alias Pierre Be ou Maître Pierre Be, cela dépasse l’entendement et je me demande si cet homme de 47 ans, à présent, a bien la tête sur les épaules. Avoko Rakotoarijaona pratique le Kung-Fu depuis l’âge de 7 ans mais 39 ans plus tard, il a donc oublié la philosophie même de cet art martial, qui est : discipline, vertu, justice, (ajouté à force, cœur et amour - "Hery, fo sy fitiavana") et a remisé dans le placard de l’amnésie les raisons de l’assassinat de son père par le régime Ratsiraka. En passant, Hery, de la trilogie ci-dessus, n’a aucun lien avec Hery Rajaonarimampianina. A l’époque, Avoko avait 13 ans et avait aussi été emprisonné.

Décembre 1984. Dernière photo de famille avec Pierre Be. Prémonition ? Avoko est vêtu de noir

Lors des évènements de 2002, il a apporté son appui à Marc Ravalomanana qui, plus tard, l’a traité comme un gamin attardé. Dix ans plus tard, on le voit au côté de l’amiral Didier Ratsiraka qui avait commandité la mise à mort de son père que cet Avoko persiste à croire être vivant « quelque part » et qui va revenir… C’est peut-être cela qui a perturbé son esprit puisque, avec le passeport Kung-fu, il est monté sur le ring de la politique mais a raté un épisode historique n’ayant pas participé, ni de près ni de loin, à la révolution orange de 2009.

Aéroport d'Ivato, le 24 novembre 2011. Avoko (lunettes noires) est derrière l'Amiral Didier Ratsiraka, de retour après un second exil en France. Pardonner ne signifie pas s'afficher avec l'assassin de son père

En 2012, il fonde le parti « Madagasikara afaka » (MAF – Madagascar libéré). Madagascar qui sera libéré en… 2017, avait-il prédit. Un peu comme le pasteur Mailhol d’Apokalipsy et son histoire d’être président en 2013. Au passage, rappelons que ce pasteur est candidat à l’élection présidentielle de cette année 2018.

A gauche, Avoko qui a prétendu que cette photo a été prise au temple de Saholin-si qui est situé sur le mont Song (1.500m d’altitude) dans la province du Henan. Il s’agit de l'une des cinq montagnes sacrées de la Chine. A y voir de plus près, pourtant, le décor environnant indique qu’il s'agit de la grande muraille de Chine. Il faut savoir qu’il y a des étapes strictes à suivre et à franchir avant de pouvoir pénétrer dans le temple du Kung-fu Wu-Su

Auparavant, Avoko s’essaie à la prédication avec, comme pierre angulaire, le slogan « Mifohaza ry Gasy » (Malgaches, réveillez-vous). Entre-temps, il est bien allé en Chine mais il est le seul à être témoin d’un prétendu séjour au temple de Shaolin-si dans le Henan, sur le mont Song. Il s’essaie aussi à la réalisation de films à travers la société éphémère Ny Avoko Productions.

Annonce de sa candidature, le 08 février 2013, pour l'élection présidentielle. Il avait déclaré avoir préparé cela depuis 30 ans ("Efa 30 taona no nanomanako ny firotsahako..."). Peu après, il retire sa candidature en ayant affirmé avoko : " Il y a trop de candidats ; je préfère me retirer et apporter ma contribution autrement pour le pays "

Garde rapproché de Sylvain Rabetsaroahana (au centre), candidat milliardaire à la présidentielle de 2013 et président d'Honneur du Kung-fu Wisa de Madagascar

Mais le virus de la politique (et l’argent qui va avec) semble l’avoir profondément atteint. En 2013, il se porte candidat à l’élection présidentielle avant de se retirer pour être le garde rapproché du milliardaire Sylvain Rabetsaroahana, ancien propriétaire de la radio jazzy RLI (qui n’est plus jazzy du tout) président d’honneur du Kung-Fu Wisa qu’il dirige.

Avoko, devenu Maître de la « connaissance suprême »

Puis, soudainement, en 2015, le 27 mai pour être précis, il réapparaît sur Tv Plus Madagascar en télévangéliste convaincu mais peu convaincant. Argument: «Fahalalàna fara-tampony» ou connaissance suprême. «Il n’y a pas de destin mais tout repose sur la réincarnation. Ny ataonao ihany no mivaly aminao (tu seras puni là où tu as pêché, qui sème le vent récolte la tempête). La loi de Dieu est la loi des sans-loi… Ay isika zarazarain’ny politika, ay isika zarazanain’ny fiangonana, ay isika zarazarain’ny vola sy ny sosialy fa kay isika iray ihany». «En fait, nous sommes divisés par la politique, par l’église, par l’argent et la société alors que nous ne faisons qu’un». Bref, ce genre d’annonce à l’encan sans queue ni tête mais arguments frappants pour mous du bulbe.

Jusqu'ici, aucun feedback de ses tournées à l'extérieur

Mais il peut recevoir en "privé"

En fait, il s’agissait de faire de la publicité pour un show payant organisé le dimanche 07 juin 2015 à Antsahamanitra, « réalisé par un producteur puissant qui finance mes tournées à Madagascar et dans le monde entier ». Et Avoko d’annoncer, à l’époque, qu’il sera à Paris les 14 et 21 juin 2015… A partir de là, plus personne n’a entendu parler de lui ni de ses tournées « mondiales ». Mais ce qui n’est un secret pour personne c’est qu’il doit beaucoup d’argent à beaucoup de monde.

Avoko, à l'extrême-gauche, à la tribune officielle, le 15 avril 2016 aux 67 ha Antananarivo, lors donc de l’inauguration d’un terrain de basket-ball par le couple Hery et Voahangy Rajaonarimampianina

Avoko côtoie les supers privilégiés de ce régime Hvm. A gauche, Andry Raobelina -ancien chef du protocole de la présidence de la transition dirigée par Andry Rajoelina-, devenu milliardaire et Pdg des médias comme IB-C et Dream'in Tv. Au centre, Jaobarison Randrianarivony, le fondateur de l’agence Media Consulting qui s’est complètement fourvoyé dans un domaine qu’il a toujours exécré : la politique politicienne

De retour sans fanfare au pays, voilà donc Avoko au côté du président Hery Rajaonarimampianina, après s’être affiché au côté de celui qui l’a rendu orphelin, Didier Ratsiraka Celui qui n’a pas permis aux quatre enfants d’Avoko de voir et connaître leur grand-père-, puis protecteur du tombeur de ce dernier, Marc Ravalomanana. Tout le monde connaît les tours de garde des adeptes du Kung-fu à Faravohitra, domicile des Ravalomanana. Certes, c’est très honorable et digne de savoir pardonner, mais d’oublier, non, c’est insensé. Depuis ces dix dernières années, il y a beaucoup d'incohérences dans les propos, faits et gestes d'Avoko Rakotoarijaona qui, dès lors, souille la mémoire de son père et avilit l’essence du Kung-fu. Tout porte à croire qu'il est extrêmement pressé par une urgence d'avoir de l'argent très vite et qu’il se met au service du plus offrant qui, pour l’heure est qui vous savez... Reste à savoir s'il s'entendra bien avec Voahangy Randriamanana... Une autre histoire remisée dans un autre placard, le plus urgent étant de tenter de faire élire la vache à lait présidentielle...

Cela va le mener où de faire des adeptes du Kung-fu Malagasy des gros bras du régime Rajaonarimampianina au bout du rouleau ? Sûr qu'Avoko a besoin d'argent, mais ce régime n’a jamais eu vocation de fédérer les Malagasy. Rien de nouveau sous le soleil de l'anti-patriotisme

Les faits sont là : Avoko Rakotoarijaona a renié les convictions acquises dans son enfance. On peut, peut-être, lui pardonner ses malheureuses paroles ("mampitandrina aho") pour défendre un régime qui paupérise et vend la nation malgache, simplement parce qu'il pratique le Kung-fu. Mais personne, et surtout pas l’histoire, n'oubliera ses faits et méfaits.

Personnellement, je le plains plus que ne le blâme. Ses parents avaient choisi son prénom pour une très bonne raison. En effet, Avoko, en langue malagasy, est le nom d’une fleur qui peut pousser un peu partout. De couleur jaune claire, ses racines ont la forme des patates douces blanches et sont parfaitement comestibles.Selon l’écrivain Régis Rajemisa Raolison, auteur, entre autres, d’un « Rakibolana Malagasy » en 1985) les personnes portant le prénom de Avoko sont des gens simples et humbles. De quoi perdre son… latin, non ?

Un dossier de Jeannot Ramambazafy - Également publié dans "La Gazette de la Grande île" du samedi 18 août 2018

Madagate0 partages

Andry Rajoelina tany Arivonimamo sy Manalalondo

LE BLOG DES ACTIONS D'ANDRY RAJOELINA ICI

GRAND FORMAT ICI

GRAND FORMAT ICI

GRAND FORMAT ICI