Les actualités Malgaches du Samedi 17 Mars 2018

Modifier la date
Midi Madagasikara398 partages

Démission de Rajaonarimampianina : Rivo Rakotovao en embuscade, Olivier Mahafaly en sursis

Le trio des « cravates bleues » risque de broyer du noir.

Il ne reste plus que six mois et huit jours de pouvoir pour l’actuel locataire d’Iavoloha s’il brigue un second bail de cinq ans.

« Le Président de la République en exercice qui se porte candidat aux élections présidentielles démissionne de son poste 60 jours avant la date du scrutin présidentiel. Dans ce cas, le Président du Sénat exerce les attributions présidentielles courantes jusqu’à l’investiture du nouveau Président ». C’est ce qui est stipulé dans l’article 46, alinéa 2 de la Constitution. Durant son intervention sur la Radio France Internationale, le ministre des Affaires étrangères, Henri Rabary-Njaka a déclaré que le premier tour de la Présidentielle aura lieu le 24 novembre prochain. Hery Rajaonarimampianina qui brigue visiblement un second mandat, devrait donc démissionner le 24 septembre au plus tard. Si on fait le calcul, il ne reste plus que six mois et huit jours de pouvoir pour l’actuel locataire d’Iavoloha. Il sera un candidat comme les uns ou non comme les autres. C’est selon.

Subterfuges. Ce sera le retour à la vie normale pour le premier président de la Quatrième République que le HVM cherche à faire réélire par tous les moyens. Quitte à user de subterfuges et à abuser d’artifices juridiques dans les lois électorales pour parvenir à cette fin. Au pire des cas, c’est-à-dire dans l’hypothèse d’une élimination de leur poulain au premier tour, les stratèges du HVM voudraient que la démission du président candidat devienne caduque. Et ce, pour lui permettre de reprendre les rênes du pouvoir dans le but inavoué de peser de tout son poids sur l’issue du second tour. Or, une démission est par définition, une rupture par rapport à une situation, à un poste. La Constitution ne dit nullement qu’il s’agit d’une suspension.

Attributions présidentielles. Quoi qu’il en soit, la prochaine démission du président candidat fera des heureux et des malheureux dans les rangs des « cravates bleues ». L’actuel président du Sénat et non moins président national du parti « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara », Rivo Rakotovao reste en embuscade et attend la date du 24 septembre pour qu’il puisse exercer ce que la Constitution appelle « les attributions présidentielles courantes ». Une saisine de la HCC aux fins d’interprétation de cette notion n’est pas à exclure. Comme il l’a fait pour le mandat de l’Assemblée nationale en demandant l’avis d’Ambohidahy sur le sens et l’interprétation de l’article 69 alinéas 1 et et 2 de la Constitution, le locataire de Mahazoarivo pourrait reprendre les devants pour couper l’herbe sous le pied de Rivo Rakotovao.

Tension latente. En effet, même s’ils appartiennent tous les deux au HVM, le ciel est loin d’être « bleu » entre le PM et le président du Sénat. Bon nombre d’observateurs estiment que le premier (ministre) est en sursis par rapport à la prochaine accession du second à la « présidence ». Un remaniement de l’équipe gouvernementale n’est pas à exclure. Qui plus est, certains ministres pourraient se lancer dans la course à la magistrature suprême. L’actuel chef du gouvernement lui-même pourrait prendra la ligne départ, au risque d’aggraver la tension latente avec Rivo Rakotovao pour qui pareille candidature ne sera pas… « Mahafaly ».

Davis R

News Mada100 partages

Tanora Toamasina : hametraka politika vaovao

Nihaona tetsy amin’ny trano fisakafoana iray aty Toamasina ny herinandro teo ny vondron’ny tanora lahy sy vavy,   tarihin’ Andrilalaina Gervais sy Rabenefitra Marc. Samy mahatsapa fa efa mandeha amin’ny tsy izy intsony ny fitantanan-draharaha eto an-dRenivohitr’ i Toamasina. “Tsy mendrika ho an’ ity Renivohitry ny toekaren’i Madgasikara ny fitantanana miendrika tsy refesi-madidy sy feno kolikoly ary tsy mitondra fampandrosoana ho an’ i Toamasina”,  hoy izy ireo. Nambaran’ ireto  tanora ireto fa fanombohana ihany izao fihaonana voalohany izao. Tanjona ny hametrahana fiovam-penitra mahery vaika sy  « Vina » ho an’i Toamasina manokana.  “Hatsangana ny vovonana ho an’ny  vondron’ny tanora hiantsoana ny fikambanana sosialy ary  tsy manavaka politika sy finoana ka hitondra fanovana amin’ny alalan’ny handraisan’ny tanoran’ i Toamasina anjara.  Tsy anavahana izany”, hoy  ihany izy ireo. Hatolotra ny kandidà ho ben’ny Tanàna na solombavambahoaka ho avy eo izany ka hampanaovina sonia izy ireo fa hanantanteraka ny ao anatin’ izany vinan’ny tanoran’ i

Toamasina izany.  “Hanara-maso ny fanantanterahana  izany isika tanora.  Tsy ekena intsony ny asa anivon’ny kaominina feno kolikoly sy efa mitovy laharana amin’ny orinasa tsy miankina io »  hoy ihany Andrilalaina Gervais.

Sajo

Midi Madagasikara67 partages

Beraketa : Zandary nitifitra nahafaty ny namany, nitifi-tena nony avy eo

Zandary iray miasa ao amin’ny vondron-tobim-pileovana Androy no nitifitra sy nahafaty ny namany zandary roalahy tamin’ny basiny, rehefa nentin-katezerana. Taorian’io ny lehilahy dia nitifi-tena saingy hatreto, raha ny fanazavàna azo avy tamin’ny zandary dia mbola naratra mafy sy miady amin’ny fahafatesana. Ny alakamisy hariva teo no nitragan’ity seho tsy faheno ity tao Beraketa any amin’iny distrika Bekily iny, tokony ho tamin’ny dimy ora teo ho eo. Araka ny tatitra azo avy tamin’ny zandarimarim-pirenena dia nisy lanonana ara-miaramila fanaovam-belirano ho fiaraha-miasan’ny rehetra amin’ny ady amin’ny asan-dahalo io andro io tany an-toerana. Nanotrona tany an-toerana avokoa tamin’io fotoana io tompon’andraiki-panjakana isan-tsokajiny sy ireo manamboninahitry ny zandary mifehy iny faritra Androy iny. Tsy fantatra hoy hatray ny tatitra izay nahazo ity zandary iray mitondra ny galona kilasy faharoa ity fa « nivatravatra tamin’ny tompon’ny toeram-pisakafoanana iray izay nolazainy fa nanala baràka azy ». Niha-niakatra hatrany ny feo ary niezaka nandamina ireo namany sy ny lehibeny saingy vao mainka niakatra afo rahalehilahy. Niafara tamin’ny fandraisany ny basiny sy fanapoahany izany. Nidona tamin’ny rindrina ny bala ary nivily lalana ka niantefa teny amina zandary iray tao amin’io trano io, izay miasa ao amin’ny borigadin’Ambovombe. Maty tsy tra-drano ity farany. Samy taitra ny rehetra nahare ny feom-basy ka tao ireo namonjy nivoaka. Nisy zandary izay hafa, niezaka nifehy ity nitifitra izay toa tsy tompon’ny tenany intsony, hoy ny vaovao hatrany, ary niezaka naka ilay basy vao avy nipoaka teo. Teo am-pifampisintomana teo anefa no nirefotra fanindroany indray ity fitaovam-piadiana ka nahazo ilay saika hisintona izany. Maty tsy tra-drano koa io rehefa niantefan’ny bala. Raha mbola nisoamaritaka tamin’ny tranga ny rehetra, dia injany ihany koa nisy feom-basy fahatelo nivoaka tao amin’ilay efitra : nifiti-tena ilay zandary nahavanon-doza. « Naratra mafy ity farany ary tsy nahatsiaro tena ka nanao ny ezaka ny hamonjena azy ireo namany taorian’izay. Ireo roalahy voan’ny balany kosa efa vatana mangatsiaka no novantanina tao amin’io trano io ». Aina roa be izao no nafoy tao anatin’ny fotoana vitsy monja kanefa lanonana no natrehana. Nandray ny andraikiny ary nanokatra ny fanadihadiana avy hatrany moa ny Sampana mpanampy amin’ny fikarohana heloka bevava Androy. Izany tokoa ny hoe ny tendrom-po tsy namana, indrindra fa misy basy eny an-tanana…

m.L

Midi Madagasikara62 partages

Marais Masay : Deux bandits abattus dans leur fuite par la police

Hier, des coups de feu ont retenti dans le quartier d’Ankorondrano, soit exactement aux alentours du Marais Masay. Les policiers ont tiré sur deux bandits qui ont tenté de s’enfuir alors qu’ils étaient utilisés pour servir d’appâts afin de traquer leurs complices. Ils ont été tous tués dans cette fusillade. Selon les informations émanant de la police, ces deux individus font partie des cinq détenus évadés de la maison de force de Tsiafahy en octobre 2017. Il s’agit de David Rolland Randriamalala dit Bontsina (26 ans) et de Christian Tanteraka Rajoelina (32 ans). Le premier est le frère du fugitif capturé par les agents pénitentiaires de Tsiafahy à Ankaraobato en début de cette semaine. Les policiers auraient dû ouvrirle feu pour que ces deux individus soient mis hors d’état de nuire. Selon toujours les informations, ces deux individus ont été capturés par des policiers de la brigade criminelle à Ambatolampikely, un village situé au niveau du croisement menant vers Manankavaly sur la RN2, hier vers quatre heures du matin.

Mission à accomplir. Expliquant ce qui a incité les enquêteurs de la brigade criminelle à emmener ces deux détenus à Ankorondrano, la police affirme que cela faisait suite à un appel reçu par l’un d’entre eux le matin quand ils étaient emmenés à Antananarivo depuis Tsiafahy, après leur capture. L’appel aurait informé « Bontsina » de l’existence d’une mission que sa bande devait accomplir. Ainsi, la police lui  a ordonné de fixer un rendez-vous avec ses comparses. Ainsi, il était convenu que cela devrait avoir lieu du côté de Manjakaray, près du Marais Masay dans l’après-midi. Depuis, la police a alors mis tout le dispositif afin de démanteler cette bande. Bontsina et Tanteraka ont été alors emmenés au lieu indiqué vers 15 heures. Laissés seuls sur place, ils ont tout de suite pris la poudre d’escampette. Pour les arrêter, la police affirme avoir tiré en l’air, mais en vain. Ainsi, les hommes en treillis ont tiré sur eux. Résultats, Tantely a été tué au bord de la rue. Ayant plongé dans le marais, Bontsina n’a pas pu aller loin, car les balles des policiers l’ont achevé sous l’eau. C’est pourquoi, il a fallu l’intervention des sapeurs-pompiers de la caserne de Tsaralalàna pour remonter le corps du malfaiteur.

T.M.

Midi Madagasikara58 partages

Ndondolah & Tahiry : Les retrouvailles au Palais des Sports le 1er mai !

« Ndondolah Tahiry » vont reformer leur duo le temps d’un concert au Palais des Sports… comme au bon vieux temps.

Excellente nouvelle pour ceux qui ont aimé le duo formé par Ndondolah et sa cousine. Absente de la scène malgache depuis sept ans, Tahiry revient au pays, au grand bonheur de ses inconditionnels, pour célébrer les 20 ans de scène du groupe.

Aux grands maux les grands remèdes et à un évènement exceptionnel une manifestation qui l’est tout autant ! Marquant cette année ses 20 ans d’existence dans le milieu musical, « Ndondolah sy Tahiry » projette de célébrer cet anniversaire tambour battant. « Nous avons tourné dans tout Madagascar, avons donné des concerts dans les plus grands théâtres de verdure de la Capitale, notamment Antsahamanitra mais… nous ne nous sommes jamais produits au Palais des Sports », précise Ndondolah. Pour ses 20 ans de scène, le groupe offrira donc le plus grand des cadeaux à ses fans. « Nous allons investir le Palais des Sports le 1er mai ». Une grande première !« Un défi de taille que nous allons relever et que nous comptons réussir haut la main ».

Retour. Ayant quitté le pays il y a sept ans pour s’installer en Hexagone, Tahiry, cette année, revient à Madagascar pour retrouver ses fans. « Elle sera ici au mois d’avril », dévoile Ndondolah. Pour ces grandes retrouvailles avec leur public, le duo compte lui faire revivre l’ambiance d’autrefois, celle avec laquelle ses fans l’ont découvert il y a vingt ans. « Notre répertoire sera composé de tous ces titres qui ont fait notre succès ». « La mozika », «  Confiance », «  Aza ampirafesina », « Ianao ilay diamondra », « Kamboty fitia », « C’est le bon », ou encore « Rendez-vous » seront donc repris pour l’occasion et seront revus et interprétés autrement ! «En mieux que l’original », précise le chanteur. En attendant, les fans de Ndondolah Tahiry devront prendre leur mal en patience. Plus que quelques semaines et ils pourront à nouveau retrouver leurs idoles… comme au bon vieux temps !Mahetsaka

Midi Madagasikara48 partages

Antanifotsy : Mpianatra tera-bao, nodidiany antsy ny zanany

Ny hamono ilay zaza no tao an-dohan’ilay zazavavy kely vao tera-bao ary nikasa hamono tena koa izy avy eo. Nodidiany antsy ny tendan-janany sy ny lamosiny vao teraka, notsiandriny lamba avy teo mba tsy hisy hahita, kinanjo tsikaritry ny manodidina ihany ny habibiana nataony ka nifamonjen’ny fokonolona. Zaza mbola mpianatra ao amin’ny sekoly iray tsy miankina ao Antanifotsy ity namoa-tsampona nikasa hamono ny zanany ity. Avy ao amin’ny kaominina Ambatomiady no tena fiaviany fa mandrato fianarana ao Antanifotsy. Tsy nisy nahafantatra fa bevohoka ilay zaza na  ny tao an-tsekoly na ireo namany mpiara-manofa trano aminy fa hainy tsara ny nanafina ny kibony. Omaly maraina rehefa  lasa nianatra avokoa ny namany no naterany irery tao an-tranony ilay zaza.Taitra ny manodidina raha nandre feon-jaza kely mitomany. Samy gaga avokoa ny manodidina fa tao amin’ny trano nisy ilay zaza ny feo no re. Izy rahateo tsy nandeha nianatra tahaka iretsy namany. Nanatona azy ny mpiara-monina ary nanontany fa misy zaza mitomany ao aminy. Nandà  fatratra izany anefa ilay zaza. Efa mailo ny manodidiana niverina tampoka tao an-tranon’ilay zaza, akory ny hataraina fa izy efa mandidy antsy ilay zaza no tratran’ny manodidina. Noezahina novonjena haingana izy mianaka ary nentina namonjy toeram-pitsaboana. Araka ny vaovao azo farany amin’izao ora hanoratana izao dia avotra ihany ny ain’ilay zaza menavava. Nambaran’ilay zaza fa ny havany « cousin » akaiky no nahabevohoka azy ary nentin’ny tahotra mafy izy ka ny hamono ilay zaza no tao an-dohany. Noraisin’ny sekoly an-tanana ny fikarakarana azy mianaka ary efa misokatra ny fanadihadiana ataon’ny mpitandro filaminana.

Andry N.

Midi Madagasikara45 partages

Cyclone Eliakim : Sortie en mer prévue ce matin

Après avoir touché terre hier matin au niveau du Cap Masoala, le cyclone Eliakim a traversé dans l’après-midi le district de Mandritsara. Sa vitesse était de 100 km/h avec des rafales de vent atteignant 140 km/h. Lesquelles s’étaient fait ressentir jusqu’à Tana où l’on craignait pour les toits et les arbres. Selon les services de la météo, cette forte tempête tropicale est prévue sortir en mer ce matin du côté de Vatomandry. De fortes pluies et des inondations restent à craindre dans les prochains jours notamment dans les régions du Sambirano, de l’Alaotra Mangoro et de l’Atsinanana. Plusieurs districts sont aussi sous alerte rouge, jaune et verte.

R. O

Midi Madagasikara39 partages

Lutte contre l’insécurité : Le 2e Bataillon Interarmes de l’Armée à Tsiroanomandidy

Le PM Mahafaly Solonandrasana Olivier hier à Tsiroanomandidy

L’Etat continue de renforcer les structures qui lui permettent de lutter contre l’insécurité qui sévit presque dans toute l’île. En effet, après la région d’Ihorombe qui dispose depuis quelques mois d’un Bataillon Interarmes de l’Armée (BIA) installé à Ihosy, c’est au tour de la région de Bongolava d’en bénéficier incessamment. La deuxième BIA sera installée à Tsiroanomandidy. La pose de première pierre des infrastructures qui vont recevoir cet organe a eu lieu hier dans le chef-lieu de la Région de Bongolava. Le Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier, accompagné du ministre de la Défense nationale le Général Béni Xavier Rasolofonirina et du Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie le Général Girard Randriamahavalisoa, s’est rendu sur place pour cette pose de première pierre.

Proximité. Dans son intervention hier à Tsiroanomandidy, le chef du gouvernement a déclaré que les structures mises en place dans le cadre de la lutte contre l’insécurité à Madagascar ne répondent plus aux réalités locales. « Le régime actuel s’efforce de mettre en place des structures de proximité, pour que les éléments des forces de l’ordre puissent être plus proches de la population. C’est pour cette raison que nous sommes aujourd’hui à Tsiroanomandidy pour le lancement des travaux d’installation du deuxième BIA. Ce deuxième BIA sera bientôt opérationnel. », a expliqué le Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier. Ce dernier a par ailleurs annoncé que tous les responsables concernés par la lutte contre l’insécurité seront incessamment réunis pour discuter des stratégies permettant d’obtenir des résultats rapides.

R.Eugène

Midi Madagasikara35 partages

Maevatanana : Jiolahy iray maty notetehin’ny fokonolona tamin’ny famaky

Tokantrano iray tany amin’ny fokontany Mangasoavina, kaominina Andriba, disitrikan’i Maevatanàna indray no notafihana andian-jiolahy miisa efatra nirongo fiadiana, ny talata 13 martsa lasa teo, tokony ho tamin’ny 07 ora hariva mahery 45 minitra. Nanapoaka basy izy ireo talohan’ny hidirany tao amin’ilay trano mba handrahonany ny manodidina tsy hivoaka. Tazan’ireo malaso tao an-trano izy mivady ka nambanany basy avy hatrany sady nanontaniana hoe aiza ny vola. Tapaka tampoka ny jiron’ny jirama tamin’izany, ary tonga dia notorahan’ilay rangahy antsoina hoe Parfaita tamin’ny famaky ny iray tamin’ireo jiolahy rehefa maizina ny tao an-trano sy ny manodidina, ka voa teo amin’ny lohany. Taitra ireo namany raha nahita ny fahavoazan’io satria tonga dia nitolefika moramora ilay dahalo ary niakarapoka teo. Tsy nampoizin’izy ireo ny zava-nitranga ka nitsoaka nandositra ireo namany. Niantso vonjy tamin’ny manodidina ilay rangahy topon-trano taorian’izay, ka vetivety dia vory ny olona. Rehefa nojerena ilay jiolahy iray, izay taraiky teo noho ny ratra nahazo azy, ary efa tsy nihetsika intsony, ary mbola notetehin’ny fokonolona famaky teo ihany izy.  Taorian’izay vao nampandrenesina ny mpitandro ny filaminana, ka tonga teny an-toerana nijery ny zava-nitranga. Novonjen’ny Zandary nentina teny amin’ny hopitaly malaky ilay jiolahy, saingy tsy tana ny ainy. Fantatra fa tsy nahazo na inona na inona ireo jiolahy tamin’io. Efa eo am-pelatanan’ny mpitandro ny filaminana ny raharaha ka mandeha ny fikarohana. Ilay jiolahy maty kosa efa nalevin’ny fokonolona.

Ratantely

Midi Madagasikara34 partages

Maevatanana : Olona iray maty voatifitry ny dahalo teo amin’ny tendany

Nirefodrefotra indray ny basy tany amin’ny fokontany sy kaominina Tsararano, ny asabotsy lasa teo, tokony ho tamin’ny 04 ora maraina. Nisahotaka ny mponina teo an-tanàna nandre izany ary tsy nisy sahy nivoaka ny trano. Dahalo maromaro nirongo fiadiana no fantatra fa nanafika tokantrano iray tao an-toerana. Omby manodidina ny folo no lasan’ireo jiolahy tamin’izany, araka ny fanisana vonjimaika. Taitra ny tompon-trano raha nahita ny fandrobana ny fananany ka niantso vonjy. Nivoaka ihany ny fokonolona, kanjo tonga dia nitifitra ireo malaso. Vokany: olona iray no maty tsy trà-drano, izay voatifitra teo amin’ny tendany. Nizotra nianavaratra kosa ny dian’ireo dahalo nitondra ny omby. Taorian’izay vao niantso Zandary ny fokonolona nanao ny fanarahan-dia. Efa nalain’ireo havany any amin’ny fokontany Anjiakely avaratra, kaominina Ambalajia kosa ilay razana. Mitohy hatrany kosa ny fanarahan-dia ataon’ny fokonolona sy ny mpitandro ny filaminana amin’izao.

Ratantely

Midi Madagasikara31 partages

Nécrologie : La femme de Manandafy n’est plus

Manandafy Harimalala Raivo née Rasolomampionona s’est éteinte. Elle n’est autre que la femme du président national du MFM Manandafy Rakotonirina, actuellement conseiller spécial du président de la République. Pour le moment, aucun détail sur le contexte de cette disparition n’est encore disponible. La Rédaction de Midi Madagasikara présente ses condoléances à la famille de la défunte.

R.Eugène

Midi Madagasikara29 partages

RN7 : Saisie de 10 tonnes de cristal par la gendarmerie

Samedi dernier, un camion transportant 10 tonnes de cristal est tombé dans les filets de la gendarmerie sur la RN7 à Vinaninkarena, dans le district d’Antsirabe II. En provenance de la commune rurale de Fitampito, dans le district d’Ikalamavony, cette cargaison de pierres industrielles devrait être livrée dans la Capitale. L’enquête a révélé que le propriétaire de la marchandise dispose de papiers réglementaires (carte de collecteur, autorisation de transport et de vente de produits miniers… ) délivrés par sa commune d’origine. Quoi qu’il en soit, la gendarmerie a décidé de procéder à la saisie de ces pierres pour enquête parce qu’aucun document émanant du ministère chargé des Mines n’a été trouvé sur le propriétaire affirmant avoir travaillé dans ce secteur depuis des années. Il ajoute que dans cette activité, il collabore avec la commune de Fitampito. C’est pourquoi, il pense agir dans la légalité. Selon la gendarmerie, cette affaire devra être remise auprès du tribunal dès la fermeture de l’enquête. Ainsi, ce serait au Tribunal de décider sur le sort de cette marchandise ainsi que celui de cet opérateur minier.

T.M

Midi Madagasikara22 partages

La question de l’insécurité à l’ordre du jour

Les autorités n’ont jusqu’à présent pas pris la mesure de l’exaspération de la population devant l’insécurité qui règne un peu partout dans le pays. L’initiative prise par des groupements d’opérateurs privés d’organiser « Aok’izay-insécurité » a marqué les esprits. La capitale sillonnée avant-hier par des voitures klaxonnant et des citoyens sifflant et hurlant a montré qu’elle attendait des actions concrètes de la part du pouvoir.  Ceux qui ont participé au mouvement se sont faits entendre, mais reste à savoir si les pouvoirs publics ont compris le message qui leur est adressé. Ce problème   de l’insécurité, s’il n’est pas résolu, portera gravement tort à ce régime à l’image déjà écornée par toutes ses maladresses.  Aujourd’hui, il est à la recherche d’un nouveau souffle et ses stratèges préparent activement la campagne  de son candidat.  A un peu moins de neuf mois de l’élection présidentielle, le compte à rebours est lancé. L’examen des projets de loi électorale est bien agencé à l’assemblée. L’incident qui a mis en émoi le monde de la presse mardi dernier n’a pas eu de suite après les excuses du vice président de la chambre basse. La semaine a également été marquée par la visite officielle du président de l’Inde. Le passage de cet hôte de marque a donné un nouveau souffle aux relations de cette grande puissance avec notre pays.

Sur le plan international, ce sont toujours les raids  aériens meurtriers de l’aviation russe appuyant l’avancée des forces gouvernementales syriennes sur la Ghouta oriental qui focalisent l’attention des médias. Hier, des dizaines de civils ont encore péri sous les bombes . Le bilan est très lourd depuis le début des bombardements le 18 février dernier. 1.260 civils ont été tués et plusieurs milliers ont été blessés. Mais le régime de Bachar Al Assad se réjouit de la reconquête de près de 70% des territoires aux mains des rebelles.

L’empoisonnement de l’ex-espion russe Serguei Skripal a provoqué une vive tension entre le Royaume Uni et la Russie. Le premier ministre Thérésa May met en cause le SFB et accuse ce service secret d’avoir assassiné cet homme. Les propos de la chancelière sont sans ambigüité et ils ne ménagent pas le président russe qui n’entend d’ailleurs pas se laisser faire. Ce dernier qui se présente à l’élection présidentielle n’apprécie pas  d’être pointé du doigt par les Européens qui ont fait bloc contre lui. Demain dimanche, il devrait  être réélu pour la troisième fois à la magistrature suprême.

En Afrique du sud, l’ex président Jacob Zuma ne va se tirer à bon compte après sa démission puisqu’il va être poursuivi pour corruption. Ce dernier est accusé d’avoir touché  des pots de vin pour un contrat d’armement de 4 milliards d’euros signés en 1999.  Ce dernier avait jusqu’à présent évité des poursuites dans ce dossier judiciaire.

En France, le président Macron est sur le point de connaitre sa première véritable confrontation avec les syndicats. Il poursuit son plan de réformes avec détermination. Cette fois, il veut réussir à moderniser la SNCF Cette dernière continue de subir de lourdes pertes et il veut stopper cette dérive financière. Il veut aussi mettre fin aux régimes spéciaux de retraites. Les syndicats ont décidé de faire barrage en organisant  prochainement une grève générale.

La manifestation « aok’izay-insécurité » a été comme un déclic pour des citoyens résignés à cette fatalité de l’insécurité. Ils ont pu montrer qu’ils étaient capables de protester contre l’inaction des pouvoirs publics. Ce mouvement  a eu lieu de manière pacifique, mais il n’en a pas moins montré la force de conviction d’une population consciente de la gravité de la situation sécuritaire. Cette question de l’insécurité va certainement s’inviter dans le prochain débat électoral.

Patrice RABE

News Mada20 partages

Passage d’eliakim a nosy be : un décès, un disparu et des maisons ravagées

La forte tempête tropicale (FTT) « Eliakim » frappe de plein fouet les parties nord et est du pays. Le bilan provisoire  pèse déjà lourd : un décès, un disparu, plus précisément à Nosy Be où une trentaine de maisons ont été détruites.

Eliakim fait des ravages dans les parties nord et est de l’ île. Ayant touché terre hier vers 9 h 30 au niveau du Cap Masoala, ce système engendre des dégâts matériels et humains importants à Nosy-Be et  Soanierana Ivongo. Dans l’île aux parfums. Une personne est décédée, une autre portée disparue,  et une trentaine de maisons endommagées.

Le défunt, un trentenaire originaire de Toamasina, a perdu la vie suite à l’effondrement d’un arbre sur le toit de sa demeure dans le fokontany de Dzamandzar. Un autre homme, emporté par les crues, est porté disparu. De sources locales, le drame est survenu en pleine mer lorsque la pirogue qui l’a transporté avec deux autres hommes à bord a sombré. Ces derniers ont quitté le village d’Anjiabe (Nosy Komba) pour se rendre à Antanetibe Andrefana lorsque l’accident est survenu.

Toujours à Nosy Be, une trentaine de maisons sont totalement ravagées, faisant ainsi une centaine de sinistrés. Situation pareille à Soanierana Ivongo, où une trentaine d’habitations sont ravagées. Du coup,  95 personnes se trouvent sans-abri.

Hier, jusqu’à 16 h environ, le centre d’«Eliakim» s’est dirigé lentement vers Mananara Avaratra, tout en sillonnant le district de Maroantsetra  dans la nuit d’hier, avec un vent de 100 km/h. Après avoir passé sur Mandritsara, il est prévu parcourir les districts d’Andilamena, Tsaratanàna, Amparafaravola ou encore Ambatondrazaka ce jour avant de sortir en mer demain dans le district de Vatomandry.

Risques d’inondation dans cinq régions

Avec les fortes précipitations qui accompagnent «Eliakim», des inondations sont à craindre dans quatre régions du pays, à avoir Analanjirofo, Atsinanana, Alaotra, Sofia et Sambirano. Dans ce sens, les niveaux d’alerte lancés pour les régions concernées restent maintenus  d’après les techniciens de la météo, à savoir l’avis d’alerte rouge, ou avis de danger imminent pour les régions Sava, Bealanana, Befandriana Avaratra, Mandritsara, Analanjirofo, Atsinanana et Alaora Mangoro.

Les régions Diana, Analalava, Mampikony, Boriziny, Tsaratanana, Analamanga et Vatovavy Fitovinany sont soumis en alerte jaune ou avis de menace et  alerte verte ou avis d’avertissement pour Boeny, Maevatanana, Kandreho, Bongolava, Itasy, Vakinankaratra, Amoron’i Mania et Matsiatra Ambony.

Fahranarison

Midi Madagasikara20 partages

Genève et Vienne : Resaka Véronique nommée ambassadeur

Pas à pas. C’est à ce rythme que le régime en place a procédé dans la nomination de nos ambassadeurs à l’extérieur. Hier, un Conseil des ministres a nommé Resaka Véronique comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès de la Suisse, représentante permanente de la République de Madagascar auprès des Institutions Spécialisées de l’Organisation des Nations Unies à Genève et à Vienne (Autriche). Cette diplomate de carrière est un ministre plénipotentiaire qui a occupé pendant longtemps le poste de Chargée d’Affaires de Madagascar à Paris.

Troisième femme. Resaka Véronique est la troisième femme nommée ambassadeur sous l’ère Rajaonarimampianina. En effet, Mireille Rakotomalala et Arisoa Razafitrimo ont été nommées respectivement à Tokyo (Japon) et à New York (Nations Unies). Avec la nomination de Resaka Véronique, une troisième femme vient d’être placée à la tête d’une importante représentation diplomatique de Madagascar à l’étranger. Quoi qu’il en soit, les postes d’ambassadeur à Paris (France) et à Bruxelles (Union Européenne) restent jusqu’à présent vacants. Nos sources indiquent que ces futurs ambassadeurs seraient connus avant la démission du président candidat Hery Rajaonarimampianina.

R. Eugène

Midi Madagasikara18 partages

Forum économique de Madagascar : Plus de 200 participants attendus les 26 et 27 mars

Conférence de lancement du premier Forum Economique de Madagascar, tenue par le CREM au Bistrot Antsahavola (Photo : Kelly R.)

Un décollage économique ! C’est l’objectif principal du premier Forum économique de Madagascar, organisé par le CREM (Cercle de Réflexion des Economistes de Madagascar), les 26 et 27 mars prochain au Carlton Anosy. Selon les organisateurs qui ont annoncé la tenue de l’événement, en présence des médias, plusieurs sujets seront abordés, notamment les transformations techniques de production, les infrastructures et les investissements, le rôle et le degré d’intervention de l’Etat à l’économie, la « révolution agricole » permettant de libérer un excédent de biens de subsistance. Plus de 200 participants seront attendus à cet évènement. Les groupements d’opérateurs économiques et autres acteurs du secteur privé, la société civile, la « Banky Foiben’i Madagasikara » (BFM), les représentants de l’Administration publique, ainsi que les universitaires seront au rendez-vous. En effet, cinq grandes thématiques sont programmées par le CREM, notamment les finances, l’industrialisation, les ressources stratégiques, l’agro-industrie et les zones économiques spéciales.

Antsa R.

Midi Madagasikara17 partages

FIVMPAMA : Appui aux jeunes via les « start-up »

Lors d’une conférence-débat organisée à l’ISCAM.

Le Centre d’Excellence en Entrepreneuriat de l’ISCAM a organisé tout récemment une conférence-débat dont le thème a été axé sur « Mon succès, mon réseau ».

A l’occasion de cet événement qui s’intitule « Serial Entrepreneur », Erick Rajaonary, le président national du FIVMPAMA (Groupement du patronat « malagasy »), qui plus est le PDG du groupe Guanomad, a fait une intervention sur la réussite en matière d’entrepreneuriat à Madagascar. « Il faut que vous soyez des leaders, visionnaires et innovants dans tout ce que vous entreprenez. Vous devez en même temps anticiper les besoins d’autrui pour pouvoir créer un débouché. En outre, la mondialisation nous force à s’ouvrir au monde. Soyez ainsi ouverts en tissant de nombreuses relations d’affaires, entre autres », a-t-il expliqué à une centaine d’étudiants de l’ISCAM ayant participé à cette conférence-débat.

Profil d’entrepreneur.  Et face aux blocages des jeunes dans le démarrage de leurs projets, il a annoncé que le FIVMPAMA apporte leur soutien via la mise en place des « start-up ». Il y aura entre temps des encadrements techniques.  « Mais avant tout cela, un bon profil d’entrepreneur est d’avoir une force de caractère tout en ayant la passion du métier. La diversification de la communication  et la valorisation de ses activités constituent également parmi les clés de réussite. Savoir prendre des risques n’est pas en reste », a enchaîné Erick Rajaonary. Toujours dans le cadre de cette conférence-débat, il a témoigné sur son parcours professionnel. « J’ai été diplômé en expertise comptable à l’université de Paris mais j’ai complètement changé de domaine, soit la vente des engrais biologiques après avoir identifié les besoins tant sur le marché local qu’international », a-t-il confié.

Bon manager. Par ailleurs, le président national du FIVMPAMA a soulevé qu’un bon manager doit déléguer ses actions à ses collaborateurs. « Ceux-ci prennent ainsi le relais ainsi que leurs responsabilités. En revanche, il reste au courant de tout à travers leurs briefings », a-t-il poursuivi. Après ces échanges et partages d’expériences, une séance « One To One » avec une dizaine de jeunes étudiants de l’ISCAM a conclu son intervention dans le cadre de cette conférence-débat.

Navalona R.

Midi Madagasikara17 partages

Sakoroka narahina fandrobana tao Toliara : Olona 63 naiditra am-ponja vonjy maika ao Ihosy

Rehefa avy nandalo mpitsara mpanao famotorana tao Toliara, ny alarobia teo, ireo rehetra voarohirohy tamin’ny asa fanakorontanana narahina fandrobana sy fanimbana fananam-bahoaka, nandritra ny sakoroka ny zoma 9 martsa lasa teo, dia nalefa nofonjaina vonjy maika any Ihosy ny 63 tamin’ireo mpitondra posy miisa 75 voasambotra. Nanaitra ny maro ny trangam-pitsarana tany Toliara afak’omaly io, satria tsy tany amin’ny Lapan’ny Fitsarana no nitsarana an’ireo voampanga, fa tao amin’ny biraon’ny polisy. Raha ny fanazavana azo avy amin’ ireo tompon’andraiki-panjakana any an-toerana, mba ho fiarovana amin’ny mety ho fihoaram-pefy sy korontana indray no antony nitsarana an’ ireo voampanga ireo tany amin’ny polisy.

Manoloana ny fampidirana am-ponja an’ireo mpitarika posy, nanao fanambarana omaly ny avy ao amin’ny Fikambanana Teraky Androy, izay Foko nihavian’ireto olona 63 naiditra am-ponja vonjy maika ao Ihosy. “ Mba hialana amin’ny ady, dia mangataka amin’ny fitondram-panjakana mahefa izahay Foko Antandroy mba hamoahana faran’izay haingana ny zanakay. “ Nampiaka-peo ihany koa ny FITEA fa mbola tsy voarain’izy ireo hatramin’izao ireo omby 33 isa, izay onitra dinam-paty nifanarahana. Noho ny tsy fisian’ny vahaolana omen’ny tompon’andraiki-panjakana, dia mbola andrasana ao Besasavy Toliara efa ho tapa-bolana mahery aty aoriana namonoan’ny olon-tiany azy tamin’ny fomba feno habibiana ny razan’ilay tovovavy 15 taona, izay tokony halevina an’i Tsihombe Androy.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara15 partages

La Grande Ile relativement épargnée par Eliakim

La Grande Ile subit une fois de plus les assauts d’un cyclone qui devrait faire de nombreux dégâts. Eliakim a pénétré dans le nord de l’île et a traversé plusieurs régions. Ses effets ne se sont pas fait trop ressentir sur les Hautes Terres, mais les habitants de la province d’Antananarivo restent très prudents. Cette fois-ci, on ne peut que louer le professionnalisme des prévisionnistes de la météorologie nationale ainsi que l’efficacité du BNGRC .

La Grande Ile relativement épargnée par Eliakim

Le cyclone Ava a fait des ravages lors de son passage dans la Grande Ile. Les services d’appui aux sinistrés n’avaient pas semblé être à la hauteur des événements. Les critiques ont été assez sévères contre le BNGRC qui avait été taxé d’impréparation. Après la volée de bois vert qui lui a été adressée, cet organisme a tiré les leçons des failles de son organisation. Et il a donc été parfaitement préparé pour affronter la situation lors des cyclones à venir. Il a multiplié les avis d’alerte aux populations et ses services ont été pré positionnés sur le terrain. Aujourd’hui, la population est parfaitement renseignée par la météorologie nationale qui fait d’excellentes prévisions. Elle est accompagnée par les agents de la BNGRC dans sa gestion efficace des secours. Pour le moment, on n’a pas beaucoup de renseignements sur les destructions occasionnées par Eliakim, mais on nous apprend que les rafales de vent sont violentes. Les habitants du nord de l’île sont cantonnés chez eux, tout comme ceux de la ville de Toamasina qui attendent les assauts de ce cyclone. Il va sortir en mer aujourd’hui, en espérant qu’il n’aura pas trop mis à mal cette capitale provinciale. Néanmoins, on ne peut pas prévoir la suite des événements car une fois au large de la Grande Ile, il peut reprendre des forces en mer et opérer un retour sur la terre ferme pour repartir à l’intérieur des terres. Pour le moment, nos sommes relativement épargnés, mais les précipitations seront abondantes. Il sera toujours temps de faire le bilan des dégâts après.

Patrice RABE

Midi Madagasikara14 partages

Lutte contre la malnutrition : Partenariat renforcé entre l’ONN et CRS Madagascar

Déjà partenaires dans la lutte contre la malnutrition à Madagascar, l’Office National de Nutrition (ONN) et le programme pays de « Catholic Relief Services » (CRS) à Madagascar viennent de renforcer leur partenariat dans le cadre de la mise en œuvre des projets « Havelo » et « Fararano » sur un financement de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID). L’objectif est de réduire l’insécurité alimentaire. Un amendement sur le protocole de collaboration entre CRS Madagascar et l’ONN dans l’exécution des programmes d’assistance alimentaire et d’urgence de l’USAID vient ainsi d’être signé avant-hier 14 mars 2018.

Les deux projets « Havelo » et « Fararano » sont mis en œuvre dans les régions Atsinanana, Vatovavy Fitovinany, Atsimo Andrefana, Anosy et Androy. Les deux projets de CRS Madagascar concernent plusieurs aspects de la lutte contre la malnutrition, avec comme principaux axes d’interventions la prise en charge de la malnutrition aiguë, modérée, la promotion de la sécurité alimentaire des ménages et des communautés et le suivi et la promotion de la croissance des enfants. Le tout, accompagné d’un volet formation et renforcement de capacités.

Hanitra R.

Midi Madagasikara12 partages

Eliakim : Devenue tempête tropicale modérée

Après s’être introduite par le Cap Masoala avant de frapper durement les régions SAVA, Atsinanana et Analanjirofo, la forte tempête tropicale Eliakim perd de la vitesse et de l’allure. Ce qui n’empêche pas les régions suscitées ainsi que Sofia et Alaotra-Mangoro de rester en alerte rouge.

Analamanga, Vatovavy Fito Vinany et DIANA sont quant à elles en alerte jaune (avis de menace). Hier à 20heures, Eliakim se trouvait entre Mananara Nord et Maroantsetra. Comme prévu par le service de la Météorologie, elle a mis le cap sur l’ouest, en visitant au passage la région Analanjirofo. Les habitants du district de Fénérive-Est s’en souviendront d’ailleurs longtemps, avec les inondations, les arbres déracinés et les toits arrachés. Même topo, plus au nord, dans la région SAVA, dont la capitale de la vanille fut également gravement atteinte, à peine remise d’Enawo et d’Ava. En effet, outre les rafales de vent et les sinistres, des inondations ont été observées dans plusieurs quartiers d’Antalaha, pour ne citer que Belle- rose (et sa plage) et Ankoala Be. Selon les services de la météorologie, sa vitesse ne sera plus que de 85km/h en traversant l’Alaotra-Mangoro avant de sortir par Vatomandry.

Site indisponible. Par ailleurs, il est intéressant de noter qu’hier, jusqu’à tard dans la soirée (23h), le site internet du Bureau national de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) était indisponible. Selon un responsable joint au téléphone, il s’agissait d’un problème technique. Un fait impromptu étant donné les circonstances, le BNGRC et la Météo étant les principaux point focaux de la population et des journalistes en ce qui concerne les aléas climatiques et les résultats y afférents. En parlant de bilan toujours, aucune donnée chiffrée n’était disponible, ce qui s’explique, logiquement comme le disait notre source auprès du BNGRC par l’alerte rouge qui était encore de rigueur dans les régions concernées, ce qui rendait techniquement impossible toutes les opérations de bilan.

Luz Razafimbelo

News Mada10 partages

Blocage économique : les économistes préconisent plus d’autonomie

Les économistes malgaches sont unanimes sur le blocage du développement économique à Madagascar.  C’est dans ce sens que le Cercle de réflexion des économistes de Madagascar (Crem) organisera  le Forum économique de Madagascar, les 26 et 27 mars. Hier, les économistes ont mis en exergue le manque d’autonomie de l’Etat dans la prise de décisions.

Quatre ans après le retour à l’ordre constitutionnel à Madagascar, l’économie du pays peine à connaître une relance en dépit des réformes apportées par les dirigeants. Les investisseurs étrangers sont toujours hostiles par rapport à la situation dans le pays et la recrudescence  de la corruption et l’insécurité ne font qu’aggraver la situation.

Dans ce contexte  économique morose, les économistes malgaches veulent crever l’abcès et comptent aborder les réels problèmes liés à la régression de la situation dans le pays durant cette rencontre. Pour permettre le décollage économique à Madagascar, le pays a besoin d’une réelle autonomie dans la prise de décisions. Ce qui n’est pas le cas, estime le Crem.

Selon les propos de Patrick Randrianarisata, coordonnateur de la plateforme, «Madagascar est encore tributaire de ses partenaires techniques et financiers dans plusieurs décisions. Prenons le cas de la montée en flèche des prix à la pompe et du riz durant ces deniers mois. Aucune solution concrète n’est apportée. D’autant que les bailleurs de fonds recommandent à l’Etat de ne plus accumuler de déficit budgétaire. Voilà pourquoi l’Etat malgache n’intervient plus dans les secteurs en difficulté dans le pays».

Cet économiste a enchaîné : «Madagascar a besoin de retrouver sa souveraineté pour permettre un réel développement économique».

Lacunes

Par ailleurs le président du Crem, Rado Ratobisaona, a abordé le cas du secteur agricole. «Le secteur agricole a toujours été mis en avant pour faire sortir Madagascar de la pauvreté. Mais force est de constater que ce domaine rencontre toujours les mêmes difficultés jusqu’à présent. L’industrialisation est de mise pour permettre un réel développement du secteur agricole», a-t-il avancé.

Et de poursuivre : «Les membres du Crem ne cherchent en aucun cas un poste politique  pour apporter des solutions  au blocage économique constaté dans le pays depuis le retour de l’indépendance».

Les finances, l’industrialisation, les ressources stratégiques, l’agro-industrie, les zones économiques spéciales, tels sont les thèmes abordés durant cette première édition.

Rakoto

Midi Madagasikara10 partages

Contrat de performance : La douane nigérienne en visite à Madagascar

La délégation nigérienne, avec des représentants des Douanes de Madagascar

Echanges d’expériences et de meilleures pratiques ! Tel est l’objet de la visite des agents de l’Administration douanière nigérienne à Madagascar, du 12 au 16 mars. A l’instar des 182 administrations membres de l’Organisation mondiale des douanes, les deux administrations – malgache et nigérienne – bénéficient d’opportunités d’échanges d’expérience et de meilleures pratiques en renforçant leur collaboration et leurs capacités respectives. Les discussions entre les deux parties tournaient autour de la stratégie de lutte contre la fraude et l’analyse des risques ; l’observatoire des délais de dédouanement, le tableau des bords et l’analyse des statistiques miroirs ; les collaborations entre l’administration des douanes et les autres institutions et parties prenantes ; le tableau de sanctions des opérateurs  et enfin le processus d’amélioration de la motivation des agents. « La douane malgache connaît actuellement une avancée considérable dans les projets de facilitation, de dématérialisation et de modernisation des procédures douanières. La délégation de la douane nigérienne a ainsi pu voir le déroulement technique de la procédure dématérialisée de dédouanement grâce aux visites effectuées dans les bureaux des douanes Mamory Ivato et Tamatave port », ont indiqué les responsables de la communication au sein de la Direction générale des Douanes de Madagascar. En effet, la délégation nigérienne affirme avoir beaucoup appris de ces avancées à Madagascar, en citant en particulier le contrat de performance sollicité par l’Organisation mondiale des douanes. A noter que cette visite nigérienne a été appuyée par la Banque mondiale, un des principaux partenaires des administrations douanières pour la mise en œuvre des projets de réformes pour la professionnalisation, la modernisation, l’efficience et la performance des administrations publiques.

Antsa R.

Midi Madagasikara9 partages

BNI Madagascar : Soutien au Salon du chocolat et de la gourmandise

BNI Madagascar répond toujours présente aux grands événements. Ce sera encore le cas aujourd’hui au Salon du chocolat et de la gourmandise qui se tient au Carlton, Anosy. Une manière pour la BNI Madagascar qui est à sa deuxième participation à cet événement, de démontrer que non seulement, elle vient en appui aux bonnes initiatives locales, mais elle soutient également les filières porteuses comme le cacao. « En tant que banque citoyenne, BNI Madagascar réitère son soutien à ce salon organisé par l’association caritative Wednesday Morning Group (WMG) qui a des activités ciblées pour les enfants et personnes en difficulté ».

La participation de la BNI Madagascar s’explique par au moins trois raisons. Tout d’abord, la BNI est très active en matière d’accompagnement des opérateurs de la filière cacao. Et ce, à travers son agence d’Ambanja qui offre à ces opérateurs des opérations et des services relatifs au négoce international et aux exportations du cacao malgache. Ensuite, ce salon est une opportunité pour les amateurs de chocolat de découvrir cette filière qui fait la renommée de Madagascar. Enfin, cette participation de la BNI Madagascar au salon du chocolat  entre dans le cadre de son engagement social en cohérence avec sa stratégie de développement inclusif.

Au cours de cette journée, une équipe de BNI Madagascar donnera  aux visiteurs des conseils et des solutions bancaires adaptés aux besoins des particuliers, des professionnels, des entreprises et des institutionnels.

R.Edmond.

Midi Madagasikara8 partages

Football – Crise à la FMF : Et si on se mettait à l’heure olympique

Partant du constat comme quoi le Comité olympique malgache a été consulté par la délégation de la FIFA et la CAF dans la résolution de cette crise qui mine le football à Madagascar, le candidat malheureux dans la course pour prendre les rênes de la Ligue d’Analamanga, Ramboasolo Rivomanana dit Barivo va au-delà de cette guerre de clocher pour dire que l’occasion est trop belle pour rentrer dans les rangs des autres pays en faisant tenir les élections suivant le calendrier olympique.

« Il faut alors laisser les commandes à Doda Andriamiasasoa diriger la FMF selon les dispositions du statut qui attribue la succession au vice- président en cas de vacance du poste de président et attendre 2020 pour organiser les élections », explique-t-il tout en faisant savoir qu’il serait candidat pour Analamanga et qu’il attendrait le temps qu’il faudra pour servir les intérêts du football tananarivien et même malgache.

Clément RABARY

News Mada6 partages

Campagne électorale : les révélations inquiètent le régime

Dès maintenant, en vue des prochaines élections, le régime veut tout contrôler, quitte à empêcher les candidats de faire des révélations.

«Il est interdit à tout candidat de porter à la connaissance du public un élément nouveau de polémique électorale à un moment tel que ses adversaires n’aient pas la possibilité d’y répondre  utilement avant la fin de la campagne électorale».

Cette disposition, écrite noir sur blanc dans l’article 116 du projet de Loi organique n°05/2018 du 21 février 2018 relative au régime général des élections et des référendums demeure un mystère. En effet, a priori, cela s’apparente à une façon de museler les personnalités politiques, notamment les candidats à la présidentielle de faire des déballages qui pourraient nuire l’image du régime.

Le fait est que  l’«élément nouveau de polémique électorale» dont le texte évoque ici prête à confusion. Il s’agit d’une nouvelle disposition qui risque encore une fois de créer une ambiguïté. En fait, tout porte à croire que c’est une manière pour le candidat au pouvoir de brandir une menace à l’encontre de ses adversaires le moment venu. Alors que ce ne sont pas les sujets brûlants qui manquent sans parler des faits nouveaux que visiblement le régime veut garder sous le boisseau.

Entorse à la démocratie

Dans des pays comme la France, comme c’est le cas lors de la dernière présidentielle, notamment à propos de l’affaire «Fillon», une révélation du Canard Enchaîné a fait perdre le candidat de la droite.

Le journal avait en effet révélé que Penelope Fillon a touché environ 500 000 euros en tant qu’attachée parlementaire de son mari (de 1998 à 2002 et six mois en 2012) et d’assistance parlementaire de Marc Joulaud (de 2002 à 2007), premier suppléant de François Fillon. Mais elle n’aurait en réalité jamais travaillé. Une affaire qui a coûté la candidature de la droite dont la défaite a été sans appel.

Visiblement, le régime ne veut pas ce genre de révélation. Sauf que dans une démocratie, toute vérité est bonne à dire, notamment en période électorale. Cette initiative est d’ailleurs contraire à la liberté d’expression disposée par la Loi fondamentale.

Rakoto

 

Midi Madagasikara6 partages

Couverture des sujets humanitaires : Les journalistes appuyés par la CICR et la CRM

Séance d’initiation au secourisme durant la formation.

Effacer les doutes et expliquer ce qu’est réellement le mouvement de la Croix-Rouge. Tels ont été les objectifs premiers de l’atelier de formation initié par le Comité International de la Croix-Rouge et la « Croix-Rouge Malagasy » à l’hôtel Le Pavé Antaninarenina hier. Destiné aux journalistes, l’atelier en question était axé sur les rôles et activités de la Croix-Rouge à Madagascar. Aussi bien le choix de la thématique que celui du public concerné étaient motivés par une volonté de vouloir faire comprendre ce que fait réellement la Croix-Rouge dans la Grande Île ainsi que les principes du mouvement lui-même. Les éventuelles retombées des activités initiées pour les Malgaches et le pays étaient également développées. A cet effet, l’atelier de formation a voulu apporter la lumière sur le mouvement dans la Grande Île. Comme l’a noté le Dr Izaka Rabeson, directeur de programme auprès de la « Croix-Rouge Malagasy »: « Ce qui est vraiment important, c’est d’arriver à répondre aux différentes questions qui sont restées sans réponses. De pouvoir effacer les zones d’ombre sur les liens entre le mouvement de la Croix-Rouge, la Croix-Rouge Malagasy, le Comité International de la Croix-Rouge et la Fédération Internationale des sociétés de Croix-Rouge ».

 Sujets humanitaires. Le choix des journalistes s’explique également par l’intention de donner aux journalistes les outils nécessaires pour la couverture des sujets humanitaires. Activité que les journalistes – surtout ceux de la rubrique sociale – devraient quotidiennement mener aussi bien en temps de trouble qu’en période de paix. Les notions de droit international humanitaire ainsi que de droit des Droits de l’Homme (DIDH) ont été soulevées pour éviter les confusions.

José Belalahy

Midi Madagasikara5 partages

GEN et lois électorales : Le plafonnement de la campagne électorale non cité

Le groupe des experts nationaux a aussi donné son avis concernant les lois électorales.

A l’instar du SeFaFi et de la société civile, le Groupe des Experts Nationaux (GEN) a également donné son avis concernant les lois électorales. Cette entité de déplorer ainsi que la pré-campagne et le plafonnement de la campagne électorale ne figuraient pas sur ces lois électorales. Le GEN de souligner également que les sanctions prises à l’encontre des contrevenants ne sont pas précises. Il estime ainsi que cela devrait se manifester soit par la disqualification du candidat soit par une somme versée par le contrevenant. Il pense, par ailleurs, que ce projet de loi ne répond pas aux aspirations du peuple.

Propositions. A titre de rappel, lors de sa rencontre avec les députés, la société civile a apporté des propositions pour ne pas dire des critiques sur 70 articles sur ce projet de loi. Il s’agit, entre autres de la campagne électorale, du bulletin unique et de la liste électorale. Quant au SeFafi, il a parlé aussi du financement des campagnes. Il propose ainsi qu’il y ait des sanctions précises et contrôlables aux contrevenants ainsi que le plafonnement des dépenses liées au financement des campagnes électorales.

Recueillis par Dominique R.

Midi Madagasikara4 partages

Sixièmes assises du Recef : « Pour des échanges d’expériences et des bonnes pratiques électorales »

Après ces assises du Recef, place à l’audit international des listes électorales. (Photo d’archives)

Pour certains, cette rencontre sur le sol malgache de toutes les délégations des pays membres du Recef (Réseau des Compétences Electorales Francophones) et des pays rattachés sera une aubaine pour Madagascar. Pour d’autres, il s’agit encore d’une autre forme d’immixtion étrangère dans le processus électoral malgache.

La semaine qui vient mettra Madagascar sous les feux des projecteurs, sur le plan électoral. En effet, les sixièmes assises du Recef ou Réseau des Compétences Electorales Francophones se dérouleront sur le sol malgache, à l’Hôtel Colbert Antaninarenina, les 20, 21 et 22 mars prochains. Cette année, les rencontres – qui se traduiront par des séries d’ateliers et des travaux de réflexion – seront axées sur le thème : « Un processus électoral inclusif favorisant la participation des femmes et des minorités ». Notons au passage que la liste électorale provisoire (2017-2018) a révélé que 4.556.335 femmes y sont inscrites ; soit 45,86%. D’après les informations obtenues auprès de la Ceni (Commission Electorale Nationale Indépendante), « près de 70 participants en provenance d’organismes de gestion des élections des pays membres du Recef et d’experts internationaux seront attendus pour des échanges d’expériences et des bonnes pratiques électorales ».

Norme ISO/TS 17582. A titre de rappel, et sur la base des explications de Clément Aganahi, un expert des questions électorales, c’est la norme ISO/TS 17582 qui a obligé, en quelque sorte, les dirigeants à « travailler avec des commissions électorales » car elle – cette norme – permettrait d’ « établir un climat de confiance dans les élections, en améliorant la transparence, la planification et l’efficacité des processus électoraux » (Voir Midi Madagasikara du 24 avril 2017 par ailleurs). Depuis 2011 où il a été créé, le Recef regroupe 32 pays dont une majorité africaine. Nous  savons que quelques-uns des pays membres de ce réseau ont connu ou vivent (c’est selon) des crises pré ou postélectorales terribles. C’est le cas, entre autres, du Burkina Faso, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Nigeria, de la Guinée ou du Togo. A Madagascar, nonobstant les efforts conjugués par les partenaires techniques – qui ont, eux aussi, leur mot à dire sur le processus – et la Ceni, la menace d’une crise préélectorale ou postélectorale semble bien présente. Par ailleurs, on taxe les commissions électorales – en Afrique – de ne pas être indépendantes et de faillir à la transparence. A Madagascar, l’hypothèse selon laquelle l’indépendance de la Ceni serait susceptible d’être biaisée par le fait qu’elle soit alimentée par le budget de l’Etat, sera bien prouvée ou rejetée d’ici peu… A suivre.

Aina Bovel

Midi Madagasikara4 partages

« Judo in school » : Des tatamis et kimonos remis au MEN

Le président de la FMJ, Siteny R et le ministre, Paul Rabary

Comme toutes les autres matières en classe, il y aura des notes pour l’évaluation des élèves bénéficiaires du projet.

Continuité. A moins d’un an de la signature de convention de partenariat entre le ministère de l’Education nationale, la fédération internationale de judo et la fédération malgache de judo, les choses sérieuses vont pouvoir commencer. La FMJ a remis 20 tatamis de surface et des kimonos au ministère pour la réalisation du projet « Judo in school ». Outre ces dotations en matériels, la fédération prendra en charge les indemnités des techniciens et des coaches de salle. C’est la déclaration, de Siteny Randrianasoloniaiko, président de la fédération malgache de judo, hier, à Anosy lors de la remise des matériels. Rendre accessible la pratique du judo au sein des établissements scolaires, c’est l’objectif du projet « Judo in school ». Comme annoncé au début du projet les établissements scolaires des villes d’Antsirabe, de Toamasina, d’Antananarivo, de Toliara, d’Antsiranana, de Fianarantsoa, de Mahajanga, de Moramanga et de Fort-Dauphin seront  les bénéficiaires du projet. Ce dernier est devenu effectif. Madagascar fait partie des 60 pays bénéficiaires du « Judo in school ». Lancé en 2015 par la fédération internationale, à l’horizon 2020, l’objectif de l’IJF est que ce projet touchera 200 pays. Une des particularités du judo est les valeurs qu’il partage, entre autres le respect, l’amitié, la discipline et l’honneur. Comme Antananarivo est la plus grande ville du pays, 80 % des nouveaux matériels sportifs resteront dans la capitale pour les besoins du projet. «  C’est une initiation à la pratique du judo dans les écoles, mais, s’ils veulent participer aux compétitions, les élèves devront par la suite intégrer un club » a fait savoir, Siteny. Comme toutes les autres matières en classe, il y aura des notes pour l’évaluation des élèves bénéficiaires du projet. Le ministère, Paul Rabary a loué l’initiative du président de la FMJ pour les nombreuses actions.

T.H

News Mada3 partages

Intégrité et bonne gouvernance : la FJKM recadre ses fidèles

Les dirigeants appartenant à la FJKM et toutes les personnalités qui se sentent concernés par les affaires du pays, sont invités ce jour à la FJKM Andrainarivo. D’après les informations reçues, les sermons tournent autour de l’intégrité et de la bonne gouvernance. Un message particulièrement destiné aux dirigeants et futurs dirigeants du pays, en ces temps où ces concepts ont du mal à trouver leur place.

L’initiative date du mois de décembre dernier lorsque le Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM) a décidé la tenue d’un débat entre les fidèles de chaque église. Cela, dans le but de trouver une solution aux maux du pays.

La rencontre entre les fidèles de l’église Luthérienne (FLM) s’est tenue samedi dernier à la FLM 67 Ha. Celle des fidèles protestants ce jour sera présidée par le pasteur Irako Ammi Andriamahazosoa.

Dans cette optique, et ne voulant pas être donneur de leçons, la FFKM souhaite affirmer de nouveau sa présence dans la gestion des conflits dans le pays, notamment en cette année électorale.

Hery R et Marc R attendus !

La question est de savoir si les principaux concernés seront de la partie Il s’agit entre autres du chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina ou encore de l’ancien président Marc Ravalomanana. Quelques chefs d’institution seront également attendus tels que Jean-Eric Rakotoarisoa ou Jean-Max Rakotomamonjy, mais aussi plusieurs membres de partis politiques.

L’objectif étant de mettre en évidence le caractère d’un bon chrétien dans ses responsabilités envers le pays mais également d’apaiser les rivalités pour la mise en place d’un climat de paix.

Tahina Navalona

 

Midi Madagasikara3 partages

Football-Ligue des champions : Un remake de la finale 2017 Juve-Real

Le sort est jeté ! Finalement, on n’aura pas deux équipes anglaises en demi-finales de la Ligue des Champions, puisque Manchester City et Liverpool se retrouvent après le tirage au sort d’hier. Par contre on verra une nouvelle confrontation entre les finalistes de la dernière édition notamment un Real de Madrid au sommet de son art et une Juventus qui doit faire face au départ de Dani Alves au PSG et de Morata à Chelsea.

Real de Madrid, FC Barcelone, Bayern de Munich et Manchester City partent avec la faveur des pronostics des quarts de finale de la Ligue des champions.

Quand le tirage au sort offre au Bayern de Munich le maillon faible du lot en l’occurrence le FC Séville alors on n’aura qu’à ne pas se mettre dans la place de Ben Yedder et sa bande, car ils risquent de subir la loi des Bavarois qui ne s’attendaient pas à pareil adversaire.

Match de… préparation. Mais c’est peut-être mieux ainsi pour des Allemands qu’on ne donnait pas favoris avec ce tirage, mais qui finalement auront droit à un autre match de… préparation pour asseoir un groupe trop changeant et qui se paie le luxe de mettre sur le banc le Néerlandais Arjen Robben et encore le Colombien James Rodriguez pour ne parler que de ces deux buteurs de talent.

Le technicien allemand Jupp Heynckes aura tout le temps de revoir sa copie avant de s’attaquer aux grosses cylindrées qui pourraient être le Barça si ce dernier parvient à trouver la solution au catenaccio italien de l’AS Rome. Et pour ce faire, il faut non seulement que Messi soit en grande forme, mais également Luis Suarez et même Osmane Dembelé. Le nouveau MSD en fait et qui commence à se retrouver dans les moments difficiles.

Zidane meilleur. Dans cette saga, le Bayern peut aussi s’attendre à croiser le fer avec Manchester City qui devait être heureux d’avoir tiré Liverpool qu’il connaît à fond le jeu et qu’il peut battre à tout moment.

Et si ce n’est pas Manchester City, ce sera donc Real Madrid qui part avec la faveur des pronostics devant la Juventus de Turin. Un remake de la finale de la dernière édition où Buffon et ses camarades sortaient la tête basse après un camouflet de 4 buts à 1.

Certes et cette fois le Real connaît quelques passages à vide dans son championnat où il n’est que troisième, mais ce n’est pas une raison de le sous-estimer surtout que le camp italien devra aussi faire face au départ de Dani Alves et de Morata, deux joueurs cadres dont l’apport est énorme pour le groupe. Certes, le Parisien Blaise Matuidi est arrivé pour colmater les brèches et que Dybala devenait de plus en plus incisif en pointe, mais ce ne serait pas suffisant pour faire douter les Madrilènes qui ont montré qu’ils ont plus d’une corde à leur arc. Tout simplement parce que Zinédine Zidane qui n’aime pas le titre de meilleur entraîneur, reste et restera un fin stratège. Ce qui explique tout…

Clément RABARY

Calendrier                                                                                                  

Juventus contre Real.

FC Séville contre Bayern.

Fc Barcelone contre AS Rome.

Manchester City contre Liverpool.

News Mada2 partages

Dila ihany ny herintaona : mitaky ny marina amin’ny « Raharaha Antsakabary » ny Amnesty

 Very anjavony  sy  ho afa-maina fotsiny izao ireo nahavanon-doza. Herintaona mahery aty aoriana,  tsy mbola misy mangirana ny marina momba  ny “Raharaha Antsakabary”. Nahatonga ny   Amnesty International hanao fanambarana izany.

 Efa vita tamin’ny volana  aogositra  teo ny fanadihadiana  momba ireo mpitandro filaminana 40 nanatanteraka  iraka  tany  Antsakabary. Efa nentina any amin’ny fitsarana ny  raharaha”, hoy ny minisitry ny Mponina Onitiana Realy, tamin’ny taon-dasa. Efa herintaona mahery  aty aoriana anefa,  tsy nisy tohiny izany. Nanaitra ny eo anivon’ny  Amnesty International  (AI) ny fanginan’ny “Raharaha Antsakabary”  ary mbola manampy trotraka izany ny fahitana ny fielezan’ny horonantsary maneho  ny  habibiana  niseho  tany amin’ity tanàna ity any anaty tambajotran-tserasera. “Tena fihetsika mamohehatra sy tokony helohina ny nataon’ireo polisy.  Tsy misy fanajana ny fijerena ny zo maha olona mihitsy”, hoy ny talem-paritry ny AI aty Afrika, Deprose Muchena, ny 15 marsa  teo.  Notanisainy ao anatin’izany ny herisetran’ny mpitandro filaminana  sy  ny fampijaliana ny mponina any Antsakabary ny 22 febroary  2017. “Tsy azo ekena  velively ny fivelesana langilangy ireo mponina. Eo koa ny fampandehanana  azy ireo mandeha sady mandohalika  ary asaina mihiaka fa  tsy meloka ny polisy…”,  hoy ihany ny AI. Hita amin’ny horonantsary  avokoa izany, toy ny mandohalika nefa dodonana handeha mafy kokoa. Zaraina andiany roa indray avy eo ary asaina mihazakazaka mifandona amin’ny  loha ireo mponina… Manampy trotraka izany ny nandorana ny  tanana  iray manontolo…

Vitavita amin’ny valin-teny mahazatra : “efa mandeha ny fanadihadiana”

 Hatreto aloha izany, tsy misy tohiny ity  raharaha iray ity. Tahaka  ireo raharaha samihafa tato anatin’ny taona vitsy. Ny faty olona noho ny baomba nipoaka ny 25 janoary 2014, tetsy Anosy, tamin’ny nanaovan’ny filoha fianianana. Ny ra nandriaka noho ny fipoahana sy faty olona tao anaty  kianjan’i Mahamasina, ny 26 jona 2016. Eo koa ny “Raharaha Claudine”  sy ny  “Villa Elisabeth”. Ny naha  tafaporitsaka  an’i Houcina Arfa, gadra teny Tsiafahy ny volana desambra 2017 sy ireo raharaha hafa marobe, very anjavony. Zary lasa sorona fotsiny  ireo olona aty ambany,   fa tsy hita ireo tena atidoha  sy tompon’andraikitra voalohany… Ity indray izao, vaky vava hatramin’ny any ivelany amin’ny alalan’ny AI fa tena tsy rariny nefa tsy misy tohiny ny “Raharaha Antsakabary”. Vitavita amin’ny valin-teny  mahazatra hoe “efa mandeha ny fanadihadiana”. .. hatramin’ny rahoviana ?

Randria  

 

News Mada2 partages

Analanjirofo : le développement de Maroantsetra discuté

Le réseau Lampogno étoffe ses activités dans le district de Maroantsetra. Pour le développement de sa localité d’implantation, le réseau ne se limite plus à la défense de l’environnement pour se lancer dans le social par l’organisation d’un atelier axé sur le développement de la Commune urbaine de Maroantsetra en début de semaine.

Les problèmes de développement de la Commune urbaine de Maroantsetra ont été cernés, lors de l’atelier tenu dans la localité, sur initiative du réseau Lampogno, au début de cette semaine. La crise relationnelle existant entre le Conseil municipal et l’équipe du maire local a été évoquée devant les participants lors de la concertation, destinée à résoudre les frictions handicapant le développement de la circonscription.

Régler les différends

Le maire adjoint a avoué l’existence de ce point d’achoppement entre l’Exécutif et l’instance de décisions de la Commune urbaine de Maroantsetra. Le président du Conseil municipal a d’ailleurs appuyé ses affirmations en révélant des refus d’exécution des décisions adoptées en session par le maire de la ville, bloquant ainsi le développement envisagé.

Les deux parties ont été toutefois unanimes à solliciter l’intervention des participants à l’atelier pour résoudre ce problème majeur, minant la ville de Maroantsetra, au cours de cette première rencontre. La résolution du problème de gestion du marché communal de Maroantsetra a figuré au menu des discussions au cours de l’atelier, avec la participation des autorités locales et des membres de la Société civile.

Le réseau Lampogno de Maroantsetra s’est distingué par ses activités militant pour la protection de l’environnement et des ressources naturelles depuis sa création. Ses leaders ont reçu récemment le « Prix du courage citoyen » pour leurs engagements après avoir subi des persécutions  ayant abouti à des poursuites judiciaires leur ayant valu des emprisonnements fermes.

Manou

Midi Madagasikara2 partages

Agenda culturel

# Edgard Ravahatra au Terrace Antanimena

Avant d’entrer dans l’épicentre du concours de la Grande Ile guitare talent, Edgard Ravahatra offre une soirée d’avant-goût ce soir. Le chanteur, armé de sa guitare retrouvera les noctambules au Terrace Antanimena. Musicien international, Edgard Ravahatra, avec ses différentes influences, apportera une touche particulière à sa représentation. Il navigue entre folk et jazz sans oublier son port d’attache, Madagascar et reprenant tout son répertoire en acoustique. Une fois de plus,  il nous emmènera dans son environnement musical.

# Hommage à Eckehart Olszowski

Hommage à un grand homme ! Ceux qui  l’ont connu, ses proches et la grande famille de la poule du CGM rejoindront le jazz club demain. Tout le monde se remémorera Eckehart Olszowski. Le répertoire se fera avec ses titres fétiches comme « Take 5 », « Lanitra mangamanga » et une multitude de  morceaux tant malgaches qu’étrangers. Entre deux chansons, ses proches témoigneront une partie de l’histoire vécue par ou avec lui durant son vivant. Des anecdotes certainement, des potins sûrement, mais aussi des confidences qui reflèteront de bons comme de mauvais souvenirs. Dans tous les cas, le moment sera consacré entièrement à ce pilier de l‘art et de la culture malgache. Paix à son âme.

Zo Toniaina

Midi Madagasikara2 partages

Judo – Analamanga : 43 titres en jeu

160 judokas dans les différentes catégories vont partager leurs joutes ce jour au Palais des Sports de Mahamasina à l’occasion du Championnat Analamanga. Une occasion pour les judokas d’Analamanga de préparer les sommets nationaux prévus à la fin du mois au Gymnase d’Ankorondrano. 43 titres seront en jeu cette journée. Pour cette joute régionale, les Flamingo, Aldis, Hydis et la FMJ ont prêté main forte à la ligue dans l’organisation. L’entrée est gratuite.

T.H

News Mada1 partages

Rap gasy : Bemaso fait son show

Depuis le début de l’année, la communauté du Rap Gasy en images a choisi comme leitmotiv d’aider tous les artistes véhiculant les musiques urbaines, tels le hip hop ou encore le rap gasy. Après avoir organisé avec succès le premier évènement intitulé « Rap gasy unity », qui s’est tenu au mois de janvier, elle propose un show, ce soir, au Le 27, sis à Ampandrana, en choisissant Bemaso, un des groupes de rap underground adoptant un style plus heavy.

«Nous avons choisi de baptiser la soirée Ny tolona tsy miova, parce que le groupe balance des textes assez osés et directs, qui parlent surtout d’esprit de partage et de révolte», a expliqué l’un des organisateurs. Après avoir brillé par son absence sur le devant de la scène, le groupe fera sa première apparition cette année.

Rappelons que Bemaso a été fondé en 2004. Composé de Bobo, Masaka et Sôlô, il a d’abord adopté le nom B-maso puis, avec l’intégration d’autres membres, le groupe est devenu Bemaso maximum street ou BMS. Actuellement, il contient sept MC, dont Sôlô, Raf Devilla, Bonose Gorilla, Rah Tsah, DAAIA, Pabl et Zawa.

Holy Danielle

News Mada1 partages

Stileex upgrade : une formation-conférence gratuite au salon Asia / Enjoy

Futurs entrepreneurs, porteurs de projets, femmes au foyer, étudiants… «La persévérance, la clé du succès» est l’une de ces formations-conférences qu’il serait dommage de rater. Contrairement au thème de l’année dernière, il s’adresse cette fois à un public très large. Tout le monde est invité à y assister le 24 Mars prochain à partir de 13h30 à la Zone Forello Tanjombato.

Un thème à la portée de tous

« La persévérance, la clé du succès » n’a pas été un thème choisi au hasard. Le but de la conférence de cette année est de faire en sorte qu’elle puisse toucher un maximum de personnes. C’est un choix judicieux étant donné que l’événement va se dérouler lors de l’Asia / Enjoy, un salon qui va accueillir des visiteurs de tout horizon. Elle va également se dérouler un samedi après-midi, un jour de congé où les gens aiment bien sortir et faire des courses, le plus souvent en famille. Il a donc fallu un thème qui puisse trouver écho dans la plupart des personnes présentes, que ce soit les visiteurs du salon ou les personnes qui viendront spécialement assister à la conférence.

Un clin d’oeil aux entrepreneurs

Les entrepreneurs et les porteurs de projets sont ceux qui tireront le plus de leçons dans cette formation-conférence. En se basant sur son expérience entrepreneuriale et de chef d’entreprise, Simon LEE va développer, durant a peu près une heure trente, un thème qu’il connaît parfaitement, parce que ce sera tiré de son vécu. Ceux qui connaissent son histoire savent à quel point il lui a fallu de la persévérance pour surmonter afin de concrétiser ses projets que ce soit à Madagascar ou dans d’autres pays.

Récupérez vos invitations gratuites

Pour qu’un maximum de personnes puisse assister à cette formation-conférence, il est possible de récupérer des invitations gratuites sur le forum de l’ONG Stileex Numafri

 

Madaplus.info0 partages

Attaque à main armée à Mahajanga : deux bandits tués par les forces de l’ordre.

L’ironie du sort, peut-être, mais c’est lors de la journée la réalisation du mouvement pacifiste pour alerter les autorités jeudi dernier que ces bandits ont décidé d’attaquer la banque Microred Majunga.
L’attaque a été digne d’un film de braquage. Les bandits ont été cagoulés lourdement armés, ils ont pris d’assaut la banque. Personne n’osait s’interposer sur leur chemin sous peine de se faire abattre. Une voiture 4X4 les attendait non loin de la banque. Les forces de l’ordre sont arrivées sur les lieux, mais tardivement. Mais ces derniers ont pu retrouver les bandits hier. La chasse a porté ses fruits. Sept (7) bandits ont été arretés dont une femme, deux ont été abattus. Ils ont été retrouvés avec un sac rempli d’argent. L’enquête continue pour retrouver les autres membres de ce gang avec le reste de l’argent.
News Mada0 partages

Administration douanière : partage d’expériences avec la Douane nigérienne

La visite de la délégation nigérienne composée d’agents des douanes et de consultants de la Banque mondiale, dirigée par le directeur général adjoint de la Douane au Niger s’est achevée  hier. Des échanges fructueux avec la partie malgache sur les projets de réforme et de modernisation mise en œuvre actuellement au sein de l’administration ont eu lieu. D’autant qu’étant membres de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), les deux administrations bénéficient d’opportunités d’échanges et d’expériences,

Les discussions ont été axées essentiellement  sur le renforcement de la collaboration, des capacités et des compétences respectives. Dans ce sens, la stratégie de lutte contre la fraude et l’analyse des risques, l’observatoire du délai de dédouanement, les collaborations entre parties prenantes, le tableau de sanctions des opérateurs et le processus d’amélioration de la motivation des agents, ont fait partie des thèmes abordés.

Contrat de performance

Pour le cas de la Douane malgache, elle est la première administration douanière africaine à mettre en place les contrats de performances, individuel pour les agents, collectif pour les bureaux des douanes et le contrat de performance pour les opérateurs économiques afin d’assurer la transparence dans la gouvernance.

La délégation de la Douane nigérienne s’est rendue aux bureaux de Mamory Ivato et du port de Toamasina pour constater de visu le déroulement technique relatif à la procédure dématérialisée de dédouanement.

R.R.

 

News Mada0 partages

BNI Madagascar : manohana ny fihariana cacao sy ny sosialy

Fanindroany izao ny BNI Madagascar, mandray anjara amin’ny « Salon de chocolat et de la gourmandise » ao amin’ny Carlton, anio. Manamafy izany fandraisany anjara izany ny BNI ho fanohanana ny fikambanana mpanao asa soa Wednesday morning group (WMG), mitsinjo manokana ny ankizy sy ireo olona ao anaty fahasahiranana.

Anisan’ny mahazo tombony amin’izany koa ireo tantsaha mpamboly na mpanangom-bokatra cacao, afaka miara-miasa akaiky amin’ny masoivohon’io banky io ao Ambanja ; sy ireo mpandraharaha mpanondrana any ivelany izany akora fototra izany. Fotoana koa io hahazoan’ny mpanjifa mankafy ny sôkôla malagasy, malaza maneran-tany eo amin’ny hatsaran’ny kalitaony.

Ny fahitana fahombiazana tamin’ny fampisehoana voalohany nataony, nahatonga ny banky nandray fanapahan-kevitra manohana ny fikambanana WMG noho ny asa soa ataony amin’ireo mponina sahirana. « Ho an’ny BNI Madagascar, fandraisana andraikitra eo amin’ny lafiny sosialy izao, no mifanojo amin’ny politika momba ny fampandrosoana », hoy Ralaimanisa Ndrina, talen’ny fifandraisana.

Mandritra ny fotoana, anio, misy ny ekipan’io banky io manome torohevitra ireo mpitsidika sy mampahalala ireo tolotra samihafa ao aminy, ho an’ny olon-tsotra, mpandraharaha, na orinasa. 72 izao ny masoivohon’ny BNI Madagascar manerana ny Nosy.

R.Mathieu

News Mada0 partages

RN 44 : efa tokony ho hita ny vola hanamboarana azy

Ho avy indray ity fifidianana ho filoham-pirenena. Tsy maintsy hanao ronono an-tavy indray ny ho kandidà, hanome toky am-kamorana fa ho vitany ny lalam-pirenena faha-44 mankany Alaotra raha ho lany ho filoha izy.

Tsy vao izao fa efa maro ireo tompon’andraiki-panjakana, nikaroka ny fomba rehetra hanarenana ny lalam-pirenena faha-44 mankany Ambatondrazaka. Raha ny farany, efa vita  sonia, ny desambra 2014, ny fifanarahana fahavononana (protocole d’accord) teo amin’ny minisitry ny Asa vaventy teo aloha, Roland Ratsiraka, andaniny, sy ny filoha tale jeneralin’ny orinasa vahiny, ny Bilal general transport avy any Dubai, Ali Raza Altaf. Nanome toky fa hikaroka famatsiam-bola 100 tapitrisa dolara ity orinasa ity ao anatin’ny efa-bolana, izany hoe, tokony ho hita nialoha ny volana avrily 2015. Voalaza fa hanamboarana ny lalana any amin’ireo faritra tena mamokatra vary io vola io, ka tafiditra ao anatin’io koa ny avy eo Antsohihy mankany Bealanana (RN 31). Tsy nitantana ny Asa vaventy intsony ny minisitra Roland Ratsiraka taty aoriana, fa niova nitantana ny Fizahantany, ary tsy nisy tohiny sady tsy fantatra intsony ity resaka ity.

Ho tsara ny voka-bary

Hany nahitana famatsiam-bola ho an’ny RN 44, ny fanamboarana tetezana fito, mitentina 2 tapitrisa euros, vola tsy averina avy amin’ny Vondrona eoropeanina (UE).

Ankehitriny, potika tanteraka ny lalana mankany Ambatondrazaka. Mitaraina ny mpampiasa lalana, satria manarama olona 50.000 Ar farafahakeliny manosika ny fiara madinika. Mihoatra an’izany raha fiarabe, na koa tsy maintsy mifampitarika amin’ny fiara matanjaka hafa.

Sompitry ny vary any Alaotra. Ambaran’ny tantsaha any an-toerana fa ho taona zina amin’ity taona ity. Tsara ny voka-bary satria ampy tsara ny orana tamin’ity taom-pambolena ity. Ahina tsy hidina ny vidim-bary noho ity haratsian-dalana ity. Tsy hahazo tombontsoa amin’izany ny tantsaha mpamboly fa ny mpitatitra sy ny mpanangom-bary no tena hanararaotra.

Njaka Andriantefiarinesy

News Mada0 partages

Madagascar il y a 100 ans

Les « Sléepers » de Madagascar

D’un journal de Maurice.

Un de nos confrères avait rapporté que le Directeur des Chemins de fer avait demandé au Gouvernement à affréter des voiliers pour envoyer prendre des traverses à Madagascar. C’est sans doute là un bruit sans fondement car nous ne voyons guère de navires qui puissent être affectés à ce service et, y en eût-il, leurs armateurs ne seraient pas disposés à les envoyer dans une baie qui s’est fait une réputation sinistre et où sans doute il n’y aurait pas de remorqueur pour les faire entrer et sortir.

Nous ne savons quelles dispositions le Gouvernement prendra ultérieurement pour remplir ses engagements envers le fournisseur qui a à Tintingue un solde de 15 000 pièces à sa disposition et envers celui qui doit leur livrer les bois à la baie d’Antalaha.

Il s’en tirera ultérieurement comme il pourra, et ce sera probablement à la charge des contribuables. Ce dont il s’agit, pour le moment, c’est de procurer à l’Administration des voies ferrées les traverses dont elle a le besoin de plus urgent.

Le Gouvernement se serait décidé, si ce qu’on nous rapporte est exact, à faire appel au patriotisme d’un Mauricien très expérimenté en la matière et d’une honorabilité notoire. Il mettrait à sa disposition les arbres morts ou mourants de forêts du littoral situées en montagne et qui n’ont aucun rôle à remplir à l’égard du régime des eaux.

L’exploitation serait poursuivie avec toute la célérité possible, et les bois arriveraient journellement aux endroits où on en a le plus besoin. Les vieux troncs n’ayant plus guère de sève, il n’y a guère d’inconvénient à les couper en cette saison.

Nous suggérerons, d’après l’expérience d’un voyageur qui a vu pratiquer cela dans d’autres pays, que l’on n’équarisse pas les côtés des sléepers. Ce sera moins de travail, plus de rapidité par conséquent et, les côtés conservant leur intégrité, seront bien moins sujets à s’altérer que si la hache y avait fait des blessures.

Des traverses qui ne seraient pas tout à fait rectilignes devraient de plus être acceptées, car ce travail n’exige pas une symétrie parfaite.

Ce qui importe c’est de ne pas perdre de temps.

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com     

News Mada0 partages

pérégrinations hebdomadaires : obligation de mémoire

Sur les voies de circulation (routes et rues) au volant d’un véhicule, trou de mémoire interdit ! Une bonne mémoire des trous est  indispensable non seulement par souci du « confort » des passagers mais surtout pour épargner le véhicule des maltraitances occasionnées par l’état calamiteux des chaussées. Comme pour les pilotes et co-pilotes de rallye une reconnaissance du parcours s’impose afin de se remémorer les pièges, pour tout conducteur d’automobile une cartographie des trous serait d’une bonne assistance, seulement une telle carte serait illisible à cause du nombre de points noirs qui la défigureraient mais aussi du fait qu’elle ne sera jamais à jour, chaque nuit de nouveaux trous apparaissent. Toutefois pour soulager la conduite avoir en mémoire ceux qui étaient là la veille n’est pas un luxe.

Pareillement lorsque l’on pilote son bulletin de vote il n’est pas superflu d‘avoir en mémoire les trous de gouvernance. Certes il faut être doué pour les emmagasiner tous, sachant bien qu’en prime leur nombre effarant n’hypothèque pas l’hypothèse de surcharge le lendemain. Tant pis pour un tant mieux, pléthore de biens (ici de maux à reprocher) ne saurait nuire, dire que l’on a l’embarras du choix n’est que clause de style, de toutes façons préférable en rapport au cas de ne pas avoir de choix. En exemple, après élagage de l’actualité cette semaine, le brouhaha à l’Assemblée Nationale lors des débats préalables à l’examen des projets de lois électorales retiennent l’attention en raison des controverses que ces projets suscitent. Le dérapage contrôlé lors d’un mini-incident diplomatique entre les autorités malgaches et l’ambassadeur yankee, quoique minime a soulevé des vagues par les mesquineries de part et d’autre.

Suspicion d’intention scélérate

Avant de naitre les lois électorales apparaissent sous un très mauvais jour. La période de conception et de rédaction des projets présageait de leur adoption difficile au parlement et particulièrement à l’Assemblée Nationale. L’attitude du gouvernement à avoir voulu retarder le plus possible la parution des textes des projets a créé un malaise dans l’opinion et favorisé un climat de suspicion. On n’entoure pas de protection comme s’il s’agissait d’un secret d’Etat, des textesappelés à être discutés en séance publique dans les deux chambres du parlement. Des critiques ont apparu avant divulgation des projets, c’est dire que malgré les précautions prises, leurs contenus ont transpiré à l’extérieur, c’est donc qu’à l’intérieur existent des cafards, (inéluctable lorsque des clans se tirent à la bourre). A l’approche des échéances disposer d’une majorité en soutien du président au sein du parlement ne constitue plus un gage pour faire voter des lois qui vont régir les élections. Rien n’interdit en effet de penser que d’autres ambitions partisanes ne sourdent au sein de cette majorité et que des alliés d’aujourd’hui ne refusent d’adopter des lois qui vont jouer en leur défaveur demain. Le parti du Président risque de se retrouver seul et de cesser de voir l’horizon sous une teinte bleue. Evidemment qu’il existe d’autres arguments pour obtenir l’adhésion de certains récalcitrants et ainsi parvenir à une adoption des lois aux forceps. Cependant de la part des « achetables » on peut s’attendre à tout sauf à leur fidélité. Pour des lois qu’ils ont votées, les mêmes individus selon leurs intérêts peuvent chercher à en torpiller l’application en faveur de mieux-disant autres. On connait leur ambivalence, sans détenir pour autant le monopole de l’équivoque.

Ambiguïté entre mise au pas et mise à plat

L’ambassadeur des Etats-Unis a usé d’un ton impérieux comme  pour enjoindre le pouvoir local de cesser les mauvais traitements que subissent les bestiaux qui alimentent l’industrie de Marc Ravalomanana. En clair de ne plus étrangler Ravalo car les mesures de rétorsion sanctionnant ses entreprises se répercutent en famine sur le cheptel bovin. Le pouvoir malgache s’étant offusqué à raison et à cause de l’ingérence du propos et à cause du ton, le Ministre des Affaires Etrangères a convoqué l’Ambassadeur des U.S.A. Dieu seul sait combien on aurait désiré être une souris pour écouter ce que se disent ces personnages et sur quel ton ils échangent les propos. Evidemment que le Ministre des Affaires Etrangères prétend avoir rappelé à l’ordre et mis au pas son interlocuteur. Des déclarations de ce bonhomme on sait qu’il faut utiliser un filtre et avec circonspection : une tendance à baratiner, une inclination pour le cabotinage, peut-être un penchant à jouer au poker-menteur malgré des ratés. L’ambassadeur n’est pas sorti du ministère la queue entre les jambes, au contraire à l’instar de son patron Trump mais sur un ton diplomate toutefois teinté d’insolence il s’est mis à railler en sous-entendant qu’il connait les règles de l’art de sa fonction et surtout sa position, en clair qu’il n’a ni fauté ni accepté de se faire relever les bretelles. Le temps pour chacun d’identifier celui dont le nez s’allonge, on sait que ce vendredi 15 sur le coup de midi il en est certains dont les oreilles ont sifflé.

Concentration de bruits pour un concert de contestation

Un grand rendez-vous sonores : carillonnement de cloches, blocage de klaxons, sifflets stridents, hurlement de sirènes, cliquetis d’ustensiles de cuisine, cris des passants : l’opération avec succès a réussi le pari. La population s’est retrouvée à l’unisson dans cette manifestation sonore même si le public était quelque peu partagé concernant le prétexte, chacun n’ayant retenu que vaguement les raisons annoncées par les initiateurs de ce mouvement. Pour les organisateurs l’essentiel était de regrouper le plus de gens à participer à l’ensemble sonore. Pour les gens qu’importait la raison principale, de leur point de vue les raisons de manifester sont nombreuses et l’opportunité de le faire si rare, que cette formule se prête à merveille à faire un bloc de tous les mécontentements et donner ainsi au concert plus de résonnance encore et transmettre un message qui fédère tous les participants : les choses vont mal !!!

Léo Raz

News Mada0 partages

Kitra – «Amboaran’ny Caf» : hoporofoin’ny Fosa Jr fa tsy maharesy azy ny ASPL 2000

Hitana ny sain’ny rehetra, amin’izao faran’ny herinandro izao, ny lalao ampaha-16-n-dalana miverina, hiadiana ny amboaran’ny kaonfederasiona (Caf). Fihaonana hikatrohan’ny Fosa Jr sy ny ASPL 2000 Maorisy, hatao any amin’ny kianja Rabemananjara, Boeny, rahampitso alahady. Efa manantombo, tamin’ny isa 2 no ho 0 ny ekipa malagasy, nandritra ny fihaonana mandroso, tany Maorisy.

Efa samy any an-toerana avokoa ny ekipa roa tonta. Na eo aza ny fandresena efa azonay tany Maorisy, mbola hoporofoinay fa tsy maharesy anay ny Maorisianina araka ny nambaran’i Bob, mpanazatra ny Fosa Jr. Tsy maintsy mailo anefa satria tsy maintsy hanao fanafihana totoafo, araka izay azony atao, ny ASPL 2000 amin’ity.

Vonona avokoa ireo mpilalaon’ny Fosa Jr, ary salama tsara. Ambony ny toe-tsain-dry zalahy, hiatrehana ity fihaonana ity. Mila mamono baolina ity ekipa hany sisa solontena malagasy, eo amin’ny fifaninanana afrikanina ity, rahampitso. Marihina fa, antoka tsara indrindra ny famonoana baolina iray ho azy ireo satria tsy maintsy hamono baolina efatra vao ho afaka ny Maorisianina.

Tompondaka

News Mada0 partages

Kitra any Eoropa – «Ligue des champions 2018» : hifandona indray ny Real sy ny Juventus de Turin

 Hangotraka ny lalao ampahefa-dalana, hiadiana ny ho tompondakan’i Eoropa “ligue des champions”, taranja baolina kitra. Hifanehatra ny Italianina sy ny Espaniola. Anisan’ireny, ny fihaonan’ny Real de Madrid sy ny Juventus.

 Tontosa omaly, tany Nyon, Soisa, foiben’ny firaisamben’ny baolina kitra eoropeanina (Uefa), ny antsapaka hiadiana ny ho tompondakan’i Eoropa, taranja baolina kitra “ligue des champions 2018”. Hifandona, amin’izany dingana izany, ny ekipa espaniola sy ny italianina. Anisan’ny goavana ny fihaonan’ny Real de Madrid sy ny Juventus de Turin. Raha tsiahivina, nanao ny famaranana ny “ligue des champions 2017”, ireto ekipa roa tonta ireto. Lavon’ny Espaniola, tamin’izay ry zareo Italianina. Tsy maintsy hanala vela izany, amin’ity ry zareo Juve.

Marihina fa handray ny lalao mandroso ry zareo Italianina, amin’ity. Heverin’ny rehetra fa hanana tombony, amin’ity ny Real izay hampiantrano ny fihaonana miverina. Raha omena ny antontanisa, fanin-35 no hiatrehan’ny Real, ny ampahefa-dalana raha fanin-18 kosa izany ho an’ny Juventus.

Ankoatra izay, mbola adin’ny Espaniola sy Italianina ihany koa ny fifandonan’ny FC Barcelone sy ny AS Roma. Any Espaina kosa ny lalao voalohany ary handray ny fihaonana faharoa, ry zareo Roma. Na izany aza, tombanan’ny rehetra fa mety tsy hahasakana an-dry Messi, ry zareo Italianina, amin’ity.

Adin’ny samy Anglisy kosa ny fihaonan’ny Liverpool sy ny Manchester City. Raha tsiahivina ny fihaonan’ny roa tonta, resin’ny Liverpool, tamin’ny isa 4 no ho 3 ny Citizen, teo amin’ny fiadiana ny “premier league” anglisy. Hiendrika famaranana kely ihany koa izany ny lalaon’ny roa tonta.

Ho vahinin’ny FC Séville kosa ny Bayern de Munich. Ekipa tsy mbola nihaona mihitsy raha tsy vao izao. Mety hanana tombony kely nefa ny Bayern, amin’ity.

Hotanterahina ny 3 sy ny 4 avrily ho avy izao, ny lalao mandroso ary ny 10 sy ny 11 avrily kosa ny fihaonana miverina.

Tompondaka

 

News Mada0 partages

Hankalaza ny 20 taona : hiaka-dapa etsy Mahamasina ry Ndondolah sy Tahiry

7 taona no tsy nahitan’ny mpankafy an’i Tahiry an-tsehatra. Fantatra kosa fa ho avy ary hanamarika ny faha-20 taon’ny tarika Ndondolah sy Tahiry izy.Eny, ho avy aty an-tanindrazana i Tahiry… Vaovao lehibe ho an’ny mpankafy, izay tsy nahita azy an-taona maro izany. Tsy vitan’izay, mbola manomana seho goavambe, hanamarihana ny faha-20 taon’ny tarika Ndondolah sy Tahiry ihany koa izy ireo, amin’io fandalovany io.“Te hamerina an-tsehatra ireo hira rehetra nankafizin’ny maro izahay. Tao anatin’izay 20 taona izay, sambany hiakatra ny lapan’ny Fanatanjahantena ny tarika Ndondolah sy Tahiry. Heveriko fa mendrika ho an’ireo mpankafy, izay efa niandry ela ihany koa izany”, hoy ny fanazavana nomen’i Ndondolah, raha nampita ny vaovao lehibe, taty aminay.Ho an’ireo efa liana dia liana, ny 1 mey ho avy izao ilay seho goavana ao amin’ny lapan’ny Fanatanjahantena, karakarain’ny Label Event. “Misy endri-pampisehoana efa mahazatra ny mpankafy hatramin’izay, ary irian’izy ireo hatao foana. Tsy miala amin’izay ny tarika, indrindra amin’ny maha fankalazana tsingerintaona azy”, hoy hatrany ny fanazavan’ny mpamoron-kira fototra sy lehiben’ny tarika.Raha tsiahivina, vao nanomboka tany amin’ny taona 1998 tany dia efa nisongadina i Ndondolah sy i Tahiry. Nampiavaka ny tarika ireo hira fampiaraham-peon’olon-droa, izay nambabo sy mora voarain’ny mpankafy. Mbola horonampeo ny rakikira voalohany, “Falifaly”, nirakitra ny “Kamboty fitia”, “Antso”, “Ny lasako”, sns. Nanaraka avy eo ny rakikira faharoa, “Zahay roa”, izay tena nampiakatra an’i Ndondolah sy i Tahiry teo amin’ny laza. Rakikira fahatelo kosa ny “Ambiansy”, izay narahin’ny “Best of” taty aoriana. Nalaza avokoa ireo hira, na mihetsika na ny milamina tamin’izany fotoana. Anisan’ireny ny “Asio confiance”, “aza ampirafesina”, “Hay tratrako ianao”, “Izay dia izay”, “Kamboty fitia”, “La mozika”, “Misy fety”, “C’est le bon”, sns.Ny taona 2011 no niala kely ny tanindrazana i Tahiry, ka amin’io fotoana io indray vao afaka miverina mihaona amin’ny mpankafy. Efa nisy kosa anefa ny fiarahana an-tsehatra nataon’i Ndondolah sy i Tahiry taorian’io, sainy tany ivelany…

Zo ny Aina

News Mada0 partages

Tennis – Afrique australe u12 : les Malgaches sur leur lancée

Madagascar enchaîne les victoires sur les courts de Bulawayo, au Zimbabwe. La Grande île a effectivement battu le pays hôte, hier, sur le score de 2 à 1. La qualification est déjà assurée pour les filles.

Le Championnat d’Afrique australe par équipe chez les U12 se déroule sur un air de guerre des étoiles. Madagascar est sur la bonne voie avec les deux victoires remportées dans les catégories masculine et féminine. Les filles viennent d’ajouter une autre étoile au tableau de chasse de la délégation. Et ce n’est pas face à n’importe quelle équipe car il s’agit des Zimbabwéennes qui jouent sur leur propre terrain. En simple, Miotisoa Rasendra n’a laissé aucune chance à Tadiwanashe. La championne malgache a disposé de son adversaire en deux sets 6/0 ; 6/3.

Dans le même tableau, Fikasana Rakotomalala n’a pas fait mieux. Elle s’est inclinée devant une certaine Midzi Tanyaradzwa. La joueuse malgache n’a pas vraiment été dans ses baskets vu le score à la fin du second set (1/6 ; 1/6). Le match en double était alors décisif. Heureusement, Miotisoa et Miarana Andrianafetra ont bataillé dur pour prendre le dessus sur leurs protagonistes. Des échanges fous pendant trois sets mais la paire malgache a finalement remporté le match sur le score de 6/3 ; 6/7 ; 10/3.

Une victoire qui ouvre la voie vers la qualification de l’équipe féminine au Championnat d’Afrique par équipe en septembre. En attendant, elles sont attendues au tournant par les Botswanaises ce jour. Pour leur part, les garçons ont encore du pain sur la planche pour obtenir leur ticket. Ils vont tout d’abord défier les Zimbabwéens, aujourd’hui, avant de rencontrer l’Afrique du Sud. Jusqu’ici, ils ont signé deux victoires, notamment, face au Mozambique et Botswana.

Rojo N.

Résultats :

Filles :

– Simple 2: Miotisoa Rasendra bat  Tadiwanashe 6/0 ; 6/3

– Simple 1: Fikasana Rakotomalala perd contre Midzi Tanyaradzwa 1/6 ; 1/6

Double :

Miotisoa et Miarana Andrianafetra gagnent contre Tadiwanashe et Sasha Chimedza 6/3 6/7 10/3

News Mada0 partages

Judo-Afrique : la sélection quasi bouclée

Madagascar enverra son contingent au Championnat d’Afrique de Tunis du 12 au 15 avril. Moins fournie que lors de l’édition précédente, la sélection nationale malgache affiche une forte dominance féminine, mais avec néanmoins un ou deux judokas.

Une sélection nationale à ossature jeune, prouvant une fois de plus la volonté de la Fédération malgache de judo (FMJ) de promouvoir la nouvelle génération depuis la tenue du Championnat d’Afrique de l’année dernière à Antananarivo. D’ailleurs, les judokas sélectionnés pour ce rendez-vous tunisien ont déjà défendu les couleurs malgaches sur la scène africaine l’année dernière. Mais, contrairement à 2017, cette fois-ci, ils évolueront loin de leur base.

Dans cette liste figurent, entre autres, Tatiana Andrianaivoravelona (-48 kg), Mirana Rakotovao (-52 kg) ou encore Haingoniaina Durianah Ramiandrisoa Ramilavonjy (+78 kg) et bien sûr, la redoutable Damiella Nomenjanahary (-63 kg).

Côté masculin, le nombre reste à définir. Pour cause, outre Kevin Royce Andriamanoelina (-66kg), un autre judoka, en l’occurrence Royal Rakotoarivony, fait également partie de la liste. Toutefois, sa présence en terre tunisienne reste en suspens pour des raisons indépendamment de la FMJ et de lui-même. Il sera fixé d’ici peu…

Naisa

News Mada0 partages

Foot – ligue 1 : l’AS Adema au top du classement

La prochaine journée du Championnat d’Analamanga Ligue 1 s’annonce électrique, au stade de Mahamasina, compte tenu des rebondissements au classement général après la 6e journée. L’AS Adema est aux premières loges après avoir fait match nul contre les militaires de Cosfa (1-1). Elgeco Plus se place à la seconde position après sa victoire face à Fosa Juniors FC (1-0). Par ailleurs, Cnaps Sport a été pris à contre-pied par des éléments de l’Uscafoot, très revanchards, qui se sont imposés sur le score de 2 buts à 1. Uscafot occupe ainsi la 3e place avec 12 points (+3) tandis que les Caissiers sont à la 7e position derrière Mama FC battue par Tana Formation (10) lors de la 6e journée.

Rojo N.

Top 10 du classement :

1-AS Adema : 13 pts (+9)

2-Elgeco Plus : 12 pts (+8)

3-Uscafoot : 12 pts (+3)

4-Fosa Juniors Analamanga : 10 pts (+2)

5-Tana Formation : 7 pts (-7)

6-Mama FC : 6 pts (+2)

7-Cnaps Sport Analamanga : 6 pts (-1)

8-Cospn : 6 pts (-4)

9-Cosfa : 3 pts (-2)

10-Mi20 : 3 pts (-4)

News Mada0 partages

Jobily : feno 85 ny Kiadin’i Madagasikara

Taona 1933, tafatsangana teto Madagasikara ny « Eclaireurs et Eclaireuses de Madagascar » na ny Kiadin’i Madagasikara, skoto laika. Hanomboka amin’ity taona 2018 ity ny fanokafana ny fankalazana ny taon-jobily faha-85. Maro ireo hetsika hotanterahina manerana ny Nosy. Anisan’izany ny foarabe hanehoana ny maha skoto, ny sahanasa iarahana amin’ireo skoto avy any ivelany ka hametrahana marika eny amin’ny fiarahamonina, fanabeazana, sns. Fiarovana ny tontolo iainana sy ny fanatanterahana asa soa.

Hisy ihany koa ny lasy hametrahana ny kalitao ary indrindra hanofanana ireo mpitarika mba handray andraikitra amin’ny fampandrosoana an’i Madagasikara miainga eny ambanivohitra.

« Miantso ireo rehetra tao amin’ny fikambanana, ireo sakaizan’ny Kiady, ireo tsara sitrapo ary indrindra ireo amperinasa fa hitsangana ny komitin’ny fankalazana ny faha-85 taona. Mandraisa anjara », hoy i Bison Mahitsy (filoha iombonana). Nomarihiny fa ao Amparibe foiben’ny Kiadin’i Madagasikara no hanomezana ny antsipirian’izany.

Ho faranana amin’ny lasy nasionaly hotanterahina any Ambanja ny taona 2019 ny fankalazana ny taon-jaobily. Filamatry ny kiady hatramin’izay ny hoe : « Kiady indray andro, Kiady mandrakizay ».

HaRy Razafindrakoto

 

News Mada0 partages

Stileex Upgrade

Fanofanana maimaimpoana mandritry ny hetsika Asia / Enjoy Madagasikara

« Ny fikirizana, antoky ny fahombiazana » no lohahevitry ny valandresaka andiany faharoa ho

velabelarin’ny mpandraharaha Simon LEE amin’ny 24 marsa ho avy izao ao amin’ny Zone Forello Tanjombato. Raha ampitahana ny tamin’ny taon-dasa dia hita fa natao ho an’ny olon-drehetra ity hetsika iray ity na ho an’ireo mpandraharaha, tompon-kevitra, renim-pianakaviana, mpianatra… raha tsy hitanisa afa-tsy ireo.

Lohahevitra natao ho an’ny rehetra

Tsy safidy anjambany akory io lohahevitra io fa natao indrindra mba ahafahan’ny be sy ny maro mahazo tombontsoa amin’ny izany valandresaka izany. Izay no anisan’ny nanaovana ny fidirana ho maimaimpoana. Eo ihany koa ny fanatanterahana ity hetsika ity mandritry ny sehatra Asia/Enjoy Madagascar. Midika izany fa ho maro ny karazan’olona ho tonga any an-toerana.

Pi-maso ho an’ny mpandraharaha

Marihina fa ireo mpandraharaha sy tompon-kevitra koa dia hahazo tombotsoa maro amin’ity

valandresaka ity noho ireo torohevitra isan-karazany izay ho zaraina ao. Torohevitra izay miainga amin’ny traikefa ananan’i Simon LEE amin’ny lafiny fitantanana ireo orinasany eto an-toerana sy any ivelany. Maro ny làlana nodiaviny tamin’izany. Ireo izay mahalala ny tantarany moa dia afaka milaza an’izay avokoa. Tena nikiry mafy tokoa izy, ary izao tonga amin’ny sehatra avo amin’ny fandraharahana sy fitantanana izao.

Fanasana maimaimpoana

Mba ahafahan’ny olona maro manatrika ity valandresaka ity dia nisy lamina asa napetraka nataon’ny ONG Stileex Numafri, izay tompon’andraikitra amin’izany. Ny fanasana dia azo alaina maimaimpoana ao amin’ny Forum ny tranonkalan’io vondrona io. Ireo fanasana ireo dia ahafahana koa miditra ao amin’ny sehatra Asia/Enjoy, amin’ny androny 24 martsa io ihany.

News Mada0 partages

Is’Art galerie : hampahafantatra ny « Fasana » i Val

Taorian’ny « Mysticall » an’i BéaMan’Art », ny « Fasana » sy ny tontolony ary ny tantarany, araka ny fomba fijerin’i Val (Andriamilison Valery) indray no hanenika ny toeram-pampirantiana, ao amin’ny Is’Art galerie etsy Ampasanimalo. Hisokatra ho an’ny besinimaro ny hetsika, ny 22 marsa hatramin’ny 12 avrily.

I Val, mpanao mpanao sokitra, nianatra manokana izany tany amin’ny sekoly ambony momba ny zavakanto any Aix-Frantsa. Araka izany, kanto vita sokitra no hoentiny ao amin’ny Is’Art galerie. Ambarany, ao amin’ny fampahafantarana mikasika ity hetsika ity, fa porofon’ny fisiana sy ny fahefana ny « fasana ».

« Toy ny fonenana na koa trano faharoa ny fasana. Araka izany, toy ny tanànakely ny toeram-pandevenana, raha heverina amin’ny hoe samy honenana. Ahitana taratra ny sokajin’olona milevina ao ny toetoetry ny fasana sy ny zavatra hita ety ivelany. Izany hoe, toy ny mitahiry ny fifandraisana eo amin’ireo razambe sy ny taranaka mbola velona ny fasana ».

Landy R.

News Mada0 partages

Bloco Malagasy : après un franc succès, retour au pays

Durant un mois, les jeunes filles du groupe Bloco Malagasy ont effectué une tournée internationale  en Thaïlande et au Cambodge. Arrivées le  13 mars au pays, elles ont rejoint Toliara,  leur ville natale, pour partager ce périple à succès aux autres jeunes bénéficiaires de l’ONG Bel Avenir.

Depuis le 12 février, les dix jeunes filles ont sillonné des grandes villes asiatiques, grâce à des collaborations avec la Fondation Coconut Watter. Elles ont multiplié non seulement les concerts mais aussi les rencontres, échanges et partages culturels avec les jeunes étrangers.

Dans la foulée, elles ont effectué des démonstrations de danses traditionnelles malgaches, telle la danse Antandroy ou encore le tsapiky. Cependant, le moment fort de la tournée s’est produit  le 21 février, lorsque les dix jeunes filles ont été invitées par la femme du Premier ministre Thaï à l’Institut de musique de la Princesse Galyani.

Holy Danielle

News Mada0 partages

Lancé en 1981 par la société France Médias Monde, le con

Lancé en 1981 par la société France Médias Monde, le con" data-qazy="true" width="133" height="200" />

Lancé en 1981 par la société France Médias Monde, le concours Prix Découverte RFI en est à sa 38e édition cette année. Ainsi, l’ouverture officielle de l’inscription est lancée. Le concours est gratuit et la date limite de dépôt des dossiers est fixée pour le 1er juillet.

Avis aux artistes qui désirent de se lancer dans une carrière musicale à l’international. Le concours Prix Découverte RFI est l’un des tremplins sûrs pour les artistes à forte ambition. D’ailleurs, plusieurs grands artistes, internationaux ou nationaux, y ont déjà participé, entre autres, l’Ivoirien Tiken Jah Fakoly ou encore les Maliens Amadou et Mariam, sans oublier Lalatiana, Rajery, Mikea… Pour rappel, le Malien M’Bouillé Koité a remporté la dernière édition.

10 000 euros en jeu

L’inscription se fera spécialement en ligne sur le site prixdecouvertes.com. A noter au passage que le concours  est réservé aux artistes  originaires  d’Afrique, des îles de Caraïbes ou de l’océan Indien, dont Madagascar,  et résidant dans ces pays.

 Les intéressés devront  ainsi avoir une page officielle sur Internet, sur les réseaux sociaux ou encore sur une quelconque plateforme musicale, comme  Spotify, Soundcloud… En fait, le but est que les membres du jury puissent écouter au moins quatre titres du groupe. Ensuite, les participants devront remplir une fiche de candidature  et  l’envoyer, au plus tard,  le  30 juin prochain.

 Notons que le grand lauréat remportera une coquette somme de 10 000 euros, soit 38 000 000 d’ariary environ. Les organisateurs lui proposeront aussi une tournée en Afrique et un concert à Paris. «Il bénéficiera aussi d’un soutien professionnel et d’une exposition médiatique».

Promotion des nouveaux talents

L’objectif du concours est, d’abord, de détecter les nouveaux talents, puis d’assurer  la promotion des artistes sacrés et leurs œuvres  en les invitant sur le plateau des divers festivals et concerts organisés dans les quatre coins du monde. Rappelons que le Prix découvertes RFI travaille de concert avec des grandes entités internationales, à savoir l’Organisation internationale de la Francophonie, le sacem, l’Ubiznews ou encore l’Institut français.

Holy Danielle

 

News Mada0 partages

Mahajanga : tratra ireo jiolahy nanafika banky

Nahitam-bokatra ny ezaka nataon’ny polisim-pirenena ao Mahajanga tamin’ny fanarahan-dia ireo jiolahy tompon’antoka tamin’ny fanafihana banky iray ao Mahajanga, afakomaly hariva. Jiolahy roa maty voatifitra raha azo sambo-belona kosa ny sivy. Voasambotra niaraka tamin’izy ireo koa ny jiolahy raindahiny atidoha nikotrika ny fanafihana. Tratra tao amin’ny amin’ny fokontany Aranta, vakim-paritra faharoa ao Mahajanga ireto jiolahy ireto rehefa avy nifanenjehan’ny polisy ka lavo tamin’izany ny jiolahy roa raha tany Mahavoky sy Fiofio kosa ny nahatrarana ny sasany amin’izy ireo. Vehivavy iray hafa nampiantrano ireto jiolahy ireto ny tratra tamin’io fotoana io. Tratra niaraka tamin’izy ireo ny basy sy bala nampiasain-dry zalahy nandritra ity fanafihana ity. Nohamafisin’ny polisy fa efa nigadra avokoa ny ankamaroan’ireo jiolahy ireo. Mbola mitohy, araka izany, ny fanadihadiana ataon’ny polisy momba ity raharaha fanafihana banky ity ary efa fantatra fa mpiasa ao amin’ity banky niharan’ny fanafihana ity no nikotrika sy niray tsikombakomba tamin’ireo jiolahy ireo.

Lasan’ireo jiolahy nandritra ny fanafihana ny vola tamin’ny gony, saingy nahazo antso vetivety ny polisy taorian’izay ka izao niafara tamin’ny fahatrarana ireto tambajotran-jiolahy ireto izao.

J.C

News Mada0 partages

Gadra nitsoaka teny Tsiafahy : maty voatifitry ny polisy i Bontsina sy i Tanteraka

 Nirefodrefotra ny basy, nandriaka ny rà tetsy amin’ny lalana Marais Masay, omaly tolakandro. Maty voatifitry ny polisy ireto roalahy anisan’ireo gadra nandositra ny fonjan’i Tsiafahy , ny volana oktobra 2017.  Noloarana tao anaty rano ny fatin’ny iray.

Maty voatifitry ny polisy tany Marais Masay, omaly tamin’ny 3 ora sy 30 mn raha nikasa hitsoaka teny an-dalana i Bontsina sy i Tanteraka (isan’ireo gadra nitsoaka ny fonjaben’i Tsiafahy). Araka ny fanazavan’ny polisy misahana ny heloka bevava, nalaina vao maraina natao sarika am-pandriana tany Ambatolampikely, sampanana mihazo an’i Manakavaly RN 2 izy roa lahy ireto. Tratra niaraka tamin’izy ireo ny basy PA roa niaraka tamin’ny bala. Nentina niakatra ho eny amin’ny polisy misahana ny heloka bevava izy roa lahy ireto. Teny an-dalana,  nahazo antso avy amin’ny namany ireto jiolahy ireto fa misy fanafihana kasain’izy ireo hatao. Nilaza izy roa lahy fa misy basy Kalachnikov iray any amin’io jiolahy naman’izy ireo io. Nametraka ny vela-pandrika avy hatrany ny polisy taorian’izay amin’ny ahafahana misambotra ity jiolahy namany voalaza fa manana basy Kalachnikov ity. Nifanome fotoana izy ireo fa eny Manjakaray no hifampiandry amin’ity namany ity hanaovana ny drafitra rehetra hahafahana manatontosa ilay fanafihana. Tsy mahafantatra anefa ilay jiolahy naman’izy roa lahy ireto fa hoe efa tratran’ny polisy izy roa lahy ireto tamin’io fotoana io. Nitsoaka avy hatrany anefa izy roa lahy ireto nony efa akaiky ho tonga teny Manjakaray. Nanao tifi-danitra ny polisy mba hampijanonana azy roa lahy, saingy tsy nety nijanona izy ireo ka nirefodrefotra avy hatrany ny basy taorian’izay. Vokany, lavon’ny bala teo amin’ny arabe ny iray raha nitsoraka tao anaty ranon’i Masay kosa ny iray namany. Tratran’ny tifitra variraraka ihany koa ity jiolahy faharoa ity. Voatery niantso mpamonjy voina mihitsy ny polisy naka ny fatin’ilay jiolahy iray tao anaty rano.

“Tsy jiolahy ny havanay…”, hoy ny fianakaviany.

Nosakanan’ny polisy mialoha mba tsy hisy fiara mivezivezy teny amin’ny lalan’i Marais Masay, mialoha ny nahafaty ireto jiolahy ireto. Efa voasakana ny fiara rehetra teny Andranobevava mivoaka an’Ankarondrano sy ny avy eny Ankorondrano mihazo an’Ankadibevava. Nanamafy kosa ny fianakaviana teny amin’ny tranom-patin’ny hopitaly HJRA, omaly hariva fa tsy jiolahy izany ireto voatifitra ireto fa nitifititra sy namono olona fahatany ny polisy. Mbola mitohy kosa ny fanadihadiana ataon’ny polisy momba ity raharaha ity.

Tsiahivina fa isan’ireo gadra nitsoaka ny fonjaben’i Tsiafahy, ny volana oktobra 2017 lasa teo ireto voatifitry ny polisy ireto. Nanao tonelina ry zalahy ka tamin’izany no nahafahan’izy ireo nivoaka ny fonja. Nihorohoro tanteraka ny teny Ankorondrano sy ny manodidina, omaly raha nandre ny poa-basy nirefodrefotra nataon’ny polisy tamin’ny fanenjehana ireto jiolahy ireto.

Soa ihany fa tsy nisy ny olon-tsotra voatifitra, saingy nandalovan’ny bala kosa ny trano lehibe iray fivarotana fiara eny Ankorondrano nandritra ny fifanenjehan’ny polisy sy ireo jiolahy.

J.C

News Mada0 partages

Fanaovana bemarenina ny fitakiana : mandrahona hitokona ny mpandraharaha fonja

 Tapaky ny fivoriambe tamin’ny  ity  herinandro  ity  fa hiroso amin’ny fitokonana fanairana ny mpandraharaha ny fonja, manerana ny Nosy manomboka ny alatsinainy 19  marsa  izao. Nanome fe-potoana hatramin’ny rahampitso  ihany anefa  izy ireo. “Tsy hijanona izany  raha tsy mivaly  ny fitakianay”,  hoy  ny mpitarika ny sendikàn’ny mpandraharaha fonja  (SPAPM),  Razafindramanana Pierrot. Notsiahiviny  tamin’izany ireo fitakina efa naharitra nefa tsy nahitam-baliny na  nanaovan’ny minisitera sy ny  fanjakana  bemarenina.  “Ny tambin-karamanay. Ny tambiny amin’ny trano sy ny fanahiana ny loza (indemnité  de risque)”.  Eo koa ny tokony hanavaozana ny fonja”, hoy  ihany izy. Tsy vitan’izany anefa fa mbola  nitombo an-dalana  koa  ny fitakian’ny SPAPM manoloana  ny  “Raharaha Houcine Arfa”. “Tsy mazava ny  resaka  fitsarana momba azy io. Mampalahelo anay satria mitovy ny fiampangana nefa ny sasany noafahana. Ny sasany anefa nohazonina ka manaitra izahay fa tsy tokony hiseho ny fitanilana  tahaka izany. Tokony hafahana avokoa  satria mitovy ny fiampangana.  Tsy atahorana  hitsoaka izany ireo”, hoy ihany ny SPAPM.

Marary tanteraka ny minisiteran’ny Fitsarana

Na izany aza, efa nampanantsoin’ny minisitry ny Fitsarana, Rasolo Elise Alexandrine, izy ireo, omaly ary nahazo  valin-teny toy ny efa mahazatra. “Efa an-dalam-pikarakarana ny minisitera”, hoy izy. Tsy nisy anefa daty mazava nomen’ny eny Faravohitra ireto mpandraharaha fonja ireto momba izany. “Hiroso amin’ny fitokonana izahay raha tsy voavaly hatramin’ny alahady izao izany.  Hivory aorian’ny 19 marsa  ary haka fanapahan-kevitra sy fepetra hentitra hanamafisana ny fitokonana”, hoy ny SPAPM.

Araka izany, marary tanteraka ny tontolon’ny minisiteran’ny Fitsarana. Efa nitafy henatra amin’ny  niverenan’ny tonia ambony mpampanoa lalàna (PGSC) amin’ny  toerany noho ny tsy fahaizan’ny mpitondra nanala  anjambany  io tompon’andraikitra io. Eo koa ny “Raharaha Houcine  Arfa”, mahavoarohirohy amin’ny resaka kolikoly sy  volabe  ny tompon’andraikitra ambony  sasany.  Ny fandorana ny antontan-taratasin’ny mpiadina hiditra ao amin’ny ENMG noho ny fanahiana resaka  kolikoly… Manampy izany ny fitakian’ny SMM  na nangingina aza. Nipoitra  indray koa  izany izao ity  ny fitokonan’ny SPAPM. Inona indray koa ny manaraka ?

Randria   

 

News Mada0 partages

Vokatr’i Eliakim tao Nosy Be : lehilahy iray maty, iray hafa lasan’ny rano, trano 30 rava

 Lehilahy iray 30 taona no voalaza fa namoy ny ainy rehefa nianjeran’ny hazo ny trano fonenany tao Dzamandzar (Nosy Be), omaly.

Avy any Toamasina ny fiavian’ity raim-pianakaviana ity ary tsy manan-kavana eo an-toerana izy. Misy lehilahy iray hafa koa lasan’ny rano satria vaky ny lakana nampiasain’izy telo lahy niaraka. Niala tao Anjiabe (Nosy Komba) ho any Antanetibe Andrefana izy ireo. Ao Nosy Be ihany, mahatratra 100 ny isan’ny traboina amin’ireo trano 30 ravan’ny rivotra sy ny orambe nikija nentin’ny rivodoza Eliakim. Mipetraka vonjimaika ao amin’ny salle d’oeuvre sy ny efitrano fianarana ny traboina any an-toerana.

Ao Soanierana Ivongo, 30 ny trano miorina manamorona ny sisin-dranomasina no rava, mahatratra 95 ny traboina any. Vokatry ny rivodoza ihany, nampiato ny fampianarana  ny Cisco dimy ao amin’ny Dren Diana (Diego I, Diego II, Ambilobe, Ambanja ary Nosy Be).

Niditra tao amin’ny Cap Masoala i Eliakim (mbola forte tempête tropicale), omaly tamin’ny 9 ora maraina. Hatramin’ny 4 ora hariva omaly, mbola tao amin’ny Cap Masoala hatrany ny ivon’ilay forte tempête tropicale, tsy mihetsika firy izy. Nipaka an-tanety indray eo Mananara Avaratra izy alina ary namakivaky ny distrikan’i Maroantsetra. Mahatratra 100 km isan’ora ny rivotra entiny, arahina tafiotra 140 km isan’ora. 8 km isan’ora ny hafainganam-pandehany miakandrefana. Nandalo ao Mandritsara izy ary vinavinaina hamakivaky an’Andilamena, Tsaratanana, Amparafaravola, Ambatondrazaka anio. Hivoaka any amin’ny distrikan’i Vatomandry, rahampitso maraina i Eliakim.

 Ahina ny tondradrano amin’ny faritra efatra

Ahina ny tondradrano any Analanjirofo, Atsinanana, Alaotra, Sofia ary any Sambirano satria mbola hitohy ao anatin’ny roa andro ny ora-mikija. Nahazo filazana loza mitatao ny faritra  Sava, Bealalana, Befandriana Avaratra, Mandritsara, Analanjirofo, Alaotra Mangoro, Atsinanana. Filazana miloko mitatao kosa ho an’ny faritra Diana, Analalava, Antsohihy, Port-Berger, Mampikony, Tsaratanana, Analamanga, Vatovavy Fitovinany. Filazana fanairana ho an’ny faritra Boeny, distrikan’i Kandreho, Maevatanàna, Itasy, Bongolava, Vakinankaratra, Amoron’i Mania, Matsiatra Ambony.

Vonjy A.

News Mada0 partages

Andron’ny 8 marsa : nanampy ny distrikan’i Mananjary i Gégé Bosco

Nidina tany amin’ny distrikan’i Mananjary, Randriamanampisoa Gégé Bosco, filohan’ny fikambanana Rano sy Vary, namonjy ny fankalazana ny Andron’ny vehivavy, natao ny alakamisy 8 marsa, lasa teo. Tsy tonga fotsiny amin’izao anefa ny tenany fa nitondra lelavola

mitentina 400.000 Ar sy tafo fanitso 20 ho an’ny biraon’ity kaominina ity. Nohararaotiny ihany koa ny nanaovany sonia, fiaraha-miasa teo aminy sy ny Manager Haja, amin’ny iraisan’izy ireo lisitra, amin’ny fifidianana izay ho solombavambahoaka, ho an’ny distrikan’i Mananjary Vatovavy Fitovinany, amin’ity taona 2018 ity, ka hifanohana tanteraka ka lisitra “A” ny iray ary ho lisitra “B”, ny ilany.

Marihina fa efa nirotsaka ho fidiana, tamin’izany i Gégé Bosco, ny taona 2013 saingy nanao ny tsy nambinina. Nanapa-kevitra ny hiverina sy hanarina indray izy, amin’ity. Marihina fa

fantatra tsara eo amin’ny sehatry ny fanatanjahantena ihany koa i Gégé Bosco, satria filoha lefitry ny federasion’ny ady totohondry (FMBO) ary koa filohan’ny klioba Uscafoot foot-ball eto Analamanga.

Vonjy

News Mada0 partages

Noho ny rotsak’orana : hiakatra ny rano eto Antananarivo sy Vohipeno

Noho ny fampitandremana avy amin’ny meteo malagasy, omaly, amin’ny habetsahan’ny orana vokatry ny rivodoza, nanambara ny Apipa ka hiakatra ny renirano eto amin’ny lemak’Antananarivo. 1,56 m Ikopa eo Antelomita ary mbola hiakatra mandritra ny 12 ora manaraka. 1,87 m Ikopa eo Ambohimanambola ary hiakatra mandritra ny 12 ora manaraka. 0,50 m Ikopa eo Anosizato ary hiakatra ny haavony mandritra ny 12 ora manaraka. 2,71 m Ikopa eo Bevomanga ary mbola hidina ny haavony mandritra ny 12 ora manaraka. 4,00 m ny refy filazana loza manambana eo an-toerana. Ho an’ny reniranon’i Sisaony, 0,80 m ny haavon’i Sisaony eo Andramasina ary hiakatra mandritra ny 12 ora manaraka. 2,53 m ny haavon’i Mamba eo Ambohidroa fa nidina 0,07 m ny rano tao anatin’ny 24 ora. Nandefa filazana fanairana momba ny fiakaran’ny rano ao Vatovavy Fitovinany koa ny tomponandraikitry ny rano. Omaly, tamin’ny 9 ora maraina, 1,30 m ny reniranon’i Matitanana ary mbola hitohy ny fiakaran’ny rano ao anatin’ny 24 ora ho avy. 5 m ny refy fanairana ao Andemaka.

Vonjy A.

News Mada0 partages

Voan’ny aretina pesta aretin-tratra : sitrana Ratolojanahary Raymond 5 mianaka

Sitrana soa aman-tsara taorian’ny aretina pesta mamely ny tratra nahazo azy Ratolojanahary Raymond dimy mianaka, raha namoy ny zanany vavy sy ny vinantony kosa vokatry ny aretina pesta ihany. Avy aty Faratsiho ny fiavian’izy ireo, ao amin’ny kaominina Ramainandro. Handeha hiasa tany Toamasina no narary tampoka tany anaty fiara taksiborosy ilay vinantolahy ka namoy ny ainy, ny 3 septambra. Enina andro taty aoriana, maty ihany koa ny vadin’io lehilahy io. Samy tsy nisy nahalala ny fianakaviana fa matin’ny pesta izy roa ireo. Rehefa nifindra tamin’izy dimy mianaka taty an-tanàna vao voatily fa voan’ny aretina pesta mahazo ny aretin-tratra izy ireo. Rehefa natao ny fitsaboana, sitrana avokoa izy dimy mianaka ary afaka manao ny asa fivelomany andavanandro.

Vonjy

News Mada0 partages

Ady amin’ny tsy fanjarian-tsakafo : hiara-hiasa ny ONN sy CRS

Manohy ny fiaraha-miasany momba ny ady amin’ny tsy fanjarian-tsakafo ny Ofisim-pirenena momba ny fanjarian-tsakafo (ONN) sy ny Catholic relief services (CRS). Hanatsarana ny tahan’ny fanjarian-tsakafo sy ny fahasalaman’ny vahoaka amin’ny fihinanana sakafo maroloko sy miovaova ny tanjona. Tetikasa roa: Havelo sy Fararano no iarahana ho an’ny faritra dimy (Atsinanana, Vatovavy Fitovinany, Atsimo Andrefana, Anosy ary Androy) eto Madagasikara. Fanatanterahana ny fandaharanasan’ny USAID momba ny fiahiana ara-tsakafo sy ny hamehana ny tetikasa hotontosain’ny roa tonta. “Ilaina ny traikefan’ny ONN sy ny ORN efa miparitaka any amin’ny faritra hitondrana ny asa”, hoy ny tomponandraikitry ny tetiksa Fararano ao amin’ny CRS Madagascar, James Hazen. “Efa nisy hatrany fifanohanana teo amin’ny ONN sy ny CRS ka fitohizan’ny asa hatramin’izay izao”, araka ny voalazan’ny mpandrindra nasionaly ny ONN, Raveloharison Ambinintsoa.

Hiompana amin’ny fandraisana an-tanana ny olona voan’ny tsy fanjarian-tsakafo mahery vaika, fampiroboroboana ny fiahiana ara-tsakafon’ny tokantrano ary fanaraha-mason’ny fitomboan’ny zaza ny asa.

Natao, teny Anosy, ny fanaovan-tsonia ny fifanaraham-piaraha-miasa teo amin’ny roa tonta.

Vonjy A.

News Mada0 partages

Construction illicite : en bâtiment démoli à Ambodin’Isotry

La chasse aux constructions illicites dans la capitale se poursuit. Face à l’ampleur de la situation ces derniers temps, la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) se montre vigilante en renforçant le système de contrôle. C’est ainsi que la municipalité vient de déceler un chantier illicite dans l’enceinte du grand marché d’Ambodin’ Isotry.

Sans attendre, après avoir rempli les conditions et les paperasses nécessaires  selon la disposition, régie par l’arrêté municipal n°096-CUA/CAB, la mairie, via la Direction des travaux publics (DTP), en collaboration avec le Service juridique et les agents de la Police municipale, a procédé avant-hier à la démolition dudit bâtiment, en pleine construction sur les lieux.

Non seulement, le propriétaire ne dispose pas de titre foncier attestant que le terrain lui appartient, mais également,  il n’a obtenu au préalable l’autorisation de construire, selon un responsable au sein de la CUA.  Ce dernier ne manque pas de sensibiliser la population à respecter les législations en vigueur en matière de construction.

Plus de 1.000 constructions, situées dans la zone de protection du Canal C3 aux 67 Ha devront être démolies. Les démarches y afférentes sont actuellement en cours. Une mesure qui consiste à prévenir les inondations.

Fahranarison

 

News Mada0 partages

Mahajanga : braquage chez Microcred

L’agence de Microcred sise à Mahabibo Mahajanga a été la cible des bandits avant-hier. Ils ont mené l’attaque comme des professionnels. Dans la soirée, aux environs de 18 heures 30, six individus cagoulés et armés de pistolets automatiques et de fusils ont fait irruption dans l’établissement. Les deux agents de sécurité qui étaient présents sur les lieux n’ont pu rien faire face au plan ourdi par les bandits.

Aussitôt à l’intérieur de l’établissement, les assaillants ont intimé l’ordre de leur donner tout l’argent. Personne n’a osé intervenir face à la brutalité des bandits. En effet, ces derniers n’ont pas hésité à rouer de coups une femme enceinte, employée de l’agence. La scène a été enregistrée par les caméras de surveillance. Selon les informations obtenues, les bandits se sont enfuis avec deux gros sacs remplis d’argent. D’après les témoins, les voleurs ont pris la fuite à bord d’une voiture 4×4 de couleur grise qui les a attendus à proximité de l’établissement.

Sitôt alertés, des éléments des forces de l’ordre ont engagé une traque. L’on sait que deux membres de la bande ont été abattus à l’issue d’une course poursuite. Neuf autres suspects ont été arrêtés. Les armes et les uniformes qu’ils ont portés durant l’attaque ont été retrouvés. Selon les explications, l’enquête n’écarte pas la complicité de quelques employés de l’établissement attaqué.

ATs.

 

News Mada0 partages

Marais Masay : deux évadés de Tsiafahy abattus par la police

Deux évadés de Tsiafahy ont été abattus par les éléments de l’Unité d’intervention rapide (UIR), l’Unité spéciale d’intervention (USI) et les éléments des commissariats d’Analamahitsy et de Sabotsy Namehana, hier après-midi à Ankorondrano à la suite d’une course poursuite.

Les coups de feu ont éclaté au niveau de la route du Marais Masay. Les policiers ont ciblé Bontsina et Tanteraka, deux des cinq détenus de Tsiafahy qui ont fait la belle le 8 octobre dernier en creusant un tunel.

Selon la police, les deux bandits ont été capturés hier matin à Ambatolampikely, RN2. Ils ont immédiatement été conduits à la brigade criminelle d’Anosy mais chemin faisant, un acolyte des deux bandits les a contactés par téléphone pour leur donner rendez-vous à Manjakaray en vue de préparer une attaque à main armée.

Peu avant leur arrivée au lieu du rendez-vous, Bontsina et Tanteraka ont réussi à fausser compagnie aux policiers. En empruntant les routes du Marais Masay, les deux fugitifs ont été abattus par les policiers.

L’un a reçu une balle en pleine tête, au beau milieu de la route. L’autre a encore pu s’enfuir en empruntant la route menant à Ivandry. Cependant, il n’a pas échappé aux tirs des policiers. Il a chuté dans le marais. Son corps sans vie sera repêché plus tard par les sapeurs-pompiers. La police n’a pas retrouvé le soi-disant acolyte des deux bandits.

Témoignage

Sur ordre des policiers, l’axe Andranobevava Ankorondrano a été coupé à la circulation. «Quelques instants plus tard, nous avons vu à travers nos abris des policiers courir derrière deux individus, comme si ces derniers ont été libérés pour être éliminés», a indiqué un des témoins.

Selon les proches des deux hommes abattus, deux autres membres de la famille dont un frère de Bontsina ont été arrêtés par des policiers dans leur maison à Anosipatrana hier, très tôt le matin pour être enquêter dans une affaire de trafic d’arme. Jusqu’à une heure tardive de la soirée, la famille affirme n’avoir toujours pas de nouvelle de leur proche malgré les recherches effectuées au niveau des commissariats et des hôpitaux. Interrogée à ce propos, la police a affirmé n’avoir encore rien à dire pour l’instant.

Ando Tsiresy

News Mada0 partages

Antohomadinika : fermeture du METM

Le feuilleton de l’église «Misiona evanjelika teratany eto Madagasikara», METM Zoara Famonjena Antohomadinika, entre dans un nouveau palier.

Les autorités civiles ont dû prendre leurs responsabilités, suite aux dissensions entre la majorité des fidèles METM Zoara famonjena Antohomadinika et le siège de l’église, en décidant sa fermeture provisoire depuis la publication de l’arrêté du préfet de police d’Antananarivo, hier. L’immixtion de la population locale dans le conflit pour protéger le pasteur d’Antohomadinika a certainement été à l’origine de l’initiative pour maintenir la sécurité et l’ordre public.

La Justice a déjà été saisie de cette affaire qui a débuté par une suspicion de détournements de biens publics au sein de l’école, parrainée par l’église, par le pasteur. Ses supérieurs l’ont sanctionné par une affectation pour ce faire, provoquant le mécontentement des fidèles.

Manou

Ino Vaovao0 partages

MAHAJANGA : Notafihin’ny jiolahy ny Microcred, lasa ny vola Ariary 250 tapitrisa

Lehilahy telo no niditra tao anatin’ity banky madinika ity ary telo lahy manao sarondohana mainty kosa mipetraka aorian’ny fiaran’izy ireo, tsy mataho-dalana marika Nissan, miloko volondavenona. Tamin’ny enina ora sy sasany izy ireo no niditra tao amin’ity toerana ity avy eo amin’ny varavarana fidirana natokana ho an’ny mpiasa. Ny iray tamin’izy ireo dia nisaron-tava araka ny vaovao avy any amin’ny polisy.

 Norobain’izy ireo tamin’izany vola mitentina 250 000 000 Ariary tamin’ny lasaka roa. Mbola teo am-piasana ireo mpiasa. Tsy nisy naratra kosa ireo mpiasa no tsy nanapoaka basy ireo mpanafika araka ny tatitry ny Polisim-pirenena. Vao  vita ny fanafihana dia nampandre avy hatrany ny mpitandro filaminana ny Microcred. Nampahafantatra ny rehetra avy hatrany ihany koa ny polisy mba hilaza amin’izy ireo raha misy mahita io fiara tsy mataho-dalana miloko volondavenona io. 

17 ny marika farany eo amin’ny laharany, saingy io ihany no tsikaritra. Nanao satroka ireo jiolahy ary miondrikondrika rehefa mandalo ny “camera de surveillance”. Araka ny fantatra dia nijanona manoloana ity banky microcred ity ilay fiaran’ny jiolahy nandritra ny fanafihana. Tsy lavitra eo anefa misy banky Bfv-Sg ary misy mpitandro filaminana miambina. Nikatona ny biraon’ny Microcred Mahajanga, ny zoma maraina io. Efa notazomin’ny polisy kosa ireo mpiambina roa lahy nanao ny fiambenana io alakamisy alina io. Raha misy manana vaovao na nahita zavatra momba ity raharaha ity dia afaka miantso ny laharan’ny UIR 032 98 888 57  sy 034 92 667 92.

Vanessa

Ino Vaovao0 partages

FANAFIHANA LAKANA : Jiolahy roa voasambotry ny zandary niaraka tamin’ny basy poleta 1

Araka ny fampitam-baovao azo dia noho ny loharanom-baovao avy tamin’ny olona tsara sitra-po no nahatratrarana ireto jiolahy mpandroba mpandeha ambony lakana. Vao nahazo fampandrenesana ny mpitandro filaminana tao Belo Amoron’i Tsiribihina avy hatrany dia nanao fisavana tamin’ilay toerana nilazan’ny olona nisy ireo olon-dratsy ny andron’io ihany, raha ny vaovao azo avy any an-toerana.

Tao amin’ny trano iray ao an-tampon-tanàna no nahatratrarana ireo jiolahy ro, ka tsy nahahetsika intsony ireto farany satria nohodidinin’ny mpitandro filaminana ny trano. Ankoatra izany dia nahitana basy poleta vita gasy iray sy basim-borona roa ary fitaovana fakàna sary iray ihany koa niaraka tamin’ireo dahalo roa lahy tra-tehaka ireto. Nandritra ny fanadihadiana nataon’ny zandary azy ireo no nahafantarana fa tena izy ireo tokoa no anisany tompon’antoka amin’ny fanafihana sy fanakanana ary fandrobana mpandeha lakana eny ambony rano. 

Voalaza ihany koa fa ny fahatratrarana fakan-tsary teny amin’ny iray tamin’izy roa no manaporofo fa tena izy ireo no mpanao ity asa ratsy ity any an-toerana. Raha tsiahivina dia ny alarobia 7 marsa lasa teo dia nisy lakana nitondra mpitsangantsangana sy mpangala sary ao an-toerana nosakanan’ny dahalo nirongo fitaovam-piadiana, ka lasa tamin’izany ny fakan-tsarin’ilay mpaka sary sy ny entan’ireo mpandeha rehetra.

Fakan-tsary tratra tamin’ireo mpandeha ireo, ilay fitaovana lasan’ny mpandroba tamin’io fotoana io, araka ny fampitam-baovao azo. Omaly maraina no nalefa namonjy Fitsarana ao Morondava izy roa lahy ireo raha ny vaovao azo farany.

Pounie

Ino Vaovao0 partages

TSY FANDRIAMPAHALEMANA : Jama 1 maty, dahalo telo lavon’ny balan’ny fokonolona

Jama iray no maty notifirin’ny dahalo nandritra ny fanarahan-dia ary malaso telo kosa no lavon’ny balan’ ny fokonolona, ny alakamisy tolakandro lasa teo. Dahalo roapolo lahy eo ho eo no nanafika tao amin’ ny Kaominina Tsimafana, Distrikan’i Belo Amoron’i Tsiribihina tokony ho tamin’ny 3 ora, ka nandravarava tanteraka ireo olon-dratsy tamin’izany satria poa-basy tsy nifandrenesana no niainan’ny vahoaka tao an-toerana. Tsy nisy sahy nanohitra ny mponina nandritra ny fanafihan’ireo dahalo, ka nanao izay danin’ny kibony ireto farany. 

Voaroba avokoa ny ankamaroan’ny ombin’ny mponina tao an-toerana, izay miisa 40 mahery eo, raha ny fampitam-baovao azo. Fotoana kely nialan’ireo dahalo ny tanàna dia niroso tamin’ny fanarahan-dia ny fokonolona sy ireo Jama tao an-toerana. Tsy lasa lavitra akory ireo olon-dratsy dia tra-tehaky ny mpanara-dia ka raikitra ny fifampitifirana. Nahery ny fifandonana ka Jama iray no voatifitry ny dahalo, ka maty tsy tra-drano fa tsy niverin- dalana ireo fokonolona, ka dahalo telo ihany koa no namoy ny ainy.

Tafaporitsaka ireo malaso ambiny ary tafaverina amin’ny fokonolona ny omby miisa 40, raha ny vaovao azo ihany. Efa any an-toerana ny mpitandro filaminana avy ao Belo Amoron’i Tsiribihina, omaly maraina, nijery ifotony ny trangan-javatra niseho tao amin’ny Kaominina Tsimafana ity. Tsy mifidy ora hanafihana intsony ny dahalo mpangalatr’omby any amin’ny Distrika Belo Amoron’i Tsiribihina, ankehitriny, satria tsy miandry maizin’ andro izy ireo manafika tanàna toy izay nitranga tao Tsimafana ity. Miaina ao anaty tebiteby lava hatrany ny mponina any amin’ny Faritr’i Menabe iny hatramin’izao noho ny asan-dahalo izay tena manjaka tanteraka any an-toerana.

Pounie

Ino Vaovao0 partages

ALAIN ANDRIAMISEZA : « Feno kajikajy hanilihana kandidà hafa ilay lalàm-pifidianana »

Raha ny eny anivon’ny antenimieram-pirenena dia mafana tanteraka ny adihevitra, ankilany kosa anefa manao rano lava ny fanehoan-kevitr’ireo mpanao politika momban’ ny fahitany ireo andinin-dalàna voarakitra ao anatin’ity lalàm-pifidianana izay dinihin’ireo solombavambahoaka eny Tsimbazaza amin’izao ity.

Anisany nitondra ny fanehoan-keviny ny minisitra teo aloha, Andriamiseza Alain, izay nilazàny fa feno kajikajy hanilihana kandidà izay atahoran’ny mpitondra ankehitriny ilay lalàm- pifidianana. Nambarany fa efa fomba fanaon’ny mpitondra hatramin’izay io mitady paikady hijanonana ela eo amin’ny  fitondrana io, ary anisany lalàna kasain’izy ireo amin’izany ny hanatanterahana fitsapan-kevi-bahoaka izay mahatonga ny mpitondra ankehitriny misisika hanao fitsapan-kevi-bahoaka, araka ny fanehoan-kevitra noentiny hatrany. 

«  Maro ireo sakatsakana izay heverina ho ara-dalàna kanefa fandikan-dalàna raha ny marina. Ohatra fotsiny ny fanakatsakanana kandidà izay hitadiavana hevitra tsy hahafahany milatsaka, eo ihany koa ny ataontsika hoe fanemorana ny datim-pifidianana, mety hitranga daholo izany noho ny antony maro samihafa. Ny farany dia eo amin’ny lafiny biletà, raha herinandro no eritreretina hanaovana ny fihodinana faharoa. 

Tsy misy dikany izany ary tsy maintsy mbola hanatonta biletà indray izay tafakatra ao anatin’ny fihodinana faharoa. Mazava ho azy amin’izany fa tetika daholo izany rehetra izany atao hanakatsakanana sy haminganana izay kandidà hifaninana amin’izay kandidàm-panjakana”, hoy ny fanehoan-kevitra noentin’ny minisitra teo aloha, Alain Andriamiseza. Ankoatr’izay manahy ihany koa ity farany fa mety ny fifidianana solombavambahoaka sy ny fitsapan- kevi-bahoaka indray no hotanterahina mialoha.

Araka ny vaovao voaray teny anivon’ny antenimieram-pirenena hatrany dia tsy hotratra ao anatin’ilay fe-potoana ao anatin’ny tetiandro ny fandinihana ireo volavolan-dalàna mifehy ny fifidianana, satria miezaka mandinika lalina izany izay arahina adihevitra ireo solombavambahoaka.

Avotra Isaorana

Ino Vaovao0 partages

FANAPARAM-PAHEFANA : Nanao fihetsika tsy mendrika indray ny depiote HVM

Tsy vitsy tamin’ireto farany no efa naharaisana fitarainana noho ny fihetsika sy ny fandrovitan-tsihy ataon’izy ireo. Omaly maraina, talen’ny kabinetra amina minisitera iray indray no fantatra fa niharan’izay fanaparam-pahefana nataon’ny  solombavambahoaka iray voafidy tamin’ny antoko Malagasy Miara-Miainga (Mmm) saingy namadika palitao, izay voafidy tany amin’ny Faritra Sofia. 

Araka ny vaovao voaray, avy hatrany dia nanao amboletra niditra tao amin’ny biraon’ity talen’ny kabinetra ity ny tenany izay tsy mba nangataka alalana tamin’ny sekreterany akory tahaka ny fanaon’ireo olona rehetra izay mitady ity farany. Voalaza ihany koa fa mbola maro ireo olona niandry laharana teo anoloany saingy nodinganiny fotsiny izany fa tonga izy dia niditra tao amin’ny biraon’ny talen’ny kabinetra. Ity farany dia nilaza fa efa fanaony ny fihetsika tahaka izao ary raha vao sakanana ny tenany dia mitabataba sy mamorona korontana ao anaty birao.

 Amin’ny ankapobeny anefa ireo olom-boafidy, indrindra fa ireo antsoina hoe «  solombavambahoaka  » no tokony hampiseho fihetsika feno fahaiza-miaina ho fianarana sy ho azon’ny rehetra alain-tahaka. Tsy fantatra mazava loatra na amin’ny maha olona manam-pahefana azy no nahatonga ity depiote ity nanao fihetsika tahaka izao izay azo sokajiana ho feno fanaparam-pahefana tanteraka. 

Manomboka miseho masoandro ny fanaparam-pahefana ataon’ireo solombavambahoaka, raha tsy hilaza afatsy ireny vava tsy ambina navoakan’ny depioten’Isandra tamin’ireo mpanao gazety tonga nanatanteraka ny asany teny Tsimbazaza ireny. Raha tsiahivina dia efa nisy ny saritsarina fialan-tsiny ampahibemaso nataon’ny birao maharitry ny antenimieram-pirenena sy ny solombavambahoaka Hvm sasantsany  afak’omaly hariva.

Ny Fanoratana

Ino Vaovao0 partages

« SERVICE PUBLIQUE DE L’EMPLOI » : Rafitra manampy ny olona amin’ny fitadiavana asa

Tsy mahita asa mifanaraka amin’ny mari-pahaizana ananany ireo manana diplaoma. Eo ihany koa ny tsy fahitana tolotr’asa amin’ny ankapobeny mihitsy ho an’ny sarambabem-bahoaka. Araka ny antontan’isa aza dia mpiasa maherin’ny valo amin’ny 10 no manao asa tsy zarizary, maherin’ny 09 amin’ny 10 ihany koa no miasa eo amin’ny sehatra tsy ara-dalàna. 

Azo ambara ho mbola tsy araka ny tokony ho izy mihitsy noho izany ny tontolon’ny fampananan’asa eto Madagasikara. Tsara ny mampahafantatra fa efa nisy ny politika nasionaly norafetin’ny ministeran’ny fampananana asa, fampianarana teknika sy fampiofanana arak’asa ho fanatsaràna io sehatra io. Tsapa ho mbola mila ezaka be anefa izany, Manoloana izany indrindra dia natsangana ny “Service publique de l’emploi”.

Ity farany izay rafitra vaovao hisahana manokana ny fanamoràna sy ny fitadiavana asa eto Madagasikara. Ankoatra izay, ity rafitra ity ihany koa no hisahana ny fanampiana ireo mpiasa mba hahita asa mendrika sy manangona ireo tolotr’asa ary manamora ny resaka famindran-toerana sy ny sisa. 

Hatreto dia faritra enina aloha no hametrahana izany rafitra voalohany izany, ahitana ny faritr’i Diana, Atsimo Andrefana, Anosy, Vakinankaratra, Analamanga ary Atsinanana. Ny alakamisy lasa teo araka izany no nanaovana atrikasa fankatoavana io fanadihadiana io. Misy fanantenana araka izany ny fampananana asa eto an-toerana raha tena handeha amin’ny antsakany sy andavany tokoa ity tetikasa ity.

 Lucien R.

Ino Vaovao0 partages

DELESTAZY AO TOAMASINA : Ahiana hiteraka fipoahana ara-tsosialy sy hetsi-bahoaka

Raha ny zava-misy ao an-toerana, dia manomboka miakatra ny feo avy amin’ny mponina amin’ny fokontany maro. Misy mantsy ireo faritra tsy misy jiro mihitsy manomboka amin’ny 5 ora hariva ka hatramin’ny 10 ora alina isan’andro. Misy kosa ireo faritra izay tsy tapaka mihitsy. 

Araka ny efa nambaran’ny Tale iraisam-paritry ny Jirama Toamasina nandritra ny fihaonana tamin’ny mpanao gazety ny alatsinainy lasa teo dia «  tsy maintsy miditra amin’ny fanapahana herinaratra isika manomboka izao (alatsinainy 12 marsa) noho ny tsy fahampian’ny vokatra omena ny mpanjifa tamin’ny fanapahana tampoka nataon’ny orinasa Enelec amin’ny famatsiana ny 37,5% ny herinaratra ho an’ny Jirama Toamasina. Atao mihodina izany ka hifandimby ny fahatapahana mandritra io fanaovana delestazy io”. 

Ny tena zava-misy ao Toamasina anefa, dia mahatsapa ireo mpanjifa amin’ny faritra maro fa misy fanavakavahana toerana ny fomba fiasan’ny Jirama amin’ny fandaminana io delestazy io. Delestazy izay mbola tsy fantatra fotoana ahataperana. Ny Enelec izay tsy nilefitra mihitsy hatreto ary nilaza hatrany fa tsy hamatsy Jirama mihitsy aloha raha tsy voaloa ny trosa. Ny angom-baovao no nahalalana fa nosafidian’ny Enelec amin’izao vanim-potoana akaiky fifidianana izao ny fitakiany mba hahafahany manao tsindry amin’ny fitondrana.

Mampanahy tanteraka ny zava-misy. Ny angom-baovao natao teny anivon’ny Hopitaly Be Toamasina no nahalalana fa misy delestazy ihany koa ao amin’ny Hopitaly Be Toamasina. Tapaka ora iray isan’andro ny jiro ao amin’ity hopitalim-panjakana ity nanomboka ny alatsinainy 12 marsa teo.

Kamy

Ino Vaovao0 partages

FANDRIAMPAHALEMANA ANY ZAFISORO : Efa manomboka miverina amin’ ny laoniny

Ho an’ny foko Zafisoro manokana izao dia efa manomboka miverina matory an-trano amin’izao fotoana izao ireo mponina. Raha tsiahivina mantsy dia isan’ireo faritra niaina tao anaty horohoro sy fitaintainana tokoa teo aloha ny faritra Zafisoro noho ny fanafihan-dahalo. 

Tsy vitsy tamin’ireo dahalo araka izany no efa nandositra vokatry ny fandraisana andraikitry ny fokonolona sy ny mpitandro filaminana. Tsy azo lavina ihany koa anefa fa mbola misy ihany ireo dahalo tavela amin’ny kaominina sasany izay mbola mitohy amin’ny asa ratsy. Araka ny fanazavana dia manara-maso akaiky ny fivoaran’ny zava-misy any an-toerana ny fikambanan’i Zafisoro eto Antananarivo. Hanatanteraka fihaonam-be etsy amin’ny Infp Mahamasina araka izany ny terak’ity foko Zafisoro ity, izay monina eto Antananarivo. 

Mandritra izany dia hisy ny fampahafantarana ny mpikambana mahakasika ny birao vaovao sy fampahafantarana ny vinan’asa amin’ity taona 2018 ity. Ankoatra izay dia ifotoran’ny fikambanana mandritra ny fivoriam-be hotanterahina anio ihany koa ny fikaroham-bahaolana entina hamongorana ny tsy fandriampahalemana hatrany ifotony sy hijerena ny fomba hitandroana izany.

Lucien R.

Tia Tanindranaza0 partages

Jacob ZumaHenjehan’ny fitsarana noho ny kolikoly nataony

Miisa 18 ny vesatra iampangana ny filoha Afrikanina tatsimo teo aloha Jacob Zuma araka ny nambaran’ny fitsarana omaly.

 Raharahana kolikoly tamina resaka varotra fitaovam-piadiana tany ho any amin’ny faran’ny taona 1990 fony izy filoha lefitr’i Afrika Atsimo ity mipongatra ity.Voalaza fa nandray kolikoly i Jacob Zuma tamin’izany fotoana.Mbola fanombohana ihany io fa misimisy ny antontan-taratasy hahafahan’ny fitsarana Afrikanina Tatsimo manenjika an’i Jacob Zuma. Izay indrindra no nahatonga azy tsy mantsy nametra-pialana farany teo satria na ny  ANC antoko misy azy aza dia efa tsy vonona ny hiaro azy intsony.

Totoafo  ny daroka baomba any Ghouta –Syria, 80 ny olona maty omaly, Henjana ny fanafihana ataon’ny tafim-panjakan’i Bachar al Assad izay tohanan’i Rosia hatrany. Efa am-pelatanan’ny tafi-panjakana ankehitriny ny 70% n’ny tananan’i Ghouta izay mbola misy mpioko manohitra ny fitondrana ihany moa. Nambaran’ny fikambanana miaro ny zon’olombelona Syriana fa olona 1.346 no maty tao anatin’ny iray volana monja noho ny daroka baomba tsy an-kiato nahazo ny tanànan’i Ghouta ka ankizy ny 270 amin’ireo. Fito taona izao ny ady any Syria tsy mbola hita izay tena marina sy hoe rahoviana no mety hifarana.Tafiakatra 350 000 ny isan’ny maty. 

26 mianadahy hatreto ny mpiasam-panjakana ambony sy olona tao anatin’ny governemanta no noroahan’ny filoha Amerikanina Donald Trump tao anatin’ny 14 volana, izany hoe olona 2 isam-bolana raha atao ny salanisa. Farany teo moa dia ny ambara hoe anisan’ny olobe ao anatin’ny rafi-panjakana any Etazonia dia ny sekreteram-panjakana Rex Tillerson no nesorina tamin’ny toerany. Efa nilaza mazava ingahy Trump raha vao nandray ny toerany fa ataony tahaka ny fomba fitantanana orinasa no hitantanany an’i Etazonia ka ny asa vita ihany no ifampitsarana; izay tsy mahafa-po avy hatrany dia voailika. Miha mitombo isa anefa ireo Amerikanina sosotra noho io fomba fiasan’i Donald Trump io izay efa nambara moa fa filoham-pirenena ratsy indrindra hatramin’ny naha Etazonia an’i Etazonia.

 

Tia Tanindranaza0 partages

VONTOVORONA

Mpangalatra iray no tratra tao amin’ny faritry ny trano fonenan’ny mpianatra teny amin’ny sekoly Poliklinika Vontovorona omaly. Tao amin’ny amin’ny Bloc 2 no nisy izany, ary efa nandeha ny vono isan-karazany. Hatramin’ny omaly hariva nanoratana dia tsy hay aloha izay niafarany.

FIZAHANTANY

Nakatona vonjimaika ny Ofisim-paritry ny fizahantany any Tolagnaro mba ho fanatsarana bebe kokoa izany, raha ny fampitam-baovao. Nametra-pialana ihany koa ny Tale mpanatanteraka. Andrasana izay mety ho fivoaran’ity raharaha ity sy ny tontolon’ny fizahantany any an-toerana.

TRANO TSY MANARA-DALANA

Trano lehibe iray eo an-dalam- panamboarana ao anatin’ny  tsenan’Ambodin’Isotry no tsy maintsy narodan’ny Kaominina Antananarivo Renivohitra tamin’ny alalan’ny « Arrêté Municipal N°096-CUA/CAB.18 iny andron’ny Alakamisy 15 Martsa 2018. Raha araka ny nambaran’ny tompon’andraikitra avy eo anivon’ny fari-piadidiana ny Tanànan’Antananarivo Renivohitra dia ny tsy fananan’ny tompon-trano ny taratasy ara-dalàna mahakasika ny fanany ny tany sy ny fahazoan-dalana manorina no tena anisan’ny antony tsy maintsy hanatanterahana ity « Arrêté Municipal » ity.

Ny Polisy Monisipaly, ny sampan-draharaha misahana ny fotodrafitr’asa (DTP), ny sampan-draharaha misahana ny Lalàna (DJC) no tonga nanatanteraka izany asa fandrodanana izany teny an-toerana. Tsara ny manamarika fa efa nahavita ny dingana rehetra sy manana ny taratasy ara-dalàna rehetra ny Kaominina Antananarivo Renivohitra talohan’ny firosoana tamin’izao fandrodanana izao.

FIAROVANA NY ZAVA-BOAHARY

Fiaraha-mientana Zandarimaria-VOI amin'ny fiarovana ny zava-boahary. Nahavita be ny "compagnie Moramanga" tamin'izany ka ankaherezina hatrany hanohy ny asa masina izay atrehany. Nivoitra izany taorian’ny nahatrarana mpihaza babakoto niaraka tamin’ny fatin’ireny biby harovana ireny am-polony vao tsy ela izay.

FARATSIHO

Tsy hita popoka efa ho roa andro izay ny talen'ny CEG Atsapanimahazo aty Faratsiho vantany vao fantatra fa izy no nanodikodina ny vola tokony nanaovana tamboho sy nentina nampitaovana ity CEG ity izay vao tsy ela ity no vita, raha ny resaka miely. Mpanolotsaina eo anivon'ny Faratsiho koa ity lehilahy nanodikodim-bola ity. Mitohy ny fikarohana hatramin'izao fotoana izao.

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

MPANDRAHARAHA NY FONJA

Mbola hisy ny fivoriana hiarahan’ny minisiteran’ny fitsarana sy ireo mpandraharaha ny fonja ny alatsinainy 19 martsa ho avy izao ka mandritra izany no hanambaran’ny avy ao amin’ny minister any fanapahan-kevitra manoloana ny fitakian’ny sendikan’ny

 

mpandraharahan’ny fonja.Ireto farany moa dia efa nanambana ny hitokona saingy nisy indray ny fihaonana omaly hariva tamin’ny minisitry ny fitsarana ka ho hita eo ny hitranga amin’ny alatsinainy.

FIFIDIANANA

 

Miisa 400 ny andininy ao anatin’ireo volavolan-dalana fehizoro 3 momba ny fifidianana aroso dinihan’ny antenimieram-pirenena. Efa natomboka ny asam-baomiera, tsy maintsy hisy ny fanitsiana hoy ireo depiote nanontaniana.Ny Talata 20 martsa izao no aroso ho dinihan’ny fivoriana itambarambe eny Tsimbazaza ireo volavolan-dalana ireo.

 

ILES EPARSES

 

Vonona ny hifampiresaka indray momba nosy manodidina na Iles Eparses ny firenena Frantsay. Hisy manampahaizana manokana izay halefa aty Madagasikara hifampidinika momba izany. Fifampiresahana ihany no vahaolana ary tsy ho vita haingana izany hoy lafrantsa

TRABOINA

 

Manomboka tsy maharaka ny fanampiana ireo traboina noho ny fandalovan’ny rivodoza ao Antalaha.  Efa Simba avokoa ny  ankabeazan’ny fotodrafitrasa anyAntalaha amin’izao. Tapaka ny herinaratra amin’ny toerana maro efa nanomboka omaly.

ZANDARY NIFAMPITIFITRA

 

Nifampitifitra ny zandary tany Beraketa. Teny amin’ny toerana fisakafoanana izy ireto no niseho ny fifamaliana kanefa nisy basy teny amin’ny iray tamin’izy ireo. Rehefa nifanehatra dia nahatifitra ireto zandary roa lahy noho ny  fifamaliana. Maty ireo roalahy. Nikasa ny hamono tena ity zandary nahavanon-doza ary nitifi-tena kinanjo naratra fotsiny.

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

AMBOHITRAKELY

Efa ho 1 volana izao no tsy nisy tompon’andraikitra mandray ny andraikiny mihitsy ilay tambohom-bato nihotsaka etsy amin’ny sampanana mampitohy an’Andrainarivo sy Ambohitrakely etsy.

HOLAFITRY NY MPITSABO

Noho ilay fanafihana toeram-pivarotam-panafody tetsy Ampasampito ny alakamisy teo dia niantso fandraisan’andraikitra avy amin’ny fitondram-panjakana ny holafitr’ireo mpitsabo hitady vahaolana maharitra hiadiana amin’ny tsy fandriampahalemana eto Madagasikara. Ny alakamisy teo moa raha tsiahivina no niray hina nitabataba noho ny tsy fankasitrahany ny tsy fandriampahalemana ny vahoakan’Antananarivo iray manontolo.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Tetezana any ManakarabeMitentina 1,2 miliara ariary ny fanamboarana

Velom-panantenana ny mponina any Manakara ary ho afa-pahasahiranana amin`izay noho ny fanamboarana ny tetezana ao Manakarabe.

 

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Nirefotra ny Basy teny MasayMatin’ny sakamainty ireo gadra nandositra

Nirefodrefotra ny basy teny amin’ny Marais Masay omaly manodidina ny tamin’ny 3 ora tolakandro mahery kely noho ny fanenjehan’ny polisy ny 2 tamin’ireo gadra tamin’ireo 5 tafatsoaka ny fonjan’Antanimora ny alin’ny sabotsy 7 hifoha 8 oktobra 2017,

 

 izay tsy afa-niala intsony saingy mbola nihevitra ny hitsoaka. Nanao ny ainy tsy ho zavatra ny polisin’ny UIR (Unité d’Intervention Rapide) na ry Sakamainty nandritra ny sakoroka, ka maty tao anatin’ny poa-basy tsy nifandrenesana izy roalahy ireo, dia Rajoelina Christian Tanteraka sy Randriamparany David Rolland. Ny iray maty nitsitra teo amin’ny arabe, ary rotiky ny bala tanteraka. Ny iray kosa mbola nitsoaka nitsoraka tao anaty rano, saingy tratry ny tifitra variraraka nataon’ny polisy ihany koa. Resaka fakana an-keriny tany Toamasina no nanagadrana azy ireo, saingy tafatsoaka ny fonja, ary izao maty izao. Tonga teny an-toerana mihitsy ny mpamonjy voina nikaroka ny razana.  Raha ny fampitam-baovao avy amina mpitandro filaminana iray, dia efa hatry ny alin’ny alakamisy hifoha omaly zoma ireo olon-dratsy ireo no nahazoana loharanom-baovao sy narahi-maso, ka izao lavo izao. Nihorohoro tanteraka ny iray tanàna nandritra ny sakoroka sy ny tifitra tsy an-kitsitsy, ary nikatso nandritra ny fotoana naharitra mihitsy ny fifamoivoizana. Ankoatra azy ireo moa dia tsiahivina fa ny alahady  11 martsa lasa teo tokony ho tamin’ny 10 ora maraina no voasambotra teny Tanjombato ny iray niara-nitsoaka tamin’izy ireo rehefa nisy ny fanomezam-baovaon’ny olona tsara sitrapo, ka raha izy nivoaka avy ao an-tranon’olona no tra-tehaka. Saika hisambotra basin’ny mpitandro filaminana, saingy voatifitry ny teo amin’ny tongony. Voatery notsaboina tamina hopitaly lehibe iray teto an-drenivohitra, saingy maty ny harivan’io tokony ho tamin’ny 8 ora alina. Ho an’ireo nitsoaka an’Antanimora alin’ny 3 febroary, kosa dia tsiahivina, fa voasambotra teny Ambohidratrimo ny iray antsoina hoe Raharijaona Solofoniaina, ary teny teny Malaza Ampitatafika kosa no tsy afa-nitsoaka intsony, fa nobedaina tao an-tranon’ny sakaizany Rakotoniaina Henintsoa Raphalque.

Nandriaka ihany koa ny rà any Mahajanga

Raikitra ihany koa ny sakoroka tany Mahajanga omaly, ka jiolahy 2 isan’ireo nanafika ny Microcred tao Mahabibo afak’omaly hariva tokony ho tamin’ny 7 ora latsaka fahefany no rotiky ny balan’ny balan’ny polisy satria nanohitra. 7 kosa tratra sambo-belona, izay vehivavy ny iray. Tsiahivina fa vola 2 na 3 kitapo teo lasan’ireto olon-dratsy tra-tehaka noho ny ezaky ny polisy ireto. Tratra niaraka tamin’izy ireo ny vola tapa-gony sy fitaovam-piadiana mahery vaika miisa 6 be izao.

Toky R

Tia Tanindranaza0 partages

FoloalindahyHiandry fanongam-panjakana ve vao hetsika?

Tena miaina ao anatin`ny krizy lalina hatrany ny firenena Malagasy satria mitohy hatrany ny tsy filaminana sy ny savorovoro politika amin`izao fotoana izao. Tsy milamina intsony ny tany kanefa toa mangina ny Foloalindahy.

 

Misarika ny sain` ny rehetra tokoa ireo manamboninahitra be galona vao avy nahazo fampiakarana voninahitra. Nametrahana ny fitokisana ny Foloalindahy hiaro ny lalàna mankany amin`ny fampandrosoana. Marina fa manatanteraka baiko ny mpitandro filaminana kanefa amin`izao toe-draharaham-pirenena izao dia ny fitandroana ny tsy hampivakivaky ny samy Foloalindahy ka hanamafisana ny firaisankina no tokony imasoana. Hatramin`ny rahoaviana no hanaiky hanosorana fotaka noho ny fitondrana tsy mahomby? Tsy kisendrasendra velively noho izany no nahazoan’ izy ireo ny galonany sy ny sainam-pirenena. Tsy mahatsapa ny fahoriam-bahoaka angamba ry ``be baoty`` kanefa toa miaro ny mpitondra fotsiny ary voalaza isan`andro izao fa lasa herim-pamoretana sady fahavalom-pirenena. Kanefa dia efa mitondro mena ny tsy fandriampahalemana misy eto amin’ny firenena ankehitriny ny Malagasy. Efa manao izay  ho afany ny polisim-pirenena sy ny zandarimariam-pirenena amin`ny ady amin`ny tsy fandriam-pahalemana, kolikoly, sns… Aiza ho aiza ny an`ny miaramila? Mitombo isan`andro ny faritra mena manerana ny Nosy. Tsy dia ahitam-bokatra fa dia toa resy tosiky ny dahalo ny mpitandro filaminana noho tsy fananana paikady matotra na variana amin’ny zavatra hafa ny ao ambony. Raha mikorontana anefa ny tany dia izy ireo no tandroka aron’ny vozona. Sa ve hiandry fanongam-panjakana indray vao mba hiaro ny vaohoaka sy ny fananany? Leo tanteraka raMalagasy amin`ny tsy fahaiza-mitantanana ny raharaham-pirenena. Tsy tokony avela mamela malalaka ny mpitondra fanjakana hanao izay tiana ary tokony mba hijery ny tombontsoa ambonin `ny firenena fa tsy ho variana amin ny adilahy politika ny Miaramila. Aiza ny tarigetran`ny Foloalindahy hoe ``Miaro ny vahoaka sy ny fananany, miaro ny Tanindrazana ho an`ny Tanindrazana``. Tsy milamina arak’izany ny tany, betsaka ireo zava-manahirana sy zava-miseho mifamahofaho be niany. Mitohy hatrany ny fianam-pirenena, mitohy hatrany ny fiainan-dRamalagasy sahirana.

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Faribolan’ny mpahay toekarenaHizara vahaolana amin’ny mpitondra

Sambany teto Madagasikara, raha ny fanazavan-dry zareo avy eo anivon’ny faribolan’ny mpahay toekarena eto na ny CREM no hisy fihaonambe hifampizarana manokana ny fepetra tokony hananana hampiarin-doha ny toekarena eto amintsika.

 

Nampahafantarina omaly tetsy amin’ny Bistrot Antsahavola fa hotanterahana etsy amin’ny Carlton Anosy izany ny 26 sy 27 martsa izao. Anisan’ny horesahana amin’izany ny fahaleovantena ara-toekarena mety amintsika, ny fihariana mety eto, ny fampivoarana ny fihariana eny ambanivohitra ary ny resaka tany manan-tsata manokana na ZES malaza be ankehitriny. Sombiny tamin’ireo fepetra nambaran’izy ireo tamin’ny ankapobeny moa ny tokony hananana fitoniana ara-politika sy sosialy ary ekonomika. Ny krizy nifanesy dia nanamarina fa tsy nety rafapetraka teto amin’ny firenena izany. mila manana politika manome lanja ny fizarana ny harem-pirenena eto isika, hoy izy ireo, ary mila mamoaka tahirin-kevitra manokana mifanandrify amin’ny tontolom-pitantanana mety amintsika satria nanimba ny politika mahazatra hatramin’ny taona 1980. Miainga amin’ny fikarohan’ireto mpikaroka ireto ny zava-drehetra ary ireo mpisehatra voakasika dia asaina daholo, indrindra ny mpitondra satria izy ireo mihitsy no hizarana ny vahaolana horaketina am-boky.

J. Mirija

Tia Tanindranaza0 partages

Fitondrana mirefarefa

Hatramin’izao, mbola mitohy ihany ny resaka fofon-kelika izay nivoaka teny anivon’ny antenimieram-pirenena ny alatsinainy teo.

 Takon’izany tanteraka ilay votoatin’ny fivoriana eny amin’ity andrim-panjakana ity izay natao hodinihina ao anatin’ny 12 andro. Lasa tsikaritra ho mora voasarika amina resaka tsy mitondra mankaiza eto isika mianakavy satria na dia ny lalàna fehizoro miisa 3 fototry ny hoavim-pirenena aza adinontsika tanteraka fa dia aleo mandrirotra resaka tsy hitondra voka-tsoa toy izany. Efa paikadin’izao fitondrana izao mihitsy ve ny hamolavola ny toe-tsain’ny Malagasy ankehitriny ho mora voasarika amina fandrebirebena isan-karazany na foronina io na tonga tampoka mba tsy hifantohany amin’ny raharaham-pirenena. Nandrebireby teto ny raharaha Claudine izay azo heverina fa aferana kolikoly goavana kanefa dia nanakona afera marobe hafa. Nandrebireby ny fitsakoana mialoha ny vazana nataona minisitra iray nitranga tany Frantsa ary dia maro ihany koa ny tranga hafa takony. Raha zohina, mihen-danja hatrany ireo fandrebirebena lasa mahasarika ny saintsika. Ity farany ity no tena naha ontsa satria dia fofon-kelika no nanakona raharaham-pirenena. Fa dia firenena inona ary isika ity no mandova fitondrana mirefarefa toy izao ?

J. Mirija

Tia Tanindranaza0 partages

1/4-dalan’ny Champions LeagueEkipa Italiana avokoa no hihaona amin’ny Barça sy Real

Vita tany Nyon (Suisse) omaly zoma atoandro ny antsapak’ireo lalao 1/4-dalan’ny Champion’s League UEFA 2017-2018. Fantatra fa ekipa Italiana avokoa no hifandona amin’ireo kalaza Espaniola Barcelone sy ny Real Madrid ka ny 3 sy 4

 

Tia Tanindranaza0 partages

Razakarisoa TitaMampivelatra saina ny fanatanjahantena

Hiverina eo amin’ny taranja tsipy kanetibe indray isika anio eto amin’ity pejin’ny Kintan’ny Fanatanjahantena Malagasy eto amin’ny gazety Tia Tanindrazana ity ka ny iray tamin’izy efa-dahy

 

Nifandray tamin’olona maro

Tia Tanindranaza0 partages

Tohana ho an’ny Vondrom-paritraDistrika 3 eto Analamanga no nofanin’ny CNaPS

Nahazo fiofanana momba ny fitantanana ara-bola, ny zon’ny mpiasa sy ny fiahiana ara-tsosialy ny distrika telo avy eto amin’ny faritra Analamanga dia Andramasina, Anjozorobe ary Manjakandriana tamin’ity herinandro ity.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fetin’ny paska ao AntsirabeHafana ny fiarahana amin’ny vondrona Star

Hafana indray ny fetin’ny Paska ao Antsirabe amin’ity taona 2018 ity. Hotanterahina any an-toerana manomboka ny 30 martsa ka hatramin’ny 2 aprily ho avy izao indray mantsy ny “Star Tour” izay hanasana ny mpiala sasatra rehetra.

Pati

Tia Tanindranaza0 partages

Mpivarotra amoron-dalana etsy AnosyMiha mitombo isa

Tsy mitsahatra ny manala ireo mpivarotra amoron-dalana manoloana ny radio nasionaly Malagasy etsy Anosy sy amin’ny sisin-dalana manakaiky ny Hotely kintana 5 Carlton amin’izao fotoana izao ny Boriborintany I.

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Rivodoza EliakimOlona iray no namoy ny ainy omaly

Omaly maraina tokony ho tamin’ny 10 ora teo no niditra an-tanety tao Cap Masoala ilay rivodoza Eliakim, raha araka ny vaovao azo teo anivon’ny sampana mpamantatra ny toetr’andro etsy Ampandrianomby.

Nitondra rivotra hatrany amin’ny 100 km isan’ora ity rivodoza ity raha mahatratra hatrany  amin’ny 140 km isan’ora kosa  ny tafio-drivotra entiny. Omaly tolakandro dia niditra fanindroany any amin’ny distrikan’i Maroantsetra indray ity rivodoza ity. Namakivaky  ny distrikan’i Mandritsara  i Eliakim hatramin’ny alina  ary vinavianina hivoaka an’i Madagasikara rahampitso alahady  maraina. Tsiahivina moa fa vehivavy   iray no namoy ny ainy tany amin’ny distrikan’i Nosy Be, omaly.  Trano 30 isa mahery ihany koa no rava. Any Soanierana Ivongo dia trano 30 isa ihany koa no rava ary manodidina ny 95 isa ireo traboina ao amin’ny fokontany Ambinany hatramin’ny omaly ihany. Tsy nisy nianatra sy niasa  mihitsy ireo mpianatra sy mpianatra  any amin’ireo distrika ireo araka izany omaly. Nanamarika moa ny teo anivon’ny minisiteran’ny fanabeazam-pirenena fa miankina amin’ny fivoahan’ity rivodoza ity any an-dranomasina no handraisan’izy ireo fanapahan-kevitra ihany koa mikasika ny hitohizan’ny fianaran’ny mpianatra any amin’ireo faritra mena amin’ny alatsinainy ho avy izao na tsia.

Pati

Tia Tanindranaza0 partages

VeterineraMbola vitsy eto Madagasikara

Omaly no natao tetsy amin’ny hotel Ibis Ankorondrano ny fanakatonana ilay tetikasa AVSF (Agronome et véterinaire sans frontiers) Asara Fagnatsara.

Tsiry

 

Tia Tanindranaza0 partages

Bizina volamena eny AnalakelyMahavelona tsara, hoy ireo mpanao azy

“izahay mividy volamena ô”, izay le feo tsy maintsy re rehefa mandalo eny Analakely, indrindra ny manamorona ny fianarana Jean Joseph Rabearivelo iny.

 

 Matetika ireo mpividy volamena ireo dia miantso ao anaty fiara mba handaminana tsara ny sera ary tsy hirohoroho saina amin’ny  sinto-mahery ny mpivarotra. Mbola tena mandeha io sehatra tsy ara-dalàna io ary  dia tena mahavelona hoy ireo mpividy sy mpivarotra maromaro nanontaniana. Ireo olona poritra vola noho ny fahasahiranana tampoka no tena mivarotra ny entany eny fa tsy ferana ihany koa ireo mpaka, hoy izy ireo. Marihina fa ny ankabeazan’ireo mpividy ireo dia tsy mitaky kara-panondro izany akory rehefa tena mandeha ny varotra fa entina hampisehoana amin’ny olona fotsiny hoe matotra ny fividianana atao ilay hoe “mitondrà karatra”. Maro kosa ireo olona mpivarotra no mitaraina ny amin’ny fametsena atao azy ireo amin’ny lanja kanefa noho ny amin’ny fahamaizana dia tsy maintsy amidy ny entana hoy kosa ny olona iray milaza ho efa mpivarotra matetika. Toa mifanaran-tsaina daholo mantsy hoy ihany izy ireo mpividy ireo ka mitovy daholo ilay fandanjana manambaka. Efa ela no nisian’ity bizna ity ary maro ny olona no mbola mitampikitra amin’ity sehatra tsy ara-dalàna ity izay toa jeren’ny fanjakana fotsiny koa. Resaka mandeha ny hoe misy olona ambony miaro hatrany ireto mpanao aferana volamena eny an-dalambe ireto.

Tahaka izao manaraka izao no vidin’ny volamena eny Analakely, araka ny fanadihadiana natao :

Vidina volamena (ariary)

carat

125 000

24

86 000

18

75 000

16

56 000

14

 

Tsiry

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Misy mihaino ve ?

Naneno ary iny ny sarom-bilanyNitatatata koa ny anjomara sesilanyNankadilo sofina ry kiririoka marobeNy horakoraky ny vahoaka eraky ny arabe.

 Mba henonareo ve ireny ry jean mianakavy ?

Mba inona no andraikitra raisinareo tsirairay avy ?

Sa rano raraka an-damosin-gisa ve sanatria ?

Dia ireo tsy mampandry fahalemana ny tany mainka hiriaria ?

 

Mety hoavy ndray zao manaraka eo

Ny kotaba tahak'ireny satria dia efa tena Leo

Firaisan-kina amin'ny fisondrotry ny vidim-piainana lava izao.

Kiririoka sy anjomara lavareny eny akaikin'ireo birao.

 

Manantena izahay vahoaka fa mba misy mihaino

Mba hisy akony any anie ireo taraina 

Mbola vao sinton-dakolosy voalohany manko izy iny

Ka sao dia ho gaga eo nareo rehefa hanatevina koa ireo vahiny.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Depiote Helson Brisson ErafaTsy ilaina amin’ny fifidianana izany « Bulletin n° 2 » izany

Ny olom-pirenena tsirairay avy, hoy ny depiote Helson Brisson Erafa filoha lefitry ny Antenimieram-pirenena Faritanin’i Toliara teny Tsimbazaza, rehefa te-hanao fampandrosoana an’i Madagasikara dia tokony

Tia Tanindranaza0 partages

Fiarahamonim-pirenenaMandindona ny hitroatra

Ireny efa hita tamin’ny alakamisy ireny izany ny firaisankinan’ny Malagasy rehefa misy zava-mitranga tsy ankasitrahany ka voaentana tsara izy.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fifidianana 2018Tsy andeha amin’ny tokony ho izy, hoy i Alain Andriamiseza

Na dia ny fandroritana ny resaka lalàm-pifidianana eny amin’ny antenimieram-pirenena ankehitriny fotsiny aza, hoy ny kandida ho filoham-pirenena, Alain Andriamiseza, dia efa manambara fa tsy handeha amin’ny tokony ho izy ny fifidianana eo,

  raha namboraka ny fanahiany manoloana ny fivoaran’ny raharaham-pirenena ankehitriny. Mifono paikady tsy mazava, raha ny fanehoan-kevitr’ity kandida ity, io resaka lalàm-pifidianana io. Vahaolana narosony ary ny tokony hisiana fivondronana kandida miisa eo amin’ny 5 na 6 eo hiatrehana izay mety hitranga ary tokony hisy fihaonan’ny samy kandida. Nanararaotra nanazava ny tetikasany ihany koa ity kandida ity satria dia miteraka resabe, raha ny nambarany, ilay hoe raha tsy voavaha ao anatin’ny 3 volana ny fitohanan’ny fifamoivoizana dia hametra-pialana ny tenany raha lany ho filoham-pirenena. Efa 30 taona, hoy izy, no niheverako io vahaolana io ary ny fototra dia ny famerenana ny fifanajana sy fitsipika toy ny hoe ny sisin-dalana ho an’ny mpandeha an-tongotra ary ny arabe ho an’ny fiara. Misy lalana tokony ho zotra roa (double sens) koa, ohatra, mbola tsoa-tokana (sens unique) ka efa mila ovana.

J. Mirija

Tia Tanindranaza0 partages

Depiote MalagasyIlana fiheverana ny fahaiza-manaony

Tsy natao hanambaniana ny solombavambahoaka eto amintsika fa maro no zary lasa mpanarakefa fotsiny ao anatin’io antenimiera. Isaina amin’ny ratsan-tanana no mahafehy ny resaka lalàna na manana fahaiza-manao manokana.

Ny avara-pianarana rehefa mahay dia mahazo karama, dia raisiny ho ampy azy izany. Maro anefa ny avara-pianarana tokony handray andraikitra mivantana amin’ny fifidianana manomboka eny ifotony mba ho fandraisana anjara amin’ny fampandrosoana, hoy ny Solombavambahoaka Hermann Razafindravelo voafidy tany Fenoarivo Atsinanana izay sady mpampianatra mpikaroka ihany koa.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Marc RavalomananaMailo amin’ny fandrika atao aminy

Somary mangingina indray ny fifampihantsiana mivantana eo amin’ny samy mpanao politika amin’izao fotoana izao. Tsy hay izay ho hiafaran`ny raharaham-pirenena fa toa samy efa miomana any amin` ny fivoahan`ilay lalam-pifidianana dinihana eny amin`ny Antenimieram-pirenena.

Tia Tanindranaza0 partages

Minisiteran’ny fahasalamam-bahoakaNesorina ny sekretera jeneraly

Nirarakopana ny fanesorana tompon’andraikitra ambony tao amin’ny Minisiteran’ny Fahasalamam-bahoaka nandritra ny filankevitry ny Minisitra omaly. Isan’ireny ny Sekretera Jeneraly Dr Ratsirarson Joséa, izay efa nisy ny tsaho niparitaka ny fiandohan’ny herinandro, fa nametra-pialana ny tenany, saingy nandisoiny izany. Noterana niala ve izy fa tsy nety?

Toky R

News Mada0 partages

Beraketa : namono tena ilay zandary nitifitra ny namany roa lahy

 Zandary roa no indray lavon’ny balan’ny namany ihany tao Beraketra, distrikan’i Bekily, faritra Androy, afakomaly hariva. Nitifi-tena kosa ilay zandary nahafaty azy roa lahy ireo ka naratra mafy ary mbola miady amin’ny fahafatesana…

 Fotoana nifanomezan’ny tompon’andraikitra maro ao amin’ny faritra Androy io andro io tao Beraketa noho ny lanonana fanaovana velirano ho fiaraha-miasa ny rehetra hiadiana amin’ny asan-dahalo ka nahatratra 3 600 ireo vatan-dehilahy nanao io veliarno io nanomboka tamin’ny 10 ora maraina mandra-pahariva ny andro. Nanatrika izany lanonana izany ireo manam-pahefana marobe ao an-toerana. Nanao ny fandrindrana ny lamina kosa ireo zandary ao an-toerana nampian’ireo zandary maromaro avy amin’ny toby rehetra manodidina.

Tsy fantatra anefa izay nahazo ny GP2 Botralahy Nanentaina Stelos Asirafy (Groupement Androy) fa nivatravatra tamin’ny tompon’ny toeram-pisakafoana iray izay nolazainy fa nanala baraka azy. Niditra nanelanelana ny zandary iray G2C Narcisse (GAPJ Groupement Androy) mbola teo am-pihinanana tao niaraka tamin’ny zandary hafa vitsivitsy nandamina azy. Arakaraka ny nandaminana azy anefa no vao mainka nampiakatra ny hatezerany ka nanapoahany basy tao anatin’io trano io. Rehefa avy nidona tamin’ny rindrina ny bala, nivily lalana ka niantefa tamin’ny GST Rasolonarivo Andriantsitohaina Jean Ferlin (Brigade Ambovombe) ary nahafaty azy. Taitra tamin’izany ny rehetra ka namonjy nivoaka ary ny G2C Narcisse kosa niezaka nifehy ity zandary tsy tompon’ny tenany ity ka nisintona ny basy teny aminy. Nipoaka noho izany fifampisintonana izany anefa io basiny io ka nahavoa ny G2C Narcisse ka maty tsy tra-drano koa izy.

Taitra ny rehetra ka namonjy haingana teo amin’io toerana nitrangan’io toe-javatra io ireo zandary maro notarihin’ny kaomandin’ny vondron-tobim-pileovana Androy. Niditra tao amin’io trano nisian’ny tifitra io izy ireo ka tamin’izany indrindra no nandrenesana poa-basy indray satria nitifi-tena ny GP2C Botralahy Nantenaina. Naratra mafy ity farany ary tsy nahatsiaro tena. Nanokatra fanadihadiana momba ity raharaha ity ny sampana mpanampy amin’ny fikarohana heloka bevava (GAPJ) Androy.

Jean Claude