Les actualités Malgaches du Jeudi 11 Octobre 2018

Modifier la date
Midi Madagasikara66 partages

Jaona Elite : Soutien indéfectible à Andry Rajoelina

Bain de foule du député Jaona Elite à Atsimondrano.

Le député d’Atsimondrano a fait son choix, hier, pour celui qu’il va élire lors de la prochaine élection présidentielle. Harijaona Randriamalala dit Jaona Elite, car il s’agit de lui, va apporter son soutien à Andry Rajoelina. Il a ainsi expliqué son choix, lors d’une conférence de presse qu’il a tenue, hier, à l’hôtel Carlton. Le député d’Atsimondrano a tenu ainsi à souligner que le candidat n°13 est décidé à sortir le pays de son marasme économique, et ce, à travers son projet IEM. « Ce qui démontre une volonté politique », a fait savoir Jaona Elite. Ce dernier a d’ailleurs déclaré que « cette prise de position n’a aucun lien avec ma démission au sein du HVM.

Jaona Elite décidé à soutenir Andry Rajoelina.

D’ailleurs, c’est une conviction personnelle ». A lui de confier également que le candidat Andry Rajoelina a répondu par l’affirmative concernant le projet de société qu’il a proposé à l’initiateur de la révolution Orange. En outre, Jaona Elite et ses partisans vont très prochainement organiser des manifestations pour démontrer leur soutien à Andry Rajoelina. Dans tous les cas, ces derniers temps, il n’a pas cessé d’entrer en contact avec la population d’Atsimondrano. Une préparation de terrain, en sorte.

Recueillis par Dominique R. 

News Mada19 partages

Traite de personnes vers L’Arabie Saoudite/ Un réseau démantelé par la police

Les policiers du Service des enquêtes spécialisées d’Anosy viennent de démanteler un réseau de traite de personnes pour l’Arabie Saoudite, lundi dernier.

Sept jeunes filles destinées à être envoyées clandestinement en Arabie Saoudite ont été retrouvées par les hommes du Service des enquêtes spécialisées d’Anosy, lundi dernier, au cours d’une descente à Ivato.

«Ces personnes étaient d’origine différente. La plus jeune est âgée de 18 ans. La plus âgée a 32 ans. Elles était hébergées ensemble dans une maison à Ivato, où elles attendaient le moment de leur départ pour l’Arabie Saoudite», a avancé une source auprès de la police.

Cinq personnes arrêtées

A la suite de la découverte de ces jeunes femmes, les policiers ont procédé à l’arrestation d’une dame qui vivait pas loin de là, compagnonne d’un détenu d’Antanimora, également arrêté pour envoi clandestin de femmes malgaches en Arabie Saoudite il y a quelques temps. Soumise au feu roulant de questions, cette dernière a dénoncé  ses quatre complices, dont une femme de 28 ans, chef de réseau, qui habite également Ivato, sur laquelle une délégation judiciaire a déjà été portée sur elle pour que la police puisse l’arrêter. Ils étaient en compagnie d’une jeune fille qui était déjà prête pour son voyage pour l’Arabie Saoudite.

Selon les explications de la police, ces individus arrêtés ne sont pas les seuls membres du réseau. D’autres font encore l’objet d’une traque istence dans la capitale.

Ando Tsiresy

 

News Mada18 partages

Ivato: tratra ireo olona dimy mpandefa tovovavy any Arabia Saodita

Noraisim-potsiny! Voasambotry ny avy ao amin’ny « enquête spécialisée » Anosy, teny Ivato ny alatsinainy 8 oktobra 2018 maraina teo, ireo ao anatina tambajotra mpanondrana tovovavy any Arabia Saodita. Tratra niaraka tamin’izy ireo koa ny tovovavy miisa fito vao saika halefa…

Tamin’ireo olona 12 mianadahy voasambotra ireo, fantatra fa saika halefa any Arabia Saodita ireo vehivavy miisa fito, ny telo mianadahy kosa, mpiray tsikombakomba ary ny roa vavy no tena atidohan’ny fanondranana.Teny amin’ny faritra Ivato teny ny nahasamborana ireto tambajotrana mpanondrana olona mankany Arabia Saodita ireto. Nahazo loharanom-baovao ny polisy miasa ao amin’ny “enquête spécialisée » fa misy vehivavy mpandefa olona mankany Arabia Saodita mipetraka eny Ivato. Nidina teny an-toerana avy hatrany ny polisy tamin’io fotoana io ka tratra tao amina trano iray eny Ivato ny vehivavy miisa fito izay 18 ka hatramin’ny 32 toana. Izy ireo indray avy eo no nanoro ny ramatoa iray vadin’i Gaëtan, araka ny fanazavan’ny polisy hatrany. Nohamafisin’ny polisy fa mbola voatazona any am-ponja i Gaëtan noho ny resaka fanondranana olona mankany Arabia Saodita ihany. Nosamborina ny vadin’i Gaëtan ary nanondro ireo mpiara-miasa aminy indray izy izay renim-pianakaviana 28 taona monina eny Ivato ihany. Nandritra ny fisamborana azy, mbola nahitana ankizivavy iray tao aminy, efa eo am-piomananana ny hiondrana ho any Arabia Saodita. Mbola nahitana taratasy maromaro toy ny “visite medical” koa tao aminy nandritra ny fisavan’ny polisy. Marihina fa efa nisy taratasy fisamborana azy avy any amin’ny fitsarana momba ny fanondranana olona toy izao ihany ity vehivavy nosamborina farany ity.

Jean Claude

Midi Madagasikara16 partages

Ambositra – fanampiana ireo olona mirenireny : Nandray ny andraikitra ireo tanora vitsivitsy

“Tovomalala Andoniaina, zanaka am-pielezana,  angady nananana sy vy nahitana izao hetsika izao”.

Eo anoloan’ireo olona mirenireny eny amin’ny arabe izay tsy mitsahatra ny mitombo, dia tanora maromaro no nandray andraikitra tamin’ny fanampiana azy ireo. Fanampiana tsotra nefa mahomby, izay mifantoka betsaka tamin’ny lafin’ny fahadiovana, antoka ho an’ny fahasalamana. Nisy araka izany ny fanapahana volo, ny fanapahana hoho, ny fampandroana. Ho fankaherezana sy ho fanampiana ireo  mpirenireny, dia nofaranana tamin’ny fanomezan fitafiana sy sakafo. Telopolo mianandahy mianaka no nahazo tombontsoa tamin’izany tao Iajaky, ny zoma  5 oktobra teo.

Izany no tanteraka, hoy ireo  tanora, dia noho ny fandraisana an-tanana nataon’ireo zanaka am-pielezana avy any dilambato, toy an’i Tovomalala Andoniaina  izay angady nananana sy vy nahitana, sy ireo tsara sitra-po  avy eto an-toerana, izay nanome fanampiana, toy ny vola, fitafiana , sakafo sy fitaovana fanadiovana maro samihafa, ary mbolo hitohy izao ezaka, tsara halaina tahaka izao. Sambany ihany koa teto Ambositra no nisy izao hetsika izao, izay niainga avy amin’ny isam-batan’olona, fa tsy  avy amin’ny fikambanana, izay niarahana nisalahy tamin’ny tambajotran-tserasera iray (facebook) “Agnay t’Ambositra”.

Anastase

News Mada13 partages

Mpahay lalàna, Rabenarivo Sahondra: « Aza ariana ny zo hifidy fa ho lasan’ny hafa izany… »

Nivahiny tao amin’ny radio Alliance 92 FM amin’ny alalan’ny fandaharana “Ambarao” ny mpahay lalàna sy mpikambana eo anivon’ny fiarahamonim-pirenena, Rabenarivo  Sahondra. Nitondrany ny heviny izao fiatrehantsika ny fifidianana izao.  

Nanafatrafatra… “Mety ho kivy isika fa tsy hita ny maha samihafa ireo kandidà 36 na koa hilaza fa tsy tiana Ranona na koa efa teo ireo… Sahiko anefa ny milaza fa hany itoviantsika rehetra, na  iza na iza, ny safidy amin’ny biletà tokana. Ho lasan’ny olona izany raha tsy mifidy isika satria tsy misy sary ny kara-pifidianana. Aza avela ny hafa no hifidy eo amin’ny toerantsika. Mandehana mifidy fa sao himenomenona eto isika mandritra ny dimy taona…”, hoy izy.

Efa tara loatra ireo kandidà 22

Momba ny hetsika itambaran’ireo kandidà 22 kosa amin’ny fitsikerana ny lisi-pifidianana, nambarany fa efa tokony tany aloha ny nilazany izany. Tokony ho fantatr’izy ireo mialoha ny lalàna, satria efa tamin’ny volana janoary  izany. “Tara loatra izy ireo. Efa resy am-boalohany ka tsy te handray anjara amin’ny fampielezan-kevitra. Hararaotina harangaranga izany resaka izany. Mety ho tetik’ireo kandidà ireo hanemorana ny fifidianana ireny nefa tsy maintsy miroso isika. Tsy maintsy arahina ny lalàna ka tokony hanana filoha vaovao isika amin’ny volana janoary”, hoy Rabenarivo Sahondra.

Notsiahiviny fa nahitana fanavaozana ny fifidianana tamin’ny taona 2013. Navoaka tamin’ny aterineto ny voka-pifidianana. Hita koa ny isan’ny mpifidy isaky ny birao fandatsaham-bato… “Tsy mba nohatsaraina izany ary mahakivy amin’izao fotoana izao. Isika izao tsy mahalala ny fitombon’ny isan’ny mpifidy. Ny birao fandatsaham-bato  hifidianana… Olana koa, tsy mba misy manentana na miresaka ny mpifidy ary tsy re ny fanjakana ka lasa hoatra ny tsy taitra ny olona… Ny mpanao politika ihany no hitabataba sy heno etsy sy eroa”, hoy izy.

An-taratasy fotsiny ihany ny lalàna…

Eo amin’ny fampiharana ny lalàna, nambarany fa an-taratasy fotsiny ihany izany. Tsy hita ny tompon’andraikitra hampihatra izany. Ohatra ny momba ny fampielezan-kevitra mialoha ny fotoana. “Tsy misy mihetsika ka mety handika lalàna ny olona”, hoy ihany izy.  Namaranany ny resaka ny haha lavorary ny fifidianana ary tsy tokony hisy ny olana. Aoka ho mailo mba tsy hiangarana ny safidy. Tokony hijery sy hitady ny vinan’ny kandidà sy ny fandaharanasany ary hanaraka ny adihevitra samihafa etsy sy eroa. “Isika sy ny vatontsika no tompon’ny teny farany ka ataovy tsara ny safidy ary mandehana mifidy”, hoy izy.

Synèse R.

Midi Madagasikara10 partages

Hery Rajaonarimampianina : Le candidat n°12 en appelle à la Liberté d’expression 

OK entre Hery Rajaonarimampianina et la population de Mandoto.

Le candidat n°12 continue de sillonner le pays. Ainsi, hier, il s’est rendu à Mandoto, Mahasoabe et à Ambalavao. Dans toutes ces localités, les gens sont venus en masse pour non seulement voir, mais surtout écouter Hery Rajaonarimampianina. D’aucuns n’ignorent les réalisations, destinées à améliorer les conditions de vie des villageois de nos communes rurales, du régime Hery Rajaonarimampianina par le biais des collectivités territoriales décentralisées. Il en est ainsi des populations de la commune rurale de Mandoto qui sont venues en masse hier, témoigner personnellement de leur gratitude envers le candidat n°12 Hery Rajaonarimampianina et d’assurer ainsi un soutien indéfectible à sa candidature aux présidentielles de ce 7 novembre prochain. En effet, ladite commune rurale fait partie des localités vitrines de ces réalisations du candidat n°12, lesquelles ont beaucoup amélioré leur vie quotidienne. Il en est ainsi des subventions ainsi que des fonds de CLD ayant été alloués à la construction d’infrastructures publiques dédiées, entre autres, aux collectivités décentralisées, telle que l’édifice de la mairie. Les villageois ont également cité les centaines de ménages ayant bénéficié de branchement en électricité depuis l’année 2014.

Pour sa part, le candidat n°12 a, dans son allocution, appelé la population ainsi que ses concurrents au respect de la démocratie et de l’objectif commun qui consiste au développement du pays. Il en a également appelé au calme, à la sérénité et à la fraternité ainsi qu’à la liberté d’expression, sans pour autant recourir à toutes formes de violence. Enfin, le candidat n°12 a rappelé à la population de Mandoto que le pays se trouve en ce moment dans un tournant historique. Par conséquent, il a une fois de plus invité le peuple à exprimer son choix en toute liberté, à refuser de monnayer ce dernier et de se faire soudoyer. Il a fait comprendre que le choix de tout un chacun est déterminant pour l’avenir de tout le peuple et de tout le pays.

Mahasoabe. Le candidat n°12 Hery Rajaonarimampianina a conquis la population de la commune rurale de Mahasoabe. Le maire l’a d’ailleurs confirmé durant le meeting du candidat n°12 pour sa troisième journée de campagne en ces propos : « Nous soutenons à 100% la candidature de Hery Rajaonarimampianina pour toutes ses innombrables réalisations dans notre propre commune ». Le maire a rappelé dans son intervention la réhabilitation des canaux d’irrigation ayant permis désormais d’irriguer des centaines d’hectares de rizières, ou encore les nombreuses distributions de semences aux paysans agriculteurs, entre autres. Le député élu de la région Haute-Matsiatra, pour sa part, n’a pas tari d’éloges à l’égard du candidat n°12 pour ses aptitudes, entre autres, à toujours mettre en avant l’amélioration des conditions humaines des populations. En réplique, Hery Rajaonarimampianina, avec toute sa modestie qui est l’un de ses traits de caractère, s’est abstenu de rappeler toutes ses réalisations dans cette commune. Toutefois, il a fait savoir qu’il n’avait pas peur de se mesurer à ses autres concurrents dans cette course à la magistrature suprême. Car, d’après lui, la force d’un candidat devrait se mesurer à ses réalisations. Quoi qu’il en soit, il a fait savoir la nécessité d’adopter une nouvelle stratégie politique si l’on veut aboutir à un développement durable du pays. Pour ce faire, il en appelle à la solidarité et à l’entraide afin de sortir définitivement le pays de la pauvreté. Le candidat n°12 Hery Rajaonarimampianina a toutefois rappelé que durant ces 4 années et 8 mois où il a été à la tête du pays, celui-ci a connu des hauts et des bas. Toutes ces épreuves, desquelles il en a « pris de la graine », a-t-il déclaré, ont forgé sa personnalité pour l’amener aujourd’hui à une nouvelle vision à long terme pour le pays.

Ambalavao. Le candidat n°12 Hery Rajaonarimampianina a entièrement acquis à sa cause la population du district d’Ambalavao, Fianarantsoa, de la région Haute-Matsiatra, durant son passage d’aujourd’hui sur place. Une population convaincue de la pertinence des projets de société du candidat. Une population persuadée que le candidat n°12 est le seul à disposer d’une vision à long terme d’un développement durable, non seulement de leur propre localité, mais également de tout le pays. C’est pour ces raisons que les habitants d’Ambalavao estiment tout à fait logique de le reconduire à la tête du pays, afin de s’assurer de la continuité des réalisations.

Durant le meeting d’hier, les gens n’ont pas caché leur impatience à voter pour le candidat n°12 Hery Rajaonarimampianina. Dès les premières heures de la journée, le stade d’Ambalavao faisait déjà le plein. Commerçants, paysans, villageois… tous se sont empressés d’interrompre, pour cette matinée, leurs activités quotidiennes pour accueillir dignement leur visiteur de marque, en la personne de Hery Rajaonarimampianina, et exprimer leur aptitude à voter pour lui.

En réponse à ces manifestations de sympathie et de soutien, le candidat n°12 Hery Rajaonarimampianina a une fois de plus exprimé sa détermination de mériter cette confiance du peuple d’Ambalavao Fianarantsoa. De nouveau, il a invité les citoyens à se rendre aux urnes le 7 novembre prochain et à voter en toute liberté, en toute âme et conscience. Quoi qu’il en soit, il en a appelé à la transparence totale des votes. Le candidat n°12 a profité de sa visite à Ambalavao pour remettre des motos aux maires du district  leur permettant de mener à bien leurs tâches dans les villages les plus enclavés.

Recueillis par Dominique R.

News Mada9 partages

Nifarana ny ”Opération Mandio”: jiolahy telo maty, 33 voasambotra, 15 naiditra am-ponja

Azo lazaina ho nahafa-po ny vokatry ny ”Opération Mandio” nataon’ny zandary, tany amin’ny faritra Atsinanana, araka ny nambaran’ny komandin’ny vondron-tombim-pileovan’ny zandarimariam-pirenena, faritra Atsinanana, ny kolonely Ranaivoarisoa Theodule.

Nifarana ny 8 oktobra lasa teo ny « Operation Mandio », hetsika nanerana ny Nosy nataon’ny zandarimariam-pirenena ho fanadiovana ny asan-jiolahy mialoha ny fampielezan-kevitra. « Ny hetsika manokana itovizan’ny zandarimariam-pirenena no mifarana fa ny zandary ato anatin’ny faritra Atsinanana, hanohy ny atao hoe ”Hetsika anaty lalam-pasika sy an’elakela-trano” rehetra eny », hoy ny kolonely komandin’ny vondron-tombim-pileovan’ny zandarimariam-pirenena Atsinanana, Ranaivoarisoa Theodule. Na izany aza, mahatsiaro ho afa-po tamin’ny fanatanterahany ny asany ny zandary nandritra ny ”Hetsika Mandio », ”nisy ny vokatra”, hoy izy satria nahatratra telo ny jiolahy maty ka anisan’ izany ny tao Ambalamanasa, i Talata Bernard, 22 taona, lehiben’ny « Bande des 11 ». Faharoa, mpitondra posy nandroba ny olona nentiny ihany ka tratran’ny fitsaram-bahoaka  teny Mangarivotra ny 3 oktobra lasa teo, ary ny fahatelo ny tany Mahanoro.

Miisa 33 kosa ireo olona voasambotra tamina raharaha maloto sy fandikan-dalàna isan-karazany ka naiditry ny fitsarana am-ponja vonjimaika ny 15 tamin’ireo raha nahazo fahafahana vonjimaika kosa ny 12 ary ny enina hafa, mbola hanaovana fanadihadiana lalina.  Manodidina ny 30 kosa ireo tsy maintsy mandoa lamandy ary miisa 10 ny olona nahazo fampitandremana. Nahatratra hatramin’ny 40 ny fiara tsy maintsy nongiazana fa tsy mazava eo amin’ny fampiasana azy raha roa ny moto. Ireto farany izay fampiasan’ireo jiolahy amin’ny fanafihana mitam-piadiana.Voasambotra ireo mpanafika tao Anjahamany sy AndranobolahaEfa nisy tratra ireo nanafika tany Anjahamany sy Andranobolaha. Renim-pianakaviana roa voalaza fa mpanatitra sakafon’ireo jiolahy raha miafina any anaty ala. Raha ny fanazavan’ny kolonely Ranaivoarisoa Theodule hatrany, misy fikambanan’ny tantsaha atao hoe « Voamamy » amin ‘ireo kominina ambanivohitra telo : Anjahamany, Andranombolaha ary Ambalarondra izay samy anatin’ny distrikan’ i Brickaville.« Tsy jiolahy ny havanay »Namaly bontana ny zandary sy ny olona mitonona ho sefo fokontany nanao tondro molotra  an’i Talata Gervais, matin’ny zandary ny alin’ny alahady teo ny zokiny, Atoa Gervais Bernard, raha nihaona tamin’ny mpanao gazety etsy amin’ny Hopitalibe nandritra nyfahitan’izy ireo fa havan’izy ireo tokoa ny matin’ny voatifitry ny zandary. Ireo farany izay nanamafy fa hitory ilay nitondra zandary tao an-tokantranon’i Talata Bernard. « Hitory izahay, ary ilay olona mitonona ho sefo fokontany nefa tsy sefo fokontany ao Ambalamanasa akory izy fa nanao tondro molotra satria ity olona ity no nitarika zandary tonga tao an-tokantranon’ny rahalahiko, ny alahady tamin’ny 5 ora maraina ary nisambotra azy. Maty izy ary bala efatra ny hitanay amin’ny vatany », hoy Atoa Gervais Bernard. Andrasana ny tohin’ny raharaha.

Sajo sy Yves S.

Midi Madagasikara9 partages

Morondava : Tafakatra an-tanàna ny ranomasina, nihorohoro ny mponina

Tranga nahavalalanina ny maro izay mbola tsy fahitan’ny mponina tao an-drenivohitry ny faritra Menabe no niseho afak’omaly tolakandro tokony ho tamin’ny efatra ora, tao an-tampon-tanànan’i Morondava. Ny andro io, raha ny tati-baovao voaray, dia nikoropaka ny rehetra fa niakatra an-tanàna ny ranomasina, ka toerana maro no dobo rano nefa tsy nisy orana latsaka, toy ny tao Morondava-centre, Nosy kely, Kimony, Ankisirasira, Tanambao sy Ambalanomby, . . . Raha ny fanazavana azo tamin’ny tompon’andraikitra, dia fiakaran’ny ranomasina ambony (très forte marée haute) noho ny tsinam-bolana no nitranga, fa tsy « tsunami » izany, araka ny feo miely amin’ny tambajotra serasera facebook. Tamin’ity tranga niseho ny talata teo ity, araka ny akom-baovao voaray hatrany, dia tsy nisy ny aina nafoy, fa an-jatony kosa ny trano dobo rano masira.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara7 partages

5e art : 56 manuscrits en lice pour le « Prix Indianocéanie »

Tsiky Rakotomavo, membre du jury.

Les plumes aguerries ne manquent pas dans la Zone Océan Indien, et encore moins à Madagascar. Pour sa première édition, l’appel à écritures du « Prix Indianocéanie » a été entendu avec une bonne soixantaine de manuscrits reçus. Les auteurs de ce côté du globe ont témoigné d’un vif intérêt pour cet appel à écritures. Roman, poésie, nouvelles, théâtre, essais, recherches… des œuvres de style varié seront soumis au jury établi par les Etats membres de la Commission de l’Océan Indien. Le jury, composé d’écrivains et de professionnels du livre et de l’enseignement évalueront donc 56 manuscrits répondant aux critères de recevabilité.

Selon les mots de Hamada Madi, Secrétaire général de la Commission de l’Océan Indien, « L’Indianocéanie est une idée qui nous vient du monde littéraire. Avec le Prix Indianocéanie, on en revient aux origines ! Et quoi de plus naturel que de proposer à celles et ceux qui vivent l’Indianocéanie au quotidien de nous raconter nos îles, notre identité multiple, les petites histoires qui donnent corps à notre communauté ? Je suis heureux de l’enthousiasme suscité par cet appel à écritures,  car il témoigne de l’envie d’écrire de nos concitoyens et il illustre aussi l’existence d’une identité partagée et pleinement vécue.»

Identité régionale. Le « Prix Indianocéanie » promeut la singularité de l’identité régionale. Aussi, pour apprécier au mieux les manuscrits proposés par des dizaines d’écrivains de la région, il était indispensable de réunir un jury de qualité représentatif de l’ « Indianocéanie », connaisseur de sa diversité et engagé pour la promotion de la culture, de l’écriture et de la lecture. Parmi les membres du jury, Tsiky Rakotomavo. Conteuse, narratrice et poétesse, elle participe à l’inventaire du patrimoine culturel matériel et immatériel de Madagascar en 2007.Elle est également membre du jury du concours national de conte, de la poésie, organisé par le ministère en charge de la Culture et du patrimoine malgache en 2006.

Zo Toniaina

Midi Madagasikara6 partages

« Akany ny Marary » – Maharivo-Ambositra : Les associations des malades pour la destitution du Père...

Les manifestants demandant le remplacement du Père Rémi. (Photo : Haingonoro Christiane)

Depuis plusieurs mois, rien ne marche plus au foyer de vie de l’Akany ny Marary de Maharivo-Ambositra, sous la tutelle du diocèse catholique d’Ambositra.

Des rencontres à la demande des associations des malades avec les responsables de l’Akany ainsi que les autorités locales ont eu lieu auparavant, sans que l’évêque du diocèse catholique d’Ambositra, Mgr Fidèlis Rakotonarivo, premier responsable, ne décide à accepter les doléances des malades. Lasses de n’être pas entendues, les associations des malades handicapés ont décidé ce 27 septembre d’organiser un sit-in pour mieux se faire entendre. Cela dans le dessein d’attirer ainsi l’attention de l’opinion publique, et surtout celle des responsables du diocèse catholique, sur la situation qui prévaut au sein de l’Akany ny Marary, dirigé par le Père Rémi, directeur général. La destitution de ce dernier est demandée par ces associations.

Science occulte

Ces associations de patients porteurs de handicap au sein de ce foyer de vie reprochent au directeur général de vouloir à tout prix les exclure de ce centre. Ce centre qui, rappelons-le, est destiné à accueillir les personnes atteintes de lèpre, de tuberculose et les personnes handicapées, sous l’égide du diocèse catholique d’Ambositra. Ces malades se trouvent donc sans soutien. Aussi, ces plaignants vont plus loin jusqu’à accuser le Père Rémi de pratiquer la science occulte à ses partisans, au détriment des malades, et ce, à l’opposé de la mission que s’est fixée ce centre, à savoir de prendre en charge les malades avec la collaboration du ministère de la Santé.

Mauvaise gestion

Depuis quelque  temps, l’Akany ny Marary traverse des difficultés financières. Les partenaires ont décidé de ne plus subventionner les activités de ce centre à cause de la mauvaise gestion et voilà que la situation  empire. Aux dernières nouvelles, l’on a appris que l’évêque a tenu à rencontrer les manifestants de ce meeting et remplacer le Père Rémi qui a lui-même a démissionné de son poste.

Anastase

News Mada5 partages

Famaranana ny faha-50 taon’ny FJKM: hisy fanompoam-pivavahana lehibe eo Mahamasina

Tonga amin’ny famaranana ny fanamarihana ny faha-50 taon’ny FJKM sy ny faha-200 taona nahatongavan’ny misiona LMS teto Madagasikara. Hisy fanompoam-pivavahana lehibe hotontosaina eny amin’ny kianjaben’i Mahamasina, ny alahady 21 oktobra, iombonan’ny zanaky ny FJKM rehetra. Manakatona ny hetsika ny asa sy fampaherezana aorian’izay. Eny ny fotoana iombonana ka mikatona avokoa ny fiangonana amin’io andro io, araka ny fanazavan’ny mpikambana amin’ny komity mpikarakara ny fankalazana, ny pasitera Randriamorasata Roger, omaly. Ankoatra izay, misy hetsika manomboka ny zoma eny amin’ny FJKM Andrainarivo Fahasoavana miendrika vela-kevitra momba ny mpino protestanta sy ny fiainam-pirenena. Manohy ny fankalazana, ny ampitso, ny fitokanana tsangambato eny amin’ny Kolejy teolojika Ivato.

Efitrano ahitana rihana telo no hotokanana amin’io fotoana io izay tsangambaton’ny faha-50 taona. « Ho toeram-pampianarana mpitandrina ny fotodrafitrasa vaovao hanampiana ny isan’ny mpitandrina voaofana isan-taona », hoy ny nambarany ihany. Rehefa vita ny efitrano vaovao, ho 100 ny mpitandrina vita fiofanana raha 50 na 60 ihany ny teo aloha. Amin’izao fotoana izao, 45% amin’ny filana mpitandrina ihany no voavaly. 1 300 ny mpitandrina miparitaka manerana ny Nosy amin’izao fotoana izao. 7 000 ny fiangonana ary 3 000 ny fitandremana. Tanjona ho min’ny taona ho avy ny hananan’ny fiangonana tsirairay mpitandrina misahana azy.Tsy eto Madagasikara ihany fa efa misandrahaka any ivelany toy ny any Frantsa sy any Kanada, any Etazonia ny FJKM.

Vonjy A.

News Mada4 partages

Hafatry ny praiminisitra: “Andrin’ny firenena ianareo tanora”

Nanotrona ny lanonam-panokafana ny “JMJ” andiany fahasivy ao Mahajanga ny Praiminisitra Ntsay Christian. Nampita hafatra ho an’ireo tanora marobe vory lanona teo amin’ny “Village touristique” ny tenany tamin’izany. « Andrin’ny firenentsika sy ny filaminana ianareo. Aoka hohararaotintsika ny fahafahana manatrika izao fotoana izao mba hizarantsika hafatra ho amin’ny filaminana, ny fandriampahalemana, ary ny fitoniana”, hoy izy. Nanolotra fisaorana ho an’ny fiangonana koa ny lehiben’ny governemanta manoloana ny fikarakarana izao hetsika izao. « Andraikitry ny fiangonana ny mizara hafatra ho amin’ny filaminana sy ny fahatomombanana. Andraikitry ny fitondram-panjakana ihany koa izany», hoy ihany izy. Nitsodrano ireo mpizaika rehetra tamin’ny anaran’ny governemanta izy. « Ao anaty vanim-potoana lehibe ho an’ny firenena izao hetsika zao; enga anie ianareo, mandritra ity fihaonana masina ity, ka hitombo finoana ary hahazo herin-tsaina hahafahanareo mandray ny andraikitra tandrify anareo tsirairay avy eo amin’ny fiarahamonina misy antsika », hoy ihany izy.

Synèse R.

 

News Mada4 partages

Ceni: « Tsy azo sokafana intsony ny lisi-pifidianana »

Miroso ny fanatanterahana ny fifidianana. Amin’izany, mbola misy ny mitaky ny fanitsiana ny lisitry ny mpifidy. « Tsy azo sokafana intsony ny lisi-pifidianana », hoy ny Ceni.

« Amin’izao fotoana izao, ny amin’ny fanavaozana manokana ny lisitry ny mpifidy na ny fanokafana izany indray mandeha mialoha ny fifidianana hatrehintsika: zavatra tsy azo atao intsony. Sarotra ny hanatanterahana azy na eo amin’ny lafiny teknika, na lafiny vola, na lafiny fanarahan-dalàna. »

Izay ny fanazavan’ny filoha lefitry ny Ceni, Rakotonarivo Thierry, momba ny lisitry ny mpifidy izay isian’ny fitakiana ny amin’ny tokony hanavaozana na fanokafana izany indray mialoha ny fifidianana amin’ny 7 novambra.

Tsy ho azo atao intsony izay fanavaozana lisi-pifidianana izay eo amin’ny lafiny teknika. Tsy mamela antsika hanao izany intsony ny fotoana ananana. Efa vita fanontana avokoa ny lisi-pifidianana rehetra amin’izao fotoana izao. Efa tafapetraka eny anivon’ny fokontany sy ny biraom-pifidianana izany. Efa vita fanontana koa ny kara-pifidianana rehetra, ary efa manomboka ny fizarana izany amin’ny toerana maro manerana an’i Madagasikara, araka ny fanazavany.

Noho izany, tsy azo eritreretina intsony eo amin’ny lafiny teknika ny mbola hahazoana manokatra ny lisi-pifidianana. Avy eo, raha hatao izany: hamarana ny lisi-pifidianana, izay vao hanao ny fanontana sy handefa azy any amin’ny biraom-pifidianana ary hanontana ny kara-pifidianana.

Tsy misy ny vola, mila hajaina ny lalàna

« Tsy azo atao koa izay fanavaozana ny lisi-pifidianana izay eo amin’ny lafiny vola », hoy izy. Efa napetraka amina asa tsirairay avy ny vola nomen’ny fitondram-panjakana. Tsy misy intsony ny vola natokana hanaovana izany fanavaozana manokana ny lisi-pifidianana izany.

Eo amin’ny lafiny lalàna, izay lehibe indrindra, na ho azo atao aza ny lafiny teknika sy ny lafiny vola ary ny lafiny fotoana: fanjakana tan-dalàna isika ary miomana hanatontosa fifidianana manara-dalàna, milaza ny lalàna fa nakatona tanteraka ny lisi-pifidianana, ny 15 mey. Io lisi-pifidianana io no hany azo hampiasaina amin’ny fifidianana rehetra mandra-pahatonga ny 15 mey 2019.

Eo hatrany ny tsy fanarahan-dalàna

Raha ny fijerin’ny mpandinika sasany azy, anisan’ny antony mahatonga ny fitakiana etsy sy eroa amin’izao ankatoky ny fifidianana izao ny fahazaran-dratsy amin’ny tsy fanajan-dalàna? Na tsy fahafantarana izany… Heverina ho ambonin-javatra sy mavesa-danja hatrany ny antony politika, azo anitsakitsahina sy anovana eny am-pandehanana ny lalàna.

Na izany aza, misy koa ny tena tsy niomana mialoha sy nijery lavitra amin’ny fiatrehana ny fifidianana. Anisan’ny voalohany sy lehibe takina amin’izany, ohatra, ny fahalalana sy famolahana ny lalàna manankery. Nisaritaka tao anatina savorovoro politika rahateo ny nandaniana ny lalàm-pifidianana. Izay no hararaotina?

Tsy ny tsirairay ve no tokony hanao izay mifanaraka amin’ny lalàna fa tsy ny lalàna no hahitsy hifanaraka amin’izay ataon’ny tena? Rehefa hita fa tsy mety ny lalàna, fa izay aloha no eo: efa tokony ho niady izay hanitsiana izany tany am-boalohany, raha tena niomana mialoha sy nijery lavitra fa hiatrika fifidianana. Raha tsy izany, tsy mirotsaka…

R. Nd.

Midi Madagasikara3 partages

Madagascar-Allemagne : Lancement du projet PrAda au profit du secteur agricole

Les parties prenantes de la mise en œuvre du projet PrAda.

Les trois régions, à savoir Androy, Anosy et Atsimo Atsinanana, qui font partie des régions les plus vulnérables au changement climatique, sont les zones d’intervention du projet.

Elles sont pourtant riches en ressources naturelles, tout en ayant un potentiel important pour le développement de chaînes de valeur agricoles. Afin d’améliorer la performance des acteurs desdites chaînes, un projet intitulé « Adaptation des chaînes de valeur agricoles aux changements climatiques » (PrAda) est lancé officiellement dans ces trois régions d’intervention. Il est le fruit de la coopération entre Madagascar et l’Allemagne, par le biais du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, ainsi que du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement de l’Allemagne (BMZ). Celui-ci a d’ailleurs financé ce projet, sans oublier la contribution de l’Union européenne à hauteur de 7,5 millions d’euros. « La mise en œuvre de ce projet constitue un levier de développement de ces trois régions », a évoqué Rakotobe Tovondriaka, Secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage.

Filières porteuses. Des cérémonies d’ouverture officielle des antennes du PrAda dans ces régions ont été organisées tout récemment, en présence de l’Ambassadeur d’Allemagne à Madagascar, SEM Harald Gehrig, et du représentant de l’Union européenne, Christoph Feldkötter. Les résultats escomptés à la fin du projet évoquent une augmentation de 15% des revenus de 16 000 ménages, dont la moitié est gérée par des femmes en tant que chefs de famille. L’approche de ce projet vise la facilitation et l’accompagnement du processus de développement des chaînes de valeur, en renforçant la responsabilité individuelle des acteurs. Les chaînes de valeur sélectionnées sont les filières porteuses dans les régions d’intervention présentant un grand potentiel d’inclusion de la souche de population pauvre. Il s’agit notamment du miel, du ricin, du sorgho, de l’arachide, de l’élevage caprin/ovin et de la pêche maritime pour Androy. Quant à Anosy, le miel, l’oignon, le caprin/ ovin, la pêche maritime et la vanille seront développés. Et dans l’Atsimo Atsinanana, le projet mettra en valeur également le miel, le  gingembre, le poivre, la vanille, le girofle et le café.

Navalona R.

News Mada2 partages

Alger: la jeunesse, la culture et les sports au cœur d’une réunion

Alger va abriter la troisième session de la réunion du Comité technique spécialisé sur la jeunesse, la culture et les sports, du 21 au 25 octobre, à l’occasion de laquelle Madagascar sera présent en qualité d’invité.

«Cette réunion est d’une importance primordiale pour renforcer la coopération entre les États membres de l’UA en termes de culture, de sports et de jeunesse. Elle fait suite à la dernière assemblée du Comité olympique africain, qui s’est tenue à Alger au mois de juillet dernier, qui insista sur la participation de tous les Etats africains membres de l’Union africaine», a fait savoir hier Bafdal Mokaddem, ambassadeur d’Algérie à Madagascar, qui a remis une invitation officielle de la part des ministres algériens des Sports et de la Culture au ministère de la Culture, de la promotion de l’artisanat et de la sauvegarde du patrimoine à Anosy.

L’Agenda 2063 de l’Union africaine encourage «une Afrique dotée d’une forte identité culturelle, un patrimoine commun, des valeurs et des éthiques. Inculquer l’esprit de panafricanisme, exploiter le riche patrimoine et la culture dont les arts de la création sont les principales contributions à la croissance et à la transformation de l’Afrique», a pour sa part rappelé Éléonore Johasy, avant d’enchaîner qu’«il faut reconnaître que Madagascar et Algérie qui va célébrer bientôt le 64e anniversaire de la guerre de libération nationale, partagent des pans entiers d’histoire commune et donc, le sentiment d’estime et d’amour réciproque demeure vivant».

La précédente session ordinaire du Comité technique spécialisé sur la jeunesse, la culture et les sports s’est tenue à Addis-Ababa, Ethiopie, du 13 au 17 juin 2016, autour du thème «Année africaine des droits de l’homme : Promotion de l’éthique et de la diversité culturelle comme droit essentiel des peuples africains».

 

Joachin Michaël

 

News Mada2 partages

Présidentielle: les anti-élections reviennent à la charge

Les groupuscules politiques des anti-élections reviennent à la charge pour tenter de saper le processus en marche. Celui-ci est  pourtant irréversible.

De nouveau à la charge. Alors que le processus électoral entame sa dernière ligne droite avec l’ouverture de la campagne électorale, des acteurs politiques entendent encore remettre en cause les acquis de ces derniers mois. Une situation paradoxale au vu de la volonté de tout un chacun d’aller aux urnes pour démarrer une nouvelle page de la vie sociopolitique.  Parmi ces récalcitrants figurent un certain Gilbert Maminirina Andrianaivoson, présenté comme le fondateur de l’ONG Green-Cross Madagascar. Cette personnalité a d’ailleurs fait une apparition très médiatisée, ces jours-ci, pour demander la dissolution des institutions tels que le gouvernement, la Ceni ou encore la HCC. Sauf que, après des multiples recoupements,  il apparait que cette organisation non-gouvernementale, qui n’a pas vocation à se prononcer sur des sujets politiques, ait été usurpée.

En réalité, il s’agit d’une manœuvre montée par des acteurs politiques, en panne d’idée, visant à torpiller la tenue des élections prévue pour le 7 novembre. Dans cette optique, ils n’ont trouvé comme solution que d’usurper la renommée d’une ONG pour donner une certaine crédibilité et une résonnance à leur forfaiture. Coïncidence ou pas, le discours de l’usurpateur coïncide avec les revendications des 22 candidats contre les élections et les actions juridiques menées en coulisses par les proches de l’ancien président de la République. A l’instar du candidat Tabera Randriamanantsoa qui avait demandé l’annulation des élections devant le Conseil d’Etat. D’ailleurs, l’ONG Green Cross citée plus haut aurait d’ailleurs pris le relais de cet homme politique en déposant à son tour une requête auprès du conseil d’État demandant la suspension et l’annulation du décret de nomination du Premier ministre. Une initiative qui a peu de chance d’aboutir.

Manœuvres anticonstitutionnels

Outre cette ONG, d’autres entités conduites par l’ancien maire de Fianarantsoa, Pety Rakotoniaina, ont par ailleurs rencontré la presse hier au Colbert pour continuer de militer contre la tenue des élections.  En tout cas, il y a une évidence que les anti-élections doivent prendre en compte, le fait que l’avancée en matière de processus électoral n’est plus réversible. Le pays se trouve dans un contexte de campagne électorale et que les manœuvres dilatoires visant à bloquer ce processus risquent  de compromettre les acquis démocratiques à Madagascar. Et pour cause, leurs actions pourraient tomber sous le coup de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance qui qualifie de changement anticonstitutionnel de  gouvernement et est passible de sanctions appropriées de la part des partenaires internationaux.

Il faut aussi signaler que la nomination du Premier ministre de consensus a été effectuée conformément à la Constitution et la décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018 relative à une requête en déchéance du Président de la République Hery Rajaonarimampianina qui constitue l’instrument juridique principal des élections présidentielles qui se tiendront le 7 novembre 2018.  Cette décision a clairement précisé que le Premier ministre est inamovible jusqu’à l’élection du nouveau président de la République.

Rakoto

 

News Mada2 partages

Imbiki Herilaza: « Tsy ampy ny fanentanana »  

« Efa misy ny lalàna fa ny fanabeazana sy ny fanentanana avy amin’ny tomponandraikitra tsirairay avy no tsy ampy amin’izao fotoana izao », hoy ny mpahay lalàna, Imbiki Herilaza.

Be dia be ny lalàna misy. Eo aloha ny lalàna manokana mifehy ny fifidianana. Efa milaza izay fa tsy azo atao ny manaratsy sy ny mandranitra ary ny manao zavatra tsy mety ao anatin’ny fotoan’ny fampielezan-kevitra. Eo koa ny lalàna velona misy momba ny fifandraisana na ny serasera, ny lalàna momba ny « cybercriminalité », ny fehezan-dalàna famaizana izay efa nihatra hatramin’izay…

Ilaina ny fandraisana fepetra

Manoloana izany, mila mandray fepetra ny fanjakana amin’izay fahefana eo an-tanany. Eo, ohatra, ny eo anivon’ny fampanoavana, ny mpitandro filaminana, ny tomponandraikitry ny fifandraisana… Mba hisian’ny filaminana sy ny fitoniana ao anatin’ny fampielezan-kevitra izany.

Mbola tsy azon’ny ankamaroan’ny vahoaka vao mianatra demokrasia toa an’i Madagasikara ny atao hoe fampielezan-kevitra. Izany no anisan’ny antony mahatonga ny herisetra mandritra ny fampielezan-kevitra.

Ny fampahafantarana ny vinam-piarahamonina sy ny fandaharanasa amin’izany ary ny maha izy azy ny kandidà izay manolotra izany amin’ny mpifidy no tokony ho hita sy voizin’ny rehetra mandritra ny fampielezan-kevitra.

R. Nd.

Midi Madagasikara2 partages

Basketball – Alley Hoop : Va pour la phase finale ce week-end

Basketball – Alley Hoop : Va pour la phase finale ce week-end.

Le tournoi de basketball « Alley Hoop 2018 » entrera dans la phase finale, ou les « play offs », ce week-end au village du basket à Mahamasina. Les 16 équipes qualifiées pour cette compétition de basketball inter-arrondissements de la capitale réservée aux moins de 23 ans, et organisée dans le cadre de la célébration des 15ans de RDJ, sont connues. « Notre objectif est de gâter les férus du ballon orange en cette période de vacances », a annoncé Jaytaxx Rasolojaona, hier, lors d’une conférence de presse au Karibotel. Des primes et des lots seront attribués aux vainqueurs et lauréats des différents concours, dont le tir à 3 points et rebonds. L’équipe championne remportera une prime d’un million d’ariary et l’équipe finaliste empochera deux cent mille ariary.

 

Poule A

Ambohimiray

Team Way

Viking

Team Genie

Poule B

SMBB

TACBB

Soldat Makafoka

Zay One

Poule C

BCM

DragonAmbohipo

67 Unity

Poule D

ECBBA

BCR

ABB

Jack Crew

T.H

 

Midi Madagasikara2 partages

Exploitation d’ilménite : « Base Toliara » met les points sur les « i »

Le président de VAVEA en grande conversation avec le DG et le PDG de Base Toliara.

Une grande cérémonie s’est déroulée à l’Hôtel de Ville de Toliara. Il s’agit en l’occurrence de la remise à la Commune urbaine de Tuléar (CUT) de deux camions à benne flambant neufs par la compagnie minière australienne, « Base Toliara ». C’était l’occasion d’éclaircir quelques malentendus. En effet, le 6 août se concluait un protocole d’accord entre la Commune urbaine, propriétaire de la Plage de la Batterie et l’Ex-Toliara Sands, en présence du ministre des Mines et du Pétrole, Henry Rabary-Njaka. La CUT accordait à Base Toliara la construction d’un port spécial pour l’exportation de l’ilménite. Le millier de pêcheurs qui vivait de la pêche n’était pas content. Le maire était accusé de traître. « Voilà qui explique l’énigme du milliard qui a causé du remous chez les pêcheurs de la Plage de la Batterie, c’est le don de ces deux camions pour assurer la propreté de notre ville, et non empoché par le maire Behaja » explique le maire de Toliara.

L’après-midi, l’association des pêcheurs de Toliara, encadrée par l’association des Vezo VAVEA, recevait 35 voiles pour pirogues. C’était une promesse donnée lors des courses de pirogues de Veztival tenues à Mangily-Ifaty le 19 août dernier. Le PDG Tim Carstens a déclaré : « Base Resources, la société mère de Base Toliara, possède une grande expérience en exploitation minière. Ainsi, l’implantation au Kenya se passe très bien pour avoir respecté les désidératas des riverains de l’exploitation, comme nous le faisons en ce moment. Nous désirons entretenir de bonnes relations avec les travailleurs et la population concernée. Il n’y aura pas d’exploitation abusive sans compensation ou réparation en retour. Ce n’est pas juste de croire que la Plage de la Batterie sera inaccessible avec l’installation prochaine de la jetée. La plage est suffisamment grande pour ne pas empiéter sur l’espace des pêcheurs. Nous devons travailler ensemble. Donnez-nous la chance de vous montrer que nous accomplissons ce que nous avons promis ».

Charles RAZA, correspondant à Toliara

Midi Madagasikara2 partages

Hélicoptères importés : Les autorisations de vol délivrées par l’ACM

L’ACM s’est montrée intransigeante quant au respect des règles procédurales et sécuritaires.

L’Aviation Civile de Madagascar a démontré qu’il n’était pas très difficile de faire respecter les réglementations en vigueur.

Finalement, ce n’est pas pour une raison politique que l’Aviation Civile de Madagascar (ACM) a refusé de donner les autorisations de vol pour les hélicoptères commandés dans le cadre de la campagne présidentielle.

Forcing

La preuve, une fois les documents requis complétés en bonne et due forme par l’importateur, en l’occurrence la société de transport aérien Sky Services, l’ACM a débloqué très rapidement la situation. Hier, sur les huit hélicoptères commandés, un seul n’a pas encore eu d’autorisation de vol. Une fois le document en question fourni – un contrat entre le fournisseur et l’importateur – l’autorisation pour ce dernier sera délivrée. On rappelle dans cette affaire que vendredi dernier, des représentants de deux candidats annoncés comme favoris, à savoir Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina , s’étaient rendus au siège de l’ACM à Tsimbazaza pour un forcing afin de délivrer des autorisations. Par la suite, le Premier ministre Ntsay Christian a adressé une réquisition contre le Directeur Général de l’ACM. Ne jurant que sur les législations internes et internationales en vigueur, et s’appuyant sur l’indépendance de l’autorisation de l’aviation civile, ce dernier a donné des réponses techniques et a notamment demandé à Sky Services de fournir les documents manquants. Comme les dossiers ont été par la suite complétés, l’ACM a donc décidé en toute indépendance de délivrer les autorisations.

Attitude exemplaire

Un geste louable de la part de l’ACM en tout cas, qui a su préserver l’image du secteur aérien malgache en se montrant exigeante sur les procédures. On rappelle d’ailleurs que si l’ACM avait cédé à la pression, c’est l’industrie aérienne dans son ensemble qui aurait pris un coup. Cette attitude exemplaire de l’ACM a également le mérite d’apprendre à certains politiciens, dont des candidats habitués aux pressions, une leçon de respect de l’Etat de droit qui n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le croire. En témoigne la délivrance des autorisations une fois les conditions réglementaires remplies. Tout est bien qui finit bien puisque dorénavant, les hélicoptères voleront en respect des réglementations, et surtout dans des conditions de sécurité assurée. Ce qui est d’ailleurs pour l’intérêt de ces riches candidats héliportés, qui peuvent ainsi être à l’abri d’un éventuel accident.

R.Edmond.

News Mada1 partages

Tenisy – «Open international BMOI »: hifandona amin’ny Frantsay i Miary Zo sy i Ando

Efa miditra ao anatin’ny dingana famaranana, ankehitriny, ny “Open international”, taranja tenisy. Fifaninanana, tohanan’ny BMOI sy ny Air France. Hiatrika manasa-dalana ny eo amin’ny olon-droa vehivavy sy lehilahy.

Mitohy hatrany ny fifaninanana iraisam-pirenena, eo amin’ny taranja tenisy “Open international BMOI / Air France”. Lalao tanterahina, eny amin’ny kianja Country Club Ilafy. Miditra eo amin’ny manasa-dalana ny eo amin’ny olon-droa miaraka lehilahy sy vehivavy, amin’ity alakamisy 11 oktobra ity.

Anisan’ny fihaonana goavana amin’izany ny fifandonan’i  Ando sy i Miary Zo amin’ireo frantsay mirahalahy, i Quennessen Louis sy i Reynet Florian. Hiezaka hanohitra ireto vazaha,  efa manana traikefa sy manana laharana ambony, ireto i Mary Zo sy i Ando, amin’ity. Raha tsiahivina, lavon’ireo Frantsay, tamin’ny seta 2 no ho 0 (6/2 ; 6/3), Rakotomahavonjy Patrick sy i Mbolanirinia Hasina.

Nivoaka sempotra kosa i Miary Zo sy i Ando vao nahazo ny tapakila hiatrehany ny manasa-dalana, raha nifandona tamin-dRadison Donné sy i Romeo Giovanni. Seta 2 no ho 1 (3/6 ; 6/3 ; 10/4) ny nisarahan’ny roa tonta.

Adin’ny samy Malagasy kosa

Fifanandrinan’ny samy Malagasy kosa ny manasa-dalana iray: ny fihaonan’i Andritoavina sy i Andritokiana amin’ireo mpilalao mpila ravinahitra, i Antso (Frantsa) sy i Jacob (Maorisy). Hafana vay ihany koa ny fihaonan’izy ireto satria ny samy andrarezina no hidona. Teo amin’ny ampahefa-dalana, resin-dry Andritoavina, tamin’ny seta 2 no ho 0 (6/4 ; 6/1), i Rado sy i Patrick.

Ankoatra izay, teo amin’ny vehivavy, hifanehatra amin’ireo Frantsay, i Girard Rachel sy i Busson Elodie, eo amin’ny ankatoky ny famaranana, ihany koa Andriamadison Finaritra sy i Tsantaniony Iariniaina.

Teo amin’ny lalao ho an’olon-tokana vehivavy, tafita amin’ny ampahefa-dalana i Safidisoa Nomenjanahary rehefa nandresy an-dRakotohasy Elsie, tamin’ny seta 2 no ho 0 (6/2 ; 6/1). I Tsantaniony Iariniaina indray, nandavo an’Andrianantoandro Miora (6/0 ; 6/2) ary Raoilison Miora, nanilika an-dRakotoarilala Randy, tamin’ny seta 2 no ho 1 (3/6 ; 6/1 ; 7/5).

 

Torcelin

Midi Madagasikara1 partages

Variété internationale : Joss Stone bientôt dans nos murs

La belle Joss Stone attendue par ses rares fans malgaches.

La venue de la chanteuse Joss Stone est annoncée pour le 25 octobre, sauf changement de dernière minute. Cette gloire de la soul mondiale fera un seul concert dans le pays selon son site web officiel.

De son vrai nom Joscelyn Eve Stoker, la chanteuse Joss Stone, aujourd’hui âgée de 31 ans sera à Madagascar pour un concert au KUDéTA Urban Club le 25 octobre, à en croire son site web officiel. Pour ceux ou celles qui ne la connaissent pas,  c’est une chanteuse de soul britannique, ayant connu le succès dès son adolescence. Son plus grand succès reste son deuxième album sorti à l’âge de 15 ans, « Mind Body Soul ». Elle a donc dû arrêter  les études ; elle n’aurait pas eu d’ailleurs les capacités requises à cause d’une dyslexie. Ce disque a dominé les classements musicaux en Angleterre et a atteint le top 40 aux Etats-Unis. Depuis, elle a accompagné les meilleurs de la scène internationale comme Stevie Wonder, Sean Paul, James Brown, Lauryn Hill, ou encore Raphael Saadiq…

Début houleux. Joss Stone a aussi été au centre d’un scandale qui a bouleversé l’Amérique puritaine. En effet, la belle s’est envolée aux Etats-Unis à l’âge de 17 ans pour vivre avec un certain Beau Dozier, compositeur américain de 25 ans. Installé en Californie, le couple a été sous les feux de la loi puisque cette dernière interdisait les relations en dessous de l’âge légal de consentement. Après leur séparation, la chanteuse a continué sa carrière, en intégrant en 2011 le groupe Superheavy dans lequel se trouve Mick Jagger, Dave Stewart, Damian Marley et A. R. Rahman. Bien que les membres de cette formation soient des stars mondiales, elle n’a pas conquis le public escompté.

Aux dernières nouvelles, la carrière de Joss Stone est un peu en déclin en Europe et aux Etats-Unis. Ce qui ne serait pas le cas dans son pays natal, en Angleterre, étant donné qu’elle fait partie des quelques chanteuses de soul à avoir réussi à se hisser en haut des charts ces quinze dernières années. Ce concert est aussi une opportunité de découvrir une artiste ayant une vraie envergure mondiale, mais pas seulement anglophone. La chanteuse se pose actuellement dans le jazz. Pour dire qu’elle possède un talent énorme et qu’elle n’est pas seulement un produit du « star system ». Rendez-vous donc le 25 octobre, en soirée, au KUDéTA Urban Club à Anosy. Les rares fans malgaches espèrent qu’elle assurera sa venue comme annoncée sur son site web officiel.

Maminirina Rado

Midi Madagasikara1 partages

Andry Rajoelina : « Velirano » à Mandritsara, Maroantsetra et Sambava

Andry Rajoelina a fait le V comme Velirano et Victoire.

Le « Tanora malaGasy Vonona » continue de sillonner le pays avec des arrêts hier à Mandritsara, Maroantsetra et Sambava où le TGV était arrivé sans crier gare, sans que cela ait empêché les « quais » d’être bondés.

La campagne électorale du TGV est bel et bien sur les rails comme on l’a constaté hier à Mandritsara où il a reçu le précieux soutien des « Sojabe » par la voix du président national du FISOFASO. « Mandritsara est prêt à voter pour vous », a renchéri le représentant du comité de soutien local du candidat n°13 qui « a un projet réalisable sur le champ à Mandritsara où il compte déjà à son actif, la construction d’un terrain de basket et du bâtiment du ministère de la Population ». Si cela ne dépendait que de Mandritsara, ce sera un « premier tour dia vita » en faveur d’Andry Rajoelina qui a fait un véritable « velirano » avec la population locale. « Mandritsara m’aime et j’aime Mandritsara, nous sommes liés l’un à l’autre », a-t-il déclaré devant une foule immense et enthousiaste.

« Mahavita azy » « Je viens pour construire et apporter le développement », a promis le précurseur de l’IEM. Avant de faire savoir que « Mandritsara sera un des premiers districts bénéficiaires de centrale solaire ». Avec ce que cela entraînera de création d’emplois pour les jeunes. « Etant moi-même jeune, je connais les attentes de la jeunesse », a fait remarquer le candidat n°13 qui a remis des ampoules LED par ménage, en attendant l’installation de la centrale solaire lorsqu’il sera élu. Il s’est aussi engagé à l’adduction d’eau potable. Sur les 36 candidats, « un seul est mahavita azy », a-t-on entendu hier à Mandritsara.

Les jeunes roulent pour le candidat n°13.

Vote acquis. Même conviction à Maroantsetra où l’auteur du livre « Par Amour de la Patrie » a fait part du sang du patriotisme qui coule dans ses veines. « Le vote pour le candidat n°13 est acquis à Maroantsetra, il n’y a plus qu’à se rendre aux urnes le 7 novembre pour le confirmer », a assuré l’un des orateurs. Un autre de rappeler les « zava-bita » d’Andry Rajoelina durant la Transition, entre autres, le lycée dans la commune rurale d’Anjahana, l’hôpital et le CEG à Ambodimanga, le CEG à Antsirabe et le « tsena manara-penitra » dans le « fokontany » de Sahatany. « Nous allons voter pour vous le 7 novembre pour que vous puissiez réhabiliter les routes reliant le centre ville aux 20 communes périphériques », a déclaré un élu local. « Ce que je promets, je le réalise. C’est un velirano », a martelé Andry Rajoelina devant les « Antimaroa » acquis au candidat n°13. « Madagascar ne sera plus en queue de peloton en Afrique », a-t-il annoncé à Maroantsetra où il compte construire un hôpital et un terrain « manara-penitra » une fois élu président. En attendant, il va affréter un avion pour amener des poussins aux associations féminines locales.

Fonds pour les jeunes. « Premier tour dia vita », a-t-on réentendu à Sambava où la représentante des femmes s’est adressée directement à Mialy Rajoelina pour l’ouverture d’un centre de formation professionnelle. Les jeunes ont eu également leur mot à dire en exprimant leur « soutien inconditionnel au candidat n°13 » qu’ils estiment à même de résoudre leurs problèmes mieux que les autres prétendants à la magistrature suprême. « Un jeune peut comprendre les jeunes », a d’ailleurs réitéré Andry Rajoelina. Ayant entre autres projets, la création d’un fonds pour les jeunes sur le plan national. En ce qui concerne particulièrement Sambava, il compte y ériger un gymnase couvert et un hôpital « manara-penitra ». Sans oublier la réhabilitation de la route Ambilobe – Vohémar. « Les études de faisabilité sont terminées et le financement est prêt », a-t-il souligné.

Défis. Il, c’est encore et toujours le candidat n°13 qui a réaffirmé sa détermination à rattraper le retard de développement de Madagascar à travers l’IEM. « Je suis prêt à redresser le pays », a assuré Andry Rajoelina. Un homme « rompu aux défis » malgré sa jeunesse, car la valeur n’attend pas le nombre des années. En tout cas, Mandritsara, Maroantsetra et Sambava ne pouvaient pas attendre 5 ans de plus pour donner leurs voix au TGV qui est sur la bonne voie. Celle menant à Iavoloha.

R. O

Midi Madagasikara1 partages

Processus électoral : Ultime manœuvre de torpillage

Les décisions du Conseil d’Etat font jurisprudence.

Lors de la conférence de presse qu’elle a tenue dernièrement au Motel de Tana, l’association qui se réclame de l’ONG Green Cross Madagascar réclame la dissolution du gouvernement, de la CENI et de la HCC.

En somme, c’est le trépied chargé du processus électoral qui est remis en question par cette ONG censée œuvrer dans l’environnement, mais dont la revendication est d’ordre politique. Elle a été rejointe hier au Colbert par d’autres entités, en l’occurrence Madagasikara Afaka, ATAFA et Madagasikara Velona Indray, qui estiment qu’ « un danger plane sur le pays à cause du forcing dans la tenue des élections ». Ce cartel d’associations est contre le scrutin du 7 novembre prochain, prenant ainsi le relais de Tabera Randriamanantsoa et consorts, qui avaient attaqué le décret de convocation des électeurs devant le Conseil d’Etat, lui-même s’étant déclaré incompétent après avoir renvoyé l’affaire à deux reprises.

Ultimatum. L’ONG Green Cross aurait saisi à son tour le Conseil d’Etat pour demander la suspension et l’annulation du décret portant nomination du Premier ministre. On se souvient qu’en juin dernier, Hanitra Razafimanantsoa avait également déposé un recours en annulation de la nomination des membres du gouvernement, mais il a été rejeté par le Conseil d’Etat, dont les décisions font jurisprudence. C’est dire que la requête introduite par l’ONG susnommée a peu de chances d’obtenir gain de cause, s’agissant ici d’un acte de gouvernement qui bénéficie de l’immunité juridictionnelle, c’est-à-dire inattaquable devant la Justice. Toutes les voies de droit étant épuisées, le groupement d’associations a adopté hier une démarche extrajudiciaire en donnant « 12 heures aux dirigeants pour prendre leurs responsabilités », tout en dégageant en revanche les leurs, après l’expiration de cet ultimatum. C’est en fait une ultime manœuvre de torpillage du processus électoral de la part de ces groupuscules qui veulent jouer un mauvais tour au scrutin du 7 novembre 2018. Au risque de mettre le pays au ban de la communauté internationale qui s’est investie et a investi pour l’élection présidentielle.

R. O

Midi Madagasikara1 partages

En attendant un véritable débat d’idées

Le rouleau compresseur, mis en place par certains candidats à l’élection présidentielle, est en marche. Il donne l’impression que rien ne lui résistera. Mais si l’on prend la peine de s’extraire de l’ambiance créée à cette occasion, on s’aperçoit que rien n’est gagné d’avance. Cette campagne est celle de ceux qui disposent de gros moyens et de la communication. Mais on peut émettre des doutes sur l’efficacité du procédé.

En attendant un véritable débat d’idées

Cette élection présidentielle diffère des autres du fait que des règles ont été établies et qu’il n’y  a pas de candidat disposant des prérogatives de la puissance publique. Les prétendants à la magistrature suprême doivent utiliser leurs propres moyens pour convaincre les électeurs. Tout le monde convient cependant qu’ils ne disposent pas des mêmes atouts financiers pour y arriver. C’est donc une campagne électorale à la mesure des ressources des candidats qui est menée. Et certains ne se privent pas de les utiliser et se lancent à corps perdu dans cette conquête de l’opinion. Mais  l’impression qui en ressort est plutôt mitigée, car les slogans utilisés sont les mêmes. Ils laissent plutôt dubitatifs les citoyens avertis. Il est vrai cependant que les shows électoraux attirent beaucoup de monde, mais ceux qui y assistent n’en retirent rien en ce qui concerne la fiabilité des candidats. Les électeurs se méfient des promesses de ces hommes politiques qui ont tous, à un degré ou à un autre, été responsables de la situation dans laquelle se trouve actuellement le pays. Les articles dithyrambiques qui sont publiés n’ont pas l’effet escompté et ils ne peuvent pas travestir une réalité qui est parfois amère.  Pour le moment, et c’est réconfortant, beaucoup de citoyens préfèrent prendre un certain recul et restent circonspects. Ils attendent les débats d’idées qui devraient s’engager. Immanquablement plus tard pour se déterminer.

Patrice RABE

News Mada0 partages

Rachat des stocks de bois de rose: la Cites rejette la proposition

Le Comité permanent de la Convention internationale sur le commerce international des espèces sauvages (Cites) a rejeté la proposition de compenser les détenteurs de stocks de bois de rose et bois d’ébène pour le contrôle des stocks au niveau national, faite par le gouvernement malgache et inscrite dans son business plan, pour assainir la filière bois précieux dans le pays. La  Cites préconise plutôt la création d’un fonds d’affectation spécial indépendant.

La 70e session du Comité permanent de la Cites s’est déroulée à Sotchi (Russie) du 1er au 5 octobre. Le rachat des stocks de bois de rose aux barons de bois précieux, comme solution pour accéder aux stocks illicites, fait partie des mesures préconisées par le Gouvernement, mais le Comité permanent de la Cites s’y est opposé.

Cette mesure a déjà créé la controverse au niveau des ONG environnementales présentes à Madagascar. En effet, le gouvernement malgache a proposé de compenser les bûcherons pour accéder à leurs stocks illicites, afin de pouvoir contrôler les stocks de bois de rose et de bois d’ébène dans le pays. Ce faisant, l’Etat compte ouvrir la voie à une exportation légale du bois de rose afin que le pays puisse enfin obtenir un «stock zéro». C’est-à-dire, éliminer tous les stocks coupés pour faciliter le contrôle de toute nouvelle exploitation forestière.

Seulement, la proposition n’est pas passée au niveau de la Cites, ni même auprès des autres parties prenantes. A la veille de l’ouverture de la 70e session du Comité permanent de la Cites au début du mois, la Transparency international-initiative Madagascar (TI-IM) et la plateforme Alliance Voahary gasy  (AVG) ont annoncé dans un communiqué que la validation du business plan proposé par l’Etat équivaudrait à ouvrir les portes aux impunités et à la corruption, ainsi qu’à les institutionnaliser.

D’autres options envisagées

Par ailleurs, d’autres parties prenantes ont déjà rejeté cette proposition lors d’un atelier organisé par la Banque mondiale, en juin dernier,  à Antananarivo. Une rencontre organisée  pour discuter de ce que Madagascar devrait faire de ses stocks de bois de rose illégalement exploités. D’après l’article paru dans le site Mongabay.com, deux autres options ont été alors envisagées pour traiter les bois de rose exploités illégalement ; les brûler ou les vendre localement, de sorte que les bois puissent être transformés en meubles ou objets d’artisanat. D’autant qu’aucune de ces options ne nécessiterait une approbation spéciale de la Cites.

Difficultés

Force est de constater que l’Etat a toujours du mal à dresser un inventaire approprié des stocks de bois de rose malgré les mesures entreprises jusque-là. D’après le ministère de l’Environnement, de l’écologie et des forêts, à peu près 1/6 du volume total des stocks (saisis et déclarés) a été inventorié jusqu’à présent et 28.000 rondins de bois de roses ont été audités.

Mais il est très difficile de faire une estimation des bois précieux détenus par les trafiquants actuellement, ceux enfouis dans les sables, coulés dans les rivières ou encore cachés dans des enclaves isolées. On distingue, en effet, trois catégories de stocks de bois de rose, les stocks saisis par le gouvernement, les stocks «déclarés» par les exploitants et les exportateurs et les stocks clandestins ou les «stocks non déclarés».

Riana R.

News Mada0 partages

Lutte contre les stupéfiants: 25 agents douaniers formés

Partenariat entre les Administrations douanières malgache et réunionnaise. 25 employés de la Direction des douanes (agents, inspecteurs, contrôleurs, agents d’encadrement, agents de constatation) ont bénéficié d’une formation sur la lutte contre les stupéfiants en milieu aéroportuaire, dispensée par la Douane réunionnaise du 3 au 5 octobre dernier. Ces agents douaniers font partie du Service de surveillance et de la lutte contre la contrebande (SSLC) des bureaux d’Ivato Aéroport et Mamory, de Toamasina Port, de Nosy Be et de Mahajanga.

Cette formation dispensée par les spécialistes en matière de stupéfiants de la Douane réunionnaise a porté sur la classification des stupéfiants, les dispositifs internationaux, les instruments juridiques internationaux, la lutte contre le trafic illicite, le code de santé publique, les étapes de transformation, la classification des précurseurs, la description des produits stupéfiants, le mode de consommation, les effets des stupéfiants, la méthode d’acheminement, le conditionnement possible, la dissimulation et le prix.

Renforcement de capacités

L’objectif est de renforcer les capacités des agents de contrôle et de surveillance, en matière de stupéfiants et d’améliorer l’efficacité de ces agents ainsi que le partage d’expériences entre les deux administrations douanières.

Par ailleurs, la collaboration entre les deux Administrations douanières se poursuivra à travers  une autre formation sur les renseignements et moniteur de sécurité pour les mêmes agents. Une assistance et une formation pour le projet de la mise en place d’une brigade cynophile est également en vue.

Riana R.

News Mada0 partages

Investissement: Tokyo Sangyo ouvre un bureau permanent à Toamasina

Des grandes entreprises japonaises décident actuellement de pérenniser leur présence à Madagascar. C’est le cas de Tokyo Sangyo, du groupe Mitsubishi, qui a décidé d’ouvrir un bureau de représentation à Madagascar pour y développer ses activités. Cette grande entreprise est spécialisée dans la production d’électricité, la chimie environnementale, les machines de précision au moyen électronique…

Tokyo Sangyo compte investir dans le secteur de l’énergie, l’agriculture et la pêche, ainsi que l’aménagement territorial à Madagascar, tel annoncé par le président directeur général de la société, Toshio Satomi, à l’occasion d’une cérémonie organisée, hier, à la résidence du Japon à Ivandry.

Le bureau permanent de Tokyo Sangyo à Madagascar sera installé à Toamasina. Car, cette société compte conquérir d’autres marchés en Afrique à partir de Toamasina.

D’après l’ambassadeur du Japon à Madagascar, Ogasawara, « La stabilité constatée à Madagascar depuis 2013 et les performances macroéconomique enregistrée par le pays ont attiré l’attention des acteurs privés japonais ces dernières années. La coopération bilatérale entre les deux pays s’est aussi renforcée». Celui-ci a toutefois précisé que les échanges commerciaux entre les deux pays restent limités. D’après les chiffres qu’il a avancés, la valeur des exportations malgaches vers le Japon en 2017 était de 130 millions d’euros, celle du Japon vers Madagascar était de 11 millions d’euros, la même année.

Riana R.

 

News Mada0 partages

Agroalimentaire: miser sur les petites en moyenne production pour plus de durabilité

Les volumes de production ne permettent pas aujourd’hui aux entrepreneurs malgaches d’aller vers la grande distribution. Les membres du Club entrepreneurs étudiants du rendez-vous des entrepreneurs (CEERE) misent ainsi sur les petites en moyenne production pour plus de durabilité dans l’exploitation des marchés.

La formalisation des entreprises demeure un challenge pour les petites et moyennes entreprises (PME), en particulier pour Madagascar. Par ailleurs, l’intégration de grands marchés internationaux nécessite le plus souvent des fonds assez conséquents dans les investissements. Le réseautage joue un grand rôle dans ce sens.

Pour exploiter durablement le marché ainsi que pour faciliter le réseautage des jeunes entrepreneurs malgaches avec les opérateurs européens, le CEERE et le lycée professionnel privé Saint-Yves de Bain de Bretagne, France, misent sur les petites en moyenne production.

«Le CEERE fournit effectivement des appuis techniques et des accompagnements, notamment pour les jeunes entrepreneurs malgaches», comme l’a expliqué hier, Maya Ralaizafindrakoto, vice-président du CEERE. «Aller sur l’épicerie fine nous a paru plus judicieux que d’aller sur la grande distribution, parce que les volumes de production ne permettent pas aujourd’hui aux entrepreneurs malgaches d’aller vers la grande distribution. Par contre, sur l’épicerie fine, nous sommes plutôt sur les petites quantités mais sur des commandes vraiment fidèles sur trois à quatre ans. L’appareil productif des membres du CEERE a priori répond à ces critères», a expliqué pour sa part Fabien Lambert, directeur adjoint du lycée professionnel privé Saint-Yves de Bain de Bretagne, France.

Les membres du CEERE au SIAL de Paris 2018

En effet, le CEERE et le lycée professionnel privé Saint-Yves de Bain de Bretagne, France, ont élaboré un projet de voyage entrepreneurial afin d’accompagner les membres du Club pour participer au Salon international de l’Agroalimentaire «Sial de Paris 2018» qui aura lieu du 21 au 25 octobre prochain à Paris Nord Villepinte.

La délégation malgache est composée des membres du CEERE qui ont une production agroalimentaire à Madagascar sur le girofle, la vanille et les produits à base de baobab. Les membres du CEERE sont accompagnés par les étudiants français qui viendront apporter leur appui pour les mettre en relation avec les partenaires français. Une vingtaine de rendez-vous BtoB ont été programmés pour 13 membres du CEERE avec des acheteurs français.

«Les opportunités économiques pour Madagascar c’est d’être à la rencontre des plus grands distributeurs français, notamment sur l’épicerie fine, puisque notre stratégie s’est basée sur l’exposition de produits malgaches de qualité et d’aller plutôt sur des enseignes qui sont en France des petites ou moyennes enseignes, qui privilégient des contrats longue durée», a ajouté Fabien Lambert.

L’intérêt pour Madagascar c’est de pouvoir structurer localement une production, des sites de transformation et bien évidemment, exporter à l’échelle française les produits. La France étant également l’une des premières destinations touristiques en Europe pourrait avoir à plus long terme un rayonnement sur les pays frontaliers, comme l’Allemagne, la Suisse, l’Italie et l’Espagne.

 

Arh.

News Mada0 partages

DHL Express: certifiée Top Employer en Afrique

DHL Express a reçu la distinction de Top Employer en Afrique pour la cinquième année consécutive. Cette distinction lui a été décernée lors de la prestigieuse cérémonie de certification Top Employer Afrique 2019, qui s’est tenue au Sandton Convention Centre, à Johannesburg, le jeudi 4 octobre.

DHL a reçu 22 certifications dans 21 pays d’Afrique subsaharienne cette année, dont le convoité Intercontinental Award, pour avoir eu le plus grand nombre de certifications Top Employer sur le continent. Les pays pour lesquels des certifications ont été obtenues sont l’Angola, le Botswana, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, la Gambie, le Ghana, le Kenya, Madagascar, l’île Maurice, le Mozambique, le Maroc, la Namibie, le Nigeria, le Sénégal, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe.

Le certificat Top Employer

Pour être certifié Top Employer en Afrique, une entreprise doit opérer dans au moins quatre pays et offrir des conditions exceptionnelles à ses employés. Pour ce faire, le Top Employers Institute effectue une étude complète et indépendante, en demandant aux employés dans les entreprises concernées de remplir un questionnaire sur les meilleures pratiques dans les RH.

DHL a par ailleurs récemment terminé son sondage d’opinion annuel auprès des salariés, qui fournit une plateforme anonyme permettant au personnel d’exprimer ses opinions au sujet de la société. «Il s’agit d’un outil précieux qui nous aide à identifier ce que nous faisons bien, mais aussi les choses que nous devons améliorer», a expliqué Hennie Heymans, CEO de DHL Express Afrique subsaharienne.

Arh.

News Mada0 partages

Tourisme: la technologie comme tremplin

Dans le but de promouvoir le recours à l’innovation et aux technologies de pointe dans les pratiques, les destinations et les produits de tourisme culturel, le Séminaire international sur le développement du tourisme culturel, grâce à l’innovation et à la technologie, se tiendra à Hamadan (Iran), en marge de la quarantième Assemblée plénière des membres affiliés de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) du 12 au 14 novembre.

Le séminaire part du constat que l’innovation est importante pour gérer et promouvoir le tourisme culturel, l’un des plus grands marchés touristiques mondiaux, et qu’elle ouvre des perspectives en vue de l’adoption de modalités novatrices de gouvernance aux fins de la gestion des destinations de tourisme culturel.

Selon les chiffres de l’OMT, on estime que 4 touristes sur 10 choisissent leur destination en fonction de son offre culturelle. Pour l’organisation, «En révolutionnant le secteur et en offrant des possibilités d’améliorer la gouvernance, la compétitivité et la préservation des ressources culturelles, l’innovation et la technologie sont déterminantes pour développer plus en avant le tourisme culturel».

 

Arh.

 

 

News Mada0 partages

Paositra Malagasy: mampiasa ny teknolojia niomerika

Nankalazaina, ny talata 9 oktobra teo tany Mahajanga, ny Andro iraisam-pirenena ho an’ny Paositra. Maro ny hetsika natao nanamarihana azy, toy ny fanentanana, ny fampirantiana karazana hajia malagasy marobe, sy ny maro hafa, hampiroboroboana ny sehatry ny paositra eto Madagasikara. Ifarimbonan’ny mpiasa madinika indrindra izany hatrany amin’ny mpitantana ambony. Nambaran’ny tale jeneralin’ny Paositra Malagasy, Rakotomalala Augustin, fa « nosafidina nankalazaina tany Mahajanga ity hetsika ity satria aman’alina ny tanora malagasy avy any amin’ny faritra 22 mihaona any amin’izao fotoana izao ».

Manaraka ny fivoaran’ny Teknolojia niomerika ny Paositra Malagasy, hanatsarany ny tolotra ho an’ny mpanjifa. Araka ny toromariky ny Fiombonan’ny paositra iraisana maneran-tany (UPU), sokajina ho asa ho an’ny vahoaka ny tolotry ny paositra ka tokony ho natao ho an’ny rehetra, hatrany amin’ny toerana lavitra.

Manakaiky vahoaka

Mahafeno izany fepetra izany ny Paositra Malagasy, ahitana masoivoho 250 manerana ny Nosy, manana mpiasa maherin’ny 2 000. Faharoa aorian’ny zandarimaria ity sampandraharaha ity amin’ny fanakaikezana ny vahoaka. Nanamafy ny tale jeneraly lefitry ny Paositra Malagasy, Rakotoarivelo Ami, fa tena ampiasaina tokoa ny tolotry ny paositra, indrindra any amin’ny toerana lavitra.

Araka ny voalaza etsy ambony, miditra tsikelikely amin’ny fampiasana ny niomerika izy ireo, toy ny ny e-mandat, fandefasana vola eto an-toerana, sy ny Postransfer, ho an’ny fifanakalozam-bola iraisam-pirenena.

Njaka Andriantefiarinesy

News Mada0 partages

Pétanque – Qualif Masters 2019: les boulistes malgaches à l’affût

Ça se bouscule au portillon à un tournoi de la fin des qualifications au Masters de pétanque 2019 ! Des prétendants, tels les boulistes malgaches conduits par Jean-Michel Andrianjaka, figurent en bonne place.

A l’issue de l’international de Vaulx-en-Velin disputé le week-end dernier, ce bouliste demeure dans le Top 10, tout en cédant une place et se retrouve à la 9e position avec 44 points. De quoi lui permettre d’aborder la dernière ligne droite avec sérénité.

Pareil pour son compère Maminirina Andrianirainy ! Celui-ci est également à l’abri des mauvaises surprises grâce à ses 38 points. Peu importe le résultat de la dernière manche, les 3 et 4 novembre au National de Caen, il est sûr de figurer dans les Top 24 sélectionnables.

Par contre, les trois autres porte-fanions malgaches parmi les 24 premiers au classement général, en l’occurrence, Thiery Bezandry, Herman Aina Rahaingoson et Mahefa Randrianarison, devront glaner ne serait-ce que le minimum de points possible pour pouvoir mettre les atouts de leur côté.

Finaliste cette année, Christian Andriantseheno risque de manquer le train pour la prochaine destination.

Naisa

 

News Mada0 partages

Pétanque – Trophee De L’Equipe: la doublette malgache battue en finale

Madagascar tient son rang au trophée de l’Equipe, qui bat son plein actuellement au boulodrome de Tours. Pour son entrée en la matière, la Grande île s’est adjugée la seconde place à la suite de sa défaite contre la Thaïlande lors de la compétition de doublette.

La deuxième édition du trophée l’Equipe démarre sous les chapeaux de roue pour l’équipe nationale masculine ! Le duo Radotiana Rajaobelina – Allain Samson Mandimby a démontré toute l’étendue de son talent lors de l’ouverture de la compétition face aux crèmes mondiales de la discipline.

La doublette malgache a réussi un parcours sans faute qui lui a permis de disputer la finale face aux Thaïlandais, tombeurs de la doublette française en demi-finale, sur le score sans appel  de 13-1. Mais, l’équipe malgache, pour la deuxième fois d’affilée, a échoué face à son adversaire du jour dans cette compétition, après l’édition inaugurale de l’année dernière. Elle se contente, une fois de plus, de la deuxième place.

Pourtant, tout a bien commencé pour le camp malgache !  Les porte-fanions de la Grande île ont réalisé un brillant parcours lors de la phase de groupe, payant même le luxe de battre les futurs Champions ainsi que les Danois avant de renverser la Tunisie en demi-finale.

Rien de surprenant

Côté dame, la doublette malgache composée d’Aubriot-Randrianarizafy a beau batailler mais ses adversaires se sont montrées plus affûtées. La sélection nationale féminine, à l’opposé de celle des messieurs, a quitté la compétition prématurément.

Après une petite étincelle à la suite de sa victoire contre le Danemark, la doublette malgache a échoué dans sa deuxième tentative face, cette fois-ci, aux Thaïlandaises. Une défaite qui a conduit les deux boulistes vers la porte de sortie de la compétition.

Naisa

 

Résultats Homme :

Phase de poule :

Madagascar- Danemark : 13-6

Madagascar-Thaïlande : 13-5

 

Demi-finale :

Madagascar-Tunisie : 13-12

Finale :

Thaïlande-Madagascar : 3-9

 

Résultats Dame :

Madagascar-Danemark : 13-5.

Thaïlande-Madagascar : 13-8

News Mada0 partages

MJS: l’Algérie dans l’agenda du ministre

Sans tambour ni trompette, le ministre de la Jeunesse et des sports, Tsihoara Faratiana, a vite retrouvé ses marques dans son nouvel environnement ! Que ce soit au niveau national ou international, il continue de mettre l’accent sur le renforcement des relations entre le ministère de la Jeunesse et des sports (MJS) ainsi que ses partenaires.

Cette fois-ci, c’est au tour de l’Algérie de lui rendre la pareille ! Le 10 octobre dernier, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Algérie auprès de Madagascar, Comores, Seychelles et Maurice, Mokaddem Bafdal lui a rendu visite. L’occasion pour ce diplomate de lui adresser l’invitation pour assister à quelques événements d’envergure internationale en terre algérienne.

«…L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de Madagascar, Comores, Seychelles et Maurice pour l’Algérie, Mokaddem Bafdal, a fait part au ministre malgache de la Jeunesse et des sports qu’il est doublement invité par le ministre de la Jeunesse et des sports algérien, Mohamed Hattab, et le ministre de la culture, Mihoubi Azzedine, aux travaux de la 3e session ordinaire de la Conférence du Comité technique spécialisé (CTS) sur la jeunesse, la culture et les sports, qui sera organisée à Alger du 21 au 25 octobre 2018», a communiqué le MJS.

Naisa

News Mada0 partages

Basikety – “Alley Hoop”: ekipa 16 hiatrika ny famaranana

12 taona aty aoriana, niverina indray ny fifaninanana basikety “Alley Hoop”, karakarain’ny RDJ.  Lalao, nanomboka ny 29 septambra lasa teo. Efa voafaritra taorian’ny fifantenana faharoa,  notanterahina, ny faran’ny herinandro lasa teo ireo ekipa 16 hiatrika ny famaranana, hatao ny 13 sy 14 oktobra ho avy izao, ao Mahamasina.

Vita omaly ny fisarihana nitsinjarana ireo ekipa tafakatra ireo, nozaraina ao anaty vondrona efatra ahitana ekipa 4 avy. Hanomboka amin’ny 8 ora maraina ny lalao ny asabotsy, tsy hisy fotoana very satria henjikenjika ny fifaninanana. Samy hilalao in-telo avy ny ekipa tsirairay, amin’io andro voalohany io, izay hatao amin’ny kianja roa samy hafa. Loka goavana no hozaraina ho an’ny mpandresy, anisan’izany ny lelavola, ny fanomezana avy amin’ny Orange ary ny amboara. Ankoatra ny resaka fanatanjahantena, hisy ny hetsika hafa ho hita eny an-toerana, toy ny tranoheva maro isan-karazany. Ny hahazoana fahafinaretana ho an’ny rehetra no tanjona,  raha ny fanazavana nentin’ny avy eo anivon’ny RDJ.

Vina apetraky ny mpikarakara ity fifaninanana ity ihany koa ny hampangaraharana ny lalao, indrindra eo amin’ny hala-taona izay mateti-pitranga. Ho hentitra, araka izany, ny fanaraha-maso ny eo amin’ny lafiny teknika sy ireo mpilalao. Nanamafy ihany koa ny teo anivon’ny mpitsara fa tsy afaka milalao amin’ity “Alley Hoop”, ity ireo ao amin’ny N1A

 

Mi.Raz

 

Ireo ekipa isam-bondrona

 

Sokajy “A” : 1 – Amboma Miray ;  2 – Team Way ; 3 – Viking ; 4 – Team Gen

Sokajy “B” : 1 – SMBA ;  2 – TACBB ; 3 – Soldat Makafoka ; 4 – Zay One

Sokajy “C”: 1 – BCM ; 2 – Dragon ; 3 – AMBOUPS ; 4 – 67 Unity

Sokajy  D : 1 – ECBBA ; 2 – BCR ; 3 – ABB ;  4 – Jack Krew

 

News Mada0 partages

Kick-boxing: mitohy hatrany ny ady ho an’ireo Malagasy any Sina

Mitady hatrany izay haha matihanina ireo mpikatroka kick-boxing malagasy lasa any Sina ny eo anivon’ny klioba, ny Lion Force Club. Mpikatroka miisa efatra mirahalahy indray no hiakatra ringa, ny 12 sy 13 oktobra ho avy izao: i Odilon, i Mahery, i Miri Johnson ary i Faray Pierre.

Taorian’ny ady nataon’i Odilon sy i Mahery niaraka tamin’i Voary sy i Tojo, ny 29 septambra lasa teo, hisy indray ny katrok’ady manaraka, hatrehina amin’ity faran’ny herinandro ity. Mbola ho hita ao anatin’ny lisitry ny mpifanandrina hatrany i Odilon, ho an’ny sokajy latsaky ny 63 kg. Toy izany koa i Mahery, eo amin’ny latsaky ny 75 kg, samy nahazo isa tsara avokoa, nandritra ny ady farany nataony. Ny “combat défi” no hataon’izy roa lahy miaraka amin’i Miri Johnson, sokajy latsaky ny 57 kg. Ankoatra izay, hisy ny ady “Top King Chine”, handaraisan’i Faray Pierre anjara, ao anatin’ny sokajy latsaky ny 61 kg. “Ezahina hatrany ny manome fanazarantena tsy tapaka ho an’ireto mpiady malagasy ireto hahafahany manohitra tsara ny mpifanandrina aminy”, hoy i Jakoba Gilbert, mpiandraikitra teknikan’ny Glorious Tunal, ity vondrona ity izay nanome lanja ny mpikatroka malagasy ka nahazoana fahafahana hiatrika izao ady izao.

 

Mi.Raz

News Mada0 partages

Chronique: faire plus avec moins

Avez-vous une cuisine chez vous ? Sans doute. Une cuisine moderne, équipée avec tout le confort ? Vous hésitez avant de répondre parce que vous n’êtes pas sûr de comprendre la question. Finalement, vous répondez par l’affirmative : oui, vous avez une cuisine moderne, équipée notamment d’un réfrigérateur qui fonctionne à l’électricité. Ou peut-être au pétrole ? Ah, ce n’est donc pas un Mitti Cool Refrigerator. L’histoire de ce réfrigérateur écologique vaut le détour, pas seulement parce que nous sommes des habitués des coupures de courant.

Fort de son savoir-faire de potier dans le Gujerat, Mansukh Prajapati a fabriqué un réfrigérateur traditionnel à base d’argile. Comment fonctionne cet appareil ?  Sur le principe de l’évaporation, l’eau contenue dans la chambre haute du Mitti Cool Refrigerator s’évapore progressivement et réduit la chaleur dans les chambres basses, maintenant une température de 15 à 20 degrés inférieure à la température extérieure. Tout cela est bel et bon mais quand on a l’électricité, et qu’on sait prendre son mal en patience quad surviennent les endémiques coupures de courant, à quoi bon ce retour en arrière. Un réfrigérateur en argile à l’ère du transhumanisme, est-ce bien sérieux ? En réalité, dans notre vaste pays tout le monde ne souffre pas des coupures de courant pour la simple raison que tout le monde n’a pas l’électricité. Dans des villes moins bien loties que la capitale, comme dans les quartiers les moins bien lotis de la capitale, un Mitti Cool Refrigerator (ou son cousin malgache) pourrait changer le quotidien.

L’idée de Mansukh Prajapati, c’est une idée jugaad. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas du suédois mais de l’hindi. Jugaad, c’est l’art de concevoir des solutions ingénieuses, l’art de « faire plus avec moins » dans des conditions difficiles. Résolument moderne, vous êtes sceptique devant le Mitti Cool Refrigerator. Mais ne passez pas à côté de la jugaad ; en période électorale notamment, l’art de faire plus avec moins mérite réflexion.

Kemba Ranavela

News Mada0 partages

Madagascar il y a 100 ans: circulaire relative à la culture du riz

Tananarive,

le 21 septembre 1918.

Le Gouverneur Général de Madagascar et Dépendances, chevalier de la Légion d’honneur, à Messieurs les chefs de circonscription administrative.

Il m’est revenu que certains marchés, notamment dans les provinces centrales de la Colonie, manquaient fréquemment de riz.

Déjà par télégramme n° 1317-B du 16 août dernier, j’ai prié certains d’entre vous de prendre toutes dispositions pour que toutes les rizières soient mises en culture par les indigènes.

En ce qui concerne plus particulièrement l’approvisionnement des marchés, je vous prie de prendre immédiatement, le cas échéant, des mesures de nature à porter remède à la situation qui m’est signalée.

Il y aura probablement lieu d’envisager, dans les principaux centres, la nécessité de constituer des stocks d’importance variable, suivant les besoins, afin de pallier au manque de riz sur les marchés urbains et suburbains et de permettre au besoin à l’administration d’intervenir pour régulariser les cours ; mais je n’émets cette idée qu’à titre d’indication, vous laissant le choix et la responsabilité des moyens propres à atteindre le but recherché, suivant les contingences propres à chaque région.

Ce que je désire, c’est que l’alimentation des populations indigènes soit assurée de façon régulière et que vous preniez à temps les initiatives nécessaires pour éviter le retour de la disette qui a sévi l’année dernière et enrayer la spéculation sur les denrées de première nécessité et en premier lieu le riz.

Pour les détails d’application du programme auquel vous vous serez arrêté à cet effet, je vous prie de vous entendre avec la direction des finances (service du ravitaillement).

A. Schrameck.

Journal officiel de Madagascar et dépendances

Cinéma

Remarqué à la rentrée au cinéma samedi dernier, un groupe de spectateurs qui, estomaqués de l’augmentation subite de 50 % sur le prix des places, ont fait simplement demi-tour.

Il faut espérer que M. Caruso reviendra sur sa décision, sinon il peut s’attendre à dérouler ses films devant des banquettes vides.

 

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

 

News Mada0 partages

Hevitra mandalo; resaky ny mpitsimpona akotry: oadray ireto vola mikararàna

Tsy mahataitra ny olona intsony ny fahitana ny setrasetran’ny vola ampiasain’ny mpifaninana eo amin’ny fifidianana izay ho filohan’ny Repoblika. Na izany aza, manitikitika ny saina ihany ny fitobaky ny haren’izy ireo. Anisan’izany ny fanakaramana ireo mpikambana sy mpitady vola manolo-tena samy manao irakiraka, ny vola ho an’ny fampiasana fitaovana lafo vidy na fiara mandeha amin’ny tany na fiara manidintsidina an’abakabaka, ireo fitaovana fanamafisam-peo izay efa mankarenin-tsofina indraindray…

Mibaribary avy hatrany fa tsy mifandanja ny herin’ny mpifaninana raha dinihina amin’ny lafiny fandanim-bola. Eo ireo afaka mirobaroba, eo kosa ny sasany izay voatery hifarirotra satria mangirifiry aminy avokoa rehefa fandaniana noho ny hanifin’ny tahiry ao an-tsopitra.

Na izany aza, tsy azo alaina an-tendrony fotsiny ny fitsarana ny fahadiovan’ireo mpilatsaka.  Mety ho diso mantsy, ary hanao fanendrikendrehana tsy rariny raha avy amin’ny fahitana ny fandanian’ny tsirairay vola aman-karena entina hiatrehana ny fampielezan-kevitra sy fandresen-dahatra no itsarana azy ireo ka hoboriboriana amin’ny fiheverana fa ny mpanana dia mety ho maramara saina, ary ny sahirankirana dia olo-marina. Amin’ireo mpifaninana voatery hihafihafy dia tsy ilaozan’ny manana toe-tsaina malotoloto, ary toy izany koa, ny mpanana dia tsy ho voatery ho olona tsy manam-panahy. Noho izany, sady tsy rariny no mety handiso hevitra ny fanaovana safobe mantsina ambony ihany.

Ny mahatonga fitsaratsarana fahatany toy izany dia ny fiheverana fa misy mpamatsy vola ao ambadik’ireo mpilatsaka be vola. Mety ho diso koa anefa izany. Amin’ireo tsy mitsitsy ny fandanina, misy izay tsy nila fanampina noho ny tenany satria sady mpanefoefo no maro namana izay mpanana toa azy, ary anivon’ireo kely fofon’aina kosa dia misy izay azo heverina fa nahazo fanohanana avy amina mpamatsy. Ny manahirana anefa dia ahiana fa ireny mpamatsy ireny dia mitaky sandan’ny vola apetrany. Tsy hita holazaina avy hatrany ho karazana fivarotana tanindrazana izany, nefa kosa mety hisy fahamatorana ihany ka lasa misarisary kolikoly ihany izany fanao izany.

Ao, hono, misy mpanara-maso izay mandanjalanja ny fahadiovan’ny vola enti-miady. Mbola tsy àry fitaovana tsara, sady angamba tsy tsara omana ny sampana anankinana izany, hany ka atahorana ny fitongilanana eo amin’ny fanatanterahan’izy ireo izany andraikitra saro-pady izany.

Léo Raz

 

News Mada0 partages

Us et coutumes: leçon de recyclage

Dans la longue file qui mène au comptoir de l’agent X. du firaisana Y, on a le temps de se poser des questions. Par exemple : que fait-on des innombrables copies certifiées conformes qui viennent grossir les dossiers en tous genres ? Une incursion dans le bureau où atterrissent les dossiers donne un élément de réponse qui fait grincer des dents. Une fois le dossier réceptionné et validé avec le nombre de copies nécessaire, il prend sa place dans les archives utiles. Oui, utiles, à ne pas confondre avec les archives inutiles qui moisissent dans les placards ou au fond d’un couloir. Une archive utile est polyvalente, comme une pièce de Lego : elle peut servir de tabouret, de fauteuil ou d’escabeau de fortune selon son épaisseur. On appelle cela le recyclage.

 

News Mada0 partages

Tsik’n’Rap: Rap et humour vont de pair

Fort du succès de sa première édition l’année dernière, Tsik’n’Rap réitère l’expérience à l’occasion d’une soirée éclectique demain au Fili’in Antsakaviro.

Rassembler sur un même plateau les précurseurs de Rap old school et la nouvelle génération d’humoristes. C’est le pari que lancent pour la deuxième année consécutive la promotion Youth cultural leadership training (YCLT) et l’ONG Saint Raphael.

Farah Femcee et Tax Bouta seront donc attendus par leurs inconditionnels admirateurs, assoiffés de cette belle époque de la culture Hip Hop. S’affirmant comme la relève de la scène humoristique locale, Finengo Mahasaky et l’équipe de Mad Comedy Club feront étalage leur prestation mêlant sketch et chant. Dj Jaden Nellyh sera aux platines pour changer le décor et créer une ambiance festive.

C’est une affiche des plus improbables que l’organisateur propose certes, mais c’est aussi impressionnant de voir le résultat que cela va donner. D’autant que cette  soirée de levée de fonds vise à aider les jeunes acteurs de la culture.

 

Joachin Michaël

 

News Mada0 partages

Joss stone: la star bientôt au pays

«Ceci n’est qu’une blague», disaient certains internautes. D’autres ont eu du mal à croire avant de voir l’annonce officielle sur la tournée mondiale de la chanteuse anglaise, Joss Stone sur sa page. En collaboration avec Libertalia-Music Records pour sa lutte contre le sida, elle sera bientôt au pays pour un concert qui aura lieu le 25 octobre au Kudeta Urban Club. Selon Eric Rasoamiaramanana de Libertalia-Music Records, les billets seront en vente au Kudeta Urban Club Anosy à partir de ce jour.

Joss Stone est l’une des étoiles brillantes de l’univers de la soul. Interprète des titres standards tels que «Super Duper love», elle avait effectué des duos avec des grandes stars internationales, comme Johnny Hallyday en interprétant une reprise du titre «Unchained melody», dans l’album «Ça ne finira jamais». Elle a également participé à l’album de Lauryn Hill. Avec le titre «Cry baby cry», elle s’affiche au côté de Santana et Sean Paul. Et depuis le 2011, elle est sous la houlette de Mick Jagger.

Au total, elle a vendu plus de 11 millions d’albums depuis 2011.

 

Holy Danielle

News Mada0 partages

Kabary – Fimpima maneran-tany: « Hampiana ireo sampana matoritory »

Ny faran’ny herinandro teo, nandritra ny Zaikabe tany Antsiranana, voafidy ho filohan’ny Fimpima maneran-tany indray i Hanitra Andriamboavonjy. Nilaza ireo heveriny ho laharam-pahamehana ho an’ny efa-taona manaraka izy.

« Miara-manomboka no zava-dehibe mba tsy hisy ny ho tratra aoriana », hoy i Hanitra Andriamboavonjy, filohan’ny Fikambanan’ny Mpikabary malagasy maneran-tany (Fimpima maneran-tany). Avy amin’izany no namaritany fa « ny voa nafafy, tsy indray maniry. Misy sampana somary matoritory. Omena fanampiana izy ireny mba hiara-miainga ny rehetra. Io no laharam-pahamehana, manomboka izao », hoy izy. Hisy ny fifidianana isan’ambaratonga toy ny filohan’ny faritany Fimpima maneran-tany sy ny filohan-tsampana, « omena fiofanana izay voafidy hiantsoroka adidy amin’ireny ka mila izany. Raha handray andraikitra, ndeha hampahafantarina ny andraikiny », hoy hatrany izy. Nohazavainy tamin’izany fa raha tafapetraka tsara izay fiaingana mitovy izay, ho mora ny hahafahana miasa ifotony amin’ireo tetikasa rehetra hotanterahin’ny Fimpima maneran-tany.

Marihina fa ao anatin’ny fankalazana ny faha-55 taona niorenany ity fikambanana zokiny indrindra mikirakira sy mikolokolo ary mampivelatra ny tontolon’ny kabary ity ankehitriny. Ny 16 novambra izao ny ivon’izany fankalazana izany izay homarihina eto Antananarivo. Hisy ny fikaonan-doha momba ny kabary amin’izany. « Mpikabary mifaribolana, mikarajia an-kihitse », ny lohahevitra amin’io.

HaRy Razafindrakoto

 

News Mada0 partages

« Tremplin Madajazzcar »: lasan’ny tarika Or’pair ny fandresena

Tontosa, ny talata hariva teo tetsy amin’ny Alliance française (AFT) etsy Andavamamba, ny famaranana tamin’ny “Tremplin Madajazzcar”, sehatra iray hanondrotana sy hanandratana ireo tanora manan-talenta mpiangaly jazz. Nambabo ny fon’ny mpitsara ary heverina fa niavaka tamin’ireo tarika dimy nifaninana ry Or’pair, misy an’i Idéal Vahantsaina Muanza Randriamiadana sy i Tantely Ny Aina, samy mitendry gitara.

Ny Higher, ny In-Tellô, ny The Thunders’band ary ny Quartix. Ireo ny tarika nifaninana tamin’izy mirahalahy tamin’ity andiany faha-29 amin’ny “Festival Madajazzcar” ity. Sehatra iray manokatra ny varavarana ho any amin’ny matihanina kokoa ny “Tremplin Madajazzcar”. Marobe ireo efa nahita fahombiazana tamin’izany ary efa tsy zovina intsony amin’ireo mpankafy jazz sy ny mpiangaly ity mozika ity.

Vita ny fifaninanana, saingy mitohy hatrany ireo hetsika sy seho samihafa, mbola tafiditra ao anatin’ity “festival” ity, izay tsy hifarana raha tsy ny 13 oktobra izao. Ho an’ny rahampitso àry, hifamotoana eny amin’ny zaridainan’Antaninarenina indray ireo mpankafy, ao anatin’ny “Podium jazz”, efa mahazatra ny mpanaraka ny hetsika. Hanafana ny sehatra amin’izany ny AF Jazz sy ny Jazz club ao amin’ny CGM ary ny Ancient Agents, vahiny avy atsy Afrika Atsimo.

Landy R.

News Mada0 partages

Nouvelle route Talatamaty: les riverains protestent contre l’expropriation

Les personnes affectées par le projet de construction de voie rapide reliant Andranotapahana à Talatamaty montent au créneau et protestent contre les agissements qu’elles estiment illégaux autour de l’expropriation de leurs biens. Se sentant lésés de leurs droits, elles comptent porter l’affaire en justice, malgré le fait que les voies de recours possibles pour réclamer la suspension de l’exécution ont été bloquées à l’avance.

Talatamaty en effervescence. Les familles expropriées de leurs biens dans le cadre de ce projet présidentiel ont manifesté de nouveau leur mécontentement, hier, lors d’une manifestation pacifique qu’ils ont organisée sur les lieux en vue de protester contre la poursuite de la construction de cette route.

«Plus d’une dizaine de milliers de familles sont concernées directement ou indirectement par l’aménagement de ce nouvel itinéraire, qui touche des milliers de km2 de champs et de rizières, ainsi que des habitations, alors qu’aucune consultation de la population locale n’a été effectuée au préalable. Aussi, aucun cahier de doléance n’a été mis à la disposition de la population avant le début des travaux», a dénoncé l’avocat des victimes, Me Willy Razafinjatovo. «Les habitants n’ont pas été avisés du début des travaux», s’est plaint le président de l’association des riverains.

«Il s’agit d’un pur irrespect des lois car non seulement les procédures d’expropriation n’ont pas été respectées, mais les voies de recours permettant aux concernés de porter l’affaire devant le Conseil d’Etat pour réclamer la suspension de l’exécution du projet et l’annulation du décret de sa mise en œuvre ont été bloquées», s’est regretté Me Willy Razafinjatovo. En outre, «après avoir vu la réaction de la population qui n’est pas prête à céder facilement à cette gabegie, les responsables ont voulu une fois de plus duper les victimes, en effectuant une sommation par voie d’huissier, avec des dossiers datés de 2017 au lieu 2018 pour justifier l’expiration du délai de recours», a-t-il ajouté.

Indemnisation fictive

Ce n’était qu’après la manifestation de la population d’il y a quelques semaines que les responsables ont pensé à dialoguer avec les concernés pour adopter une mesure d’indemnisation. «Encore une fois, ce n’est qu’une tactique entachée d’irrégularités, étant donné que les responsables ont voulu imposer eux-mêmes les montants des indemnisations, sans calcul de base», a noté l’avocat des victimes. Chose que ces dernières ne comptent pas valider.

Bénéficiant de l’appui de leur avocat, ces victimes comptent porter l’affaire en justice pour protester contre la poursuite de ce projet. Notons que ces riverains ont déjà proposé de dévier cette route vers un autre itinéraire existant, en vain. Cependant, cette déviation aurait dû générer moins de dégâts et profiter aussi bien à la population qu’au pays, notamment en termes de coûts des travaux.

Fahranarison

News Mada0 partages

PPTD: des problèmes financiers et de coordination notés

La réalisation du Programme pays pour le travail décent (PPTD), initié en 2015, accuse un certain retard.  «A près de 15 mois de la fin de l’échéance fixée pour sa mise en œuvre, qui devrait s’étaler jusqu’en 2019, 30% des activités y afférentes seulement sont achevées», a informé avant-hier Cristelle Ramaroson, directeur de la Promotion du travail décent au sein du ministère de la Fonction publique, de la réforme de l’administration, du travail, de l’emploi et des lois sociales. Ce fut lors de l’atelier de revue à mi-parcours du PPTD, un événement qui a réuni les parties prenantes de la mise en œuvre de cet agenda et est soutenu techniquement par l’Organisation international du travail (OIT).

Différents obstacles expliquent ce retard, d’après notre source.  «Parmi les problèmes rencontrés figure le changement structurel au niveau des ministères, notamment celui des responsables qui participent à la mise en œuvre du PPTD. Par conséquent, la continuité du processus ne peut pas être assurée, d’où une répétition à plusieurs reprises des phases déjà entamées», dixit Cristelle Ramaroson.  En outre, «un problème de ressource nécessaire pour la réalisation de ce programme se fait également sentir, notamment au niveau des départements ministériels concernés. A cela s’ajoute la défaillance dans la coordination des actions, dans la mesure où des interventions non conformes aux besoins du Programme sont menées par les différentes parties prenantes», a ajouté  notre source.

Les participants  à cet atelier de revue à mi-parcours ont essayé de voir les solutions pour pallier à ces lacunes. Après cette étape, une nouvelle feuille de route sera établie pour définir les actions à mener en vue d’honorer les engagements du pays sur le sujet. Notons que le PPTD, qui réunit 104 activités, a deux priorités à savoir le travail et la création d’emploi. Lesquelles ciblent particulièrement les groupes vulnérables, notamment les femmes, les acteurs du secteur informel, les entreprises extractives… Le but est donc de promouvoir la création d’emploi décent pour ces groupes cibles et dans ces secteurs cibles.

 

Fahranarison

News Mada0 partages

FJKM: l’église entend former au moins 100 Pasteurs par an

La FJKM a encore besoin de redoubler l’effectif de ses pasteurs afin d’atteindre ses objectifs.

«Nous sommes tenus de faire connaître l’évangile suivant notre méthode à travers le pays et à l’étranger», a informé hier au siège de la FJKM à Analakely le Pasteur Roger Andriamisata, responsable communication du Comité de célébration du 50e anniversaire de la FJKM et du 200e anniversaire de l’arrivée des missionnaires LMS dans le pays.

 «Avec les 1.300 Pasteurs en exercice, seuls 45% des besoins actuels en ces ressources humaines sont satisfaits.  Or, la FJKM compte actuellement 38 diocèses, dont un à l’étranger. Lesquelles réunissent 7.000 églises et 3.000 paroisses», a souligné le Pasteur Roger Andriamisata.

Cette conférence de presse a été organisée pour annoncer les programmes de la cérémonie de clôture de la célébration de ces jubilés, du 19 au 21 octobre dans la capitale. A rappeler que cette célébration a été lancée au mois d’août 2017 à Antsiranana, suivie d’une grande cérémonie à Toamasina.

Au programme de la cérémonie susmentionnée figure l’inauguration de la stèle commémorative de la célébration, un grand bâtiment à trois étages situé dans l’enceinte du Collège Théologique d’Ivato, le samedi 20 octobre. Ce local servira d’endroit pour la formation des pasteurs de la FJKM. «Cette initiative permet de résoudre le problème d’effectif, étant donné qu’avec cette nouvelle structure, plus d’une centaine de pasteurs par an peuvent être formés, si actuellement il n’y a que 50 à 60», a soutenu notre source.

Avant cette date, soit le 19 octobre, une conférence portant sur le thème «Les fidèles protestants face à la vie de la  Nation», se déroulera à la FJKM Andrainarivo. Un grand culte de clôture réunira tous les fidèles au stade de Mahamasina le dimanche 21 octobre. Ainsi, toutes les églises FJKM de la capitale et de ses périphéries seront fermées ce jour-là, conformément à l’avis déjà lancé par le Foibe FJKM.

Fahranarison

 

News Mada0 partages

Bordeaux/ Un Malgache tué dans un accident

Malheureux évènement pour un ouvrier malgache, mardi dernier, à Bordeaux. Au cours de travaux de démolition d’un bâtiment situé au 18 rue du Commerce, ce Malgache de 53 ans, employé en intérim par une société de démolition, est décédé après l’effondrement du plafond de l’immeuble. Il était avec deux autres ouvriers. Le quinquagénaire, plus malchanceux que ces collègues, a été conduit au CHU de Bordeaux avec de sérieuses blessures. Il était arrivé à l’hôpital entre la vie et la mort et a été placé en coma artificiel dans le but de pouvoir sauver sa vie. Malheureusement, il a succombé à ses blessures. Ses deux collègues, quant à eux, ont été blessés plus légèrement.

Une enquête a été ouverte par la Brigade de sûreté urbaine (BSU) de Bordeaux, de savoir si les règles de sécurité étaient bien respectées sur le chantier. L’inspection du travail a également été saisie.

ATs.

News Mada0 partages

Mahajanga: risques d’affrontements à Ankaraobato

Tensions accrues dans la Commune urbaine de Mahajanga, suite à une série de litiges fonciers survenue récemment dans plusieurs quartiers de la ville. De violents affrontements sont à craindre, de ce fait, à Ankaraobato, où plusieurs familles menacées d’expulsion sont prêtes à faire front.

Tout un quartier se révolte contre les menaces d’expulsion menées contre la majorité de ses habitants à Ankaraobato-Mahajanga en cette période électorale. L’envoi d’un huissier les signifiant d’évacuer les lieux, avant la démolition de leurs constructions, a provoqué une levée de boucliers au sein des victimes qui lui ont opposé résistance cette semaine. Les occupants des parcelles en litige ont révélé les avoir mises en valeur depuis une dizaine d’années et sont décidés à défendre leurs biens au péril de leur vie. Les concernés ont d’ailleurs détecté des vices dans la procédure entamée par l’auxiliaire de justice chargé de les notifier, puisque l’énoncé du verdict du tribunal de Première instance de Mahajanga ne serait attendu que le 15 octobre prochain, après le recours qu’ils ont interjeté à la suite de leur première expulsion.

Ceci étant, les habitants  de ce quartier d’Ankaraobato ont  appelé les autorités à suivre de près la situation en leur annonçant  leur détermination à défendre farouchement leurs intérêts, en sacrifiant leur propre vie pour sauver ce qu’ils ont amassé durant des décennies. Le porte-parole des occupants de ce terrain litigieux a aussi informé leur vis-à-vis pour l’avertir que dans cette situation désespérée, les victimes ne reculeront devant rien désormais.

 

Manou

 

 

News Mada0 partages

Analamanga: Za’gasy soutient Besarety

Les jeunes de Besarety, dans le 3e arrondissement de la capitale, montent en puissance, suite à un partenariat avec l’association «Za’gasy sahy mandroso» qui les a épaulés depuis plus de trois années. Les deux parties ont donc décidé de poursuivre cette collaboration fructueuse.

Le fokontany de Besarety bénéficie du soutien de l’association «Za’gasy sahy mandroso» dans l’éducation de ses jeunes. De nouveaux équipements sportifs ont été remis au club de rugby de ce quartier populeux au stade de Betongolo, hier, dans ce cadre. «Les efforts fournis par le Sporting club de Besarety (SCB) dans sa discipline amènent à les soutenir plus encore», a déclaré le président de l’association, Jean Navandahy Ratiharison, au cours de la cérémonie.

Il a été rappelé à l’occasion l’ascension fulgurante du club depuis les trois années de partenariat avec l’association qui lui a fourni des appuis matériels, en plus du soutien moral et psychologique nécessaire pour l’encadrement des jeunes du quartier. Le président du club SCB s’est félicité des résultats de ce partenariat, dont il souhaite la pérennisation, en constatant les améliorations apportées par ce soutien.

Manou

 

 

 

News Mada0 partages

RN 2: tratra ireo andian-jiolahy mpanao fanafihana

Ravan’ny polisy ireo tambajotran-jiolahy mpanao fanafihana mitam-piadiana ao amin’ny kaominina Ambinaninony, distrikan’i Brickaville RN 2 tato ho ato. Anisan’ny lasibatra tamin’izany ny fokontany Ampasimadinika, Ambohimarina, Sahavandana, Anjamamy. Ny asabotsy alina teo, tokantrano miisa fito indray nisy nanafika tao an-toerana. Vokany, olona maromaro, naratra mafy. Araka ny fampitam-baovao avy amin’ny polisy, mbola miady amin’ny fahafatesana ao amin’ny Hopitalibe Toamasina ny telo amin’ireo niharam-boina ireo vokatry ny tifitra nahazo azy ireo. Basy calibre 12 no ampiasain’ireo mpanafika. Afakomaly tolakandro, niaraka nanao hetsika manokana ny polisin’ny Fip sy ny UIR manoloana ity trangana fanafihana ity ary nidina tany ifotony mihitsy nanao fikarohana ireo jiolahy. Nahitam-bokany satria nifanome tanana tamin’ny polisy ireo sefo fokontany. Voasambotra ny roa tamin’ireo jiolahy. Izy roa lahy ireto izay voaporofo fa mpanao fanafihana mitam-piadiana araka ny porofo teo am-pelatanan’ny fokonolona sy ny polisy. Voasambotra niaraka tamin’izy ireo koa ny lehilahy iray 43 taona miasa amina tetikasa iray ary mahalala tsara ireo tanàna sy ny lalana ary mpandraharaha ao amin’ny kaominina Ambinaninony. Io lehilahy io no mpanoro lalana ireo olon-dratsy sy mpanome ny mombamomba ny tokantrano hotafihina.

Jean Claude

News Mada0 partages

CEDS: nivoaka ny andiany “Dr Jules Ravony”

Notanterahina teny amin’ny hotely Carlton Anosy ny famoahana tamin’ny fomba ofisialy ny andiany faha-14 “Dr Jules Ravony” avy ao amin’ny Centre d’études diplomatiques et Stratégiques na CEDS. Manana olona voaofana manokana tao amin’ity ivontoeram-piofanana momba ny diplomatika ity ny eo anivon’ny polisim-pirenena ary mifandraika indrindra amin’ny vina apetraky ny minisiteran’ny Filaminam-bahoaka momba ny ady amin’ny kolikoly izany. Isan’ireo 11 nahazo ny “mention très bien”, nandritra ny fiofanana tao amin’ny CEDS, ny kaomisera Rasamoelimihamina Niry, lehiben’ny kaomisarian’Itaosy. Ho an’ny polisim-pirenena manokana, zava-dehibe ny fananana olona niatrika fiofanana tao amin’ny CEDS toy izao satria isan’ny ady ataon’ny polisy ankehitriny ny ady amin’ny kolikoly kanefa amin’ny maha polisy manokana, manampy ny fahaiza-manao eo am-piatrehana ny asa eny anivon’ny kaomisaria ny fiofanana toy izao, raha ny fanazavan’ny kaomisera Niry. Amin’ny maha polisy koa anefa, ahafahana mampivelatra ny fifandraisana, hanatsarana ny asa syh ahazoana mandroso hatrany koa. Ny fahamendrehana amin’ny asa no niompanan’ny fiofanana tao amin’ny CEDS. Ray mpiahy ny andiany faha-14 ny tale jeneralin’ny Bianco, Andriamifidimanana Jean Louis. Nopotsipotsirin’ity tale jeneralin’ny Bianco ity fa tsy misy fampandrosoana raha tsy fongorina ny fanetribe rehetra manimba ny sehatrasa rehetra ka isan’izany fanetribe izany ny kolikoly ary isan’ny manimba ny firenena izany. 

J.C

News Mada0 partages

Boriborintany III: raikitra ny fifaninanana “Tanàna madio”

Ho fampandrosoana sy fanatsarana ny tanànan’Antananarivo Renivohitra, hisy ny tetikasa  hatomboka eny anivon’ny fokontany ao anatin’ny boriborintany fahatelo. Vatsin’ny mpiara- miombon’antoka vola sy fiaraha-miasa miaraka amin’ny kaominina Antananarivo Renivohitra.

Novorina ireo sefo fokontany miisa telo, ny RF2 ary ny REF tetsy amin’ny boriborintany Fahatelo Antaninandro, notarihin’ny delege, Razafitsalama Hery, sy ireo tompon’andraikitra maro ao amin’ity boriborintany ity.Nampahafantarina azy ireo fa hahazo famatsiam-bola avy any amin’ny mpiara- miombon’antoka ny CUA, fiaraha-miasa miaraka eo amin’ny roa tonta hoentina hanatsarana ny fokontany. Anisan’izany ny toeram-panasan-damba, ny EPP, ny GEG, ny lycée…  Mila fanatsarana, na mila manao fotodrafitrasa vaovao koa ny fokontany sasany tsy ahitana izany.

Mialoha ny hanaovana ny tetikasa, hisy ny fifaninanana “Tanàna madio” isaky ny fokontany tsirairay miaraka amin’ny RF2 sy ny mponina. Hanomboka ny 15 oktobra izao hatramin’ny 15 febroary 2019 izany.

Ny alatsinainy izao, tsy maintsy hanatitra ny fandaharananasany ny isaky ny fokontany tsirairay avy amin’ny asa fanadiovana ataony (daty, toerana, hetsika hatao). Marihina fa indray mandeha isam-bolana no hanaterana ny fandaharanasa fanadiovan’ny fokontany.

Izay fokontany mahazo ny laharana voalohany amin’io fifaninanana “Tanàna madio “ io no hanombohana ny tetikasa nahazoana famatsiam-bola ary hahazo tombontsoa bebe kokoa mihoatra no ho ny hafa.

Mikasika ny RF2 isaky ny fokontany, velomina izay maty, hatsangana izay marefo. Mila manao tatitra any amin’ny boriborintany koa ireo fokontany manana olona eo amin’ny daba fanariana fako.

Tatiana A

News Mada0 partages

CEDS: la corruption mise à l’index

«Madagascar figure parmi les pays d’Afrique qui dispose le plus de structures et d’instruments juridiques à même de combattre la corruption, mais Madagascar reste parmi les pays les plus corrompus en Afrique (…)». Ce constat est du Directeur général du Bureau anticorruption (Bianco), Jean-Louis Andriamifidy, hier lors de la cérémonie de sortie de la XIVe promotion «Dr Jules Ravony» des auditeurs du CEDS. Cette personnalité a en effet été choisie pour être le parrain de cette promotion. A entendre le numéro un du Bianco, il s’agit d’un choix dicté par la volonté de cette promotion à s’engager dans la lutte contre la corruption, pour changer le cours de l’histoire de notre Nation. Ce fléau constitue d’ailleurs l’un des défis auxquels les hauts commis de l’Etat sont confrontés dans leur responsabilité quotidienne.

De la corruption, le DG du Bianco n’a pas manqué d’énumérer quelques révélations par le bureau qu’il dirige. C’est le cas en 2014 lorsque le bureau a voulu intercepter un navire qui chargeait des bois de rose au large de l’île Sainte Marie. «On a pu obtenir l’appui d’un hélicoptère du gouvernement, celui-ci qui a décollé de Tana à 7 heures et n’est arrivé à Sainte Marie qu’à 11 h, le temps pour le navire de prendre le large une heure plus tôt (…)», a-t-il détaillé. Par ailleurs, le numéro un du Bianco a aussi regretté le fait que l’agence anti-corruption est taxée d’opposant et d’harceler le pouvoir lorsqu’elle accomplit sa mission.

Lourde tâche

Une lourde tâche attend, en tout cas, les sortants de ce centre d’étude dans leur quotidien en matière de lutte contre la corruption car ce fléau se trouve dans tous les strates de la vie sociopolitique et économique du pays actuellement.

Sur ce, l’unique représentant de la police nationale dans la XIVe promotion du CEDS, le commissaire de police Niry Rasamoelimihamina, chef du commissariat de sécurité publique d’Itaosy, a indiqué que la lutte contre la corruption figure parmi les visions du ministre de la Sécurité publique. «Aucune réforme n’est envisageable tant qu’il n’y a pas une bonne formation. C’est valable pour tous les secteurs d’activités. Le profil des auditeurs est très diversifié, notamment des officiers de l’armée, des fonctionnaires, des opérateurs économiques. Axée sur la promotion de l’intégrité, la formation permet de doter les participants de ressources nécessaires dans cette vision de réforme et de développement », a-t-il expliqué.

Rakoto

News Mada0 partages

Sambava sy Mandritsara ary Maroantsetra: « Hampandroso an’i Madagasikara isika », hoy Rajoelina

Nitohy tany amin’ny distrika telo: i Maroantsetra sy i Mandritsara ary i Sambava ny dian’ny kandidà Rajoelina, omaly amin’izao fampielezan-kevitra izao. “Tsy hamitaka anareo aho. Tsy hamadika ny vahoaka malagasy fa hanao ny tratry ny aiko sy ny heriko rehetra iray manontolo ary hipetraka ho vahaolana hampandroso an’i Madagasikara”, hoy izy, nanoloana ireo vahoaka marobe amin’ireo distrika telo samy hafa ireo. Nankasitrahany ny vahoaka tamin’ny fandraisana makotroka. “Tena nampihetsi-po ahy tokoa. Betsaka ny zavatra efa vita ary mbola ho maro ny zavatra hataontsika rehefa omenareo ahy tanteraka ny fonareo. Ny kibo noana, ny fanahy mivezivezy. Vahaolana ny laharana faha-13« . “Vonona aho hanampy anareo vahoaka malagasy”, hoy ihany izy. Nanteriny fa tsy maintsy mandresy ny kandidà Rajoelina.

Randria

 

News Mada0 partages

Fiatrehana ny fifidianana: hanohana an-dRajoelina koa i Jaona « Elite »

Manao tohivakana. Nanao fanambarana ny depioten’Atsimondrano, Randriarimalala Harijaona na i « Jaona Elite » fa hanohana ny kandidà Rajoelina amin’izao fifidianana izao. “Nijery sy namakafaka izahay sy ireo mpiara-dia aminay manoloana  ireo  kandidà 36. Nodihina avokoa ny vina sy ny fandaharanasany. Resy lahatra izahay fa hany kandidà tokana fa afaka hampandroso ny firenena miaraka amin’ny vinany ny kandidà laharana faha-13, Rajoelina”, hoy izy tetsy Anosy, omaly. Nanteriny fa hiezaka hitety faritra amin’ny fanohanana ny mpanorina ny IEM izy  ireo. “Tafiditra ao anatin’ny vinany ny hampandrosoana an’Atsimondrano. Eo ny fotodrafitrasa, toy ny lalana, ny olan’ny rano, ny fitohanan’ny fifamoivoizana… Hovahana haingana izany”, hoy ihany izy. Midika izany  fa lasa nanara-dia ity kandidà ity koa ity depioten’Atsimondrano, izay fantatra tamin’ny naha HVM azy an-taona maro, ity.

Randria

 

Ino Vaovao0 partages

AMPASIMADINIKA RN2 : Tra-tehaky ny polisy ireo jiolahy mpanao fanafihana

Ny alin’ny sabotsy lasa teo, dia tokantrano miisa fito no nisy nanafika. Olona maro no naratra. Ny 3 izay fantatra fa mbola miady amin’ny fahafatesana ao amin’ny Hopitaly Be Toamasina vokatry ny tifitra nahazo azy ireo. Basy calibre 12 no nampiasain’ireo mpanafika.

Manoloana io tranga io, nisy ny toromarika nomen’ny Tale provinsialin’ny polisim-pirenena ao Toamasina, ny Kaomisera divizionera Ramampiandry Nicolas, an’ireo polisy eo ambany fifehezany. Ny tolakandron’ny talata 9 oktobra, nisy avy hatrany ny hetsika manokana niarahan’ny Fip sy ny Uir nanatanteraka. Nidina tany ifotony nikaroka an’ireo mpanao ratsy. Nifanome tanana tamin’ ny mpitandro filaminana rahateo ireo sefo fokontany.

Nahitam-bokatra io fidinana natao tany ifotony io. Voasambotra i James Goly 18 taona sy Rira Lalaina. Izy roalahy izay fantatra fa mpanao fanafihana mitam-piadiana araka ireo porofo rehetra teo am-pelatanan’ny fokonolona sy ny mpitandro filaminana. Anisany voasambotra niaraka tamin’izy ireo koa i Romeo Stéphan 43 taona. Ity farany izay mpiasa amina tetikasa iray ary mahalala tsara ireo tanàna sy lalana ary mpandraharaha ao amin’ny Kaominina Ambinaniniony. Io Romeo Stéphan io no mpanoro lalana sy mpanome ny mombamomba olona na tokantrano hotafihina an’ireo olon-dratsy. Hitondra filaminana ao amin’ny Kaominina Ambinaniniony Brickaville izao vokatra azon’ny polisy avy ao Toamasina izao.

Kamy

Ino Vaovao0 partages

FANOHINTOHINANA NY FILAMINAM-BAHOAKA : Olona miisa 17 naiditra am-ponja vonjimaika

 Araka ny loharanom-baovao voaray dia ny talata lasa teo no niakatra fampanoavana izy ireo. Raha tsiahivina kely dia fandrobana, fanohintohinana ny filaminam-bahoaka no nanenjehana azy ireo tamin’ny fotoana  nanaovan’ireo tantsaha ny fitokonana momba ny raharaha mahakasika ny tohodranon’i Dabaraha. 

Nisy ny fanara-raotana nataon’ireo olon-dratsy   izay naharatrana olona marobe. Nandritra ny fanadihadiana lalina nataon’ny mpitandro filaminana no nahatrarana ireo olona  notanana am-ponja vonjimaika ireo. Amin’ny ankapobeny dia efa miverina amin’ny laoniny ankehitriny ny fiainana andavanandron’ny mponina taorian’ ny fametrahana ny  fepetra hentitra momba ny fivezivezen’ny mponina amin’ny alina. Mbola mitohy hatrany hatreto ny famotorana ity tranga iray ity raha ny fanazavana voarainay teo am-panoratana omaly.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

FAMPIELEZAN-KEVITRA TAO TOLIARA : Nanatanteraka diabe ny vahoaka miaraka amin’i Andry Rajoelina

Horakoraka miandrandra fanantenana ary nivoitra tamin’izany ny hoe  : “ isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina”. Ny Depiote Siteny Randrianasolo-niaiko voafidy tao an-toerana sy ny Depiote Tinoka Roberto voafidy tao Sakaraha no mpitarika navitrika tamin’ izany ka nisy ny fitoka-nana sy fampahafantarana ireo foiben-toerana na ny “quartier général” miisa sivy, izay natao hiasan’ny mpikambana iray manontolo mandritra ny  fotoam-pifidianana ity. 

Efa dodona sy sasa-miandry avokoa ny mponina any amin’ny faritra Atsimo ary velom-panantenana noho ny fanehoam-pitiavan’i Andry Rajoelina manoloana ny tanindrazana. Mila fanarenana tokoa i Madaga-sikara eo anatrehan’izao fahantrana goavana eo amin’ny lafin’ny fampandrosoana izao ka ilaina ny fananana tanora gasy vonona sy sahy toa azy. 

Faritra maro teto Madagasikara moa no  efa niray hina nanatanteraka izany diabe izany  tamin’ny fanokafana ny fampielezan-kevitra na tsy mbola tonga tany an-toerana aza ny kandidà Andry Rajoelina, toy ny tao Toamasina, Befandriana Avaratra, Ihorombe,  Ihosy, Vangaindrano ary Manakara.  Mbola hitohy izany ary  samy manamarika avokoa fa ny kandida Andry Rajoelina irery ihany no vahaolana eto amin’ny Firenena.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

LAMAS PRO ANR : « Fandresen’ny Malagasy ny fandresen’ny Filoha Rajoelina »

Ho an’ny ao Toamasina, dia mbola kandida telo no tena efa mihetsiketsika fatratra amin’ny fanaovana fampielezan-kevitra, anisan’izany ny mpomba an’i Andy Rajoleina.Ho an’ny mpomba an-dRajoelina, dia miparitaka any amin’ireo fokontany 138 ny ekipa mpanao fampielezan-kevitra. Anisany manao ezaka mafy ho amin’ny fampandaniana ny kandida laharana faha-13 ny Pro ANR Toamasina. 

Raherinandrasana Jean Victorien, fantatry ny maro amin’ny anarana hoe Lamas no mpandrindra provinsialy ny Pro ANR Toamasina. Izy izay efa nanohana an’i Andry Nirina Rajoelina nanomboka ny tolom-bahoaka 2009 ka hatramin’izao. Tsy nivadi-belirano ary azo ambara fa tanora mafana fo amin’ny fampandanina ny kandida laharana faha-13.

Nandritra ny tafa nifanaovana taminy ny antoandron’ny alarobia 10 oktobra teo, dia nanambara i Lamas fa anisany antony naharesy lahatra azy amin’ny fanohanana an’i Andry Rajoelina ny fananan’ity farany vina mazava entina hitondrana ny tany sy ny fanjakana. Maro ireo mpitondra nifan-dimby fa tsy nanana vina mazava nitondrana an’i Madagasikara ka nahatonga ireny tsy fahombiazana lava ireny, hoy hatrany i Lamas. 

Noraisiny, ohatra, ny fanamboarana ny lapan’ny tanànan’ Antananarivo izay may tamin’ny taona 1972 fa taty amin’ny fitondran’ny filoha Rajoelina vao tafarina. Maha-kasika ilay kianja manara-penitra Stadium Barikadimy, dia nanana finiavana ny filoha Rajoelina hamita ny asa saingy rehefa tafakatra teo amin’ny fitondrana  Rajaonarimamampianina dia tsy nivaky loha tamin’ny famitana izany. Azo antoka fa hofaranan’ ny filoha Rajoelina ny famitana io kianja io rehefa tonga eo amin’ny fitondrana ny tenany, hoy i Lamas. Nomarihiny fa miasa any anaty komity mpanohana rehetra any ny Pro ANR Toamasina. Miasa eny anivon’ny komity mpanohana distrika (IRD), any amin’ny komity npanohana eny anivon’ ny Kaominina ( IRK) ary ny eny anivon’ny fokontany na ny IRF.  Fampandresena ny filoha Rajoelina no fanamby.

 Midika fandresen’ny Malagasy rehetra mantsy ny fandresen’ny kandida laharana faha-13. Fandresen’ny filoha Rajoelina no mamarana ny geja sy fahantrana nentin’ny HVM, hoy hatrany i Lamas Pro ANR. 

Mifanitsa-kitro hatrany izay toerana alehany

Tafiditra ao anatin’ny fampielezan-kevitra tanteraka ireo kandidà hifaninana amin’ny fifidianana izay ho filoham-pirenena amin’izao fotoana izao. Ho an’ny kandidà Andry Rajoelina, laharana faha-13 manokana dia fahombiazana hatrany no hita tamin’ireo fitetezam-paritra nataony. Ny Faritra avaratry ny Nosy iny no nanombohan’ny kandidà laharana faha-13 ny fampielezan-keviny ny alatsinainy lasa teo. Nisantatra izany tao an-tampon-tanànan’ Antsiranana izy ary  nikisaka avy hatrany nitety ireo Kaominina mandrafitra ny Distrikan’Antsiranana faharoa indray izy taorian’izay. 

Mifanitsa-kitro hatrany ny olona amin’izay toerana rehetra alehany, feno hipoka ihany koa ny kianja rehetra izay anaovany ny famoriam-bahoaka. Liana ny vahoaka izay mangetaheta fandrosoana hany ka ampy hamelona ny fanantenan’izy ireo na dia mifanatri-tava amin’ny kandidà Andry Rajoelina fotsiny ihany aza. Hatreto dia Distrika manodidina ny valo no efa voatetin’ny kandidà laharana faha-13. Fahombiazana hatrany no azony, miraradraraka ny fampanantenana isak’ izay faritra andalovany ary vonona hifanome tanana aminy ny vahoaka fa hiara-hitondra fampandrosoana an’i Madagasikara.

Kamy sy Avotra Isaorana

Ino Vaovao0 partages

FANAHINIANA SA TSY FAHAMATORANA ? : Napetaka tao amin’ny toeran’ny kandida faha-13 ny afisin’ny faha-14

Ny faritra natokana hametrahana ny afisin’ny kandida laharana faha-13, Andry Rajoelina, dia nametahan’ny mpametaka afisin’ny kandida laharana faha-14, Eliana Bezaza. Nipetraka ny fanontanian’ny maro hoe fanahiniana natao sa tsy fahamatoran’ny mpametraka afisy  ? Tokony hanome toro-marika mazava an’ireo mpiara-dia aminy ny kandida tsirairay mba hialana amin’ny tranga tahaka izao niseho tao Toamasina izao.

Ino Vaovao0 partages

FAMBOLEM-BARY AO AMBATORIA : Hanamboarana toho-drano lehibe ny vahoaka

Faly sy ravo araka izany ny vahoakan’Ambatoria raha toa ka anisan’ ireo toerana notsidihan’ny kandida laharana faha-13 Andry Nirina Rajoelina, tao anatin’ny Faritanin’ Antsiranana, nandritra ny fanombohana ny fampielezan-kevitra. Nandritra io fihaonana io dia saika voavaly avokoa ny hetahetam-bahoaka. Nahaliana avy hatrany ny mponina ny fametrahana angovo ambany vidy mandeha amin’ny herin’ny maso-andro izay amin’ny sarany roa arivo ariary monja isam-bolana. 

Paikady vaovao hialana amin’ny fampiasana labozia moa no tena tombontsoa katsahina  amin’izany ary indrindra  fa natao hanampy sy hitsinjovana ny fiainana andavanandron’ny mponina. Ankoatra izay dia velom-panantenana tanteraka ny tsirairay satria hisy ny fanamboarana tohodrano  lehibe ao an-toerana mba ho fampiroboro-boana ny sehatry ny fambolem-bary. Havaozina ny fiainan’ny tantsaha mba hialana amin’ny fahantrana mangitsokitsoka amin’ izao fotoana izao. 

Tsara tsindriana ihany koa etsy andanin’izay  fa kaominina miisa 12/20 ao anatin’ny  faritanin’ Antsiranana dia saika mpamokatra lavanila daholo. Apetraka ny fanamby, tratrarina ny tanjona, hoy ny Filohan’ny IEM dia ny hahatonga an’ Ambatoriha ho anisany sompitra lehibe eto Madagasikara. Notsiahiviny tao anatin’ ny lahateniny hatrany fa ny fitiavana no nanery azy hampandroso ny Firenena. Entanina hatrany araka izany ny vahoaka Malagasy iray manontolo mba tsy ho diso safidy intsony ka hanaiky voarebirebin’ireo mpanao politika efa zatra namotika an’i Madagasikara tao anatin’ny taona maro. Efa vonona sy ampy traikefa ny lehilahy ary tanora sahy hanarina ny Nosintsika ao anatin’ ny fotoana fohy.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

FAMBOLENA LAVANILA : Napetraka ny tetikasa vaovao mba ho fanatsarana ny vokatra

Tao amin’ ny “restaurant Capricorne” no nanatanterahana ny  fanatsarana ny dinik’asa ka tombontsoa lehibe maro sesehena ho an’ny fampivoarana ny tontolon’ity vokatra ity no tanjona tratrarina. Nisy ny famoriana ireo tantsaha ary fantatra tamin’izany fa ny fitadiavana vahaolana hitondra ny fanavaozana ny fambolena ary koa  hitsinjovana ny momba ny fiainan’izy ireo manokana no tena voatsindry tao anatin’ izany. 

Fanondrotana avo ny Faritra Sava eo amin’ny lafiny ara-toekarena ary koa fanentanana ny vahoaka fa reharehan’i Madagasikara ity seha-pihariana lavanila ity. Raha ny loharanom-baovao voaray matetitetika aloha mahakasika ny halatra lavanila maitso  any an-toerana tamin’ity taona ity dia  azo lazaina fa mba  efa nilamindamina  ary efa tsy dia nahitana olona nanao izany  loatra intsony.

Tatianà R.

Tia Tanindranaza0 partages

Fampandrosoana an’i MadagasikaraTsy maintsy arahina finoana

Omaly alarobia 10 oktobra no nampahafantarina tetsy Mandrimena Tanjombato ny fampandrosoana ara-toekarena tanterahina amin’ny lafiny finoana sy vavaka ataon’ny fikambanana Mpitory teny Mpitandrina Mpanompo (3M).

 

Nanambara ny fikambanana fa tompon’andraikitra voalohany eto Madagasikara izy ireo ny amin’ny fampiroboroboana ara-toekarena indrindra ny amin’ny fampielezana ny filazantsara. Tamin’ny oktobra 2017 dia nisy ny fampivoarana ny fambolena araka ny tatitry ny tompon’andraikitra voalohany ny 3M, Faly Ravoahangy. Ny vina dia ny hitady sy hanofana an’ireo olona nantsoin’Andriamanitra amin’ny sehatra fanompoana mba hiverina tanteraka amin’ny baiboly izy ireo. Misy ny hetsika iraisam-pirenena momba ny toriteny mirakitra fanazavana ny tenin’Andriamanitra (sommet international de la prédication textuelle). Antony anaovana ny hetsika ny hanentanana ny olona rehetra misehatra amin’ny fitandremana sy ny fampianarana ny tenin’Andriamanitra mba hiverina tanteraka amin’ny baiboly. Tsy tokony hivaona amin’ny  tenin’Andriamanitra ny mpino amin’ny fanazavana ny olona ny amin’ny baiboly na dia mihamaro hatrany aza ny antokom-pivavahana sy ny fiangonana eto amin’ny firenena.

Tsirinasolo

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Famotsiam-bolaAndrasana ny fandaniana ny lalàna

I Madagasikara dia efa ela no nanasonia ny fifanarahana mahakasika ny fanenjehana famotsiam-bola.

 

 Izany no nahatonga ny rafitra miady amin`ny kolikoly sy famotsiam-bola napetraka tamin`ny taona 2004 sy 2005, izany hoe efa ela no tokony hapetraka ireny zavatra ireny. Ity lalàna farany ity no ahafahana mameno ny rafitra rehetra. Hitantsika fa ny fitsarana misahana ny ady amin`ny kolikoly  na “Chaine penale anti-corruption” dia efa niova “pole anti-corruption » ary efa mipetraka daholo ny rafitra vaovao. Efa tafapetraka ny eto Antananarivo ary mametraka ny any Toamasina sy any amin`ny renivohi-paritany ao aoriana ao. Araka izany, io lalàna io sisa no tsy mahafeno an`ilay fepetra takian`ilay fifanarahana iraisam-pirenena. Antony mantsy, rehefa hita fa misy kolikoly natao na nisy famotsiam-bola natao dia io lalàna io ihany no ahafahan`ny fanjakana malagasy mitazona, manageja ary mamerina ilay tombontsoa azo tamin`ny alalan`ny kolikoly na famotsiam-bola. Efa tamin`ny taon-dasa no napetraka teo anivon`ny antenimieram-pirenena ilay volavolan-dalàna fa tsy nodinihana mihitsy. Misy ny fanajana ny fiandrianam-pirenena fa misy koa ny tombontsoa ambonin`ny firenena: na mandeha ny fandinihana ny volavolan-dalàna, afaka hahitsy ireo solombavambahoaka ihany ny andininy izay heverina mihoatra tokony ho izy na tsy manaja ny fahafahana sy fahalalana ary ny zon`ny olombelona ao anatin`ny fandaniana ilay lalàna ka tokony haroso ihany amin`ny fivoriana ara-potoana faharoa amin`ny herinandro ambony.  Ankoatra izay, tokony hodinihana ihany koa ny hahatomombana ara-dalàna tsara ny resaka fifidianana hatramin`ny fihodinana faharoa. Tsy latsa-danja ihany koa ny filaminam-bahoaka satria hitantsika fa betsaka ny fanararaotana na eto an-drenivohitra na any ambanivohitra na any amin`ny faritra rehetra any mba hampisy izay tsy fikorontanana izay manoloana ny fanatanterahana izay fifidianana izay. Tsy hay adinoina ihany koa ny sosialim-bahoaka satria ny vidim-piainana, ny vidin`ireo akora fampiasa amin`ny andavanandro, na ny solika… miakatra foana dia tokony hodinihana. Antenaina fa tsy ho variana amin`ny fampielezan-kevitra ny depiote na dia manomana ny fifidianana filoham-pirenena i Madagasikara fa mba hanao vaindohan-draharaha ny fiainam-pirenena ihany koa.

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Politika

Notontosaina tetsy amin’ny oniversiten’Antananarivo omaly ny fanokafana ilay hetsika mitondra ny lohateny hoe « Université de la démocratie sociale.

 

 ». Ry zareo avy eo anivon’ny rafitra alemanina Friedrich Ebert moa no mikarakara ity hetsika mandritry ny 3 andro ity etsy Ankatso ary hampahafantarina lalindalina, raha ny fanazavana, ny atao hoe demokrasia sosialy.

Saika gaga amin’ny fihetsik’ireo kandida ho filoham-pirenena miisa 22 mikasa ny hanemorana ny fifidianana nefa sady manao propagandy ihany avokoa ankehitriny ireo mpanao politika naneho ny heviny. Misy kosa anefa ireo milaza fa ilaina izany ho fampivelarana ny demokrasia sady fanamafisana fa ilaina ny fifidianana na dia mbola tsy tomombana aza ny fitsipi-dalao.

Mozika

Etsy amin’ny Piment café Antanimena no fotoana hifanomezan’i Olombelo Ricky amin’ireo mpakafy azy rahampitso alina ao anatin’ilay fampisehoana takariva mitondra ny lohateny hoe « Amorom-parihy ». Ho heno amin’io alina io indray izany ireo hira nandrotsirotsy izay 30 taona izay toy ny « Amorom-parihy », mazava ho azy, « Iray lalana », « Taratra hazavana ».

Tia Tanindranaza0 partages

Mandrosoa FaravohitraNotoloran’ny kaominina fanampiana ireo traboina

Tsy nanadino ireo traboina vokatry ny hain-trano nitranga tao amin’ny fokontany Mandrosoa Faravohitra ny herinandro lasa teo ny Kaominina Antananarivo Renivohitra omaly,

Pati

 

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Marc Ravalomanana« Hamoraina ny fananan-tany ho an’ny Malagasy »

9 taona no niandrasako, niandrasanao ity fifidianana ity. Kihon-dalana ho an’ny tantara izao, ka mahaiza misafidy, hoy i Marc Ravalomanana raha nitsidika ny tapany avaratra andrefan’ny nosy iny omaly dia tao Port Bergé sy Ambanja.

 

Nihaona tamin’ny vahoaka Malagasy aho ary niresaka tamina sehatra maro manerana izao tontolo izao, toy ny firenena matanjaka, ny mpamatsy vola toy ny banky Iraisam-pirenena, FMI … izay vonona amin’ny fanatanterahana ny MAP 2. Tsy maintsy miasa miaraka amin’ireo firenen-dehibe isika. Tsarovy tsara fa tamin’ny 2005 i dada dia namafa ny trosa rehetra an’i Madagasikara, hoy izy. Efa neken’ny mpamatsy vola ny « manifesto » hanatanterahana izany miaraka aminy, ary niaraha-namolavola tamin’izay ireo rahateo. Nohamafisiny tany Ambanja io. Ny mpamatsy vola dia efa vonona tamin’ny MAP ary hanohy izany amin’ny MAP 2. Tsy hanao fifanarahana maloto amina vola misy tambiny famarotan-tanindrazana izy, ary harovana ny harena izay an’ny Malagasy na an-dranomasina na an-tanety. Hampitomboina ny fidiram-bola sy ny fahefa-mividin’ny Malagasy. Hakarina ny lanjam-bola satria raha tamin’ny androny dia 2.500Ar ny sandan’ny Euros iray, hapetraka ny tontolo manampy ny famoronana asa satria talentany ny manangana orinasa, ka porofo iray ny MBS sy ny Tiko,… Hampiroboroboana ny orinasa madinika sy salantsalany,… ka hamoraina ny famatsiam-bola sy fampindramam-bola. Ny ZIZ avy any Alemaina, ohatra, dia efa vonona amin’ny fiaraha-miasa. Hamoraina ny fananantan-tany ho an’ny Malagasy, ary tsaroana tsara fa i Madagasikara no voalohany nomen’ny Amerikanina famatsiam-bola tamin’ny alalan’ny MCI (Millenium Challenge Account), ary tamin’ny fotoan’androny rahateo no niantombohan’ireny Birao Ifoton’ny fananan-tany ireny na ny BIF.  Ny resaka angovo dia notsiahiviny sy nanaovany fampitahana ny vidin-jiro tamin’ny 2007 sy ankehitriny, ka ampiasaina ny fomba sy ny teknolojia sy fahaiza-manao rehetra hahafaha-mamaha ny olana, hoy izy. Eo ihany koa ny rano fisotro madio. Mikasika ny fitsinjaram-pahefana, fifidianana fa tsy tendrena intsony ny tompon’andraikitra isaky ny ambaratonga mba hiantohana ny tombontsoan’ny vahoaka mba hamerenana ny fifampatokisana eo amin’ny mpitondra sy ny entina. Ren’ny sofiny ny fahoriana sy fitarainana nataon’ny mponina, tsy eo amin’ny lafiny fahantrana ihany fa eo amin’ny tsy fandriam-pahalemana amin’ny sehatra rehetra, ny olana tsy hahafahan’ny ankizy hiditra an-tsekoly intsony, ny fahapotehan’ny fotodrafitrasa isan-karazany, ny tsy fananan’asa, sns… Manaitra ny hambom-pony ireo toe-javatra mihatra amin’ny mpiray firenena aminy ireo ary mandrisika azy hanompana ny fahaizany amam-pahalalany sy ny fahendreny hamerina indray ny hasin’ny Firenena Malagasy eo anivon’izao tontolo izao. Nanome toky i Marc Ravalomanana fa efa eo izao ny MAP 2 izay havadika ho asa ka tsy maintsy haverina amin’ny laoniny ny fiainam-pirenena. Misy ny sakana amin’ny endriny maro samihafa, tsy vitsy ny misompatra ary tsy mitsahatra ny fandrahonana. Tsy mampihemotra ny kandidà laharana-25, Ravalomanana Marc, ireo satria ny vahoaka Malagasy no mitaky famonjena ary ny Firenena Malagasy no mila fanavotana. “Miara-miasa no fahombiazana” ka tsy maintsy mandray andraikitra ny Olom-pirenena tsirairay hisorohana ny fiverenan’ny mpandrava sy mpandrodana ary mpanao gaboraraka eo amin’ny fitondrana indray.Ny olona rehefa mandray anjara na 100Ar aza tsy azo vidiana intsony, ary izay ilay hoe: “ésprit participatif”, hoy I Dadavalo satria mifantsika ao an-tsaina ny hoe: anay io, anay i Dada, hataonay izay hahalany azy.

Toky R

Tia Tanindranaza0 partages

Faritra ivelan’ny tanàn-dehibeHampilalaovin’ny Métatron production sarimihetsika

Raikitra nanomboka ny faran’ny herinandro teo ny tetikasa famokarana raki-tsary sy raki-peo amin’ny toerana mivoaka ny tanàn-dehibe napetraky ny Métatron Production ao Mahitsy.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Famarotana AntibiotikaNohenjanina ny fanarahamaso

Nandray fanapahan-kevitra omaly ireo farmasiana mivondrona ao anatin’ny fikambanan’ny farmasianina eto Madagasikara tarihin’ny dokotera Mora Edwine manoloana ny firongatry ny fihinanana antibiotika eto amintsika.

Pati

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

RANOMASIN’I MORONDAVA

Miakatra an-tanàna ny ranomasina ao Morondava hatramin’ny afak’omaly. Izany dia noho ny firotsahan’ny orana be loatra tamin’ny alatsinainy alina teo.

 

Tsy io tanàna io irery no tsy nivonona tamin’ny firotsahan’ny orana tampoka. Isan’ny nitondra faisana koa ny fiara izay teny amin’ny lalam-pirenena izay marobe ny nivadika noho ny halaman’ny làlana sy ny tsy fahitàna intsony izany. Mila hamafisina hatrany ny seraseran’ny mpamantatra toetry ny andro eto amintsika mba tsy hisian’ny fahavoazana be loatra miverimberina.

ADY AMIN’NY JIOLAHY

Nifarana ny hetsika Mandio notontosain’ny zandarimariam-pirenena nandritry ny volana iray. Raha ny tao amin’ny faritra Atsinanana manokana dia olona telo nosokajiana ho jiolahy no maty. Miisa 15 ireo olona naiditra am-ponja noho ny fandikan-dalàna samihafa ary misy koa ny fiara 40 tsy maintsy nogiazana satria tsy nanara-dalàna ny taratasiny. Raha tsiahivina, hetsika fampandriana fahalemana alohan’ny fifidianana ity hetsika Mandio ity. Na izany aza, mila fifidiana ve vao tokony hihetsika ny mpitandro ny filaminana sa tokony ho asa andavanandron’izy ireo izany ? 

HANDORO VELONA NY OLON-TIANY

Teo am-piomanana ny handoro velona ny olon-tiany ilay lehilahy antsoina hoe Patrick no tonga tampoka ny mpitandro ny filaminana. Jiolahy ilay lehilahy ary rehefa fantany fa hisaraka aminy ilay tovovavy izay mahafantatra ny tsiambaratelony amin’ny maha olon-dratsy itsy voalohany, dia naleon’i Patrick novonoina ho faty. Nisy vaovao nandeha mialoha anefa momba ity olon-dratsy ity ary efa teo am-pikonokononana ny handoro velona izy no voasambotra. Nidoboka am-ponja avy hatrany raha natolotra ny fampanoavana tao Toamasina. 

FITARAINANA ENY AMIN’NY HCC

Iray volana latsaka alohan’ny fifidianana dia mbola mitohy ihany fisian’ny fitarainana eo anivon’ny HCC mba hanafoana izany. Fikambanana sy antoko politika (izay manana kandida anefa)  maro no nanome fe-potoana 12 ora ho an’ny HCC mba hialàn’ny filohany Jean Eric Rakotoarisoa ary koa hamerina hatramin’ny voalohany lisi-pifidianana ka hanafoana ny efa misy amin’izao fotoana izao. Karazan’ny rediredy ihany izany satria ny propagandy aza efa lasa ary koa ny fianakaviambe iraisam-pirenena dia tsy nisy nanohitra ny fifidianana izay handeha amin’ny 7 novambra. 

PESTA

Feno folo amin’izao fotoana izao ny olona izay mitondra ny tsimok’aretina pesta. Ny fito amin’izy ireo no voamarina fa efa tena voa tanteraka. Na izany aza anefa ny minisiteran’ny fahasalamana dia toa mbola manafina hatrany ary milaza fa voafehy tanteraka ny valan’aretina pesta hatreto. Asa, hiandry izany hiparitaka be indray ve vao tena hanazava ny marina ? Tsiahivina fa ny fanafenana ny zava-nisy no niteraka savorovoro be tamin’ny taon-dasa ary nampikorontana ny saim-bahoaka. Dia tsy mbola handraisana lesona ihany ve ny zava-nisy tany aloha ? 

FAMPIASANA FANANAM-PANJAKANA

Mbola mitohy ihany ny fampiasana fananam-panjakana amin’ny fanaovana propagandy. Toa izay nitranga tany Amparafaravola-Alaotra omaly. Ny kamiaon’ny BNGRC na ny birao izay misahana ny loza voajanahary, no nitatitra ireo mpanao fampielezan-kevitra an-dRajaonarimampianina omaly. Tany an-toerana io kandidà io omaly ary dia notaterina teo amin’ny kianjabe Antsahavola ireo olona, izany dia avy amin’ireo kamiaom-panjakana. Betsaka no naka sary izany. Handrasana ny fanapahan-kevitry ny Ceni satria efa mibaribary loatra ny tsy fanarahan-dalàna. 

JIOLAHY TANY BRICKAVILLE

Tsy tokantrano intsony fa tanàna mihitsy no tafihan’ny jiolahy ankehitriny. Izany no nitranga tao Anjahamana-Brickaville ka naharatrana olona roa. Nitifitra avy hatrany mantsy ireo olon-dratsy vao tafiditra tao an-tanàna, izany dia entina handemena ny mponina. Tafiakatra hatrany amin’ny 18 tapitrisa ariary ny vola lasa rehefa natao ny kajikajy tamin’ireo tokantrano maro voatafika. Lasa koa ny volamena sy ny kojakojan-tokantrano samihafa nandritr’ity  fandalovan’ny jiolahy ity. Voaroba ny fivarotana, ny trano ary ny olon-tsotra teny an-dalana. 

MORONDAVA

Olona 17 no nidoboka am-ponja noho ny fanakanan-dalana sy fanakorontanana, momba ny raharaha Morondava. Raha tsiahivina dia tezitra ny olona noho ny fanasiana barazy ny reniranon’i Dabaraha. Nanampy trotraka ny hatezerany ny fisian’ny jiolahy izay voasambotra kanefa nisy nilaza fa efa navotsotra. Ireo raharaha roa samihafa ireo no nitarika ny olona hikorontana tao Morondava. Tsy nijanona fotsiny tamin’izao anefa fa notsiponina tsirairay izay voarohirohy ho tompon’antoka ary nadoboka am-ponja vonjimaika. 

OLANA ARA-TANY

Nivoaka tamin’ny fahanginany ny mponina eny Ankotrika-Ivato ary nilaza izy ireo fa manohitra ny fanohizana ny lalam-baovao izay mihazo ny seranam-piaramanidina ka mandalo amin’io tanàna io raha miala eny Andranotapahana. Ny antony dia ny fahitan’izy ireo fa tsy ara-dalàna tanteraka ity tetikasa ity. Indraindray koa anefa dia fomba fiady iray mba hangatahana vola na koa hanonerana ny vidin-tany ny hetsika toy izao. 

NAMADIKA PALITAO I JAONA ELITE

Nivadika palitao tanteraka ny depiote Jaona Elite ary nilaza fa hiara-dia sy manohana an’i Andry Rajoelina. Izany no taratry ny politika eto amintsika ka mahatonga ny firenena ho latsaka an-katerena toy izao. Raha hiverenana dia ity depiote ity no anisan’ny niaro fatratra ny fitondrana Hvm ary nizara vola tamin’ny depiote hafa mba hampandany ny lalànan’io antoko io. Rehefa fantany fa tsy tafavoaka ny kandidà dia ny azy no nalefany mialoha. Niteraka resa-be sahady ity fialana nataon’ity depiote ity tao amin’ny sambo izay nisy azy.   

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Mihodina ny tany

Mety hahatsikaiky ny mahita olona mametaka peta-drindrina kandida iray kanefa manao fanamiana kandida iray hafa. Mety misy ho sorena koa anefa rehefa mahita tranga toy izany.

Mitovy amin’izay koa ny mety ho fihetseham-po rehefa mahita sarina kandida samihafa aranty amina fiara tokana. Toa tsy mampino raha sitraky ny kandida ho filoham-pirenena vonona ny ho lany amin’ny fifidianana no mankasitraka fomba fampielezan-kevitra tsy nisy nanao toy izany. Izay tokoa angamba ny dikan’ilay fomba filaza hoe mihodina  ny tany na mihodina ny daty, araka ny filazan’ny mpanakanto azy. Mba anjaran’ny valalabemandry indray ny manao izay mahafanina ny mpanao politika mandritry ny volana sy andro maromaro. Jerena tany amin’ny fotoam-panomanana ny fifidianana, mba tsy hilazana ho nandritry ny fampielezan-kevitra nialoha ny fotoana, toa hita ho samy nahazaka vahoaka daholo na Hendry io na bodo na adala. Tonga anefa ity ny fotoana fampielezan-kevitra, toa samy zara raha misy mpanotrona indray ny ankamaroany na aiza na aiza alehan’izy ireo. Ny sasany amin’ireo izay nanandra-tena ho nahazaka vahoaka aza nalaza sahady fa saika niharana hatezeram-bahoaka satria tsy nahaloa ny volan’ireo nokaramainy ho vahoakany. Tsy mbola misy afaka milaza azy ho mpandresy, araka izany, hatreto fa ny aorian’ny fifidianana ihany no azo hitsarana izay tena mamim-bahoaka marina. “Mba hampalahelo ny sambatra” amin’ity volana ity.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Basket Alley Hoop 15 taonan’ny RDJ 96.6 fmNatolotry ny Tale Jeneraly omaly ny lokan’ireo nandresy

Natolotry ny Tale Jeneralin’ny radio RDJ fm 96.6, Tahiana Rasolojaona « Jaytax », omaly talata tetsy Analakely misy ny foibeny ny lelavola fanampin’ny amboara natolotra an’ireo ekipa tompondaka isaky ny Boriborintany 6 eto Iarivo ka nandray anjara tamin’ilay fifaninanana

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Karate - Tompondakan’ny Ligin’AnalamangaHandraisan’ireo seksiona 7 anjara amin’ny alahady izao

Hanatontosa ny fiadiana ny ho tompondaka ao aminy amin’ny alahady 14 oktobra izao etsy amin’ny kianja mitafon’i Mahamasina ny ligin’ny karate eto Analamanga izay hivondronan’ny seksiona 7 (Antananarivo Renivohitra, Atsimondrano, Avaradrano, Anjozorobe, Ankazobe,

Ntsoavina Evariste

 

Tia Tanindranaza0 partages

Andro Iraisam-pirenena ho an’ny ankizivavyAnio no hanokafana ny lalao baolina kitra vehivavy sokajy U 16

Homarihana ao anatin’ny fanohanan’ny Unicef ny Baolina kitra vehivavy sokajy U 16 karakarain’ny FMF eny amin’ny kianjan’i Carion ny 12-20 oktobra 2018 izao ny andro iraisam-pirenena ho an’ny ankizy vavy izay hankalazaina isaky ny 8 oktobra isan-taona. Anio alakamisy 11 oktobra tolakandro eny amin’ny kianja

Tia Tanindranaza0 partages

Fiara tsara sy matanjakaTsy zakan’ny Malagasy intsony ny fanafarana

Nampahafantarina tetsy amin’ny Hotely Telozoro Andrefan’Ambohijanahary omaly talata 09 oktobra ny hetsika meeting VW Mada Andiany faha-5 izay hatao ny sabotsy 13 oktobra ho avy izao manomboka

 

amin’ny 08 ora sy sasany maraina etsy amin’ny lapan’ny fanatanjahantena Mahamasina. Tanjona ny hampihaonana sy ny fanamafisana orina ny fifandraisana amin’ny olona tia sy miondana ny fiara  Vw, Audi, Porsche sy ireo marika mitovitovy amin’izany. Hisyaraka izany ny fifanakalozana traikefa na amin’ny resaka fikojakojana, na ny fitaovana miasa ary indrindra mety ho tonga amin’ny fifamarotana  mihitsy aza izany. Nanamarika ireo mpikarakara fa tena mbola be mpitia ireo marika ireo amin’izao fotoana ary mbola ahitana pièce tsara eto Madagasikara. Na dia izany aza anefa dia tsy zakan’ny Malagasy intsony izany manafatra fiara izany satria tena mihalafo isan’andro ny vidiny  ka aleo ny eo an-tanana no atsaraina. Tsiahivina fa sady faha -10 taonan’ny klioba Magolf io ary hisy ny fifaninanana hanomezan-doka ho an’ireo manana fiara mendrika

Tsirinasolo

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Jobily faha-50 taonan’ny FJKMNy 21 oktobra ny famaranana azy eny Mahamasina

Taorian’ny fanombohana ny taon-jaobily faha-50 ny Fiangonan’i Jesoa Kristy eto Madagasikara (FJKM) sy ny faha-200 taona nahatongavan’ny LMS (London Missionary Society) tany Antsiranana ny volana aogositra 2017 sy ny ivon’ny fankalazana tany Toamasina ny volana aogositra 2018 teo,

 

 dia eto Antananarivo no hamaranana ny taon-jaobily amin’ity volana oktobra ity. Tapaky ny Komitin’ny Fankalazana tarihin’i Marc Ravalomanana ary fa ny 19-21 oktobra izao no fotoan-dehibe ho an’ny mpino FJKM. Nampahafantatra ny pitsopitsony tetsy amin’ny Tranon’ny Foibe FJKM tetsy amin’ny tohatohabaton’Antananinarenina ireo solontenan’ny Komity fankalazana tamin’ny alalan’ny Pasitera Roger Randriamisata sy Atoa Rajemison Rakotomaharo. Toy izao ny ambangovangon’ny hetsika sy ny fandaharam-potoana : ny zoma 19 oktobra manomboka amin’ny 5 ora hariva, dia eny amin’ny FJKM Andrainarivo no hifamotoana ny mpino rehetra. Famelabelaran-kevitra no hatao amin’io. “Ny mpino Protestanta miatrika ny fiainam-pirenena” no lohahevitra hovoaboasana mandritra izany. Ho avy handray anjara sy hanome voninahitra ireo mpitantana lehibe teo anivon’ny FJKM mbola velon’aina. Ny sabotsy 20 oktobra kosa dia hisy fanompoam-pivavahana lehibe sy fitokanana ny tsangambaton’ny jobily, eny amin’ny Kolejy Teôlôjika Ivato, manomboka amin’ny 10 ora maraina. Ity Kolejy teôlojika ity, izay natao hampiroboroboana ny fanofanana mpitandrina ho maro kokoa noho ny teo aloha satria anisan’ny foto-kevitra ifotoran’ny FJKM rahateo ny hoe “Vontosy Filazantsara i Madagasikara. Hisy ny antsam-piderana sy koranam-pianakaviana arahina fiaraha-misakafo. Ny alahady 21 oktobra kosa no tena hamaranana ny taon-jobily eny amin’ny kianjaben’i Mahamasina, ka fanompoam-pivavahana goavana iombonan’ny zanaky ny FJKM rehetra no hatao eny an-toerana, manomboka amin’ny 10 ora maraina. Hisokatra vao maraina ny vavahady, ary hikatona ireo fiangonana FJKM eto Antananarivo sy ny manodidina, fa eny Mahamasina ny rehetra no hiara-kamarana tanteraka ny taon-jaobily. Hisy Asa sy Fampaherezana amin’io alahady 21 oktobra io.

Toky R

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Miteny ny TeknisianinaTena hosoka ilay “Pérmis biométrique”

Niteraka adihevitra lehibe ny resaka “pérmis biometrique” eto amintsika, ka dia nanasa vahiny ny fandaharana Teknisianina tao amin’ny Top Radio 102.8 FM omaly, nanazava io resaka “biometrika” io.

 

 Nitondra fanazavana sy ny heviny mahakasika izany Atoa Toavina Manarivo, Injeniera eo amin’ny tontolon’ny informatika, ary efa tale teknika teo anivon’ny minisiteran’ny fifandraisan-davitra. Raha vao maheno io teny “biometrika” io, hoy izy, dia ny resaka “empreinte digitale” na lavotondro no tonga ao an-tsaina voalohany, ary tafiditra ao anatin’io ny karazan-javatra sy ny mombamomba ny tsirairay na “information”, miainga amin’ny zavatra voajanahary misy amin’ny olombelona mampiavaka ny tsirairay, izay azo tehirizina amin’ny alalan’ny nomerika. Ny rantsan-tanana dia mitahiry “empreinte digitale”, ny feo dia mitahiry “empreinte vocale”, ny tarehy dia mitahiry “empreinte faciale,... Voaresaka daholo ireny raha vao miresaka “biometrie”. Manavaka ny rehetra izany hahafahana mamantatra sy mitahiry ny mombamomba ny tsirairay. Misy lalam-piofanana manokana arahina amin’io, ka hay foana ny manavaka miainga amin’ny resaka “empreinte”. Ny pitsopitsony teknika hahafahana milaza fa “biometrika” ny zavatra iray, dia “information biométrique” tehirizina amin’ny nomerika, ny fitahirizana ny “donnée” izay saro-pady, ary misy kaody ampiasaina toy ny “QR” ary mety hisy ny puce RFID (Radio Frequency IDentification) izay azo vakiana avy lavitra, ary misy zavatra afaka mamaky azy. Afaka mitahiry ny mombamomba ny tsirairay, ary tokony hisy ny “lecteur” na fitaovana famakiana azy amin’ny fikirakirana ireny, kanefa tsy dia mbola manana izany firy isika raha ny resaka ara-panjakana. Ilaina ny fampiasana “biometrika” amin’ny resaka fiarovana amin’ny halatra, ny hosoka,… amina dosie, ary maivana kokoa ny fikirakirana azy. Ny fitantanana ny raharaham-panjakana dia mila izany, ary tokony ho any amin’ny kara-panondro no hanombohana azy. Mikasika ny hoe: “pérmis biométrique”, dia ampahatsorana no hilazana fa hosoka iny, hoy i Toavina Manarivo. Tsy hoe rehefa misy “QR Code” na “hologramme” anefa, dia biometrika. Ny tena zava-dehibe dia ny fahafahana mitahiry ireo “donnée” sy ny “information biométrique”, ary farafaharatsiny ahitana ny iray amin’ireo “empreinte” noresahina tetsy ambony rehefa vakiana amin’ny fitaovana manokana.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

CEDSNivoaka ny andiany faha 14

Namoaka mpianatra am-polony indray ny CEDS ( Centre d’études diplomatiques et strategiques) tarihin-dRasoarahona Solofo.

 

Tetsy amin’ny Carlton  Anosy no nanatanterahana ny lanonana tamim-pomba ofisialy omaly alarobia 10 oktobra natrehin’ny praiminisitra Ntsay Christian.  Andiany faha-14  no navoaka,  misalotra ny anarana  dokotera Jules  Ravony, niofana nandritra ny 12 volana katroka. Zavatra maro loha no nampianarana azy ireo hahafahana miatrika ireo asa fampandrosoana eto amin’ny firenena. Nampiavaka ity andiany ity ny fisafidianana ilay ray mpiahy azy dia ny tale jeneralin’ny birao mahaleotena iadiana amin’ny kolikoly. Tsy izaho loatra no nosafidian’ity andiany ity, hoy Atoa Jean Louis Andriamifidy  fa ilay rafitra tantanako. Mino sy mahatoky aho fa anisan’ny hanatevina ny ady amin’ny kolikoly hatao eto amin’ny firenena ny andiany dokotera  Jules Ravony ho fampandrosoana ny firenena. Naseho ampahibemaso omaly ihany koa ireo andiany faha-15 handray anjara  amin’ny fiofanana manaraka. Anisan’ireny ny talen’ny tranopirintim-pirenena etsy Analakely.

Pati

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fiarovana ireo nosy manodidinaMiankina amin’izay filoha ho lany eo

Hafahafa ny fomba fizotry ny fikarakarana fifidianana, hoy ny fanehoan-kevitr’ireo mpanao politika. Tsiliam-baovao iray no nahenoana fa mbola manomana kandida iray ho filoham-pirenena amin’ireo 36 isa indray ny frantsay hahafahany mametraka ny politikany, indrindra mikasika ireo nosy manodidina.

 Araka ny nambaran’ny siantifika iray izay nanaraka ny fifanarahana momba ity resaka nosy ity talohan’ny taona 2007 dia mbola ny nosy Tromelin, izay hany tokana avy aty atsinanan’i Madagasikara ihany hatreto no mbola vita fifanarahana amin’ny frantsay amin’ny alalan’ny nosy La Réunion. Niarahan’izy ireo mitantana amin’ny nosy Maorisy izy io taty aoriana. Mikasika ireo nosy 4 ambiny aty andrefana kosa dia Eoropa, Bassas da india, Juan de Nova ary Iles glorieuses dia nambarany fa mitady izay olona ahafahany manasonia fifanarahana mikasika ireo hapetraka eo indray ankehitriny ny frantsay mba hahafahany manjaka tokana amin’ireo harena ao. Tsy olana amin’izy ireo na hiongana aza avy eo ny olona hapetrany satria paikadiny aorian’izay indray ny hametraka fanjakana federaly ahafahany mifehy ny isam-paritra. Miankina amin’izay filoha ho lany eo, araka izany, ny fiarovana ireo nosy manodidina.

J. Mirija

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Propagandy e !

Propagandy, propagandy, Milaza ny marina sa mavandy?Mahoraka tokoa ny fampielezan-kevitraNy eto an-drenivohitra sy fitetezam-paritra.

 

 

Fandaniam-bola tsy toko tsy forohana

Fizarana fanomezana, fanambazana ny olona

Fingampingana isan-karazany hita soritra eny ihany

Propagandy goavana, tsy roa aman-tany.

 

Misy ireo tena mamafy harena tsy mihambahamba

Ao ireo be kafiry, mahihitra tsy dia mizara lamba

Ny sasany tsy mbola hita tabilao asa nanakory

Sa miandry fotsiny izay hotohanana ny "deuzieme tour"

 

Miteraka resabe ny fandaniana mihoapampana

Ateraky ny famadihana sy ny fifidianana

Ny andavanandron-dRamalagasy ny omaly tsy miova

Miasa mafy, miasa tsara, mitady vola.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Filoham-pirenena vaovaoMila miomana amin`ny fifidianana solombavambahoaka

Ny 25 janoary 2019 no tetiandro voafaritra ao anatin`ny lalàmpanorenana andraisan`ny filohan`ny Repoblika vaovao ny fitantanana ny firenena. Maro ny asa hiandry azy rehefa tonga eo amin`ny fitondrana.

Nisy ny fangatahana fanovana ifotony ny lalàmpanorenana tamin`ny taon-dasa saingy tsy nisy ka nihazakazaka niroso tamin`ny fifidianana filoham-pirenena. « Regime parlementaire » no misy eto Madagasikara, izany hoe na lany aza ny filoham-pirenena, tsy izy no mametraka praiminisitra lehiben`ny governemanta. Araka ny and. 54 amin`ny lalàmpanorenana navoaka tamin`ny jona 2018 teo, nazava fa tsy maintsy ny antoko politika na fikambanana politika manana isa maro indrindra no afaka manolotra ny anaran`ny praiminisitra ka avy eo tendren`ny filoham-pirenena izay ho lany eo. Midika izany fa ny olona lany ho filoham-pirenena dia tsy maintsy miomana sahady amin`ny fifidianana solombavambahoaka mba hahazoana ny maro an`isa. Ny zava-misy mantsy, maro ireo kandidà mantajaka satria misy filohana andrimpanjakana amin`izao sy teo aloha maromaro. Tsiahivina fa ny fifidianana solombavambahoaka dia mahenika ny faritany rehetra. Atahorana harefo ihany ny filoham-pirenena  izay hitondra eo amin`ny dimy taona manaraka noho ny tsy maintsy fampiharana ny and-54 ary noho ny fisian`ny kandidà mantajaka mifaninana amin`izao fifidianana izao. Ireo kandidà ireo mantsy dia mety efa manomana fifidianana solombavambahoaka. Misy mihitsy kandidà milaza fa rehefa lany izy dia hofoanany ny antenimierandoholona satria toy ny manara-drenirano izay tapaka eny anivon`ny antenimieram-pirenena fotsiny ka mandany vola. Misy fiantraikany goavana izany satria ny fisian`ny antenimiera roa no nahafahana nanana ihany koa ny tsy fitongilanana hatreto. Raha moramora amin`ny fitondrana ny mety mahazo amin`ilay “senat” dia ho sarotra kosa no hahazo ny antenimieram-pirenena. Mety ahitana soritra faharefoana ihany izay ho filoham-pirenena ho lany eo raha tsy miezaka manana ny isan-jaton`ny maro an`isa ao anatin`ny antenimieram-pirenena.

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fifidianana filoham-pirenenaZo sy adidy no mifidy

Amin`izao ankatoky ny fifidianana izao dia hizingizinina fa zo sy adidy no mifidy.

 Amin`ny maha zo azy, ny olona voasazy ihany no tsy mahazo mifidy na olona heverina fa tsy manana fahefana ara-tsaina hanao an`izay. Amin`ny maha olom-pirenena feno no hanomezana ny zo ka afaka mifidy malalaka tsara ny olona. Adidy ihany koa satria ny fifidianana filoham-pirenena no fifidianana goavana indrindra ao anatin`ny rafitra demokratika. Antony, ao anatin`ny dimy taona ny filoham-pirenena no hitantana ny firenena. Ao anatin`ny dimy taona ihany koa no tokony hanatanteraka ny programan`asany izay tena antony hifidianana azy. Kandidà 36  no hirotsaka amin`ity fifidianana ity, noho izany, maro ny safidy. Mety hiteraka fahavoazana goavana ihany kosa ho an`izay olona tsy hifidy sy tsy hanatanteraka ilay adidy satria ao anatin`ny dimy taona isika no hiaina ilay vinan`ilay olona nofidian`ny hafa satria ianao tsy nifidy. Noho izany, ilaina ny safidy ary mila tanterahina ny adidy nomen`ny lalàm-panorenana.

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Vahoakan’ny Boriborintany faha-6Hampandany an-dRavalomanana

Diabe miainga tao amin'ny QG Antanety Sud no nataon'ireo vahoaka mpanohana ny Kandida N°25 Marc Ravalomanana nihazo ny tapany andrefan'Ambohimanarina omaly 10 oktobra tolakandro, ka fokontany maromaro no nolalovana sy nampahafantarana ny programman'asa, izay voarakitra ao anatin'ny MAP2.

 Tsy adino ny nampirisika ny olona hanao adidy ny 7 novambra satria aina lehibe ho an'ny firenena ny mandeha mifidy ary dia ny N° 25 Marc Ravalomanana no vahaolana ho an’ny firenena satria izy no manana traikefa sy mahay, mahalala, ary mahavita. Nitarika ireo vahoaka nandeha an-tongotra ny depiote TIM Voafidy tao Ambohimanarina Horace Rasoanoromalala niara-dia tamin'ny ny filohan’ny DISTIM Rafiliberasoa Jean Charle ary ny Filoha lefitra Ramanamparantsa, teo ihany koa ny mpandrindra KMMR Atoa Jocelyn. Nampita ny vaovao ny sekretera jeneralin’ny DISTIM Atoa Tahina. Velombolo avokoa ny fokontany sy toerana tamin’ny lalana izay nolalovana, toy ny teny Ambodimita, Avaratetezana, Amboavahy, Andranomena, Ambohidroa, Ambatolampy ary Avaratanana

Nangonin’i Toky R

Tia Tanindranaza0 partages

Fanokafana ny lisi-pifidiananaHo voatsipaka ambavafo ireo kandida 22

Rehefa nisokatra ny fampielezan-kevitra tamin’ny alatsinainy 8 oktobra teo, dia niaraha-nahita ny famondronan-kerin’ny kandida misia 22 tsy mankasitraka ny fomba fikarakarana ny fifidianana, ary anisan’ny takian’izy ireo ny fanokafana indray ny lisi-pifidianana.

 

 

 Iaraha-mahafantatra fa efa tapitra tamin’ny 15 mey ny fanokafana ny lalàm-pifidianana ary ny lalàna dia tsy mamaritra hoe : misy fanokafana sy fanavaozana azo atao eo anelanelany, hoy ny mpahay lalàna Imbiky Herilaza raha nanontaniana ny heviny.  Ny filoha lefitry ny CENI anefa  dia niteny tamina haino aman-jery fa efa nangataka tamin’ny governemanta fa tokony hanao fanokafana anelanelany amin’ny alalan’ny didim-panjakana. Efa latsaky ny iray volana dia hiditra amin’ny latsa-bato, ka raha hatao ny fanokafana eo anelanelany dia tsy ho tratra, raha ny fahitany azy. Amina renivohi-paritany na tanàna lehibe ihany no hahafahana manao izany. Mety hitarika fanemorana fifidianana io raha atao, ary izay ihany koa mety tsy hisakana ny faharatsian’ny lisi-pifidianana satria mety hisy fanatovonana na fanampiana anarana tsy araka ny tokony ho izy satria mety hisy fanararaotana eny anelanelany eny. Ny lazaina foana ombieny ombieny, dia ny mpanao politika, ny rafitra samihafa voakasika, ny firaisamonim-pirenena … dia tsy tokony ho amin’ny androm-pifidianana ihany no mandray andraikitra fa amin’ny fotoana rehetra no manabe ny vahoaka, hoy izy. Fahadisoana goavana ihany izao zava-misy izao, ary mety hitarika korontana ny fanemorana ny fifidianana. Raha ny fahitako azy, dia hiroso ihany ny fifidianana fa tsy misy hevitra intsony io. Ny mpanara-maso, toy ny OIF rahateo tamin’ny fitiliana nataony, dia nilaza fa nisy ihany ny tsy ara-dalàna, fa azo tontosaina ny fifidianana amin’izao.

Toky R

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Antenimieram-pirenenaAhiana hifangaro ny asa sy ny fampielezan-kevitra

Hiditra amin`ny fivoriana ara-potoana faharoa ny antenimieram-pirenena etsy Tsimbazaza ny talata 16 oktobra ho avy izao. Mbola olana hatrany anefa ny firotsahan-kofidian`ny filohan`ny antenimieram-pirenena, Jean Max Rakotomamonjy, amin`ny fifidianana filoham-pirenena izay hatao amin`ny 7 novambra.

Ny lalàmpanorenana, ny lalàna mahakasika ny antenimieram-pirenena, lalàna mahakasika ny fifidianana dia tsy mamaritra mihitsy ny fametraham-pialan`ny filohan`ny Antenimieram-pirenena. Raha tiana ny manaja ny foto-pisainana tena repoblikanina dia tsy tokony hitarika io fivoriana io intsony izy na tsy takian`ny lalàna aza ny fametraham-pialany, fa tokony hikisaka tanteraka mihitsy satria tafiditra ao anatin`ny vanim-potoan`ny propagandy tanteraka. Lasa mifangaro ny maha kandidà azy sy amin`ny maha filohan`ny antenimiera azy ary mety hisy fampiasana fitaovam-panjakana sy volam-panjakana ao anatin`izay zavatra izay. Any amin`ny faritra dia misy fitaovam-panjakana, misy olom-panjakana, misy mpiasam-panjakana tsy misalasala mihitsy manao fampielezan-kevitra amina kandidà iray kanefa izay dia mety hiafara fanafoanana ny firotsaham-pifidianana. Na dia voatendry ho filoha vonjimaika aza ny depiote Hary Andrianarivo, izay napetrak’i Jean Max Rakotomamonjy ihany, dia mbola mifangaro amin`ny maha filohan`ny antenimieram-pirenena azy. Tsy misy lalàna mahasakana azy hanao an`izay mihitsy ka mahatonga an`ilay asa sy fampielezan-kevitra hifangaro. Hatreto aloha, tsy ampy mihitsy ny fepetra  ahafahana mahazo fifidianana tena arofenitra sy demokratika.

 

Marigny A.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Dany Rakotoson“Soa ho antsika izao mitranga izao !”

Tonga ankehitriny ny fotoana ahafahana miteny, hoy ny filohan’ny antoko Aba, Dany Rakotoson. Rehefa tsy misy ny herisetra dia mety izay.

 

 Ao anaty demokrasia marina isika izao. Kandida 36 ireo ary efa hihena 14 raha hanolotra kandida tokana ireo 20 mahery. Efa ela no niantsoanay ireo mitaky fanorenana ifotony hoe mitambara ianareo dia tanteraka izy io. Faly izahay, hoy hatrany izy. Mahaiza mifidy ry vahoaka satria fotoana hanehoana fahendrena izao. Ny olona hofidiantsika ao anatin’ny 5 taona dia hamaritra ny hoavintsika ao anatin’ny 20 taona. Zavatra tsara no misy amin’izao satria manomboka tsy matoritory intsony ny gasy. Ny mpitondra sy ny mpanao politika no mifanambaka sy mifanalika ary mifangalatra fa isika efa manomboka mahatsiaro tena ho tomponandraikitra. Mety misy amin’ireo kandida ireo no tia tanindrazana tokoa ary misy tsy manao afa-tsy ny mitetika hangalatra. Soa ho antsika izao mitranga izao, hoy izy.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Kandida 22 mamondron-keryTsy hanolotra kandida iray mandrakizay, hoy Jean Nirina R.

Niteraka resabe teto amintsika tato ho ato ilay famondronan-kery tanterahin’ireo kandida miisa 22 manoloana ny fiatrehana ny fifidianana ho filoham-pirenena.

 

Namaly omaly Rafanomezantsoa Jean Nirina talen’ny fampielezan-kevitry ny kandida Zafivao Jean Louis. Nambarany fa fitakiana ny fifidianana madio sy mangarahara no antony iraisan’ireo kandida 22 ireo  satria samy manana ny tetikasa fampandrosoany ny tsirairay avy. Tsy hisy mandrakizay ny fanolorana kandida tokana, indrindra amin’izao ankatoky ny fifidianana fihodinana voalohany izao  sady tsy misy matahotra fifidianana koa ny tsirairay. Etsy an-daniny, be loatra ireo karazana tebiteby mahazo ny kandida ka mahatonga ny sasany tsy hanao propagandy  hatreto. Fifaninanana mantsy no hatao fa tsy fifandrafiana ka tsy tokony hiverina intsony ny zava-nisy tamin’ny taona 2001 izay  nisiana Malagasy maro  namoy ny ainy. Betsaka ny zavatra mila ahitsy mialoha ny tena hirosoana amin’ny fifidianana. Anisany  ny  fisian’ireo olona feno 18 taona marobe very zo. Misy ihany koa ireo tsy nahasolo kara-panondro nefa tokony hifidy. Ao koa ireo tsy tafiditra anaty lisi-pifidianana. Ny  voamieram-pirenena mahaleotena misahana ny fifidianana anefa no tompon-teny farany amin’izany ary eo am-piandrasana ny valin-tenin’izy ireo, ireo kandida 22 isa ankehitriny.

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Antoko Teza“Babakotom-bazaha no homanina amin’izao !”

Ny fahatsapana sy fahazoana ilay mila ovana ny fitsipi-dalao rehetra angamba no samy nanana ny azy, hoy ny filohan’ny antoko Teza, Jean Louis Rakotoamboa.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Rambeloson Christian ErickManome 12 ora ho an`ny fitondrana…

Nivoaka tamin`ny fahanginany ny vondron`olona sy fikambanana manoloana ny zava-misy eto amin`ny firenena nilaza ny tandindon-doza ho an`ny firenena.

58 taona izao ny nahazoan`i Madagasikara ny fahaleovantena kanefa tsy mbola nisy politika fampandrosoana mitohy sy maharitra hatramin`izao. Nampiaka-peo Rambeloson Christian Erick manoloana ny olana sedrain`ny firenena. Ampy izay, feno ny kapoaka, hoy izy. Notsikerainy avokoa ny fizotra sy ny fikarakarana ny fifidianana, ny tsy fandriampahalemana, ny kolikoly sy ny fanaraham-pahefana,   ny fanitsahana ny lalàmpanorenana… Nilaza Atoa Ranbeloson Christian Erick fa aleo mba atao ara-dalàna ny fifidianana. Mangataka ny fametraham-pialan`ny filohan`ny HCC, Jean Eric Rakotoarisoa izy.”Mpahay lalàna ianao fa tsy mpanitsaka lalàna”, hoy hatrany ny fanazavana. Ny CENI ihany koa dia tokony hanokatra tsy misy hatak`andro ny lisi-pifidianana. Manome 12 ora an`ny fitondrana sy ireo tompon’andraikitra izy mba handray ny andraikiny manoloana ireo zava-misy eto amin`ny firenena. Miantso ny vahoaka handinika lalina ny zava-misy ary tsy hanaiky hatao fitaovana intsony sy vidiana amin`ny vola sy akanjo. Raha tsy misy ny fandraisana andraikitra, tsy tompon`andraikitra amin`izay zavatra hiseho ireo vondron’olona sy fikambanana ireo. Ireo teboka ireo no navoitran`izy ireo nandritra ny valandresaka tamin`ny mpanao gazety omaly tetsy Antaninarenina

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Antoko H E Mada« Mampihomehy ny raharaham-pirenena ! »

Mampihomehy ihany indraindray ny raharaham-pirenena, hoy ny filohan’ny antoko H E Mada, Toavina Ralambomahay. Eto Madagasikara irery no misy kandida sady manao propagandy no mangataka fanemorana fifidianana.

 Raha lany ve ireo dia tsy hanaiky valim-pifidianana ? Maninona raha manohana kandida tokana ? Tsy lojika ny zava-miseho, hoy izy  raha nilaza ny heviny tetsy Ankatso, nandritra ilay hetsika oniversiten’ny demokrasia sosialy. Ny mikasika ny CENI kosa dia azon’ireo antoko manana ny maro an’isa ao amin’ny antenimieram-pirenena ny mandrava azy na rahampitso aza. Lalàna izany. Tsy tokony hampitaraina antsika, indrindra ireo antoko manana maro an’isa, ny fipetrahan’ny HCC sy CENI eo satria izy ireo ihany no nametraka azy teo.

J. Mirija

 

Midi Madagasikara0 partages

Fiaraha-miasa avy any ivelany : Delegasiona avy any Indonezia nitsidika ny faritra

Tonga nitsidika ara-pomba fanajana ny faritra Vakinankaratra ireo delegasiona 7 mianadahy avy any Indonezia, hiasa eto amin’ny faritra. Nandray azy ireo ny lehiben’ny faritra, Ny Jeneraly William Rakotonarivo, ny datin’ny 9 oktobra lasa teo. Nambaran’ity farany fa toerana tena midadasika ny faritra Vakinankaratra sady be mponina, satria manodidina ny 3 tapitra eo ny mponina. Ankoatra izay dia 85 % amin’ny mponina dia mpamboly sy mpiompy avokoa. Mazava ho azy noho izany fa eo amin’ny sehatry ny fambolena sy fiompiana no hiasan’ireto delegasiona avy ao Indonezia ireto. Araka ny fantatra dia ny fambolena mangahazo any amin’ny tapany andrefana, ny legioma any amin’ny faritra atsinanana ary paoma any amin’ny tapany atsimo no toerana hiasan’izy ireo. Fiaraha-miasa amin’ny lafiny fambolena no tena himasoan’ireo delegasiona. Hery lehibe ho an’ny faritra rahateo izany amin’ny lafiny fampandrosoana, hoy hatrany ny lehiben’ny faritra eto Vakinankaratra.

Andry N.

Midi Madagasikara0 partages

BAREA : Soutien des membres de la diaspora malgache en France

Eléonore Ralaivao, l’initiatrice de cet acte de solidarité.

Quelques basketteuses d’hier et d’aujourd’hui, membres de la diaspora malgache en France, ont montré un grand élan de solidarité pour les footballeurs des Barea. Il s’agit d’une initiative d’Eléonore Ralaivao, ancienne basketteuse de l’équipe nationale malgache de 1971 à 1981, qui s’est reconvertie au tennis. Leur mobilisation a permis de collecter la somme de deux millions d’ariary. « A ce geste de générosité viendront sans doute s’ajouter d’autres aides. Ce qui permettra sûrement à l’équipe des Barea d’envisager avec sérénité une bonne préparation en vue de leurs matchs aller et retour contre la Guinée Equatoriale. Toutes ensemble  et de tout cœur, nous vous disons ‘Alefa Barea !’. Et un grand merci à toutes les basketteuses membres de la diaspora malgache en France », a-t-elle confié. Cette somme a été remise au capitaine de l’équipe des Barea, Faneva Ima Andriatsima.

Navalona R.

Midi Madagasikara0 partages

Omnisports : Tsihoara Faratiana invité à Alger

Le ministre, Faratiana Tsihoara avec l’ambassadeur de l’Algérie, Mokaddem Bafdal.

Une bonne nouvelle. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Tsihoara Faratiana, est invité à participer aux travaux de la 3e session ordinaire de la Conférence du Comité Technique Spécialisé (CTS) portant sur la Jeunesse, la Culture et les Sports à Alger du 21 au 25 octobre 2018. Une participation qui fait suite à l’invitation de son homologue algérien Mohamed Hattab et du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi. L’ambassadeur d’Algérie à Madagascar, Comores, Seychelles et Maurice, Mokaddem Bafdal a effectué une visite de courtoisie au ministre de la Jeunesse et des Sports, Tsihoara Faratiana, hier, à son bureau à Ambohijatovo. « Le sport a permis une ouverture de l’Algérie à l’étranger. Les sportifs algériens sont présents dans toutes les disciplines et à tous les évènements sportifs majeurs. Des sportifs malgaches ont participé aux championnats d’Afrique de natation en Algérie. Ces évènements sportifs contribuent au raffermissement des relations entre les jeunes du continent » a déclaré, l’ambassadeur. Le numéro 1 du sport malgache est également invité à assister à la réunion des ministres des Sports de la région 4 du conseil du sport de l’Union africaine prévue durant la même période à Alger.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Mandrosoa Faravohitra : La CUA au chevet des sinistrés

Des dons pour les sinistrés de Mandrosoa Faravohitra.

Une délégation du maire Lalao Ravalomanana est venue hier au chevet des sinistrés d’un incendie qui s’est produit à Mandrosoa Faravohitra. Conduite par le délégué au maire du 1er Arrondissement, Bernard Joseph, et composée entre autres de la directrice des Affaires sociales à la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA), Dr Prisca Andriantseheno, la délégation a offert du riz et des  ustensiles de cuisine aux neuf familles victimes de l’incendie. Les représentants de la CUA ont promis d’envoyer incessamment des techniciens qui aideront les victimes pour la reconstruction de leurs habitations.

R. Eugène

Midi Madagasikara0 partages

Investissements : Le Japonais Tokyo Sangyo s’installe à Madagascar

La coopération entre Madagascar se renforce. Tokyo Sangyo, une des grandes maisons de commerce japonaises, a décidé d’étendre ses activités dans la Grande Île. Toshio Satomi, le PDG de cette entreprise, a déclaré hier lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à la résidence de l’Ambassade du Japon, sa détermination à contribuer au développement de Madagascar.

Disposant dorénavant de son propre bureau de représentation basé à Toamasina, Tokyo Sangyo intervient dans des secteurs prometteurs comme l’énergie, la chimie environnementale et les machines de précision. L’entrée en lice de Tokyo dans le paysage économique de Madagascar est une réponse aux demandes de plus en plus croissantes dans les domaines de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. « Pour répondre à ces demandes, Tokyo Sangyo s’engagera dans différents domaines tels que l’agriculture, l’infrastructure, la pêche et l’énergie propre » selon toujours Toshio Satomi.

En tout cas, la présence de ce grand groupe japonais aura son impact pour l’entrepreneuriat à Madagascar. Il s’agit en effet d’un partenaire de taille car Tokyo Sangyo appartient au groupe Mitsubishi, et son chiffre d’affaires annuel avoisine actuellement les 130 milliards de yen, soit 1 milliard d’euros. Energie propre, nouveaux business, renforcement de la mondialisation et développement des ressources humaines sont les maîtres-mots de Tokyo Sangyo, qui se servira également de sa base à Madagascar pour le développement de ses activités en Afrique. « A Madagascar, on a assisté ces derniers temps à un développement économique remarquable. En collaborant avec le peuple malgache, nous voulons relever le défi du développement ».

R.Edmond.

Midi Madagasikara0 partages

Ambodivona : Fiarana ministera tapaka hisitra nifaoka olona telo

Ireny mpanosika « kalesa » ana orinasa mpamokatra ranomboakazo ireny ny iray ary mpandeha an-tongotra ny roa. Ireo no olona naratra mafy vokatry ny fifaohana nataon’ny fiara tsy mataho-dalana iray, ny voalohandohan’ny herinandro teo, teny amin’iny faritra Ambodivona iny. Araka ny fanazavàna azo dia nanana olàna ara-teknika tamin’ny fiara nentiny ny mpamily ka izao nahavoafaoka olona teny an-tsisin-dalana izao.

Na dia efa maro tamin’ireo fiarana kaoperativa tokoa aza no nalefa eny amin’ny  tobim-piantsonana vaovao eny Andohatapenaka dia mbola azo lazaina fa be olona mifamezivezy ary tsy mety afaka fitohanana etsy Ambodivona. Tao anatin’izany olona marobe izany indrindra no sendra ny tampoka ihany koa ity fiara tsy mataho-dalana ana ministera iray. Avy any Ankadifotsy handeha hihazo an’Ambodivona ity fiara ity no nilaozan’ny hisatra ary nikivalavala fotsiny nidina ilay fidinam-be, nandona ireo olona nifanena taminy, eny fa na hatramin’ireo olona teny amin’ny sisin-dalana aza. Ity mpanosika kalesa nisy zava-pisotro ity no voadona voalohany, saingy tsy mbola nahatafajanona ilay fiara izany. Nitohy nandavo ireo mpandeha an-tongotra teny amin’ny sisin’arabe izy nony avy eo, ary namarana ny diany teny amina tambohon’olona. Nitangorona ny olona ary nisy ihany koa ireo tezitra, saingy mora nalamina ihany izany. Ireo naratra kosa nentina avy hatrany namonjy hôpitaly tetsy amin’ny Cenhosoa Soavinandriana ary efa nahazo ny fitsaboana sahaza azy. Tonga teny an-toerana moa ireo mpitandro filaminana ary ry zareo avy ao amin’ny borigadin’ny zandary misahana ny eto an-drenivohitra no misahana kosa ny fanadihadiana mahakasika ity loza nitranga ity.

m.L

Midi Madagasikara0 partages

Varotra finday “Tecno” hosoka : Nidoboka am-ponja indray ilay Sinoa efa tratra teny Behoririka

Herinandro vitsy izay no efa nivoaka tamin’ny gazety ny nahasamborana ilay teratany Sinoa iray nivarotra telefaoninana marika “Tecno” hosoka. Araka ny fantatra dia telefaonina miisa 3000 arivo tsy tena izy no tratra tamin’ity Sinoa ity izay vokatry ny fitoriana nataon’ny tompona orinasa manana alalana hivarotra izany marika izany eto Madagasikara. Rehefa notsaraina teo anivon’ny Fitsarana ambaratonga voalohany teo Anosy anefa ity raharaha ity dia voaheloka higadra enim-bolana sazy mihantona ity Sinoa ity. Tsy nitsahatra teo anefa ny raharaha ka fantatra izao fa nampidirina am-ponja vonjimaika indray ity farany ny Alatsinainy teo noho ny fitoriana napetraky ny orinasa izay tena mpamokatra ity marika ity any Chine. Tao anatin’izany fitoriana izany no niampagan’ny mpitory fa nanao fisolokiana avo lenta sy fivadiam-pitokisana ary hosoka isan-karazany ity Sinoa ity. Enjehina ihany koa izy fa miasa eto Madagasikara nandritry ny taona maro nefa dia tsy manana “visa de séjour” akory. Heno anefa izao fa nanao fanohanana io fampidirana am-ponja azy io izy. Voalaza fa efa mitady izay fomba rehetra hahatanteraka izany ny mpiaro azy. Manahy noho izany ny mpitory ny amin’ny mety hiafaran’ity raharaha ity ka miantso ny tompon’andraikitra ambony ao amin’ny Fitsarana mba hanaramaso izany akaiky mba tsy hisian’ny maty manota.

T.M.

Midi Madagasikara0 partages

« Opération Mandio” Toamasina : Jiolahy 03 maty voatifitra, 33 voasabotra ka ny 15 “MD”

Ny 08 oktobra teo no nifarana ny fanaovan’ny zandary ny “operation Mandio” teto Toamasina, izay ny komandin’ny vondrompileovan’ny zandary Atsinanana, Kly Ranaivoarisoa Théodule, no nitarika izany tao anatin’ny iray volana. Tsy hifarana hatreo anefa ny hetsika ho fametrahana ny filaminam-bahoaka eto Toamasina, fa hiova ho “operation lalam-pasika” indray izany ato ho ato, satria mirongatra loatra ny tsy filaminana eo amin’ireo lalam-pasika misy eto Toamasina, izay hisian’ireo mpifoka rongony sy mpanendaka ary mpamaky trano. Nisy fanaovan’ny zandary tatitra mikasika izao “operation Mandio” teto Toamasina izao, ka olona telo no maty voatifitra dia Ingahy Talata, tao Ambalamanasy, izay voalaza fa lehiben’ny “bande des onze”, ilay mpitondra posy mpanendaka tao Mangarivotra, ary ity rangahy iray tany Mahanoro izay mpamaky trano ikohizan’ny fiaraha-monina. Niisa 33 kosa ireo olona voasambotra tafiditra amin’ny raharaha asan-jiolahy ka ny 15 tamin’izy ireo no miandry fitsarana am-ponja izao, ny 12 nahazo famotsorana vonjimaika tamin’ny fitsarana, ary olona 06 mbola miandry ny fakana am-bavany azy ireo. Nisy ihany koa fiara 40 voatery nogiazana noho izy ireo tsy mazava ny taratasiny, 02 ny moto fampiasan’ireo jiolahy nogiazana ihany koa. Basy miisa 06 kosa no nisy nanatitra teo anivon’ny vondrom-pileovan’ny zandary Toamasina tao anatin’ilay fiangaviana nataon’ny mpitandro ny filaminana. Ankoatra izay dia mampiaka-peo kosa ny havan’Ingahy Talata, maty voatifitra tao Ambalamanasy, izay noporofoin’ireo mponina fa tena jiolahy ao an-toerana. Nilaza mantsy ny zokin’Ingahy Talata ity fa tsy jiolahy izany ny havan’izy ireo raha teo am-pakana ny havany tao amin’ny tranom-patin’ny hopitaly be. Milaza ny hitory izy ireo aorian’ny fikarakarana sy fandevenana ny havan’izy ireo, raha ny filazan’i Talata Gervais, zokin’Ingahy Talata Bernard maty voatifitra. Milaza ho manana porofo amin’izay nolazainy ireto fianakaviana ireto, koa ho hita eo ny ho tohin’ny raharaha…

Malala Didier

Midi Madagasikara0 partages

Mahafaly Solonandrasana : Conquérir la confiance des jeunes aux JMJ

Le candidat n°22 avec les jeunes aux JMJ de Mahajanga.

Place aux jeunes. C’est ce qui peut expliquer la présence du candidat n°22 Mahafaly Solonandrasana Olivier Jocelyn à la cérémonie d’ouverture des JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse) qui se déroulent actuellement à Mahajanga. « Une place importante doit être accordée aux jeunes dans le développement de notre pays. Ce qui n’a malheureusement pas été le cas durant les régimes successifs. Les jeunes malgaches ont perdu leurs repères. On a détruit leur âme et leur esprit pour qu’ils ne puissent plus penser à l’avenir de leur patrie. On leur a même inculqué des valeurs qui ne sont pas celles des Malgaches et qui les éloignent du patriotisme », a-t-il déclaré.

« Il est temps… ». D’après le candidat Mahafaly Solonandrasana Olivier Jocelyn, il est temps d’aider les jeunes malgaches à pouvoir participer au développement de leur région d’origine. « Dès le début de mon mandat, on procédera au niveau des régions à la mise en place de structures et d’infrastructures nécessaires à l’implication de ces jeunes au développement local, ce qui permettra en même temps de combattre l’exode rurale », propose le candidat n°22. Avant de rajouter : « On instaurera également au niveau régional un environnement d’investissement favorable aux projets d’entrepreneuriat des jeunes fraîchement diplômés. »

Homme de foi. Avec les jeunes présents aux JMJ de Mahajanga, le candidat n°22 a fait preuve de son esprit d’ouverture. En tant qu’homme de foi d’ailleurs, il a prouvé encore une fois qu’il était disposé à dialoguer avec tout le monde, sans considération d’appartenance religieuse. Bref, Mahafaly Solonandrasana Olivier Jocelyn est le candidat de tous les Malgaches.

R. Eugène

Midi Madagasikara0 partages

Fihaonana-Ankazobe : Fanafihana nandamoka noho ny fiaraha-miasan’ny fokonolona sy ny zandary

Nitrangana fanafihan-dahalo ny tao Ambolotara-Ankazobe, ny faha-5 oktobra lasa teo, talohan’ny sasaky ny alina. Noho ny fiaraha-miasa matotra sy nahomby teo amin’ny fokonolona sy ireo zandary,  tamin’ny fanomezam-baovao haingana, dia nandamoka ny tetik’ireo jiolahy.  Nampandre  ara-potoana ny zandary ny fokonolona tao Ambolotara-Ankazobe, ny alin’ny 5 oktobra lasa teo, fa nisy andian-jiolahy mikasa hanafika ny tanàna. Raha naharay ny antso avy amin’ny fokonolona, dia tsy niandry elo ireo mpitandro ny filaminana, fa avy hatrany dia nametraka ny paikady rehetra sy nidina tany an-toerana. Tampoka ho an’ireo dahalo ny fahatongavan’ireo zandary tany an-toerana, ka raikitra ny fifampitifirana tamin’ny zandary sy ireo dahalo izay efa nanao ny asa ratsiny. Namaly tifitra ireo zandary ireo dahalo sady nanao tari-dositra. Vokany, dahalo efatra no lavon’ny balan’ny zandary ary dahalo iray no naratra, raha iny am-pitsoahana iny. Tsy nisy ny zavatra very. Mitohy ny fikarohana ireo olon-dratsy. Fantatra araka ny vaovao voaray tany an-toerana, fa efa nifampitadiavan’ny zandary sy ny fokonolona ireo andian-jiolahy nanafika teo ireo, ka izao tsy nahantontosa ny asa ratsiny izao, noho ny fiaraha-miasan’ny fokonolona sy ireo zandary amin’ny ady amin’ny tsy fandriam-pahalemana, toy ny fanafihana mitam-piadiana, fanakanan-dalana (RN 4), sns.  Manome toky hatrany ireo zandary fa tsy mitsahatra ny fanaraha-maso ny fivezevezena amin’ny RN 4 iny ho fitsinjovana ny ain’ireo mpandeha sy ny fananany, fa indrindra amin’izao JMJ Mada izao, ka mangataka ny fiaraha-miasa amin’ny rehetra.

Anastase

Midi Madagasikara0 partages

L’avortement comparé par le pape à un « tueur à gages » : « Pas au nom de la sauvegarde d’aut...

Lors de son audience générale d’hier, le pape François s’est exprimé sur l’avortement, dans le cadre de sa catéchèse consacrée au cinquième commandement « Tu ne tueras pas ». C’est ainsi qu’il a formulé une phrase, comparant l’avortement à un « tueur à gages », faisant des vagues dans les médias. Qu’a donc exactement dit le pape François ? Ses propos étaient une mise en garde contre la « suppression de la vie humaine dans le sein maternel au nom de la sauvegarde d’autres droits ».

« Comment un acte qui supprime une vie innocente et sans défense peut-il être thérapeutique, civil ou simplement humain ?», a-t-il alors demandé aux fidèles. « Je vous le demande : est-il juste de mettre fin à une vie humaine pour résoudre un problème ? Qu’en pensez-vous ? Est-ce vrai ? Est-ce vrai ou pas ? Est-il juste de louer un tueur à gages pour résoudre un problème ?». En guise de réponse, un « non » émis en chœur par la foule rassemblée sur la place Saint-Pierre. « Vous ne pouvez pas. Ce n’est pas juste de s’en prendre à un être humain, même petit, pour résoudre un problème. C’est comme engager un tueur à gages pour résoudre un problème », ajoute-t-il. Et lui de soutenir que « l’accueil de l’autre est un défi à l’individualisme », évoquant les parents qui apprennent le handicap de leur futur bébé au cours de la grossesse. « Les parents, face à de tels drames, ont besoin d’une vraie proximité, d’une vraie solidarité pour affronter la réalité et dépasser leurs peurs, que l’on peut comprendre à juste titre. Mais au lieu de cela, ils reçoivent souvent des conseils pour interrompre la grossesse », a-t-il affirmé. Avant de conclure : « Un enfant malade est comme tous les nécessiteux de la terre. Comme une personne âgée qui a besoin d’aide, comme tant de pauvres qui ont du mal à joindre les deux bouts. Chacun est un don de Dieu capable de te sortir de l’égocentrisme et te faire grandir dans l’amour ».

Recueillis par Hanitra R.

Midi Madagasikara0 partages

Sommet International de la prédication textuelle : Une première édition réussie  

Les chorales en chantant «Quand je vois le ciel».

«Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec douceur et en instruisant» Timothée 4 :2

Les journées du 10 au 13 octobre sont consacrées à l’éducation chrétienne. . La première édition du sommet international de prédiction textuelle a commencé hier à l’Institut Supérieur de Travail Social à Andoharanofotsy. Organisé par Madagascar 3M (mpitandrina, Mpitoriteny Mpanompo) ce sommet a pour but de former les pasteurs effectuant des missions à la campagne. « Ce sommet est dédié à tous les chrétiens. » explique le Pasteur Faly Ravoahangy. Débat, prière et atelier seront les principales activités de cette première édition.

L’amphi de l’Institut supérieur de Travailsocial était quasi-rempli hier. « Pour fortifier la foi et comprendre la Sainte écriture, il faut entretenir son esprit » affirme le Pasteur Sud Africain Tim Cantrell. « La Bible a transformé mon cœur, elle est pertinente, elle peut changer et donner de l’espoir » témoigne le pasteur Suisse John Glass. Ce prêcheur a même écrit un livre concernant la prédication textuelle. Bien que les pasteurs n’aient que trois jours de séjour à Madagascar, ils trouvent que le christianisme est florissant. Prêcher la parole du Seigneur est le slogan de cette première édition. Cinq pays participent à ce sommet : la Suisse est représentée par John Glass, la France par Florent Varak et Philippe Viguier, L’Afrique du Sud par Tim Cantrell et Dave Bekley, les Etats-Unis par Todd Barnett et enfin, Madagascar par Faly Ravoahangy et Ramiaraka Rabenja. Bien qu’il débute par des chants évangéliques, le sommet consiste à étudier systématiquement la  Bible.

Créée en 2017, l’association 3M a en quelque sorte atteint son objectif. Les membres envisagent une deuxième édition plus prospère en invitant plus de 15 pays.

Iss Heridiny

Midi Madagasikara0 partages

Jubilé de Clément Rabary : 35 ans au service du sport à Madagascar

Clément Rabary, reconnaissable entre tous et plus jeune, faisait partie de l’équipe olympique malgache des JO d’Atlanta 1996.

Notre confrère Clément Rabary a choisi de fêter ses 35 ans de journalisme sportif le 27 octobre prochain au Paon d’Or, de 12h à 18h. Un buffet dansant certainement très festif, car il a pris soin d’inviter tous ses amis, avec une préférence toute particulière pour le monde du football qui viendra en force. Mais il y aura également tous les dirigeants sportifs avec qui il a travaillé.

« J’ai tenu à marquer cette date, car, au moment de faire le bilan, tous les hommes de ma génération sont tous partis, pour ne citer que cette sacrée équipe aux Jeux des Îles de 1985 à Maurice, composée de Tsilavina Ralaindimby, Jean Martial Vanivato et Marius Rasoanaivo, auxquels j’ajoute Joachin Andrianarisoa ; mais aussi mes amis de Midi Madagasikara avec Madame Fafa Andriambelo, Mamy Rakotoarivelo, Stéphane Jacob et Zo Rakotoseheno. Aussi, et en hommage à ces chers disparus, mais également pour retrouver tous mes amis du Lycée d’Antsirabe et ceux de l’Agro ainsi que ses étudiants de l’école de journalisme à Mahajanga, j’organise ce jubilé qui ne signifie pas pour moi la fin d’une carrière. Car tant que l’envie reste, je continuerai de servir ce sport qui m’a tout donné », confie un Clément Rabary visiblement ému.

Et on le comprend, car 35 ans, c’est très long. C’est même une certitude qu’il détient là un record de longévité dans le métier de journaliste sportif. Mais ces 35 années lui ont permis de parcourir le monde entier, où il a couvert les grands événements ayant marqué cette période. Jugez par vous même.

5 Jeux Olympiques : Barcelone 1992, Atlanta 1996, Sydney 2000, Pékin 2008 et Rio 20165 championnats du monde de pétanque : Saint-Denis (La Réunion), Grenoble (France), Izmir (Turquie), Pattaya (Thaïlande) et Antananarivo2 Coupe du monde de football : France 1998 et Brésil 20141 CHAN Football : Casablanca (Maroc) 20181 Jeux Africains : Harare (Zimbabwe) 19941 Championnat du monde universitaire de karaté : Lille (France) 19981 Championnat du monde universitaire de judo : Munster (Allemagne)1 Universiades : Buffalo New York5 Jeux des îles de l’Océan Indien : Maurice, Madagascar, La Réunion et SeychellesT.H
Midi Madagasikara0 partages

Traite de personnes : Un réseau de trafiquants vers l’Arabie Saoudite démantelé

Alors que le gouvernement malgache interdit l’envoi des femmes dans certains pays où le respect des droits de l’Homme est incertain, des récalcitrants à cette mesure administrative, qui en tirent d’énormes profits, persistent toujours. Le pire est de constater l’existence de réseaux bien structurés œuvrant dans ce genre de traite de personnes, laquelle est poursuivie par la législation malgache. En témoignent les résultats d’une étude menée par le service d’enquête spécialisé de la Police nationale le 8 octobre dernier. Ce jour-là, dans la commune d’Ivato, des éléments de ce service ont arrêté 12 personnes impliquées dans cette affaire. De sexe féminin, sept sont considérées comme des victimes de ce trafic. Deux sont poursuivies pour être les cerveaux. Et les trois autres sont des complices.

Cette opération policière a été rendue possible grâce au renseignement dénonçant l’existence d’individus dans la localité soupçonnés d’être des trafiquants de personnes vers l’Arabie Saoudite. Ayant ratissé les lieux, les enquêteurs de la police sont tombés sur sept jeunes femmes (âgées de 18 à 32 ans) cachées dans une maison, attendant d’être envoyées en Arabie Saoudite. Interpellées par la police, elles ont dénoncé une femme de 28 ans habitant près  de cette maison. Celle-ci serait l’un des cerveaux de l’affaire. Son mari se trouve encore en prison après avoir été arrêté pour ce même genre de trafic. Durant l’arrestation de cette femme, les policiers ont découvert une autre complice qui était en train de se préparer pour s’envoler vers l’Arabie Saoudite. La perquisition des lieux a permis de saisir quelques documents accablants, dont des certificats médicaux. La femme qui venait d’être arrêtée avait déjà fait l’objet d’une délégation judiciaire, ordonnant son arrestation, et délivrée par le Tribunal, toujours pour trafic d’êtres humains. La poursuite de l’enquête sur le terrain a permis d’arrêter deux autres suspects.

Déférés au Parquet du Tribunal de Première instance d’Antananarivo hier, trois des cinq suspects ont été placés sous mandat de dépôt à Antanimora. Deux ont été placés sous contrôle judiciaire en attendant le jour du procès. Les considérées victimes ont été remises en liberté.

T.M.

Midi Madagasikara0 partages

« Afrikan Musik Magazine Awards » : Shyn sort avec les honneurs

Shyn portant les couleurs nationales à Dallas. (crédits photo : Shyn)

Le représentant de Madagascar, Shyn, le roi du R’n’B malgache, s’en est simplement sorti avec  l’honneur d’avoir été nominé, lors de la remise des trophées de l’Afrikan Musik Magazine Awards Music Festival (AFRIMMA) le 7 octobre à Dallas aux Etats-Unis. En effet, le trophée de meilleur chanteur africain de la zone sud de l’Afrique a été décerné à Nasty C, un artiste sud-africain. Shyn était classé dans cette catégorie. Le vote du public y a été sans doute pour beaucoup. Même s’il retourne bredouille, le représentant malgache a déjà porté haut les couleurs de la Nation. Ce concours prestigieux est l’un des plus prisés sur le continent africain. Il est également l’un des plus reconnus par le milieu musical mondial, rassemblant plus de 40 pays. Etre nominé parmi les meilleurs d’Afrique est déjà une preuve que la musique de Shyn est de classe continentale. Sa participation lui servira sûrement de portail pour de futures collaborations avec des artistes venus d’autres pays. Mais surtout, Shyn a permis à Madagascar de se faire connaître à travers sa musique, tout à l’honneur du R’n’B malgache. Sur le plan national, aucun artiste de ce genre musical n’est allé aussi loin que le père de « Resim-pitia ». Confirmant de plus en plus le statut de Toamasina comme ville de la musique urbaine malgache.

Maminirina Rado

Midi Madagasikara0 partages

BNI Madagascar : Des offres spéciales au Salon de l’Habitat

L’équipe de BNI attend les visiteurs du Salon de l’Habitat.

Le Salon International de l’Habitat (SIH) débute ce jour au Forello Expo Tanjombato. Une fois de plus, la BNI Madagascar fera partie intégrante de l’événement. La banque exposera ses innombrables solutions bancaires. « Dans sa logique de proximité, BNI Madagascar entend satisfaire aussi bien les particuliers que les professionnels et les entreprises avec sa gamme complète de crédits dédiée à faciliter l’acquisition de biens immobiliers » lit-on notamment dans un communiqué de la banque. « Durant les quatre jours d’exposition, les visiteurs pourront ainsi bénéficier d’un taux spécial salon, à partir de 9,95% par an. Ils pourront choisir la solution la mieux adaptée à leur besoin avec les diverses déclinaisons que sont le crédit ‘Taniko’, pour l’acquisition d’un terrain ; le crédit ‘Tranoko’, en vue de l’achat d’une maison ; le crédit ‘Tananako’, pour l’achat de parcelles et la construction d’une bâtisse ; le crédit ‘Orimbato’, pour la construction de biens immobiliers ; et le crédit ‘Fihoarana’, pour les grands travaux de rénovation ». Intériorisant la vision des organisateurs du salon à promouvoir le secteur immobilier, la banque met un point d’honneur à faciliter les démarches de formalisation des financements de projets immobiliers, justifié par son partenariat avec SOLIDIS Garantie en termes de cautionnement immobilier ; et également avec les promoteurs immobiliers pour permettre à la clientèle d’acquérir des biens répondant aux normes et au standing du domaine de l’immobilier.

R.Edmond

Midi Madagasikara0 partages

Saison pluvieuse 2018-2019 : Des précipitations plus intenses et 1 à 3 cyclones de prévu

La saison pluvieuse 2018-2019 qui commencera bientôt sera plus intense que celle de 2017 : des précipitations et des températures plus élevées et 1 à 3 cyclones (intenses) seraient prévus, selon le service de la Météorologie.

Au niveau local comme au niveau national, la vigilance est ainsi de mise en ce qui concerne la gestion des précipitations et les activités de préparation y afférentes. Les précipitations seront en effet supérieures à la moyenne dans une bonne partie de Madagascar, notamment pour l’extrême-nord, et ce, dès le début de la saison pluvieuse. Heureusement, si l’on peut dire, que dans cette partie de l’île, la population est plus soucieuse de la propreté et de l’hygiène, en comparaison à d’autres régions de Madagascar. La zone septentrionale n’est donc pas (trop) concernée par la pollution et confrontée à de graves problèmes d’assainissement (amoncellement d’immondices, canalisation défaillante, etc.), comme c’est le cas pour Antananarivo. Dans la capitale, un excès de précipitations, combiné au manque d’hygiène et à l’omniprésence des ordures, provoque inévitablement des inondations monstres et impacte négativement la santé des habitants, voire leur est fatal. Par ailleurs, le même topo de précipitations élevées sera observé de décembre à février dans le sud-ouest, la Haute-Matsiatra et Ihorombe. En revanche à la même période, le nord-ouest sera en manque de pluies.

Fortes pluies et cyclogenèse. Les alertes de fortes pluies sont prévues être fréquentes entre décembre 2018 et mars 2019. Sur ces quatre mois, elles se répartiront comme suit : décembre (Atsimo Andrefana, Ihorombe, Haute-Matsiatra, Androy et Anosy) ; janvier (Atsimo Andrefana, Menabe et Ihorombe) ; février (Anosy, Haute-Matsiatra, Atsimo Andrefana, Menabe et Ihorombe). Ce ne serait qu’en mars que de fortes pluies viendront arroser Antananarivo, Mahajanga, les régions DIANA (Diégo, Ambilobe, Nosy-Be, Ambanja) et SAVA (Sambava, Vohémar, Antalaha, Andapa) et le Menabe. La région Analamanga serait en effet assignée d’une « vigilance fortes pluies » au mois de mars, presqu’en fin de saison. En ce qui concerne la cyclogenèse, le service communication de la Météorologie de préciser : « La saison cyclonique 2018/2019 sera active (…). Une à trois perturbations peuvent atterrir sur le littoral malgache. Nous avons bien dit une à trois perturbations, non pas seulement une, ni trois ». Nuance ! En attendant, des projets de gestion des risques et catastrophes se font jour, quand d’autres poursuivent leur mise en œuvre. Dans la pratique pourtant, la préparation à l’échelle individuelle et ensuite communautaire reste déterminante pour l’efficacité de la gestion de la vulnérabilité des populations aux cataclysmes naturels, dont les cyclones, inondations, etc. Une intensification des travaux de sensibilisation et d’information dans ce domaine sera ainsi bénéfique à la population.

Luz Razafimbelo

Midi Madagasikara0 partages

CEDS : Sortie de la 14e promotion « Docteur Jules Ravony »

Le major de promotion, en robe, entouré de responsables étatiques.

A propos de Jules Ravony, c’est un médecin de formation. Il a occupé le poste de président de l’Assemblée nationale du 4 juillet 1959 au 10 mai 1960. Il a été également président du Sénat avant d’être nommé ambassadeur de Madagascar à Bonn de l’ex-République Fédérale d’Allemagne. Il fut aussi premier ambassadeur malgache auprès du Saint-Siège.  

Placée sous le haut patronage du Premier ministre Ntsay Christian, la cérémonie de sortie de la 14e promotion, portant le nom de « Docteur Jules Ravony », du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques (CEDS), s’est tenue hier à l’hôtel Carlton. Ils ont été ainsi au nombre de 59 à recevoir leur diplôme Lors de son intervention, le Premier ministre a mis l’accent sur deux points essentiels : la revalorisation du sens de l’Etat et la promotion des droits.

Message. « Il n’y aura pas de bonne gouvernance dans un pays sans ce sens de l’Etat », tel a été le message que le Premier ministre a adressé, une des valeurs bafouées de la fonction publique dont son rétablissement demeure le fondement des priorités des actions gouvernementales. En ce sens, à part la lutte contre la corruption, la restauration de la plaque rouge démontre la détermination du Gouvernement, une étape dans la mise en œuvre d’un standard de service témoignant de la responsabilité de l’Etat envers les contribuables. Le Premier ministre a affirmé que « les droits fondamentaux doivent faire l’objet de fondement de toutes initiatives individuelles ou collectives ». « La promotion de ces droits, tels que l’éducation, la santé, la sécurité et la nutrition, s’avère nécessaire », a-t-il rajouté, en ce sens qu’ils garantissent une paix sociale durable. Notons que le parrain de cette promotion « Docteur Jules Ravony » est le DG du Bianco, Jean-Louis Andriamifidy. Lors de son intervention, il a mis l’accent sur la lutte contre la corruption. Une lutte de longue haleine, a-t-il reconnu. Il a tenu ainsi à rappeler que le Bianco a été créé en 2004, pourtant en 2018 nous en sommes toujours là.

Dominique R.

Midi Madagasikara0 partages

Evènement : Madagascar participe au Salon International de l’Alimentation

Près de 7 200 exposants représentant 109 pays seront présents au Salon International de l’Alimentation (SIAL), qui se tiendra du 21 au 25 octobre 2015 à Paris, en France. Madagascar y participera activement grâce à la mobilisation du Club Entrepreneurs – Etudiants du Rendez-vous des Entrepreneurs (CEERE), en partenariat avec le Lycée professionnel Saint-Yves situé à Bain-de-Bretagne en France. « Nous allons y exposer des produits phares faisant la renommée de la Grande Île, dont, entre autres, la vanille, le girofle et bien d’autres épices ainsi que le miel. Des produits agro-alimentaires comme la poudre et les huiles de moringa et des cacahuètes aux mille saveurs, ne seront pas en reste. Notre objectif est de solliciter les jeunes à devenir des ambassadeurs de ces produits ‘Vita Malagasy’ à l’étranger tout en prospectant des marchés », a expliqué Maya Ralaizafindrakoto, le vice-président du CEERE, lors d’une réunion d’informations hier à l’hôtel Le Pavé à Antaninarenina.

150 000 visiteurs. A part les jeunes ambassadeurs de produits phares, des jeunes startupers participeront également à ce Salon International de l’Alimentation en présentant leurs propres produits. On peut citer, entre autres, le cas de Tsiferana Sata Andrianina qui met en valeur la transformation du moringa ou « ananambo ». « Mon but est de développer des échanges avec des partenaires, tout en nouant des relations commerciales ou bien des partenariats avec d’autres opérateurs, afin d’améliorer et de développer ma production. Le respect de l’environnement et la création d’emplois seront mes priorités dans le cadre de mes activités en vue d’atteindre les objectifs du développement durable », a-t-il confié. Il faut savoir que près de 150.000 visiteurs assisteront à ce rendez-vous mondial de l’innovation alimentaire.

Navalona R.

Midi Madagasikara0 partages

Fanakorontanana nitranga tao Morondava : Olona 17 no nampidirina am-ponja vonjimaika

Niakatra fampanoavana tao amin’ny Fitsarana ambaratonga voalohany tao Morondava, afak’omaly, ny momba ny raharaha fanakorontanana nitranga ny 27 sy 28 septambra lasa teo, ka olona miisa 17 no nampidirina am-ponja vonjy maika. Raha ny fantatra araka ny tati-baovao voaray, dia fandrobana sy fanohintohinana ny filaminam-bahoaka no heloka hanenjehana azy ireo. Efa milamina ny ao Morondava amin’izao, ary efa foana avokoa ireo fepetra noraisina rehetra, toy ny tsy fahazoana mivezivezy amin’ny alina (couvre-feu) sy ny fanarahan’ireo mpitandro ny filaminana ireo fiara mpitatitra ao an-toerana. Raha tsiahivina dia ady ranon’i Dabarà sy tsy fankatoavana didim-pitsarana iray no nahatezitra ny mponina, ka nahatonga fikomiana nahapotehan-javatra maro sy namoizana ain’olona iray.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara0 partages

Ambovombe : Mirongatra ny asan-dahalo, mitsoa-ponenana tsy fidiny ireo mponina ambanivolo

Mampiteny ny moana ankehitriny ny firongatry ny asan-dahalo any amin’ny Distrikan’ Ambovombe Androy, ka maro amin’ny mponina ambanivohitra no lasa mitsoa-ponenana tsy fidiny mamonjy ny renivohitry ny Kaominina na Distrika, ka ahiana ny tsy hisian’ny mpifidy amina birao fandatsaham-bato maromaro amin’ny fifidianana ho avy io, satria lasa haolo ny tanàna sasany noho ny fihoaram-pefy ataon’ny malaso, izay anaovan’ny vahoaka lasibatra antso avo andro aman’alina amin’ny fitondram-panjakana. Araka ny tati-baovao voaray, dia trangana halatra omby arahina vono olona sy fakana an-keriny indroa na intelo isan-kerinandro no miseho any amin’ny Kaominina ambanivohitra Ampotaka. Toy izany ihany koa ny ao Manombo, ka mitondra faisana amin’izany ireo mpiompy monina any amin’ny fokontany saro-dalana tsy misy tambajotram-pifandraisana sady lavitra tobina mpitandro filaminana.

Eric Manitrisa

Midi Madagasikara0 partages

Antsirabe : Polisy 9 mianadahy nasondrotra galona

Mitaky tamberin’andraikitra sy asa maro ny fisondrotana galona ho an’ny polisim-pirenena, indrindra fa  ho an’ny vahoaka izay antom-pisian’izy ireo. Polisy miisa 9 mianadahy miasa sy monina eto amin’ny faritra Vakinankaratra no nahazo fisondrotana galona, ka « commissaire de police » ny iray, « inspecteur de police » ny telo ary « officier de police » kosa ny dimy ambiny. Tao amin’ny ENIAP na Sekolim-pirenena manofana ho « agent de police » sy « inspecteur de police » eto Antsirabe no natao ny lanonana ara-panjakana ny faran’ny herinandro lasa teo. Lanonana izay natrehan’ireo tompon’andraiki-panjakana eto Vakinankaratra, toy ny lehiben’ny faritra, ny prefet an’Antsirabe ny talen-tsekoly ENIAP Talily Damy ary ny BRSP eto Vakinankaratra. Niara-dalana tamin’ity lanonana ity ihany koa ny fampahafantarana ampahibemaso ny  « commissaire centrale » vaovao voatendry hiasa eto Antsirabe sy ny lefiny ary ny « chef de police » ao Mahazoarivo.

Andry N.

Midi Madagasikara0 partages

Antsirabe :  Rangahy nitory sefo fokontany, saika niharan’ny fitsaram-bahaoaka

Niakatra fitsarana ny talata 9 oktobra lasa teo ny raharaha iray nampifanolana  ny sefo fokontany sy rangahy iray ao amin’ny fokontany Tsarafara Antsirabe I. Afaka tamin’ny vesatra nanenjahana azy ilay sefo-fokontany, notadiavin’ny fokonolona kosa ilay nitory saika hanaovana fitsaram-bahoaka. Talohan’ny fitsarana dia efa nisy ny fanangonan-tsonia nataon’ny fokonolona teo amin’ny fokontany nanamarina fa tsy tokony ho meloka ny lehiben’ny fokontany amin’ny raharaha nanenjahana azy. Lonilony ara piaraha-monina no nisy sy nitarika azy tamin’ny famonjana ka tsy rariny hoy ny fokonolona. Marihina mantsy fa efa naiditra am-ponja vonimaika ny sefo fokontany talohan’ny niakarany fitsarana izao, araka  ny loharanom-baovao. Taorian’ny fitsarana, araka loharanom-baovao hatrany, dia naterina andian’olona maro ilay sefo fokontany, ka teo no nipotra  ny resaka fa tokony hanaovana fitsaram-bahoaka ilay nitory. Maro be rahateo ny fokonolona ka nanano sarotra ny nifehy azy, hoy hatrany ny fanazavana. Teo amin’ny fokontany Voajanahary no niseho ny gidragidra ny talata,  satria nanomboka nikomy ny fokonolona ary nitady ilay nitory. Fantatra fa tsy sahy namonjy ny trano fonenany intsony ilay nitory raha tsy narahina mpitandro filaminana nony hariva ny andro. Tsy nanaiky rahateo ny fokonolona teo Voajanahary, toerana saika nisian’ny sakoroka.

Andry N.

Midi Madagasikara0 partages

Anjahamana Brickaville : Saron’ny polisy ireo andian-jiolahy nanafika tao

Ny faran’ny herinandro teo dia nisy nanafika ny tahiry iombonan’ny tantsaha tao amin’ny kaominina Anjahamana Brickaville, izay ivon-toerana fivondronan’ireo tantsaha amin’ny fitehirizana ny volany sy ifampisamboran’izy ireo vola amin’ny asa fambolena sy ny fiompiana fanaon’izy ireo ihany koa. Miara-miasa amin’ny fikambanana tsy miankina amin’ny fanjakana ODDIT izy ireo amin’izany, ka efa miroborobo be izany izao ka mahatratra manodidina ny 50 tapitrisa ariary ny tahirin’ireto tantsaha ankehitriny. Raha ny fanazavan’ny zandary niatrika ny zava-nisy tany an-toerana dia niisa 10 ireto andian-jiolahy nirongo basy ireto, izay tena andian-jiolahy avy ao Ambatondrazaka sy Toamasina II ary Toamasina I izy ireto. Tafatsoaka ireto andian-jiolahy ireto taorian’ny fanafihan’ity kaoperativan’ny tantsaha tao Anjahamana ity, ka tovovavy roa mpanatitra sakafo azy ireo tany anaty ala no tratra mbola niaraka tamin’ireo sakafo avy novidiana saika haterina tamin’ireto andian-jiolahy ireto. Nanomboka teo ny fifanenjehana teo amin’ireto andian-jiolahy ireto sy ny zandary, izay tonga tamin’ny fitetezana ny lakandranon’ny pangalana mihitsy ny talata alina sy nitohy ny alarobia maraina izany. Ankilan’izay anefa dia nahazo vaovao ihany koa ny polisy ka nanetsika ny FIP sy ny UIR izy ireo, satria mbola nanao fanafihana tokantrano maromaro tamin’ireo Tanana sy kaominina manamorona ny lalam-pirenena faha-02 iny koa ireto andian-jiolahy ireto, ka isan’ny lasibatra tamin’izany ny tao Ampasamadinika – Amboimarina – Sahavandana…miisa 07 ireo fivarotana sy ireo tokantrano voatafika izay naharatrana olona tamin’ny tifitra basy “caliber 12” fampiasan’izy ireo, izay mbola mitsabo tena ao amin’ny hopitaly be ny 03 amin’izany. Vokatry ny fiaraha-miasan’ny polisy tamin’ireo filoham-pokontany sy ny andrimasom-pokonolona dia nisy ny vokatra azo omaly antoandro; isan’izany i Goly James 18 taona sy Rira Lalaina 20 taona; taorian’izany voasambotra koa Ingahy Roméo Stephan, 43 taona, izay mpiasa amina tetikasa iray eto Toamasina, izay mahalala tsara iny Toamasina II ilany atsimo iny. Mbola mitohy hatrany anefa ny fikarohana ny naman’izy ireo satria mbola andian-jiolahy fito no mbola karohina, efa fantatra ny momba azy ireo rehetra izao…

Malala Didier

Midi Madagasikara0 partages

Bulletin épidémiologique de la peste : 10 cas confirmés et 5 décès en deux mois

Pour mieux comprendre et mieux se préparer, un bulletin épidémiologique est toujours utile en saison pesteuse (août/septembre – mars/avril). Ainsi, le bulletin émis hier par le ministère de la Santé publique (MSP) fait état de dix cas de peste (sept de forme bubonique et trois de forme pulmonaire), confirmés par le Laboratoire central de la Peste, depuis le 1er août dernier, dont cinq décès (trois décès causés par la peste pulmonaire et deux autres dûs à la forme bubonique). Notons que ces cas ont été confirmés principalement à Ankazobe, Miarinarivo, Tsiroanomandidy, Ambalavao et Ambatofinandrahana. En ce qui concerne la situation des cinq « rescapés » de la peste bubonique, quatre d’entre eux, désormais en bonne santé, ont déjà regagné leur foyer ; tandis que le seul qui reste est en cours de traitement dans un Centre de Santé de Base (non précisé). Rappelons que la prévention par le maintien de l’hygiène et de la propreté représente le meilleur moyen de lutter contre la peste. Ce qui n’est apparemment pas évident à Madagascar, deuxième pays le plus pollué et « sale » d’Afrique.

Luz Razafimbelo

Midi Madagasikara0 partages

Jirama Toamasina : Mitohy ny ezaka “opération” kaonteran-jiro sy tambajotrana herinaratra

“Mila manao ezaka kely ny mpanjifan’ny jirama Toamasina, fa isan’ny kaominina tena itrangan’ny halatra herinaratry ny jirama be indrindra manerana ny nosy ny eto Toamasina. Raha mitohy mantsy izany dia tsy haharaka ny vola ampiasain’ny jirama amin’ny fanatsarana ny asa sy ny tolotra omenay anareo mpanjifa. Izay no nambaran’ny tale jeneraly lefitry ny jirama teto Toamasina, raha nijery ireo asa efa vita sy ireo asa an-dalam-pametrahana ataon’ny talen’ny jirama Toamasina ny tenany. Raha eo amin’ny kaonteran-jiro dia milaza ho tsy manana olana amin’ny famatsiana izany ho an’ny mpangataka intsony ny jirama, satria ilay 30.000 teo aloha dia mbola misy ambiny noho ny isan’ny mpangataka tsy nisy afa-tsy 23.000 tamin’izay. Vao roa herinandro anefa dia efa nahatonga kaonteran-jiro 30.000 hafa koa ny jirama hamatsiana ireo mpanjifany mila izany, ary ny volana avrily 2019 dia hisy kaonteran-jiro hiisa 125.000 ho azon’ny jirama ihany koa. Raha ny eo amin’ny fanatsarana ny tambajotra sy ny herinaratra isan-tokantrano kosa dia efa misy “transformateurs” miisa 400 voarain’ny jirama izao, izay hoentina manamafy ny famatsiana herinaratra, sy hanamaivanana ireo tambajotra feno be loatra, izay mazana miteraka fahatapahana herinaratra. Isan’ny hahazo tombony amin’izany i Toamasina amin’ny fanomezana tombon-dahany azy noho ny fanitarana ny seranan-tsambo izay hiteraka asa maro sy fahatongavan’olona maro ihany koa hitady asa. Ankilan’izay dia ho tonga eto Toamasina amin’ity herinandro ity ihany koa ireo andrin-jiro hazo miisa 5.600 avy any Afrika Atsimo, tahaka ireo andrin-jiro fampiasan’ny orinasa Ambatovy. Mora kokoa ny fandaniana amin’izao fanafarana ny hazo izao, izay koa no natao mba hiarovana ny ala eto amintsika izay efa ripaka, nefa ireto andrin-jiro ireto koa dia hazo manokana izay maharitra 40 na 50 taona vao ho simba. Entina hanitarana ny tambajotrana herinaratry ny jirama izy ireto, ka hahazo ny anjarany amin’izay manomboka izao ireo tanana lavitry ny renivohitra sy ny manodidina ny tanan-dehibe. Ankoatra izay dia manana ezaka amin’ny fampitomboana ny tanjaky ny herinaratra vokariny koa ny jirama izao, isan’izany ny ao Volobe Ifito Toamasina II izay afaka hamokatra 120MW amin’ny fahavitany. Eo koa ny fampitambarana ny tambajotra mampitohy an’Antananarivo sy Toamasina; fa ny tena goavana dia ny fampifandraisana an’i Toliara sy Toamasina amin’ny tambajotrana herinaratra.

Malala Didier

Midi Madagasikara0 partages

JMJ Mada Mahajanga : Les jeunes en quête d’une communion avec le Christ

Vu du ciel, le Village touristique à Mahajanga investi par les jeunes catholiques venus des quatre coins de Madagascar.

Renforcer le lien spirituel entre jeunes chrétiens et surtout, renforcer leur lien avec Dieu dans la prière. Depuis deux jours, les dizaines de milliers de jeunes catholiques réunis à Mahajanga pour les neuvièmes JMJ Mada vivent dans un élan de ferveur. Après la messe d’ouverture mardi dernier, les jeunes rassemblés dans des dizaines de sites d’accueil suivent avec intérêt les séances de catéchèse au cours desquelles sont abordés les enseignements de l’Evangile et leurs liens avec la vie des jeunes en général et de la jeunesse catholique en particulier. « Ces JMJ représentent une occasion pour nous de revenir à l’essentiel dans notre vie spirituelle, mais aussi dans notre vie de jeunes », confient quelques jeunes scoutes « Fanilo » à la sortie de la messe d’ouverture d’avant-hier. « Les activités qui meublent les JMJ nous mettent en condition pour non seulement être en contact, mais surtout en communion et en intimité avec Jésus Christ », renchérissent-elles. Ce jour, les séances de catéchèse se poursuivront dans les différents sites éparpillés dans les quatre coins de Mahajanga, tandis que le chemin de croix aura lieu au Village touristique.

Hanitra R.

Midi Madagasikara0 partages

SIAFM : Coopération fructueuse avec le district de Lalangina

Des bénéficiaires des actions sociales de la SIAFM.               

Le district de Lalangina entretient depuis 15 ans une coopération fructueuse avec l’association Solidarité Initiatives Actions France Madagascar (SIAFM). Cette coopération porte sur la construction d’écoles, l’octroi de matériel hospitalier aux hôpitaux de la région Haute Matsiatra, dont le CHU de Fianarantsoa et tous les CSB II du district de Lalangina, ainsi que quelques hôpitaux du district d’Ambohimahasoa. Cette association, en partenariat avec la mairie de Belley et le Lions Club de Perpignan (France), a également offert du matériel informatique au district de Lalangina et ses communes.

Actions sociales. Cette année, la SIAFM a multiplié ses actions sociales dans le district de Lalangina, et ce, en étroite collaboration avec le député Rivotiana Jean Bosco. Des maillots ont été distribués à plus de 10 équipes de football. 1 800 personnes ont reçu des packs de vêtements et de chaussures. Un centre de sœurs d’Alakamisy Ambohimaha et un centre d’handicapés d’Ankifafa (Fianarantsoa) ont également bénéficié de ces actions sociales. Bref, 15 ans de coopération fructueuse.

Recueillis par R. Eugène

Madagate0 partages

Andry sy Mialy Rajoelina, gare Soarano. "Blessings are powerful" 1

Maro tsy ho voatanisako eto ireo olona milaza fa mpihino kanefa dia manadino an’Andriamanitra rehefa difotry ny ambo-po diso tafahoatra, ka mihevitra fa mahavita tena tanteraka ka ny teny aloaky ny vavany fotsiny ihany dia hamaha ireo everiny fa olana eto amin’ity tany fandalovana ity. Kanefa rehefa zoina tsara dia ireo olona ireo ihany no mamboly izany olana izany.

Ny Kristianina tena Kristianina kosa (ireo mino Andriamanitra iray ary mino ny fitsaganan’ny tena amin’ny maty : Jiosy, katolika, Protestanta, Advantista, Loterana, Anglikana sy ireo fiangonana « zandriny » maro mino izany), dia ny fatahorana an’Andriamanitra no mibahana voalohany amin’ny zava-drehetra ataony amin’ny fiainany. Ary ny fampisehoany voalohany izany fatahorana an’Andriamanitra izany dia ny fangatahana fitahiana, tsodrano sy fisaoarana amin’ilay Avo indrindra.

FITAHIANA, TSODRANO, FISAORANA

Fangatahana amin’Andriamanitra mba hahazoana sitraka aminy; firarian-tsoa; fankasitrahana; fanomezam-boninahitra; fiderana; fiarovana amin’ny ratsy; fanaovan-javatra mahasambatra ny hafa. Miverina in-400 eo ho eo ny teny hebreo maromaro nadika hoe « mitahy, mitso-drano, misaotra » na « fitahiana, tsodrano, fisaorana », ao amin’ny Baiboly.

Misaotra an’Andriamanitra. Misaotra an’ Andriamanitra ny olona rehefa midera sy mankasitraka azy, miaiky fa avy Aminy ny fitahiana rehetra azony, miresaka zavatra tsara momba Azy foana, mivavaka Aminy, ary manompo Azy (Salamo 26 : 12). Misaotra an’Andriamanitra koa izay mitory ny vaovao tsara satria mitondra dera ho an’ny Anarany sy ny Fikasany (Matio 24 : 14 ; Hebreo 13 : 15). Fiteny re matetika koa ny hoe « Tso-drano zava-mahery » indrindra eo amin’ny raiamandreny sy ny zanaka (rehefa fanambadiana ohatra). « Blessings are powerful » no dikany tamin’ny teny anglisy.

Ny Alahady 7 Oktobra 2018 dia nisy ny Fandaharana fangataham-pitahiana niombonam-pinoana nanokafana ny fampielezan-kevitry ny Kandida laharaha faha-13, Andry Rajoelina. Sary andiany faha-1.

Jeannot Ramambazafy – Harilala Randrianarison

Madagate0 partages

Andry sy Mialy Rajoelina, gare Soarano. "Blessings are powerful" 2

Maro tsy ho voatanisako eto ireo olona milaza fa mpihino kanefa dia manadino an’Andriamanitra rehefa difotry ny ambo-po diso tafahoatra, ka mihevitra fa mahavita tena tanteraka ka ny teny aloaky ny vavany fotsiny ihany dia hamaha ireo everiny fa olana eto amin’ity tany fandalovana ity. Kanefa rehefa zoina tsara dia ireo olona ireo ihany no mamboly izany olana izany.

Ny Kristianina tena Kristianina kosa (ireo mino Andriamanitra iray ary mino ny fitsaganan’ny tena amin’ny maty : Jiosy, katolika, Protestanta, Advantista, Loterana, Anglikana sy ireo fiangonana « zandriny » maro mino izany), dia ny fatahorana an’Andriamanitra no mibahana voalohany amin’ny zava-drehetra ataony amin’ny fiainany. Ary ny fampisehoany voalohany izany fatahorana an’Andriamanitra izany dia ny fangatahana fitahiana, tsodrano sy fisaoarana amin’ilay Avo indrindra.

FITAHIANA, TSODRANO, FISAORANA

Fangatahana amin’Andriamanitra mba hahazoana sitraka aminy; firarian-tsoa; fankasitrahana; fanomezam-boninahitra; fiderana; fiarovana amin’ny ratsy; fanaovan-javatra mahasambatra ny hafa. Miverina in-400 eo ho eo ny teny hebreo maromaro nadika hoe « mitahy, mitso-drano, misaotra » na « fitahiana, tsodrano, fisaorana », ao amin’ny Baiboly.

Misaotra an’Andriamanitra. Misaotra an’ Andriamanitra ny olona rehefa midera sy mankasitraka azy, miaiky fa avy Aminy ny fitahiana rehetra azony, miresaka zavatra tsara momba Azy foana, mivavaka Aminy, ary manompo Azy (Salamo 26 : 12). Misaotra an’Andriamanitra koa izay mitory ny vaovao tsara satria mitondra dera ho an’ny Anarany sy ny Fikasany (Matio 24 : 14 ; Hebreo 13 : 15). Fiteny re matetika koa ny hoe « Tso-drano zava-mahery » indrindra eo amin’ny raiamandreny sy ny zanaka (rehefa fanambadiana ohatra). « Blessings are powerful » no dikany tamin’ny teny anglisy.

Ny Alahady 7 Oktobra 2018 dia nisy ny Fandaharana fangataham-pitahiana niombonam-pinoana nanokafana ny fampielezan-kevitry ny Kandida laharaha faha-13, Andry Rajoelina. Sary andiany faha-2.

Jeannot Ramambazafy – Harilala Randrianarison

Madagate0 partages

Andry sy Mialy Rajoelina, gare Soarano. "Blessings are powerful" 3

Maro tsy ho voatanisako eto ireo olona milaza fa mpihino kanefa dia manadino an’Andriamanitra rehefa difotry ny ambo-po diso tafahoatra, ka mihevitra fa mahavita tena tanteraka ka ny teny aloaky ny vavany fotsiny ihany dia hamaha ireo everiny fa olana eto amin’ity tany fandalovana ity. Kanefa rehefa zoina tsara dia ireo olona ireo ihany no mamboly izany olana izany.

Ny Kristianina tena Kristianina kosa (ireo mino Andriamanitra iray ary mino ny fitsaganan’ny tena amin’ny maty : Jiosy, katolika, Protestanta, Advantista, Loterana, Anglikana sy ireo fiangonana « zandriny » maro mino izany), dia ny fatahorana an’Andriamanitra no mibahana voalohany amin’ny zava-drehetra ataony amin’ny fiainany. Ary ny fampisehoany voalohany izany fatahorana an’Andriamanitra izany dia ny fangatahana fitahiana, tsodrano sy fisaoarana amin’ilay Avo indrindra.

FITAHIANA, TSODRANO, FISAORANA

Fangatahana amin’Andriamanitra mba hahazoana sitraka aminy; firarian-tsoa; fankasitrahana; fanomezam-boninahitra; fiderana; fiarovana amin’ny ratsy; fanaovan-javatra mahasambatra ny hafa. Miverina in-400 eo ho eo ny teny hebreo maromaro nadika hoe « mitahy, mitso-drano, misaotra » na « fitahiana, tsodrano, fisaorana », ao amin’ny Baiboly.

Misaotra an’Andriamanitra. Misaotra an’ Andriamanitra ny olona rehefa midera sy mankasitraka azy, miaiky fa avy Aminy ny fitahiana rehetra azony, miresaka zavatra tsara momba Azy foana, mivavaka Aminy, ary manompo Azy (Salamo 26 : 12). Misaotra an’Andriamanitra koa izay mitory ny vaovao tsara satria mitondra dera ho an’ny Anarany sy ny Fikasany (Matio 24 : 14 ; Hebreo 13 : 15). Fiteny re matetika koa ny hoe « Tso-drano zava-mahery » indrindra eo amin’ny raiamandreny sy ny zanaka (rehefa fanambadiana ohatra). « Blessings are powerful » no dikany tamin’ny teny anglisy.

Ny Alahady 7 Oktobra 2018 dia nisy ny Fandaharana fangataham-pitahiana niombonam-pinoana nanokafana ny fampielezan-kevitry ny Kandida laharaha faha-13, Andry Rajoelina. Sary andiany faha-3

Jeannot Ramambazafy – Harilala Randrianarison