Il n’y avait pas eu tellement de différence sur les résultats officiels publiés par la HCC, hier, à Ambohidahy et des résultats provisoires  de la CENI. D’ailleurs, il n’y avait pas eu de plainte déposée auprès de cette Institution. Malgré tout, le président de la HCC, Jean-Eric Rakotoarisoa a donné son avis, pour ne pas dire de leçon aux nouveaux sénateurs. Il a notamment déclaré « Ne fermez pas les yeux sur les malheurs du peuple ». A lui de faire remarquer également que « vous avez une lourde responsabilité à la suite de la diminution des membres du Sénat ». Et d’ajouter que « la qualité prime sur la quantité ». Tout en soulignant au passage que le Sénat devrait être accessible et responsable devant les électeurs.

Passation de service. Pour en revenir aux résultats officiels des sénatoriales, l’IRMAR (plateforme présidentielle) a ravi 10 sièges sur les 12 disponibles, le reste a été gagné par le MMM avec 2 sièges. Ainsi, dans les provinces d’Antsiranana, Fianarantsoa, Mahajanga et Toliara, la plateforme présidentielle a raflé tous les 10 sièges à ravir dans ces quatre provinces. Pour les deux restantes, elles ont été départagées entre le MMM et l’IRMAR. Dans ces deux provinces, ces deux formations politiques étaient au coude à coude mais sur l’ensemble du territoire, l’IRD a pris le dessus. Pour la suite du programme, concernant évidemment la Chambre haute, le 19 janvier prochain, l’on va procéder à l’élection de son bureau permanent. Quant à la passation de service entre le président sortant et le président entrant, elle aura lieu le 25 janvier prochain. Sur ce point d’ailleurs, Rivo Rakotovao l’a déjà annoncé qu’il ne pose pas de problème.

Dominique R.