Les actualités Malgaches du Lundi 07 Janvier 2019

Modifier la date
Midi Madagasikara3 partages

Football – CAF AWARDS : L’heure de vérité demain

Le football africain sera en fête demain au Centre international de conférence Abdou Diouf (CICAD) de Dakar à l’occasion de l’AITEO CAF Awards 2018. Le football malgache fera partie des nominés dans la catégorie équipe masculine avec les Barea.

Double évènement demain et après-demain dans la capitale du Sénégal. Les lauréats de la CAF Awards seront connus demain après-midi. Pour le clan malgache, la consécration des Barea est très attendue dans la catégorie équipe masculine de l’année. L’équipe nationale malgache ayant réalisé un parcours remarquable l’année dernière en se permettant de luxe de se qualifier pour la phase finale de la CAN 2019. Une qualification qui a fait le tour du monde où les Barea de Madagascar ont figuré dans le TOP 5 du magazine Jeune Afrique et des 10 sélections qu’on n’attendait pas du magazine et site internet français « So foot ». Madagascar aura une adversaire de taille, la  Mauritanie qui disputera également sa première CAN. La troisième nation sera l’Ouganda. Outre le président de la CAF, Ahmad qui est malgache, la directrice de la Communication, Nathalie Rabe,  Atallah Béatrice et José Andriatianarivelo respectivement président et vice-président du comité de normalisation ont été invités par la Confédération Africaine de Football (CAF) pour assister à la cérémonie. Le président de la CAF, Ahmad est déjà arrivé à Dakar depuis vendredi. Les présidents du Sénégal, Macky Sall, son homologue du Rwanda, Paul Kagame ainsi que George Weah du Liberia vont assister à la cérémonie. Gianni Infantino et de Fatma Samoura, respectivement président et secrétaire générale de la FIFA seront également présent sur place. Ce qui va marquer surtout cette cérémonie est la désignation du ballon d’or masculin. L’attaquant sénégalais de Liverpool, Sadio Mané, son coéquipier, l’Egyptien Mohamed Salah et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang sont les trois finalistes du ‘’Ballon d’or africain 2018’’. Une même liste que l’année dernière dont le titre a été remporté par l’Egyptien, Mohamed Salah.  Très attendue par la planète football, le Comité exécutif de la CAF se réunira mercredi, au Terrou-Bi Hôtel de Dakar pour désigner le pays organisateur de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Le choix sera porté sur l’Afrique du Sud ou l’Egypte.

T.H

 La liste des nominés

 Meilleur joueur Africain de l’année

Sadio Mané (Sénégal).

Mohamed Salah (Egypte)

Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon).

Meilleure joueuse Africaine de l’année

Asisat Oshoala (Nigéria).

Francisca Ordega (Nigéria)

Chrestinah Thembi Kgatlana (Afrique du Sud).

Les buteurs retenus :

Makusu Mundele (AS Vita), Alain Traore (RS Berkane), Anice El Badri (Espérance Tunis), Eric-Maxim Choupo Moting (Cameroun),Thembi Kgatlana (Afrique du Sud féminine), Gabrielle Onguene (Cameroun), Derrick Nsibambi (Ouganda).

Meilleur jeune de l’année

Achraf Hakimi (Maroc Borussia Dortmunmd)Wilfred Ndidi (Nigeria Leicester City)Franck Kessie (Côte d’Ivoire AC Milan)

Meilleur entraineur équipes hommes

Moine Chaabani (Espérance)Herve Renard (Maroc)Aliou Cisse (Sénégal)Meilleur entraineur équipes féminines

Desiree Ellis (Afrique du Sud)Joseph Brian Ndoko (Cameroun)Thomas Dennerby (Nigeria)

Equipe masculine de l’année

MadagascarMauritanieOugandaEquipe féminine de l’année

CamerounNigeriaAfrique du Sud

Midi Madagasikara3 partages

Vie des médias : Bems s’en va prématurément

A peine la quarantaine, Jean Bien Aimé Rambeloson dit « Bems » (né en 1970) a fait toutes les presses, aussi bien écrites que parlées. Il avait son caractère et n’acceptait pas l’injustice. Il s’insurgeait chaque fois qu’un droit humain est bafoué et écrivait ce qu’il ressentait. Sociable et serviable, il était encore le président de l’association des journalistes de la Région Sud-Ouest en 2017- Fikambanan’ny Mpanao Gazety Atsimo-Andrefana (FMGFAA). En 2013, il était gravement malade. On parlait de cancer. Miraculeusement, il a pu en échapper. Mais la rechute en 2018 ne l’a pas lâché. L’association a tout fait pour aider Bems ces dernier temps, mais tel était son destin. Il laisse trois filles et trois garçons orphelins. Midi Madagasikara présente ses condoléances à la famille.

Charles RAZA

Midi Madagasikara2 partages

Madagascar à l’orée : d’une nouvelle ère

Demain sera le jour décisif. Le verdict qui tombera s’imposera à tous. Les juges constitutionnels ont travaillé d’arrache-pied et ils auront examiné les 305 requêtes. Ils mettront fin à une attente qui a été crispante pour l’un et l’autre des candidats. Les manifestations de ces derniers jours ont montré à quel point cette élection a exacerbé les passions. Mais une fois le résultat proclamé, il faudra faire retomber cette tension qui est nuisible au pays.

Madagascar à l’orée : d’une nouvelle ère

Les manifestants du 13 mai n’ont pas baissé les bras samedi dernier, et sont venus en masse. La réponse des forces de l’ordre a été particulièrement musclée. Ce raidissement des éléments de l’EMMOREG a fait monter d’un cran la tension sur place. Les autorités ont ainsi voulu montrer qu’elles ne toléraient plus cette contestation ne faiblissant pas à trois jours de la proclamation des résultats officiels de l’élection présidentielle par la HCC. Il y a eu encore quelques manifestants hier, mais ils se sont vite dispersés, aucun mot d’ordre ne leur ayant été adressé. Il semble que l’accalmie va avoir lieu aujourd’hui. A un jour de l’issue finale, les membres du K25 vont observer une trêve. Le silence de Marc Ravalomanana depuis le début des manifestations semble montrer qu’il va respecter la légalité. Toutes les contestations faites par ses partisans ne vont cependant pas être oubliées et resteront dans l’esprit des citoyens. Les échéances électorales seront nombreuses cette année. Les occasions de défendre leurs idées vont se multiplier. La démocratie est à ce prix. Le vainqueur prendra les rênes du pays quelques jours après la proclamation des résultats. Son adversaire devra respecter son rôle d’opposant constructif. Il devra tourner la page et préparer les batailles à venir. Madagascar est à l’orée d’une nouvelle ère, celle d’un renouveau des pratiques politiques.

Patrice RABE

Midi Madagasikara2 partages

Navony Pierre Lenoble : «Il faudrait se conformer à la décision de la HCC »

Face à la situation qui prévaut dans le pays, le président du Haut Conseil pour la Défense de la démocratie et de l’Etat de droit (HCDDED) Navony Pierre Lenoble a livré ses impressions.

Il estime ainsi que « tout un chacun devrait se conformer à la déclaration des résultats définitifs publiés par la HCC, mais non pas procéder à des spéculations ». Et d’enchaîner qu’il s’avère nécessaire de sensibiliser les gens à se conformer aux décisions prises par cette Institution. Tout en soulignant au passage que les observateurs internationaux et nationaux ont été unanimes que les élections ont été en général transparentes et crédibles malgré quelques incidents. En revanche, de leur côté, les partisans de Marc Ravalomanana contestent l’organisation du second tour de l’élection présidentielle. Ils y décèlent notamment des anomalies. Devant cette situation plutôt ambiguë, le président du HCDDED pense qu’il revient à la HCC de trancher sur ce point.

Respect de l’éthique. Il n’est pas d’ailleurs partant quant à l’annulation des résultats de ce second tour, laissant ainsi la place à une nouvelle Transition. Ce n’est pas les exemples qui manquent en citant notamment les cas de 1991 et de 2009 qui n’ont rien apporté de concret au pays. Il pense, en outre que le consensus n’est pas la bonne solution. Faut-il rappeler que le HCDDED a été officiellement mis en place le 20 mars 2018 pourtant la majorité des ces membres ont été élus en 2016. Ce Haut conseil est chargé d’observer le respect de l’éthique du pouvoir, de la démocratie et de l’Etat de droit, la bonne gouvernance, de contrôler la promotion et la protection des droits de l’homme. Le HCDDED est institué pour se constituer en observatoire et balise aux éventuelles mauvaises pratiques dans l’administration. Il intervient aussi bien dans le secteur public que privé.

Dominique R.

Midi Madagasikara2 partages

Musique tropicale : Ces singles qui ont marqué 2018

Tence Mena a marqué l’année avec son « Sitrany Sôlô »

Janvier est un joli mois, non seulement c’est le début de l’année mais aussi le temps pendant lequel les artistes font le bilan de l’année précédente.

A Madagascar, les artistes méritants seront récompensés par plusieurs awards si l’on ne compte que l’ « artiste de l’année de Midi Madagasikara » et « Rdj mozika ». Dans la catégorie musique tropicale, 2018 aura apporté plus de tubes et plus de buzz. Résonnant dans les festivals, les boites huppées, les fêtes multiples et les écouteurs…ces airs dont, danser même ceux qui n’apprécient pas forcément le rythme.

En tête de liste, l’infatigable Tence Mena avec son « Sitrany sôlô » international au mois de février. Prônant le « mieux-vaut-être-seule-que-mal-accompagnée», la chanteuse a su mettre les mots sur les maux que ces dames refoulent depuis bien longtemps. En apothéose, la chanson a fait l’objet plus d’une bonne centaine de « cover » incluant d’autres stars comme Black Nadia. Par ailleurs, la reine du coupé décalé a elle aussi, marqué l’année à la sortie de « Papa money ». Suite au buzz qu’elle a fait sur les réseaux sociaux en parlant des femmes en quête de riches milliardaires pour réaliser les caprices, le titre est passé comme la lettre à la poste.

De son côté, D’Alvis a signé un retour triomphant avec « Tô (tsy volan’ny babanao)». En gros l’esprit « De-quoi-je-me-mêle» remet à leur place ces gens qui s’intéressent un peu trop à la vie des autres. Un bon « uppercut » en pleine poire pour les médisants.

D’une autre part, c’est Vaiavy Chila qui séduit incontestablement les grands amoureux. Sur les airs de « Tsy ambelako hampirafy », la star remet son point d’honneur au « pour-le-meilleur-et-pour-le-pire » ce fameux vœu prononcé devant l’autel par ces milliards de gens qui ont passé la corde au coup. En mettant le grappin sur l’homme de sa vie, elle n’hésite pas à se montrer tout feu toute flamme pour les beaux yeux de son homme.

Entrant dans la cour des grands, Boyblack, ce protégé de Shyn a définitivement fait une entrée triomphale dans le monde du showbiz en sortant « Tsy hitambarako ». Malgré ses airs de badboy, le jeune homme martèle que les relations exclusives existent toujours et ne sont nullement passées de mode.

Dans tous les cas, ces quelques morceaux ont le fruit d’un dur labeur. Que ce soit au niveau de la technique, du style ou encore de l’originalité. Ce ne sont qu’une partie de ceux qui ont marqué les dancefloors, mais à vous de rajouter vos préférés à la liste.

Zo Toniaina

Midi Madagasikara1 partages

Pasteur Ammi Andriamahazosoa : Le président de la FJKM lance un appel à la HCC

Le président de la FJKM, pasteur Irako Andriamahazosoa Ammi.

Malgré le silence des quatre chefs d’église du FFKM (Conseil des Eglises Chrétiennes de Madagascar), le président de la FJKM est sorti de son mutisme pour placer la HCC devant sa responsabilité en cette délicate période que traverse le pays. En effet, dans son message du nouvel an, le pasteur Irako Andriamahazosoa Ammi a lancé un appel aux membres de la Haute Cour Constitutionnelle pour que leur décision soit conforme à la vérité. D’après ce dirigeant religieux, seule la vérité peut apporter de salut au pays. « Seul le résultat conforme à la vérité permettra d’éviter une nouvelle crise qui risque de replonger les Malgaches dans une pauvreté extrême.», a-t-il affirmé. Par ailleurs, le président de l’église FJKM d’exprimer le soutien moral de l’église aux membres de la Haute Cour Constitutionnelle : « Les regards des Malgaches sont actuellement tournés vers vous. L’église vous encourage et prie pour vous. Dites la vérité et rien que la vérité ! » A noter que l’intervention du Conseil des Eglises Chrétiennes de Madagascar est très sollicitée ces derniers temps, mais les quatre prélats préfèrent se taire jusqu’ici.

Recueillis par R. Eugène

Madaplus.info0 partages

Madagascar: Incendie de l’immeuble STOI Ankorondrano là où se trouve le groupe RL communication

Tout est calciné, l’immeuble STOI Ankorondrano a pris feu ce matin à une heure du matin. C’est dans cet immeuble que le groupe RL communication, regroupant les quotidiens : Ligne de Mire, Triatra, La Dépêche de Madagascar, les presses en lignes : LaChasseInfo.com, 24h Mada, et la station On Air Tv/Radio, est siégé.
L’enquête sur cette affaire est déjà auprès des forces de l’ordre. On ignore jusqu’à maintenant d’où est parti le feu. Tout le monde se questionne si c’est un incendie criminel ? Les bruits courent selon lesquels le propriétaire aurait été à l'origine de l'incendie. Mais RL communication démente cette affirmation arguant que ce sont des milliards d’investissements qui partent en fumée, ordinateurs, serveurs, tv, imprimantes, tous les bureaux ... RL communication de continuer que les rumeurs selon lesquelles les biens de la société ont été déménagés à l’avance ailleurs sont infondées.
Madaplus.info0 partages

Madagascar: Incendie de l’immeuble STOI Ankorondrano là où se trouve le groupe RLM communication

Tout est calciné selon "la chasse info".L’immeuble STOI Ankorondrano a pris feu ce matin à une heure du matin. C’est dans cet immeuble que le groupe RLM communication, regroupant les quotidiens : Ligne de Mire, Triatra, La Dépêche de Madagascar, les presses en lignes : LaChasseInfo.com, 24h Mada, et la station On Air Tv/Radio, est siégé.
L’enquête sur cette affaire est déjà auprès des forces de l’ordre. On ignore jusqu’à maintenant d’où est parti le feu. Tout le monde se questionne si c’est un incendie criminel ? Les bruits courent selon lesquels le propriétaire aurait été à l'origine de l'incendie. Mais RL communication démente cette affirmation arguant que ce sont des milliards d’investissements qui partent en fumée, ordinateurs, serveurs, tv, imprimantes, tous les bureaux ... RLM communication de continuer que les rumeurs selon lesquelles les biens de la société ont été déménagés à l’avance ailleurs sont infondées.
Tia Tanindranaza0 partages

INSTATHifarana anio ny fanadihadiana EPC

Tokantrano miisa 17 750, izay ao anatin’ny toeram-piasana 450, anatin’ny faritra 22 manerana ny nosy no nanaovana fanadihadiana mahakasika ny fanadihadiana EPC (Enquête post censitaire de couverture)

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Dosie maro nahiana misy kolikolyTsy re intsony ny tohiny

79 ireo dosie nampiahiahy fa misy kolikoly izay narahi-maso teny amin’ny Birao mahaleotena miady amin’ny kolikoly (BIANCO) tamin’ny taona 2017.

 

 Tsy re intsony izay tohiny amin’izao fotoana izao ary mampametra-panontaniana ny maro hoe iza tamin’ireo olona voasarigotra ireo no mba niharan’ny lalàna ? Zavatra hafa izao no laharam-pahamehana ary tsy hita mazava intsony ny fitohizan’ny fanadihadiana. Efa fantatra hatrany koa moa fa rafitra apetraka fotsiny izy ireny sampandraharaha tahaka ireny eto amintsika ary na ireo tompon’andraikitra aza milaza mazava fa tsy dia ahafahana mihetsika sy manao zavatra firy ary mandray andraikitra akory ny fahefana omena azy ireo. Raha tsy foana na farafaratsiny mba tena mihena ho ambany anefa ny tahan’ny kolikoly eto amin’ny firenena dia hanahirana ny hahatongavana amin’ny fampandrosoana ara-toekarena. Iaraha-mahalala fa tena nanomboka nirongatra ny kolikoly tamin’ny fotoanan’ny tetezamita ary niainga hatrany amin’ny ambany indrindra mihitsy no nanao azy ka hatramin’ny tompon’andraikitra ambony. Amin’izao fotoana aza mbola hitam-poko hitam-pirenena ny zava-nisy tamin’ireny fifidianana fihodinana faharoa ireny. Maro ny nijoro vavolombelona ny amin’ny fanambatambazana vola tany rehetra tany saingy toa hodiana tsy hita ary tsy misy mihitsy ny fanadihadiana sy ny fepetra noraisina avy amin’ireo tompon’andraikitra mpiady amin’ny kolikoly. Sa hampanginina sy ezahana ampirimina fotsiny tahaka ny afera maloto hatramin’izay izany ka tahaka ny zava-nitranga teo aloha dia tsy nisy akory ny fanenjehana ho an’ireo mpivarotra harem-pirenena tahaka ny andramena sy ny volamena tamin’ny fotoanan’ny tetezamita ? Tsy hivoaka mihitsy ny firenena ary hihemotra ara-toekarena mandrakariva raha izao fomba fiasa mamohehatra sy mampalahelo ny maro izao no mitohy.

Tsirinasolo

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Black Nadia mpihiraTsy nanadino ireo sahirana manodidina azy

Tsy manadino ireo olona sahirana manodidina azy, indrindra fa ireo ankizy madinika tsy manan-tsiny i Kantoniaina Ornella Edith Nadia na i Black Nadia mpihira amin’izao taona vaovao 2019 izao.

Tonga nijery ireo ankizy kamboty sy sahirana beazina ao amin’ny SOS Village d’enfants Vontovorona ny tenany ny sabotsy 5 janoary lasa teo. Ankoatra ny fihainoana ny hetahetan’ireo ankizy madinika miisa 132 nandray azy tamin’izany dia tsy hadinony ny nivimbina fanomezana toy ny fotsimbary telo gony, vatomamy 100 fonosana, paty 3 baoritra, savony 4 baoritra niampy lamba firakotra maro isan-karazany. Tao anatin’ny hafaliana tanteraka no nandraisan’ireo ankizy madinika ireo ity mpanakanto iray ity, raha toraka izany koa i Black Nadia izay marihina fa efa diso zatra loatra misehatra amin’ny asa sosialy tahaka izao amin’ny maha renim-pianakaviana azy. Tsiahivina moa fa teny amin’ny La Réunion kely" Ampefiloha no nanaovan’ity mpanakanto iray ity hetsika tahaka izao tamin'ny taon-dasa. Toeran-kafa indray no hanohizany izany izay nomarihiny manokana fa vokatry ny ezaky ny tenany samy irery.

 Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Gidragidra tany AntsirabeNirefodrefotra ny Lakrimozenina…

Niaina tao anaty savorovoro tanteraka ny mponina nanodidina an’i Vatofotsy Antsirabe sy iny lalana mihazo an’Ambano iny nandritra ny roa andro izay.

 

Caius R

Tia Tanindranaza0 partages

Firenena eoropeaninaEfa miditra amin’ny fahasahiranana ara-toekarena

Miadam-pamindra tanteraka ny toekarena ao amin’ny firenena eoropeanina, indrindra ireo mikambana ao amin’ilay atao hoe zone euro amin’izao fotoana izao.

 

Raha notombanan’ny banky foibe eoropeanina (BCE) ho 2% tokoa mantsy ny fitomboana ara-toekarena tamin’ny 3 volana faran’ny taona 2018, dia 1, 6 % ihany no tratra. Betsaka ny antony nahatonga izany ka anisany ny fialan’ny Anglisy tao amin’ny faritra euro. Raha amin’ny volana martsa 2019 tokoa mantsy ny daty voatondro fisarahana tanteraka amin’ny roa tonta dia hatramin’zao tsy mbola nahita marimaritra iraisana foana ny ao amin’ny zone euro sy ny anglisy ny amin’ireo fifanarahana maro satria samy miziriziry ny amin’ireo tombontsoa tadiavina. Anisan’ny tena mampikatso ny fifampiraharahana ao izao ny fangatahan’i Espana ny fiverenan’ny sisintaniny Gibraltar izay lasan’ny Anglisy. Tahaka izany ihany koa ny disadisa amin’ny sisintany 2 ao amin’ny Irlandy Atsimo sy Avaratra. Ankoatra izay dia nisy akony ratsy tamin’ny toekarena eoropeanina ihany koa ny krizy politika tany Frantsa tamin’ireny hetsiky ny Gilets Jaunes ireny. Teo ihany koa ny fiovan’ny governemanta tany Italia izay manao fanahy iniana mampihatra politika ekonomika tsy mifanaraka amin’ny tari-dalana apetraky ny vondrona eoropeanina. Tamin’izany aza moa dia nanarina mafy i Italia hiverina hanaraka ny toromarika saingy tsy nanaiky hatramin’ny farany ary ahiana koa ny mety hialany ao amin’ny zone euro raha izao fihetsiny izao no jerena. Tsy azo odian-tsy hita ihany koa ny ady ara-barotra nisy tamin’ny Amerika sy Sina izay tena nisy fiantraikany ratsy tamin’ny toekarena eoropeanina. Manginy fotsiny ny tsy fahamarinan-toeran’ny rafitra ara-bola sy ny fisondrotam-bidim-piainana, indrindra ao amin’ireo firenena mpikambana ao amin’ny zone euro ireo. Izany rehetra izany no miteraka fahasahiranana ara-toekarena ary ampoizina ny fiantraikany eto Madagasikara.

Tsirinasolo

     

Tia Tanindranaza0 partages

NIHARAN-DOZA I YZIT

Niharan'ny lozam-pifamoivoizana ilay mpanakanto malagasy malaza Yzit. Avy any Corse (Bastia) izy ary hitodi-doha hody any an-tranony no nitranga ilay fifandonana tamin'ny fiara hafa. Mba tsy naninona loatra izy raha miady amin'ny fahafatesana kosa ny mpamily ilay fiara nifandona taminy.

 

 

 

 

 

HIAKATRA FAMPANOAVANA

 

Androany no hiakatra fampanoavana ilay lehilahy iray voasambotra teny amin'ny kianjan'ny 13 mey tamin'ny faran'ny herinandro teo. Efa navotsotra kosa ireo roa namnay izay nosamborina tamin'ny telo janoary lasa teo. Tsy ampy ny porofo izay hanenjehana azy ireo ary dia navotsotra fotsiny. Ny asabotsy teo kosa dia hita fa tsy ampy traikefa mihitsy ny mpitandro ny filaminana izay misambotra olona fahatany noho ny feo mandeha fotsiny. 

ZANDARY NAMOY NY AINY

 

Zandary iray izay mbola mpianatr’asa no namoy ny ainy nandritry ny fifanandrinana tamin’ny dahalo tao Betroka. Toa amin’ny tanàna iray antsoina hoe Bevoay izy sy ny zandary miisa dimy namany no nifanehatra tamin’ny olon-dratsy. Raikitra ny fifampitifirana izay nahavoa azy ary nitarika ny fahafatesany. Isan-kerinandro izany no misy zandary namoy aina amperinasa avy any Atsimo ary entina miakatra ny razana any amin’ny toerana niaviany. 

MPANENDAKA

 Miha-mivoatra hatrany ny lentan'ireo mpanendaka eny amin’ny manodidina an’Antanimena amin'izao fotoana. Mandeha scooter izy ireo ary manontany ireo olona mipetraka anaty fiara izay miantsona eny amin'ny sisin-dàlana. Avy eo iverenan'izy ireo ny olona ka ambanany basy ary takiany ny fananany ka rahonany ho tifirana. Renim-pianakaviana iray sy ny zanany no lasibatr'izany ny asabotsy lasa teo. Lasa ny sakaosy izay tao anaty fiara.  

MPANAO GAZETY NAMOY AINY

 

Namoy ny ainy teo amin’ny faha-efapolo taonany i Jean Bien Aimé Rambeloson, mpanao gazety izay mpampita vaovao avy any Toliara. Fantatry ny tontolon’ny asa fanaovan-gazety tsara izy noho ny fanampiany ireo mpanao gazety rehefa tonga any Toliara ary koa noho ny fahatsoram-pony. I Bems no solon’anarana hahafantaran’ny maro azy ary efa filohan’ny fikambanan’ny mpanao gazety tany Toliara izy. Homamiadana izay efa resiny no niverina tampoka ka nitarika ny fahafatesany. 

LOZAM-PIFAMOIVOIZANA RN7

 

Roa no namoy ny ainy tamin’ny lozam-pifamoivoizana izay nitranga tany Andranomanelatra. Nandeha mafy ilay fiara Peugeot 307 ary raha niala lavaka dia avy hatrany dia nivoaka ny làlana. Nipitika tao anaty fiara mihitsy ny roa lahy izay namoy ny ainy avy hatrany. Mba avotra kosa ny vehivavy izay taoriana rehefa nentina teny amin’ny hopitaly Andranomadio. Ny saofera dia tsy naninona. Manomboka mamono olona amin’izay ny lavaka be eny amin’ny RN7 mankany Antsirabe. 

 

 

 

 

 

POLISY NOTIFIRIN’NY JIOLAHY

 

 Polisy iray izay mbola tanora erotrerony no maty notifirin’ny olon-dratsy raha handeha hamonjy fodiana. Teo Tanamborizano izy no nisy andian’olona izay tsy fantatra nitondra kalachnikov. Nanao tifitra variraraka ireo ary maty tsy tsa-drano I Rasolonanahary Jacques, 24 taona. Bala fito no hita tamin’ny vatany ary mihoatra an’izany kosa ny nitifirana azy. Tezitra ny polisy ary manao savahao izay nahavanon-doza.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Sary hosodokoManomboka mahaliana ny tanora Malagasy

Manomboka mahaliana ireo tanora eto amintsika ny sary hosodoko. Marobe tokoa mantsy ireo tonga mitsidika ilay hetsika Fangaro II tanterahina etsy amin’ny Tahala Rarihasina Analakely

hifandrimbonan’ireo mpanakanto mpanao sary hosodoko 13 mianadahy eto amintsika. Nanomboka ny herinandro teo ny hetsika. Ny 15 janoary ho avy izao izany vao hifarana, ahitana karazana tabilao marobe vaovao sady manome lanja ny kolontsaina sy ny fomba amam-panao Malagasy. Raha araka ny fanazavan’ny mpikarakara dia natao indrindra hanaovam-beloma ny taona 2018 ny hetsika. Eo ihany koa ny fiarahabana ny taona vaovao 2019, indrindra ho an’ireo mitady fanomezana ho an’ny olona akaiky azy. Ankoatra ny olon-dehibe moa dia voasarika mijery ity fampirantiana sary hosodoko etsy amin’ny tahala rarihasina Analakely ity ihany koa ireo ankizy madinika eny anivon’ireo sekoly maro samihafa. Tsiahivina fa ana hetsiny ny vidin’ny tabilao sary hosodoko iray eto amintsika ka misy ireo vita amin’ny peinture à l’huile.

Pati

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Ady amin’ny kitrotroHisy ny fanaovam-baksiny faobe ato ho ato

Raha miha mahazo vahana ny resa-politika eto amintsika dia misoko mangina tsy mamela mahazo ihany koa ny aretina kitrotro.

 

 

Tany amin’ny renivohitry ny faritra atsinanana ohatra ny faran’ny herinandro teo dia fantatra fa hipoka marary tanteraka ny toeram-pitsaboana sy ny toeram-pivarotam-panafody. Ireo ankizy madinika no tena mahita faisana amin’izany izay voalaza fa efa nisy namoy ny ainy mihitsy. Ho antsika eto an-drenivohitra indray, raha araka ny fanadihadiana natao dia olona miisa dimy isan’andro raha kely no tonga manatona toeram-pitsaboana tsy miankina iray noho ny aretina kitrotro. Lasibatra hatramin’ny olon-dehibe izay nomarihin’ny dokotera Hary Rakotondratrema fa tena sarotra sitranina tokoa noho izy ireny efa reraky ny asa aman-draharaha isan’andro ka tonga ho azy avokoa ireo karazan’aretina hafa toy ny tazo, ny fivalanana…. Tsy hitazam-potsiny intsony ny minisiteran’ny fahasalamam-bahoaka manoloana izany. Raha araka ny fanazavan’ny minisitra Rakotomalala Yoel, ny faran’ny herinandro teo mantsy dia hisy ny fanaovam-baksiny faobe iadiana amin’ity aretina iray ity, afaka tapa-bolana eo ho eo ho fanampiana ny sarababem-bahoaka. Izay hoy izy vao tonga ny vaksiny nohafarana satria tsy misy matetika ihany koa ny vaksiny sady lafo ny vidiny. Miantso ny olona rehetra mba ho avy hanao ity vaksiny iadiana amin’ny aretina kitrotro ity ny minisitra, indrindra fa ireo manan-janaka latsaky ny sivy volana.

 Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Miandrandra fahamarinana

Fahamarinana, fahamarinana ! Teny malaza sy nankalazaina io tao anatin’izay volana maromaro izay.

 

 Ankehitriny moa dia lasa tolona iarahan’ny maro mitady mihitsy ny hoe avoahay ny fahamarinana. Na fikambanana tsotra na mpanao politika na mpitondra fivavahana, olom-pirenena sy ny hafa marobe dia samy miandrandra fahamarinana hivoaka sy hanjaka eto amin’ny firenena avokoa ankehitriny. Asakasak’izay olom-pirenena maniry ny hiadanan’ity Madagasikara ity tokoa ka hanohitra ny hivoahan’ny fahamarinana. Mafonja ny hafatry ny filohan’ny FJKM, izay mpitarika ao amin’ny FFKM, raha nindrana ny tenin’ny baiboly hoe “ Ny fahamarinana manandratra firenena”. Na tsy Kristianina aza, rehefa tsy minia manampi-maso, ka mijery ny zava-mitranga eto amin’izao tontolo izao dia inoana fa resy lahatra amin’izany fehezanteny izany. Ireo firenena mahantra sy fadiranovana rehetra eto ambonin’ny tany, anisany isika, dia malaza amin’ny endrika tsy fahamarinana marobe. Eo ny kolikoly, ny tsy fandriampahalemana, ny trafika sy ny hosoka isan-karazany. Efa ela ny vahoaka Malagasy no nangetaheta fahamarinana. indrindra fa tamin’iny taona lasa iny. Nahavelom-panantenana ery ny fampanantenan’ny filohan’ny CENI indray volana jolay izay manao hoe izaho tenako mihitsy no hiantoka ny fangaraharahan’ny fifidianana raha nanontanian’ny mpanao gazety ny antoka ahafahany milaza hangarahara ny fifidianana rehetra ho avy nanomboka tamin’ny filoham-pirenena. Tonga amin’ilay fitenenana nefa nony taty aoriana hoe nantenain-kanirina vao nampivandravandra. Rahampitso izany no antenaina fa ho fotoana volamena hiandrandrana ny fivoahan’izay fahamarinana izay. Hitodika etsy Ambohidahy ny maso rehetra. Ilay lanim-bahoaka marina ve no holazaina fa mpandresy sa ilay hita ho nolanian’ny manampahefana sasany tamin’ny hala-bato, araka ny fitarainana heno etsy sy eroa ? Ho sahy handray fepetra goavana toy ny fanasaziana izay nanatontosa izany halatra izany ve ny fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana ? Sa inona no fanapahan-kevitra hafa mety horaisiny ? Ny zava-dehibe dia ny hoe izay eken’ny rehetra fa marina na hahafahana mitady ny marina no enga anie hivoaka !

J. Mirija 

Tia Tanindranaza0 partages

Rallye Dakar 2019Lucas Barron “Trisomie” voalohany handray anjara

Hanamarika ny tantaran’ny Rallye Dakar hatramin’izay namoronan’i Thierry Sabine azy tamin'ny taona 1978 ny handraisan’ilay teratany Peroviana,

 Lucas Barron 25 taona izay tratran’ny aretina Syndrome de Down “Trisomie”, amin’ity andiany faha-41 hotontosaina manontolo any Péru nanomoboka omaly 6 janoary. Ho mpanamory mpanampy ny rainy, Jacques Barron,  i Lucas mandritra an’ity Rallye ity. Efa nandalo fizahana ara-pahasalamana takiana amin’ny fisoratana anarana amin’ny fandraisana anjara amin’ny rallye Dakar izy ary efa manana  ny “licence de la fédération international de l’automobile” ihany koa. Efa am-bolana maro no nanomanan’ny ekipazy Jacques sy  Lucas Barron an’ity fifaninanana ity. Efa nandray anjara tamin’ny fifaninanana Dakar Series fanomanana ny  Dakar teny izy ireo tamin’ny septambra 2018. Ny tanjonay, hoy i Jacques Barron, dia ny hanezaka hatramin’ny farany ka ho tody hanitsaka ny tsipika fahatongavana amin’ity rallye ity.  Omaly alahady 6 janoary 2019 dia nandalo teo amin’ny “podium” fiaingana tahaka ireo mpifaninana rehetra izy mianaka mialoha ny tena hiatrehana ny dingana voalohany amin’ny fifaninanana anio alatsinainy 7 janoary 2019 Lima  Pisco, 331 km izay hisian’ny dingana manokana mahatratra 84 km.

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Ekar Md Josefa MahamasinaNiarahaba ireo pretra efatra ny fiangonana

Amin’izao fahatongavan’ny taona vaovao 2019 izao, dia faly niarahaba an’ireo pretra efatra mirahalahy mianaka, omaly alahady 6 janoary, ireo mpino katolika ao amin`ny fiangonana Ekar Md Josefa etsy Mahamasina.

 

Nirary soa ho an`ireo  Père aumonier district, Père curè ary  Père vicaire, indrindra moa amin’ny andraikitra maro izay sahaniny izy ireo, izay notarihan`ny distrika Mahamasina sy fikambanana isan-karazany. Araka ny nambaran`ny pretra tamin`ny toriteny dia ireto avy ny fety lehibe telo taorian`ny nahaterahan`ny Kristy. Fetin`ny fianakaviana masina, Fetin`ny Epifania ary fankalazana fanaovana batemy ny Tompo. Omaly rahateo no nankalazaina ny fetin`ny EPIFANIA, izay fisehoan`Andriamanitra ankarihary manambara ny tenany amin`ny alalan`ny vetsovetson`ny zanany tonga nofo. Marihina fa efa mandroso ny asa fanamboarana ny fiangonana izay tsangambato faha-150 taonan`ny Ekar Md Josefa etsy Mahamasina.

 

Marigny A.

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Irako Andriamahazosoa AmmiMiantso ny HCC hamoaka ny tena marina

Niarahaba sady nirary soa ny vahoaka Malagasy noho ny nahazoana mpamonjy tamin’ny krismasy 2018 sy noho ny taona vaovao 2019, ny filohan’ny mpiandraikitra foibe Fjkm Irako Andriamahazosoa Ammi, mpitandrina.

 Homba antsika mianakavy hamakivaky ity taona ity anie Andriamanitra, hoy izy. Fa niresaka ny toe-draharaham-pirenena ihany koa ny filohan’ny Fjkm ny sabotsy teo ka voalohany indrindra aloha dia nitodika manokana tamin’izy 9 mianadahy mpikambana ao amin’ny fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana (HCC). Mitodika aminareo ny Malagasy, hoy izy,  mankahery sy mivavaka ho anareo ny Fiangonana. Nampatsiahy izy, araka ny tenin’ny soratra masina fa : “ tsy misy afenina izay tsy haseho, ary aza matahotra izay mamono ny tena kanefa tsy mahay mamono ny fanahy fa aleo matahotra izay mahay mahavery ny fanahy sy ny tena ao amin’ny helo”. Tsy miova ny tenin’Andriamanitra, hoy ny filohan’ny Fjkm fa ny fahamarinana ary ny fahamarinana ihany no manandratra ny firenena. ny voka-pifidianana mifanaraka amin’ny fahamarinana havoakanareo no mahatonga an’i Madagasikara hisandratra ka tsy hahatonga ny vahoaka Malagasy ho in-droa mahita ny maizina, ho fahantrana hanampy fahantrana, hoy izy. Nitondra hafatra ho an’ny vahoaka Malagasy ihany koa ny mpitandrina Irako Andriamahazosoa Ammi ka nampatsiahy fa : “sambatra ny firenena izay manana an’i Jehovah ho Andramaniny, azo antoka ny fanasitranana an’i Madagasikara raha henointsika vahoaka kristianina marina ny antson’Andriamanitra manao hoe raha ny oloko izay nantsoina amin’ny anarako, ho avy hanetry tena ka hivavaka sy hitady ny tavako ka hiala amin’ny ratsy fanaony dia hihaino any an-danitra aho dia hamela ny helony sy hahasitrana ny taniny”. Ny Kristiana nanaiky an’i Jesoa kristy ho tompo sy mpamonjy dia hijoro marina ho fanasin’ny tany sy ho fahazavan’izao tontolo izao ka tsy hanaraka ny fanaon’izao tontolo izao fa hiova amin’ny fanavaozana ny saina mba hamantarantsika ny sitrapon’Andriamanitra izay tsara sady ankasitrahana no marina, hoy izy. Antso lehibe ho amin’ny fifohazam-panahy sy ho amin’ny fampanjakana ny marina ity nataon’ny filohan’ny Fjkm ity, andro vitsy mialoha ny hamoahan’ny HCC ny vokatra ofisialy tamin’ny fifidianana filoham-pirenena fihodinana faharoa. Antso izay efa fanaon’ny Fiangonana ihany mba ho fanairana ny olony sao mibirioka sy diso lalana ka manadino na manova ny fahamarinana.

RTT

Tia Tanindranaza0 partages

TAONA 2019Ho taona tsara, hoy ny Andriana Randrianatoandro Robert

Nanambara ny ho fizotry ny fiainam-pirenena mandritra ny taona 2019 ny Andriana Randrianatoandro Robert mpanandro sady mpitahiry ny hasim-piandrianana ao amin’ny Tranoben’Imerina eny Ambohimanga.

 

Tia Tanindranaza0 partages

AntananarivoRotsak’orana 30 minitra dia efa dibo-drano

Na dia teo aza ny fanadiovana sy fanamboarana ireo tatatra, orana 30 minitra dia efa maha dibo-drano toerana maro eto Antananarivo Renivohitra.

 

 Lohalaharana amin’izany ny eny Besarety, Andravoahangy…ny lalana eny amin’ny Petite Vitesse, Ampefiloha, Andavamamba, Anatihazo Isotry, Ambodin’Isotry, Soanierana, Ankazomanga, Anosy. Asa izay hitranga rehefa misy orana maharitra andro maromaro. Efa tena sempotry ny trano sy ny tany tototra Antananarivo ka tsy misy lalana ikorianan’ny rano intsony. Mbola ho ela anefa vao volana martsa tena hifaranan’ny toam-pahavaratra .Tsy mbola misy rivodoza ihany koa hatreo aloha fa raha izay no mitranga dia asa fotsiny. Efa rano be tahaka izany ihany koa no tazana amin’ireo faritra mivoaka kely ny renivohitra fotsiny tahaka ny eny Ambodimita, Andranomena, Anosizato, Itaosy, Andoharanofotsy, Ankerana…Mbola resaka hafa ary tena mampatahotra ny mety ho firodanan’ireo trano efa antitra rehefa tratry ny rotsak’orana maharitra. Mila fahamailoana sy fitandremana ho an’ny rehetra ary tokony ho matanjaka ny serasera amam-panentanana ataon’ireo tompon’andraikitra voakasika mivantana tahaka ny minisiteran’ny fanajariana ny tany, ny kaominina sy ny sampana mpamonjy voina, ny eny amin’ny fokontany ary ny Bngrc. Fa ny tsirairay sy ny isan-tokantrano, ny mpandeha an-tongotra, ny mitondra bisikilety, moto sy fiara ihany koa dia mila mitandrina sy efa mandray fepetra fa tsy hoe rehefa mitranga ny loza vao miantso vonjy sy hifanome tsiny am-pitoerana eo fotsiny.

RTT

Tia Tanindranaza0 partages

Zon`olombelonaMila mandray fepetra ny fitondrana amin’ny fampanajana azy

Mitohy hatrany ny antsojay ataon`ny fitondrana amin`ireo tsy mitovy hevitra aminy satria tsy manana zo haneho hevitra mikasika ny raharaham-pirenena ny vahoaka Malagasy ary voatampim-bava tanteraka.

 Ny fianakaviambe iraisam-pirenena izay efa nilaza fa zon’ny olom-pirenena no maneho hevitra ary voalazan`ny and.20 ao anatin`ny lalàna iraisam-pirenena ho fiarovana ny zon`olombelona: “Ny olom-pirenena dia manan-jo maneho hevitra ankalalahana…”.  Ny volana mey 2017, dia nampatsiahy ny Amnesty International fa ireo hetsika famoriam-bahoaka tsy nahazoana alalana dia ara-dalàna, mifanohitra amin`izay laizan`ireo manampahefana. Ny zo haneho hevitra dia tsy voatery hahazo fahazoan-dalana. Ny fanjakana anefa no mametraka paikady hanamorana ireo mpitandro ny filaminana sy tompon’andraikitra samihafa haka fanapahan-kevitra mifandraika aminy. Izany hoe manamora ny tsindry ataon`ny mpitondra ny filazany fa ny hetsika tsy nahazoana alalana dia voarara. Diso izany, hoy ny Amnesty International. Marihana fa ny 10 jolay 2017 dia nilaza ity fikambanana ity fa mila mandray fepetra ny fitondrana malagasy amin’ny fampanajana ny zon’olombelona sy ny fanajana ny fahalalahana maneho hevitra. Maro no tsy faly amin’ìzao fanaovana zinona ny fahoriana sy ny fahantrana izao ka asa raha tsapan`ny fitondrana ankehitriny ?

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Mamay be io aa…

Hay dia efa nanomboka ny arôzazy ianareo ry jean kely a.Mazava ny resaka fa dia tena efa azonareo antoka fa matinareo ny baolina.

 

 

Ny mpitsara rahateo moa na ny afovoany na ny an-jorony efa nanaiky ee..asa izay hoambaran’ny mpitsara ambony latabatra.Fa raha ilay resaka renay dia toa hoe efa milamina ny resaka ho anareo.Tsy hitatasika lava be momba an’iny fa ianareo sy ny feon’ny fieritreretanareo no aoka hifandamina ao.Fa izao ry jean kely no mba tsy aritro a : tena resy lahatra sy mino ve ianao fa hampilamina ny tanàna io zavatra ataonareo io.Ny ferin’ny fanapotehana nataonareo 10 taona lasa aza anie mbola tsy nikatona e.Ary raha ny fahitako ny fahadedahanareo io dia atao veloma mampamangy ilay resaka fampihavanana.Tsy hoe maniry ratsy ho anao aho ry jean kely fa tena hanahirana anie izy ity e…io olona mitabataba sy mimenomenona etsy sy eroa sempotry ny entona mandatsa-dranomaso io anie tsy hipetra-potsiny ry jean kely e, mba tena marina e.Ary ireto ekipanao mamba noana iray trano ireto, efa mba fantatrao ve hoe atao inona sy inona avy, sa hamoronana asa sy toerana vaovao mihitsy, tahaka ny hoe minisitry ny building na sekreteram-panjakana mmiandraikitra ny fanenjehana ny tsy mitovy hevitra amin’ny tena, na koa hoe masoivoho mpikaroka vola tsy fanta-pihaviana ? Tena tsy te ho eo amin’ny toeranao aho ry jean kely fa mamay be io a, tsy vitan’ny bla bla io fa hafana aaa…

Marco

Tia Tanindranaza0 partages

CNIDHMiantso ny HCC ho tena mahaleotena

Manamafy ny voalazan’ny andininy faha-5 amin’ny lalàmpanorenana ny Kaomisionina nasionaly momba ny zon’olombelona (CNIDH) fa eo am-pelatanan’ny vahoaka ny fiandrianam-pirenena, ny loharanon’ny fahefana,

 izay homeny ny solontenany amin’ny alalan’ny fifidianana mivantana sy tsy mivantana na amin’ny alalan’ny fitsapankevi-bahoaka. Resy lahatra hatrany ny CNIDH fa mandrafitra ary fizorana any amin’ny fanamafisana orina ny demokrasia sy fahaiza-mitantana. Eo anatrehan’ny tsy fitoviam-pijery sy fifanolanana ary ny fanehoan-kevitra an-karihary na amin’ny haino aman-jery na amin’ny tambajotra ara-tsosialy momba ny ahiahy amin’ny tsy fisian’ny mangarahara tamin’ny fihodinana faharoa ny 19 desambra, dia nanao antso avo ny CNIDH. Anisan’ny adidy iandraketany ny fampiroboroboana sy fiarovana ny zo maha olona, kanefa dia manao antso avo amin’ny hisian’ny filaminana ho an’ny vahoaka sy ireo rehetra voakasiky ny fifidianana hiandry am-pitoniana ny valin’ny latsa-bato. Mba ho fanajana ny tany tan-dalàna, dia tsy maintsy mijoro amin’ny sata maha mahaleotena azy ny Fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana (HCC) amin’ny fijerena ireo fitoriana sy fifanolanana samihafa momba ny fifidianana mba ho tena azo itokisana sy eken’ny rehetra. 7 no voasambotra teny amin’ny 13 mey hatramin’ny nanombohan’ny hetsika raha ny loharanom-baovaon’ny CENIDH. Teo ihany koa ny naratra sy voatery naiditra hopitaly,… Miantso fitoniana noho izany ity kaomisionina ity mba hiaro ny zon’olombelona.

Toky R

Tia Tanindranaza0 partages

Antoko Tambatra« Foany io fifidianana feno hosoka io »

Tsy takona hafenina intsony fa mandalo fotoan-tsarotra ny firenena ary an-dalana mankany amin’ny krizy vaovao indray isika, hoy ny antoko Tambatra.

 Efa nambara ombieny ombieny, fa tsy vahaolana ho an’ny firenena ity fifidianana natao amboletra ity, ary efa hitanay fa tsy maintsy hiafara amin’izao, hoy ny fanambaran’izy ireo ny sabotsy 5 janoary teo. Tsy nitsitsy fitenenana ny Tambatra nilaza fa mazava ny hala-bato tamin’ny endriny isan-karazany. Nambara fa tsy nangarahara, nitanila ny governemanta Ntsay Christian nampandany ny kandida faha-13 tamin’ny alalan’ny minisitry ny atitany. Mibaribary ireo tandrevaka nataon’ny CENI, ka ny lehibe dia ilay tsy fametrahana “numéro de séries” tamin’ny bileta tokana, izay takian’ny lalàna ny tsy maintsy hametrahana azy. Nanambara mazava ny Antoko Tambatra fa miombom-peo amin’ny vahoaka eto Antananarivo sy ny vahoaka Malagasy manontolo amin’ny fitakiana ny fahamarinana izay hatao eo amin’ny Kianjan’ny 13 mey. Tany demokratika rahateo i Madagasikara ka tokony halalaka ny fanehoan-kevitra. Hatsahatra ny ramatahora sy ny fisamborana ary ny fampiasan-kery isan-karazany. Takian’ny Antoko Tambatra ihany koa ny famoahana an’i Pety Rakotoniaina Filoha Nasionalin’izy ireo, izay hany sahy nijoro niteny voalohany ny hampanjakana ny fahamarinana. Takianay amin’ny HCC lazaina ho tompon’ny teny farany ny fanafoanana manontolo an’iny fifidianana feno hosoka natao tamin’ny 19 desambra iny, hoy antoko. Ny fanorenana ifotony no ambaran’izy ireo fa vahaolana hanarenana ny firenena.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Korontana eto AfrikaAo ambadika foana ny “Frantsa-Afrika”

Ara-tantara, niroso tamin`ny fanjanahantany ny frantsay tamin`ny taonjato faha-19. Taorian`ny ady lehibe faharoa dia betsaka ny firenena zanatany nangalana miaramila niady nanafaka an`i Frantsa tamin`ny alemana ka teo no nitsiry ny fanomezana fahaleovantena.

 Rehefa nandeha ny fitondran`ny Jeneraly Charles de Gaulle, sadasada ihany ireo firenena ireo, ka natsangana ny frantsa-afrika. Io no mba nahafahan`ny frantsay miaro ny tombontsoany rehetra na politika na toekarena amin`ireny firenena zanatany ireny. Raha izao vanim-potoana izao no jerena, ny filoham-pirenena Frantsay, Emmanuel Macron, miezaka mampiseho amin`ny seho ivelany fa te hiala amin`izay fomba frantsa afrika, izany hoe ny fitsinjovana fotsiny tombontsoan`ny frantsay ao anatin`ilay fiaraha-miasa. Efa hitany fa betsaka ny firenena  goavana toy ny sinoa, brezilianina, indianina… izay tena manampy ny firenena afrikanina toa an`i Madagasikara. Efa te hiala amin`ny ziogan-kolontsaina frantsay sy fanjanahana amin`ny endriny hafa ny Malagasy. Fomba hafa no apetraky ny Frantsay: karazana fiandaniana amin`ireo kandidà izay hoheverina hatanjaka sy hahazo ny amboara. Fametrahana fiaraha-miasa eo amin`ny roa tonta amin`ny alalan`ny fifanarahan’asa (accords bilateraux). Tafiditra amin`izany ihany koa ny fifanampiana andavanandro ataon`ny frantsay mba tsy ahafahantsika miala tanteraka eo ambany vahohony (AFD, …) Hitantsika ny fitsarana, ny zandarimariam-pirenena, polisim-pirenena, eo amin`ny sehatra fampandrosoana sy ara-toekarena mba hahazo izay fanampiana mivantana avy amin`ny Frantsay. Madagasikara anefa manana harena ankibon`ny tany, manana harena an-dranomasina raha ohatra ka tsara tantana ireny zavatra rehetra ireny na avo zato heny amin`ny fanampiana omen`ny frantsay ny vokatra izay azontsika amin`ireny. Ny ankabeazan`ny antoko dia misy firenena lehibe manohana azy ary anisan`ny manohana an`i Andry Nirina Rajoelina ny “France-Afrique”. Mety tsy hita soritra eo no ho eo fa any ambadika mety efa misy fifanarahana. Mavesa-danja amin`ilay tokony hofantarina hoe avy aiza marina ny loharanom-bola ahafahan`ny kandidà manao fampielezan-kevitra ary tsikaritra izany nandritra ny fifidianana satria nitentina 182 tapitrisa dolara ny vola nampiasainy nandritra ny fihodinana voalohany. Azo refesina amin`izany ny fatiantoka hiditra ho an`ny firenena raha toa ka tsy mampanjaka ny marina ny Fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana ny talata ho avy izao.

 

Marigny A.

Tia Tanindranaza0 partages

Resaka “cocktail Molotov”Tetika maloto handravana ny tolona…

Fomba fiady hoenti-mandrava ny hetsi-bahoaka mitaky ny fahamarinana ny fampiasan-kery fa eo ihany koa ny fandotoana.

 

Nanomboka niseho izany ny sabotsy lasa teo tamin’ny resaka “cocktail molotov”, izay iandrasana ny fanadihadiana ny tena momba azy ireny. Tombanana ho tetika efa voaomana hoenti-mandoto ny hetsika hoenti-manaporofo fa tokony horavana sy sakanana hatramin’ny farany anefa io toe-javatra io satria hosokajiana ho fanakorontanana sy fanozongozonana ny fiandrianam-pirenena. Raha ny resaka nivoaka teny Analakely omaly rahateo, dia misy mihitsy ny fiara manokana voalaza fa mametraka ireo olona mitondra ny “cocktail molotov” mba handotoana ny mpitolona. Marihina sy ampahatsiahivina anefa fa hatramin’ny 29 desambra 2018 nanombohan’ny hetsika, nitohy ny 2,3,4 janoary saingy tsy nisy an’izany. Somary nahery vaika ny andron’ny sabotsy teo satria andro tsy fiasana rahateo ka efa nomanina ny fanakorontanana sy fandotoana satria misy tsy tena mpitolona nalefa teny an-kianja fa “gros bras” raha ny fanamarihan’ny mpitolona sasany. Etsy an-kilany, rahonana sy henjehina ary toriana ireo mpitarika mba hihalefy ny heriny na hipetraka sy hisitrika. Toa tetika efa tsara petrapetraka, araka izany, ny fandravana ny tolom-bahoaka mba tsy hivoahan’ny fahamarinana. Terena hikombom-bava amin’ny basy aman-tafondro ny rehetra. Eto an-drenivohitra aloha no tena mihetsika fa ho vita ve ny hanao tahaka izao hampiasa hery raha mihetsika i Madagasikara manontolo izay miandry toromarika fotsiny ny vahoaka dia mety hipoaka izany ?

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Malagasy any Etazonia sy FrantsaNihetsika ihany koa

Tsy eto Madagasikara ihany fa efa tonga hatrany ivelany ny hetsika fitakiana ny fahamarinana mikasika ny voka-pifidianana .Namoaka fanambarana ireo vondron’ny Malagasy monina sy miasa any Etazonia ny faran’ny herinandro teo mba ho fanajana ny tena safidim-bahoaka marina.

 

Ny tany Frantsa dia nisy ny hetsika natao tao amin’ny Place de la République ao Paris ka tazana nandritra izany ny sorabaventy miantso ny fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana (HCC) mba hanaja ny safidim-bahoaka. Miombom-po tanteraka amin’ireo mpiray tanindrazana mitolona ho amin’ny fahamarinana izahay aty ampita na dia lavitra aza, hoy ireto Malagasy ireto. Na ireo monina any Etazonia na ny any Frantsa dia mahafantatra tsara fa manana ny lanjany goavana ny demokrasia sy fanajana ny safidy amina resaka fifidianana. Manana ny maha izy azy ary tsy azo hamaivanina mihitsy na dia vato iray monja aza, hoy ireto Malagasy ireto ka aoka hohajaina ilay safidy. Manaraka akaiky ny raharaham-pirenena ireo “Diaspora” Malagasy any Eoropa sy Amerika avaratra ireto ary efa nilaza fa tsy hipetra-potsiny manoloana ny fanosihosena ny safidim-bahoaka.

 

Nangonin’i RTT

Tia Tanindranaza0 partages

Komitin’ny fampihavanana Malagasy“Tsy mifamono izany ny Malagasy”

Manoloana ny toe-draharaham-pirenena ankehitriny dia nanome hafatra amin’ny maha raiamandreny azy ny avy eo anivon’ny komitin’ny fampihavanana Malagasy.

 Antom-pisian’ny CFM, hoy ny filoha lefitra, Gérard Ramamimampionona, ny fiainana ny soatoavina malagasy. Mila mahatsiaro tena fa samy Malagasy isika ka tsy tokony hifamono. Tsy mifanavakavaka na mifanambany ary mila mifameno. Ny fifanajana ao anatin’ny fahasamihafan’ny hevitra dia zavatra goavana be mila apetraka amin’ny toe-draharaha toy izao. Zava-masina ny teny ka tsy tokony hifanaraby isika. Ataovy anaty filaminana ny fanehoan-kevitra ary ataovy manaraka ny lalàna. Tokony hirazotra ny fitadiavana fahamarinana sy ara-dalàna. Samy tompon’andraikitra amin’ny fikorontanana sy fametrahana filaminana eto isika, hoy ny CFM.

J. Mirija

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Tsiambaratelo fonosin’ny fifidiananaNy talen’ny tranomprintim-pirenena no tena mahalala azy

Miteraka disadisa goavana eo amin’ny mpanohana ny kandida laharana faha-25 sy ny faha-13 hatreto ny fitadiavana ny tena fahamarinana mahakasika iny fifidianana filoham-pirenena notanterahina nanomboka ny volana novambra taona 2018 lasa teo iny.

 

 

Tonga hatrany amin’ny fitolomana hiadiana amin’ny kolikoly sy ny tsy fahamarinana eny amin’ny kianjan’ny 13 mey mihitsy izany ka nisian’ny fandefasana baomba mandatsa-dranomaso sy ny fisamborana olona nataon’ny mpitandro ny filaminana ny faran’ny herinandro teo. Olona tokana ihany anefa hatreto no tena mahalala ny tsiambaratelon’iny fifidianana notanterahina farany teo iny dia ny talen’ny tranomprintim-pirenena Atoa Andriamboavonjy Angelson. Tao avokoa mantsy no natonta ny 90 %-n’ireo taratasy vita printy nampiasaina tamin’iny fifidianana fihodinana voalohany sy ny faharoa iny. Anisan’ireny ny kara-pifidianana sy ny isan’ireo olona voasoratra anarana isaky ny fokontany tokony hahazo. Tao koa ny kara-panondrom-pirenena. Fantany avokoa ny kipitsony sy ny tsiambaratelo tena fonosiny ka izy ihany no hany lalan-tokana ahitana ny tena marina. Efa nisy ihany ny fanazavana nentiny mikasika ireo kara-panondro natonta tao aminy talohan’ny fifidianana saingy mbola betsaka ireo tsiambaratelo tsara ho fantatra ananany.

Pati

 

Tia Tanindranaza0 partages

Tolon’ny 13 meyNahery vaika ny fampiasan-kery

Voadaroka baomba mandatsa-dranomaso indray ny vahoaka mpitaky ny fahamarinana tonga marobe teny Analakely ny sabotsy 5 janoary teo.

 Niova ny kalitaon’ny lakrimozenina  satria nahery vaika kokoa raha oharina tamin’ny fampiasa hatramin’izay. Manamboninahitra efa tsy eo amin’ny fibaikoana ny mpitandro ny filaminana fa fanta-daza amin’ny fandravana hetsi-bahoaka no voalaza ho nisodisody teny Analakely sy voatonona ho nanome toromarika, hoy ny mpitarika ny hetsika. Zavatra nampiahiahy ihany koa ny fahitana teratany vahiny, toa tsikaritra ho mitsikilo na mety manome toromarika mihitsy aza teny an-toerana. Tamin’ny 12 ora sasany teo moa no nanomboka ny fanapariahana sy ny fanenjehana rehefa nisy vitsivitsy tsy nahazaka ny fanosehana niteraka fianjeran’ny olona, ka namaly toraka, saingy nohararaotina satria ny vahoakan’Analakely manontolo no nosemporina ary latsa-dranomason’ny lakrimozenina. Am-polony no naratra, ary am-polony mahery koa ny voasambotra, raha ny fikaroham-baovao, fa 4 kosa sisa no tavela hiakatra fampanoavana anio 7 janoary. Ny marina marina ihany, ary izay no takiana eny an-kianjan’ny 13 mey manoloana ny hosoka sy halatra bevava tamin’ny fifidianana. Efa tsara petrapetraka moa ny hala-bato sy ny hosoka, ka amin’izao fotoana izao dia birao fandatsaham-bato 5.224 isa no tena ahitana halatra mibaribary sy hosoka ka vato 600 000 mahery no tsy ara-dalàna tamin’ireo ankoatra ireo hafa satria mahafaobe ny hosoka, raha ny fanadihadiana mivoaka. Maro no maneho ny tokony hanafoanana ny latsa-bato noho ny tsy fampiharana ny andininy faha-120 amin’ny lalàna fehizoro momba ny fifidianana, tokony hametrahana “numéro de series”, izay heverina ho nanamorana ny hosoka. Tsy tokony hanan-kery ireo bileta rehetra noho ny tsy fahafenoana ny fepetra, ka lasa vato maty avokoa raha ampiharina ny andininy faha-171 amin’io lalana io, hoy ny hafa. Niainga teny amin’ny Vaomiera mpikarakara ny fifidianana (CENI), dia efa natao izay tsy hisian’ny fampitahana ny vokatra ahitana ireo hosoka samihafa, ka navoaka haingana dia haingana ny vokatra tsy hitohizan’ny fikarohana ny marina. Manaporofo ireny fa misy marina ezahina sakanana hatramin’ny farany eto, ary ankehitriny dia basy aman-tafondro no hanerena ny Malagasy hanaiky ny tsy fahamarinana sy ny hosoka ary ny kolikoly.

 

Toky R

 

 

Ino Vaovao0 partages

GOVERNEMANTA NTSAY CHRISTIAN : Niady mafy ho an’ny fampanaraham-penitra ny asam-panjakana

Raha tsiahivina ny tantara dia ity Governemanta ity no niantoka ny fampandehanan-draharaha rehetra taloha, sy nandritra ary taorian’ny fifidianana. Teo koa ny fiadiana amin’ny asan-dahalo sy ny ady amin’ny famotsiam-bola fa ny tena nisongadina dia ny ezaka goavana vita teo amin’ny fampanaraham-penitra ny asam-panjakana nandritra ny fotoana naha praiminisitra azy. Isan’izany, ohatra, ny fanoloana ireny fiaram-panjakana rehetra ireny ho takelaka mena hisorohana ny fampiasana azy ireny amin’ny tsy ara-drariny.

Ankoatra ireo dia mbola azo itarafana ny ezaka nimasoany ihany koa ny fisongan’ny harin-karena faobe ho 5,2 isan-jato nandritra ny fotoana nitantanany ny governemanta. Nambarany fa ezaka goavana ny toy izany ka tsy maintsy mitaky ny fandraisan’ andraikitra ny tsirairay. Nanamafy Praiminisitra tao anatin’ny lahateny izay nataony fa ilaina ny fampandeferana ny hambom-po manoloana izao dingana goavana lalovan’ny firenena izao.

Ny Ami

Ino Vaovao0 partages

VOKA-PIFIDIANANA OFISIALY : Tsy hanaiky velively ny tsindry atao  aminy ny HCC

Iray andro mialoha ny hamoahan’ny eo anivon’ny Fitsarana avo momba ny Lalàmpanorenana ny voka-pifidianana ofisialy dia nisy ny fanambaràna navoakan’ izy ireo. Malalaka ny HCC amin’ny fanatanterahana ny asany ary tsy manaiky tsindry na avy amin’iza na avy amin’izay ary na amin’ny endriny toy ny ahoana na toy ny ahoana. Tokana ihany ny mandidy ireo mpahay lalàna mandrafitra ity andrim-panjakana ity dia ny fijerena ny tombontsoa ambonin’ny firenena irery ihany.

“Ny lainga, ny vaovao tsy marina afafy, ny fanalam-baraka, fikasana hanery ankolaka na mivantana, ny fandrahonana atao amin’ny andrimpanjakana sy ireo mpikambana ao aminy ary ireo endrika tsindry maro isan-karazany dia tsy hanakana velively ny Fitsarana avo momba ny Lalàmpanorenana hanatanteraka ny asany”, hoy ilay fanambaràna. Notsipihiny mazava tao anatin’ity fanambaràna navoakany ity ihany koa fa tsy natao hisahana ho amin’ny tombontsoa ana kandidà iray na ny hery politika manokana na hisahana fiarahamonim-pirenena ny Fitsarana avo momba ny Lalàm-panorenana fa hiantoka ny tombontsoa ambonin’ny firenena sy izay rehetra mahakasika izany. 

Heverina fa fanambaràna natao hanazavana ny saim-bahoaka amin’izao ora vitsy tsy higadonan’ny fanambaràna amin’ny fomba ofisialy ny voka-pifidianana filoham-pirenena fihodinana faharoa ity fanambaràna ity. Noentina ihany koa hilazana fa ao anatin’ny fangaraharana tanteraka no hiasan’ny HCC amin’ny fikirakirana ny voka-pifidianana.

Didy tsy azo ivalozana

Tonga ny fotoana. Ho fantatra androany izay filoham-pirenena faharoa hitondra ny firenena Malagasy ao anatin’izao Repoblika fahaefatra izao. Mandritra ny dimy taona no hampindraman’ny vahoaka malagasy ny fahefana azy, ka hahafahany mitondra fampandrosoana ho an’ny firenena iray manontolo. Didim-pitsarana tsy azo ivalozana no havoakan’ny Fitsarana avo momba ny Lalàm-panorenana androany. Didy hamaritra ny ho avin’i Madagasikara sy ny vahoaka malagasy iray manontolo ka tsy azo ovaina na lavina intsony satria ny faratampom-pahefana nomena ny andraikitra hisahana izany eto amin’ny firenena no hanao ny fanambaràna miezinezina androany. Hanomboka amin’ny 3 ora tolak’andro ny lanonam-pitsarana goavana izay hotanterahina etsy amin’ny biraon’ny HCC etsy Ambohidahy. 

Mitaratra sahady ny fandresen’ny vahoaka malagasy iray manontolo ny fahazoany filoham-pirenena vaovao. Ny vahoaka no nandresy tamin’ny alalan’ny fifidianana izay olona heveriny fa afaka hitondra ny tena fampandrosoana marina eto amin’ny firenena.

Ny fanoratana

Ino Vaovao0 partages

IAVOLOHA : Nibahan-toerana ny fiantsoana fitoniana sy firarian-tsoa  izay Filoha vaovao eo

Samy nilaza ireo filohana andrimpanjakana nandray fitenenana toy ny filohan’ny Antenimierampirenena, Antenimierandoholona, ny solontenan’ny Praiminisitra lehiben’ny governemanta, hatramin’ny filoham-panjakana mpisolo toerana fa kihon-dalana lehibe no lalovan’ny firenena amin’ izao fotoana izao. Ao anatin’ izany no niarahan’izy ireo nanaovana antso avo mba hanalavirana ny korontana ary hiandrasana am-pitoniana izay voka-pifidianana ofisialy havoakan’ny HCC. 

Ankoatra izay, anisany nibahan-toerana ihany koa ny firariantsoa sahady ho an’izay Filoham-pirenena vaovao voafidim-bahoaka eo. Firariana mba hahavita ny adidy hiantsorohany eto amin’ny firenena sy ny vahoaka malagasy. Teo ihany koa ny fifandimbiasam-pisaorana ho an’ny vahoaka malagasy noho ny nahavitan’izy ireo ny adidiny tamin’ny fiatrehana ny fifidianana izay notanterahina tamin’iny taona lasa teo iny. Efa mazava ny fandresena ho an’ny Kandidà Andry Rajoelina tamin’iny fifidianana iny, manoloana ny vokatra vonjimaika feno navoakan’ny Vaomieram-pirenena mahaleo tena misahana ny fifidianana. 

Ankoatra ny firarian-tsoa ho azy nandritra ny lanonana teny Iavoloha dia efa nanao ranolava ihany koa ny fiarahabana sahady ny tenany satria resy lahatra sahady ny rehetra fa izy ilay voafidy hitondra sy hitantana ny firenena ary mazava be ny fandreseny.

Avotra Isaorana

Ino Vaovao0 partages

RENIRANON’IKOPA : Raim-pianakaviana manodidiana ny 50 taona hita faty feno dian’antsy n...

Raha ny tatitra voaray ny faran’ny herinandro lasa teo dia raim-pianakaviana  manodidiana ny 50 taona eo ho eo no hita faty natsingevan’ ny reniranon’Ikopa. Voalazan’ny fianakaviana fa   roa andro talohan’ny nahitana ny razana no efa tsy hita io rangahy io. 

Efa potiky  ny rano ity farany ary efa nahitana faritra mangana be dia be  ny vatany. Ireo mpivarotra akoho amam-borona teny amin’ny Sampanan’ Ambohitrimanjaka no nahita azy io ka nampiakatra  ny faty tety an-tanety. Tonga nizaha ny zava-niseho ireo sampana mpiandraikitra ny raharaha eny anivon’ny BMH sy ny mpitandro filaminana. Fantatra nandritra ny fanadihadiana natao tamin’ io fotoana io fa novonoina  izay vao nalefa tany anaty  rano ralehilahy. 

Teo amin’ny faritry ny tendany sy ny  lohany no tena rakotra dian’antsy. Vola maherin’ny dimy arivo ariary sisa no hita tany am-paosiny. Tsy hita intsony ireo tsihy izay voalaza fa namidiny. " Ny zoma hody izy no hitan’ ireo mpandeha taksibe farany. Nanomboka ny alin’ny alakamisy kosa  no nitady ny fianakaviana ary ny alahady izy no hita faty". Taksiben’Ambohitrimanjaka no nandehanan’io raim-pianakaviana io. Misokatra ny fanadihadiana ataon’ny mpitandro filaminana ny amin’ny fikarohana ireo nahavanon-doza.

 Firongatry ny fanendahana eny amin’ny manodidina

 Manaitra ny tompon’andraikitra  ireo mponina  mody eny Ambohitrimanjaka satria  dia efa miandry  eny amin’ny sampanana, miaraka amin’ireo olona mpiandry taksibe rahateo koa ny  olon-dratsy mpanao ny asa ratsiny. Ao anatin’ny herinandro dia misy hatrany ireo olona maratra.  Maro  no lasibatry ny tsindron’antsy amin’ny fanendahana ka tsara raha hamafisina ny  fisafoana  ataon’ny mpitandro filaminana eny amin’iny faritra iny.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

TRANO VAKY TENY ANJANAHARY : Teny Soarano avokoa no nahalafosana ireo entana halatra

Ny alin’ny 31 desambra 2018 dia tsy tao an-trano ny tompon-trano ka noraofin’ity rangahy ity izay mpiandry tanàna ny zavatra sarobidy tao an-trano toy ny Solosaina entin-tanana iray sy volamena ary volafotsy milanja eo amin’ny 200g eo.

Rehefa tonga ny tompon-trano dia tsy tao intsony ity mpiandry tanàna ity ary nahatsikaritra fa nisy zavatra very tao an-trano. Nametraka fitoriana teny amin’ny polisy ry zareo ka nanomboka ny fikarohana sy fisamborana ity mpiandry tanàna ity. Ny alarobia, 02 janoary 2019 no tratra teny Mandilaza Andravoahangy tokony ho tamin’ny roa tolakandro ity mpangalatra ity ka noentina avy hatrany teny amin’ny biraon’ny Polisy natao fanadihadiana. 

Tamin’ny fanadihadiana azy dia niaiky ny heloka vitany izy ka nolazainy fa teny amin’ny sisin’ny garan’i Soarano no nivarotany ireo entana halatra ireo ka teo amin’ny 500.000Ariary no azony. Nidina teny an-toerana ny Polisy ka lehilahy iray voalaza fa mpividy entana halatra ihany koa no voasambotra.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

ANOSIBE ANTANANARIVO : May ny biraon’ny tsena, ahiana ho nisy  nandoro

Soa ihany fa nalaky voafehy haingana dia haingana ny firehetana ka tsy niitatra tamin’ny tsenabe ny afo.  Nifarimbona  namono ny afo ny fokonolona, ka fotoana vetivety ihany dia nalaky voafehy izany. Saika tapitra may avokoa ny ampahan’ ny antontan-taratasy nipetraka tao amin’ity birao ity. 

Nandritra ny fisavana rehetra natao ihany koa dia nahitana «  bidon  » fasiana lasantsy, lahin’afo (mèche) ary taratasy nalahatra hitarika afo tao. Tsy nisy olan’ny herinaratra satria mandeha ny jiro ka ahiana fa fandoroana niniana natao izy ity. Ny trano rahateo nihidy. Hatreto aloha dia mbola tsy fantatra mazava ireo tompon’antoka sy atidoha nikotrika nanao izao fandoroana izao. Manokatra ny  fanadihadiana ny mpitandro filaminana eny an-toerana amin’izao fotoana izao.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

KICKBOXING TOAMASINA : Namoy an’i Maitre Maeva Kalo Soanary, vehivavy mpilalao kalaza

Ny taona 2000 no efa nanomboka nikatroka tamin’ ity taranja kickboxing ity i Maitre Maeva Kalo Soanary. Tao amin’ny kilioba Scorpion no nanombohany. Izy  rahateo no vehivavy voalohany nandray anjara tamin’ ity haiady somary henjakenjana ity raha ny tao Toamasina. Tsy nampihemotra azy ny hamaroan’ ireo lehilahy izay miady aminy mandritra ny fanazaran-tena noho ny tsy fisian’ny vehivavy hanao izany aminy. Ny taona 2012 taorian’ny fiofanana nataony ho mpanazatra dia nisafidy ny ho mpitsara ady ihany koa i Maeva Soanary.

Mirongatra ny tazo mahery

Raha ny fanadihadiana natao teny anivon’ny fianakaviany dia tazo mahery no nahafaty azy. Tazo mahery izay mirongatra mafy ao Toamasina amin’ izao fotoana izao. Nandritra ny fiaretan-tory tao an-tokantranon’ny ray aman-dreniny tao Ankirihiry-Avaratra dia lasa resaben’ny fokonolona ny fahanginan’ny fitondram-panjakana ao Toamasina manoloana ny firongatry ny valanaretina maro samihafa  : tazo, kitrotro, fivalanana. Ny tanàna rahateo maloto, ny fako mivangongo...

Momba ny aretina kitrotro manokana, dia mbola manodidina ny 50 isan’andro ireo zaza manaraka fitsaboana ao amin’ny hopitalin’ankizy ao amin’ny Hopitaly Be. Tsy misy fandraisan’andraikitra mankadiry raisin’ny fanjakana. Ny fifanampina eo amin’ny samy vahoaka amin’ny alalan’ny fanomezana fanafody sy kojakoja avy amin’ireo orinasa sy olona malala-tanana no tena ahafahan’ny ao amin’ny hopitaly mihetsika mifehy ny valanaretina kitrotro. Misy amin’ireo fanafody ilaina amin’ny fitsaboana no tsy misy intsony ao amin’ny farmasia hopitalim-panjakana ao Toamasina.

Kamy

Ino Vaovao0 partages

ANKIZY AO AMIN’NY SOS VILLAGE VONTOVORONA : Nahazo fanampiana noho ny fetin’ny Asar...

Anisany tsy nanadino nanatanteraka izany i Kantoniaina Ornella Edith Nadia na i Black Nadia, raha nitsidika sy nitondra fanampiana ho an’ ireo ankizy sahirana sy kamboty miisa 132 ao amin’ny Sos Village d’ enfants Vontovorona. Mba afaka nifety tahaka ireo namany amin’ izao fahatongavan’ ny tonontaona izao ireo ankizy tezaina ao amin’ ity akany ity. Fanomezana maro toy ny vary 3 gony, vatomamy 100 fonosana, menaka, paty telo baoritra, savony efatra baoritra ary lamba firakotra maro no natolotr’ity mpanakanto ity ho azy ireo, ny sabotsy lasa teo. 

Ny tenany rahateo no tonga nanolotra izany tamin’ ireo ankizy teny an-toerana. Tamin-karavoana sy fifaliana tanteraka no nandraisan’ ireo zaza izany ary fisaorana lehibe no navalin’ireto farany izao fahatsiarovana lehibe nataon’ity mpanakanto ity izao.  Nahatsiaro sambatra tokoa ireo zaza fa mba afaka nifaly tokoa amin’ izao Asaramanitra izao. 

Hetsika efa fanao isan-taona ny tahaka izao mba hamalifaliana ireo zaza niangaran’ny vintana ary miovaova isan - taona ny toerana anaovana ny  fifanampiana ataon’ ity mpanakanto ity. Tamin’ ny taon - dasa dia ireo ankizy mpirenireny teny "La Réunion kely" no notolorana fanampiana sy nizarany hafaliana.

Tahirisoa

Ino Vaovao0 partages

ARETI-MIFINDRA : Andeha hojerentsika akaiky ny mombamomba ny aretia kitrotro

Aretina azo sitranina soa aman-tsara ary azo sorohina ihany koa ny kitrotro, matetika dia ny ankizy no tena mora andairan’ity aretina ity ary haingana be ny fifindrany amin’ny olona manodidina izay voa. Ny olombelona irery ihany no andairan’ity valanaretina ity.

Ny mombamomba ny kitrotro

Ny kitrotro dia aretina azo avy amin’ny tsimokaretina antsoina hoe “paramyxovirus”. Mifindra amin’ny alalan’ny piti-drano kely indrindra avy amin’ny olona voany ny kitrotro, raha toa ka mievona, na manisin-delo, na mikohaka, na dia ny fofon’ain’ilay olona voan’ny kitrotro aza dia efa afaka mamindra amin’izay eo akaikiny. Tsy mba maharitra tahaka ny gripa ny tsimokaretina kitrotro izay mipetraka amin’ny fitaovana manodidina fa mora maty.

Ny fisehony

Iray na roa herinandro aorian’ny nifindran’ny kitrotro amin’ny olona iray dia tsy misy hamantarana azy fa mikotrika ao anatin’ilay olona fotsiny ihany ilay tsimokaretina. Mitombo hatrany io tsimokaretina io ary aorian’izay vao manomboka mikohaka ilay olona, voan’ny tazo, mitsory lelo ny orona ary mitsory ny ranomasony.Roa andro aorian’ny fisehon’ny famantarana voalohany dia manomboka miseho ihany koa ny teboka menamena izay mamontsina fotsy na somary manopy manga eo afovoany. Ao anatin’ny vava eo akaikin’ny vazana no misy azy io. Roa andro aorian’io dia misy teboka lehibe mena aorian’ny sofina na ihany koa manerana ny tarehy, mety hanenika ny vatana iray manontolo izy io toy ny amin’ny tanana, ny tongotra, ny tratra. Dimy andro aorian’ny fiantombohan’ny fitsaboana dia mihasitrana tsikelikely izy io, manomboka any amin’ny loha ka hatrany amin’ny tanana sy ny tongotra. 

Tsy mangidihidy no sady tsy maharary ireo teboka lehibe manerana ny vatan’izay voalaza eo ambony ireo. Mety tsy mahazaka mazava, mihamena ny maso ary mamaivay, mandritra ny fotoana isehoan’ny aretina, mety ho tafakatra hatramin’ny 40°c ny hafanan’ny olona marary. 

Mandritra ny 4 andro ahararian’ny olona voan’ny kitrotro dia mamindra amin’ny olona manodidina azy izy. Tsara raha atokana efitra ny olona voan’ny kitrotro mba tsy hianahan’ny tsimokaretina.

Matetika dia miainga avy ao amin’ny avokavoka ny kitrotro ary avy amin’ny bakteria antsoina hoe pnemonia

Tranga 1 ao anatin’ny 1 500 no mety ahatongavan’ny tsimokaretina any amin’ny atidoha, izay miteraka ny fanaintainan’ny atidoha. Matetika dia amin’ny faran’ny fisehon’ny aretina no misy ity tranga ity, mety ho sitrana ihany ilay olona saingy lasa mifanintontsintona

Ny vehivavy mitondra vohoka izay tratran’ny kitrotro dia mety ho afa-jaza . Mahalana no mety ahitana olana eo amin’ny fo sy ny voa ny fahasarotana ateraky ny kitrotro

Fisorohana ny kitrotro

Raha misy olona voan’ny kitrotro dia fitandremana tsara indrindra ny tsy fifampikasohana aminy. Ny tena tsara kokoa anefa dia manatona mpitsabo hanomezana toromarika samihafa tokony harahina tsy hampihombo ny aretina. Mety hanome fatra mihoatra amin’ny vitamina A ny dokotera, satria ny tsy fahampian’ny io vitamina io no anisany mampitombo be ny tahan’ny fahafatesana. Ny vakisiny fanefitry ny kitrotro dia tokony hataon’ny ray aman-dreny amin’ny zaza eo amin’ny faha-9 volany mba hisorohana ny valanaretina

Fanamarihana :

Mila manatona mpitsabo na hopitaly raha vao misy tranga mampiahiahy tahaka ireo voalaza etsy ambony, ho fanavotana ny aina. 

MAHAFATY NY KITROTRO

Ino Vaovao0 partages

MARIVORAHONA - RN6 : Nisy ninia namaky ny rano ka nanapaka tanteraka  ny familian-dalana

Tsiahivina fa noho ny hamafin’ny rotsak’orana any amin’ny an-doharanon’i Manajeba dia tondraka ny rano ka nampanahirana tamin’ny fifamoivoizana. Tamin’ny zoma 4 janoary teo no nitrangan’izany. Nanao ezaka araka izany ny orinasa Colas nanao fanapahan-dalana ka nanao familian-dalana na déviation, mba hahafahan’ireo fiara mivezivezy. Araka ny vaovao voaray avy any an-toerana dia nisy ninia namaky ny rano mikoriana ny marainan’ ny alahady 6 janoary teo ka lasa nanapaka tanteraka ilay “déviation". Araka ny fanazavana voaray ny antony nanaovan’izay nahavanona izany dia mba hahazoan’izy ireo karama amin’ny fampitsakana entana, hatramin’ ny mpandeha. 

Amin’izao ora anoratanay izao dia mbola ao anatin’ny fitadiavam-bahaolana ny orinasa Colas amin’ny hamerenana indray mba tsy hisian’ny fahatapahana amin’io lalana io. Araka ny vaovao voaray hatrany dia manodidina ny 2000Ariary ny saran-dalan’olona iray mitsaka amin’ny lakana, mbola hafa ihany koa ny saran’ireo entana. Mahatratra hatrany amin’ny 20 000Ariary ny mitatitra ny gonina ovim-bazaha. Azo heverina araka izany fa misy fiantraikany amin’ny fiakaram-bidin-javatra izao fahatapahan-dalana izao. Ilaina, araka izany, ny fandraisana andraikitra ataon’ny fanjakana aty an-toerana mba hanara-maso ireo tsy mataho-tody sahy mamaky ny rano mba hisian’ny fahasimbana. Mibaribary fa ny tombontsoa manokana no mahamaika ireo sahy manapaka lalana ireo, ka lasa ny maro an’isa no misedra ny olana.

Natomboka omaly ny asa fanamboarana

Ao anatin’ny vanim-potoanan’ny orana tanteraka isika izao ka tapitra miakatra avokoa ny rano, indrindra fa ny faritra somary ivaiva. Saika tapitra simba avokoa ireo lalana , fantatra hatramin’ny herinandro lasa teo ny fiakaran’ny rano nahatondraka ny lalana mampitohy an’Ambilobe, Ambanja sy Antsiranana iny. Efa herinandro ihany koa izay no   tsy nijanona ny oram-be tao Ambilobe ka misedra olana hatramin’ireo olona mpivezivezy mampiasa lalana. Vokany, tapaka ny lalana fivilianana kely namboarina natao hiampitan’ireo fiara. Manoloana izany dia  efa nisy ny fepetra noraisin’ny tompon’ andraikitra mpanao lalana na ny orinasa Colas ka natomboka omaly alatsinainy ny fanamboarana ny tetezana lehibe, izay efa fotodrafitrasa niandraiketan’izy ireo. Hohafainganina ny fanamboarana, izay amin’ny fotoana tsy vaoafetra satria tsy afaka mivezivezy ny fiara, indrindra fa irony fiara kely irony. Faritra betsaka eto Madagasikara no misedra olana  amin’ny fifamoivoizana rehefa tonga ny orana ka tokony hapetraka eto amintsika ny fanatsarana  momba ny fanamboaran-dalana. Manerana ny  Nosy mihitsy no ahitana  fahasimbana be dia be  izay efa tokony hamboarina avokoa.

Mpanjono sy Tatianà R  

Midi Madagasikara0 partages

Athlétisme : Une liste de cinquante athlètes pour le regroupement

Lorin Damien a frappé fort à La Réunion avec trois médailles d’or sur 400 m, 800 m et 4×400 m.

Une année chargée et charnière pour l’athlétisme malgache. Les athlètes malgaches devront honorer les grands rendez-vous internationaux pour espérer réaliser les minimas pour les Jeux Olympiques de Tokyo, en 2020.

Sept rendez-vous internationaux et pas moins de huit compétitions locales seront au programme de la fédération malgache d’athlétisme (FMA) cette saison 2019. Pourvoyeuse de médailles lors des Jeux des Iles de l’Océan Indien et des Jeux Africains, l’athlétisme malgache aura comme rendez-vous phare ces deux compétitions. Une trentaine d’athlètes devront faire le déplacement à l’Ile Maurice du 20 au 28 juillet, une liste qui est loin d’être exhaustive. Les athlètes malgaches auront du pain sur la planche surtout face aux Mauriciens, hôtes de la compétition et des Réunionnais, qui comptent des expatriés évoluant en métropole. La fédération n’attend plus que le coup d’envoi du regroupement pour enclencher la préparation surtout qu’il ne reste plus que sept mois avant le début des Jeux. Le premier regroupement devra démarrer en ce début d’année, le deuxième est prévu du 14 au 28 avril et le troisième et dernier prévu du 1er juin au 14 juillet. « Nous avons une liste de cinquante athlètes locaux plus les expatriés comme Jean Robert Bezara (400 m et 400 m haies) à Dakar, Todisoa Rabearison (400 m) à Maurice et Tiavina John (100 m) qui va partir aussi au Centre de Maurice » a fait savoir, Norolalao Andriamahazo, présidente de la fédération malgache d’athlétisme. Outre les JIOI, les Jeux Africains du Maroc du 23 août au 23 septembre revêtent d’une importance capitale pour les athlètes malgaches. Pour l’heure, au moins deux athlètes ont déjà acquis les minimas des Jeux du Maroc. Ce nombre peut encore augmenter surtout que plusieurs compétitions seront encore au menu des athlètes avant la fin de la date d’engagement. Ce rendez-vous international fait partie des étapes qualificatives pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Les Meeting de La Réunion et de Maurice prévus au mois d’avril, les championnats d’Afrique senior Région 5 en mai, ce sont les compétitions qui attendent les athlètes en ce premier trimestre de l’année. « La ligue de la Réunion et Club Etang Salé ont invité douze athlètes au mois d’avril. La liste devrait être envoyée mi-février à l’organisateur. On est encore confus par rapport au déplacement en Chine » a continué la présidente de la fédération. Ce n’est qu’après les Jeux des Iles et des Jeux Africains, que les Championnats du monde se dérouleront à Doha du 28 septembre au 6 octobre. Avec les Jeux des Iles et les Jeux Africains, les championnats de Madagascar jeune et toutes catégories sur piste ont été avancés du 17 au 19 mai et du 24 au 26 mai. Le Marathon International de Tanà figurera au programme et servira de clôture de saison pour la fédération.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Météo : Trois jours pluvieux en perspective

Conséquences potentielles des averses orageuses prévues sur toute l’île cet après-midi : les pieds dans l’eau et les inondations !

Le bulletin météorologique a prévu hier, trois jours de précipitations abondantes à compter d’aujourd’hui, saisons pluvieuses obligent. Pour cette matinée, le temps sera pluvieux sur toutes les régions de la Grande île, excepté l’Extrême sud et la côte Nord-Est où le temps sera tout juste nuageux. Analamanga et la région Alaotra-Mangoro vont avoir carrément droit à des averses. L’après-midi en revanche, ce sera au tour de toute l’île d’être abondamment arrosée : des averses orageuses sont prévues aux quatre coins de Madagascar. La température minimale sera comprise entre 16° et 19° observée en fin de soirée un peu plus au sud sur les Hautes Terres centrales (au niveau du Vakinankaratra et de l’Amoron’i Mania). Sur le littoral Est, elle variera de 23 ° à 25° et sur la côte Ouest, elle sera comprise entre 23 et 27°. La maximale quant à elle, est localisée dans la région Sofia à Antsohihy et qui est de 35°.

Recueillis par Luz Razafimbelo

Midi Madagasikara0 partages

Betroka : Un gendarme abattu lors d’un accrochage avec des « dahalo »

La série noire continue pour la gendarmerie. Alors que cette entité des Forces de l’ordre est en train de chercher comment lutter contre la recrudescence des actes de banditisme rural auxquels elle semblerait impuissante, voici ses ennemis qui viennent de prouver qu’ils sont en mesure de la défier. Le 03 janvier, un gendarme stagiaire de la brigade de Bekily a perdu la vie lors d’un accrochage avec les « dahalo » dans une opération de poursuite de voleur de bovidés. Ce jours-là, il faisait partie des cinq éléments du poste fixe de Bevoay, commune rurale Isoanala qui étaient appelés à venir à la rescousse d’un éleveur de bovidés qui venait d’être attaqué par des « dahalo». Ce jours-là, vers 05h30 du matin, ces derniers ont volé 70 bœufs dans la localité. Les cinq gendarmes sont alors partis à la poursuite des malfaiteurs quand ils sont tombés nez à nez avec les « dahalo » dans un kizo (ou passage obligé) appelé Ankalilanavato où, un accrochage a eu lieu. Heureusement, l’arme du défunt a été récupérée. Alertés de ce drame, 22 éléments de l’Unité Spéciale Anti-Dahalo (USAD) et trois gendarmes du poste avancé d’Imanombo se sont précipités sur les lieux pour récupérer le corps du malheureux, qui était par la suite acheminé à Imanombo. Evidemment, ces éléments de renfort ont repris la poursuite de la recherche des bandits toujours en fuite. Cette défaite de nos Forces de l’ordre face à ces ennemis de la société signifierait qu’il est temps pour les autorités concernées de réviser comment gérer la sécurité dans ce pays.

T.M.

Midi Madagasikara0 partages

Saison pluvieuse 2018-2019 : 1 à 3 cyclones prévus et des inondations annonciatrices

Le quartier de Mahavoky-Besarety en fin d’après-midi, samedi dernier

Il n’aura fallu que de deux heures (environ) de pluies torrentielles sur Tanà samedi dernier dans l’après-midi pour provoquer des inondations un peu partout. Selon les données météorologiques, un à trois cyclones seraient même prévus pour cette saison.

 Les averses de samedi dernier dans l’après-midi ont provoqué les habituelles inondations, notamment dans les quartiers de Besarety, de Mahavoky, d’Andravoahangy ambany ; etc. et des autres bas-quartiers. Ce qui est « un peu » moins habituel, c’est la rapidité avec laquelle ces quartiers ont été inondés, même si les averses orageuses n’ont pas duré plusieurs heures d’affilée, mais juste deux environs. Un fait qui démontre les défaillances en termes d’assainissement et d’évacuation des eaux usées dans la capitale, mais aussi et il fallait s’y attendre, une insalubrité, qui est devenue pire qu’une habitude, une seconde nature. Pour le quartier de Besarety en particulier, les problèmes d’assainissement et les inondations récurrentes sont dus notamment à l’obstruction des canaux, en particulier celui qui se trouve juste au carrefour de Mahavoky et de Besarety. Une obstruction due aux déchets ménagers, mais aussi et surtout aux bouteilles plastiques qui logiquement, devraient se trouver dans les bacs à ordure (qui certes tardent à être vidés régulièrement). Une preuve de plus qui démontre le manque de civisme des riverains. Et après, c’est trop facile de pointer la Commune Urbaine d’Antananarivo, la SAMVA, ou le ministère de tutelle, du doigt…

Précipitations abondantes. Bien que les précipitations de ces derniers temps soient davantage supposées comme étant des pluies artificielles pour faire face à la période d’étiage, la météo a déjà annoncé en amont de la saison pluvieuse que, les précipitations sont prévues être supérieures à la moyenne dans une majeure partie de la Grande île à la mi-saison, en particulier pour le Nord, le Sud-ouest, Ihorombe, les hautes terres centrales seront aussi concernées, dont Haute Matsiatra et la capitale. Les alertes de fortes pluies sont ainsi prévues être nombreuses entre d’ici mars 2019. Pour ce mois de janvier , ce sera pour Atsimo- Andrefana, Menabe et Ihorombe ; au mois de février : Anosy, Haute-Matsiatra, Atsimo- Andrefana, Menabe et Ihorombe. Les régions DIANA et SAVA , ainsi que le Menabe auraient leur lot de fortes pluies en mars. Par ailleurs, toujours en octobre, en amont de la saison des pluies, la météo avait annoncé que cette saison cyclonique serait active. Un à trois cyclones pourraient atteindre les côtes malgaches. Avant de rajouter : « Nous avons bien dit une à trois perturbations, non pas seulement une, ni trois ». Une nuance pertinente en effet pour éviter la psychose et privilégier le pragmatisme en faisant ce qu’il faut de préparation au niveau local, comme national, à l’échelle individuelle comme communautaire.

Luz Razafimbelo

Midi Madagasikara0 partages

Développement socioéconomique : L’ASECAM au chevet d’enfants malades à Befelatanana

Malika Ginette, Présidente de l’ASECAM, remettant des biens à une mère et son enfant

Les Une fois de plus, l’Association des Etudiants Camerounais de Madagascar (ASECAM) était au chevet des enfants malades et malnutris du Service Pédiatrique de Befelatanana. C’était le 18 décembre dernier où une délégation conduite par Malaika Ginette, Présidente de l’association s’était rendue à Befelatanana pour remettre des dons aux 6O enfants malades et parents qui y sont soignés. Les laits de croissance, biscuits, riz, sel, huile végétale, haricots, savons et détergents offerts à cette occasion ont fait le bonheur des bénéficiaires qui ont pu fêter noël dans la joie. Ce geste de solidarité témoigne de la volonté de ces jeunes étudiants camerounais à apporter leur pierre à l’édifice dans le développement social du pays d’accueil. C’est également une occasion pour l’association de montrer son profond attachement aux valeurs humaines. « La Santé est un besoin fondamental. En cette période de Noël, nous voulons être au côté de ces enfants pour les aider à passer les fêtes de la nativité dans la dignité comme tous les enfants. Nous voulons que ces enfants et leurs parents se sentent ainsi entourés et oublient leur maladie ». a déclaré Malaika Ginette, Grâce à la mobilisation de l’ensemble des étudiants, on a pu observer de nombreux sourires sur le visage des enfants et de leurs familles. Rappelons que l’Association des Etudiants Camerounais de Madagascar existe depuis 1992. Depuis toutes ces années, les étudiants multiplient régulièrement des actions sociales au profit des populations vulnérables. Des soirées culturelles sont également organisées chaque année pour promouvoir la culture Camerounaise à Madagascar.

R.Edmond.

Midi Madagasikara0 partages

Toamasina : Mirongatra ny kitrotro, feno ny hopitaly

Ifampitadiavana koa ny fanafody (sary nindramina)

Mirongatra ny  kitrotro eto Toamasina amin’izao taona vaovao izao ka ny ankizy no tena lasibatra ka saika feno avokoa ny toeram-pitsaboana voatokana amin’izany; na izany aza maro koa ireo olon-dehibe voan’ny kitrotro  izay nahazo vahana izany ho an’ny olon-dehibe tao anatin’ny fiandrasana ny taona vaovao hatramin’izao. Raha ny fanazavan’ny mpitsabo, dia miakatra be ny hafanana, misy tsiranoka ny maso rehefa avy matory izay miteraka faha-menany maso izany, mety ho voan’ny sery koa indrindra ho an’ny lehibe, fa masaka ny vava ho an’ny ankizy sy mety hiteraka aretin-tenda sy  fivalanana ihany koa. Reraka be ny marary na ankizy io na lehibe voan’ny kitrotro, na mahatsiaro ho mafana be aza ny voany dia tena fadiana ny misotro rano mangatsiaka, hoy ny mpitsabo. Efa ao anatin’ny valan’aretina ny kitrotro ho an’i Toamasina renivohitra sy ao Toamasina II, hany ka saika ahenoana isan’andro zaza sy ankizy maty noho ity kitrotro ity eto Toamasina; raha ho an’i Toamasina renivohitra dia ny fokontany Tanambao Verrerie sy Depôt Analankininina no tena ahitana olona be indrindra voan’izany kitrotro izany izao. Feno hipoka ankehitriny ny hopitalin-jaza ao amin’ny Hopitaly be, ireo toeram-pitsaboana madinika eny amin’ny fokontany koa efa tsy afaka mandray marary intsony. Ao anatin’izany anefa, tsy ampy ny mpitsabo satria mpitsabo mpanampy telo misahana zaza 300, nefa mandritra ny fitrangan’ny aretina dia ao ny sempotra, ao ny safotra, ary ao ny mifanintona; hatramin’ny fandoavam-bola hiditra hopitaly anefa amin’izany mbola ilaharana, manginy fotsiny ny fividianana fanafody izay milahatra nefa mbola tsy misy koa ny ankamaroan’ireo fanafody tena ilaina. Ho an’ny Dr Tombozafy Adrien lefitra teknika eo anivon’ny sampan-draharahan’ny fahasalamana Toamasina II, izao valan’aretina izao no vokatry ny resaka natao tetsy sy teroa momba ny fanaovam-baksiny teto amintsika, ireo zaza tena tsy nanao vaksiny mihitsy ireo tena mijaly tratran’ny kitrotro ireo, ireo nahavita tsy nahatody kosa na voany aza afaka miady tsara ny vatany, ireo nahavita vaksiny tsara kosa tsy misy manahy izy ireo izao fa voaaro. Vokatr’izany dia hampanao vaksiny kitrotro ny fanjakana ny 14 janoary hatramin’ny 18 janoary ho avy izao, ka zaza 9 volana hatramin’ny 9 taona no hanaovana izany; maimaimpoana ny vaksiny ka entanina ny ray aman-dreniny rehetra. Ho fanampiana ireo ray aman-dreny koa, dia nampitomboina ho efatra ireo mpivaro-panafody mpiandry raharaha isan’andro, ao anatin’ny valan’aretina kitrotro be eto Toamasina izao.

Malala Didier

Midi Madagasikara0 partages

Cinepax : «Bienvenue à Marwen», apprécié par les jeunes malgaches

Si la semaine était dure, le week-end était un relâchement.  A 13 heures 20, des jeunes  entre  10 à 20 ans attendaient avec impatience devant les portes de la salle de cinéma.

Sortie aux Etats-Unis le 21 décembre 2018, puis en France 2 janvier 2019, le film réalisé par Robert  Zemeckis est projeté au Cinépax à  Ambodivona samedi dernier.  A trois jours de sa sortie à l’Hexagone, Madagascar  est  également au rendez vous  grâce  à  Cinépax. Le film «Bienvenue à Marwen» était l’un des films  attendus du week-end.

Lunettes 3D aux yeux,  pop-corn entre les mains, les jeunes se concentraient en regardant le film.  «Bienvenue à Marven»  était bien appréciée aussi bien par  les jeunes que par les parents qui accompagnaient leurs enfants. « Nous sommes très satisfaits, j’avais aimé le film», a affirmé une jeune fille de 14 ans en sortant de la salle de cinéma. « C’est un  bon film, je suis content d’être parmi les premiers à regarder  ce film. Les 116 minutes étaient passées si vite», dixit un père de famille  accompagné de ses enfants.

Synopsis. Traumatisé et victime d’amnésie, Mark Hogancamp a créé un monde de poupées dans son jardin. Cet univers imaginaire qu’est baptisé Marwen  est un village peuplé de figurines situé en Belgique pendant le Second conflit mondial. Inspiré par une histoire vraie,  le film de Zemeckis est un mélange d’animation et de drame. Attaqué par  les soldats allemands,  le village est défendu par une courageuse poupée soldat avec une bande de belles figurines armées.  Steve Carell, Leslie Mann, Eiza Gonzalez sont les acteurs principales.

Avec  quatre salles de cinéma, Cinepax projette plus de seize films chaque week-end.  Samedi dernier, cette  salle projetait des beaux films tels que  Aquaman, un fils de Dc comics.

Iss Heridiny  

Midi Madagasikara0 partages

Place du 13 Mai : Trois arrestations et les manifestants dispersés par des grenades lacrymogènes

Le ciel a été noir de gaz lacrymogène samedi dernier sur la Place du 13 Mai.

L’intervention des éléments des forces de l’ordre a été plus musclée qu’auparavant samedi dernier.

Le Parvis de l’Hôtel de ville d’Analakely a été de nouveau interdit durant le week -end aux manifestants qui réclament la vérité sur l’élection présidentielle du 19 décembre dernier. La plus forte présence des éléments de l’Emmo (Etat Major Mixte Opérationnel composé des éléments de la gendarmerie, de l’Armée et de la Police nationale) a été enregistrée samedi dernier sur la Place du 13 Mai. Le Préfet de police Angelo Ravelonarivo, premier responsable du maintien de l’ordre public au niveau de la commune urbaine d’Antananarivo, a campé sur sa position en maintenant la réquisition qu’il a délivrée depuis quelques jours. La première grenade lacrymogène a explosé à 12h. Et la dernière a été lancée contre les manifestants à 16h30.Un manifestant a été blessé par un débris de grenade qui a touché son crâne. Les éléments des forces de l’ordre ont opéré trois arrestations parmi les manifestants sans qu’on sache exactement jusqu’ici les infractions commises par ces individus arrêtés qui seraient déférés au Parquet d’Anosy ce jour. Des faux et des vrais cocktails molotov ont été également découverts sans qu’on n’arrive pas à en identifier jusqu’à présent les commanditaires. Seul le résultat des enquêtes répondra aux questions posées autour de ce qui s’est passé samedi dernier sur la Place du 13 Mai. A Paris, des membres de la diaspora malgache ont également manifesté sur la Place de la République.

Dernier mot. Le dernier mot appartient à la Haute Cour Constitutionnelle qui proclamera demain à 15h les résultats définitifs du scrutin du 19 décembre. La décision de cette seule juridiction habilitée est très attendue par les communautés nationales et internationales. La HCC confirmera-t-elle les résultats provisoires proclamés par la Commission Electorale Nationale Indépendante ? 305 requêtes ont été déposées à Ambohidahy dans le délai imparti à cette procédure. La majorité de ces requêtes ont été formulées par l’équipe du candidat Marc Ravalomanana qui a constaté des anomalies, des irrégularités et des fraudes dans le processus électoral. En attendant le verdict de la HCC, force est de constater que les deux candidats qui s’affrontaient au second tour brillent par leur silence. Par contre sur la Place du 13 Mai, ceux qui réclament la justice et la vérité sur les résultats du scrutin du 19 décembre s’activent, persistant et signant que leur choix a été détourné. En tout cas, la balle est dans le camp de la Haute Cour Constitutionnelle. Elle a la lourde responsabilité de restaurer la stabilité politique dans le pays. Cette fois-ci, comme elle a décidé à l’époque sur la déchéance du président de la République Hery Rajaonarimampianina, la HCC serait amenée à tenir compte des paramètres politiques et non seulement juridiques, dans sa décision. A rappeler que dans son discours prononcé lors de la proclamation des résultats provisoires du scrutin du 19 décembre, le président de la CENI, Me Hery Rakotomanana a demandé aux deux candidats finalistes de s’entendre.

Eugène
Midi Madagasikara0 partages

Tsy filaminana eto Toamasina : Pôlisy hamonjy fodiana, maty nisy nitifitra teo am-bavahadiny

Ilay polisy, fony fahavelony

Raha fanafihana mitam-piadiana izay saika isan’andro no miseho eto Toamasina, dia tena tranga hafa tsy nisy nanampo na inona na inona indray no niseho ny sabotsy alina nifoha ny alahady maraina teo, satria tsy fantatra intsony na valifaty manokana ny anton’ny zava-niseho, na  lonilonim-piainana an-davanandro. Teo am-pidirana ny vavahadin’ny tranon’ny ray aman-dreniny tao Tanamborizano ny alahady maraina tokony ho tamin’ny 02ora ity polisy antsoina hoe Rasolonanahary Jacques 24 taona, no tonga ireo andian’olona voalaza fa nitondra kalaky, avy hatrany dia nitifitra azy ka nahavoa azy im-7 be izao ka ny telo tamin’izany nahavoa ny vatany avokoa. Vao nahavita ny iraka nampanaovina azy ireto andian’olona nitifitra ireto, avy hatrany dia nitsoaka. Raha nivoaka nijery ny zava-nitranga ny tao an-trano dia ilay polisy efa maty tsy tra-drano teo am-bavahady nihosin-drà no hitan’ny havany, tsy nisy zavatra azo natao intsony ho azy ireo raha tsy ny nikarakara ny maty. Araka ny fanazavana azo, dia polisy tsy manana olana amin’ny fahatsorany ity polisy maty nisy nitifitra ity, tsy very tamin’izao nahazo azy izao koa ny basy sy ny fananany rehetra teny aminy, tamin’io fotoana nahavoatifitra azy io. Na hitory ny havan’ny maty na tsy hitory dia misokatra avy hatrany ny fanadihadiana ho fitadiavana izay mety nahavanona sy izay mety ho mpaniraka tamin’ny fitifirana nahafaty polisy am-perinasa izao. Ankoatra izay, dia ho entina halevina an-tanindrazany any Antanambe Ambatondrazaka ny razana aorian’ny fombafomba misy eo anivon’ny polisy sy ireo mpiara-miasa aminy ao amin’ny kaomisarian’i Toamasina I. Raha mbola mitohy izany ny fanadihadiana tamin’ny famonoana polisy telo lahy farany teo tany Fenerivo atsinanana, na efa misy miandry am-ponja aza ny ampahany tamin’izany, dia miseho indray ity fitifirana polisy tsy hay valifaty, tsy hay lonilony, tsy hay fialonana ity; ho hita eo ny tohiny.

Malala Didier

Midi Madagasikara0 partages

Conjoncture : Madagascar dans un tournant économique décisif selon le Député Ndremanjary Odilon

Président de la Commission Economie et Planification à l’Assemblée Nationale, le député de Madagascar Ndremanjary Odilon estime que la stabilité politique est la garantie de la relance économique. Ce  jeune analyste financier qui a suivi des formations en Angleterre et en France, notamment dans le domaines des finances internationales, estime qu’il est maintenant temps de concentrer les efforts pour le développement économique du pays qui est dans un tournant décisif de son histoire économique. Interview.

Midi Madagasikara : En tant que Président de la Commission Economie et Planification de l’Assemblée Nationale, vous avez suivi de près l’évolution de l’économie du pays. Quelles sont les perspectives pour l’année 2019 ?

Ndremanjary Odilon : « Effectivement, en tant que parlementaire, notre mission est de contrôler les actions gouvernementales, notamment à travers la loi de finances. Pour 2019, la loi de finances est déjà adoptée et elle détermine les actions du gouvernement pour l’année. Au chapitre des bilans, la situation est plutôt encourageante notamment au niveau de nos relations avec le Fonds Monétaire International. En effet, on va boucler cette année la Facilité Elargie de Crédit, un financement de 300 millions de dollars sur trois ans et demi, accordé par le FMI pour appuyer Madagascar dans ses efforts de relance économique. On est également dans un tournant décisif puisque le pays aura bientôt un nouveau Président de la République. A mon avis, les conditions sont maintenant réunies pour que l’on puisse s’atteler aux actions pour le développement et, en tant que représentant du peuple, nous allons apporter nos contributions pour  les biens de l’ensemble du pays »

Midi Madagasikara : D’après vous, quelles sont les priorités du moment ?

Ndremanjary Odilon : « Je pars toujours de la loi de finances. Et  sur ce point, j’estime que l’un des facteurs les plus importants, c’est la bonne gestion des dépenses publiques. Notamment en ce qui concerne les subventions accordées à la Jirama. Même si elles sont inévitables car elles sont destinées à redresser la situation de la Jirama, elles doivent être réduites progressivement  afin de consacrer beaucoup plus de fonds pour les  secteurs prioritaires comme l’éducation, la santé, l’agriculture, la sécurité et autres. Les projets de développement sont aussi importants. Certes, les dépenses d’investissements ont augmenté ces trois dernières années, mais elles sont encore insuffisantes car jusqu’à maintenant, on consacre encore beaucoup de  crédit pour les soldes des fonctionnaires et les intérêts de la dette. Bref, le  budget de fonctionnement est inévitable, mais les investissements sont à la base du développement économique et on doit y consacrer beaucoup plus de fonds ».

Midi Madagasikara : A propos d’investissements justement,  le secteur privé malgache continue à traverser des moments difficiles et   n’investit pratiquement plus. Avez-vous des suggestions pour appuyer le secteur privé ?

Ndremanjary Odilon : Effectivement, le développement du secteur privé est un élément essentiel du pays. Malheureusement, la plupart des entreprises ne sont pas performantes pour un certain nombre de raisons.  Je vais parler plus particulièrement des PME qui sont actuellement bloquées tout simplement parce qu’elles doivent faire face à de très lourdes charges. Notamment fiscales puisque, pour ne prendre que le cas de la TVA par exemple, à Madagascar on est encore à 20%, alors que dans certains pays performants comme Maurice  par exemple, le taux de la TVA est de 12%. Certes le pays a encore besoin d’augmenter son taux de pression fiscale qui est actuellement de l’ordre de 10% à 11%. Mais en même temps, on doit alléger les charges des entreprises, surtout les PME afin que ces dernières réinvestissent, et pour voir ainsi, créer des emplois.  Et partant de réduire le chômage. Nous devons également continuer les efforts pour introduire les entreprises informelles, dans le secteur formel. L’Etat doit continuer d’appuyer les actions de formalisation des entreprises car avec cela on aura un double bénéfice. En effet, non seulement la formalisation augmente les recettes fiscales, mais elle permet également d’avoir des données statistiques fiables  nécessaires aux actions pour le développement.

Midi Madagasikara : Y-a-t-il d’autres initiatives particulières ?

Ndremanjary Odilon : « Il y en a beaucoup bien évidemment. Je vais par exemple citer la création d’une bourse de marchés  secondaires qui permet de faciliter les investissements. On devra également faciliter  et augmenter les accès aux crédits. D’ailleurs cela est vrai aussi bien pour le  secteur privé   que pour le secteur public. En effet, pour les financements pour le développement, l’Etat doit bien évidemment  continuer à recourir aux bailleurs de fonds traditionnels comme le FMI, la Banque Mondiale, l’Union Européenne, la BAD et autres. Mais il y a également d’autres alternatives qui peuvent être complémentaires, celles de ces bailleurs. Et cela se fait avec succès  dans certains pays africains comme le Sénégal  qui a levé au sein de Rotchild un fond de 2 milliards de dollars sur 30 ans avec un taux d’intérêt de 4% seulement. En somme, ce ne sont pas les alternatives qui manquent, mais encore faut-il que le pays dispose d’une capacité d’absorption de crédits  convenable. Mais également et surtout, il nous faut  cette stabilité politique qui est la condition sine qua none du développement économique.

Propos recueillis par R.Edmond.

Midi Madagasikara0 partages

Antsirabe : Famonoana tovovavy, nirotaka ny vahoaka

Tsy nampihemotra ny olona intsony ny “lacrymogène”

Niteraka resa-be ary tsy mbola afaka an-tsain’ny maro  eto Antsirabe ny nahafaty tovavy kely iray vao 17 taona , hita faty tao amin’ny fokontany manodidina ny gara ny taom-baovao 1 janoary 2019 lasa teo. Nifono harona plastika ny lohany tamin’ny nahitana ny razana. Tsy niandry ela ny fanadihadiana nataon’ny tompon’andraikitra  dia nahitam-bokany, satria fantatra ny nahavanon-doza ary efa tazonina ao amin’ny mpitandro filaminana ankehitriny. Tovolahy kely vao erotrerony zanaka lahy tokana mpandraharaha eo amin’ny sehatry ny “quincaillerie” ao Vatofotsy  no nahavanon-doza. Fantatra, fa niaiky ny heloka vitany izy io ary araky ny tsilian-tsofina mandeha dia tsy vao sambany izy no namono olona tahaka izao.  Taorian’ny fahafantaran’ny fokonolona, fa io tovolahy io no nahavanon-doza dia maro be ireo fokonolona no nizotra nankeny amin’ny trano fonenany eny Manampisoa, làlana mihazo ny kaominina Ambano  handroba sy handrava ny fananany. Mbola teo am-panaovana ny asany  ny mpitandro filaminana nanao fisavana no efa vahoaka maro no tonga handroba sy handrava ilay tanàna. Tsy nampihemotra ny fokonolona ny baomba mandatsa-dranomaso sy ny tifitra ka rava tanteraka no sady may ilay tanàna vao navelan’ny fokonolona. Nitohy omaly maraina ny fandrobana ilay trano ka nongotan’ny olona hatramin’ny kely indrindra azo avadika ho vola. Ny Sabotsy alina io hatrany, nitohy tao Vatofotsy, tao amin’ny tranombarotra ny fandrobana. Soa fa tonga aloha ny Emmoreg nanampy ireo mpitandro filaminana efa teny an-toerana ka voasakana ihany ilay fitsaram-bahoaka na dia efa voaroba aza ny tranom-barotra. Miandry izay mety ho tohin’ity tantara ity ny mpanara-baovao, tsy vao sambany akory no nisy fitsaram-bahoaka mahery vaika toy izao, teto Antsirabe.

Andry N.

Midi Madagasikara0 partages

Impôts et douanes : Tendance à la hausse des recettes, pour les prochaines années

L’augmentation des importations maritimes a aussi contribué à cette bonne performance douanière

Le nouveau régime qui naîtra de l’élection présidentielle héritera d’une base économique relativement prometteuse.

 Le pire scénario pour le pays en ce début 2019 sera une crise postélectorale. C’est en tout cas l’avis des observateurs de la vie économique, qui craignent que les résultats des efforts menés ces dernières années pour la relance économique tombent à l’eau en raison des troubles qui pourraient naître des divergences de vue sur les résultats du premier tour de l’élection présidentielle.

Au vert

En effet, les voyants sont plutôt au vert en ce qui concerne les agrégats économiques du moment. Pour ne citer entre autres que, l’augmentation assez importante des recettes fiscales et douanières, ces dernières années. Les recettes fiscales continuent d’enregistrer de bonnes performances pour l’année 2019 grâce aux efforts des deux administrations en charge des recettes. A cet effet, le résultat escompté pour cette période est un niveau de recettes fiscales à 5.544.6 milliards d’Ariary, soit un Taux de Pression Fiscal net de 12.2% (gain de 0.2 point par rapport à la LFR 2018). Pour les recettes fiscales intérieures, un accroissement de 14.5% est attendu avec des impôts estimés à 2.954.6 milliards d’Ariary, soit un taux rapporté au PIB de 6.5%. Les efforts entrepris pour l’apurement des arriérés, l’amélioration de la gestion de la TVA, le renforcement de la poursuite des contribuables défaillants, ainsi que le renforcement de l’efficacité de l’identification des personnes imposables, contribueront à l’atteinte de ce résultat. Concernant les recettes douanières, le processus de dématérialisation et le renforcement du contrôle en matière de valeur en douane et l’efficacité du recouvrement seront les principaux éléments qui permettront d’atteindre les objectifs. La hausse des recettes par rapport à la LFR 2018 sera de 12.8% pour atteindre 2.590.0 milliards d’Ariary en 2019. Les recettes non fiscales restent à la hausse avec un accroissement de 13.4% pour 2019, soit un montant de 102.2 milliards d’Ariary.

Cadrage budgataire

Bref, 2019 sera une bonne année fiscale. Mais le meilleur est à venir pour les prochaines années. En effet, d’après le cadrage budgétaire à moyen terme, un document qui traduit les grandes tendances des grandeurs macrobudgétaires, les recettes fiscales s’amélioreront encore. En matière de recettes fiscales, la tendance à la hausse du taux de pression fiscale est maintenue sur la période 2019-2021 en passant de 12,2% à 13,2%, soit une hausse de 0,5 point par an. Ces taux équivalent à 5.544,6 milliards d’ariary en 2019 et 7.512,4 milliards d’ariary en 2021. Les recettes d’impôts passeront de 2.954,6 milliards d’ariary en 2019 à 4.271,2 milliards d’ariary en 2021, soit une augmentation moyenne de 20,3%. La mobilisation des impôts repose sur une politique à moyen terme adaptée à l’environnement des investissements, mais à la fois accessible aux contribuables. Les grandes lignes de cette politique sont entre autres la simplification et la dématérialisation du système fiscal ; l’élargissement de l’assiette fiscale ; l’identification et le recensement des contribuables ; la promotion de l’administration fiscale de proximité ; la lutte contre les fraudes fiscales, etc. Des mesures d’incitation fiscale ou d’objectif social seront aussi à prévoir pour stimuler l’économie du pays.

Restructuration

Les recettes douanières connaîtront également cette tendance à la hausse. « Les prévisions en matière de recettes douanières sont autant prometteuses que celles des impôts. Elles contribuent à l’atteinte des objectifs de taux de pression fiscale avec une hausse

moyenne annuelle escomptée à 11,9% sur la période de 2019-2021. En effet, les recettes

douanières se chiffrent respectivement à 2 590 milliards d’Ariary, à 2.918,3 milliards d’ariary et à 3.241,2 milliards d’Ariary en 2019, 2020 et 2021. La période 2019 à 2021 sera focalisée sur la modernisation des douanes. Les actions à entreprendre seront donc axées sur la lutte contre les fraudes et développement des contrôles des frontières, l’informatisation et la dématérialisation ; l’optique de dédouanement structurée ; la politique douanière comme soutien des entreprises ; la restructuration de la gestion des ressources humaines au sein de la Direction Générale des Douanes.

R.Edmond.

Midi Madagasikara0 partages

Andranomanelatra : Peugeot 307 nivadika, roa maty iray naratra mafy

Nitrangana lozam-pifamoivoizana namoizana ain’olona tao Andranomanelatra. Tovolahy kely roa lahy no maty, vehivavy iray kosa  naratra mafy. Ny zoma 5 janoary lasa teo tokony ho tamin’ny  5 ora sy sasany no nitrangan’ny loza,  fiara kely iray marika Peugeot 307 avy any Antananarivo hitodi-doha eto Antsirabe  no tra-doza. Nivadika  ambony ambany ary potika tanteraka ilay fiara tsara tarehy.  Raha ny filazan’ny olona teny an-toerana nahita ny fitrangan’ny loza, dia nandeha mafy loatra ity fiara ity. Nisongona fiara tsy mataho-dàlana iray izy, avy eo nisongona 405 iray hafa, teo no tsy voafehy intsony ny familiana satria  sady niala lavaka no niala fiara hafa saika nifanehitra taminy hoy hatrany  ny fitantaran’ny nanatri- maso . Raha ny angom-baovao hatrany, dia nipitika tao anaty fiara mihitsy ny roa tamin’ireo zatovo tao anatin’ilay 307. Tsy nisy avotra ny ain’izy roa lahy ireo. Fantatra fa telo mianadahy  izy ireo no tao anaty fiara, ankoatr’ ilay mpamily izay voalaza fa tsy naninona. Fiara sendra nandalo no nitondra ny razana sy ilay naratra tao  amin’ny hopitaly Andranomadio io hariva io hatrany. Efa nahazo fitsaboana sahazy azy kosa ilay vehivavy naratra, saingy mbola arahana akaiky ny fahasalamany, satria teo amin’ny faritry ny lohany no voadona.

Andry N.