Les actualités Malgaches du Lundi 03 Septembre 2018

Modifier la date
Midi Madagasikara144 partages

Rap Gasy : « Vy Mamay » en reine du bal au Cgm

Vy mamay en totale symbiose avec son public.

Sous ses airs de petite fille, Vy mamay a littéralement enflammé la scène au Cgm Analakely. La rappeuse s’est dévoilée dans toute sa splendeur devant le gratin du rap gasy du moment.

Pas facile d’assurer en solo quand on a des Farah, Doodalah et même des  Epistolier dans son public, mais elle l’a fait et elle a assuré. Honorée par ses pairs, Vy Mamay a tout donné en live samedi au Cercle-germano-malagasy à Analakely samedi.  Soutenu par les précurseurs du rap gasy, la rappeuse a fait des heureux en dévoilant en live pour la première fois son « Maxi Vysion ».

Inhabituellement, histoire de chauffer l’ambiance, Doubl’enn et Buddha el Taga, ces deux grosses pointures ont fait la première partie avant d’introduire la reine du bal comme il se doit. Sur les airs de « Antso ho anao », Vy Mamay reçoit une ovation de part et d’autres dans une salle comble. Dès les premières minutes, la jeune femme réussit à surpasser le trac, et officie en toute beauté la cérémonie.

Buddha el Taga pour sa part accompagne sa grande amie sur « Andro maloka». Provoquant l’euphorie au sein de l’assistance, les paroles s’enchaînent telles un torrent, provoquant un raz de marrée chez toute cette pléiade de passionnés engagés. En moins de deux mois, Maxi Vysion rencontre un succès plutôt notoire. Déjà sur les lèvres des inconditionnels, Les « Rima miritaka ho azy », « Soratako izy », « Apetrako aminao »  ou encore « X » ont été entonnés en chœur.

D’après Kemyrah, rappeur invité, « Vy Mamay assure sur scène. Etant parmi les rares rappeuses du moment, sa performance a été très attendue et je ne suis pas déçu. Des textes, un flow, une ambiance, ce tout qui fait la magie des spectacles de rap, elle nous l’a donné généreusement », raconte-t-il. En attendant ses prochaines apparitions, « Maxi Vysion » est absolument à pourvoir !

Maharindra

Midi Madagasikara27 partages

Pré-campagne : Inégalité flagrante des moyens financiers des candidats

Les pouvoirs de la CENI à réduire l’inégalité des candidats au niveau des moyens financiers sont très limités.

On serait tenté de conclure qu’il y a des candidats « riches » et des candidats « pauvres » à l’élection présidentielle du 7 novembre.

L’élection présidentielle à Madagascar est une affaire des riches. C’est le constat qui s’impose ces derniers temps sur l’allure de la pré-campagne à laquelle se livrent certains candidats depuis la publication par la HCC de la liste définitive des 36 participants à la course à la magistrature suprême du pays. Payer une caution de 50 000 000 Ar ne suffit pas pour être élu. Il faut des gros moyens financiers pour pouvoir sillonner l’île pendant la campagne. Ces derniers jours, on constate l’inégalité flagrante des moyens financiers des candidats à l’élection du 7 novembre. Certains candidats qui ont des milliards à dépenser, ont déjà commencé à organiser des grands meetings pour faire passer leurs messages. D’autres se sont encore arrêtés au dépôt de leur dossier de candidature à la Haute Cour Constitutionnelle. Des candidats ont déjà rassemblé les électeurs au Coliseum, à Mahamasina et dans de nombreux districts et communes de Madagascar. D’autres se contentent jusqu’ici des conférences de presse. Mais, être un « riche » candidat suffit-il pour être qualifié pour le second tour à l’issue du scrutin du 7 novembre ? Ce qui est sûr, c’est qu’il faut des moyens financiers conséquents pour pouvoir mobiliser une foule à un meeting politique.

TVM et RNM. Les chaînes publiques dont la TVM et la RNM qui ont une couverture nationale essaient actuellement de militer pour l’égalité de chances de candidat, mais leurs émissions quotidiennes de 15 minutes sont encore payantes. Du côté des médias privés, la plupart, pour ne pas dire tous, des patrons de presse font payer les candidats qui veulent faire paraître des articles ou faire passer des émissions. Et ce n’est pas n’importe quel candidat qui peut payer les prix. Visiblement, le vide juridique sur le financement des campagnes favorise l’inégalité de chances des candidats. Le SAMIFIN (Service de renseignement financier) a pour mission de lutter contre les blanchiments de capitaux et non de contrôler le financement des campagnes électorales. Ce sont les parlementaires qui auraient dû adopter une loi y afférente, mais ils n’ont pas pris leur responsabilité. Or, force est de constater que cette inégalité des moyens financiers risque de créer une ambiance malsaine ou une rivalité machiavélique entre les candidats « riches » et les candidats « pauvres » durant la campagne.

Inquiétante. La CENI, qui est en charge de l’organisation des élections, ne peut rien faire face à la situation. Ce que la commission électorale peut entreprendre pour réduire cette inégalité, c’est de bien gérer les temps d’antennes des candidats au niveau de la TVM et de la RNM durant la campagne électorale proprement dite. Mais, ces temps d’antennes gratuits ne seront pas suffisants si les candidats veulent bombarder l’opinion de leurs programmes de société. En tout cas, force est de reconnaître que la situation semble déjà inquiétante et préoccupante en cette période de pré-campagne. Qu’est-ce qui se passerait à partir du 7 octobre, date d’ouverture de la campagne électorale proprement dite ? Le haut représentant de l’Union africaine Ramtane Lamamra sera  pendant quelques jours témoin d’une ambiance malsaine de pré-campagne à Madagascar.

R. Eugène

 

Midi Madagasikara19 partages

Andry Rajoelina : « Je préfère ne pas participer plutôt que perdre »

Samedi dernier, Andry Rajoelina a fait le plein à Faratsiho et à Mahitsy.

« Je préfère ne pas participer plutôt que perdre ». C’est ce qu’a déclaré Andry Rajoelina samedi dernier lors de sa rencontre avec ses partisans à Mahitsy, dans le District d’Ambohidratrimo. Une manière à lui d’afficher sa détermination par rapport à l’élection présidentielle du 7 novembre prochain. Ancien champion de karaté, le candidat « numéro 13 » estime que « diriger un pays nécessite une force mentale irréprochable et de l’endurance ». Des qualités qu’il a réussi à acquérir de par son passé sportif et politique. « Le karaté m’a beaucoup appris dans la vie. Mes adversaires dès qu’ils se présentent devant moi, je sais déjà comment le battre », a-t-il lancé. Et de réitérer au passage qu’il ne craint aucun des 35 autres candidats en lice pour la Présidentielle. Au cours de ce meeting à Mahitsy, le candidat du « Tanora malaGasy Vonona » a improvisé une démonstration de kata, Penan Edan avec les jeunes karatékas locaux. Apparemment, il maîtrise encore cet art auquel il a été champion de Madagascar. Il, c’est Andry Rajoelina qui a aussi fait savoir que pour sa participation à la course vers Iavoloha, il a obtenu la bénédiction de son épouse et de ses enfants.

« Déclaration d’amour ». Samedi dernier, Andry Rajoelina a encore réussi un succès populaire à Faratsiho, puis à Mahitsy. Après avoir reçu des promesses de soutien et une « déclaration d’amour » dans le Vakinankaratra, il a été accueilli par un véritable raz-de-marée humain dans le Marovantana. Le « 1er tour dia vita » a retenti. Pour le moment, le candidat « numéro 13 » fait des ravages partout où il va, même au niveau des communes et districts considérés comme des fiefs de « Dada ». Las de l’insécurité, de la pauvreté, de l’inflation, des « kobaka am-bava » et des abus de tout genre, les Malgaches préfèrent se tourner vers un jeune ambitieux qui dispose d’un « vina » pour développer le pays dans les plus brefs délais. L’objectif de « l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar » consiste en effet à rattraper le retard de développement de Madagascar en un temps record. A Mahitsy, Andry Rajoelina a réitéré que le financement et les techniciens qui réaliseront ce projet sont déjà disponibles.

Davis R

News Mada18 partages

Elections 2018 – Andry Rajoelina: Ratsirahonana confirme son soutien

Norbert Lala Ratsirahonana a parlé. Son parti, l’Avi, soutiendra le candidat n°13 à la prochaine présidentielle qui se tiendra le 7 novembre.

Longtemps resté sous silence, le parti Asa vita no ifampitsarana (Avi), dirigé par Norbert Lala Ratsirahonana, s’est exprimé. A l’approche de la présidentielle, le parti a choisi son camp. C’est lors d’une rencontre avec la presse samedi dernier, à l’hôtel Panorama, que Norbert Lala Ratsirahonana a affirmé son soutien indéfectible au candidat du Tanora malagasy vonona (TGV), Andry Rajoelina. «Nous ferons tout notre possible pour faire élire le candidat Andry Rajoelina», a-t-il fait savoir à l’assistance.

Après évaluation de toutes les candidatures, celle d’Andry Rajoelina semble avoir convaincu. «Les critères étaient basés sur les connaissances des candidats, leur état d’esprit, leur expérience mais également leur réalisation durant leur mandat», a expliqué le numéro un de l’Avi. A cela s’ajoutent «le respect des lois en vigueur et aussi leur préparation». Autant de critères qui ont poussé le parti à opter pour le candidat n°13 du bulletin unique.

Comptant parmi les doyens de la politique, Norbert Lala Ratsirahonana appelle les jeunes à soutenir l’ancien président de la Transition. «Il est temps de laisser la place aux jeunes. Le fondateur de l’Initiative Emergence de Madagascar (IEM) étant encore jeune, il a les expériences requises pour cela».

Mise en garde

Le compte-à-rebours a sonné et Norbert Lala Ratsirahonana a tenu à mettre en garde toute personne ou entité voulant remettre en cause l’élection, voire la reporter. «Nous rejetons toute tentative de report de la présidentielle, qu’elle soit de l’intérieur ou de l’extérieur du pays», a-t-il soutenu. A noter que même des candidats déclarés éligibles par la Haute cour constitutionnelle (HCC) osent encore demander le report des scrutins.

Le leader de l’Avi a également profité de la rencontre de samedi pour afficher son soutien au Premier ministre Christian Ntsay dans ses efforts pour la tenue de l’élection. D’autre part, il invite la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à tout mettre en œuvre pour que la présidentielle se tienne dans les délais impartis, à travers le respect du chronogramme établi.

Tahina Navalona

 

Midi Madagasikara9 partages

Arriérés de l’Etat : 36 prestataires impayés pour le Sommet de la Francophonie 2016  

Les prestataires impayés remettent en cause les déclarations faites par l’Etat Malagasy, lors des audits du FMI.

Fausse déclaration de nos dirigeants ? Lors des audits du Fonds Monétaire International (FMI), l’Etat Malagasy a affirmé avoir tout payé. Des prestataires témoignent pourtant de l’existence de services faits non payés, d’un total de plus de six milliards Ariary.

Une bonne performance dans l’exécution du Programme économique appuyé par la FEC (Facilité Elargie de Crédit) du FMI. C’est l’une des rares appréciations favorables à l’image du régime actuel. A la veille de l’élection présidentielle, cette bonne note est cependant remise en cause par les prestataires de l’Administration publique, qui affirment être victimes d’engagements non tenus et d’impayés de l’Etat. « Des prestataires proches du régime ont été payés en espèce. De notre côté, nous sommes victimes de manœuvres dilatoires. Des prestations effectuées sont toujours en souffrance de paiement. Elles concernent, entre autres, le transport, la restauration, les prestations intellectuelles, etc. Rien que pour le Sommet de la Francophonie, on compte 36 prestataires impayés.  Et pourtant il y a encore la CJSOI », ont témoigné ces prestataires, qui indiquent des impayés d’un total de six milliards d’Ariary, rien que pour le Sommet de la Francophonie.

Scandale. Alors que ces opérateurs économiques sont au bord de la faillite – sans compter les harcèlements de leurs propres fournisseurs et banquiers – l’Etat ne cesse de formuler des promesses non tenues et émet des pièces non valables, selon les témoignages. D’après leurs propos, cette manœuvre des dirigeants malgaches a été récemment découverte par les représentants des organisations internationales, partenaires techniques et financiers de Madagascar pour le développement. « Malgré ces impayés martelés par les créanciers mis à mal, l’Etat Malagasy a déclaré avoir tout payé, lors des différents audits, à l’exemple de celui du FMI. Et pourtant, des chèques sans provisions ont été émis en règlement de la Société d’Etat TAFITA, dans le cadre de l’organisation de la CJSOI en 2016. Pour les autres arriérés, une note du Ministère des Finances et du Budget, en fin 2017, avisait les prestataires d’un paiement échelonné à compter de 2018. Il n’en est rien, les paiements étant de nouveau repoussés en 2019. Le 10 août dernier, un prestataire de transport du Sommet de la Francophonie a fait parvenir un courrier de mise en demeure auprès de la Présidence, reçu par le Président en séance avec d’autres autorités. Le courrier était également adressé en copie à Michaëlle JEAN, secrétaire générale de la Francophonie, Malick SARR, représentant permanent de l’OIF à Madagascar, Vouland-Aneini,  ambassadeur de France à Madagascar, Christine LAGARDE, DG du FMI et Coralie Gevers, country-manager de la Banque Mondiale à Madagascar. Une réaction immédiate du Cabinet de la Présidence s’en est suivie, s’engageant à un règlement rapide. Mais il n’en est toujours rien jusqu’à aujourd’hui », indiquent les prestataires impayés.

Délicat. Ces opérateurs économiques craignent un refus de paiement, si de nouveaux dirigeants arrivent après l’élection présidentielle. « Compte tenu de la continuité de l’Etat, qui fait cruellement défaut à tous les dirigeants qui se sont succédé, le prochain occupant d’Iavoloha ne manquera pas de rediriger dédaigneusement les prestataires impayés de la CJSOI et du XVIe Sommet de la Francophonie vers le régime Rajaonarimampianina. Le risque de perte définitive est grand », ont-ils évoqué. Bref, si l’on se réfère aux informations présentées par les prestataires, l’enveloppe prévue pour l’organisation de ces deux événements internationaux est désormais vide. L’Etat devrait-il donc trouver d’autres fonds pour payer ces prestataires ? Dans tous les cas, comme les représentants des partenaires de développement de la Grande Ile ont été mis au courant par les prestataires, la Présidence de la République s’est engagée elle-même pour régler le problème dans un bref délai. Il reste à savoir combien de temps les techniciens prendront pour faire la gymnastique financière.

Antsa R.

News Mada6 partages

Soutien a une croissance inclusive: 60 millions de dollars de la Banque mondiale

La Banque mondiale vient d’approuver un financement de 60 millions de dollars pour stimuler la croissance inclusive à Madagascar.

Appui à la croissance inclusive. La Banque mondiale a approuvé, le 30 août dernier, un  don de 60 millions de dollars, pour soutenir le gouvernement malgache dans les projets de renforcement de capacités des ménages à faire face aux chocs et créer un environnement favorable aux opportunités économiques dans les zones rurales. Ce financement est le second d’une série de deux opérations programmatiques multisectorielles sous forme de dons, commencée en 2017 et axée sur la promotion d’une croissance inclusive et résiliente à Madagascar, souligne la Banque mondiale dans un communiqué, publié, hier.

En effet, la croissance économique soutenue ces cinq dernières années ne profite pas à tous, constate l’institution. La note de conjoncture économique publiée par la Banque mondiale, en juillet dernier, montre que le secteur rural a connu la plus faible croissance ces dernières années.

La croissance concentrée dans le secteur de l’industrie

«Les principaux moteurs de la croissance sont concentrés dans les secteurs de l’industrie et des services, qui profitent largement à la population urbaine, tandis que la population rurale continue d’exercer des activités agricoles exclues de la reprise économique», note la Banque mondiale. D’après les constats apportés par cette institution, la croissance a largement été stimulée par de petites industries relativement isolées et un secteur privé de petite taille mais dynamique. Les exportations de biens et services malgaches produites dans les zones franches économiques enregistrent de bonnes performances. L’intensification actuelle des activités d’investissement public entraîne également une croissance du secteur de la construction dans les zones urbaines.

A ce propos, Coralie Gevers, représentant la Banque mondiale à Madagascar, de souligner : «Ce programme aide Madagascar à adresser l’un de ses principaux défis actuels, faire en sorte que les résultats macroéconomiques positifs se reflètent dans le quotidien des plus vulnérables», avant de poursuivre que «la lutte contre la pauvreté à Madagascar requiert l’existence des sources de revenus résilientes pour faire face aux nombreux chocs que connaît le pays. Promouvoir une croissance inclusive est également essentiel pour favoriser l’accès des plus vulnérables aux opportunités économiques agricoles et hors du secteur agricole, dont ils ont besoin pour sortir de la pauvreté».

 

Riana R.

 

News Mada5 partages

Tahotra amin’ny vidim-piainana: tsy sahy nanondrotra ny vidin-tsolika ny fanjakana

Na tsy nisondrotra aza ny vidin-tsolika tamin’ity volana septambra ity, tsy mampiova ny fitaintainan’ny mpanjifa izany satria iaraha-mahalala ny fisondrotry ny saran-dalana taxi-be ho 500 Ar.

Na eo aza ny filazana fa ampiharina ny tena vidin-tsolika eo amin’ny tsena iraisam-pirenena, tsy sahy nampihatra izany ara-bakiteny ny fanjakana. Hanamarinana izany, tsy novainy tsy nasondrony ny vidin-tsolika, ny asabotsy 1 septambra teo. Nijanona ho 3 450 Ar ny litatry ny gazoala, 4 100 Ar ny lasantsy SP ary 2 530 Ar ny solitany fandrehitra.

Etsy ankilany anefa, tsy mitsahatra misondrotra tsikelikely ny vidin-tsolika eo amin’ny tsena iraisam-pirenena. Anisan’ny tena mahatonga izany ny ady toekarena eo amin’i Etazonia sy i Iran. Ataon’ny Amerikanina fahirano ny Iranianina tsy afaka mivarotra amin’ny firenena sasany ka mihena ny tolotra eo amin’ny tsena mampitombo ny tinady ka mitarika hampiakatra ny vidiny.

Tsy misy ny fifaninanana

Tsy mampiova ny fitaintainan’ny mpanjifa ity vidin-tsolika tsy nokitihin’ny fitondrana ity. Vao mainka aza mampitombo ny fahasahiranana satria nampiakatra ny saran-dalana ny taxi-be maromaro eto an-dRenivohitra, nanomboka ny asabotsy teo (jereo lahatsoratra etsy ankilany).

Midika izany fa tsy misy ny fifaninanana eto amintsika satria iraisan’ireo mpaninjara efatra ny fanafarana solika any ivelany. Iraisana koa ny fitaterana sy ny fitahirizana azy etsy amin’ny Logistique petrolier (LP) ary eo vao samy tsinjaraina isaky ny toby mpaninjara.

Tsy misy koa ny fifaninanana satria mametra ny vidin-tsolika ho an’ny mpanjifa ny fanjakana amin’ny alalan’ny Ofisy malagasy mitantana ny vokatra solika (OMH).

Njaka Andriantefiarinesy

Midi Madagasikara5 partages

Toliara – Jirama – Problème de ravitaillement : La cité du Soleil a dormi dans l’obscurité totale

Un délestage est chose courante avec la Jirama. Coupure de courant dès samedi à 8h00. Tout le monde avale la pilule avec grimace. Le mécontentement s’intensifia quand la lumière ne revint pas à 18 h.

Non, la lumière ne revint pas ce samedi 1er Septembre soir, contrairement à l’attente générale. Fini Vendredi joli. Un weekend sous le signe de la tristesse et de la grogne. Les 160 sortants (Promotion Tafa) du collège Sacré Cœur avaient prévu une soirée privée. Heureusement un parent d’élèves a pu louer un groupe et la soirée commença vers 21 h. A l’instar de ces jeunes, d’autres personnes avaient prévu des programmes similaires. Elles n’avaient qu’un sujet à la bouche : la longue coupure d’électricité. « Elle va durer jusqu’à lundi matin, selon le directeur régional de la Jirama, faute d’approvisionnement en carburant ». Panique totale des automobilistes, pas de courant dans les stations. Et les commentaires vont bon train. Catastrophe  imprévisible. Bien que gouverner c’est prévoir. Les critiques vont directement à l’endroit du Président qui venait juste de faire la bombance la veille, en inaugurant une seconde fois la RN9, et distribuer 5 000 ariary. Makarena, une femme du petit peuple, le dit haut et fort « qu’elle avait pris le billet et le T-shirt par nécessité et non avec plaisir ». La Jirama n’est pas épargnée, elle qui coupe le courant dès que le paiement tarde un peu.

Ainsi va la vie sous le Soleil et on s’approche invariablement des présidentielles et la démission réelle du président cette semaine, en tant que candidat. Tout le monde  y pense surtout quand on n’a rien à faire dans l’obscurité.

Charles RAZA, correspondant à Toliara

News Mada4 partages

Toamasina: misy misoloky amin’ny “facebook” ny kardinaly Tsarahazana

Tsy kely lalana ny ratsy ary tsy mifidy olona intsony ireo mpanao fisolokiana sy fisandohana amin’ny tambajotran-tserasera. Fantatra izao fa misy olona misoloky eny anivon’ny tambajotran-tserasera ny kardinalin’i Madagasikara, ny arseveka Tsarahazana Desiré, nandritra iny herinandro lasa teo iny. Niseho teny anivon’ny tambajotran-tserasera izany fisandohana ho kardinaly ary fisolokiana amin’ny anarany izany. Manoloana izany asa fisolokiana izany, nanao fanambarana ny tompon’andraikitry ny seraseran’ny diosezin’i Toamasina, ny pretra Lembamisaina Paques, nilaza fa tsy manao “facebook” ary tsy manana kaonty amin’izany ny kardinalintsika hatramin’izao, misy eveka hafa any amin’ny diosezy hafa manao sy manana kaonty “facebook” fa raha ny kardinaly Tsarahazana Désiré, tsy manao izany. “Aoka tsy entina hanararaotana hisolokiana ny mpiara-belona ny fisandohana ny anaran’ny raiamandreny am-panahintsika Malagasy”, hoy ny pretra Lembamisaina Paques Adoré. Niteraka resabe eo anivon’ny finoana katolika eto Madagasikara ny fisian’ny olona ao anaty tambajotra “facebook” mitonona ho kardinaly Tsarahazana Désiré ka mangata-bola amin’ny olona. Nandritra ny fanambarana nataon’ny pretra Lembamisaina no nampitandremany ireo olona mampiasa ny anaran’ny kardinaly na ny sariny na mitonona ho izy any amin’ny tambajotra sosialy rehetra ka mampiasa ny anarany hamitahana ny mpiara-belona. Entanina koa isika samy hitandrina sy ho mailo manoloana ireo ratsy tsy kely lalana.

Sajo sy J.C

News Mada4 partages

Fanadinana BEPC: hosantarina amin’ny taranja malagasy sy SVT anio

Hatry ny omaly, tsindrin-daona ireo mpianatra hiatrika fanadinana BEPC nandeha nijery ny efitranom-panadinany. Nirodorodo teny amin’ny foibem-panadinana nisy azy avy izy ireo namantatra ny efitrano nisy ny laharany.

Niditra tamin’ny 7 ora sy sasany ireo mpianatra hiatrika ny taranja Malagasy, io maraina io. Haharitra telo sy fahefany izany ary hodimbiasin’ny taranja SVT izay haharitra ora roa.

Mahatratra 347 946 ireo mpiadina manerana ny Nosy ao anatin’ny Cisco 114. Mitsinjara amin’ny foibem-panadinana 1 032 izy ireo, ahitana efitrano 8 858. Toerana 167 kosa no hanaovana ny fitsarana ny taratasim-panadinana.

Ho an’ny Cisco Antananarivo Renivohitra manokana, niakatra 12% ny isan’ireo mpiadina raha oharina ny tamin’ny taon-dasa. 27 985 izy ireo amin’ity taona ity raha 24 560 ny tamin’ny taon-dasa.

Tsiahivina fa nandalo fotoan-tsarotra ireo mpianatra tamin’ity taom-pianarana ity. Anisan’izany ny fahatapatapahan’ny fianarana vokatry ny fisian’ny valanaretina pesta, ny rivodoza niteraka fiakaran’ny rano, ny fitokonan’ny mpampianatra nitarika hatramin’ny fikatsoan’ny fampianarana nandritra ny telo volana.

Nikorontan-tsaina ireo mpianatra nanoloana ireny rehetra ireny ary nanahy ny taona fotsy mihitsy. Na teo aza anefa izany rehetra izany, tanteraka ihany ny fanadinam-panjakana izay haharitra efatra andro manerana ny Nosy.

Tatiana A

News Mada3 partages

Ranesa Firiana: « Mila miala ny filohan’ny Antenimierampirenena »

Tokony hametra-pialana sa tsia ny filohan’ny Antenimierampirenena amin’ny maha kandidà ho filohan’ny Repoblika azy izao? Adihevitra be… « Mila miala ny filohan’ny Antenimierampirenena », hoy ny mpahay lalàna, Ranesa Firiana.

« Mametraka ny lalàna velona eto amin’ny firenena malagasy fa mahazo mirotsa-kofidina ny olom-pirenena tsirairay avy amin’izay fifidianana rehetra ahazoany mirotsaka. Anisan’ny olom-pirenena ny filohan’ny Antenimierampirenena amin’izao fotoana izao. Manana zo feno hirotsaka ho kandidà ho filohan’ny Repoblika izy. »

Izay ny fanazavan’ny mpahay lalàna, Ranesa Firiana, teny Anosy, ny faran’ny herinandro teo, ny amin’ny tokony hametrahan’ny filohan’ny Antenimierampirenena, Rakotomamonjy Jean-Max, fialana na tsia amin’ny maha kandidà ho filohan’ny Repoblika azy amin’izao fotoana izao.

Noho izany, rehefa neken’ny Fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana (HCC) ny fahazoany mirotsaka ho filohan’ny Repoblika, tsy afa-mihemotra intsony izy fa kandidà anisan’ireo hofidina amin’izany.

Tsy maintsy hanao fampielezan-kevitra izy

« Inona ny fepetra tokony ho fantatra amin’izay maha kandidà ny filohan’ny Antenimierampirenena izay? », hoy àry ity mpahay lalàna ity. Voalohany, mametraka ny lalàna velona eto Madagasikara fa tsy manan-jo hanao fampielezan-kevitra ny filohan’Andrimpanjakana. Nefa tsy maintsy hanao fampielezan-kevitra ny filohan’ny Antenimierampirenena, Rakotomamonjy Jean-Max , rehefa nisafidy nirotsaka ho kandidà ho filohan’ny Repoblika.

Noho izany, miala avy hatrany tsy ho filohan’ny Antenimierampirenena izy noho izay safidiny hirotsa-ko kandidà ho filohan’ny Repoblika izay. Napetraka hoe: raha vao mivoaka ny lisitry ny kandidà avoakan’ny HCC, mipetraka avy hatrany amin’izay maha kandidà azy izay izy. Tsy tokony hanohy intsony ny asa maha filohan’ny Andrimpanjakana azy izy amin’izany, araka ny fanazavany.

R. Nd.

 

Midi Madagasikara3 partages

Toliara : Mauritius Commercial Bank à Toliara

Mauritius Commercial Bank est la cinquième banque à Tuléar, cinquième région investie à Madagascar. La 6e MCB sera installée à Nosy Be vers la fin de l’année.

L’ouverture d’une nouvelle banque est un indicateur de santé économique de la région, c’est ce que Mauritius Commercial Bank (MCB) voudrait montrer au préfet de Tuléar, Andrianjafinaivo, le maire de la ville, Jean Rabehaja et d’autres invités de marque présents lors de l’inauguration du mardi 26 Août. La présence du port, le commerce florissant des produits locaux, attirent aussi les institutions de micro finances qui abondent à Tuléar.

L’officialisation a été placée sous les bons soins de Jean Philippe Lebon, directeur général ; Candy Andrianandrasantsoa, directrice commerciale ; et Gilles Brelu Brelu, directeur de projets venus spécialement pour la circonstance.

Selon Jean Chrysostome Rakotonjanahary, tous les moyens sont déployés pour avantager les clients. Ainsi presque tous les comptes ouverts à la MCB vous donnent droit à une carte, sans frais supplémentaires. Le plus, c’est que cette même carte vous permet de prélever de l’argent dans toutes les autres banques de Tuléar, toujours sans autres frais supplémentaires. N’est-ce pas nouveau ? Alors, il ne vous reste plus que d’aller voir l’équipe d’Elvy Zafera, chargée de clientèle, juste devant Score.

Charles RAZA, correspondants à Toliara

News Mada2 partages

AV7: l’association s’est réunifiée

L’Association des victimes du 7 février (AV7) s’est réunifiée après une rupture il y a quelques années. Il semblerait que les membres aient procédé à une réconciliation, puis à la mise en place du nouveau bureau présidé par Etienne Andriamahefarisoa. Il s’agit donc d’un deuxième mandat puisque ce dernier était déjà élu président de l’AV7 et est resté fidèle à l’ancien chef de la Transition, Andry Rajoelina, lorsque l’association s’est scindée en deux camps. Pour rappel, l’autre camp était présidé par Bona Jean-Pierre. «Nous avons décidé de fermer la page concernant les désaccords entre nous pour le bien de tous et pour éviter la honte dans le pays», a indiqué Etienne Andriamahefarisoa, hier, à Ilafy, à l’occasion de la présentation officielle du nouveau bureau de l’AV7.

L’association prépare ainsi la commémoration de ses 10 ans d’existence l’année prochaine. En attendant, la réparation des victimes du 7 février 2009 reste un combat. «Nous sommes en train de mettre en place une section sociale car certains de nos membres victimes des évènements sont toujours en difficulté, particulièrement au niveau des moyens», a souligné le président de l’AV7. L’association procèdera également à la distribution de kits scolaires pour la prochaine rentrée.

T.N

News Mada2 partages

Praiminisitra Ntsay Christian: « Ady iraisana  ny kolikoly… »

« Tsy anjaran’ny Birao mahaleo tena iadiana amin’ny kolikoly (Bianco) irery ny ady amin’ny kolikoly fa anjaranao, anjarako, anjarantsika rehetra amin’izay ambaratongam-pitondrana rehetra misy eto amin’ny tany sy ny fanjakana. »

Izay ny nambaran’ny Praiminisitra Ntsay Christian tamin’ny fihaonany tamin’ireo tomponandraiki-panjakana any Ranomafana, faritra Vatovavy Fitovinany, ny amin’ny famerenana ny hasin’ny fahefam-panjakana amin’izao fotoana izao.

« Tsotra ny fanontaniana: iza amintsika olom-pirenena no sahy hijoro, manana fahasahiana amin’izany tolona hametrahana fahamarinana sy fahitsiana izany? », hoy izy. Koa amin’izany, ho sahy hijoro mba hanakiana amin’ny andavanandro ny asantsika sy ny fiainantsika amin’izany kolikoly izany.

Iza amintsika tomponandraikitra na aiza na aiza ny ambaratongam-pitondrana misy azy mba tsy hiverina ary tsy manaiky izany kolikoly izany, izay tena mambotry ny firenena amin’izao fotoana izao?

R. Nd.

News Mada2 partages

Asan-dahalo ao Ihorombe: dahalo 20 indray lavon’ny zandary sy ny miaramila

Nirefodrefotra ny poa-basy nandritra ny fifampitifirana teo amin’ny dahalo sy ny zandary nampian’ny miaramila tao Analoka, fokontanin’Andranomanga, distrikan’Iakora, faritra Ihorombe, ny alakamisy teo. Dahalo 20 eo ho eo indray maty voatifitra…

Dahalo ampolony amin’ireo 150 nirongo basy no maty voatifitra nandritra ny fifandonana teo amin’izy ireo sy ny mpitandro filaminana nampian’ny fokonolona. Nitrangana halatra omby miisa 400 tao amin’io tanàna voalaza etsy ambony io. Tsy vitan’izay fa mbola nodoran’izy ireo koa ny tanàna ka nahamay trano miisa 60 tafo ary nizotra nihazo ny distrikan’i Betroka ny lalan’ireo malaso nandroaka ny omby. Tsy manan-kialofana ny olona miisa 250 satria levon’ny afo ny tanàna. Nanara-dia avy hatrany ny mponina sady nampandre ny zandary avy ao amin’ny borigadin’Iakora. Nisy ny antso nataon’ireo zandary amin’ny fifanampiana ka nandefa miaramila koa ny avy ao amin’ny Bataillon Inter-Armée na BIA Ihosy ary nanao sakana amin’ny zotran’ireo dahalo koa ny zandary avy ao amin’ny kaompania Betroka sy ny Unité spéciale anti-dahalo na Usad. Nanampy koa ny tafika ana habakabaka tamin’ny fandefasana helikoptera nanafaingana ny fahitana ny toerana nisy ireo dahalo. Henjana ny fifandonana satria tsy nanaiky mora foana ireo malaso fa nitifitra ireo mpitandro filaminana. Nisy ampolony lavo ka isan’izany ny dahalo raindahiny mpitarika ireto andian-dahalo ireto. Nandositra ireo dahalo, saingy niverina indray izy ireo ora vitsy taorian’izay haka ny omby kanjo nisy indray ny fifampitifirana ka dahalo ampolony hafa indray maty. Niparitaka ireo malaso ary tafaverina amin’ny tompony ny omby rehetra.

Mangataka ny hitohizan’ny fiaraha-miasa eo amin’ny mponina hatrany ny mpitandro filaminana hahafahana misoroka mialoha ny asan-dahalo toy izao.

J.C

Midi Madagasikara2 partages

Kardinaly : Misy manao « fake news » amin’ny anarany

Tena fahasahiana goavana ny an’ity mpikirakira tamban-jotra facebook iray, ny herinandro nivalona iny. Sahiny nosandohana hatramin’ny kardinalin’i Madagasikara SE Tsarahazana Désiré ho fitadiavam-bola mihitsy ka namoronany kaonty manokana misy ny sarin’ity kardinaly ity mihitsy. Samy gaga sy taitra ny mpino katolika sy ny mpino hafa ary ny vahoaka malagasy, satria raha ny zava-nisy tao an’ity kaonty facebook dia fangataham-bola noho resaka fiahiana toerana fitaizana zaza kamboty no nanaovany izao « heloka be vava » maniratsira olona ambony eo anivon’ny finoana katolika izao. Vokatr‘izany dia namoaka fanambarana hentitra ny mompera Adoré misahana ny serasera eo anivon’ny arsidiosezin’i Toamasina, fa « Ny Kardinaly Désiré Tsarahazana dia tsy manao facebook ary tsy manana kaonty facebook ; koa mampitandrina an’izay olona mampiasa ny anarany na ny sariny na mitonona ho izy any amin’ny tambazotra sosialy rehetra ka mampiasa ny anarany mba hamitahana ny mpiara-belona. Entanina koa isika mba samy hitandrina sy ho mailo manoloana an’ireo tsy kely làlana! Reseo amin’ny soa ny ratsy ». Hatreto kosa dia tsy nilaza ny hitory amin’izao fanivaivana sy fanimbazimbana ataon’olona amin’ny kardinaly izao ny katolika; izay isan’ny voatohintohina ihany koa tamin’ity resaka “fako news” amin’ny facebook ity maniratsira ny kardinalin’i Madagasikara SE Tsarahazana Désiré ity.

Malala Didier

Midi Madagasikara2 partages

Isotry : Un chinois poignardé, son argent volé

En plein jour, un ressortissant chinois a été victime d’un vol à la tire assorti d’une tentative de meurtre. Samedi, vers dix heures et quelques poussières, au moment où les gens étaient presque un peu partout dans ce quartier populeux de Manarintsoa-Isotry, l’incident s’est produit dans un taxi où se trouvait le chinois. De sources policières, les malfrats étaient au nombre de quatre et dotés de pistolet et d’armes tranchantes. Ils ont menacé leur victime avec l’arme à feu. Ce dernier n’avait même pas eu le temps de penser à ce qui lui arrivait et voilà qu’il a reçu quelques coups de poignard. Son chauffeur, lui aussi, n’a pu rien face aux menaces des bandits. Une somme de deux millions d’ariary a été subtilisée durant cette attaque à main armée en plein jour. Un homme qui a été témoin de l’acte a tenté d’intervenir. La réponse ne s’est pas fait attendre. Lui aussi, il a eu été blessé par l’objet tranchant des bandits. Les gens ont alerté la police et un ratissage s’est ensuivi sans rien donner. Il n’y a rien de très étonnant car les malfrats connaissent les coins et recoins de ce quartier comme leurs poches. Les blessés ont été transportés à l’hôpital et leurs vies ne sont plus en danger, a-t-on appris de source médicale. L’insécurité reste un problème de tous les jours dans le pays et pourtant aucun des candidats à la présidentielle ne présente des projets bien définis liés à cette lutte. Rien que du showbiz et du populisme…

D.R

News Mada1 partages

Foot-poule des AS: Fosa Juniors prend une belle option

La bonne opération de la quatrième journée de la poule des As, disputée hier, est à mettre au crédit de Fosa Juniors. Contrairement à son poursuivant direct, en l’occurrence, la Cnaps Sport qui a marqué le pas, l’équipe de Boeny a glané trois nouveaux points.

Fosa Juniors est tout près du but ! La route vers le sacre est dégagée pour Baggio et sa bande après leur victoire sur FC Vakinankaratra. La faute aux défaillances de leurs adversaires, à commencer par leurs victimes du jour.

Après avoir tenu en échec Fosa Juniors lors de la journée précédente sur son sol, FC Vakinankaratra a vite déchanté lors de sa visite dans la Ville des Fleurs. Les locaux ont montré une fois de plus qu’ils restent invincibles devant leur public dans cette compétition.

Auteur d’un doublé (33e et 66e) Jean-Yves a grandement contribué à la victoire 3 à 0 de son équipe. Et le coup de grâce est venu du pied de Hery au temps additionnel.

Mais cette victoire n’avait rien d’exceptionnel sans le coup d’arrêt de la Cnaps Sport dans l’autre rencontre. Bien partie pour coller aux pattes de Fosa Juniors au classement, l’équipe championne en titre a failli. Elle s’est contentée du score nul et vierge contre le dernier du classement qu’est Elgeco Plus et se satisfait d’un petit point.

Route dégagée

Leader de la poule des As, Fosa Junior a une belle carte à jouer pour la suite, à commencer par la prochaine journée où cette formation de Boeny évoluera dans son jardin contre l’équipe la plus faible, à  savoir, Elgeco Plus.

Cnaps Sports par contre est moins épargnée par le calendrier. En effet, le 16 septembre, les caissiers effectueront un déplacement périlleux sur le terrain du FC Vakinankaratra à Antsirabe, même Fosa Juniors s’y est cassé les dents.

Un quatrième succès de Baggio et consorts conjuguée à une autre contre-performance de la Cnaps Sports mettra fin au suspense dès l’avant dernière journée.

Naisa

News Mada1 partages

Fitaterana: nitombo ireo zotra nampiakatra saran-dalana 500 Ar

Nanomboka ny asabotsy teo, nitombo ireo zotra nampiakatra ny saran-dalana ho 500 Ar eto Antananarivo. Efa nanao peta-drindrina 15 andro mialoha izy ireo ho fampahafantarana ny mpanjifa izany fiakarana izany.

Hentitra ihany koa izy ireo fa tsy misy intsony ny saran-dalana 200 Ar ho an’ny tapa-dalana na akaiky aza ny aleha fa tsy maintsy 300 Ar avokoa izay tapa-dalana rehetra.

Niteraka resabe eo amin’ny mpandeha io fampiakarana saran-dalana io, saingy tsy nanaiky lembenana mihitsy koa ireo mpamily sy ny mpanampy azy tamin’ny fitakiana ny 500 Ar.

Tsiahivina fa efa malalaka amin’ny fampiakarana saran-dalana ireo kaoperativa rehetra, araka ny tapaky ny fivoriana nataon’ny UCTU tamin’ny herinandro teo. Samy manana ny fotoana hampiakarany izany izy ireo. Kaoperativa 12 sisa tsy hampiakatra saran-dalana fa hiandry ny “compensation” avy amin’ny fanjakana.

Mahatsiaro tena ho tsy misy mpiahy ireo mpitatitra manoloana ny fiakaran’ny vidin-tsolika tsy misy fetra. Milaza ny ho matiantoka izy ireo amin’izany ka ny fampiakarana ny saran-dalana sisa hany vahaolana.

Tsy voaloa ara-dalàna rahateo ny “compensation” ary mbola betsaka ny trosa any amin’ny fanjakana ka mitady vahaolana izy ireo hanarenana ny fatiantoka. Tsy hijanona eo, araka izany, ity fampiakarana saran-dalana ity fa mbola hiitatra amin’ny zotra hafa.

Ho an’ny mpiaro ny zon’ny mpanjifa, tsy misy afa-tsy ny fampidinana ny vidin-tsolika ny vahaolana hahafahana mitazona ny saran-dalana ho 400 Ar.

Tatiana A

Midi Madagasikara1 partages

Jaona Elite : Des infrastructures pour le développement dans l’Atsimondrano

Le côte de popularité du Député Jaona Elite est intacte dans l’Atsimondrano.

Durant son mandat, le Député élu d’Atsimondrano a fait une priorité, la mise en place d’infrastructures pour le développement.

Il n’est pas candidat à la présidentielle. Il n’a pas fait pour le moment, une déclaration de soutien à tel ou tel candidat. Et pourtant Jaona Elite, le député élu de l’Atsimondrano affiche une popularité que lui envieraient de nombreux candidats officiels, même ceux qui sont considérés comme de gros calibres. Il l’a encore démontré en réunissant la grande foule, lors de sa rencontre avec la population de la commune d’Ankadimanga, samedi dernier.

Infrastructures. Pas d’artistes à l’affiche, pas de distribution de T-Shirt et encore moins d’argent. Et pourtant, ils étaient venus nombreux à ce meeting dont Jaona Elite a le secret pour en avoir organisé beaucoup dans les communes du District d’Atsimondrano qui, en tant qu’élu qui se soucie, avant toute chose des intérêts de la population. « En tant que représentant du peuple, le rôle d’un Député est avant tout d’intervenir auprès de l’exécutif pour que ce dernier mette en œuvre des actions et des projets pour le développement des circonscriptions » a-t-il déclaré, lors de cette rencontre avec la population de la commune d’Ankadimanga. Une rencontre où Jaona Elite n’est pas venu les mains vides. En présence des maires des communes environnantes, il a, en effet procédé à l’inauguration d’un certain nombre d’infrastructures pour le développement. A commencer par la réhabilitation de l’artère principale de la commune d’Ankadimanga. Après avoir fait le malheur des automobilistes et même des charrettes à bœufs, cette route qui traverse le village, a été en effet recouvert de pavé. Les travaux ont été réalisés par le CCPREAS.

Esprit de partage. Toujours dans le domaine des infrastructures, le barrage d’Ankadimanga est également en cours de réhabilitation. Des travaux qui font le bonheur de la population de cette commune dont la plupart vit par l’agriculture, plus particulièrement la riziculture. A propos de riziculture, justement Jaona Elite a fait don de semences d’une valeur de trois millions d’ariary aux paysans de la commune. Sur ses fonds propres, Jaona Elite qui est aussi connu pour être un opérateur économique performant, a décidé de doter la commune d’Ankadimanga des poteaux solaires pour l’éclairage public. Six poteaux solaires seront ainsi installés le long de la route principale réhabilitée. Enfin et non des moindres, Jaona Elite a financé la réhabilitation d’un puits d’eau. Construit en 1972, ce puits d’eau était pratiquement laissé à l’abandon. 46 ans plus tard, il est actuellement totalement réhabilité. Au grand bonheur des gens du village, dont notamment les mères de famille qui y font quotidiennement leur lessive. Pour ces actions bienfaitrices à la population de sa circonscription, Jaona Elite est animé par l’esprit de partage qu’il a fait sien, sur la base de la Sainte écriture qui dit dans Proverbe 3. 27 : « Quand tu le peux, ne refuse pas de faire du bien à une personne qui en a besoin ». Un esprit de partage qui fait de lui un allié de taille sur le plan politique.

R.Edmond.

Midi Madagasikara1 partages

Jean Ravelonarivo : Percée remarquable à Tanà

Le candidat de l’Antokom-Bahoaka reste proche du peuple.

Au lieu de rameuter du monde, le candidat numéro 27 est allé à la rencontre de la population Antanikatsaka Itaosy, samedi dernier. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître.

Jean Ravelonarivo, car il s’agit de lui, a fait une percée remarquable à Tanà.  Le candidat de l’Antokom-BAhoaka (ABA) est descendu sur terrain pour être à l’écoute du peuple. Une foule immense est venue au stade pour acueillir le candidat n°27. D’entrée de jeu, Jean Ravelonarivo a salué la foule qui selon ses propos a fait preuve de volonté.

Stratégie. L’ancien Premier ministre s’est adressé particulièrement aux jeunes, « vous êtes l’avenir du pays. Votre présence témoigne que vous revendiquez un changement ». Et d’enchaîner qu’il n’y aurait point de développement tant que l’insécurité persiste. Le général a d’ailleurs souligné qu’il a une stratégie pour combattre ce fléau, et ce, dans les plus brefs délais. Ce fut également une occasion pour le candidat de l’Antokom-Bahoaka  de donner un aperçu des grands axes de son programme. Il s’agit, entre autres, de la lutte contre la pauvreté, la préservation et la défense de l’unité nationale, de la souveraineté nationale, la continuation du processus de réconciliation nationale ainsi que la décentralisation effective.

Protection des richesses. Sans oublier pour autant la lutte contre la corruption. Sur ce point d’ailleurs, il a tenu à rappeler que la corruption n’a pas été si alarmante qu’actuellement. « Quand j’étais nommé Premier ministre, Madagascar  se trouvait au 146e rang, en partant, le pays se trouvait au 121e rang, actuellement on est au 161 e rang », a-t-il indiqué. L’ancien locataire de Mahazoarivo déplorer aussi que le pays est riche pourtant sa population est pauvre. A cet égard, il a fait savoir l’importance de la protection des richesses du pays et des frontières. Avant de quitter le lieu, il a procédé à un bain de foule tout en souligant au passage que ce n’est qu’un au revoir. Notons que juste après le meeting, l’épouse du candidat, en la personne de Josiane Ravelonarivo, s’est rendue à Anosibe où un incendie a ravagé une partie de ce quartier. Elle a notamment présenté ses condoléances à la famille de la défunte. Elle n’est pas venue les mains vides car elle a fait aussi don de 200 kg de riz aux sinistrés.

Dominique R.

Midi Madagasikara1 partages

Chronique de Mickey : Présidentielle : le jeu en vaut-il la chandelle ?

Ils sont 36 au départ mais 35 connaîtront la déconvenue à la fin. Ils tomberont des nues et se verront sonnés  avec 36 chandelles comme vision. En parcourant l’internet, et en surfant sur le mot  « chandelle » synonyme de lumière qu’ils veulent éclairer le pays ou « fanilo » en malgache. Amusons  pour chaque numéro  des candidats d’accoler une citation ou proverbe avec le mot. Le choix  est tout à fait subjectif et nous nous excusons d’avance s’il peut froisser certains.

Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elleUn méchant peut donner un bon avis ; une chandelle pue, mais éclaire.…Mieux vaut allumer une seule et minuscule chandelle que de maudire l’obscurité.Vois comme cette petite chandelle répand au loin sa lumière ! Ainsi rayonne une bonne action dans un monde malveillant.A chaque saint sa chandelle.A la chandelle, la chèvre semble demoiselle.A chaque saint sa chandelle.Il faut être prudent de ne pas vendre son soleil pour s’acheter une chandelle.Brûlons la chandelle par les deux bouts. Elle peut bien fondre et brûler vite, pourvu qu’elle éclaire bien.A Dieu la gloire, au Prêtre la chandelle.En vérité, renoncer à un jeu qui n’en vaut pas la chandelle, voilà ce qui distingue la grande stratégie de la grandiose stupidité.Ah ! Parmi nos gloires lumineuses, que de bouts de chandelles.Maronjana, chandelle devient soleil.Si la chandelle est belle et claire nous avons l’hiver derrière nous.Seule la sagesse, comme la lumière de la chandelle, peut nous apporter une vision globale de l’existence. La clé de la sagesse est le doute. Si vous doutiez un peu, vous seriez assurément moins prétentieux.Le jeu des conjectures vaut-il la chandelle de la déconvenue ?Celui qui apprend quelque chose de moi enrichit son savoir sans réduire le mien, tout comme celui qui allume sa chandelle à la mienne se donne de la lumière sans me plonger dans l’obscurité.Le jeu des conjectures vaut-il la chandelle de la déconvenue ?A chaque saint sa chandelle.Il faut être prudent de ne pas vendre son soleil pour s’acheter une chandelle.La chandelle qui va devant éclaire mieux que celle qu’on s’est mise dans le derrière.Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.Quelques phrases ont la forme d’une chandelle. Elles en ont aussi le pouvoir éclairant.La « fibre morale ». Voyons, c’est quoi au fond, la « fibre morale » ? Avant, je croyais que c’était toujours dire la vérité, se montrer généreux, donc à la base, se prendre pour un putain de scout. Mais maintenant je vois les choses différemment. Pour vous, elle passe avant tout le reste; votre avenir, vos rêves, votre vie.. Parce-que dans votre cœur, vous savez que le jeu en vaut la chandelle. C’est ça, pour moi, la « fibre morale ».Le commerçant qui ne fait pas de réclame ressemble à un homme qui aurait acheté  une lanterne, mais serait trop avare pour payer la chandelle.Le jeu des conjectures vaut-il la chandelle de la déconvenue.Mieux vaut allumer une seule et minuscule chandelle que de maudire l’obscurité.La chandelle qui va devant éclaire mieux que celle qu’on s’est mise dans le derrière.Quelques phrases ont la forme d’une chandelle. Elles en ont aussi le pouvoir éclairant.Il n’est si petit saint qui ne veuille sa chandelle.A chaque saint sa chandelle.Quand on brûle la chandelle par les deux bouts, on la fait tenir par le voisin.Il n’y a pas d’économie à se coucher de bonne heure pour épargner la chandelle, s’il en résulte des jumeauxA chaque saint sa chandelle. Pour voir la lumière de Dieu, éteignez votre petite chandelle.Il faut être prudent de ne pas vendre son soleil pour s’acheter une chandelle.Femme et dentelle sont plus belles à la chandelle.

M.Ranarivao

Madaplus.info0 partages

Rn1: une voiture 4X4 fait un face à face avec une moto

Pas plus tard que la semaine dernière, un motard entre en collision avec une voiture 4X4 sur la route nationale numéro 1 qui tue le motard sur le coup. Une semaine après, une autre voiture 4X4 entre en collision avec une moto sur la même route nationale, le motard meurt sur le coup également.
La sécurité routière à Madagascar devient un luxe que plusieurs Malgaches n’arrivent plus à avoir. Si ce ne sont pas les Dahalo qui attaquent sur les routes nationales, ce sont les accidents qui guettent les utilisateurs de ces routes nationales. Code de la route défaillant ? Permis « varo-boba » ? Tout cela nécessite une réaction rapide des autorités pour y remédier
News Mada0 partages

Ski alpin-chili: Mialitiana connaît des hauts et des bas

La campagne sud-américaine de la skieuse malgache Mialitiana Clerc connait des hauts et des bas ! En lice dans deux compétitions chiliennes (Coupe sud-américaine d’El Colorado et la course Fis de La Parva) le week-end dernier, elle a réalisé deux résultats contrastés.

Mialitiana Clerc a fait moins bien qu’en Argentine lors de ses sorties en terre chilienne ! Pour la première fois depuis sa campagne sud-américaine, la star malgache du ski alpin rentre bredouille de ses deux conquêtes.

Samedi dernier à El Colorado, sa campagne a débuté du mauvais pied sur la ligne de départ du slalom géant de la Coupe sud-américaine. Notre porte-fanion a beau sortir son meilleur ski mais la concurrence a été trop forte. Elle s’est contentée de la 13e position qui l’a mise pour la première fois cette saison hors du Top 10 des courses auxquelles elle s’est alignée.

Heureusement que les petits réglages apportés le lendemain sur le circuit de La Parva ont porté leurs fruits. Cette fois-là, c’est sur le slalom que la Malgache a réalisé sa meilleure performance du week-end où elle a terminé dans le Top 10, au 9e rang plus exactement.

Toutefois, il a fallu attendre sa deuxième course sur les deux au programme pour voir son nom apparaitre parmi les 10 meilleures. Pour cause, une entame mal négociée qui lui a valu la 16e position avant de retrouver tout son potentiel lors de la course 2.

En terminant à la 6e position du deuxième round, Mialitiana Clerc a pu combler son retard pour s’offrir le 9e rang.

Bilan positif

Le séjour sud-américain de Mialitiana Clerc est énorme en termes de bilan. Après trois semaines de compétitions qui l’ont amenée d’Argentine au Chili, la jeune prodige a ébahi son monde en signant cinq arrivées dans le Top 5, dont trois en slalom géant et deux autres en slalom sur ses sept apparitions.

Quoi qu’il en soit, elle s’est montrée plus adroite en slalom qu’en slalom géant en ce début de saison. Lors de ses deux sorties en slalom, elle a claqué deux fois le troisième meilleur temps qui lui a valu la médaille de bronze.

 

Naisa

News Mada0 partages

Tennis de table: Cap sur Maurice

Dans le cadre des Championnats d’Afrique seniors qui débuteront, ce jour, à l’île Maurice, la délégation malgache a mis le cap sur l’île sœur, hier après-midi.

Sept pongistes malgaches avec leurs coachs ont fait le déplacement à l’île Maurice. A l’affiche de cette compétition, Setra Rakotoarisoa, Rado Marcel Rasolomalala, Zo Nandrianina Razafindralambo et Stephen Ravonison, chez les hommes, et trois dames, à savoir, Ny Antsa Randrianarisoa, Harena Christiane Dimbimiarilanto et Rondro Rajaonah, représenteront Madagascar. Samedi dernier, des matchs d’évaluation ont été disputés au petit Palais à Mahamasina. C’était un dernier entrainement pour mieux se préparer à ce challenge. Notons que les Championnats d’Afrique seront qualificatifs aux Jeux des îles de l’océan Indien en 2019. A savoir également que 150 pongistes se mesureront pendant ces rivalités qui débuteront ce jour et s’achèveront le 9 septembre.

 

Miarintsoa R.

News Mada0 partages

Istres: Madagascar face à l’équipe de Racl

Demain, Istres sera le théâtre de l’événement boulistique de la semaine ! Une journée pendant laquelle quatre équipes brigueront la levée 2018 des Masters de pétanque 2018 durant le Final four. Parmi lesquelles figurent

l’équipe malgache, composée de Samson Allain Mandimby, Lahatra Randriamanantany et Tiana Laurens Razanadrakoto et un autre Malgache qui joue sous la tunique Sarrio, à savoir l’ancien champion de monde Christian Andriantseheno, dit Racl.

Mais pour une fois, le hasard n’a pas bien fait les choses ! Au terme des éliminatoires, les résultats des deux triplettes les conduisent à un affrontement lors de la première demi-finale, entre l’équipe classée première et celle en quatrième position qu’est Madagascar.

Un mano a mano très attendu entre l’imprévisible triplette malgache, capable du meilleur comme du pire, et l’équipe favorite, leader du classement d’étapes, celle de Sarrio. Le vainqueur jouera la finale contre la meilleure entre l’équipe de France et celle de Montoro.

En tout cas, quatre ans se sont écoulés depuis le dernier sacre de la Grande île au Masters de pétanque. Le moment est venu de retrouver la plus haute marche du podium.

Naisa

 

News Mada0 partages

Nosy be symphonie: en pleine concrétisation de rêve

Le Comité d’organisation d’activités  culturelles (Coac) a pour mission de promouvoir la musique classique dans la zone de l’océan Indien. Cette objectif sera bientôt atteint puisque prochainement, à part le festival, il proposera une école spéciale musique classique, qui sera réservée aux enfants défavorisés.

«Nous voudrions, autant que possible, démontrer que la musique classique peut être écoutée et pratiquée par toutes les classes sociales », dixit Jean Louis Salles ; secrétaire général du Coac.

Le comité est actuellement en pleine rénovation d’une maison traditionnelle sise à Ambohimanarina pour accueillir une centaine d’enfants.

En ce qui concerne le festival de la semaine dernière à Nosy Be, cette cinquième édition a connu un plein succès. Les jeunes ont particulièrement été mis à l’honneur. A part un programme varié, le Coac a innové cette année en invitant la danseuse Fabienne Courmont pour satisfaire non seulement l’ouïe mais également la vue, en admirant ses gestes à la fois gracieuses et fluides.  En pieds nus, elle s’adapte facilement à tous genres de musique.

Et enfin, comme à chaque édition, le spectacle de clôture s’est tenu, hier à Mont Passot sous un ciel bleu illustré par le soleil couchant, suivi des mélodieuses compositions interprétées par les artistes participants. Le cocktail engendre un moment mémorable pour le public. Et une fois de plus, le Coac a tenu son pari !

Rendez-vous à la prochaine édition.

Holy Danielle

 

News Mada0 partages

CNCF: Ratsaraoelina et Koloina décrochent la timbale

Au terme d’une finale régionale serrée, spectaculaire et riche en rebondissements, le Concours national de la chanson en français (CNCF) a levé le voile sur son classement définitif hier.

Au bout de leur suspens, Ratsaraoelina Rakotoarisoa a remporté la catégorie « Création » grâce à son titre « Elle » et  Tiana Koloina Razafinjatovo ravit le sacre dans la catégorie

« Interprétation » par un sublime reprise de «Milord» d’Edith Piaf. Les participants (13 candidats de la catégorie « Interprétation » et 3 participants de la catégorie « Création ») sont venus non seulement pour disputer

la finale régionale, mais également et surtout s’affirmer comme le porte-étendard de leur ville et région respectives à ce concours d’ampleur national.

A l’issue de cette après-midi dominicale, les deux lauréates ont remporté haut la main le trophée et un séjour d’une semaine vers la destination de leur choix à Madagascar.

Joachin Michaël

News Mada0 partages

Semaine de la Corée: Jinjo Crew et K-Tigers transcendent

Lever de rideau sur la semaine de la Corée, qui a vu la participation de Jinjo Crew, K-Tigers  et Benja Gasy, hier au Plaza Ampefiloha.

Un des derniers monstres sacrés de la danse urbaine d’Asie de l’Est, Jinjo Crew a assuré un spectacle inaugural aussi surprenant  qu’impressionnant. Entre musique de fond et beatboxing, le crew de danse Hip Hop fait sensation dans un tenu aux couleurs du pays du Matin calme. Sur les planches du Plaza, le groupe a prouvé qu’il a été le champion lors du championnat du monde de B-Boys en 2011.

Et comme cette manifestation multidisciplinaire s’inscrit dans le cadre du 25e anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la Corée et Madagascar, Benja Gasy s’est également invité sur scène le temps d’une représentation de musique traditionnelle malgache. La prestation sera étoffée en troisième partie par le très attendu K-Tigers, qui maîtrise à la perfection l’art du Taekwondo.

Joachin Michaël

News Mada0 partages

Famonoana ireo telo mianaka – Imerintsiatosika: roa lahy nidoboka eny Tsiafahy

Mandeha na somary mihisatra aza ny fanadihadiana mikasika ilay vonoan’olona nahatsiravina nahafaty ny mpivady kely iray sy ny zanany, teny Imerintsiatosika, herinandro lasa izay. Fantatra izao fa naiditra vonjimaika am-ponja, eny Tsiafahy omaly, ny roa lahy ahina ho nandray anjara tamin’ity heloka bevava ity.

Nidoboka eny amin’ny fonjaben’i Tsiafahy, omaly, ireo roa lahy ahina ho tompon’antoka tamin’ny famonoana ireo telo mianaka hita faty rehefa avy novoina tamin’ny fomba feno habibiana teny Imerintsiatosika ny herinandro teo. Natolotra ny fampanoavana, ny asabotsy teo, ireo olona fito ka naiditra am-ponja avy hatrany izy roa lahy raha nahazo fahafahana vonjimaika kosa ny dimy ambiny. Raha ny loharam-baovao voaray teny anivon’ny zandarimaria, nahitana porofo ary tsy afa-niala intsony ireto roa lahy ireto ka niainga avy amin’izany ny fanadihadiana rehetra. Fantatra fa isan’ireo olona nifandray akaiky tamin’ilay raim-pianakaviana ary olona akaiky ireto fianakaviana niharam-boina ireto izy roa lahy ireto. Vao hitan’ny olona nifanerasera tamin’ilay raim-pianakaviana (mialoha ny nahitana ny fatin’izy telo mianaka) izy roa lahy ireto, ny tapak’andro maraina. Manana “Cyber” roa izy mivady niharam-boina ireto ary izy roa lahy ireo no fantatra fa tena mpifanerasera, mifampihinana ny manta sy ny masaka amin’ireto fianakaviana ireto, raha ny fanazavana voaray hatrany. Taorian’ny nahitana ny fatin’izy telo mianaka, nohenoina avokoa ireo olona nifanerasera tamin’ireto fianakaviana ireto, saingy tsy afa-bela kosa izy roa lahy naiditra am-ponja satria hita tao an-tranon’ireo roa lahy ireo ny akanjo nihosin-dra ka nampiahiahy ny mpanao famotorana. Niainga avy amin’io ra io ny fanadihadiana ka tsy afaka intsony izy roa lahy naman’ilay raim-pianakaviana. Mbola andrasana kosa ny valin’ny fitiliana momba ny “ADN”-n’ireto jiolahy ireto izay somary maharitraritra ihany izany satria any ivelany ny anaovana ny fitiliana fa tsy mbola vitan’ny Institut Pasteur, raha ny fanampim-panazavana voaray teo anivon’ny zandarimaria hatrany.

Noraisin’i Rija Tram ny fiahiana an’i Mika…

Tsiahivina fa maty voatsatotsatoka antsy tao an-tranon’izy ireo eny amin’ny fokontany Mamoladahy, Imerintsiatosika, ny alahady alina hifoha alatsinainy lasa teo, izy telo mianaka : Rakotorahalahy Lantosoa Nantenaina Jacob, 31 taona, sy i Malalatiana Julianna (vadiny), 30 taona, ary Rakotorahalahy Fanomezantsoa Julie Rebecca (zanany vavikely), dimy taona. Sady naolan’ireo nahavanon-doza ilay renim-pianakaviana no niampy tsatoka antsy marobe tamin’ny vatany. Nieren-doza kosa satria lasa nanao fialan-tsasatra tany Sandrandahy Fandriana ny zanak’izy mivady lahikely iray antsoina hoe Rakotorahalahy Michaël. Efa nalevina ny alarobia teo any an-tanindrazan’izy ireo ny fatin’izy telo mianaka.

Kamboty tsy fidiny noho ny asa ratsin’ireo jiolahy i Mika kely ka nisy ny antso avo nataon’ny olona any anaty tambajotran-tserasera amin’ny hoavin’ity ankizikely kamboty ity. Namaly izany antso izany ary nifampiresaka tamin’ny renibeny i Rija Tram, mpanao sakafo matihanina mipetraka any Frantsa, rehefa nahare ilay voina nahazo azy telo mianaka. Horaisiny an-tanana ny hoavin’i Mika zanak’izy mivady. Izay hahatafita an’i Mika no tena tanjon’i Rija ary mbola hifampiresahany manokana amin’ny fianakaviany ny hianarany any ivelany.

J.C

News Mada0 partages

Ticket de bus a 500 Ariary: la hausse n’est pas suivie par toutes les coopératives

L’annonce des 28 coopératives regroupées à l’Union des coopératives des transports urbains (UCTU) d’« ajuster » le frais de leur ticket à 500 Ariary, à partir du 1er septembre, n’a pas été suivie par tous les membres.

Il en est ainsi de la coopérative « Malakia », incluant les lignes 126 et 157, qui a gardé le tarif de 400 ariary. Toutefois, pour cette dernière, il n’y aura plus de demi-tarif, même entre deux arrêts successifs. « Nous avons adopté cette mesure dans l’intérêt de nos usagers, qui n’arrivent plus à s’en sortir avec le coût de la vie actuelle », a fait savoir, samedi, un responsable de cette coopérative sur une chaîne privée de la capitale. Il a par la suite noté que « Cette hausse ne devrait pas être observée si l’Etat réussit à payer régulièrement la compensation auprès des transporteurs, ou encore à maintenir le prix du carburant ».

Par contre, des coopératives ont adopté le nouveau tarif de 500 ariary, à l’instar des lignes 194, 192 et 165, qui sont réunies au sein de l’Union des coopératives FMA ou « Fitaterana Mendrik’Antananarivo ».

La grève est une intox

Face à la rumeur qui circule depuis quelques jours, selon laquelle les transporteurs vont observer une grève de trois jours, le vice-président de l’UCTU et non moins président de la coopérative « Tselatra », Jean Louis Emile Rakotonirina, a affirmé qu’« Il n’y aura pas de grève et il n’y en aura jamais ». Selon ce dernier, cette intox n’est qu’une tentative destinée à perturber l’ordre public à la veille de l’examen du BEPC. « Ce sujet n’a même pas été abordé lors de la dernière réunion des transporteurs », a-t-il souligné. Il a rassuré par la suite les parents d’élèves qu’il n’y aura pas de perturbation des transports en commun dans la capitale avant, pendant et après les épreuves.

 

Sera R.

News Mada0 partages

Chronique: lorsque les papyrus sont bien serrés…

Dans notre société «chaque membre n’est qu’ un élément du groupe»1.  Le moindre changement fait craindre le chaos, l’ordre est immobilisme, l’introspection représente un danger majeur pour  notre idéal sociétal.

Dès le plus jeune âge, nous baignons dans un climat de peur, cultivé et entretenu pour rendre très douloureuse toute tentative d’émancipation. Eduqués dans un enchevêtrement de liens qui nous protègent du monde extérieur roa lahy miditra ala : izy tokiko ary izaho tokiny (deux hommes entrent dans la forêt : il est ma sûreté, je suis la sienne)1 ou encore ny zozoro matevina tsy lavon-drivotra (lorsque les papyrus sont bien serrés, ils résistent au vent)1 nous développons une «peur panique de la solitude»1.

Notre système éducatif ne déroge pas aux règles de la famille traditionnelle : il est en porte-à-faux avec les idéaux de l’école moderne qui accueille des individus qu’elle doit amener à l’autonomie en faisant des élèves des êtres responsables, confiants en leur avenir. Or, manifester une trop grande confiance en soi, c’est se mettre en avant donc prendre le risque de rompre avec le groupe social.

Pour éviter de briser l’harmonie prônée par nos anciens, nous nous sommes trouvé un ennemi qui a le mérite de mettre tout le monde d’accord : l’individualisme, cadeau empoi-

sonné offert par la culture consumériste occidentale. Comme c’est une menace extérieure, le blâme ne retombe sur personne, l’harmonie est sauve. Vous croyez être au-dessus de ces peurs irrationnelles ? Tsy milevina ampasan-drazana (ne pas avoir le droit d’être inhumé dans le caveau familial)1  est le coup de grâce qui remet les plus récalcitrants dans le droit chemin de l’harmonie et de l’ordre.

Pour Voankazoanala, il faut mener campagne contre la peur, la surmonter par l’éducation et briser la loi du silence. A l’école, nous étudions  ny lahatra, ny vintana, (le destin,) ny marina (la vérité), ny fihavanana (la parenté). Il faudra y ajouter ny tahotra (la peur), pour qu’on puisse réellement la dépasser.

 

Kemba Ranavela

 

1 Voankazoanala La peur, contrainte et dépassement, Foi et justice, 2014.

News Mada0 partages

Madagascar il y a 100 ans

Circulaire au sujet de l’instruction des demandes d’achats de métaux (4)

(Suite et fin.)

Ces imprimés contiendront la récapitulation en tonnage des quantités demandées pour chaque catégorie de métal figurant à l’état, avec indication du lieu de provenance.

Je vous prie d’aviser les intéressés des dispositions qui précèdent et de faire le nécessaire pour vous y conformer.

Vous voudrez bien m’accuser réception de la présente circulaire.

M. Merlin

Circulaire au sujet des besoins irréductibles en denrées essentielles autres que métaux (1)

Tananarive,

le 26 juillet 1918.

Le Gouverneur Général de Madagascar et Dépendances, commandeur de la Légion d’honneur, à Messieurs les chefs de province et de district autonome.

J’ai l’honneur de vous faire connaître que vous recevrez prochainement des imprimés à m’adresser périodiquement sous le présent timbre et où devront figurer les besoins de votre province en denrées essentielles. Ces états devront comporter l’indication de tous les produits autres que les métaux, qui font l’objet de demandes semestrielles nécessaires tant aux besoins de la consommation de votre circonscription qu’au ravitaillement de celles qui en sont tributaires. Ils comportent également la mention des quantités dont la fourniture à l’administration a fait l’objet de marchés.

D’après les instructions du Département, les indications concernant le tonnage des produits indispensables à Madagascar doivent lui parvenir trois mois à l’avance, en vue de la détermination du fret à réserver à la Colonie et aussi pour lui permettre d’obtenir des pays alliés, pour les produits à prendre à l’étranger, les autorisations de sortie sans lesquelles les commandes du commerce ne pourraient recevoir de suite.

Je vous prie en conséquence de m’adresser régulièrement à l’avenir ces états au début de chacun des trimestres pour le trimestre suivant, c’est-à-dire en janvier, avril, juillet et octobre pour les besoins des 2e, 3e et 4e trimestres de l’année en cours et 1er trimestre de l’année suivante.

(À suivre.)

M. Merlin.

Journal officiel de Madagascar et dépendances

www.bibliothequemalgache.com

 

News Mada0 partages

Us et coutumes: Y a-t-il un pilote dans le taxi brousse ?

Les freins de ce taxibe ont lâché. Le chauffeur de ce taxi brousse s’est pris pour un pilote de course. Résultats des courses, des accidents de la route chaque jour plus nombreux. Le jeu de mots n’est pas très fin mais à écouter les chauffeurs des cars et autres taxibe, dans les transports urbains comme sur les lignes de taxi-brousse, la responsabilité n’est pas ce qui les étouffe. On aimerait bien se passer de ces dangers publics mais on n’a pas le choix : le tramway est mort avant d’avoir vu le jour, le train agonise. Quant à l’avion, il est inaccessible tant les tarifs sont prohibitifs. Encore un autre problème ? Cela ne fera qu’une urgence de plus à rajouter aux priorités des responsables de notre bien-être et de notre sécurité.

News Mada0 partages

Projet «PERFORM»: rers la professionnalisation des enseignants

Proposé par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) en Océan indien, le projet « Professionnalisation des enseignants et renforcement de capacités des formateurs à Madagascar (Perform) » sera mis en œuvre à partir de janvier 2019 pour une durée de trois ans. Il vise le renforcement de capacités des écoles normales supérieures à Madagascar par la mise en place d’un dispositif hybride de formation. Cela afin d’améliorer les compétences pédagogiques et didactiques de ces dernières en termes d’enseignement secondaire du niveau lycée.

185 formateurs des écoles normales seront formés à la conception d’un dispositif hybride de formation. Tandis qu’environ mille enseignants du post fondamental dans les disciplines jugées prioritaires par les ministères seront formés à la didactique de leurs disciplines, ainsi qu’en sciences de l’éducation et en langue française. Parmi ces disciplines figurent les mathématiques, la physique chimie, le français et l’informatique.

Selon l’AUF, ce projet s’inscrit dans le cadre de l’appel à projets lancé par le programme « Erasmus+ Renforcement de capacités » du mois de février dernier. Il a été sélectionné et classé dans le groupe I, comme faisant partie des « Projets de très bonne qualité ».

Ce projet est financé par l’Union Européenne à hauteur de 764.000 euros. Sa mise en œuvre repose sur un principe participatif et en concertation permanente avec l’ensemble des partenaires ainsi que les ministères malgaches de l’Education.

 

Sera R.

News Mada0 partages

Hevitra mandalo resaky ny mpitsimpona akotry: tako-pery sy ankoso-bolamena

Mangirifiry noho ny fahasahiranana mandifotra ny loha ny ankamaroan’ny mponina ankehitriny. Ela izay nitakian’ny olona fanovana izay noho ny fiharetany fijaliana sy fandeferana tsy nisy fiafarany. Maro aminy no efa very toky. Mitsidika indray anefa ity ny fifidianana, fotoana fameloman’ny mpanao pôlitika ny finoana sy fanantenan’ny vahoaka ny fitrangan’ny lanitra manga eo amin’ny fiainana izay efa maizina be ihany noho ny rahona mitatao.

Samy mandroso tolotra, ho fanalahidy hanokafana ny masoandro ny tsirairay amin’ny mpilatsaka ho fidiana. Misy moa no efa namolavola fatratra ny rafitra enti-miady amin’ny fampandrosoana. Eo koa ireo nanefitefy tetika hisorohana ny fahasahiranana. Fifidianana no resaka, tsy mahagaga raha mifaninana handresy lahatra ny mponina avokoa ry zalahy sy zavavy mpilatsaka. Samy mino angamba ny tsirairay amin’izy ireo fa ny tenany no mahavita azy tsara indrindra. Eo andaniny anefa, efa ritra ny fanantenanam-poanan’ny olona ka vitsy sisa no vonona hino fisehoan’ny fahagagana. Mailomailo ny olona ka raha tsapany fa fanaovana tako-pery fotsiny no fikasana fa tsy fitadiavana fahasitranan’ny fery mikiky ao anatiny dia tsy ho sodokan’izany ny maro.

Toy izany koa no mety tsy hirobohany raha mamiratra jerena fotsiny toy ny ankoso-bolamena ny lamina aroso enti-miady amin’ny fahantrana. Fanovana no andrasan’ny olona. Fanovana ny toe-pianany izay fantany fa tsy hisy raha toa tsy ny fomba fitantanana no tsy hovaina izay tsy ho tanteraka koa raha tsy ny toe-tsain’ny mpitantana no miova.

Ny fahavononan’ny mpilatsaka amin’ny fametrahana toe-tsaina vaovao mifehy ny mpitondra sy ny fomba fitantanana no mahamaika ny mponina. Ny rafitra enti-miady manaraka ao aoriana. Sehatra itarafana ny fifehezan-tena ny tompon’andraikitra sy tompom-pahefana maro karazana isan’ambaratonga.

Misy ihany angamba ny zava-baovao ao anatin’ireo rafitra atolotry ny mpilatsaka. Matetika anefa dia tsy afa manoatra izy ireo fa lamba tonta ihany no avadibadika sy atotototona mba hadio. Toy ny tsy fisian’ny fahagagana no tsy fisian’ny làlana hafa ankoatry ny fifehezan’ny mpitondra ny tenany tsy hivilivily sy ny fahaizany manentana ny rehetra hiray hina amin’ny fanaovana ezaka.

Ny fahavononan’ny tsirairay hametraka rafitra manan-kery amin’ny fifehezana ny mpitondra sy ny fomba fitantanana no antony voalohany entin’ny mpifidy anaovany ny safidiny. Ny fitaovam-piadiana entina hitolomana eo amin’ny fampandrosoana matetika avo lenta tsy takatry ny besinimaro. Ny hany mahaliana ny olona aloha tsy dia ny ahafahany misafidy an’izay madio saina, mialoha ny fandinihana hoe ny iza amin’izy ireo no tena matsilo saina.

Léo Raz

 

News Mada0 partages

Crime a Imerintsiatosika: deux suspects placés à Tsiafahy

Les sept suspects du triple homicide à Imerintsiatosika ont été présentés au parquet du Tribunal de première instance d’Arivonimamo samedi. La libération provisoire de cinq d’entre eux fait planer le doute sur la sincérité des instances juridiques parmi les proches des victimes

Cinq des sept individus arrêtés suite au triple homicide suivi de viol et de vols chez une famille à Imerintsiatosika ont recouvré la liberté, samedi, après leur défèrement au Tribunal d’Arivonimamo en attendant leur procès. Accablés de charges flagrantes, les deux autres ont été placés en détention préventive à la Maison de force de Tsiafahy, mais devront tous faire l’objet d’une enquête approfondie le 24 de ce mois, d’après nos sources. Des effets vestimentaires et des chaussures maculés de sang ont été en effet saisis sur l’un des deux principaux suspects au moment de son arrestation tandis que de fortes présomptions résultant de leur relation étroite ont pesé sur l’autre.

Cette décision n’a point satisfait les proches des victimes, qui soupçonnent l’implication de certains individus libérés dans ce crime odieux, selon leurs indiscrétions. Quoiqu’il en soit, ils se soumettent à la décision du tribunal par respect de l’indépendance de la justice, a révélé un membre de la famille, malgré quelques réticences sur d’éventuelles manœuvres destinées à innocenter certaines personnalités marquantes de la ville, qui sont impliquées dans l’affaire.

A titre de rappel, un couple (opérateur en multiservices) et sa fille de cinq ans ont été sauvagement assassinés à coups de couteaux à leur domicile de Mamoladahy Imerintsiatosika dans la nuit du 26 août. Outre le vol qu’ils ont commis, les malfrats ont également abusé de la mère de famille au cours de l’attaque, d’après les constatations du médecin-légiste.

Manou

News Mada0 partages

BOENY: discorde sur une clôture à Mahajanga

Un litige foncier oppose un particulier à la population du secteur Goudron Tapaka-Antsahavaky, dans le fokontany de Mangarivotra, dans la ville de Mahajanga, depuis le début de ce mois. Les riverains contestent, en effet, la fermeture de la servitude de passage par la clôture posée par le propriétaire de la parcelle bordant le chemin public.

Le chef du fokontany de Mangarivotra a dû intervenir pour arrêter les travaux de clôture menés par un propriétaire dans le secteur Goudron Tapaka-Antsahavaky, au début de ce mois, face aux réactions des riverains hostiles à ce projet les privant de la servitude passage desservant le quartier depuis des décennies. Il a ainsi enlevé de force les cordes ayant servi d’alignement aux maçons préposés aux travaux de pose de la clôture contestée, pour appuyer les revendications de ses administrés. La population concernée a d’ailleurs rappelé que la préfecture de Mahajanga a déjà ordonné l’arrêt des travaux à la suite de l’opposition présentée par le fokonolona, en 2017, mais le commanditaire est revenu à la charge actuellement avec une autorisation délivrée par le troisième adjoint au maire de la Commune urbaine de Mahajanga. Concernant ce projet de clôture destiné à priver tout un quartier d’une voie de servitude de passage, le chef de fokontany a  dénoncé l’illégalité de la procédure en l’absence de l’aval du préfet, seule autorité habilitée à autoriser la réalisation de cette infrastructure en pareil cas.

Manou

News Mada0 partages

Examen du BEPC: une baisse des candidats inscrits

Jour J pour le BEPC. Par rapport à l’année scolaire 2016-2017, où les candidats inscrits ont été de 349.141 avec une augmentation de 7,8%, une légère baisse de l’ordre de 0,34% a été enregistrée cette année, si l’on se réfère aux statistiques trouvées sur le site du ministère de l’Education nationale (Men). Les candidats, pour cette année, sont au nombre de 347.946, dont 171.715 ont choisi l’option A et 176.231 optent pour l’option B. Sur ce, le nombre des centres d’examen a également diminué, allant de 1.827 l’année précédente, à 1.032 actuellement.

L’examen se déroulera à partir de ce jour jusqu’au jeudi 6 septembre. Les candidats auront comme épreuves lors de cette première journée le Malagasy, le matin, et la Science de la vie et de la terre (SVT), l’après-midi.

Par ailleurs, l’on sait que le benjamin a 9 ans, tandis que le doyen est âgé de plus de 60 ans.

Examen inclusif

Dans le cadre d’une éducation inclusive, 12 mineurs se trouvant en détention à la Direction régionale de l’administration pénitentiaire (Dirap) Analamanga vont passer cette année les épreuves du BEPC. Agés entre 15 et 17 ans, 8 sont issus de la Maison centrale d’Antanimora et les 4 autres du Centre de rééducation d’Anjanamasina. Une opportunité qui s’offre à ces mineurs en vue de leur réinsertion sociale, une fois leurs peines expirées. Cela grâce à une collaboration entre le Men et l’association Bethleem, ou Bureau d’études et de travail pour l’humanisation et la libération des enfants.

A noter que 29 élèves se trouvant en situation de handicap et 8 candidats étrangers vont également passer le BEPC cette année.

Résultats médiocres

Si le taux de réussite a été de 58% en 2015-2016, cela s’est dégradé à 48% pour l’année scolaire 2016-2017, en dépit de la hausse de l’effectif des candidats inscrits. Dans la Circonscriptions scolaires (Cisco) de Benenitra, de la région Atsimo Andrefana, le taux de réussite a été de 4,72% seulement. La même situation s’est produite dans la Cisco de Vavatenina de la région Analanjirofo (6,45%), la Cisco d’Ambatomainty de la région Melaky (7,05%) et la Cisco de Tanambao Manampotsy de la région Atsinanana (9,09%). Pour Tana-ville, le taux de réussite a été de 48,05%, enregistrant une baisse de 3,92% par rapport à l’année scolaire 2015-2016.

Sera R.

 

 

News Mada0 partages

Itasy: fermeture temporaire de la pêche

L’arrêté interdisant temporairement la pêche et les activités de collectes de poissons d’eau douce, sur les plans d’eau du domaine de l’Etat situés à l’intérieur de la région Itasy, sur proposition du directeur régional des ressources halieutiques et de la pêche, est en vigueur du 1er septembre au  31 octobre.

Toutefois, les pisciculteurs disposent d’une dérogation sur autorisation spéciale des autorités compétentes pour la vente et le transport de leurs produits, et des dispositions particulières sont prises à l’endroit des groupements de pêcheurs titulaires d’une autorisation de pêche valide pour le parcage de leurs pirogues durant cette période de fermeture de la pêche. Les autorités communales  riveraines peuvent ainsi délivrer des autorisations spéciales de circuler aux embarcations désignées sur demande de l’utilisateur.

Les autorités concernées ont annoncé que toute infraction à cette mesure destinée à la préservation des richesses naturelles de Madagascar sera poursuivie et réprimée.

Manou

Ino Vaovao0 partages

ANDRY RAJOELINA : Kandidà itarainan’ireo tantsaha sy mpanao asa tanana

Mifankahazo am-po ary mifanakaiky tanteraka amin’ny vahoaka ny tenany, ity farany izay kandidà itarainan’ny vahoaka ary andrandrain’izy ireo hanarina ny andavanandrom-piainany indray.

Mihaino ary manatanteraka ny hetahetam-bahoaka any amin’ ireo faritra tsidihany ny kandidà Andry Rajoelina. Ny Faritra Vakinankaratra iny no nanohizany ny fitetezam-paritra ny fiandohan’ity herinandro ity, anisan’izany ny tao Ambatolampy. Velon-taraina taminy nandritra izany ireo tantsaha sy ireo mpanao asa tanana izay maro an’isa ao anatin’ity Distrika ity. Ny olana eo amin’ny famatsiam-bola, ny lalam-barotra sy ny toerana misy ny asa tanana amin’ny ankapobeny no nitarainan’ireo mponina tamin’ity kandidà ity. 

Manana ny maha izy azy ny Distrikan’Ambatolampy noho izy manan-karena eo amin’izay fanaovan’ny mponina asa tanana, misedra olana maro anefa ireo olona mivelona amin’izany asa izany, ka nitondran’izy ireo fitarainana tamin’ny filoha mpanorina ny Iem. «  Betsaka ny mpanao asa tanana eto Ambatolampy, dia mba mangataka izahay mba hanohana be dia be azy ireo ianao. Tena manan-karena amin’ny haren-tsaina izahay kanefa ny hoenti-manana dia tena tsy ampy mihitsy”, hoy ny fitarainan’ireo mpanao asa tanana tamin’i Andry Nirina Rajoelina. 

Ankoatr’izay dia nitondran’ireo tantsaha ny olany ihany koa ity farany, nambaran’izy ireo tamin’izany fa tany sarotra ambolena ny ao an-toerana ka fangatahan’izy ireo ny mba hampitaovana ireo tantsaha. Ankilany, nihaino ary vonona ny hanatanteraka ny hetahetan’ny mponin’Ambatolampy ny filoha mpanorina ny Iem.

Nihaino ny hetahetan’ny mponin’i Bongolava i Andry Rajoelina

Feno tanteraka ny fandaharam-potoanan’ny kandidà Andry Rajoelina. Ny tenany izay miezaka midina ifotony mihaino sy mandray ny hetahetan’ireo vahoaka. Fanamby napetrany, indrindra ao anatin’ilay vinan’asa ho fampandrosoana an’i Madagasikara na Iem ny hitondra fampandrosoana mipaka mivantana amin’ny fiainana andavanandron’ny Malagasy.

Nihaino sy nitafa mivantana tamin’ny mponin’i Bongolava indray ny tenany omaly. Hipoka olona ary nifanitsa-kitro tanteraka ireo vahoaka tonga nihaino ny famelabelarana nataon’ny filoha Andry Rajoelina tamin’izany. Nilaza ny tena maharary azy ny vahoaka, anisan’izany ny tsy fandriampahalemana miseho lany sy mbola mahazo laka tanteraka any amin’iny Faritra iny. 

Eo ihany koa ireo karazan’olana sedrain’ny mponina amin’ny fiainana andavanandro sy ny hetahetan’ireo tanora. Tsy nihaino fotsiny anefa fa nanome toky ny filoha mpanorina ny Iem fa ho vahaolana ho an’ny Faritra Bongolava, araka ny tarigetra napetrany fa “izay lazainy tsy maintsy tanterahiny”.

Avotra Isaorana

Ino Vaovao0 partages

FIATREHANA FIFIDIANANA : Nanamafy fa hanohana an’i Andry Rajoelina ny antoko Hiaraka isika

Maro amin’ireo antoko mikambana ao anatin’ity vovonana goavana ity no efa nanao fanambaràna ho fanohanana an’ny Filoha mpanorina ny IEM Andry Nirina Rajoelina amin’ny fifidianana filoham-pirenena ho avy izao. Ny zoma teo, teny Andrainarivo dia nanao izay fanambarana izay ny avy eo anivon’ny antoko politika «  Hiaraka Isika  » tarihin’ny jeneraly Camille Vital. Resy lahatra amin’ny vina natolotr’i Andry Rajoelina ny antoko Hiaraka Isika ary manaja ny fanapahan-kevitry ny Armada ny amin’ny tokony hanohanana kandidà tokana amin’ny fifidianana filoham-pirenena ho avy izao mba ho tombontsoa ambonin’ny firenena.

«  Mifanaraka lasiteo amin’ny vinam-piaramonin’ny antoko Hiaraka Isika ny programan’asa natolotr’ity kandidà iray ity. Koa ambarako amin’ny fomba ofisialy fa manohana tsy am-pihambahambana an’i Andry Rajoelina ny antoko Hiaraka Isika  », hoy ny filoha mpanorina sady mpitarika ny antoko «  Hiaraka Isika  » ny Praiminisitra teo aloha Jeneraly Camille Vital. Miantso ny rantsa-mangaikan’ny antoko Hiaraka Isika any amin’ny Faritra, ny sampana samihafa any ifotony, araka izany, ny filohan’ny «  Hiaraka Isika  » hanotrona ny filoha mpamorona ny «  IEM  » Andry Nirina Rajoelina amin’ny fitsidiham-paritra ataon’ity farany. 

Nasian’ny Jeneraly Camille Vital resaka ihany koa ny mikasika ny firongatry ny tsy fandriampahalemana eto amin’ny firenena. «  Tsy misy fampandrosoana azo antenaina  raha tsy misy ny fandriampahalemana  », hoy izy. Nambaran’ny Jeneraly Camille Vital kosa anefa fa handray anjara amin’ ny fifidianana rehetra hitranga eto amin’ny firenena ny «  Hiaraka Isika  » amin’ny maha antoko politika an’ity farany.                                              A.Lepêcheur

News Mada0 partages

Famaranam-paritra CNCF: lasan-dRakotoarisoa R. sy Razafinjatovo T. ny voalohany

Fifaninanam-pirenena ho an’ny hira amin’ny fiteny frantsay na ny « CNCF ». Niatrika ny famaranana ny teto Antananarivo. Samy nanao izay ho afany izy 16 mianadahy, omaly, tetsy amin’ny AFT Andavamamba.

Nanjakan’ny vehivavy ny fifaninanana ! Teo amin’ny sokajy famoronana, norombahin-dRakotoarisoa Ratsaraoelina F. ny laharana voalohany tamin’ny alalan’ilay hira mitondra ny lohateny « Elle ». Razafinjatovo Tiana Koloina kosa ny nahazo io laharana voalohany io ho an’ny sokajy famerenana (fihirana sanganasana mpanakanto efa misy). « Milord », hira nohirain’i Edith Piaf ny niverenany nomena aina indray teny an-tsehatra. Naharitra adiny iray latsaka kely ny fitsarana. « Tena sarotra dia sarotra ny nanatanterahana ity fitsarana ity satria samy manana talenta tsy manam-paharoa ireto mpifaninana ireto », hoy i Elie Ramasindraibe, iray amin’ireo mpitsara.

Tsikaritra teny an-toerana fa anisan’ny ipoirana talenta miavaka tokoa ity fifaninanam-pirenena ho an’ny hira amin’ny fiteny frantsay ity. Maro ireo ankizy sy tanora nahatarafana izany. Nampitolagaga ireo nanatrika tao amin’ny Alliance française Andavamamba ny fahaizan’ireo tanora nitazona, araka izay vitany, ilay fomba namoahan’ny mpamorona ilay hira.

HaRy Razafindrakoto

News Mada0 partages

IFM: hanolotra seho miavaka i D’Gary

Hetsika iray hampahafantarana ny zavakanto malagasy ankehitriny, amin’ny toerana tokana, ny « Focus art contemporain », hotanterahina ao amin’ny Institut français de Madagascar (IFM), amin’ity volana septambra ity. Ho hita ao avokoa ireo talenta nanamarika ny zavakanto malagasy, tato anatin’ny 20 taona: ny asa soratra, ny dihy, ny mozika, ny hosodoko, ny kanto araka endrika amam-bika, sns.

Eo amin’ny tontolon’ny mozika, hiavaka ny seho iarahana amin’i D’Gary, ny zoma 21 septambra. Ny antony, tsy fahita firy ny fiakarany an-tsehatra irery, indrindra eto an-tanindrazana. Ankoatra izany, manana ny maha izy azy i D’Gary, na amin’ny gadona lalaovina na amin’ny hafatra entiny.

Tany amin’ny faramparan’ny taona 80 no niandohany, eo amin’ny tontolon’ny mozika. Anisan’ireo nampahafantatra ny mozika malagasy, hatrany ivelany any, izy. Mpitendry gitara ikoizana i D’Gary ary ambaran’ireo matihanina toa azy fa manana ny fomba fitendriny manokana izy.

Ahitana taratra hatrany ny zavakanto sy ny kolontsaina avy any atsimon’ny Nosy, toerana niaviany, ny sanganasan’ity mpanakanto ity. Fotoana fanararaotra ny fisehoany an-tsehatra toy izao.

Landy R.

 

News Mada0 partages

Toliara: maty voatifitra i Tsianisiha sy Rebona

 Maty voatifitry ny zandary tao amin’ny fokontany Antso Toliara, ny zoma teo, ny dahalo raindahiny antsoina hoe Tsianisiha sy Rebona, nandritra ny hetsika manokana nataon’ny zandary. Raha ny fanazavana voaray avy any an-toerana, maro ny fanafihana efa vitan’ireo dahalo ireto ka isan’ny tompon’antoka tamin’ny fahafatesan’ny ben’ny Tanàna iray any an-toerana ry zalahy ireto. Isan’ny nanamora ny asan’ny zandary ny fiaraha-miasa amin’ny Dinabe any an-toerana. Tratra niaraka tamin’ireto dahalo ireto ny odigasy marobe ary efa nentina ao amin’ny biraon’ny kaominina any an-toerana ny fatin’izy roa lahy ireto, saingy tsy mbola nisy naka hatramin’izao. Dahalo nampitondra faisana ny mponina any an-toerana ireto lavon’ny zandary ary efa nokarohina hatry ny ela.

CMS

Ino Vaovao0 partages

FIPARITAHANA FITAOVAM-PIADIANA MAHERY VAIKA : Lehilahy miisa 4 nahatrarana basy sy bala marobe

Raha ny angom-baovao voaray mahakasika izany dia lehilahy miisa efatra indray no tratran’ny mpitandro filaminana tao amin’ny Fokontanin’Anjala Kaominina Tanambao-Daoud . Mpividy lavanila avy any Antalaha no tena nahalalan’ny maro azy  sy ny nambaran’izy efa-dahy ireto saingy  mifanohitra tamin’izay ny tena zava-nisy.

Lasa nivarotra basy indray no tena nataon’ireto vahiny ireto, avy hatrany dia nampandre ny Zandarmaria tao Anjagnoveratra, ny alahady 26 aogositra 2018 lasa iny ny mponina, hoy  ny Sefo Tsimiambina Henri misahana ny Borigadin’Anjagnoveratra. Tsy niandry ela intsony fa tonga dia nosamborina avy hatrany izy ireo mba hanaovana famotorana. 

Vokany, nahitana taratasy mazava tsara tokoa ireto basy Carabine Air comprimé – Calibre 5,5 mitondra marika Baikal ireto, saingy tsy tamin’ny anaran’izy ireo. Natolotra ny Fampanoavana tao amin’ny Fitsarana ambaratonga voalohany Antalaha moa ireto  ny zoma 31 aogositra 2018 tolakandro.

Tatianà R

Ino Vaovao0 partages

SERASERAN’NY DIOSEZY TOAMASINA : « Tsy manao facebook ny Kardinaly Désiré Tsaharazana »

Ny sabotsy 1 septambra, nisy ny fanambarana ofisialy navokan’ny mpiandraikitra ny serasera eo anivon’ny Diosezy Toamasina, Mompera Adoré. Voalaza tao anatin’ilay fanambarana fa «  ny Kardinaly Désiré Tsarahazana dia tsy manao facebook ary tsy manana kaonty facebook, ka mampitandrina an’izay olona mampiasa ny anarany na ny sariny na mitonona ho izy any amin’ny tambajotra sosialy rehetra ka mampiasa ny anarany mba hamitahana ny mpiara-belona.

Entanina koa isika mba samy hitandrina sy ho mailo manoloana an’ireo tsy kely lalana ". Tsy voalaza tao anatin’ilay fanambarana kosa na hametraka fitoriana na tsia ny katolika manoloana io fisandohana mahazo ny kardinaly izao. "Reseo amin’ny soa ny ratsy ", io no namaranan’ny seraserasan’ny Diosezy Toamasina ny fanambarana nataony.

Ho an’ny mpino katolika sasany, dia milaza fa «  taratry ny sotasota ataon’andian’olom-bitsy tsy faly tamin’ny fanedren’ny Papa François ny Kardinaly Désiré Tsaharazana izao zava-misy izao  ».

Kamy

Ino Vaovao0 partages

FAMONOANA OLONA TELO MIANAKA : Roa lahy nampidirina am-ponja vonjimaika

Raha tsiahivina kely dia ny alahady 28 aogositra hifoha alatsinainy no nitrangana vono olona nahatsiravina tao amin’ny Fokontany Mamoladahy Imeritsiatosika ka maty tsy tra-drano tamin’izany ireo mpivady vao erotrerony niaraka tamin’ny zanany vao dimy taona monja.   

Hatreto aloha dia mbola manjavozavo tanteraka ary mbola manohy ny famotorana lalina ny tena zava-nisy ireo mpitandro filaminana any an-toerana  saingy fantatra tamin’ny loharanom-baovao voaray omaly fa  olona miisa roa no nampidirina am-ponja vonjimaika io omaly io , rehefa avy natolotra fampanovana ny voalohan’ny volana septambra lasa teo. 

Efa nahitana porofo mivaingana ny ahiahy napetraka tamin’izy ireo ka tsy nisalasala intsony ny zandary.  Mbola mipetraka hatreto ny fanontaniana hoe “inona no tena antony namonona ireto mpianakavy kely ireto ? “ . Eo am-panohizana ny raharaha  ny zandary misahana  ity tranga ity amin’izao fotoana izao.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

ANTSIRANANA : Tafapetraka ny komity manohana ny kandida Andry Nirina Rajoelina

Araka ny fanazavana voaray dia ahitana antoko politika maromaro no mivondrona amin’io Armada io toy ny Mmm,Hiaraka Isika,antoko Maitso sy ny maro hafa. Ahitana ihany koa ireo fikambanana, sendika no efa vonona ny hanohana ny kandida laharana faha-13 ity.

Ankoatra izany dia fantatra ihany koa fa efa tafapetraka ny komity mpanohana ny kandida Andry Rajoelina raha ny aty Antsiranana itambaran’ny Faritra Diana sy Sava no resahina. Hita araka izany fa efa mihetsika sady vonona amin’ny fanomanana ny fifidianana ary nanambara ny kandida hoto hanana. Araka ny fantatra hatrany fa androany alatsinainy 3 septambra maraina no hifanome fotoana ao amin’ny Hotel de la poste ireo mpitarika ny antoko. Tonga aty Antsiranana ireto farany avy any Antananarivo.

Nisy araka izany ny fanentanana nataon’ny solombavambahoaka Jocelyne Maxime no sady sekretera nasionalin’ ny antoko Tgv misahana ny faritanin’ Antsiranana tamin’ny vahoaka taty an-toerana, mba ho tonga hanotrona ny fandraisana ireo vahiny sady hihaino izay ambaran’izy ireo.

Hotaterina eto amin’ny manaraka ny mahakasika izany.

Mpanjono

Ino Vaovao0 partages

SERGE JOVIAL IMBEH : « Tsy misy sokajina toekarena mandeha eto Madagasikara na iray aza »

Raha ny nambarany mantsy, dia tokony handroso lavitra i Madagasikara saingy ny fitantanana sy ny fametrahan’ny fitondram-panjakana ny vina ara- piarahamonina matipaika mihitsy no tsy mahomby. Ho an’ity kandida ity, dia nambarany mazava fa “tsy misy sokajina toekarena mandeha eto Madagasikara na iray aza. 

Mila arenina avokoa izany rehetra izany mba hitondra an’i Madagasikara ho eo amin’ny laharana voalohany fa tsy ho gisitra tahaka izao”. Raha ny heviny manokana, dia mila politika matipaika avy amin’ny fanjakana mihitsy ny resaka fampiroboroboana ny sehatra tsy miankina. Ny fanomezan-danja izany no mampitombo sy mampiakatra ny toekarena. Ankoatra izay dia tokony hatao laharam-pahamehana ihany koa ny fanomezan-danja ny “secteur primaire” sy ny “secteur secondaire” raha toa ka te hivoatra eo amin’ny lafiny ara-toekarena isika. 

Mila arenina avokoa izany rehetra izany ary mila atao faran’izay hainga mba hialana amin’izao filatsahan’i Madagasikara ao anaty haizina lalina izao. Tsy vitan’izay, fa mbola olana iray lehibe mampihitsoka an’i Madagasikara ihany koa, hoy izy, ny tsy fahampian’ny fiomanan’ireo mpitondra izay tonga eo amin’ny fitondrana. Raha ho azy manokana, dia efa nandritra ny 10 taona be izao ny tenany no efa niomana hofidiana ho filoham-pirenena. Efa hatramin’ny ela ihany koa ny tenany no namolavola ny vina ara-piarahamonina matipaika izay heveriny fa hanafaka an’i Madagasikara ao anatin’izao fahantrana izao. 

Araka izany, dia ny firosoana amin’ny fifidianana filoham-pirenena ihany no ilaina. Amin’ny alalan’izany ihany mantsy no ahafantarana izay tian’ny vahoaka hitondra ny firenena ao anatin’ ny 5 taona manaraka ho avy. Noho izany, dia tsy gisitra fa efa manomboka amin’ny fitetezam-paritra ihany koa ny kandida Serge jovial Imbeh sy ny ekipany. 

Mbola tsy misy resaka famoriam-bahoaka ataon’ity kandida ity aloha hatreto fa mbola ho avy ny fotoanan’ny fampielezan-kevitra hahafahana manao izany. Tsy mahamaika ny famoriana vahoaka satria efa mivaona amin’ny lalàna izany. “Mpanaja lalàna ny tenako ary izaho mihitsy no tokony ho modely hitarika ny vahoaka amin’ny fanajana izany”, hoy hatrany ny nambaran’ny kandidà Serge jovial Imbeh. Amin’izao fotoana izao, dia efa lasa nitsidika ny faritra avaratry ny nosy ny tenany. Hitohy izany fitetezam-paritra izany ary tsy hijanona fa ho vitaina amin’ity volana septambra ity daholo ny faritra 22 eto Madagasikara.

Tatianà R.

Ino Vaovao0 partages

TSY FISIAN’NY SOLIKA : Miaina anaty haizina tanteraka Mahajanga sy Ambanja

Manenika ny tanàna iray manontolo izany ankehitriny, ka miaina haizina tanteraka ny tanànan’i Mahajanga amin’izao fotoana. Nanambara ny tompon’ andraikitra ao Mahajanga tamin’io akalamisy io fa misy fanamboarana eo amin’ny milina mpanome herinaratra ao an-toerana fa misy fahavoazana. Nanomboka ny zoma indray anefa dia nihamafy izany fahatapahan-jiro izany, indrindra fa teny amin’ny fokontany Abattoir sy Ambovoalanana ary Tsaramandroso. 

Ny feo miely teny amin’ny Jirama no nahalalana fa efa vita ny milina saingy olana hafa mihitsy indray no miseho ankehitriny. «  Tsy ampy mantsy ny solika, hoy ny tompon’andraikitra, nitafa taminay  ». Marihina fa efa nananika ny sasak’alina vao tafaverina ny jiro tamin’ireo fokontany telo ireo ny zoma. Maty indray avy eo izany tamin’ny efatra maraina ary niverina raha tsy tany amin’ny 11 ora atoandro. Mitaintaina ireo mponina amin’ireo fokontany ireo satria dia hanararaotra hatrany ireo jiolahy izay efa manomboka manjakazaka any an-toerana. Araka ny vaovao azo farany dia amin’ny talata izao vao hiverina amin’ny laoniny ny famatsiana herinaratra izay.

Maizina tanteraka koa ny ao Ambanja

Nahitana fahatapahana toraka izany koa ny herinaratra tao Ambanja, ny sabotsy teo tokony tamin’ny 10 ora alina ary hatramin’ny ora nanoratana omaly (2 ora tolakandro) ary mbola tsy tafaverina izany. Ny antony dia tsy misy koa ny solika hahafahana mampihodina ny milina mamatsy herinaratra ampiasain’ny Jirama. Araka ny loharanom-baovao dia tsy Ambanja irery fa tsy misy solika hampihodina ny milina ihany koa ny Jirama any Nosy Be sy Antsohihy tahaka izay hita ao Mahajanga.  

Mahita hambara foana Rajaonarimampianina

Afaka efatra andro dia tsy maintsy hametra-pialana ny Filoha am-perinasa Hery Rajoanarimampianina izay kandida natolotry ny Hvm amin’ny fifidianana filoham-pirenena ho avy izao. Tsy misy tsy nahare ny fampanantenana nomen’ity kandidà ity nandritra ny fampielezan-kevitra nataony ny amin’ny hanafoanany ny delestazy ao anatin’ny  volana vitsy monja. 

Tapitra ihany anefa ny fe-potoam-piasany sy nitondrany ny firenena fa mbola mitoetra ny delestazy ary vao mainka mihamafy izany amin’ny Faritra maro. Na izany aza mbola mahita hambara hatrany Rajaonarimampianina amin’izao an-katoky ny fifidianana izao ary milaza fa hanala ny vahoaka malagasy anatin’ny fahoriana misy azy. Miroso amin’ny fitokanana ny antsoiny hoe zava-bita ny tenany tato ho ato eny fa na ireny  fotodrafitrasa faran’izay kely mba hanehoana amin’ny vahoaka fa miasa ny fanjakana izay tarihiny.

Asa izay tsy misy fiantraikany amin’ny andavanandron’ny Malagasy. Dia mbola manantena tokoa ve ny HVM fa hanome azy 5 taona hafa azy ireo indray ny vahoaka ? Ho hitantsika eo ny fiafaran’ny fitondran’ingahy Hery Rajaonarimampianina.

A.Lepêcheur sy Papin

Ino Vaovao0 partages

SAMBAVA : Koba 200 gony, vary 200 gony ary paty 100 baoritra efa simba nodorana

Araka ny voalaza dia vary mahatratra 200 gony, koba na lafarinina 200 gony ihany koa ary ireny paty spagety 100 baoritra efa simba no sarona ireo.Araka ny fampitam-baovao avy any an-toerana fa nanao ny asany amin’ny fisavana entana lany daty na koa efa simba nefa mbola amidy ny tompon’andraikitra avy eo anivon’ny minisiteran’ny varotra ao Sava, ny talata 28 aogositra lasa teo.

Tamin’izany no nahitana ireo entana efa simba nefa mbola amidy ihany. Nandray fepetra araka izany ireto farany ny mba hanaovan’ilay tompon’entana fampilazana amin’ireo entam-barotra efa simba ireo. Ny zava-misy anefa dia mbola nanao sivana ireo entana simba ireo ny mpiasa tao amin’ity tranombarotra ity, ny alarobia 29 aogositra.Teo am-panaovana izany sivana izany ireo mpiasa ireo no mbola saron’ny tompon’andraikitra ny varotra tao Sambava hatrany. Araka izany dia avy hatrany dia nandray andraikitra ny tompon’andraikitra  nanakatona ilay tranombarotra, sady noraofina avokoa ireo entana simba.

Araka ny fantatra hatrany fa mbola tsy lany daty ireo entana voatanisa eo ambony ireo. Any amin’ny volana desambra 2018 araka ny fanampim-baovao hatrany no tokony daty farany azo andafosana ireo entana ireo, nefa simba alohan’ny fotoana.Mampiahiahy ny mpanara-baovao araka izany ny fahasimbana misy, izay heverina fa efa lany daty avy any am-potony.

Amin’ny ankapobeny dia fantatra fa haingana ny fiforonan’ireny bibikely amina koba karazana tratra ireo ary saika manerana ny faritra. Ilaina araka izany ny fanaraha-maso an’ireny entana toy ny koba ,vary miditra eto amintsika fa lasa natao fanariana fako avy any ivelany eto Madagasikara.

Raha hiverenana indray ny mahakasika ireto entana maro be efa simba sarona ireto dia tamin’ny zoma 31 aogositra hariva no nanatanterahana ny fandoroana azy ireo ivelan’ny tanàna, no sady nalevina.

Tsy zava-baovao ny fisian’ireny entana simba na lany daty no mbola amidy amin’ny mpanjifa ireny. Arakaraka ny fandraisana andraikitra ataon’ny tompon’andraikitra voakasika mitsinjo ny mety voka-dratsy aterak’izany amin’ny vahoaka no ahitana ny zava-misy.

Mpanjono

Tia Tanindranaza0 partages

Haingo RasolofonjoaHaverina ny hasin'ny fampianarana

Nasain’ny mpianatry ny oniversiten’Antananarivo, sampana sosiolojia eny Ankatso ny kandida filoham-pirenena Haingo Rasolofonjoa ny tolakandron’ny sabotsy 01 septambra teo.

Fomba fanaon'izy ireo ny manasa vahiny toy izao ka tao amin'ny Campus DEGS no nifamotoana. Liana amin'ny hevi-baovao entin'ny kandida, izay tanora nilatsaka hofidiana, ireo mpianatra, liana amin’ny resaka liberalisma. Nahitsy ny tenin’i Haingo Rasolofonjoa teto fa laharam-pahamehana ho azy ny fanabeazana. Miharatsy ny fampianarana eto Madagasikara, mandalo sivana maro vao afaka mianatra amin'ny oniversite any ivelany ireo te hanohy. Harenina ny hasin'ny fampianarana ary hisehatra asa ny mpianatra mahavita fianarana dia handray asa avy hatrany, hoy hatrany ny fanazavany. Dinidinika misokatra ho an'ny rehetra no nataony io sabotsy io. Nohamafisiny fa haverina ny hasin'ny fampianarana atao izay hampitovy an’i Madagasikara amin'ny firenena rehetra amin’ny rafitra sy fampianarana. Mahafantatra ny zava-misy any amin’ny firenena hafa izy, izy rahateo nianatra tany Etazonia sy Frantsa. Notsiahiviny nandritra ny fihaonana tamin’ny mpianatra teny Ankatso io sabotsy io fa teto Madagasikara no nianatra ary novolavolaina tao amin’ny Akademia Miaramila Antsirabe i Thomas Sankara, filohan’i Haute Volta izay lasa Burkina Faso ankehitriny. Mpikambana AREMA nanomboka tamin’ny 1976 hatramin'izao i Haingo Rasolofonjoa, tsy nivadika loko hafa. Minisitry ny fitantanam-bola tao amin’ny governemanta Mangalaza natolotry ny Amiraly Didier Ratsiraka izy tamin’ny 2009. Niverina tany Frantsa taorian’izay. Niverina niaraka tamin'ny Prezida Ratsiraka teto Madagasikara ny taona 2011 ary nanorina orinasa mampiasa olona 300. Tsy azo ekena, hoy izy ny fahasahiranan'ny firenena ka izany no antony nirotsahany hifaninana amin’ny fifidianana filohan’ny Repoblika, hanamboatra tsara ny tontolo ambanivohitra, hiady amin'ny kolikoly. Ny Antoko Avotra ho an'ny Firenena no nanolotra azy ho kandida, ary tohanana antoko miisa sivy sy sendika, ankoatra ny olon-tsotra.

Jean D.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fahantran’ny MalagasyMbola hitarazoka hatrany

Efa kaodikaody sy feno tahotra indray ny vahoaka Malagasy ny amin’ny mety ho fiakaran’ny vidin-tsolika tamin’iny faran’ny herinandro iny.

 Hatreto amin’ny fotoana hanoratana aloha dia mbola tsy niova izany saingy ahiana hatrany ny fiakarana. Fa ankoatra ny faktioran’ny JIRAMA dia saika miakatra isan’andro ny vidin’entana rehetra kanefa ny fahefa-mividin’ny Malagasy efa tena ambany. Tsy eritreretina intsony ny fisondrotan’ny sarandalana fa dia entina am-bavaka, hoy ny renim-pianakaviana iray.  Etsy an-daniny anefa dia tsy misy ny sehatr’asa tena mba mandeha eto Madagasikara. Miasa tena kely eny ny ankamaroan’ny maro mitady izay harapaka isan’andro.  Mitombo isa hatrany ny Malagasy kanefa ny fiainana mizotra miakatra ihany koa.  Na ny mpiasam-panjakana aza moa dia tsy vitsy izy no manao asa hafa entina manentsina ny lavaka, indrindra ny amin’izao akatoky ny fampidirana mpianatra izao. Sarotra ny hieritreretana tetikasa entina ampandrosoana ny fari-piainana manoloana izany olana maro izany. Samy miaro ny rambony tsy ho tapaka ka izay mahavelona ihany sisa aloha no atao eto. Amin’izany indrindra no mahavalalanina ny rehetra ary mahakely finoana ny amin’ny ady amin’ny fahantrana. Mbola ho ela ny fampandrosoana ary hitarazoka hatrany ny fahantrana noho ny ataon’ity mpitondra sy ny mpanao politika izay tsy mihevitra afa tsy ny tenany ihany ka nampikoroso fahana an’i Madagasikara ho tahaka izao.

Tsirinasolo

 

Tia Tanindranaza0 partages

Fampandrosoana lovain-jafyLasa teoria be fotsiny

Hanomboka anio alatsinainy 3 septambra ny kaonferansa lehibe iraisan’i Afrika sy Sina ary nisy ny fanehoan-kevitr’ireo mpahay toekarena manoloana izany.

 

 Nanambara, ohatra, ny tale jeneralin’ny Banky Afrikanina ho amin’ny fampandrosoana teo aloha Donald Kaberuka fa mila mailo ny mpitondra afrikanina indrindra ny amin’ny fitantanana ny trosa mba tsy hiankin-doha be loatra amin’ny Sinoa. Tsy tokony hanao ohatra an’i Djibouti izay lasa bokan-trosan’ny Sinoa ary mazava ho azy fa tsy maintsy misy hatrany ny takalo maro be ambadik’ireny. Nanamafy ihany koa ity teratany rwandey ity fa tokony miezaka ny mpitondra Afrikanina miaraka amin’ny Banky Foibeny hanohitra ny fitotongan’ny sandam-bolany. Manoloana ny tanjon’ny fampandrosoana lovain-jafy (ODD) apetraka aty Afrika dia tsara, hoy izy saingy lasa resabe sy teoria fotsiny. Tsy mijery ny zava-misy marina ny amin’ny firenena tsirairay ny ODD ka sarotra ny hanatanterahana azy. Lasa apetraka ho fitsipika tsy maintsy arahina ilay ODD kanefa tokony samy manana ny modely ara-toekarena ary miankina amin’ny tranga misy any aminy ny firenena tsirairay. Manana lesona raisina ny amin’izany i Madagasikara izay mbola manana fanantenana noho ny harena ananany sy ny vokatra tahaka ny lavanila izay mbola afaka mifaninana tsara eo amin’ny sehatra iraisam-pirenena. Mila mijery haingana ny amin’ny fanatanterahana ireo ODD ireo koa sao dia ho lasa resabe fotsiny tokoa ka tsy hisy akony amin’ny toekarena Malagasy indray.

Tsirinasolo

 

Tia Tanindranaza0 partages

CHU-JRA Ho maodely ara-piofanana

Anio hariva raha tsy misy ny fiovana no hahazo fampitaovana sy kojakoja ara-pahasalamana mba hampitoetra ny atao hoe :

 

fiofanana ara-pahasalamana maodely ny etsy amin’ny hopitaly CHU-JRA Anosy. Raha ny fantatra dia hampiavaka ireto fampitaovana horaisina ny tsy fisiana merkiora ao anatiny. Hisy, araka izany, ny fanazavana ny anton’izay eny an-toerana anio. Heverina fa hofaritana miaraka amin’izany ihany koa ny fetran’ny fampiofanana azo atao amin’ireto fampitaovana horaisina ireto.

J. Mirija

Tia Tanindranaza0 partages

Lafarinina sy vary simba200 gony mbola saika hamidy

Teo am-pisivanana ny entana mba hatobaka eny an-tsena,

 

 hamidy varoboba amin’ny mpanjifa no tra-tehaky ny avy amin’ny sampandraharahan’ny varotra sy ny fanjifana ao SAVA tamina mangazay iray tao Sambava ireo lafarinina sy vary simba 200 gony miampy Spaghetti sy paty 100 baoritra efa simba ireo, nandritra ny fisafoana sy fanaraha-maso tampoka nataon’izy ireo ny 29 aogositra teo. Nandray fepetra avy hatrany ka nakatona tsy nisy hatakandro ilay mangazay ary noraofina avokoa ireo entana simba sy sakafo tao anatiny ka nopotehina tany ivelan’ny tanàna mba tsy hanimba ny tontolo iainana, nalevina mba tsy ho azo raofina ary nodorana.

Jean D.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Ampanihy AndrefanaNomena « Bloc Opératoire » nefa tsy misy mpandidy

Malaza tsy hihinanana ilay « Bloc Opératoire » ao Ampanihy, Faritra Atsimo Andrefana. Misy toeram-pandidiana nefa tsy misy dokotera mpandidy.

 

 Tonga nitokana ny fotodrafitrasa tany an-toerana mihitsy ny filohan'ny Repoblika Hery Rajaonarimampianina ny 5 jolay 2018. Nisy marary avy any Androka nandalo fandidiana ny andron’ny fitokanana, nanaporofoana fa efa azo ampiasaina ity « Bloc Opératoire » ity. Nanantena ny vahoaka fa tena hamaha olana ho an'ny marary mila fandidiana maika toy ireo vehivavy saro-piterahana izy io saingy indrisy, tsy misy dokotera mpandidy ao hatramin’izao. Ny faran’ny herinandro teo izao dia nisy vehivavy bevohoka sisikoditra mila fandidiana dia voatery nentin’ny fianakaviana namonjy ny hopitaly SALFA ao Ejeda, toerana any amin’ny 50km miala an’Ampanihy sady ratsy lalana alaina adiny roa amin’ny fiara 4X4 fa adiny efatra raha taksibrosy. Vita soa amantsara ny fandidiana ity vehivavy ity. Ny marary sasany mila fandidiana kosa entina any amin’ny hopitaly Zoara ao Fotadrevo, izay toerana ratsy lalana ihany koa, 103 km miala an’Ampanihy, ka anairan'ny mponina ny minisiteran'ny fahasalamana hijerena vahaolana satria hafahafa ihany izany toeram-pandidiana tsy misy dokotera mpandidy izany nefa distrika manana ny maha izy azy Ampanihy.

Jean D.

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

SEMPAMA Nosy Niova kabary …

Matoa ny fanadinana omena "vaccation" dia andraikitra tsy maintsy atao koa samy manana safidy, manana ny fanapahan-keviny ka tsy azo terena fa efa ivelan'ny asa, hoy

 

Ratolojanahary Arsène, filoha nasionalin’ny SEMPAMA Nosy manoloana ny ho fandraisan’ny mpampianatra anjara amin’ny fampandehanana ny BEPC 2018 fa kosa raha misy ny manery dia anjaran'ny sendika no miaro azy ireny. Nivoitra io nandritra ny fitsidihany tany SAVA ny herinandro lasa teo. Tamin'izay koa no nampatsiahivany ireo fitakiana nataon’ny mpampianatra nanerana ny Nosy nefa tsy nisy valiny nahafa-po hatramin’izao ka mahatonga ny tolona mitohy hatrany. Nampahafantarin’ny filoha nasionalin’ny SEMPAMA Nosy koa fa hanao “Assises nationales” na fihaonambe eto Antananarivo izy ireo ny 24, 25, 26 septambra 2018 handravonana ny olan'ny mpampianatra sy handrafetana vahaolana mifanaraka amin’izany ary izay fehin-kevitra hivoaka eo dia hatolotra an'ireo kandida filoham-pirenena mba tsy hiverimberenan’izao krizy eo amin'ny sehatry ny fampianarana izao.

Jean D.

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Kandida BEPC 2018Teratany vahiny ny 8, manan-kilema ny 29

Hanomboka anio alatsinainy 3 septambra ary haharitra hefarana ny fanadinam-panjakana faharoa, BEPC (Brevet d’Etude du premier cycle) eto amin’ny tanin’ny Repoblikan’i Madagasikara.

Ny taranja Malagasy no hisantatra ny lazadina. Miisa 347.946 ny mpiadina voasoratra anarana tamin’ity taom-pianarana 2017-2018 ity ka teratany vahiny ny 8 amin’ireo ary misy kandida manan-kilema 29. 9 taona ny zandriny indrindra amin’ireo mpiadina, raha 60 taona kosa ny zokiolona. Mizara amin’ny sokajy A izay misy mpiadina 171.715 sy sokajy B misy 176.231 ireo mpiadina, izay hiatrika fanadinana amin’ireo foibem-panadinana miisa 1.032 ahitana efitrano 8.858. Efa tomombana avokoa ny fanomanana sy ny fanatontosana ity fanadinana ity, raha ny fanazavan’i Tsitohara Serge Pierrot, talen'ny serasera sy ny fampitam-baovao eo anivon'ny minisiteran'ny fanabeazam-pirenena eo. Na eo aza izany dia nohamafisina ny fitandroana ny filaminana.

Jean D.

                      

 

Tia Tanindranaza0 partages

Tohizo ny lalantsika

Andro sisa isaina dia hiala ny filoha ankehitriny Hery Rajaonarimampianina.

Tia Tanindranaza0 partages

Basikety Sokajy U 12Hanaovana fifaninanana nasionaly amin’ny 2019

Tao anatin’ny famaranana ny lalao basikety « Critérum U 12 » tetsy amin’ny kianja ivelan’ny lapan’ny fanatanjahantena Mahamasina omaly alahady 02 septambra no nanambaran’ny « Chef de mission du critérium U 12 2018 »,

 

Tia Tanindranaza0 partages

Rugby - Tambohobe 15 taonaLasan’ny FTN Nanahazana sy USCAR ny omby

Nifarana omaly tetsy amin’ny kianjan’i Mahamasina ireo lalao rugby nentin’ny fikambanana Tambohobe miady amin’ny herisetra nanamarihana ny faha-15 taona nijoroany.

 

Ntsoavina Evariste

 

Tia Tanindranaza0 partages

Poule des AsMitarika an’isa lavitra ny Fosa Juniors Boeny

Voatazon’ny Elgeco Plus Analamanga ady sahala 0-0 ny Cnaps Sport Itasy tetsy Mahamasina tamin’ny sabotsy 01 septambra teo amin’ny fifaninanana baolina kitra Poule des As 2018 andro faha-4 na dia efa nilalao 10 hatrany amin’ny minitra faha-23 nahazoan’i Dinho

Tia Tanindranaza0 partages

Ady totohondry - AnalamangaNovelomina indray ny klioban’ny VOCOTA

Nosokafana ofisialy tetsy amin’ny kianja mitafon’i Mahamasina indray ny klioban’ny VOCOTA “Voromaherin’ny Commune Antananarivo-Renivohitra”

 

eo amin’ny taranja ady totohondry rehefa somary natoritory an-taonany maro. Rasolonirina Benjamin no lany ho filoha vaovao an’ity ekipa ity ary Andrianjanaka Elie no Sekretera jeneraly. Mpikambana valo no mandrafitra ny birao mitantana azy. Andriamanampisoa Gégé Bosco kosa no filoham-boninahitra. Voromangan’Antananarivo no anarana niantsoana ny Vocota tany amin’ny taona 1970 namoronanay sy Rapapa sry Zozo azy, hoy Ratavilahy François mpanazatra izay nanotrona manokana an’ity hetsika ity. Lalao niisa 21 no nentina nanamarika an’izany fanokafana indray ny Vocota izany. Tonga namaly ny fanasan’izy ireo teny amin’ny kianja mitafon’i Mahamasina sady nanolotra ny amboara ho an’ny mpandresy tamin’ny “Match de défi” faharoa nihaonan’i Haja Herititiana (Vocota) sy Robin dit Mparany (Uasc) izay nahitana ny fandresen’ity farany, ny prezidà Marc Ravalomanana. Tena tia sy mankafy ny taranja ady totohondry ny tenako, hoy i Dada Ravalomanana ka vonona ny hanampy ny taranja ady totohondry amin’ny ankapobeny sy ny ekipan’ny Vocota manokana izay iadidian’ny Ben’ny tanàna Lalao Ravalomanana vadiko. Hampiantsika ihany koa ny taranjam-panatanjahantena rehetra, hoy izy. Ny amboara “Match de défi” iray natolotra tamin’ity fifaninanana ity dia norombahin’i Josephe (Vocota) sokajy jeune 51 kg nanoloana an’i Claude Olivier (Lba). Samy notolorana medaly avy kosa ireo mpandresy tamin’ireo lalao 19 hafa natrehana tamin’io omaly io.

Ntsoavina Evariste

 

Tia Tanindranaza0 partages

Kardinaly TsarahazanaMisy misandoka amin’ny facebook

Ifandrotehana ny fanehoan-kevitra amin’ny tambajotran-tserasera indrindra amin’izao vanim-potoana irosoan’ny firenena amin’ny fifidianana filoham-pirenena izao.

 

 Be ny manaraotra ao anatin’izany ary tsy kely lalana ny ratsy. Lasibatra ny mpanao politika indrindra ireo kandida fa tsy afa-bela hatramin’ny mpitondra fivavahana sy raiamandreny am-panahy ihany koa. Tamin’iny faran’ny herinandro nivalona iny dia nisy nisandoka tamin’ny fangataham-bola ny anaran’ny kardinalin’i Madagasika Tsarahazana Désiré. Tsy niandry ela akory dia namoaka filazana ny mompera Adoré misahana ny seraseran’ny Arsidiosezin’i Toamasina milaza ny fahitan’izy ireo ny zava-misy sy manohitra izao fisandohana ny kardinaly izay raiamandreny lehibe amin’ny finoana katolika sy raiamandreny be ihany koa eto amin’ny firenena. « Ny Kardinaly Désiré Tsarahazana dia tsy manao facebook ary tsy manana kaonty facebook. Koa mampitandrina an'izay olona mampiasa ny anarany na ny sariny na mitonona ho izy any amin'ny tambajotra sosialy rehetra ka mampiasa ny anarany mba hamitahana ny mpiara-belona. Entanina koa isika mba samy hitandrina sy ho mailo manoloana an'ireo tsy kely lalana ! Reseo amin'ny soa ny ratsy ». Na nanafintohina ny katolika sy mpino ao aminy ary ny vahoaka Malagasy ny zava-nisy, dia tsy hitory ny eo anivon’ny Fiadidian’ny kardinaly sy ny Arsidiosezin’i Toamasina, noho ilay tanjona napetraky ny kardinaly hoe : “Aza mamaly ratsy ny ratsy, fa reseo amin’ny soa ny ratsy” sy amin’ny maha olom-piangonana sy amin’ny maha raiamandreny an’ny Kardinaly no antony. Na izany, manaitra ny rehetra ho mailo amin’ny zava-misy koa izy ireo fa tsy kely lalana ny ratsy. Misy ny lalàna momba ny “cybercriminalité” izay manankery manenjika ireo mampiasa ny tambajotra sosialy hisolokiana, hanaovana asa fampihorohoroana, hanaratsiana na hanelezana vaovao tsy marina … Efa nisy ny voasambotra ary nidoboka am-ponja, fa mbola betsaka ny tranga vaovao toy itony mahazo ny Kardinaly Tsarahazana itony. Malefaka ve ny sazy, sa tsy ampy ny fampahafantarana ny fisian’io lalàna momba ny “cybercriminalité” io ?

Jean D.

 

Tia Tanindranaza0 partages

Norbert Lala RatsirahonanaHanohana mpanongam-panjakana

Toy ny efa nahafantarana azy hatramin’ny taona 1991 dia anisan’ireo mpitari-dalana fanonganam-panjakana ny mpahay lalàna sady filohan’ny antoko politika Asa Vita no Ifampitsarana (AVI), Norbert Lala Ratsirahonana.

Tao ambadik’ireny raharaham-pirenena namaivay rehetra teto ireny hatrany ny tenany. Efa nilaza izy fa ny fiaraha-miasa tamin’ny filohan’ny tetezamita teo aloha, Andry Rajoelina, izay sokajian’ny fianakaviambe iraisam-pirenena ho mpanongam-panjakana na “Putschiste” no nahafinaritra azy indrindra. Nohamafisiny tetsy amin’ny Panorama Andrainarivo niaraka tamin’ny antokony izany ny sabotsy 1 septrambra teo. Nambarany fa mbola hanohana ny filohan’ny antoko TGV indray izy. Nalaza ho tsy mangingina foana sy tsy mipiripirina fahatany izay ity mpanao politika ity saingy rehefa mipoitra izy dia ireny niaraha-nahita tamin’ny taona 2009 ireny no vokany. Efa nodinihinay tamin’ny antsipiriany ireo kandida rehetra na ny fahaizany na ny toe-panahiny na ny traikefany na ny fiomanany na ny zava-bitany na ny kolikoly nataony, hoy izy. Na izany aza, naleony nisafidy hanohana mpanongam-panjakana izay fototry ny fahaverezan’asa nahakasika Malagasy an’aliny sy nampitombo ny taham-pahantrana teto ho 92%. Fanapahan-kevitra tsy vaovao amin’ny maro ny azy, satria efa nisotroany ny aleoko maty.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Tanora « Grand sud »Niandrandra kandida tokana

Fifidianana filoham-pirenena sy ny hamaroan’ny kandida, 36 be izao. Samy miresaka sy manana ny fahitany azy io izao ny olom-pirenena eny fa miaina anatin’ny fahasahiranana aza ny 90%-n’ny Malagasy.

 

 Ho an’ireo tanora mpianatra avy amin'ny Faritanin’i Fianarantsoa sy Toliara, mandranto fianarana ao an-drenivohitry ny Faritra Matsiatra Ambony izao dia hita ho sanganehana manoloana ny hamaroan’ireo kandida filoham-pirenena nivoaka amin’ireo Faritany roa ireo, neken’ny Fitsarana avo momba ny lalàmpanorenana hifaninana amin’ny 7 novambra 2018 izao. Anisan’ireny i Fanirisoa Ernaivo, Ravelonarivo Jean, Razafindraosolo Zafimahaleo na Dama, Randriamampionona Joseph Martin na Dadafara, Jules Etienne Rolland … Nikasa hihaona tamin’ireo kandida zanaky ny Faritanin’i Fianarantsoa sy Toliara izy ireo ny sabotsy 1 septambra teo. Tonga ny kandida Randriamampionona Joseph Martin raha toa ka nandefa solontena ny sasany. Nanao antso avo mba hifandaminan'ny kandida filoham-pirenena avy any atsimo ka hivondrona. Tanora maro ihany koa no nanatrika sy nanohana izany fihaonana izany.

Jean D.

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Hery Rabetokontany, DISTIM Andramasina “Ataovy mangarahara ny biletàm-pifidianana”

Nampitomboina 3% izany hoe 300 000 eo amin’ny isan’ny mpifidy voasoratra anarana miisa 9,9 tapitrisa ny isan’ny biletà tokana hatonta satria sao misy fahadisoana ataon’ny mpifidy,

 

ary tsy asiana laharana famantarana manokana ny biletà tokana sao fantatry ny mpikambana ao amin’ny biraom-pifidianana ny safidin’ny tsirairay, raha ny fanazavan’ny avy eo anivon’ny CENI. Tsy mbola nisy teto an-tany hoe nifidy daholo ny mpifidy voasoratra anarana amin’ny lisitry ny mpifidy ao amin’ny birao fandatsaham-bato iray, izany hoe tsy nahatratra 100% ny mpandatsa-bato, hoy ny fanehoan-kevitr’Atoa Hery Rabetokotany, mpitarika ny Antoko TIM na DISTIM any Andramasina, ary tsy hinoana ho betsaka mety ho fahadisoana na tsy hisy mihitsy aza ka hatao inona marina ity biletà tokana 3% amboniny hatonta ity ? Ny CENI na ny rantsa-mangaikany no manendry ny mpikambana ao amin’ny birao fandatsaham-bato tsirairay araka ny lalàna. Samy manao taratasy ireo olona ireo fa tsy hiandany amin’ny antoko politika. Mazava loatra koa fa amin’ny asa sarobidy toy itony dia tokony hofehezina ny antsoina hoe : tsiambaratelon’ny asa na « secret professionnel ». Ny lalàna dia azo ovana araka ny filan’ny vahoaka azy fa tsy misy lalàna tsy azo ovana izany. Raha sanatria ka tsy resy lahatra mihitsy amin’ny fametahana laharana miseho amin’ny biletà tokana ny CENI dia misy ny vahaolana azo atao : laharana miafina tsy hita raha tsy tarafina amin’ny hazavana, toy ny amin’ny vola taratasy ireny na   « code-barres » no ampiasaina, hoy ny fanehoan-keviny. Manainga ny CENI izy handinika tsara mialoha ny hanontana io biletà tokana satria anisan’ny iankinan’ny filaminana mialoha sy mandritra ary aorian’ny fifidianana ny fangaraharan’io.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Gédéon RajohnsonFeno olomanga mahavita azy eto Madagasikara

Ny fahamaroan’ny kandida handray anjara amin’ny fifidianana dia efa ahafahana milaza sahady fa maro olomanga ny firenena Malagasy, hoy ny fanambaran’ny mpahay sady mpampianatra toekarena Gédéon Rajohnson.

 Betsaka ny Malagasy mahavita azy, hoy izy saingy ilaina ny olona mahay mifandray amin’ny rehetra sy maharaka tsara ny amin’ny resaka fanatontoloana, indrindra ny fandrosoan’ny teknolojia manaraka ny toetrandro. Nanambara ihany koa izy fa olana ny tsy fisian’ny fitsipi-dalao mazava ny amin’ny fifidianana, hany ka samy manao izay saim-pantany ny tsirairay ary misy ny manao propagandy mialoha ny fotoana. Ankoatra izay dia nanantitrantitra ny maha zava-dehibe ny sehatry ny fanabeazana izay antoka ny fampandrosoana an’i Madagasikara i Gédéon Rajohnson. Io sehatra io, hoy izy no anisan’ny mahalasa lavitra sy mampanankarena ny vahiny ary ny fahasimban’ny fampianarana no nampitotongana ny firenena ka tsy tafiditra anatina fifampiraharahana ny Malagasy. Izany ihany koa no mahatonga ny sehatra famokarana ho tsy tafarina eto Madagasikara, hany ka marefo hatrany ny toekarena ary tsy afaka mifaninana amin’ny firenena matanjaka satria vidin’ireo firenena mandroso mora avokoa na ny olona na ny vokatra Malagasy. Na dia eo ary izany rehetra izany dia mbola misy hoy ity mpahay toekarena ity ny fanantenana ary miainga amin’ny fiovan’ny toe-tsain’ny Malagasy. Maro ny olomanga sy ny manampahaizana eto amin’ny firenena ary ny vahiny mampiasa Malagasy eto dia saika manankarena avokoa ka nahoana ny Malagasy no tsy ho tafavoaka ? Mbola Malagasy ny Malagasy satria mbola mipetraka tsara ny fahendrena sy ny soatoavina ary izany no mahazava-dehibe ny fandraisam-panapahan-kevitra hanova ny toe-tsaina amin’izao fotoanan’ny fifidianana izao.

Tsirinasolo

 

Tia Tanindranaza0 partages

Zakahely Boniface“Tsy ho vanona io fifidianana io…”

“Tsy ho vanona ny fifidianana hitako”, hoy ny mpanao politika Zakahely Boniface.

 

Taom-piasam-pitondrana miisa efatra no efa hitako, hoy ny tenany fa hafa mihitsy ity indray mandeha . Voazimbazimba ny kolontsaina fanajana Raiamandreny. Olona nandika lalàna no notendrena hanao lalàna. Amiko, tokony ho CCC na hoe “Conseil de Cour Constitutionnelle” no hiantsoana ny HCC fa tsy “Haute Cour Constitutionnelle” na hoe Fitsarana avo momba ny lalampanorenana. Raha izay dia mba tsy nivaona tamin’ny lalàmpanorenana ny fanapahan-keviny. Ny zava-misy amin’izao dia noho ny tsindry ataon’ny fianakaviambe iraisam-pirenena sy ireo firenen-kafa no handraisana ny fanapahan-kevitra eto. Amiko, hoy i Zakahely Boniface dia “atahorako fa afaka fito taona raha be indrindra dia hisy ady an-trano eto raha mbola mitohy amin’izao”. Efa tsy lojika intsony izany filohan’ny tetezamita nosalorana samboady sy nahavita nitondra dimy taona mitovy amin’ny fe-potoam-piasan’ny filoham-pirenena voafidim-bahoaka araka ny voafaritry ny lalàmpanorenena izany.

J. Mirija

 

Tia Tanindranaza0 partages

Andry RajoelinaItangoronan’ireo mpanao tatireraka

Miseho masoandro ireo mpanao politika mpanao tatireraka amin’izao fotoana izao rehefa tsy nahita rirany tao anatin’ny dimy taona nitondran-dRajaonarimampianina, ka misoavaly an-dRajoelina.

 Ireo very fihinanana taorian’ny tetezamita ny ankamaroany. Nisy ihany ny mba saika handeha irery, saingy tsy nahatokan-dalana satria nihena am-pitoerana toy ny fen’antitra ny tanjaka ara-politika ka ny ankamaroany dia soavaly be tongotra sy hanary vola fotsiny raha mbola hirotsaka, toy ireo ao anatin’ny vondrona ARMADA. Tafiditra ao ny Dr Robinson Jean Louis, izay laharana faharoa tamin’ny 2013, ary mpifanandrina tamin-dRajaonarimampianina izay notohanan-dRajoelina. Atoa Hajo Andrianainarivelo ihany koa, ohatra, dia karazan’ny efa nitsipa-doha ny filohan’ny tetezamita tamin’ny 2013, ka nandeha irery tao anaty fifidianana. Nikofokofoka mafy haka ny toeran’ny mpanohitra teny amin’ny Antenimieram-pirenena, saingy tsy nahita rirany. I Norbert Lala Ratsirahonana moa dia nahay nilomano, ka tafiditra tao anatin’ny fanjakana HVM, saingy io mamadika io. Tsy te haloto sy tsy te ho very fihinanana. Tao anatin’ny efa-taona mahery izany niara-dia tamin-dRajaonarimampianina hatrany ary nahalala zavatra maro, saingy tsy mena-mivadika aty aoriana rehefa mitady ho rendrika ny sambo. Ry Lalatiana Rakotondrazafy dia tsiahivina fa nosamborina saika nogadrain-dRajoelina tamin’ny andron’ny tetezamita. Saika mihazakazaka manatona azy ireo mpanao politika mamba noana. Fantatra ny fananany volabe ary ela izay tsy nihinanana izay ka sao mba hisy hipitika kely e ! Efa ireny iaraha-mahita ireny anefa ireo vazaha be miaraka amin-dRajoelina, izay manao ny kajikajy rehetra, ka asa na hahita mangirana ireto mpanao politika mirangorango aminy.

Toky R

 

Tia Tanindranaza0 partages

Mahafaly OlivierMpiray tendro amin`ny mpanao kolikoly

Tamin`ny naha praiministra an`i Mahafaly Solonandrasana Olivier dia nanangana ny « gouvernement de combat ».

Tsy natao hoe hiady amin`ny inona na iza akory fa nametraka drafitra ahitana tanjona ho an`ny minisitera tsirairay. Nifanohitra tamin`izany no zava-nisy ary “Gouvernement de dégât” no nitantana ny firenena satria tsy nahavita nampilamina ny tany. Novoizin`ny governemantany ny ady amin`ny tsy fandriampahalemana saingy nikaikaika daholo ny rehetra manerana an`i Madagasikara. Tsy misy fampandrosoana mahomby raha tsy miaina ao anatin`ny filaminana ny vahoaka. Miteny ho azy rahateo ny tarehimarika navoakan`ny zandarimariam-pirenena tamin`ny volana jona lasa teo. Tao anatin`ny dimy taona izay, mahatratra 4.000 ny isan`ny olona maty vokatry ny tsy fandriampahalemana izay ahitana olon-tsotra, dahalo, jiolahy ary mpitandro ny filaminana. Marihina fa nandritra ireo governemanta nifanesy izay notarihan`ity praiminisitra teo aloha ity no tena nampirongatra ny fanafihana mitam-basy, ny fitsaram-bahoaka, ny fakana an-keriny… Tsy nisy ihany koa ny fitsinjovana ny sosialim-bahoaka, ny famoronan’asa, ny ady amin`ny kolikoly sy ny trafika harena voajanahary. Etikety tsy afa-miala amin`i Mahafaly Olivier ihany koa ny “kolikoly avo lenta”. Raharaha iray mbola miteraka resabe kanefa niezahana natao toy ny tsy misy ireo fanodinkodinana volam-bahoaka sy ny tsenambaro-panjakana izay nahavoasaringotra ilay mpandraharaha mpanolotsain’ny filoham-pirenena Claudine Razaimamonjy ary mahavoatonontonona ny praiminisitra teo aloha Mahafaly Olivier. Ity farany koa dia tsy afa-bela amin’ny fanomezana tsenam-panjakana sy ny fanorenana na fanamboarana fotodrafitrasa toy ny sekoly, biraon’ny kaominina… Hatramin’ny Radio France Internationale (RFI) dia namoaka ny vaovao ary nilaza fa tafiditra ao anatina raharaha avo lenta ny praiminisitra Malagasy. Tsy mahagaga raha vonona hisedra safidim-bahoaka Atoa Mahafaly Olivier mety hanadiovan-tena. Manan-javatra afenina angamba ingahy praiminisitra matoa vonona hilatsaka hofidiana filoham-pirenena ? Mipetraka ihany koa ny fanontaniana : avy aiza ny loharanombolan`ity praiminisitra teo aloha ity ? Fa dia tombontsoa toy inona loatra no azo rehefa eo amin`ny fitondrana ? Tsy azo inoana hoe tsy mahafantatra ny afera nahavoatonontonona matetika an’ity praiminisitra ity ihany koa ny kandida filoham-pirenena Hery Rajaonarimampianina.

Marigny A.

 

 

Tia Tanindranaza0 partages

Hery RajaonarimampianinaHiala ao anaty haizina

Delestazy ! Izay no manamarika ny fiatombohan’ity volana septambra 2018 ity. Saika manerana ny Nosy no andrenesana fa miaina anaty haizina ny tanàna, zara fa mandeha ny jiro.

 

 Ny itovizany dia tsy fahampian’ny solika, mba tsy hilazana fa tsy manome solika ny Jirama ireo orinasa mpamatsy noho ny resa-bola tsy voaloa. Mitaraina ny mpanjifa satria voaloan’izy ireo ara-potoana hatrany ny faktioran’ny jiro sy rano lanin’izy ireo, nefa ity ny tolotra omen’ny Jirama nanjary omeko tsy omeko. Nikorontana ny famerenan-desona faramparany nataon’ireo mpianatra hiatrika fanadinana BEPC manomboka anio. Mitebiteby fatratra ny mponina manoloana ny asan-jiolahy izay manararaotra toy ny banga mihomehy alina manoloana ny tsy fisian-jiro. Nihazakazaka mitokana zava-bita ny filoha kandida, mirehareha ho nahavita amin’ny famatsiana angovo vokatry ny fiaraha-miasa amin’ny tsy miankina nampitomboana ny famokarana herinaratra eto Madagasikara nefa vao mainka nanamainty ny dimy taona nitondran’i Hery Rajaonarimampianina ity delestazy ato anatin’ny herinandro farany itantanany ny firenena ity, mialoha ny hametrahany fialana amin’ny 7 septambra 2018, farafahatarany. Hivoaka ao anaty haizina izy !

Jean D.

Tia Tanindranaza0 partages

N’aiza n’aizaMifandray ny tadin-dokanga

Halan’andriana fa tiam-bahoaka ! Io no azo hanasokajiana an’i Marc Ravalomanana.

 

News Mada0 partages

Fahatapahan-jiro ao Toamasina: voatohintohina hatramin’ny fotoam-pivavahana

Niverina matetika indray ny fahatapahan-jiro sy ny rano eto Toamasina, raha nisinda kely aloha izany teo aloha. Raha ho an’ny herinaratra manokana, tsy misy ny fanambarana na filazana mialoha fa saika tapaka mandritra ny fotoana fandefasana vaovao amin’ny radio sy fahitalavitra isan-karazany, manomboka amin’ny 6 ora maraina ary tsy miverina raha tsy amin’ny 9 ora sy sasany maraina. Tapaka indray ny herin-jiro manomboka amin’ny 12 ora antoandro hatramin’ny 2 ora. Toy izany, matetika, ny mitranga isan’andro.

Najanona ny toriteny

Hatramin’ny fotoana nanoratana ny lahatsoratra, tsy misy ny fanazavana ofisialy avy amin’ny tale iraisam-paritry ny Jirama ny anton’izany fahatapahana izany. Omaly alahady, taitra ny mpivavaka satria tapaka ny herinaratra ny maraina. Maro ny fiangonana tsy manana gropy manome harinaratra ka tsy nisy heno ny fotoam-pivavahana ary tsy afaka nitory teny ny mpitarika fivavahana samihafa satria tsy ren’ny kristianina. « Aoka isika tsirairay samy hivavaka ao am-pontsika fa raha hanao ny torinteniko eto aho dia tsy handre izany ireo kristianina namantsika any aoriana ka lasa matiantoka izy fa tsy mahazo ny fampianaran’ny Tompo sy tsy mandre ny tenin’Andriamanitra », hoy ny mpitondra fivavahana iray noho ny hatezerany amin’ny ataon’ny Jirama.

Sajo

News Mada0 partages

AGENCE IMMOBILIERE : Gas’Immo dans l’air du temps 

Depuis des années, Gas’Immo, en tant qu’agence Immobilière malgache, a su asseoir sa notoriété à Madagascar. D’après Frankiass Rakotobe, une des cogérantes de l’agence, Gas’Immo se différencie des autres par, « Sa qualité de service basée sur la clarté des informations nécessaires à la prise de décision d’un client, son approche en négociation entre acheteur et vendeur, son respect de l’éthique…Des points qui font de Gas’Immo un des leaders de la profession».

* Quels sont vos conseils pour bien choisir son agence immobilière?

-Frankiass Rakotobe : le choix d’une agence immobilière doit être basé sur plusieurs références.  Entre autres, une agence digne de ce nom doit disposer d’un formulaire de recherche contenant en quelque sorte les critères de choix des clients et de respecter dans ce sens leur préférence. Une agence professionnelle propose également des offres de biens correspondant aux demandes aussi bien en termes de proximité, de coût et de service…Pour dire qu’il convient d’avoir une connaissance approfondie du marché, notamment les cours en vigueur. Sans tous ces critères déterminants, la confiance immobilière entre l’agence, les vendeurs et les acheteurs aurait du mal à s’établir.

* L’expérience professionnelle de plusieurs années dans le secteur compte pour devenir cogérante de Gas’Immo, comme dans votre cas…

– Sans conteste, des connaissances spécifiques et étendues du métier d’agent immobilier comptent énormément. Mon expérience personnelle auprès de plusieurs agences immobilières de la capitale a apporté un plus à Gas’Immo. On offre une formation continue relative à l’évolution du marché à nos agents commerciaux, à savoir les prospecteurs et négociateurs.

* Comment voyez-vous l’avenir de l’agence immobilière à Madagascar ?

– L’avenir de l’agence immobilière sera meilleur si la recrudescence du secteur informel est maîtrisée. Car en ce moment, force est de constater que n’importe qui sans expérience en la matière prétend au titre d’agent immobilier.

*Et cela nuit à la crédibilité des vrais professionnels…

-Les agissements anticoncurrentiels du secteur informel ternissent l’image des agences opérant dans le formel. La clientèle est devenue méfiante face à l’explosion des transactions frauduleuses  comme des faux papiers ou des faux  propriétaires…

*Les mots de la fin 

-Au vu de la recrudescence de la corruption et de l’usurpation de tout genre concernant la  vente de terrains qui sévit partout à Madagascar actuellement, nous remercions l’administration compétente de se pencher encore un peu plus sur ce fléau. Nous conseillons à toute personne désireuse d’acheter ou de louer un terrain ou une maison de s’adresser directement à une Agence immobilière. Enfin, nous remercions notre aimable clientèle pour sa confiance qu’elle accorde à notre agence. Et nous restons également à l’entière disposition de nos éventuels clients.

 

News Mada0 partages

Songadina an-tsary: ny kandidà Rajoelina Andry tany Mahitsy

 

Nofarombahan’ny olona ny nandray ny tanana ny kandidà Rajoelina.

Notoloran’ny vahoaka lamasinina haingam-pandeha ho fahatsiarovana.

Nampiseho tamin’ny alalan’ny haiady karate ny mpanorina IEM fa vonono hiatrika ny rehetra.

Nilaza ampahibemaso ny antoko politika Avi fa manohana 100% ny kandidà Rajoelina.

 

News Mada0 partages

Tarika Nantenaina: mifanome tanana amin’ny fiarahamonina

Tsy mijanona fotsiny amin’ny maha mpanankato azy ny tarika Nantenaina fa miditra amin’ny fanampiana ny mpiara-belona sy fiarahamonina. Hita taratra izany amin’ny fanamboarana kopia faobe nokarakarain’ny tarika Nantenaina tetsy Tanambao Fahadimy, kaominina ambonivohitr’i Toamasina, nahavory olona hatramin’ny 1 500 ankizy sy olon-dehibe mbola tsy manana kopia nahaterahana.

Nambaran’ny mpikarakara fa misy antony maro ny mahatonga ny olona tsy hanana sy tsy mahavita ny kopia nahaterahana. Anisan’izany ny tsy fandraisan’ andraikitry ny raim-pianakaviana, eo ihany koa ny fahatahoran’ny ray aman-dreny hiditra birao, manampy trotraka ny fivezivezena amin’ny fikarakarana taratasy arahina fakam-bola mihoa-pampana eny amin’ny kaominina.

Nohamafisin’ny mpikarakara fa andiany faharoa ity fanamboarana faobe kopia ity hanampiana ny zanaka malagasy eny anivon’ny fiarahamonina. Noraisin’ny tarika Nantenaina ny fandaniana rehetra sy fifandaminana anivon’ny distrika sy fitsarana, nialoha ny nanaovan’ity tarika ity izao hetsika faobe kopia izao. Efa nanao famorana faobe ihany koa ny tenany talohan’izao.

Sajo

Midi Madagasikara0 partages

Toamasina : Nahitana fatin-jaza teo amoron-dranomasina

Tena hatairana ny an’ireto mponina mipetraka eny amin’ny manodidina ny fokontany Vohitsara Toamasina ny sabotsy maraina teo, raha nahita ity fatin-jaza efa hary manodidina ny telo volana eo, sady feno ratra no tapakapaka ny taolany indrindra ny eo amin’ny Tanana sy ny tongony. Raha ny fanazavan’ny mponina dia ny fivovoazan’ny alike tsy nety nijanona nahita ity fatin-jazakely ity teo amin’ny tora-pasiky ny amoron-dranomasina tao Vohitsara no nitarika azy ireo nijery ny zava-nisy. Ny fanazavan’ny mpitsabo nijery ilay fatin’ity zazakely vao telo volana ity teny amoron-dranomasin’ny fokontany Vohitsara, no nahalalana fa niniana novonoina ity zazakely ity raha ny ratra sy ny fahatapahana nahazo azy. Hatreto anefa dia tsy fantatra ny ray aman-dreniny, far aha ny filazan’ny mponina ao an-toerana dia mino izy ireo fa tsy olona ao amin’ny fokontan’izy ireo no nahavita izao, satria hatramin’izay dia ataon’ireo fokontany hafa fanariana fatin-jaza avy amin’izy ireo ny tora-pasiky amoron-dranomasin’ny fokontany Vohitsara, mba hanasoketana azy ireo. Misokatra ny fanadiadiana rah any nambaran’ny polisy misahana ny zaza tsy ampy taona, satria vono olona niniana natao sy efa nomanina no nahafaty ity zazakely telo volana ity…

Malala Didier

Midi Madagasikara0 partages

Une année scolaire qui se termine à peu près normalement

Jour J pour les collégiens qui vont passer le BEPC ! C’est pour des centaines de milliers de jeunes Malgaches, une étape importante dans leur scolarité, mais également dans leur vie tout court. Les deux mois pendant lesquels une majorité d’entre eux sont restés chez eux, risquent de peser lourd dans leur manière d’aborder cet examen. Les autorités pédagogiques ont réussi à éloigner le spectre de l’année blanche, mais on s’interroge sur le prix à payer pour réussir à tenir ce pari.

Une année scolaire qui se termine à peu près normalement

Le bras de fer entre les enseignants et leur ministère de tutelle s’est soldé par le fléchissement des premiers. Les revendications n’ont pas été satisfaites, mais les leaders du mouvement de grève se sont rendus aux arguments de leurs supérieurs. Le ministre et ses collaborateurs ont sorti un calendrier des examens qui ne souffre aucun retard. En dépit de l’inquiétude manifestée par « enseignants et parents d’élèves » sur la qualité des épreuves, les délais ont été tenus. En dépit des difficultés, le CEPE s’est déroulé normalement et on a constaté des résultats en hausse. Les épreuves du BEPC vont débuter ce jour. Les craintes des collégiens des établissements publics sont réelles car ils ont subi une interruption de cours de deux mois. Certains appréhendent déjà ce que seront les sujets qui vont être présentés. Sans vouloir penser à mal, on peut s’interroger sur la fiabilité de cet examen. Les correcteurs seront peut-être tentés de faire preuve de beaucoup d’indulgence pour que les résultats soient potables. Dans le passé, les écoliers, les collégiens et les lycéens ont été les victimes impuissantes des crises politiques traversées par la nation. Cette fois-ci, on espère que ce ne sera pas le cas. L’année scolaire s’est terminée à peu près normalement en dépit des multiples incidents qui l’ont émaillé. Le baccalauréat est prévu avoir lieu en septembre. Tout va donc aussi bien que possible, mais…

Patrice RABE

Midi Madagasikara0 partages

Football – Ligue des Champions : Fosa Juniors FC prend les commandes

En s’offrant du FC Vakinankaratra à domicile par 3 buts à 0, Fosa Juniors FC mène en tête du classement à la Poule des AS de la Ligue des Champions de football.

Rassurant. Après son élimination à la Coupe de Madagascar, Fosa Juniors FC s’est relevé de la pente. Hier sur le terrain du Stade Rabemananjara, les protégés de Bob Kootwijk se sont imposés sur le score de 3 buts à 0 face au FC Vakinankaratra. Une victoire qui permet à l’équipe de Mahamasina de mener provisoirement en tête du classement avec 10 points. Dès l’entame de la rencontre, les Majungais ont annoncé la couleur. Après plusieurs tentatives, Jean Yves a fini par marquer un but à la 31e minute. Et c’est sur ce score que les deux formations ont quitté le terrain à la pause. A la reprise, il double la mise à la 66e minute avant que Hery inscrit le troisième but pour Fosa Juniors à la 90e minute.

Tenu en échec. Samedi au Stade de Mahamasina, Elgeco Plus a été accroché par la CNaPS Sports sur son propre terrain sur un score nul et vierge. Après 10 minutes de jeu, l’équipe hôte a joué à dix car Dino a écopé d’un carton jaune. Une avance que les Caissiers n’ont pas su profiter car ils n’arrivent pas à faire trembler le filet d’Eddit Bastia. Ce nul n’arrange pas la CNaPS qui se contente de la deuxième place avec 7 points. L’équipe du FC Vakinankaratra est créditée de 5 points et Elgeco Plus est dans la lanterne rouge avec seulement 1 point. La cinquième journée opposera Elgeco Plus à l’équipe de Fosa Juniors au Stade Rabemananjara, et CNaPS Sports attaquera le FC Vakinankaratra au Vélodrome Antsirabe.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Basket – Critérium U12 : Victoires de l’ASF et du MB2All

Les joueuses de l’ASF sacrées chez les filles.

Au vu de leur prestation, les jeunes talents du basket-ball sont rassurants. A 12 ans, ils ont disputé leur premier rencontre nationale.

La relève est prometteuse. Les finales du critérium national U12 se sont disputées, hier, à Mahamasina après presque six jours de compétitions intenses. Les victoires restent à Analamanga dans les deux catégories. Dans la catégorie féminine, au terme d’une finale 100% Analamanga, l’équipe de l’ASF s’est imposée par 49 à 41 face à Lucadro. La troisième place revient à l’ASBM de V7V après avoir battu par 38 à 35 contre BCSM d’Analamanga. Chez les garçons, MB2All a battu les Majungais du JSB Boeny sur le score de 69 à 61. Fandrefiala complète le podium après sa victoire face à l’équipe du NBE. Cathy Rarivo du TSBB était le benjamin du critérium, il est né le 3 septembre 2010. Côté gabarie des joueurs et joueuses, la plus grande taille féminine est Lucie Rabe du MB2All avec ses 1,73 m et Tody Rajaobelina du JCBA du côté des garçons avec ses 1,74 m. Ce critérium U12 a réussi son pari avec la participation de 37 équipes venant de 11 ligues de Madagascar dont neuf équipes féminines et 28 équipes masculines. Un des problèmes du sport malgache est le manque de compétition dès le plus jeune âge, cette initiative de la Fédération malgache de basket-ball de se lancer dans la préparation de la relève est une bonne chose.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Alasora : Efa-dahy mitondra kalach, mitety fokontany  

Ny alin’ny zoma hifoha asabotsy teo no nitranga ny fanafihan-jiolahy. Nihorohoro Alasora satria fokontany maromaro no notetezin’izy ireo nanaovana ny asaratsiny. Nilaharana ny nanatitra ny taratasy fitoriana teny anivon’ny biraon’ny mpitandro ny filaminana ny marainan’ny asabotsy ary rehefa nifampitantara ny zava-nanjo ireo olona, dia teo vao fantatra fa fokontany telo raha kely indrindra no notetezin’ireo olon-dratsy tao anatin’ny alina iray. Isan’izany Imendrikolovaina ary tao dia nisy olona natao takalonaina. Ny antony dia satria nisy polisy manana basy no mipetraka teo akaiky ary ny rafozany no voatafika. Rehefa saika hiditra an-tsehatra izy hanavotra dia nataon’ireo jiolahy takalonaina ny iray tamin’ny tao an-trano. Tsy nisy azo natao ankoatry ny nanaraka ny baikon’ireo olon-dratsy sisa. Tao amin’ny fokontany hafa dia lasa ny vola sy ny finday ary ny kojakoja mora nobataina rehefa norahonana tamin’ny basy ny olona tao amin’ny trano notafihana. Nofatorana ny vatan-dehilahy sasany mba hanamorana ny fanafihana. Ary dia nanao izay danin’ny kibony ny olon-dratsy. Mitaraina ny olona, satria anarany ny mba feno minisitra ary indrindra koa miandraikitra ny fitandroana ny filaminana, any amin’ny kaominina iny kanefa dia isan’ny faritra mena amin’ny asan-jiolahy ankehitriny. Mitondra kalachnikov ireo jiolahy, izay no voamariky ny olona ary tamin’ny toerana sasany dia tsy nisalasala izy ireo ny nanapoaka an’izany mba hampihorohoroana izay hotafihana.  Tsy Alasora ihany, fa ny tanàna mivoaka kely an’Andrenivohitra no tena isan’ny mahita faisana ankehitriny. Imerimanjaka, Ambohimanambola, Ambohimangakely, ireo tanàna ireo dia saika efa isan’alina ankehitriny no ahenoana fanafihana.

D.R

Midi Madagasikara0 partages

Fokontany Ambolomadinika : Trano efatra kila forehitra, omaly

“Tsy hainay izay niandohan’ny afo, fa trano efa nijoalajoala teny an-tafontrano no hitanay dia niezaka namonjy izay azo novonjena izahay fokonolona. Tsy nisy tao an-trano ireo tompony fa namonjy fotoam-bavaka avokoa”, izay no nambaran’ireo vahoaka maro niezaka namonjy ireto trano efatra nirehitra tao Ambolomadinika, ny misandratr’andro ny alahady teo. Raha ny zava-nisy, na niezaka mafy tamin’ny fampiasana izay fitaovana rehetra nahafahana namonjy ireo trano ny fonolonona, dia may kila forehitra avokoa ny entana tao anatin’ireo trano efatra. Tsy niitatra tamin’ny trano hafa kosa izany, noho ny fiaraha-mientana nisy tamin’ireto vahoaka marobe. Tonga mialoha ihany ny fiara mpamonjy voina sy hain-tranon’ny kaominina, saingy tsy afaka nanao na inona na inona fa tavela teny amin’ny arabe noho ny fahateren’ny làlana miditra ireto trano may; izay mahatonga ny ben’ny tananan’i Toamasina hatrany masiaka amin’ny tokony hanokafana ny lalam-pasika tsy hisian’ny trangan-javatra tahaka izao izay efa niseho ihany koa tao Depôt Analakininina vao tapa-bolana izay. Am-polony eo ny tra-boina tamin’izao hain-trano tao Ambolomadinika izao, izay miantso fifanampiana fa may kila forehitra tao anatin’ny indray mipi-maso avokoa ireo nohariana an-taonany. Misokatra kosa ny fanadihadiana noho ny ahiahin’ireo tompony, ankasomparana  na misy ihany koa ireo nilaza fa  herinaratra niverina tampoka noho ny fahatapahan’ny jiro ny alahady maraina teo no anton’izao hain-trano izao. Ho hita eo ny tohin’ny raharaha…

Malala Didier

 

 

 

Midi Madagasikara0 partages

BEPC jour-J : 347 946 candidats

Le BEPC de cette année compte 349 746 candidats, dont 29 porteurs de handicaps. (photo d’archives)

Malgré une année scolaire mouvementée, le Brevet d’Etudes du premier Cycle (BEPC) se déroulera finalement cette semaine. A partir de ce jour jusqu’à jeudi, 347 946 le passeront dans tout Madagascar.

Parmi ces candidats, 171 715 ont choisi l’option A et les 176 231 autres ont préféré l’option B. Les épreuves d’Education physique et sportive (EPS) se dérouleront quant à elles après les épreuves écrites, selon une source auprès de la Cellule Communication du Ministère de l’Education nationale (MEN). La tenue (ou non) des épreuves d’EPS a en effet généré des inquiétudes considérables chez les candidats, comme chez les parents. Le ministère de tutelle s’est voulu rassurant face à tout ce suspense et, jusqu’à preuve du contraire, les examens officiels, dont le BEPC se dérouleront cette année sans incidents majeurs.

Inclusion. Par ailleurs, notons que le BEPC de cette année compte 29 candidats en situation de handicap (non précisé par les données du MEN). Une légère baisse par rapport au CEPE qui en comptait 36 dont 17 malvoyants et 19 sourds muets. Des statistiques, bien que « modestes », attestent tout de même que, la dimension inclusive commence à prendre forme dans le système éducatif national. Concernant cet examen du BEPC toujours, le benjamin a tout juste 9 ans et le doyen est sexagénaire. Les 347 946 candidats de neuf à 60 ans passeront leurs examens dans 8 858 salles d’examen et 1 032 centres dans toute l’étendue du territoire national. Il convient également de noter que huit candidats étrangers passeront aussi ce BEPC 2018.

Trêve. Cette semaine d’examens est appelée à être calme sur le plan social et politique. Pour preuve, certain(s) candidat(s) ont choisi de ne pas faire de meeting cette semaine pour que les potaches puissent passer leur examen en toute tranquillité. Toujours dans cet ordre d’idées rappelons les propos du ministre de l’Education Nationale, Horace Gatien, le 8 août dernier en s’adressant, entre autres, aux parents et aux élèves : « Je vous suis reconnaissant d’avoir fait preuve de courage et de persévérance, en dépit des difficultés rencontrées. Je vous encourage et vous rassure que, les examens officiels se réaliseront pour de bon et seront étroitement sécurisés. Soyez tranquille », a-t-il souligné. Horace Gatien a effectué ce matin à 7h30, une visite dans un centre d’examen à Ampefiloha, le Lycée moderne d’Ampefiloha.

Luz Razafimbelo

Midi Madagasikara0 partages

Rugby – Tambohobe : TAM Anosibe remporte le zébu

Tout est bien qui finit bien. La grande finale du tournoi Tambohobe, entrant dans le cadre de la célébration des XVes anniversaire de l’association s’est disputée hier, au Stade de Mahamasina. C’est sur le score de 21 à 15 que l’équipe du  TAM Anosibe a remporté la victoire finale face à la formation du TFMA. Une finale entre deux équipes de quartier qui a tenu en haleine le public de Mahamasina. Les deux formations qui se connaissent très bien, ont livré de belles bagarres sur le terrain. Avant le début des rencontres, il y avait eu une démonstration de « vakisaova » qui a attiré le public de Mahamasina.

T.H

Midi Madagasikara0 partages

Vono olona tao Imerintsiatosika : Roa nidoboka eny Tsiafahy, dimy afaka vonjimaika

Notontosaina ny asabotsy lasa teo ny fanoloran’ny zandary tamin’ny fampanoavana etsy Anosy ireo olona fito izay nanaovan’ny zandary fanadihadiana. Lehilahy roa no nidoboka am-ponja raha nahazo fahafahana vonjimaika kosa ny  dimy. Ireo miandry ny fitsaràna azy eny amin’ny fonjan’i Tsiafahy dia voalaza fa nisy porofo tokoa sarona tany aminy. Heverina ho ireo akanjo mihosin-drà nandritry ny fisavàna nataon’ny zandary tao an-tranony izany. Tsy mbola fantatra mazava kosa ny momba ny valin’ny fitiliana ny AND; izay natao raha namokatra ka nahafahana nitazona ireo olona. Tsy afa-bela izy ireo tamin’ity raharaha ity noho ilay porofo voalohany; izay heverina ho mitohoka amin’ny tenda, raha ny fanazavan’ny zandary. Manana fidiram-bola roa karazana izy mivady, dia ny fitazonana cybercafé izany. Tsy iza ireo fa tena naman’ilay raim-pianakaviana akaiky ary mahafantatra tsara ny fiainan’izy mivady. Ny ambiny indray dia natao fanadihadiana satria nahiana ho misy hifandraisany an-kolaka tamin’ny vono olona. Avy amin’ny zandary hatrany no nahazoana ny fanazavana fa tsy midika akory hoe rehefa tsy midoboka am-ponja ireo dia mijanona hatreo ny mety ho fanadihadiana ireo olona. Ireo olona dimy ireo dia mahafantatra tsara azy mivady koa ary misy ny ananany vola, misy koa ny efa nifamaly tamin’izy roa ary amin’ny ankapobeny, dia efa nifanerasera matetika tamin’ilay fianakaviana niharan’ny hetraketraka. Mila mizotra mankany amin’ny fikirakirana teknolojia amin’izay ny fanadihadiana eto amintsika, indrindra amin’ny resaka heloka bevava. Tsy misy afa-tsy izany intsony no hahafahana mamantatra faran’izay haingana sy tsy misy ahiahy ny olon-dratsy. Hatreto anefa, dia tsy misy ezaka ho amin’izany mihitsy avy amin’ny fitondràna izay nifanesy. Na ny kandidà izay hirotsaka aza toa tsy misy manana laharam-pahamehana mivaingana amin’ny ady amin’ny heloka bevava. Vokatr’izany dia lasa mora ho an’ny olon-dratsy ny manatontosa vono olona sy fanafihana.

D.R

Midi Madagasikara0 partages

FSCA 2018 : Forum sur Coopération sino-africaine à Beijing ce jour

« Chine et Afrique : vers une communauté de destins encore plus solides, via une coopération gagnant-gagnant ». Tel est le thème du Forum sur la coopération sino-africaine (FSCA 2018), qui se tient les 3 et 4 septembre 2018 dans la capitale chinoise, Beijing. Ce sommet est présidé par le président chinois Xi Jinping. Parmi les plus grandes entités africaines, la Banque Africaine de Développement (BAD), représentée par son président Akinwumi Adesina, participera aux séances plénières et répondra à d’autres engagements auprès du secteur privé et des médias organisés en marge du sommet. Les représentants d’organisations régionales et internationales associées en Afrique et dans d’autres pays seront également présents. Ces rencontres comprennent notamment une réception de bienvenue, la cérémonie d’ouverture du dialogue de haut niveau entre les dirigeants et les communautés d’entreprises de Chine et d’Afrique, et la 6e Conférence des entrepreneurs chinois et africains. Le mardi 4 septembre, un dialogue de haut niveau entre les dirigeants et les communautés d’entreprises de Chine et d’Afrique, ainsi que la 6e Conférence des entrepreneurs chinois et africains seront au programme. Une table ronde de dirigeants des secteurs publics et privés, placée sous le thème : « Promouvoir une coopération industrielle en faveur d’un développement gagnant-gagnant » figurera également parmi les événements du Forum intercontinental.

Antsa R.

Midi Madagasikara0 partages

STAR Tour Mahajanga : Actions RSE en faveur du CHU Androva

Inauguration de nouvelles infrastructures financées par la STAR, au CHU Androva Mahajanga.

La STAR a fait don d’un nouveau local de consultation de jour, et de nouvelles infrastructures sanitaires au CHU Androva. C’était en marge de la 2e édition du STAR Tour Mahajanga, qui s’est tenue du 24 au 26 août dernier. L’inauguration officielle des infrastructures s’est faite le 24 août, en présence des autorités locales, des responsables du service pédiatrique de l’hôpital ainsi que des représentants de la STAR. L’entreprise a également profité de l’occasion pour apporter son appui à la prise en charge des enfants en consultation, ainsi que ceux hospitalisés au Centre hospitalier universitaire Pr. Zafisaona Gabriel (CHU PZaGa) Androva.

Actions pérennes. A noter que cet établissement de Mahajanga dispose d’une capacité d’accueil de 50 patients, avec un taux de fréquentation en hospitalisation de 25 par mois et d’un taux de consultations extérieures de 100 par mois. Par ailleurs, en 2016, la STAR a déjà doté le service pédiatrique du CHU Androva de dix bouilloires et huit ventilateurs. Après la dernière visite des responsables de la STAR sur les lieux, les deux parties ont décidé de lancer le projet de construction et d’ameublement d’une nouvelle salle de consultation de jour du service pédiatrique, ainsi que la réhabilitation de ses toilettes. Dans sa politique RSE, la STAR multiplie les actions telle que celle-ci, afin d’apporter sa contribution à l’amélioration de la prise en charge de la santé des enfants, surtout ceux issus des familles modestes.

Antsa R.

Midi Madagasikara0 partages

Jeux Corporatifs d’Antananarivo : Le décor est maintenant planté !

Plus que cinq semaines avant le coup d’envoi des 25 ans de l’édition des Jeux Corporatifs d’Antananarivo. Un événement anniversaire qui entend changer de décor en devenant, cette fois plus festif au complexe de la CNaPS à Vontovorona, les 6 et 7 octobre 2018.

Le compte à rebours a déjà commencé pour les Jeux Corporatifs d’Antananarivo qui présenteront cette année un autre visage pour marquer les 25 ans de leur existence. Une issue rendue possible par des partenaires qui ont compris tout l’intérêt de ces jeux qui se résument aujourd’hui en trois mots : se faire plaisir.

Optimisme. On citera volontiers parmi les partenaires de CRO, la CNaPS, mais aussi le journal Midi Madagasikara.

Ces deux entités apporteront leur soutien pour la réussite de ces Jeux Corporatifs d’Antananarivo. Et comme la porte reste encore ouverte pour d’autres partenaires, l’optimisme est de mise.

Autant le dire, le décor est maintenant planté pour un nouveau record de participation à ces Jeux Corporatifs d’Antananarivo.

Plus nombreux. A l’heure actuelle en effet, CRO a déjà distribué une cinquantaine d’invitations pour les habitués de ces jeux avec en filigrane le foot à 7, le basket-ball, le volley-ball mixte, la pétanque en triplettes masculines et en doublettes féminines, mais aussi en tennis en simple, hommes et dames, sans oublier cette touche corpo qu’est la belote.

A noter que ces jeux sont ouverts à tous, hommes et femmes de plus de 45 ans, et qu’ils sont interdits à tous les joueurs titulaires d’une licence de l’année en cours.

Chaque entité peut présenter une seule équipe dans les disciplines collectives contre cinq équipes de belote, cinq équipes en pétanque et cinq joueurs en tennis dans les disciplines individuelles. Autrement, les mêmes règles qui ont permis à ces Jeux Corporatifs de gagner dans la durée et d’être appréciés par des partisans sont de plus en plus nombreuses.

Clément RABARY

Midi Madagasikara0 partages

Rencard du bahut : Ambiance conviviale entre anciens  

Ny « Voamaintilany » du Lycée d’Andohalo sur scène samedi.

Qu’il est bon de revenir sur ses pas! Se souvenir du passé, de ces années de Lycées. Le lieu des premières fois et des anecdotes. L’endroit des premières expériences qui vous marquent à vie. Samedi, Les anciens du Lycée Gallieni Andohalo sont revenus au bahut le temps de  vivre un après-midi de retrouvailles entre promotions. Les artistes sortant du lycée se sont retrouvés en toute convivialité autour d’un pot.

Si beaucoup se sont rués sur les jeux de cartes dont la fameuse belote qui fait le renommé des anciens du Lycée, certains artistes ont animé la scène spécialement érigée pour l’occasion. L’on a pu voir entre autres les « Voamaintilany », en revisitant les « kalon’ny fahiny ». Une ambiance festive qui a rassemblé une centaine de personnes.

Zo Toniaina   

Midi Madagasikara0 partages

Hain-trano tetsy Anosibe : Vehivavy iray namoy ny ainy, olona 274 tsy manan-kialofana

Namoizana ain’olona sy naharatrana olona iray ilay hain-trano mahatsiravina nitranga tetsy Anosibe ny harivan’ny zoma lasa teo. An-jatony kosa ireo olona tsy manan-kialofana intsony.

Naharitra ora maro tokoa ny fifehezana ny afo tetsy Anosibe « ziona », ny hariva ny zoma lasa teo. Ary na dia efa maty tanteraka aza izany, dia mbola niverina teny an-toerana niezaka nanao izay tokony ho natao, hiarovana ireo niharam-boina ny amin’ny izay mety ho loza hafa hitranga indray ireo ekipan’ny mpamonjy voina tetsy Tsaralalàna, ny sabotsy maraina lasa teo. « Nisy tamin’ireo trano biriky may, izay tsy nisy afa-tsy rindrina sisa no tafajoro teo no tsy maintsy narodana fa sao hitera-doza » hoy ny fanazavana azo. Tamin’io maraina ihany koa vao fantatra mazava ny tena isa marina tamin’ireo trano am-polony maro nirehitra tamin’io hariva io. Mbola nifanjevo tamin’ny famonoana sy fifehezana izany avokoa mantsy ny rehetra tamin’ny fotoana nitrangan’ny loza.

Araka ny tati-baovao azo ary, dia fantatra fa vehivavy lehibe iray no namoy ny ainy tao anatin’ilay hain-trano. Somary tsy dia salama saina loatra izy ireo raha ny loharanom-baovao azo ka tsy afa-nitsoaka sy voafandrika tao anatin’ny lelafo tao. Olona iray ihany koa no naratra mafy tao anatin’ny fitsoahana sy famonjena aina. Tetsy andanin’izay kosa raha ny vaovao hatrany, dia efa hita ireo ankizy, izay voalaza teny an-toerana fa mbola tavela tao anatin’ilay hain-trano mahatsiravina. Samy nitsoaka nanavotr’aina tamin’izay nalehany izy ireo ka nifanena tamin’ireo fianakaviany ihany ora maromaro taty aoriana. Fa ankoatr’izay, dia fantatra fa goavana ny fahavoazana tamin’iny hain-trano iny. Nahatratra 32 ireo trano may kila forehitra, niaraka tamin’ny entana tao anatiny. 24 tamin’ireo no trano hazo ary 8 no trano biriky. Fianakaviana 56 no nonina tao anatin’ireo trano may ireo. Misy 274 araka izany ireo fianakaviana tsy manan-kialofana. Efa nisy moa ny filatsahan’ireo tompon’andraikitra teny an-toerana nijery ifotony ity fahavoazana ity.

m.L

Midi Madagasikara0 partages

Antsahamanitra : Momota enchante son public

Momota en pleine conversation avec le « Aomby ».

Le théâtre de verdure d’Antsahamanitra s’est paré de mille et une couleurs pour le plus grand bonheur des tout-petits. Sur une grande scène qui rappelle quelque peu le monde de Walt Disney, Momota et sa bande ont fait chanter, danser et rire son public pendant trois heures. Entre deux chansons populaires et quelques sketchs mimés, les humoristes d’un côté et la foule de bambin de l’autre se mettent sur le même diapason.

Si les chansons se chantent en chœur, les contes classiques adaptés intéressent plus les grands que les petits. Pour parfaire l’ambiance, les spectateurs ont eu le loisir de prendre des photos avec des personnages de dessins animés. Une dizaine de personnages légendaires ont par ailleurs, été incarnés par la compagnie.

Zo Toniaina