Mardi 20 août vers 18 heures, deux individus dont une femme soupçonnés de traite de personne ont été arrêtés par la gendarmerie d’Antsirabe. Leur arrestation a été rendue possible grâce au renseignement donné par de personnes de bonne volonté annonçant l’existence des personnes disant avoir un jeune homme à vendre dans la ville d’Antsirabe. N’ayant pas minimisé cette information, les gendarmes ont alors ouvert leur investigation qui a permis de savoir que l’une des suspects habite à Ambavahadimangatsiaka, à Antsirabe même. L’autre réside dans le fokontany d’Andriamboromanga, dans le district de Betafo. L’enquête a révélé que la marchandise est âgée de  18 ans. En bonne santé, il vient de Betafo. Célibataire et orphelin de père, il est issu d’une famille d’agriculteurs dans la localité. La question se pose alors : Pourquoi est-il tombé dans cette situation ? Seul le résultat de l’enquête pourra répondre à cette question. Les suspects sont actuellement gardés à vue à la  brigade de Betafo qui s’en charge.

T.M